NICE - CULTURE

NICE - CULTURE - Le mois du film documentaire - 2002-11-23

Le mois du film documentaire
Drôle de surprise. Olivier Garcin, que j'ai connu il y a vingt ans dans un espace appelé Garage 103 avec un rigolo qu'on appelait Averell ( parce qu'il avait quelque chose d'Averell dans les Dalton de Luki Luke). C'était une drôle de bande qui avait inveshit un garage et sortait une fanzine qui s'appelait Garage 103. Je crois y avoir écrit dedans. Il faudra que je fouille dans mes archives pour les retrouver. Ensuite plus tard je crus que Garcin était devenu mégalo-parano. Et voila que je retrouve Garcin organisateur de cette rencontre sur le film documentaire.
La soirée Chomsky commença avec une table avec 6 interventions autour d'un thème que j'adore : les médias et le pouvoir. Deux des interventions m'ont plu : celle de madame Roméo et celle de Giroud. Les cinq minutes de Giroud furent une suite de "moi je..." mais positifs. Style : ras le bol de tout, cassons la baraque, et n'ayons pas peur de dire le contraire. Madame Roméo nous a parlé sans lire son texte disant que les médias vivaient dans un consensus et qu'il était difficile de s'en débarrasser. Un mécanisme qui régulait un genre de consensus obligatoire. Après on eu droit à un petit pot et au film de 2h30 sur et de Chomsky en anglais.
je regarde souvent le Site de Chomsky sur Internet. Il n'y a pas le moindre doute : Chomsky est un adepte non pas du star-system mais du culte de la personnalité. Je crois qu'à un moment il a décidé que si la publicité au tour de son nom, en tant que grand intellectuel, lui permettait de faire avancer ses idées sur la manipulation de l'information aux Etats Unis, pourquoi pas ?

Au départ il y a vingt ans, j'ai découvert Chomsky en tant que linguiste. Je lisais Claude Levy Strauss, Maïakovski et Chomsky pour découvrir si la théorie de Fontan sur les langues était correcte.
Chomsky axait beaucoup de ses arguments pour démontrer l'universalité de la langue. Pour lui, un fils de blanc né en Corée qui apprenait le coréen, et un fils de coréen né en Russie n'apprenant que le Russe démontraient que la langue n'était pas innée mais acquise. De là à décréter que tout le monde pouvait apprendre l'anglais et que la diversité linguistique n'était pas nécessaire il y avait une petite marge. Et j'avais donc rejeté les idées de Chomsky comme universaliste, lui préférant Claude Lévy Strauss, qui, dans ses textes mettait plus d'importance sur le droit à la diversité linguistique.
D'ailleurs, dans le film, il fait deux fois référence à Rosa Luxembourg, qui, comme lui, j'en ai l'impression ne voyait pas la nécessité de prendre en compte les cultures et les peuples.
Le film de Chomsky était long mais passionnant. Son analyse démonte bien les mécanisme de la désinformation et de la manipulation de l'information aux Etats Unis.
Ce qu'elle oublie, dans son analyse, c'est que mécanisme est dans les mains de l'ethnie dominante anglo-saxonne.

NICE - CULTURE - nov 2002 nice se regarde le nombril pendant que la guerre de prepare - 2002-11-11

NICE CULTURE INDIVIDUS NICE
BENOIN du théâtre de Nice a décidé de jouer Festen. Ce qui est nouveau c'est qu'il invite des spectateurs, habillés en noir, à venir sur scène. Mais je crois qu'ils n'ont pas le droit de parler. Moi si j'y allais je parlerais et j'essaierais de défendre le père pédophile pour ne pas être dans le ton, par amour de la contradiction.

NICE CULTURE
Expo Villeri à Cagnes s/Mer.
J'ai un bon souvenir de Villeri. Bien qu'on ne faisait pas du tout les mêmes choses, Villeri se battait bien. Je me souviens qu'à l'époque il y avait plusieurs bandes, la bande à Vigny, la bande à Villeri, Balestra etc. Certains disaient : il y a ceux qui aiment la peinture et ceux qui, comme vous, ne l'aiment pas. En fait c'est un peu vrai : je n'aimais pas la peinture je voulais du nouveau.

NICE CULTURE
Bruno Mendonça à Carros
le Bruno Mendonça que je connais est celui qui me bat à plates coutures aux échecs. Son travail, du moins celui que je connais, est trop patiné. Par patiné j'entends "il faut que ça ait l'air artistique".

NICE CULTURE
Théâtre des Oiseaux, Les Manqué avec Dany
Je suis arrivé en retard j'ai raté l'explication du début j'ai donc vu le spectacle en pensant que c'était une création de Dany texte et musique.
Moi j'étais ému parce que je me suis dit : cette fille nous raconte une histoire vraie et avec un ton sincère. Elle parlait d'une affaire qui la concernait.
J'avais tort.
Indiscutablement elle a une belle voix et surtout exceptionnelle d'émotion mais ce n'est pas la belle voix qui m'a touché c'est que cette voix allait avec le personnage et l'histoire qu'elle racontait et les deux collaient.
Dany avait vraiment quelque chose à nous dire, à nous crier . J'avais aussi l'impression qu'elle souffrait. Dany a un ego et elle vit pour chanter.
Elle est entre la chanteuse de Diva avec Boringer et celle du Cinquième élément.

NICE CULTURE
Les musées de Nice annoncent qu'ils ont changés d'horaires. J'en profite pour annoncer que j'expose chez eux quand ils sont fermés : j'aime l'idée de la fermeture. Pas d'Art = Art.

NICE CULTURE
Place Nikie de Saint Phalle
Monsieur Peyrat va inaugurer l'esplanade Nikie de Saint Phalle.
C'est bien pour Nikie. Je ne suis pas contre mais néanmoins ça me laisse un drôle de goût dans la bouche à chaque fois qu'un maire, de quelque tendance qu'il soit, inaugure une rue avec le nom d'un artiste. Je ne peux pas m'empêcher de me dire, pour n'importe quel artiste mort, que c'est de la pure récupération surtout que ce sont souvent des artistes qu'on a décriés, qui ont souffert de l'étroitesse d'esprit des officiels qui aujourd'hui le sacrent.
Ca me fait penser à Robert Filliou qui, quand il était à Villefranche, allait presque manger à la soupe populaire et était indigent. On pourrait lui donner une rue à Villefranche un jour ?

NICE CULTURE
Quand un maire, quel qu'il soit fait des choses positives pour sa ville je suis pour. Ainsi je suis pour Peyrat à cause de la bibliothèque Louis Nucéra. Il manque des livres en niçois mais c'est positif, il y a du monde. Je suis pour la Tête au carré mais contre le fait que les jardins soient fermés. je ne comprends pas pourquoi il ne peut pas y avoir des enfants en train de s'amuser autour. Je suis pour le tramway parce que ça va être pratique et positif. Je suis pour les pergolas sur la promenade des Anglais. Cela me rappelle ma jeunesse Je suis pour le marché aux puces au Cours Saleya. Je suis pour la signalisation des noms de rues en niçois. Je suis très pour l'éclairage intensif dans la vieille ville. Avant on avait peur. La rue Benoît Benicot est devenue vivante là où on passait difficilement.
Mais de grâce Monsieur Peyrat, enlevez ou ouvrez ou ôtez cette cloison de Nivèse qui abîme le jardin et la tête de Sosno. Je croyais que c'était du provisoire et à chaque fois que je passe devant je me dit : mais quand vont-ils l'enlever et laisser le public rentrer ?

NICE CULTURE BABAZOUK
J'ai bien aimé l'article : "démarque toi rentrée sans marque" Je suis d'accord avec eux mais Mao Tsé Tung avait la même idée lorsqu'il a dit à ses millions de chinois : on va tous porter le même costume bleu sans marque. Je suis contre les marques mais j'aime bien quand les jeunes cherchent à trouver du nouveau à s'habiller autrement. La rentrée des classes devrait être un défilé de mode ou chacun inventerait ses vêtements.

NICE CULTURE Villa Arson
Maxime Matray m'a dit : La rentrée des classes est toujours agréable parce qu'il y a beaucoup de jolies filles et de jolis garçons à voir arriver.

POURQUOI TANT DE CREATIVITE A NICE ?
Le mystère enfin résolu ?
Depuis quelques temps il était devenu clair que Nice était la ville la plus créative de France, certains disaient d’Europe. Il y avait là interrogation et phénomène.
Pour comprendre le pourquoi de ce phénomène, des savants du monde entier se sont réunis en congrès
et durant 3 mois ont disséqué climat, nourriture, éducation, population, l’effet radioactif des pluies de Tchernobyl... etc., en vain. Enfin, une équipe de chercheurs Japonais et de Russes de Sibérie Orientale a découvert que cette créativité hors norme provenait de l’eau potable. Il fut donc installé sur tout le parcours de l'eau des montagnes de la Vésubie vers Nice, des caméras de surveillance qui un jour relevèrent la présence d’un individu louche, déversant le contenu d’un flacon dans l'eau du canal. L'individu fut arrêté sur le champ son flacon fut analysé. Il s’agissait d’une soupe au Pistou réalisée par annie, la femme de Ben. Cette soupe contenait entre autres 7 feuilles de basilic, 12 cuillerées d’huile d’olive, 1 tomate du jardin, et une branche d’origan de Janet. Le tout cueilli sur le terrain de la Fondation du Doute.
de Ben

NICE CULTURE LE FESTIVAL MANKE 2002
Les Insupportables présentent "le ver dans le fruit"(j'aime le titre ) 3ème édition du festival parallèle de musique contemporaine. Le problème est que Brandy croit que sa musique n'est pas insupportable mais bonne.

NICE CULTURE
VILLA ARSON EXPO D'AUTOMNE
Sandra et Carole beau travail sans trop de prétention. Ce que peu savent c'est que leurs mecs aussi peignent.
Le mec de Sandra peint-il mieux que le mec de Carole ?
Quant à Fiona Tan on dirait un pot pourri de plusieurs travaux de vidéo. Une touche à tout qui aime regarder les vidéos des autres.
Julien Bouillon j'ai beaucoup aimé les trois pissotières. Référence à
Duchamp ? Le reste était de trop. A propos je crois que c'est le mec de Blondine.
On attend maintenant les prochains : Ganne et Maguet. J'espère que Ganne ne sera pas trop flou.

Le MAMAC de Nice
Lippens aime son rôle de président. La preuve : la lettre du Président. Je trouve que son initiative de nous informer de ce qui se passe n'est pas une mauvaise chose. Ce que je reproche à l'ensemble c'est que ça ressemble à un programme culturel pour vieux à la retraite. Un genre de gavage et de bonne conscience culturels.
Moi je vais de moins en moins dans les musées et je me demande pourquoi : Est-ce parce que je suis jaloux ou est-ce parce que ça m'emmerde ?
Peut être parce qu'il y a trop de culture et rien qui étonne.
J'aurais plus envie d'aller à Florence rouspéter contre la guerre que d'aller à Florence visiter des chefs d'oeuvres.

JEANNE CATHALA
est très gentille a été blessée par ma critique. Elle m'a donc demandé d'enlever mon commentaire sur son projet de médiatrice de la paix et comme je suis pour la paix entre peuples et individus je le fais.

EXPO MORINI AU CHATEAU DE CARROS
J'ai bien aimé le discours de François, son fils, on aurait dit qu'il avait des choses à dire mais qu'il ne les a pas toutes dites. Il y avait une espèce de colère d'un fils qui trouve que son père a été mal jugé.
Je ne suis pas d'accord. Si on regarde les tableaux de 58 à 63 on voit bien que Morini faisait du sous de Stael et rien de nouveau.
Alors il faut aussi dire qu'à Nice à l'époque il y avait Klein, Martial Raysse, Arman qui cherchaient à innover, à faire du nouveau et qui confrontés à une équipe de peintres se faisaient traiter de fumistes ne sachant pas peindre, parce qu'eux, les vrais peintres, voulaient parler de peinture/peinture et qu'ils refusaient de prendre le tournant Duchamp en considération. Ce n'est que dans les années 70 que Morini devient personnel en prenant pour thèmes ses propres angoisses et son ego.
Le catalogue est très bien. Je me demande même si à un moment je n'ai pas moi-même influencé Morini.
En1963 il n'écrivait pas sur ces oeuvres après cela l'écriture prend de l'importance et lui sert à dire ce qu'il a en trop plein.
D'ailleurs j'ai adoré les titres des pièces,
titres qui démontrent que ce que m'a dit un peintre : on peint toujours le même tableau
est faux.

NICE - CULTURE - Lepage est mort - 2002-09-05



Il est aux paradis des femmes. La culture à Nice lui doit beaucoup : Lepage vivait pour l'art et les femmes -
Lepage savait égratigner - Lepage refusait d'aller faire obédience à Paris - Lepage ne pliait l'échine ni devant la municipalité ni devant l'Etat - Lepage a fait découvrir Coaraze - Lepage a défendu Viallat, Pagès et même moi - Lepage a tenu tête à Boudaille - Lepage est parti il faudra un jour donner son nom à une rue.

NICE - CULTURE - J'AIME NICE - 2002-07-07

NICE CULTURE
Impression que c'est la "guéguerre" partout
On ne sait plus qui est pour qui, qui commande quoi, pourquoi on parle de celui-ci et pas de celui-la ? Qui assainit les finances de la ville ?
Les directeurs de musées envoyés par Paris ne savent plus qui ils sont.

NICE CULTURE
Aloco à Carros
Alloco comme un bon vin vieillit bien. Son œuvre prend de cette patine qui fait dire : je me souviens de cette époque où...
L'accrochage est intelligent et la lumière va très bien aux grandes pièces. le catalogue aussi est très réussi.

NICE CULTURE
D'un côté il y a une culture officielle
avec crème chantilly, champagne etc et de l'autre on a 200 artistes qui cherchent la gloire, qui souffrent de ne pas avoir d'atelier ou de se trouver mis à la porte de leur squat et qui font des expositions, des manifestations souvent réussies, à l'insu de la première.

NICE CULTURE
MOUANS SARTOUX
Dominique Boudou la nouvelle directrice de l'Espace d'Art Concret présente une expo sur la couleur "Chroma" une belle expo bien accrochée sans choc. Comme l'a dit dans son discours un des responsables c'est un art qui rend intelligent. Pourquoi intelligent ?
Parce qu'à chaque installation on se pose la question qu'a-t-il voulu nous communiquer ?
quel est son truc ? Certains des trucs je les ai trouvés bons mais presque tous déjà vus. Parmiggiani a repris l'idée de Kappoor en jaune plutôt que noir,
Nikolaus Koliusis reprend le Buren du Gugenheim,
Teisseire est un Morris Louis en liberté, Hans Hartoung une erreur de parcours etc.
Je me souviens il y a huit ans de cela j'avais pensé : si Honneger aime l'art concret c'est bien et pourquoi ne ferait-il pas un jour une expo Art Concret des Occidentaux mise en parallèle avec l'art concret des autres peuples ?
(peut-être un peu plus proche du Patern comme idée)

NICE CULTURE
LENINE ET ALAMBICS d'ARMAN
Mas m'a dit : Il y a deux explications un alambic est fait pour extraire la quintessence d'un produit donc c'est la quintessence de la pensée de Lénine. Par ailleurs as-tu remarqué que le Lénine est coupé en tranches donc c'est une quintessence coupée. On pourrait dire aussi que la pensée de Lénine est alambiquée.
NICE CULTURE BAYARD A CARROS
Vu le catalogue de Bayard pour Carros. On dirait que c'est lui qui a eu l'idée de la tête au carré.

NICE CULTURE CAROS
Concert Serge Pesce
Je veux bien qu'il soit sincère
Je veux bien croire qu'il cherche du nouveau et même qu'il en a trouvé mais hélas on s'y ennuie.
D'ailleurs presque toute la musique contemporaine m'emmerde à 100 sous l'heure.
La seule que je tolère est celle de Fluxus.
La musique contemporaine a perdu son âme
Elle n'a plus de sens.

NICE CULTURE LES PUBLICS
Le public de Mouans Sartoux : 40 % petit bourgeois, 20 % étudiants,
le public Vigna 70 % villa Arson 20 % faune des vernissages niçois.

NICE CULTURE OUVERTURE DE LA BIBLIOTHEQUE
Enormément de monde ! on peut tout dire mais pas qu'elle laisse indifférent. La tête au carré de Sosno, imposante, comme l'a dit Fournet, "ça change le visage de Nice ". En général les passants sont étonnés mais "pour", les touristes aussi : quelques critiques entendues : pour une bibliothèque une tête aveugle et sourde c'est un comble ! Réception très "Mussolinienne" avec montée de la foule aux flambeaux en zig-zag".
Mais à dire vrai, quelque soit le pouvoir : rois, pharaons, généraux ou présidents à chaque fois qu'il inaugure il joue la carte du spectaculaire ou du grandiose c'est naturel.
Personnellement moi Ben je maintiens : je préfère mille fois la tête au carré de Sosno à la place où elle est comme elle est, à un immeuble en verre comme ceux de l'Arénas.
Je trouve qu'il y a là innovation architecturale audacieuse, que c'est drôle et que j'aimerais que cela continue.

NICE CULTURE OUVERTURE DE LA BIBLIOTHEQUE PASSAGE A PIED DANS LA BIBLIOTHEQUE
C'est une bibliothèque propre clean pour petits bourgeois. Mais avant de me positionner plus avant je vais aller la tester. Je vais voir s'il y a un rayon de livres et de disques en Occitan (c'est la langue du pays) je vais chercher les livres politiques pour vérifier si toutes les opinions sont présentes, et je vais, après cela, peut être leur faire don d'une partie de ma bibliothèque 3000 livres sur l'ethnologie et l'art contemporain.

NICE - CULTURE - NICE ATTAQUE NICE - 2002-06-30

NICE CULTURE
Deuxième version de CAN E POARC
Il y avait moins de monde à l'inauguration que pour la première fois mais la qualité était presque supérieure. Quand je pense qu'une telle manifestation se débrouille, sans subventions, et donne la parole à plus de quarante artistes pour une soirée ludique et riche. Je ne pourrais pas tous les citer mais j'ai beaucoup aimé le travail de Doucé, de Dotti, j'ai perdu mon carnet avec tous les noms mais je sais que j'ai aussi beaucoup aimé le travail d'une fille qui dessinait des combats de filles
j'ai aussi adoré les deux filles qui passaient dans tous les espaces en chantant, extrêment érotiques,
et bien sûr Nux Vomica toujours très bons.
l'ambiance aussi était agréable mais j'aurais beaucoup aimé qu'il y ait un débat parce que toutes ces choses là mêritent qu'on en discute.



NICE CULTURE
LA TETE AU CARRE DE SOSNO
Deux invitations différentes : les happy few qui sont invités à midi et la populace qui y va le soir à la garden party. Une bibliothèque est très bien pour une ville.


NICE CULTURE
Si je parle beaucoup de Ferrero dans ce numéro c'est parce qu'il m'a demandé de faire un texte pour son exposition à Paris.

NICE CULTURE
Lors de l'exposition des acquisitions récentes de la ville de Nice après le discours de Peyrat j'ai voulu intervenir. En réalité j'étais un peu vexé qu'il ne m'ait pas remercié moi aussi. Je considère avoir plus fait pour la culture à Nice que tous ceux qu'il a nommé. D'abord en ne quittant pas Nice et en défendant Nice et les Niçois. J'avais l'intention de dire qu'aujourd'hui l'art était devenu une marchandise et qu'il ne fallait pas qu'il devienne une marchandise politique.

NICE CULTURE
Il paraît que Peyrat apprend la langue niçoise. C'est bien c'est un respect de la culture du pays bien que ce soit sans doute à 100 % électoraliste.

NICE CULTURE
Comme juste avant les grandes batailles, on sent dans Nice que la culture est devenue un enjeu politique très convoité. Il y a Barthe, (lors de mon exposition au Mamac, son discours sur mon travail a été le meilleur entendu par moi jusqu'à ce jour. Enfin j'avais l'impression que quelqu'un savait qui j'étais)
capable de ménager la chèvre et le chou, le quartier et l'art contemporain. Je suis pour, dans la mesure où je pense qu'un responsable culturel ne doit pas réduire la culture à une tendance. Défendre la culture à Nice c'est autant défendre le niçois, la partie de boules, Nux Vomica, que l'Ecole de Nice.
Il y a Muriel Marlan plutôt spécialiste de l'art contemporain.
Giletta spécialiste de la carte postale et des vieilles maisons niçoises, et Peyrat lui-même, qui tenait dans un journal, il y a longtemps, la rubrique culturelle, a très bien parlé de l'oeuvre de Nikie de Saint Phalle.

NICE CULTURE
RECU LA VISITE DE BRUNO DUVAL
On dirait un "gentleman farmer" qui, tous les matins fait le tour de ses terres.

NICE CULTURE
On attend avec impatience l'ouverture choc du nouveau local de La Station.

NICE CULTURE
L'ouverture du local des Insupportables bonne ambiance beau lieu. Très bon manifeste.

NICE CULTURE -
TETE AU CARRE.
Tout le monde dit bravo à Sosno il faudrait ne pas oublier de dire Bravo à Nicoletti et à l'architecte Bayard qui ont su faire d'un presse papier un immeuble révolutionnaire.

NICE CULTURE - TOUT LE MONDE EXPOSE
Pagès a fait une très belle exposition au Chateau de Villeneuve à Vence, Max Charvolen à Strasbourg, Wong chez Vigna, Gottfrid Honneger chez Catherine, tout cela ça fait beaucoup de cartons, beaucoup de timbres, beaucoup de buffets, beaucoup de verres à boire, beaucoup d'egos. Dans cinq ans je vais feuilleter à nouveau ces cartons d'invitations en me disant : mais que sont-ils devenus ?
A propos que devient Ben ?

NICE CULTURE : LE BORGHESE
On y mange bien. Les gnochis sont bons et il arrive même qu'on puisse trouver matière à discussion autre que le foot.

NICE CULTURE LE WAGRAM
Juste à côté du Borghèse, plus populaire avec un bon baby foot et Nicole resplendissante depuis qu'elle est amoureuse c'est le Wagram.
Dolla vient y prendre son café
C'est l'âme de la rue Fodéré.

NICE - CULTURE - NISSA REBELLA - 2002-06-30

NICE CULTURE
L'exposition Euro à la caisse d'Epargne de la Côte d'Azur a eu lieu. Beaucoup d'artistes. Un peu confus mais une bonne initiative de la part de Monsieur Lombard. En Espagne les plus grands sponsors de l'art contemporain sont les banques. En France ça se passe trop peu souvent.

NICE CULTURE
La galerie du lundi d'Alpi. Je n'ai jamais pris Alpi vraiment au sérieux. Je l'avais classé parmi les artistes aigri avec un petit côté roublard n'aimant trop payer ses dettes et jugeant un peu trop facilement les autres. Mais je reconnais aujourd'hui qu'il a une énergie qui lui est propre et à la Brêche, j'ai aimé les portraits qu'il a faits.

NICE CULTURE
Au Musée Chagall, Stéphane Pencrea.
Je peux pas aller voir toutes les expos.
S'il fallait croire à l'art il faudrait visiter trente galeries et musées par mois.
Et chacun vous fait la gueule si vous n'y allez pas.

NICE CULTURE
FETE DES LANGUES
sur la place du Palais à Nice,
bonne initiative de Louis Pastorelli
qui se bat comme un lion à Nice pour la langue.
Il ne touche pas beaucoup de subventions
et il fait un boulot immense.

NICE CULTURE
LES INSUPPORTABLES
Quelque part les Insupportables ne supportent pas que je les trouvent insupportables. Ils aimeraient au fond que leur musique insupportable soit supportable.

NICE CULTURE BEBOP
La Galerie des Arts font de leur mieux pour rentrer dans la scène de l'art contemporain. J'aime leur énergie, ils exposent en ce moment un jeune, Raba qui écrit de belles phrases très libres. Ses tableaux font sous Basquiat et ses écritures parfois sous Ben. Il a comme moi envie d'écrire la vérité mais le résultat est assez original car chacun sa vérité.

NICE CULTURE DEBAT
Il y a eu deux débats à Nice auxquels j'aurais aimé participer. L'un organisé par Marianne avec Bernard Henry Levy et Jean François Kahn à Acropolis. Je n'y étais pas j'étais à Strasbourg à ce moment là mais je ne regrette pas de n'y avoir pas participé car le débat n'a pas eu lieu les uns voulaient faire la morale et donner des leçons aux autres et les jeunes de l'extrême droite ne voulaient pas se laisser faire. Un débat c'est quand on peut vraiment donner son point de vue sur un sujet et non pas penser que les débats c'est l'invective. J'ai horreur des débats où les gens ne sont pas prêts à douter, au départ, de leur propre position. On peut avoir des positions et les défendre mais je ne supporte pas les positions unilatérales où comme Bush le fait, les positions sont définies d'avance.

NICE CULTURE LES INSUPPORTABLES
ce serait vraiment nouveau
mais difficile à assumer et difficile de continuer.
C'est une belle déclaration.

NICE - CULTURE - NISSA REBELLA - 2002-06-30

NICE CULTURE
L'exposition Euro à la caisse d'Epargne de la Côte d'Azur a eu lieu. Beaucoup d'artistes. Un peu confus mais une bonne initiative de la part de Monsieur Lombard. En Espagne les plus grands sponsors de l'art contemporain sont les banques. En France ça se passe trop peu souvent.

NICE CULTURE
La galerie du lundi d'Alpi. Je n'ai jamais pris Alpi vraiment au sérieux. Je l'avais classé parmi les artistes aigri avec un petit côté roublard n'aimant trop payer ses dettes et jugeant un peu trop facilement les autres. Mais je reconnais aujourd'hui qu'il a une énergie qui lui est propre et à la Brêche, j'ai aimé les portraits qu'il a faits.

NICE CULTURE
Au Musée Chagall, Stéphane Pencrea.
Je peux pas aller voir toutes les expos.
S'il fallait croire à l'art il faudrait visiter trente galeries et musées par mois.
Et chacun vous fait la gueule si vous n'y allez pas.

NICE CULTURE
FETE DES LANGUES
sur la place du Palais à Nice,
bonne initiative de Louis Pastorelli
qui se bat comme un lion à Nice pour la langue.
Il ne touche pas beaucoup de subventions
et il fait un boulot immense.

NICE CULTURE
LES INSUPPORTABLES
Quelque part les Insupportables ne supportent pas que je les trouvent insupportables. Ils aimeraient au fond que leur musique insupportable soit supportable.

NICE CULTURE BEBOP
La Galerie des Arts font de leur mieux pour rentrer dans la scène de l'art contemporain. J'aime leur énergie, ils exposent en ce moment un jeune, Raba qui écrit de belles phrases très libres. Ses tableaux font sous Basquiat et ses écritures parfois sous Ben. Il a comme moi envie d'écrire la vérité mais le résultat est assez original car chacun sa vérité.

NICE CULTURE DEBAT
Il y a eu deux débats à Nice auxquels j'aurais aimé participer. L'un organisé par Marianne avec Bernard Henry Levy et Jean François Kahn à Acropolis. Je n'y étais pas j'étais à Strasbourg à ce moment là mais je ne regrette pas de n'y avoir pas participé car le débat n'a pas eu lieu les uns voulaient faire la morale et donner des leçons aux autres et les jeunes de l'extrême droite ne voulaient pas se laisser faire. Un débat c'est quand on peut vraiment donner son point de vue sur un sujet et non pas penser que les débats c'est l'invective. J'ai horreur des débats où les gens ne sont pas prêts à douter, au départ, de leur propre position. On peut avoir des positions et les défendre mais je ne supporte pas les positions unilatérales où comme Bush le fait, les positions sont définies d'avance.

NICE CULTURE LES INSUPPORTABLES
ce serait vraiment nouveau
mais difficile à assumer et difficile de continuer.
C'est une belle déclaration.

NICE - CULTURE - NICE CULTURE ON PARLE DE VOUS JUIN12002 - 2002-06-10


NICE CULTURE
Les Artistes niçois se mobilisent... La première école Calandretta va ouvrir en Pays Niçois pour y développer l'enseignement en occitan (niçois). Un concert de soutien est prévu le 13 avril. Et la rentrée le plus tôt possible. http://calandreta.free.fr

NICE CULTURE
Marcel Alocco à la Galerie Sholtès
Certains travaux que je ne connaissais pas.
Belle expo sans surprise. Beaucoup de monde, la "bande d'Identités". On se retrouve comme des anciens combattants. Et heureux de se retrouver.

NICE CULTURE
L'AFFAIRE PIRELLI ET LE BABAZOOUK
le petit avion qui s'est écrasé dans la tour Pirelli à Milan. Je n'ai pas tout lu mais il parait qu'il y a des ramifications sur Nice. Le Babazook m'a téléphoné pour savoir si j'étais au courant. Je ne l'étais pas. Ils m'ont dit que la Corriera de la Serra citait Arman comme un artiste impliqué dans cette affaire. J'ai eu l'impression que Babazook faisait du journalisme d'investigation et cherchait à me tirer les vers du nez. Hélas il n'y avait pas de vers dans mon nez.

NICE CULTURE
Je n'ai pas été au vernissage de Niki de Saint Phalle où, parait-il il y avait beaucoup de monde. Autant que pour moi. Eva, ma fille et ses enfants ont adoré l'exposition surtout les pièces en laine.
Moi j'aime beaucoup les totems sur la Promenade des Anglais. Ils sont ludiques.

NICE CULTURE
PELASSY CHEZ VIGNA
L'expo a bien marché. Il a beaucoup vendu. C’était une très belle expo mais que j'aurais préféré un peu plus baroque. Pelassy ce n'est pas que des pièces, c'est une vie, un environnement.

NICE CULTURE
Ouverture prochaine de Laurie’s bedroom
15 rue Défly à Nice par Kristof Evrart.

NICE CULTURE
Michel Ribéro, le nouveau maire de Vallauris ne plait pas toujours. On trouve que l'ancien était plus " art moderne " et celui-ci trop " majorette ". Personnellement j'aime bien les majorettes et il défend la culture locale et ça c'est très important.

NICE CULTURE
La Station à Colomiers.
Tout Nice attend le catalogue avec impatience. En fait Gève Tissier que je croyais pimbêche est devenue une personne adorable qui aime l'art et qui se bat de son mieux.

NICE CULTURE
La revue Art Jonction
c'est dommage qu’elle ne soit pas assez lue. Elle manque un peu de piquant.

NICE CULTURE
Bientôt la bibliothèque va s'ouvrir et la tête de Sosno va s'allumer. Une bibliothèque est toujours une bonne chose. Je suis pour à 100 % ainsi que pour la tête de Sosno que je trouve de plus en plus belle.

NICE CULTURE
Je suis en colère avec Radio Nice qui ose dire toutes les 5 minutes : la seule radio niçoise, ici radio Nice etc
et qui ne passe que des chants anglais ou français.
C’est une bande de cons
jamais une chanson en nissart ni en Occitan.
NICE CULTURE
Bebop
Galerie des Arts font de leur mieux pour rentrer dans la scène de l'art contemporain. Bebop j'aime leur energie et l'expo de raba en est un bon exemple d'energie

NICE CULTURE
Pourquoi Niki a-t'elle tout donné à Nice ?
Peeters déçu de Paris ?
Fatiguée ?
ne savait pas quoi faire avec toutes ces œuvres ?



NICE CULTURE - ART JONCTION
Depardieu s'accroche. Il paraîtrait qu'on prépare une foire élitiste de grande classe à Monaco. Moi je pense que Nice a toujours besoin d'une grande foire d'art contemporain populaire qui ressemble plus à une jungle qu'à un salon de thé.
Mais une vraie jungle doit contenir de grands prédateurs et aussi des belettes et des écureuils.

NICE CULTURE - FESTIVAL DE CANNES
J'ai été invité au Festival de Cannes et avec ma fille je suis passé sur la tapis rouge pour le Ken Lauch que j'ai beaucoup aimé.
Ce film n'est pas en anglais mais en anglo-écossais. Il m'a fait penser : tiens les Anglais sont capables d'envoyer à Cannes un film régionaliste à 100 % dans une langue régionale et je ne vois pas la France en train d'envoyer un film en Breton, en Basque ou en Occitan.

NICE CULTURE
Repas avec le Ministre de la Culture, Aillagon, et une douzaine de responsables culturels créatifs de la région. J'étais assis à la table devant Pietragalla subjuguée par sa beauté. A un moment donné le Ministre a dit : je vous ai invités pour vous écouter. j'ai pensé que c'était le quart d'heure d'écoute imposé par Rafarin. Alors j'ai écouté moi même ce qu'ils avaient à dire. J'ai été déçu car la plupart avait à dire : donnez-nous les moyens, on n'a pas assez de sous, il faut une salle, etc. Personne n'a parlé du public.
Ils pensaient chacun à leur paroisse. On aurait dit douze curés intéressés par les problèmes de leur paroisse : le clocher qui manque ici, le toit à refaire là...
Moi j'ai dit au Ministre et je le répète ici, que la culture est une question de peuple, de langue et qu'il était important que la France ratifie la charte des langues minoritaires. Je l'ai traité de jacobin. (Voir compte rendu plus précis sur le net à ben-vautier.com.

NICE-CULTURE - FERRERO
Il expose à la Galerie Anne Lettrée de Paris. Je n'aurais pas mis une photo de César en couverture de la carte j'aurais mis une photo d'homme nu car c'était là sa vraie personnalité de photographe.

NICE CULTURE - MICHEL COHEN
Il a enfin sorti son livre sur le Cotonou. Un travail de longue haleine dans lequel Maxime Matray a joué un grand rôle derrière son ordinateur.

NICE-CULTURE- ALBAX
Ils n'ont pas oublié l'idée de l'expo des capots de voitures. Ce sera une bonne expo surtout si, un des participants met, comme il me l'a dit, une vraie pin up sur un des capots.

CULTURE -
Jacques Boulan ne croit plus aux éditions faciles. Il dit que pour qu'une édition marche il faut qu'elle contienne quelque chose de nouveau. Il travaille donc des éditions papier très luxe.

NICE CULTURE -
Les Insupportables ouvrent un local avec un manifeste. Je crois que ça vaut la peine d'y aller.

CULTURE NICE
Décidément à Nice ça bouge. Trois ouvertures attendues : le nouveau local de La Station, une grande surprise, Laurie's Bedroom, en Juin avec le manifeste des Insupportables qui se veulent les héritiers des incohérents d'Alphonse Allais, une nouvelle expo Can e Poarc organisée par Maubert à la Brêche et la Fêtes des Langues, organisée par Louis Pastorelli devant le Palais de Justice.

NICE CULTURE -
Maurice Maubert parle de faire aux Diables Bleus une deuxième grande expo collective. Je ne suis pas contre. J'ai aimé la première mais je crois qu'elle devrait s'arrêter au bout de trois jours. Le troisième jour elle était un peu triste.


NICE CULTURE - EXPO SOARDI
Expo d'un Coréen dont j'avais vu les personnages debout ailleurs dans une revue ou en vrai. Ceci étant j'ai beaucoup aimé la grande toile qui ressemble à Moya. Ou alors c'est Moya qui lui ressemble.


NICE CULTURE
Bebop galerie des arts font de leur mieux pour rentrer dans la scene de l'art contemporain. j'aime leur energie ils exposent en ce moment un jeune qui ecrit de belles phrases tres libre ces tableaux font sous basquiat et ses ecritures parfois sous ben il as colmme moi envie d'ecrire la verite mais le resultat est orriginal car chacun sa verite




NICE CULTURE GENEVIEVE MARTIN AU MAMAC
Au premier abord on a l'impression d'avoir déjà tout vu.
C'est propre, bien fait, patiné une vraie petite femme d'intérieur qui aime l'ordre. Annie a aimé l'échelle avec les rouleaux et les petites pièces tendres. Ceci étant le rouleau compresseur Niki de Saint Phalle a une présence étouffante. Non seulement pour Geneviève Martin mais aussi pour Coville.

NICE CULTURE NIKI DE ST PHALLE
Il faut dire quelque chose à propos de l'œuvre de Niki
c'est qu'elle fait partie, grâce à ses marchands, de ces
artistes qui donnent une petite maquette de 15 cm de haut à un atelier spécialisé qui lui rendent une sculpture de 4 m de haut avec des miroirs partout. C'est le pouce de César, ce sont les grandes sculptures de Sosno, ce sont les tanks d'Arman au Liban, c'est l'arc de Venet etc etc. Je ne leur reproche rien. C'est simplement que lorsque le public regarde le travail de Coville, puis celui de Niki de Saint Phalle, il ne se rend pas compte que l'un y met son affectif, sa technique, sa sueur, l'autre y met l'idée et de la technologie de pointe. D’ailleurs je me souviens que César, face à certaines grandes sculptures de lui était mal à l’aise. Il préférait lui celui qui était à dimension humaine, qu’il pouvait toucher, fabriquer. L’autre l’angoissait.



CULTURE NICE
Expo Arnaud Maguet chez Vigna. Il y avait beaucoup de monde. Toute la Villa Arson. A chaque expo, Arnaud s'améliore " technologiquement ". Il est passé de l'esthétique de la boîte à chocolats, à plus de technique. La musique est bonne mais elle n'est pas de lui et l'idée d'inventer un groupe fait penser à De Vautour et à d'autres. Ce que j'ai préféré c'était les commentaires de personnages de télévision américains.

CULTURE NICE
Cocktail à la Banque Caïxa.
Je me sens un peu mal à l'aise. Où est passé le Ben révolutionnaire qui ruait dans les brancards pour un rien ? Suis-je devenu comme Sosno uniquement intéressé par les relations publiques ?
Non. Je crois qu'il y a le voyeur en moi qui refuse de juger le bien et le mal comme avant. Je préfère l'observer.

CULTURE NICE
Claude Viallat chez Catherine Issert.
J'aime Viallat. Il est fidèle en amitié comme en peinture.
C'est le seul qui demande toujours ce que devient Lepage.
Ses tableaux tout en restant les mêmes ont pris une profondeur en couleur étonnante.

CULTURE NICE
Alocco au Musée de Carros je n'ai pas été la voir j'étais en Suisse il parait qu'il y avait beaucoup de monde et que c'était très bien.

CULTURE NICE
Barcello à la Fondation Maeght.
Drôle de vernissage. Cela sentait la puissance. Maeght tournait autour de l'expo comme un surveillant général. Ce qui me frappe chez lui c'est toujours sa gentillesse.
On sent derrière Barcello le pouvoir de Bischofberger.
J'ai aimé trois tableaux. Les autres je les ai trouvés tous très répétitifs.
Barcello est allé en Afrique et tout le monde pense que c'est extraordinaire d'aller en Afrique. Moi je suis à Saint Pancrace et pourquoi ne fait-on pas un mythe de Ben à Saint Pancrace ?
Dans les couloirs j'ai entendu plusieurs fois le nom de Tapiès. Moi je ne trouve pas.
Aussi entendu dire au bar qu'un de ses tableaux venait de se vendre un million de dollars.
J'aime surtout ses céramiques.


MURIEL MARLAN SE PRESENTE.
Je la trouve dynamique. Elle défend très bien l'art contemporain. C'est une femme sincère mais elle fait partie des jacobins. C'est une amie. Moi je suis pour "PEUPLES ET REGIONS SOLIDAIRES" les seuls qui reconnaissent les droits des basques, des Corses, des Occitans des Bretons à gérer leur propre destin et qui sont de gauche. Dommage qu'il n'y ait pas eu de candidat à Nice.

NICE - CULTURE - Nice Culture - 2002-03-08

Coville aux Ponchettes. Belle expo mais à l'ombre des Nikki de Saint Phalle qui sont sur la Promenade à côté. Mais c'est de bonne guerre. Ce qu'on ne dit pas c'est que Coville a un énorme four et fait tout lui même alors que Nikki envoie une petite maquette de 20 cm à des fabricants artisants qui en font des sculptures de 3 m de haut. C'est ce que j'appelle l'opération "pouce" de César.
Cela n'empêche pas que les pièces de Nikki ou de César sont belles mais ce n'est pas eux qui les fabriquent en entier. Il n'y a que l'idée. L'idée est tout. Mais il faudrait demander à Coville qui, s'il avait les moyens, ferait peut être une sculpture aussi grande que le Palais de la Méditerranée.

L'ateleir 49 à Vallauris
activité sans relache. Ils ont repris l'exposition des tabliers de Max Horde.

Nice culture
La Galerie du Lundi d'Alpi a eu les honneurs de la galerie de la Marine.(c'est Alpi qui expose des artistes au marché aux puces tous les lundi)Politique positive de la part de la ville qui s'ouvre à ce qu'on appelle la création marginale.

Art Jonction
a des soucis. Je crois en avoir déjà parlé. L'important - comme tout le monde le dit - est qu'on ait une bonne foire à Nice. Si c'est l'OIP qui gagne ils sont des professionnels, ils ont de l'argent mais je ne crois pas qu'on verra beaucoup de créativité niçoise à moins qu'on n'impose dans le cahier des charges, un espace création niçoise.

Mamac
La façade change. J'aime bien le Sol Lewit. A un moment Perlein m'avait demandé de proposer quelque chose pour la cour intérieure et j'avais pensé à un texte se déroulant dans les coursives, en forme de journal lumineux. Ce serait dommage que par snobisme ils prennent un américain.






NICE - CULTURE - fevrier 2002 ça bouge a nice - 2002-02-10

BERRI CHEZ NAHON
La salle jaune était magnifique. Humour 8/10
Il me fait penser de temps en temps à Follon. Je me demande si un jour je ne vais pas faire la même chose : envoyer un petit projet, une petite sculpture de 15 cm de haut à un technicien qui va l'agrandir de 1mx2 et que je vais déposer dans un parc. Non, je préfère encore faire de la publicité pour des pattes.
Ceci étant Berri m'a dit : c'est moi qui fais tout, je ne donne rien à faire aux autres.

ART JONCTION FOIRE
Depardieu a des soucis. Il perd son bébé. Cependant il faut avouer que le dernier Art Jonction était catastrophique. Quand je repense à la qualité des premiers ça n'a pas arrêté de descendre. Il faut aussi dire que les galeries niçoises n'ont pas soutenu Art jonction. Elles auraient du se battre. Elles vont peut être le regretter.

PELASSY CHEZ VIGNA 7/10
J'ai aimé l'expo Pelassy chez Vigna mais j'aurais préféré qu'elle soit plus folle, plus baroque. Toutes les pièces étaient de grande qualité. Je reste un inconditionnel de Bruno. ses aquariums sont très beaux. Il va y avoir un catalogue. La critique que je ferais à cette exposition est qu'il y manquait le désordre qu'on retrouve dans son atelier où s'empilent dans un coin des tissus, des perles, des cassettes d'Almodovar ou Kitano.

MARC CHEVALIER A TARBES
Ca va être une bonne expo. Top classe. Tout à fait présentable dans le cadre d'un art contemporain français qui se regarde le nombril. Pas de questionnement, pas de doute. Un exercice formel de plus mais de qualité.
Quand je le vois marcher dans la rue je me dis : c'est un angoissé
qui porte sur ses épaules toute la responsabilité du monde.


VILLA ARSON
Nouvelle expo à la Villa Arson que je n'ai pas beaucoup aimé. Leur politique doit être : une expo chère, une expo pas trop chère. Ganahl (dit Gandalf) pas d'épine dorsale.
Son discours on se demande où il veut en venir. Il tourne autour du pot, évite les conclusions. Je préfère Bernar Venet quand il fait semblant de connaître les maths.
La grande salle avec les lits et les tapis, décevant par rapport à Frank West et même à Ben.
On ne pourrait pas rentrer, il fallait enlever ses chaussures, c'était idiot.
L'écriture au néon. Nous sommes trente à faire la même chose. Déjà Nanucci faisait cela et Laurence Wienner et ça me rendait furieux. En fait le premier à faire cela c'était moi.
Je préférais les sculptures vivantes de Pierre Joseph à cette salle d'ordinateurs ennuyeuse. Ce n'était pas un espace de réflexion mais d'ennui profond.