NICE CULTURE

NICE - CULTURE - entre juillet et décembre ('sieu ben aqui ) - 2001-12-13



NICE CULTURE
Jacques Barbarin m'écrit parce qu'il aimerait transformer la Gare du Sud en musée. Moi je trouve qu'on a besoin d'une bonne mairie de droite ou de gauche mais une bonne mairie ce serait mieux. Elle est bien placée, avec le marché et son son niçois, elle ne serait pas dépaysée par rapport à la vieille ville. De toutes façons je suis pour une décentralisation donc pour plus de pouvoir aux mairies même si je ne suis pas d'accord avec le pouvoir. Autant j'étais pour le classement de la Méditerranée autant je suis pour le classement de la façade de la Gare du Sud, mais en changeant quand même un peu l'intérieur. Ceci étant je suis pour aussi qu'on donne les casernes aux associations d'artistes avec des moyens conséquents pour les animer, les restaurer, mettre l'électricité etc.
Pour le Port je ne me prononce pas je demande à voir, je ne comprends pas bien.

NICE CULTURE
C’est un artiste, Michel Isnard, qui est devenu Maire de Gorbio. La commune a acquis le vieux château et va en faire un espace d’art et de culture. Bravo ! il n’y aura pas que Saint Paul de Vence pour attirer les foules.

NICE CULTURE
J’ai des échos que le vin de Nicoletti s’achète bien à cause de mon étiquette " lou vin d’aqui " Ce qui prouve que les gens aiment le niçois.

NICE CULTURE
J'attends toujours de savoir si le mur SUR la promenade que je devait decorer sera ou pas fait

NICE CULTURE (LE PROGRAMME DU MAMAC )
L'autre point que je trouve positif dans ce programme est la présence de Thupinier. Si Thupinier a une exposition ça permet à beaucoup d'autres d'espérer le même traitement. On ne comprendrait pas pourquoi Thupinnier a eu droit à une expo et pas Castellas, ou Gainon ou Lanneau ou Caminitti ou Sommerhalter etc etc.

NICE CULTURE
Jacques Lepage nous manque. Un vernissage à Nice sans Lepage on dirait qu'il manque tout le monde.
Il manque la petite pointe qui faisait que c'était réussi.

NICE CULTURE
Les Diables Bleus prennent du poil de la bête et bien que ceux de la culture officielle ne fréquentent pas encore l'espace, la création est de plus en plus présente.
Le programme d'Octobre : hétéroclite mais bon. On y sent même des forces contraires en présence, donc le débat.
Sauvaigo, Xavier, les Calendrettes sont là pour défendre la culture du pays. Mais on sent aussi que les laïques de Jules Ferry et de l'Abbé Grégoire ne sont pas loin.

NICE CULTURE
Il fallait s'y attendre,
l'art attire l'argent
l'argent attire les faux
tous ces faux César
quelle histoire.
Triste pour César de
devenir la proie des charognards
6 mois après sa mort.
Qui met sur le marché tous ces faux César dans le haut Vence ?

NICE CULTURE
la Brêche s'ouvre, ce sera peut-être une faille qui se transformera en canal, puis en isthme, puis en île.

CULTURE ET EDUCATION
Il n'y a trois artistes aujourd'hui qui plaisent aux enfants dans les écoles : c'est Robert Combas, parfois Di Rosa et Ben
Dans la revue de Beaux Arts l'art à l'école nous n'y sommes pas. Pour moi ça se comprends bien : ils m'ont demandé de participer et je crois leur avoir envoyé le texte suivant :
"Il ne faudrait pas que l'enseignement de l'art à l'école se transforme en bourrage de crânes, de noms propres, ou d'images. Pire encore, qu'on en fasse l'espace ou le lieu d'une propagande d'Etat pour une culture au détriment d'autres cultures". (il est clair que je gêne)


NICE CULTURE A LA TRINITE
Giraud vient de me demander de signer une pétition parce que le Maire de la Trinité a décroché un Vernassa. Moi je ne vois pas pourquoi je signerais cette pétition. C'est pas que je n'aime pas Vernassa mais un Maire aussi a le droit de décider de ce qu'il veut montrer dans sa ville.

NICE CULTURE DIABLES BLEUS ET OCCITANIE
A propos de la langue, j'enregistre qu’à la fois aux Diables Bleus et à la Brêche il y a une montée des Occitans.

DOLLA A LA FACULTE DES SCIENCES
en même temps que les Diables Bleus et La Brêche, Dolla exposait à la Faculté Valrose.

NICE CULTURE FARHI CHEZ PIETERS SAINT PAUL
Ce que j'ai aimé surtout c'est de voir Farhi en grande forme avec son humour, ses yeux qui pétillaient. Même plus calme. Je ne peux pas dire que j'aime beaucoup ses sculptures elles ont une certaine force mais elles me rappellent trop l'ère constructiviste d'il y a vingt ans pour pouvoir dire qu'il y a du nouveau dedans.

NICE CULTURE GALERIE BEAUBOURG, VENCE
Vu en avant première l'exposition Comme chez soi. Il y a de très belles pièces, moi je ne me sentais pas très chez moi chez moi ça sent la pisse de chat. Les meubles sont très beaux. J'ai beaucoup aimé la pièce du bas. Cette exposition est surtout passionnée : on sentait que Pierre et Marianne, collectionneurs dans l'âme, avaient pris beaucoup de plaisir à faire cet accrochage.

NICE CULTURE GALERIE MALBOROUGH A MONACO
Elle prépare une exposition de l’école de Nice ou d’une sélection de l’école de Nice.

NICE CULTURE INDIVIDUS MIGLIORE
Artiste super angoisse
mais il suffit pas dêtre angoissé pour être un grand artiste

NICE CULTURE LA BRECHE
L’atmosphère était bonne
il y avait beaucoup de monde qui se baladait dans l’espace.
Moya c’était mieux que d’habitude. J’ai préféré les deux choses qu’il a montrées là, aux petites choses qu'il fait chez Ferrerro 6/10
avec ces deux toiles il raconte une histoire.
Migliore : une belle salle, pas assez d'éclairage c'est un peintre qui, en Allemagne il y a 10 ans aurait eu un succès fou. Les Allemands aiment ceux qui montrent leurs tripes. Je connais Migliore depuis le squat de Saint Roch, toujours fasciné par la mort.
A la Brêche ses pièces m'ont rappelé les pictogrammes de la Vallée des Merveilles.
La pièce de Calachi je la trouve superbe : dans une chambre noire les gens viennent, mettent une pièce et tout s'éclaire. Je suis certain que Pelassi en aurait été jaloux. 6/10
Le gobi de Louis ressemble à Louis il tourne le dos aux visiteurs. Moi je l'aurais mis de face. Louis ne fait pas de concession.
Biaggi : un peu facile les poupées. Par contre la pièce " palabre " superbe, digne du Musée de Tokyo. je lui ai acheté une croix que je vais mettre dans le jardin.
Indiscutablement il fallait avoir des yeux capables de trier pour découvrir les perles et il y en avait.
Positif aussi cette possibilité donnée à une trentaine d’artistes que les musées refusent de montrer et de leur donner un vrai public, un public content, heureux.
Alpi, toujours les mêmes deux idées : la fumée et les tuyaux de poële. Elles
commencent cependant à se perfectionner. Il y manque cependant, un discours et une explication.
Personnellement, en faisant un certain tri j'aurais facilement trouvé 15 pièces dignes d'être vues dans n'importe quel Musée.
Maubert, annie aime beaucoup les statues de Maubert. Il se bat pour un combat qui me semble perdu d'avance : celui de la sensibilité. C’est un Bonard, un Signac avec 30 ans de retard. Ses personnages trahissent l'angoisse d'un Folon.
Caminitti : l’après midi, au soleil, la salle de Caminitti était merveilleuse. Sans lumière lors du vernissage il lui manquait deux ou trois bons spots mais bien sûr impossible d'avoir du courant.
A ce propos j'ai admiré l'esprit d'initiative de ceux qui ont éclairé leurs tableaux aux bougies.
Ben aurait pu beaucoup mieux faire
Ernest Pignon aussi
Moi je ne savais pas sur quel pied danser. Réaliser une salle vraiment réussie ça aurait été tirer la couverture à moi et ça je ne le voulais pas.
Je n'étais pas membre de La Brêche mais j'ai donné mes 500 f pour y adhérer en espérant qu’il n’y aura pas un esprit de lynchage unilatéral.
Une des raisons de la réussite de la soirée c'est que Montanaro, un génie de l'accordéon et de la musique a déambulé pendant 3 h de salles en salles apportant un son, un lien. Il apportait dans chaque salle une fraternité.
Une autre raison positive c’était que chaque artiste offrait dans sa salle un verre à boire.
J’ai bien aimé l’ambiance dans le coin d’Hélène Lacheze bien que ses tableaux ne méritent pas plus que 2/1o du sous Combas, du sous Figuration Libre alors que ses empreintes au sol et son film de Godart parlant du cinéma méritent un 7/10.
En face de la Brêche, aux Diables Bleus c'était bon aussi. Certains m’ont dit : qualité supérieure. Moi je ne le crois pas.
Lagala et Gérald méritent la mention artistes d’avant garde ayant envie de crier quelque chose.
Les dessins de Lagala contiennent cette liberté qu’on a vue chez Basquiat.
Ceci dit, aujourd’hui il ne faut pas tomber dans l’épidémie Basquiat.
Lagalla défend la langue.
Bravo à cette expo qui, bien que la lumière faisait défaut et qu’elle ait été réalisée avec peu de moyens apporte un vrai souffle.
Ce qui ne va pas
C’est une expo qui aurait dû s’appeler 24 h aux Diables Bleus et à la Brêche parce que tout était dans le vernissage.
Après le vernissage, la pauvreté des lieux reprend le dessus et il faut vraiment avoir de bons yeux pour dénicher la créativité.
Yogi : c’est un artiste qui a de l’énergie et qui a envie d’exister. La cage qu’il a montrée c’est lui dans sa cage qui a envie de crier : laissez moi exposer.



NICE CULTURE L'ENSEIGNEMENT DE L'ART A L'ECOLE A NICE.
Il y a deux lycées, Port Lympia et Estienne d'Orves.
A Estienne d'Orves, j'y ai donné une conférence, j'ai l'impression qu'il y a du répondant. Ils sont intéressés, pas sectaires,
NICE CULTURE LES CONSPIRATIFS
ont raison de rouspéter contre les règles presque dictatoriales des institutions. J’aime bien quand un pays garde sa personnalité mais je crois qu’un monde où l’architecture serait plus libre et délirante serait pas mal non plus. A Sao Paulo aucune maison ne ressemble à une autre.

NICE CULTURE LES FETES DE L'ETE 2001 ONT COMMENCE.(juillet 2001)
Chacun reçoit et quand on se rencontre on parle entre nous de la dernière réception. La dernière a eu lieu à Castellaras avec feux d'artifices et danseuses professionnelles. C'était parait-il fantastique.

NICE CULTURE LU DANS Libération
Ils ont fait un numéro sur Nice et parlé des Diables Bleus. Ils ont raison. Petit à petit il se passe des choses là-bas. Les artistes qui ne pouvaient pas exposer ailleurs trouvent là un lieu d’expression qu’il n’y avait pas avant. Ils semblent ancrés politiquement à gauche, donc contre la politique de la ville. Moi je suis pour la liberté de création en général, où qu’elle apparaisse.


NICE CULTURE OCCITANE
Une Calandretta à Nice :
le syndicat national uni des instituteurs et professeurs était contre il paraîtrait qu'ils ont même essayé de leur faire des misères.
Alors Jules Ferry toujours actif contre les langues minoritaires ?

NICE CULTURE PORT LYMPIA
L’école de Port Lympia bidon, sectaire, élitiste, croit enseigner l'art mais comme une religion.

NICE CULTURE PORT LYMPIA
Je n'y ai pas encore été mais ils me donnent l'impression d'avoir un état d'esprit sectaire et P.C. mais qu'ils aimeraient faire croire aux élèves qu'ils savent ce qu'est l'art et ce qui n'en est pas. Donc un discours figé, bloqué.

NICE CULTURE SOSNO AU MAMAC
Son expo est un mystère pour beaucoup. Je pense qu'il faut une clef pour la comprendre. Comme pour son affiche. Qui a compris d'affiche ?

NICE CULTURE THUPINNIER AU MAMAC
Je n'ai pas vu l'expo mais tout le monde m'en parle en me disant qu'il peint des têtes avec des yeux vides.


NICE MATIN
me prend trop la tête. Avant peu de choses m'intéressaient aujourd’hui c’est tout.


NICE MONACO MARLBOROUGHT EXPOSE L'ECOLE DE NICE A MONACO
Je la visite avec le Prince Albert et Sosno. Le Prince Albert est sympathique. Il écoute gentiment et pose des questions.


NICE ART MONACO,
GALERIE NAVARRA
Navarra remet ça avec le Foot.

MAC CARTHY 8/10
D'après Marc Chevalier, c'est la meilleure expo en France en ce moment. De plus en plus de succès. Il y a même du monde qui la visite. De Vautour n'est pas d'accord avec cette expo. Il pense que ce n'est pas le rôle de la Villa Arson de faire des expos consécratoires. Je ne suis pas d'accord : le côté expérimental de la Villa Arson devenait un ghetto qui bouffait de l'argent pour rien.

CHAGALL SURREALISTE 4/10
Pour les besoin de renouveler la clientèle et de dire qu'on a du nouveau on découvre un Chagall surréaliste. C'est le boulot des conservateurs qui vont fouiller dans les fonds de tiroirs. A quand le Chagall érotique ?

KANDINSKY 6/10
Tout le monde me parle de l'expo de Kandinsky à la Fondation Maeght. Des Kandinsky qu'on n'aurait vus nulle part ailleurs et qu'on n'aura plus l'occasion de voir. Pour moi il n'y a que 3 dessins entre 1911 et 1913 qui comptent. Le reste n'est que de la boursouflure et de la décoration.
Ceci étant l'exposition doit être chronologiquement intéressante et bien faite, nous faisant sans doute comment les choses sont arrivées.

CATHERINE ISSERT EXPOSE CALZOLARI
Catherine Issert après son accrochage d'été, expose Calzolari. Je n'ai rien contre les italiens j'adore Manzoni et Balla mais Nanucci, Parmigianni Calzolari et même Merz et Kounelis me portent sur les nerfs. Ils ont tous quelque chose du sous produit m'as-tu vu qui m'énerve.

NICE - CULTURE - DESTRUCTION DES SCULPTURES DU MANDAROM - 2001-10-16

Nice le 7 Septembre 2001 j'étais surpris en regardant la télévision FR3 hier soir : J'ai vu qu'on allait détruire la statue du Mandarom dans les Basses Alpes à Castellane. En tant qu'artiste peintre, je proteste officiellement. Je n'ai rien à voir avec la secte du Mandarom dont je n'épouse aucune des idées mais je trouve qu'au nom du droit à la différence artistique et créatrice, il y a là crime contre L'ART. Il me paraît qu'on a détruit aujourd'hui une création naïve et kitsch irremplaçable sous un prétexte de permis de construire non attribué. On classe le Palais du Facteur Cheval, on classe la Tête cyclope de Tinguely mais on détruit la statue du Mandarom. Pour moi sur le plan esthétique les statues du Mandarom représentaient le seul espace kitch digne du Pop Art dans la région et il y a donc la perte artistique. Bien qu'issu d'un autre discours à partir d'aujourd'hui, il sera plus difficile à la France de protester contre la destruction des statues bouddhistes par les Talibans. On peut mettre des règles d'urbanisme, on peut protéger l'environnement mais on ne doit pas juger ni détruire de l'art, surtout de l'art naïf.

NICE - CULTURE - (suite) - 2001-08-02

NICE CULTURE
La polémique autour de Sosno enfle. On est pour, on est contre mais on n'est pas indifférent. Je le répète, quant à moi je suis pour sur le plan architectural en espérant que ça libèrera l'architecture de ses contraintes scérosantes.

NICE CULTURE SOIREE COTE REUSSIE
La villa Arson est un beau lieu pas assez fréquenté par le public niçois et, dans la mesure où aujourd'hui l'art n'est pas une religion mais une marchandise, je suis pour son ouverture à de nouveaux publics.
Je verrais bien le Lions club, le Rotary, le Secours Populaire etc. investir de l'argent avec des propositions d'expos et de rencontres qui incluraient la créativité de l'école et le lieu.

NICE CULTURE, LES LALANNE CHEZ PIETERS
Ca fait marcher les fondeurs de bronze les riches aiment bien avoir des moutons dans leur pelouse qui n'abîment pas leur pelouse.

NICE CULTURE
Le Festival du Jazz, plus de 58.000 personnes c'est bien mais le Festival Celte fait plus de 500.000 personnes. J'ai toujours l'idée d'un énorme festival de toutes les musiques Occitanes, du rap jusqu'au traditionnel, les jardins de Cimiez feraient bien l'affaire et je suis certain qu'on dépasserait les 100.000 visiteurs.

NICE - CULTURE - (suite) - 2001-08-02

NICE CULTURE BABAZOUK
Babazouk est-il devenu le porte parole d'Eric de Montgolfier.? Y-a t'il là une stratégie de sa part ? Mais ce qui m'étonne le plus avec Babazouk c'est l'enveloppe. D'habitude, ces petites revues je les reçois timbrées. Là elle est arrivée avec un routage no206 dispensé de timbrage. Ce qui veut dire un minimum de 1000 envois. Par ailleurs, Babazouk a un beau Site sur le net. Alors, bien que je sois pour et que je le lise, on peut se poser des questions. Qui est derrière Babazouk ?
Il faudrait un peu plus de clarté, de transparence comme le demande Montgolfier.

NICE - CULTURE - (suite) - 2001-07-11

FARHI CHEZ PIETERS SAINT PAUL
Ce que j'ai aimé surtout c'est de voir Farhi en grande forme avec son humour, ses yeux qui pétillaient. Même plus calme. Je ne peux pas dire que j'aime beaucoup ses sculptures elles ont une certaine force mais elles me rappellent trop l'ère constructiviste d'il y a vingt ans pour pouvoir dire qu'il y a du nouveau dedans.

NICE CULTURE : OCCITANIE
J'ai râté le film sur Robert Lafont de Christian Passuello. J'étais à Paris.
En fait Robert Lafont était à la fois l'ami et l'ennemi, la tête de turc, le diable et en même temps le combattant honorable de Fontan qui aimait démontrer par A + B que ou bien Lafont était intellectuellement malhonnête ou pas conséquent avec ses idées. Je me souviens d'un jour où à Coaraze pour couvrir un concert Fluxus il entonna avec ses amis la Marseillaise (pas "se Canta")

SOSNO ART MUSOLINIEN ?
La polémique sur la bibliothèque de Sosno, la Tête au carré continue . La dernière critique que j'ai entendue est que ça rappelle
l'art monumental à la Arno Becker. Donc mauvais.
Je ne suis pas de cet avis. Je réclame un débat pour savoir s'il y a une architecture laide. D'après moi il peut y avoir des chefs d'Etat oppresseurs, mais je ne crois par à une architecture opressif ni un style opressif. De toutes façons ça mérite un débat.

NICE CULTURE
J'attends toujours de savoir si le mur sera ou ne sera pas fait.

NICE CULTURE
Peyrat et la culture.
Avec la décentralisation pour laquelle je suis à fond, il faut accepter l'idée qu'un élu local a son avis à dire sur les décisions culturelles dans sa région.
Qu'on le veuille ou non, qu'on soit de son avis ou non il va falloir discuter. Le problème c'est que beaucoup aimeraient discuter, donner leur avis, argumenter, sans être pris au piège d'approuver, soutenir et être du même avis que Monsieur Peyrat. Il faut qu'en culture on puisse être, ne pas voter pour et néanmoins discuter, pouvoir avancer ses arguments, par exemple en ce qui concerne la vie culturelle ou l'art contemporain à Nice. Ainsi je trouverais normal de réclamer. Pour le moment les artistes n'aiment pas accepter d'invitation de peur qu'on dise qu'ils sot du même avis que Mr Peyrat. Ca c'est une mauvaise chose. Ce n'est pas parce qu'on va accepter de le rencontrer qu'on va être de son avis. Au contraire même. S'il y a discussion, s'il y a débat, on peut faire avancer ses propres positions. S'il n'y a pas débat ça se transforme trop souvent en déclarations unilatérales sans avancées possibles.
Personnellement je pense que la ville de Nice donc Peyrat, doivent accepter d'aider sans conditions les Calendretta et de permettre de faire de l'Espace des Diables Bleus un espace créatif libre.

NICE CULTURE
Si on regarde la programmation du MAMAC
on sent qu'il y a eu marchandage de la part de Pieters qui récupère la Galerie d'Art Contemporain du 8 Juin au 8 Septembre 2002 c'est-à-dire 4 mois pour vendre l'œuvre graphique de Niki de Saint Phalle. Ce que je ne comprends pas quand même c'est la rétrospective Niki de Saint Phalle au 1er étage qui dure du 2 Mars au 29 Septembre. Y-a t'il erreur ou c'est une véritable exposition qui va durer 6 mois. Sans doute, en échange de la fameuse donation que Niki Saint Phalle a faite grâce à Pieters à la ville de Nice parce qu'elle était très en colère avec Beaubourg. Ceci étant bien que j'aime beaucoup le travail de Niki de Saint Phalle c'est au détriment du public qui n'aura rien d'autre à voir que Niki de Saint Phalle pendant 6 mois.

L'autre point que je trouve positif dans ce programme est la présence de Thupinnier. Si Thupinnier a une exposition ça permet à beaucoup d'autres d'espérer le même traitement. On ne comprendrait pourquoi Thupinnier a eu droit à une expo et pas Castellas, ou Gainon ou Lanneau ou Caminitti ou Sommerhalter etc etc.

NICE CULTURE ESPACE DIT : LES DIABLES BLEUS
A La Brêche, ce qui est dangereux et triste avec ces lieux qui ont tous les atouts en mains pour réussir un espace de création extraordinaire c'est que très vite, souvent s'installe l'esprit d'exclusion, on exclut les uns ou admet les autres, on décide de ce qui est bien ou ce qui est mal. Il paraîtrait même qu'un jour pour soutenir La Brêche, Ernest Pignon Ernest aurait été d'accord pour prendre un atelier dans le lieu mais que la proposition aurait été refusée "parce qu'il a assez d'argent pour se prendre un atelier ailleurs".
Par contre à l'espace Diables Bleus ça se passe mieux, il y a une Calendretta qui enseigne le niçois Occitan et Xavier qui met toute son énergie à montrer des films avec débats etc dans l'arrière pays partout.

NICE CULTURE
La FNAC de Nice vend des appareils photos, des films et fait des expositions de photos. Ca s'appelle de l'auto promotion. On vend l'appareil qui fait des photos qu'on expose. C'est "vive la société de consommation" pas celle de la création.


NICE CULTURE : BEATRICE CUSSOL CHEZ FRANCOISE VIGNA
Je trouve que les nouveaux dessins de Béatrice parlent plus souvent d'amour
que de sexe. Je pense qu'il faudrait un jour couvrir les murs d'une galerie d'une énorme toile blanche ou d'un papier, y installer un lit, et y laisser dormir Béatrice dedans pour qu'elle peigne sur les murs-toiles pendant 4 ou 5 jours. Après ce serait intéressant de se voir entouré de l'imaginaire de Béatrice Cussol. Seule critique entendue : c'est une illustratrice, pas une peintre. !)

NICE CULTURE
Comme tous les étés nous sommes gâtés sur le point de vue culturel. Les expos, les vernissages et les fêtes se suivent. Tous se concurrencent. Ce qui est curieux c'est que partout c'est le succès mais pas partout le même public. Le public de chez Nahon je ne l'ai vu à la Villa Arson, celui de la Villa Arson ne va pas aux Diables Bleus mais partout il y a du monde.

NICE CULTURE LES DIABLES BLEUS
L'apparition de l'espace des Diables Bleus est l'événement le plus important qui a eu lieu à Nice depuis longtemps. Cet espace a permis à des centaines d'artistes et de gens de théâtre qui se sentaient éliminés par le pouvoir institutionnel, d'exister. Quoiqu'on en dise, il y souffle un vent de liberté et de contestation envers l'art officiel qui est positif. Je ne leur reprocherai même pas leur étroitesse d'esprit car elle est naturelle dans le cadre de cette nécessité de survie par rapport au pouvoir de l'argent et de l'administration.
Ils sont dans la situation où nous étions quand nous faisions des exposition il y a vingt ans contre vents et marées, à l'insu de la mairie et du grand public, dans mon magasin, à la Fenêtre et à la Différence sur le Paillon. Ils sont nettement de gauche ce qui est bien mais je leur reproche de ne pas prendre en compte la culture et l'identité Occitanes. J'ai l'impression, peut être à tort, que la majorité d'entre eux pense que défendre le niçois c'est de l'archaïsme et là, ils ont tort.

NICE CULTURE
L'expo Mac Carthy un choc. M'a beaucoup plu. 8/10
Je vais retourner la revoir tranquillement.
Au départ dans les premières sales, j'avais pensé c'est du Fluxus refait, de "l'actionisme" refait mais le film "the painter" me fait découvrir un individu angoissé, qui va jusqu'au bout de la peinture.

NICE CULTURE
John Armleder chez Catherine Issert. Certains ont été déçus, dont Le Pillouer.
Pas assez fort, pas assez de message. Moi j'ai aimé je trouve que John s'éloigne du Ready Made de Duchamp pour nous proposer une atmosphère sophistiquée John Armleder
Ca pourrait presque être une critique situationniste du lieu.

NICE - CULTURE - (suite) - 2001-07-11

VILLA ARSON - LE REPAS
Le repas sur les terrasses devant l'immeuble rouge à la Mao est toujours très spectaculaire et je pense que même les gens de Los Angelès doivent être jaloux. Surtout il n'y a avait pas cet esprit de police et de discipline qu'il y avait du temps de Christian Bernard quand seulement le mari était invité et la femme rejetée à l'entrée. Ma table était très gaie, le service 8/10 le vin 8/10. nous nous sommes bien amusés. Seul point noir l'éclairage était très insuffisant.

NICE CULTURE ZURICH
Avec Arthaud j'ai aidé à organiser une exposition intitulée Salade niçoise et Chocolat Suisse. Nice était représentée par Ruy Blas, Bataillard, Marc Chevalier, Jean Mas, Patrick Moya, Martine Orsoni et Pellassy. Seul Moya a vendu quelque chose mais j'ai l'impression que l'expo était belle. J'attends les photos.

CULTURE NICE
La Napoule, expo Neuhaus
Lola Gassin a trouvé incompréhensible ces histoires de son. Ca fait longtemps que je dois aller à La Napoule. Je n'aime pas les autoroutes ni la distance.

NICE - CULTURE - (SUITE) - 2001-07-11


NICE INDIVIDUS AMIEL
Bien que en froid avec lui j'ai de la peine pour Amiel qui a fait faillite. Ce n'est pas un homme d'argent mais un homme de coeur qui faisait les livres qu'il aimait. En perdant Amiel Nice perd son seul éditeur indépendant. Certains disent qu'il n'était pas assez commerçant d'autres qu'il ne savait pas tenir ses comptes. Ma paranoïa à moi me dit que c'est parce qu'il a défendu la langue niçoise avec Sauvaigo et Ben que le pouvoir a décidé de l'éliminer, de ne pas le soutenir. Comme parfois on les voit soutenir des associations qui ne font vraiment rien.

NICE CULTURE EXPO AUX CHIFFONNIERS D'EMMAUS DE JEUNES ARTISTES DE LA VILLA ORGANISEE PAR MAGNIN
J'ai beaucoup aimé. Au départ je fus jaloux car j'avais il y a vingt ans de cela organisé une exposition aux Chiffonniers d'Emmaüs dont personne ne parla jamais. Une pièce (de Karim je crois) qui faisait un peu France West et j'ai beaucoup aimé la série des bureaux "réunion au Sommet" ainsi que le coin Danseurs de Tango.
J'ai regretté qu'il n'y ait pas eu beaucoup de public. C'est dommage.
La musique de John Armleder est encore dans ma tête. Un peu trop Phil Glass.

NICE - CULTURE - NICE CULTURE SUITE - 2001-07-04

NICE CULTURE
Je suis pour la tête au carré de Sosno, par contre je suis contre le projet des quatre panneaux Sol Lewitt/ Wiener. Sincèrement je trouve triste qu'on ait choisi Laurence Wiener qui fait des écritures pour décorer le Mamac quand à Nice il y a Ben qui fait des écritures depuis plus longtemps que Laurence Wiener (plus de dix ans avant) et d'aussi bonne qualité.
Je ne dis pas que j'aurais accepté mais j'aurais voulu qu'on me le demande officiellement.
Je trouve la cour intérieure du Musée est très belle comme ça et qu'il faut simplement repeindre les tubes de fer dans des couleurs vives. J'aurais recouvert le passage où on voit des voitures passer pour en faire une ère de sculptures. Mais je n'aurais pas touché aux murs
.
NICE CULTURE
Il y a plus de transparence dans les contrats d'Etat avec le bâtiment que dans l'art.
Tout le monde sait qu'à Paris la coutume de certains marchands était : vous m'achetez une pièce importante pour 1 million et je vous fais cadeau à titre personnel d'un œuvre de la valeur de 100.000 fr.

NICE CULTURE
ENTENDU DEUX FOIS LA PHRASE :
c'est Stélardo qui bloque. Qui est Stélardo ?

NICE CULTURE ART JONCTION
La fin ?c'était triste
ilest temps que Depardieux kette l'eponge

NICE CULTURE ART JONCTION STORY
Idée pour une foire de l'art
Quand on aura décidé de faire la dernière foire parce que ça ne marche plus, on fera de stands des prix très bas, ou moyennement bas, on louera les stands à 600 marchands.
Ils vont arriver et vont trouver sur l'emplacement bien défini à la craie ou par un tapis, une petite table, une chaise, un marteau, des clous et à côté une trentaine de panneaux avec un plan (comme chez Fly ou Habitat) comment monter votre stand. C'est tout.
Ce serait formidable car il y aurait les gros marchands qui monteraient des stands complètement fous et les petits marchands pauvres avec des stands en papier et les très pauvres qui ne monteraient pas de stand du tout mais loueraient des chevalets et chacun ferait comme il l'entend. On aurait la liberté totale des stands.
Il y aurait bien sûr les emmerdeurs de la sécurités qui diraient : il faut tout démonter parce que ce coin là...

NICE CULTURE ARMAN AU MAMAC
Je n'arrive pas à la cheville d'Arman quand je vois qu'il a refusé tous les prêts de toutes les pièces sans exception sauf celles de sa collection. Il transforme ainsi le Mamac en galerie de vente d'Arman. Certains disent que Perlein a accroché comme il voulait, ça c'est vrai sans doute Arman lui a dit : voilà je te confie toutes ces pièces, tu vas les mettre aux murs comme tu l'entends. C'est tout.

NICE CULTURE ART JONCTION
Décidément c'était la catastrophe. Chaque année de moins en moins de monde et de moins en moins animé. C'est dommage parce que Nice a besoin d'une bonne foire. Quand je demande des explications on me dit régulièrement depuis des années : Ils ne veulent pas écouter les conseils qu'on leur donne et croient tout savoir. Nice a tous les atouts pour réaliser la seconde foire de l'art de France et c'est pourtant la catastrophe. Pourquoi ?

NICE CULTURE ART JONCTION
J'ai aimé le stand de Raba. Il fait des écritures caractères bâtons. C'est peut être pour cela que j'ai aimé. J'aime ceux qui font ce que je fais ou que j'aurais voulu faire.
J'ai aussi aimé sur le même stand le travail
de travestissement de Carol Tabusso qui a créé Lisa Karoll. Ceci dit ce n'est pas un travail nouveau, c'est du sous Cindy Sherman mélangé à du Castelli.
Aicha Chibane tenait le stand de Michel Batlle.
Je trouve sa poèsie insipide sans l'avoir trop lue. J'ai peut être tort.
Ceci dit annie pense que de temps en temps des textes sonnent juste et vrai. Je vais essayer de lire.
Le stand que j'ai préféré est celui qui montrait les travaux de Burkard Blumlein. Etonnant.

NICE CULTURE ART JONCTION
il est important de changer quelque chose là dedans. Nous avons eu l'idée de faire une foire avec 4 couloirs, un pour l'art érotique, l'autre pour l'art débile, l'art sérieux, l'art super intellectuel. On pourrait avoir une grande foire de l'art à Nice avec toutes les tendances. Une foire très libre.

NICE CULTURE ART JONCTION STORY
Le mystère d'Art Jonction s'épaissit chaque année. Il y a eu l'année où il n'y a pas eu d'Art Jonction. Maintenant il y a les mecs qui cherchent Art Jonction. Ils arrivent un jour avant le début et qu'est ce qu'ils voient ? Rien. Ils me téléphonent et me disent : Ben il n'y a pas de murs, les murs ont disparu il n'y a pas d'électricité, il y a juste, à la craie, une zone. Alors je leur dis : mais c'est l'avant garde les enfants maintenant on n'expose plus sur des murs, vous savez très bien que tout peut se faire avec une craie. Vont-ils lyncher ou non le Directeur Christian Depardieu ?

NICE CULTURE -FORUM DES LANGUES
Bonne initiative mais je n'ai pas compris la présence de stands qui n'avaient rien à faire avec les langues ni l'absence bien sûr des Catalans, des Basques, des Alsaciens. On a eu droit, en échange, à un grand discours pour le portugais. Le Portugais au Brésil opprime les indiens et les noirs. Par contre le Portugais en Galicie est opprimé mais tout cela ne fut pas dit .
Bonne chose : un bon discours dur, contradictoire et sincère de Jean Luc Sauvaigo.
NICE CULTURE LES ACHATS
.je trouve que ce fut erreur de la part du Musée de ne pas avoir acheté la pièce de l’exposition " je cherche la vérité "

NICE CULTURE LES BONS DE COMMANDE SANS QUOI RIEN NE S'ACHETE
quand les gens dun Musée ont besoin de papier toilette ils ont besoin de faire un bon de commande pour l'avoir, C'est comme ça en tous les cas que ça se passe pour le café, les clous etc. pour les piles

NICE MUNICIPALES
Mottard, le candidat de la gauche, a failli gagner avec les voix de la fille de Jacques Médecin. J'aurais été content qu'il gagne mais j'aurais aimé alors qu'il y ait un come back sur tout ce qui avait été reproché à Jacques Médecin. Jacques Médecin a subi un lynchage parisien pas toujours très objectif. C'est pour des petites choses comme ça que les politiciens se décrédibilisent aujourd'hui et que l'on croit plus à Loft story qu'à la politique.

NICE - CULTURE - (SUITE) - 2001-07-04

ARMLEDER CHEZ CATHERINE ISSERT
Comme d'habitude elle s'inquiète. Il est arrivé dimanche les mains dans les poches sans rien.
Comme d'habitude il va peut être aller faire un tour à l'Abbé Pierre et trouver deux ou trois meubles.

NICE CULTURE ABBE PIERRE
le jeune Situationniste Magnin semble ignorer que j'ai déjà, en 1963, exposé tout ce qu'il y avait à l'Abbé Pierre en tant qu'oeuvre d'art. Je mettrais quelques étiquettes "appartient à Ben" sur quelques objets.

NICE CULTURE LES FETES DE L'ETE 2001 ONT COMMENCE.
Chacun reçoit et quand on se rencontre on parle entre nous de la dernière réception. La dernière a eu lieu à Castellaras avec feux d'artifices et danseuses professionnelles. C'était parait-il fantastique.


NICE CULTURE LES FETES DE L'ETE 2001 ONT COMMENCE.
MARCEL BATAILLARD
et son équipe organisent chaque année sur le plateau au-dessus de Grasse une exposition environnementale. Je leur ai proposé d'installer un panneau indiquant qu'on allait bientôt y construire 2000 logements sociaux et un hôpital psychiatrique.

NICE - CULTURE - (5UITE) - 2001-07-04

GALERIE GUY PIETERS SAINT PAUL
Belle exposition de
Christo et Jeanne Claude et Farhi. On ne parlait que des points rouges et de la liste des prix.
A un moment donné c'était comique il y avait des personnes en train de regarder seulement les points rouges.
Ceci étant 100.000 $ pour un point rouge c'est pas mal ! Ca en fout plein la vue.


NICE CULTURE
Jacques Lepage nous manque. Un vernissage à Nice sans Lepage on dirait qu'il manque tout le monde.
Il manque la petite pointe qui faisait que c'était réussi.

NICE - CULTURE - (5UITE) - 2001-07-04

GALERIE GUY PIETERS SAINT PAUL
Belle exposition de
Christo et Jeanne Claude et Farhi. On ne parlait que des points rouges et de la liste des prix.
A un moment donné c'était comique il y avait des personnes en train de regarder seulement les points rouges.
Ceci étant 100.000 $ pour un point rouge c'est pas mal ! Ca en fout plein la vue.


NICE CULTURE
Jacques Lepage nous manque. Un vernissage à Nice sans Lepage on dirait qu'il manque tout le monde.
Il manque la petite pointe qui faisait que c'était réussi.

MAMAC
Il manque dans ce musée un élan. Cependant, je ne serai pas critique parce que je trouve qu'avoir un élan envers l'art contemporain c'est difficile parfois.

NICE CULTURE

Bengt Adler, qui dirigeait une galerie à Malmö en Suède où il défendait l'art contemporain, veut ouvrir une galerie à Nice. Bonne idée il faut le soutenir.

NICE CULTURE

La bibliothèque en tête au carré de Sosno avance. Je suis pour

parce que c'est nouveau,
parce qu'on en parlera,
parce que cela va rendre les parisiens aigris,
parce que sur le plan architectural, c'est une révolution.

Bientôt, grâce à Sosno, on verra des immeubles pieds, des immeubles mains et pourquoi pas un gratte-ciel sous la forme d'un homme de 633 mètres de haut ? (voir mes dessins)
Templon a dit que c'est une monstruosité
Mas lui a répondu peut-être mais on n'oublie jamais les monstruosités.

NICE CULTURE SOSNO

En tant qu'artiste sculpteur on peux ne pas l'aimer. Par contre sur le plan architectural sa tête au carré est indiscutablement une innovation. Il n'est pas habituel de voir des immeubles construits en forme de tête. Ca va peut être libérer l'architecture et ils accepteront de faire des immeubles pieds, ou une très belle femme couchée comme une odalisque et des restaurants entre les seins, au lieu de faire une suite de pavillons ou des bunkers HLM. On pourrait dire : j'habite dans la cuisse droite…

Je fais le reproche à une certaine bande d'intellectuels niçois de gauche ou de droite, d'attaquer d'avance avec des déclarations unilatérales : style c'est affreux, c'est moche, décidant d'avance de ce qui est beau et lyncher sans se poser la question de l'avenir.

NICE CULTURE

Les jeunes artistes ne sont pas contents de ce qu'on fait pour eux. L'autre jour ils étaient cinq à vouloir me montrer le journal où il était dit qu'on avait acheté un Arman pour 4 millions. Ils disaient : la culture niçoise n'a pas de quoi nous payer 10.000 F pour les frais d'une expo, ils râlent, et veulent des dons, et là avec Arman ils sortent 4 millions ! ce n'est pas juste. Je ne sais pas si je dois leur donner raison ou tort.

NICE CULTURE

Les Diables Bleus se démènent. Ils envoient sur le net un tas d'informations sur les choses qui se passent à Nice.

NICE CULTURE

Mozziconnacci est parti de Nice le 31 Mars.
Quand je demande qu'on me dise de quoi il était coupable, c'est très confus. En Corse il se serait mis à dos le Préfet Erignac parce qu'il voulait faire la loi sur l'art en Corse.
J'ai donc demandé : mais était-il nationaliste ? On m'a répondu que non, que sa famille était nationaliste mais lui peut être pas.
Il y a néanmoins un mystère Mozziconnacci.

NICE CULTURE

Virginie Barré et Bruno Peinado à la Galerie Françoise Vigna, le16 Février. Je n'ai pas beaucoup aimé :
petite avant garde d'école d'art égocentriste,
pas très forte, trop facile - techniquement incomplet -
discours peu lisible - trop prétentieux.

Virginie : mal fait et pas mal fait exprès, trop facile, mise en scène de théâtre ratée surtout si on pense à Kienholz faussement hermétique aucun choc. Vous voyez, je ne dis pas toujours que du bien de tout ce que font les Vigna.

NICE CULTURE

Article dans Nice Matin de dimanche où il est question des achats du Mamac et de Perlein les chiffres sont faramineux. Dans les ateliers partout ils parlent tous de la même chose : comment se fait-il qu'il y ait eu 980.000 francs d'achat dont un Ben, un Dolla etc., et j'ai beau leur dire que cette expo m'a coûté de l'argent ils me demandent : alors Ben tu nous as menti où sont les 900.000 F ? Je demande donc plus de transparence, les comptes précis et les achats : Qu'est-ce qui a été acheté, à qui et combien nous voulons voir la liste complète.

NICE CULTURE

Expo Raffray à la Galerie Pierre et Marianne Nahon

Ca me rappelle que la première fois que j'ai vu Raffray c'était lors de l'exposition organisée par Jean Clair sur Duchamp lors de laquelle, selon Jacques Caumont, Raffray a réalisé une commande de Caumont d'illustrateur de Duchamp mais après, pourquoi pas ? il a voulu voler de ses propres ailes. Tout le monde a son ego. Et cela Caumont ne l'a pas supporté. Ce qui gène Jacques Caumont c'est que Nahon va vendre 1 million une série qui n'était qu'une illustration post-mortem de Duchamp.

NICE CULTURE

A Nice ils sont très fiers parce que Nikie de Saint Phale leur fait une grande donation. En réalité l'histoire est cocasse : Nikie devait faire cette donation à Paris mais voilà que les parisiens ont perdu d'une façon incroyable une de ses premières sculptures. Elle était dans une caisse et ils ont jeté la caisse avec la sculpture et par la suite ils ne se sont même pas excusés. Nikie furieuse a décidé de faire don au Mamac des pièces qu'elle avait prévu de donner à Beaubourg.

Je crois que la morale de l'histoire est que les institutions se moquent de plus en plus des artistes qu'ils prennent pour des casse-pieds.

NICE - CULTURE

URGENT - La ville de Nice devrait inscrire à son budget une ligne : repas de vernissage, cafés, gestes naturels car franchement à l'extérieur de Nice en Italie, en Suisse, en Allemagne j'ai plus d'une fois entendu la phrase : ils ne m'ont même pas payé un café.

NICE CULTURE

Certains disent

Le musée de Nice est laid
Le musée est un bunker

NICE CULTURE

Café des Art, Nice
Vu au Grand Café des Arts, Madame Chardon
Accumulation plus Support Surface pas très original mais les prix très bon marché et assez décoratif .

NICE CULTURE

Rap sur la place Masséna

L’autre jour je passe sur la Place Masséna et je vois que du monde attendait quelque chose à 9 H du soir.
J’ai pensé à un meeting mais c’était un concert, un concert donné par des rappeurs. Alors je me suis dit : il y a peut-être des rappeurs niçois, il y a peut-être Nux Vomica, peut être Marsilla Sound System mais non c’était des rappeurs parisiens Pourquoi pas inviter les rappeurs niçois ?

NICE CULTURE

Lipens est devenu directeur des Amis du Musée. Il a deux dames avec lui. Ils mettent beaucoup d'énergie mais ça n'a pas l'air de venir. Ils n'arrivent pas à réveiller les membres. 250 membres c'est difficile à réveiller. Il faut croire que l'art n'est pas mobilisant pour une bourgeoisie qui travaille et qui lutte.

Et ils ont raison. L'art contemporain doit tendre un jour à être plus 'interactif'. Ce mot 'interactif' je ne l'ai jamais beaucoup aimé parce que j'ai pensé qu'il était bidon. Les gens qui font de l'interactif, comme par exemple Fred Forest, font de l'ego.
L'interactif s'arrête quand l'un des deux a l'impression qu'on le prend pour un gogo.

Comment établir une relation interactive en art contemporain ?
Installer une chaise, une table et une autre chaise. S'asseoir sur l'une des chaises, attendre que quelqu'un s'assied sur l'autre chaise et ne pas lui dire : voulez-vous savoir ce que je fais en tant qu'artiste ? non. Lui poser la question : que faites-vous Monsieur, Madame vous ? comment êtes-vous ? comment vous sentez vous ?
Si alors ils posent la question : mais ce n'est pas de ça qu'il s'agit mais d'art contemporain, dire non, mon art contemporain c'est vous .

NICE CULTURE

Je ne le savais pas mais je viens d'apprendre que le service de presse du Musée est à la mairie de Nice. C'est-à-dire que c'est la mairie qui envoie les invitations, qui vérifie les services de presse de l'art du Musée de Nice. Je ne dis pas que c'est curieux mais je me demande si ça se fait partout sous contrôle municipal. Peut être à Paris aussi le Musée municipal est sous le contrôle de la mairie de Paris ?

Delanoë contrôle peut être le service de presse des Musées de Paris ? Mon ami Giroud me dit qu'à Lyon et à Paris les services de presse des musées sont à l'intérieur des Musées, pour ce qui est des musées Municipaux.

NICE CULTURE

Que devient Mélissa ? J'ai envoyé un don pour qu'elle soit opérée aux Etats Unis. J'espère qu'elle va mieux et que sa vue sera sauvée.

NICE CULTURE - ALBAX, LE CARROSSIER

est d'accord pour organiser une exposition de capots de voitures, peints par des artistes. Ce que j'aime dans le capot de voiture c'est qu'il s'agit d'une belle surface avec une couleur très vive que chaque artiste pourra décliner à sa manière.

NICE CULTURE - LA REVUE ART JONCTION

est devenue une revue à la mise en page glamour luxe titre un article assez dur contre la municipalité qui s'appelle : 'Cherche directeur de musée désespérément'. J'ai demandé au Musée ce qu'ils en pensaient et ils m'ont dit que c'était une attaque politique, pas artistique.

Les Municipales
Ma position pour les municipales : je suis déçu
La gauche plurielle m'a envoyé un texte au sujet de la culture où il n'est nulle part question de la défense des langues minoritaires et là dessus les écologistes, dans leur tract, ne mettent pas un seul mot en niçois.

LA STATION

La Station va partir pour Dubrovnik en Juillet. Alors j’essaie de me souvenir de Dubrovnik je sais que c’est Croate aujourd’hui, je sais que les Serbes se sont battus pour l’avoir et moi je dis que c’est serbo-croate c’est-à-dire que ça appartient aux Serbo-croates puisque ils parlent la même langue.

Dernière minute : c'est le croate Braco Dimitrievic qui va occuper le musée, donc la Station va occuper la ville, comme auraient voulu le faire les serbes.

LOUIS PASTORELLI

En même temps que le vernissage de Dietman il y avait le vernissage de Louis Pastorelli en bas dans la vitrine. Je ne sais pas si Louis l'a fait exprès ou pas mais il s'est mis dans la vitrine avec sa femme et ses enfants et il y avait écrit au mur, au dos, 'nissart ethnologica'
L'explication reste ouverte. A-t-il voulu nous dire : regardez on peut observer une famille de nissart comme on regarde des esquimaux ou des papillons épinglés sous verre. Etait-ce le message ?
Ca a mis les petits bourgeois mal à l'aise qui ne sont pas descendus le regarder.

NICE CULTURE - MIRO A LA FONDATION MAEGHT

J'ai reçu le carton mais je n'y suis pas allé. Ces grandes expositions qui disent d'avance où est le beau et ce qu'il faut aimer m'agacent et pourtant Miro en tant que catalan 8/ 10, mais Miro carte postale de la Fondation Maeght pour tour opérator 1 /10.

NICE CULTURE - VERNASSA AUX PONCHETTES

Bonne expo qui en a étonné plus d'un. Moi pas. J'ai toujours aimé les astuces, les torsions en plastique de Vernassa. Il y a beaucoup d'idées.
L'erreur de Vernassa a été, à un moment donné, de ne pas avoir eu assez confiance dans sa qualité d'artiste et d'être devenu un artisan. Ce qui a créé une confusion entre artiste et artisan. J'en parle en connaissance de cause en sachant que je risque d'être pris pour un publiciste ou un fabricant de TS et ça me fait peur.

NICE CULTURE - VILLA ARSON

Exposition de vidéos sur grand écran Je voudrais vraiment dire du bien de cette expo car Laurence Gateau a un beau sourire mais je ne peux vraiment pas. Sur toute l'exposition, il n'y a que trois artistes qui m'ont intéressé. Les images de Sergio Léone étaient bien mais toute l'originalité de ces images revient à lui et pas à l'artiste qui s'en sert. Idem pour les photos ethnologiques. (Je suis d'autant plus sévère que je fais un peu la même chose avec des tableaux que je trouve aux Puces et sur lesquels j'écris : les Finelli). Je trouve dommage d'avoir dépensé tellement d'argent pour couper la plus belle salle qu'ils ont à la Villa, en deux. Il y avait assez de salles ailleurs pour la pièce de Douglas. En plus il paraît que ça a coûté 150.000 F pour les travaux. Ce qui est presque drôle c'est qu'à l'espace des Diables Bleus, c'est-à-dire chez ceux que la Villa Arson considèrent comme ringards, Xavier va montrer les films de Jonas Mékas Pour certains de la Villa Arson ça doit paraître comme le monde à l'envers.

Il faut quand même se souvenir que Filliou et moi nous sommes présentés à la Villa pour être prof il y a vingt ans et nous avons tous les deux été recalés. La seule chose que la Villa apprenne bien à ses élèves c'est à leur faire croire qu'ils sortent de la cuisse de Jupiter.

NICE CULTURE AMIEL Z'EDITIONS

Petit conflit avec Alain Amiel à qui je reproche de prendre les artistes pour des vaches à lait et de ne pas mettre des gants pour le faire.

Il m'a demandé de faire un livre avec lui parce qu'il semblerait que 'Ben ça se vend'. Ce fut le cas de 'pas d'art sans liberté' mal imprimé mais qui s'est bien vendu et de l'histoire de ma vie. Alors je lui ai proposé

'Ecrit pour la Gloire à force de tourner en rond et d'être jaloux' que je vous conseille d'acheter et qui est très bon.

Parce que j'ai trouvé, à un moment donné que le livre se faisait comme je voulais je lui ai dit que je lui donnerais 20 sérigraphies personnalisées. Il a cru alors que j'allais lui donner 20 originaux qu'il pourrait revendre, en bloc, parce qu'il est incapable de les vendre un par un, et que j'aurais retrouvés sur le marché, dans les salles de ventes etc. me portant tort.
Quand j'ai refusé de faire des originaux il m'a dit que je ne tenais pas mes promesses. Ce qui est faux. Je ne connais pas un seul artiste qui lui ait donné autant que je lui ai donné. Quel est l'artiste qui va faire 20 originaux pour l'édition d'un livre ?

Il me donne l'impression aujourd'hui du scorpion qui traverse la rivière sur le dos de la tortue et qui ne peut s'empêcher de la piquer.

NICE CULTURE BABAZOUK

J'aime bien feuilleter Babazouk. Parfois ils me font rire. Parfois je me demande qui tire les ficelles. Parfois je me demande : sont-ils manipulés ?

NICE CULTURE CANNES 14 Mai lundi

Ce soir au Festival de Cannes, il y a le film de Godard donc on va y aller. Je suis fier d'avoir reçu une invitation.

NICE CULTURE DIETMAN

A chaque fois que je passe devant les sculptures de Dietman je les comprends et je les aime plus. Surtout le titre : Eloge de l'envie. Il y a une véritable envie dans ces sculptures : envie de boire, envie de manger, envie d'être.

NICE CULTURE DROIT DE REPONSE

Le directeur de la Médiathèque de Nice m'a écrit pour me signaler que Louis Pastorelli s'était trompé en me disant qu'il n'y avait pas de disque niçois à la médiathèque. Il écrit

'Cette affirmation s'avère totalement erronée. Outre 7 Cd qui sont actuellement en cours de catalogage et donc non encore disponibles sur le fichier mais bientôt en prêt au public, le Département musique de la Médiathèque offre plus d'une trentaine de CD, Cassettes et vinyles du Pays Niçois dont certains sont, bien entendu, en niçois. Je me permets de vous adresser ci-après la liste des chants concernés'

C'est André Barthes qui m'envoie cette rectification et me demandant de la faire passer.
J'ai eu par la suite Pastorelli au téléphone qui m'a confirmé, presque en colère, ce qui suit :

"Monsieur,

Allez à votre médiathèque centrale chercher des livres écrits en niçois. Où sont-ils ? Pourquoi n'y a t'il pas un rayon en niçois et seulement des livres pour les touristes ? Essayez de trouver de la musique folklorique d'avant 1960.

Sur la liste que vous m'avez donnée combien sont disponibles au public facilement ? Pourquoi n'y a t'il pas clairement indiqué, en rentrant : livres en langue niçoise, disques en langue niçoise ? pour quoi faut-il les chercher comme une aiguille dans une botte de foin ? Nous sommes bien à Nice non ? Nous avons des poètes, des chanteurs, des écrivains, des conteurs où est le rayon qui les met en avant ? non Monsieur je ne mens pas. Je suis allé à la médiathèque centrale pour travailler sur le Nissart et je n'ai rien trouvé. Il paraît qu'il y en a plus à Tokyo '

Je crois comprendre ce que Louis a ressenti et a voulu dire. Il a du ressentir une frustration profonde. La culture nissarte occitane résumée en un survol touristique colonialiste pour le français du Nord, une Nice transformée en Côte d'azur, culture bronze cul.

Moi Ben, je vais faire don à la Médiathèque de Nice de 50 disques vinyles en occitan et 20 livres sur la langue nissarte. Tout ce que je demande c'est que si quelqu'un veut les consulter il puisse les trouver facilement.

NICE CULTURE FACULTE

La faculté de Lettres a invité Marcel Alocco, Marc Chevallier, Jean Robert Gutaïa, Stéphane Steiner, Cédric Tesseidre, à exposer à la Faculté des Lettres. Chacun a fait une manifestation différente. Certaines ont eu du succès d'autres pas. La manifestation de Cutaïa m'a plu : il s'est fait tatouer sur le corps un plan de maison et il a demandé à ce que tout le monde se fasse tatouer. Au début il y avait 30 personnes et puis quand il s'est agi de se faire tatouer il n'y a plus eu personne. C'était une initiative de Ghislaine Del Rey qui fait vraiment un bon boulot.

NICE CULTURE FACULTE

Comment ca se fait-il que les Facultés n'ont jamais un sou de budget à donner aux artistes quand ils viennent faire une présentation de leur œuvre et que, par contre quand il y a un mur à construire, une vitre à mettre, du marbre à placer là ou là, l'argent coule à flot ?

NICE CULTURE INDIVIDUS - PERLEIN

Il m'a dit un jour : ah tu sais Ben j'aime beaucoup cette pièce je la trouve très belle. Je me suis dit : ah ! enfin une bonne réaction épidermique envers mon travail. Il donne son avis. Et j'étais heureux.
Trois jours plus tard j'ai su que Runnqvist avait proposé de vendre cette pièce au musée pour un bon prix. Mais ça ne regarde pas l'artiste. On ne m'a jamais rien dit là dessus.

D'ailleurs on ne demande jamais leur avis aux vaches à lait.

NICE CULTURE- MAIN BASSE

s'est terminé avec un petit scandale. Perlein a décroché avant la fin de l'exposition les tableaux de Cédric Tesseidre. Il les a raccrochés, pas à une mauvaise place d'ailleurs, mais ça venait comme un cheveu sur la soupe. Tout ça pour récupérer deux épis pour mon expo.

Mais cela, d'après la Station, démontre le manque de déontologie et de respect de la création de Perlein.

NICE CULTURE MAMAC

Les idées dans la culture à Nice. Je trouve ça positif pour la démocratie culturelle. S'il y a plusieurs points de vue c'est toujours positif. Hélas à Nice les points de vue se limitent à des querelles puériles de personnes On n'a jamais eu, par exemple, le programme de Perlein, face au programme de Mozziconnacci sur lesquels les niçois auraient pu débattre et choisir. Par contre on a eu des enfantillages de prima donna.

NICE CULTURE MAMAC

Comme pour tous les musées il y a à Nice une association des Musées. Ca se fait beaucoup en Allemagne, ça se fait beaucoup en France aussi. Le problème c'est qu'en Allemagne les amis des musées sont puissants, ils sont riches, ils peuvent décider eux-mêmes d'une expo, en proposer même et ils ont un certain poids car les musées comptent un peu sur leur argent. Ce n'est pas le cas à Nice. A Nice on leur demande de l'argent mais on n'accepte pas leur programme. J'ai l'impression même qu'on voudrait presque éliminer leur avis tout en réclamant leurs sous quand même.

NICE CULTURE MURS

Que devient mon projet sur un mur de la ville de Nice ? Il faudra qu'ils pensent à me rendre ma maquette s'ils ne veulent pas le faire. Moi je pense que ce serait très beau.

NICE CULTURE NICE NISSA PANTAI

Avec Nux Vomica , Dotti et Cairaschi
Samedi 6 janvier 2001 au Gymnase de Contes

Remplir une salle de plus de 800 personnes, par une nuit de pluie à 20 km de Nice, il faut le faire. NISSA PANTAÏ L'A FAIT.
Si j'étais le Préfet je ferais un rapport alarmant sur le réveil de l'identité niçoise surtout qu'il y avait beaucoup de jeunes.
La réussite de Nissa Pantai c'est aussi la preuve que s'il y avait une radio nissarte, elle aurait un indice d'écoute énorme.

Parlons du spectacle en français et en nissart :

Nux Vomica était formidable. Vincent trouve des ailes il se libère, Louis s'accroche à la défense du niçois et a une présence très forte. L'amalgame Nux, Dotti et Cairaschi était très cohérent, il a très bien pris. Les chants Terra Amata et Nissa pantai vont rester et devenir des tubes. On sent que tout le groupe sans exception a un message, une épine dorsale : ils aiment leur ville, leur langue, leur culture leur identité.
Et dire que Weber n'a pas voulu de ce spectacle au Théatre de Nice et a pour cela inventé prétexte sur prétexte.
D'après moi c'est l'événement théâtral et culturel de la saison. Aucune des pièces rodées, intellos avec abonnement, présentées au théâtre de Nice ne lui arrivent à la cheville au point de vue authenticité.

Incroyable mais vrai !

Pour la seconde représentation de Nissa Pantaï les officiels du théâtre de Nice ont été invités. Après le spectacle, Louis Pastorelli a demandé à une représentante du Théâtre de Nice qui s'occupe de la programmation s'il était possible que ce spectacle passe au théâtre de Nice et il lui a été officiellement répondu : c'est impossible parce que le public au théâtre ne comprendraient pas cette langue. Si ça se passait en Pays Basque, en Irlande ou même en Corse une telle réponse aurait été considérée comme une déclaration de guerre. Il faudrait que les gens du théâtre de Nice ne soient pas si ignorants et sachent que la langue du pays est le nissart. Ils faudrait qu'ils sachent aussi qu'en Pays Basque, en Corse ils ne seraient pas restés longtemps en poste après une telle déclaration.

NICE CULTURE Z'éditions

Amiel est bien gentil mais quand je vois tous les livres qui restent et que je ne les vois pas en Librairie, ni à la FNAC ni nulle part je me dis il y a un truc là. C'est aussi pour étouffer les livres ou alors il ne travaille pas sérieusement.