OCCITANIE

OCCITANIE - MA PREMIERE NEWS LETTER AUX OCCITANS - 2001-12-17

MA PREMIERE NEWS LETTER AUX OCCITANS
BONJOUR
Ceci est ma première "NEW LETTER AUX OCCITANS ", J'ai l'intention de me servir du news-letter aux Occitans pour communiquer chaque fois que j'aurai besoin de clarifier ma position (je l'expédie surtout à tout ceux qui m'ont écrit un jour sur le sujet )
Aujourd'hui ce qui me préoccupe est que j'ai l'impression que
l'Occitanie ne sait plus où elle en est. Elle parle beaucoup il y a de plus en plus de sites, d'associations, C'est bien mais presque toutes nagent politiquement dans la confusion.
On dirait que pour beaucoup d'Occitans l'Occitanie est une pomme de terre chaude dans la bouche dont ils savent pas s'ils vont la goûter ou la rejeter
II nous faut donc faire le point et pour commencer
je dirai que les Occitans ont aujourd'hui peur des mots qui les entourent et les concernent. Ces mots sont culturalisme, communauté, langue, nationalisme, séparatisme, autonomie, indépendance, régionalisme etc
Je propose donc d'essayer de crever l'abcès des mots de voir ce qu'il y a derrière ces mots. Tout d'abord un peu de sémantique. Un mot n'est qu'un son une boite vide tout dépend de ce que l'on met dedans ou que ce que certains veulent mettre dedans qui fait que lorque le mot arrive au cerveau il est accompagné de connotation. Commençons donc par nommer ce qui fait qu'on est occitan le mot LANGUE.
Y a t'il une langue Occitane ? Je dis oui elle existe avec ses dialectes. C'est une langue comme il y a une langue Italienne, une langue Kurde, une langue Méo etc.
Ensuite, parce que je crois que quand on a une LANGUE à soi on a aussi une vision du monde et on est un PEUPLE donc il y a un peuple OCCITAN.
Après, et c'est mon point de vue, tout PEUPLE a le droit à la SURVIE et pour survivre, il doit obligatoirement chercher à gérer son propre destin culturel, économique et politique. S'il ne le fait pas il passe sous la dépendance d'un autre peuple.
C'est ici que l'usage et la compréhension de mots tels que : AUTONOMIE INDEPENDANCE DECENTRALISATION ETC deviennent nécessaires.
Prenons le mot INDEPENDANCE.
Il peut être connoté "mal" "guerre civile" "morts" "violence" "désolation" mais il peut être aussi connoté "liberté" "respiration" "droit d'avoir la tête hors de l'eau" "droit de parler sa langue""dignité" alors à partir de ces mots qui ont un sens simple pour nous selon qu'ils représentent une chose ou une autre L'OCCITAN va avoir peur de s'en servir et même parfois d'y penser.
Par exemple, à propos d'indépendance dans les faits il existe des états qui sont sur le papier INDEPENDANTS mais qui, sur le plan culturel, économique et politique sont à 100% dépendants d'autres puissances (c'est le cas en Afrique)
D'un autre côté il peut y avoir une communauté appartenant à un ensemble mais qui décide elle-même à l'instard de cet ensemble, du sort de sa langue de son économie etc. C'est ici que les Occitans doivent se demander s'ils veulent pour l'avenir, une Occitanie épanouie autonome avec son identité ou une Occitanie disparaissant pour devenir un objet d'étude pour ethnologues parisiens. Ensuite ces mêmes occitans doivent s'ils ont opté pour L'EXISTENCE de l'Occitanie assumer ce qu'exister veut dire. La pire des attitudes serait celle de faire l'autruche, de ne pas vouloir regarder la situation en face car à l'instant même ou vous aurez décidé que L'OCCITANIE EXISTE et doit continuer d'exister il vous faudra assumer la suite. Cette suite est que nous sommes dans un monde de rapports de forces dans lequel le pouvoir en France a une peur bleue d'un réveil de l'Occitanie : il est donc sur le pied de guerre contre l'Occitanie et tout ce qui pourrait faire supposer son existence. Il s'ensuit un contrôle forcené des médias sur ce sujet, une lutte où tous les coups sont permis pour maintenir la léthargie. AInsi les médias évitent comme la peste de parler de "l'Occitanie "
Il semble que le mot "occitan" soit banni du vocabulaire des médias en littérature, en cinéma, en politique etc. Peut-être suis-je parano mais j'ai l'impression que c'est une concertation. Ainsi il m'arrive de penser que pour qu'il y ait réveil occitan ailleurs que dans quelques petits groupes d'intellectuels ou de spécialistes de la culture il faudrait entreprendre un travail village par village, hameau par hameau, avec des débats, des discussions et spectacles répondant à toutes les questions.
Voilà. Pour conclure cette "news letter aux Occitans" je dirai que tout ceci nécessite un débat honnête chacun avançant ses arguments pour et contre sur la table ; pour en savoir plus, allez visiter les deux sites
ben-vautier .com et
ethnisme .com
amistas Ben

OCCITANIE - OCCITANIE BOULEGA TI ! - 2001-12-13


OCCITANIE
Je suis de plus en plus persuadé qu’il faut unifier la langue. Pour cela il faut changer l'orthographe.
C'est simple : ou bien on change ou bien on meurt.
Si les Allemands et les Anglais entreprennent des réformes de l'orthographe ce n’est pas pour leur plaisir mais pour survivre. Les Occitans qui ont encore plus besoin de survivre doivent le faire aussi.

OCCITANIE
Revenons à l’Occitanie
difficile analyse,
peur des pouvoirs publics, plus de peur chez Chevènement que chez Jospin.

OCCITANIE
Il y a toujours UN BUREAU qui analyse en haut lieu les mouvements, les tendances, les partis, les dynamiques, les réunions les concepts, tout se qui se passe autour de l'Occitanie.
Dans ce bureau actuellement ils sont assez contents de Sicre et de OC TV parce qu'ils mobilisent et démobilisent en même temps.
Ils ne sont pas très contents de l'ethnisme mais ils s'en foutent complètement parce qu'ils ne sont pas très puissants et sont bien neutralisés.

OCCITANIE A FR3
Le film de Fredo Valla sur Fontan traîne dans toutes les rédactions. je suis content ils le passent pas mais ils l'ont

CULTURE OCCITANIE
Galerie Navarra, expo sur la Plage de Saint Tropez
J'aime pas trop le bateau que j'ai fait.
Ceci étant je n'ai pas eu le temps de faire mieux. J'aurais mieux fait de le peindre tout en noir et de laisser simplement le texte dessus : on est tous dans le même bateau.

OCCITANIE CULTURE OCCITANIE
La Galerie des remparts à Toulon reprend de l'activité avec Michèle Mascherpa. Un travail intéressant mais qui me rappelle l'époque "Beuysienne" de Dusseldorf où n'importe quelle tache ou graffiti devenaient art.

OCCTANIE ET ETHNISME SUR LE NET
le site ethnisme.com a changé,
il y a maintenant un moteur de recherche.
Vous pouvez trouver immédiatement des renseignements concernant des ethnies, des conflits, des régions, des cartes linguistiques. des individus etc il suffit de insérer le mot dans la case "recherche "et cliquer

LETTRE NO 2 AUX OCCITANS
ma premiere lettre aux occitans était un peu longue voici la seconde plus courte

Quand je reviens de Toulouse de Marseille de Beziers ou de Menton chaque fois que je vais pour écrire sur un mur ou faire un tableau en occitan c'est la grande discussion de l'orthographe ; à chaque fois que quelqu'un veut écrire une phrase, un texte en Occitan, son voisin lui dit ce n'est pas la bonne orthographe il faut écrire comme ceci ou comme cela. Résultat on passe des heures à pinailler sur un "lo" ou "lou"
Je suis donc de ceux qui sont persuadé que si l'Occitan ne veut pas mourir comme langue il lui faut à tout prix adopter une orthographe unie
ne pas le faire permet au gouvernement français de dire : on ne peut pas trouver des profs. c'est pas une c'est des patois bref de diviser pour régner.
Personnellement de tous les textes Occitans que je lis celui que je comprends le plus facilement est celui de la Setmana. Mais je ne suis pas non plus pour. Je crois par contre que Fontan avait raison quand il m'a dit un jour "si on veut sauver la langue il faut une télévision une radio et que toute l'Occitanie de adopte une orthographe PHONETIQUE. La langue elle s'écoute. Le jour où il y aura une télévision et une radio en occitan et que les gens la comprendront avec leurs oreilles, ce jour là il faudra qu'elle soit écrite en phonétique. D'ailleurs c'est valable aussi pour 3 ou 400 langues minoritaires dans le monde. A l'argument que la langue perdrait une partie de sa culture je répond non c'est faux : au contraire elle gagnera elle montrera qu'elle est vivante et capable de changement. de vie
voilà j'ai dit ce que j'avais a dire
adicias
siu ben aki


OCCITANIE NICE
Les Calandreta vont avoir plein de soucis. Car avec Jack Lang qui promet de libérer les langues minoritaires il va leur falloir décider quelle langue adopter : le Nissart ou l'Occitan, et surtout où trouver les enseignants.

OCCITANIE NICE ,
Radio Nice soit-disant régionalistes ne passent
jamais de chants en niçois.
Même pas un sucre comme alibi.
Je suis certain que c’est voulu et pas dû au hasard ou au goût de certains.



OCCITANIE - (suite) - 2001-07-11

OCCITANIE ET AVANT GARDE
Denis Castagnou pense qu'il ne peut pas y a avoir une avant garde occitanne sans au préalable indépendance de l'occitanie c'est le plus radical que je conaisse

CULTURE OCCITANIE
Galerie Navarra, expo sur la Plage de Saint Tropez
J'aime pas trop le bateau que j'ai fait.
Ceci étant je n'ai pas eu le temps de faire mieux. J'aurais mieux fait de le peindre tout en noir et de laisser simplement le texte dessus : on est tous dans le même bateau.

DECENTRALISATION FRANCE
Grande conversation chez les Nahon autour du thème de la décentralisation. Etant donné qu'il y a beaucoup de bouchons pour atteindre Saint Tropez, les riches qui y habitent aimeraient qu'il y ait un grand héliport pour leurs hélicoptères. L'Etat traîne les pieds. C'est vrai aussi que c'est pas la peine d'être riches et de s'emmerder dans les embouteillages comme tout le monde.

CULTURE OCCITANIE
La Galerie des remparts à Toulon reprend de l'activité avec Michèle Mascherpa. Un travail intéressant mais qui me rappelle l'époque "Beuysienne" de Dusseldorf où n'importe quelle tache ou graffiti devenaient art.

OCCITANIE - OCCITANIE SUYITE - 2001-07-04

OCCITANIE
Je ne reçois plus la Setmana et pourtant j'ai payé mon abonnement. Pourquoi ? Ont-ils été supprimés ? M'ont-ils mis à l'index ? Suis-je sur leur liste noire ?

OCCITANIE
L'Occitanie se réveille. Au forum des langues, place de la Tour à Nice, entre Sauvaigo, Ben, Louis Pastorelli et d'autres, le débat s'installe. On parle langues, nations, cultures.
OCCITANIE NICE
Les Calandreta vont avoir plein de soucis. Car avec Jack Lang qui promet de libérer les langues minoritaires il va leur falloir décider quelle langue adopter : le Nissart ou l'Occitan, et surtout où trouver les enseignants.

OCCITANIE

Enfin le débat commence
les provençaux attaquent
ils ont peur ils veulent garder leur langue ou ce qu'ils croient être leur langue et qui, d'après les occitanistes n'est qu'un dialecte de l'occitan.
Ont ils raison ou tort ?
Je les comprends mais je leur donne tort
je demande donc une négociation.

Voici les arguments pour et contre :

Fontan pensait à l'avenir
Fontan voulait qu'on enseigne une seule langue
Fontan disait : si le mouvement se divise
ils n'auront aucune chance.
Pour qu'ils existent il faut une conscience nationale.

OCCITANIE

Ce que l'on pourrait reprocher aux Provençaux c'est d'avoir été traîtres à l'Occitanie politique et de continuer à l'être aujourd'hui.
Ce que l'on pourrait reprocher aux Provençaux c'est de chercher à se raccrocher à un combat qu'ils ont jamais mené, de n'avoir jamais cru et de ne pas encore croire en une nation Occitane.

OCCITANIE - LANGUE ET CULTURE

Jack Lang a promis de mettre les langues minoritaires à l'école. Les Bretons, les Basques, les Alsaciens, les Basques ont eu gain de cause. En ce qui concerne le niçois et le provençal ils ont été amalgamé à l'Occitan. Il y a là débat. Personnellement en tant que Fontanien je suis pour une langue occitane unifiée et je trouve que si on avait accepté l'idée de parceller l'Occitanie en divisant l'occitan en trois ou quatre petites langues c'était faire le jeu des impérialistes qui divisent pour régner. Je suis donc pour qu'on enseigne un Occitan unifié. Ceci étant ne vous faites pas trop d'illusions. Je n'aurais quand même jamais cru que le débat dont parlait Fontan serait si proche à venir. En fin de compte Fontan disait qu'il fallait une langue Occitane unifiée et qu'en fin de compte si on acceptait l'idée d'une langue niçoise, d'une langue provençale c'est-à-dire qu'on fasse de ces dialectes des langues on allait vers l'émiettement et vers la disparition. L'unification de l'Occitan est la seule chance qu'il puisse se parler d'un bout à l'autre de l'Occitanie, avoir une télé et passer dans les médias. Pour le moment il n'est pas du tout question de média ou de télé mais seulement de l'occitan partout.

Ceci étant, il vaut encore mieux qu'on enseigne le niçois que rien du tout et encore mieux bien sûr, qu'on enseigne l'occitan.

INDIVIDUS - JEAN LOUIS VEYRAC OCCITANIE

Veyrac m'a dit au téléphone que décidément quant à l'Occitanie indépendante il était pessimiste et que le peuple occitan n'avait pas une conscience nationale à l'inverse de beaucoup d'autres peuples, et que s'il ne l'avait pas on ne pouvait pas la lui imposer.
Je ne suis pas tout à fait d'accord avec lui. Il y a une conscience nationale occitane mais le pouvoir dominant francophone a tout fait, depuis 20 ans pour la canaliser et l'empêcher d'apparaître.
Elle est comme l'iceberg qui pourrait un jour couler le Titanic France, à 90 % sous l'eau.

INDIVIDUS - OCCITANIE ROBERT LAFONT

De Robert Lafont une note discrète

"Nouvelle à répandre discrètement : Robert Lafont vient d'être contacté pour poser sa candidature à l'Académie française. Il se préparait à répondre outré, que les Occitans ne mangent pas de ce pain-là, quand…
Rectification : il ne s'agissait pas de l'écrivain occitan, mais de l'éditeur bien connu Robert Laffont.
Moralité : les Académiciens français ne savent pas l'orthographe. On dit aussi que le fauteuil disponible est une chaise percée. Sans rancune, avec amitié et bonne année.
- Robert Lafont."

OCCITANIE - INDIVIDUS - CASTAN EST MORT.

C'était un individu sympathique mais vraiment pas important du tout au point de vue échafaudage théorique. A côté de Fontan c'était un nain. Son influence sur certains jeunes me semble incompréhensible. Ses arguments idéalistes ne tiennent pas debout 10 minutes et ont parfois tendance à avoir un effet négatif pour l'Occitanie.

OCCITANIE INDIVIDUS CASTAN

On nous rebat les oreilles avec Castan ici Castan là. Ca me met en colère parfois parce qu'en fait Castan d'abord n'arrivait pas à la cheville de Fontan au point de vue honnêteté intellectuelle toutes ses idées étaient confuses et presque anti-occitanistes tout en ayant l'air du contraire. Ses idées finissent par démobiliser l'Occitanie.