LE COIN D'ANTONY

Il y a trop peu de monde en France et à Nice qui s'intéresse à l'art contemporain et qui se donne le mal d'écrire tous les jours ou presque, sur l'art contemporain pour ne pas leur donner la parole.
Donc, voici en vrac une cinquantaine de lettres en vrac d'Antony Giovagnoli, un très jeune collectionneur niçois qui a le virus de l'art contemporain. Je ne suis pas d'accord avec tout ce qu'il écrit mais au moins il se pose des questions.
Il y en a tellement à lire que pour les lire à l'aise, je vous conseille de tout imprimer.

2008-10-22

FLUXUS VU PAR ANTONY

Bonjour,
n'oublions pas que tout est parti de rien.
Duchamp s'amusait à faire des caricatures et a ensuite travailler tranquillement au grand verre, sans contrainte,
Gorge Maciunas voulait produire et véhiculer une pensée, je me demande comment était sa galerie AG,
tout est partit de rien, les happening de Allan Kaprow ne coutaient rien,
les Events de Brecht également.
Ce que je veux dire c'est qu'un jour on comprendra qu'il ne faut pas forcément qu'une oeuvre soit spécatculaire pour être interessante, seule compte l'idée ...............
Antony.

2008-10-22

A LA NICHE ANTONY

Bonjour,
50 ans nous sépares d'eux mais ils ont toujours le même impact sur la révolution de l'esprit.
Aujourd'hui il faudrait crier " A la niche les glapisseurs de l'art ".
A la niche les galeries, c'est peut être Hirst qui a raison,
à la niche les artistes conformistes prêt à se faire sodmo et gomoriser,
à la niche les critiques girouettes,
à la niche Cathrine Millet prêt à tout accepter par peur de n'estre plus dans le coup,
à la niche Beaux arts et ses textes dénués de tout sens artistique,
à la niche l'art contemporrain français,
à la niche les nouveaux réalistes nouvelles perspective du porte feuille,
à la niche Fluxus,
à la niche les lettristes, bon à être professeurs dans les écoles de lard,
à la niche la Villa Arson, usine à faire du vent,
à la niche l'école de Nice,
à la niche les ragots Niçois,
à la niche le PS1 de New york,
à la niche Artpress tellement chiant à lire que je préfere encore le Figaro ou science et vie,
à la niche le monde de l'art d'aujourd'hui,
à la niche Jeff Koons,
à la niche Jonanthan Meese peinture qui à plus d'années de retard que lui n'en comporte,
à la niche
Où est la qualité d'ésprit ?
Antony.

2008-10-22

l'homme en noir


bonjour
c'est l'histoire d'un homme en noir qui était toujours dans le fond d'un bar à regarder ce qu'il ce passait.
Il regardait un groupe de jeunes se réunir toutes les semaines, le groupe de jeunes remarquant le personnage se demandait.
Au fil du temps et des semaines, le groupe de jeunes était toujours là et l'homme en noir était là également.
Un jour un des jeunes demanda à l'homme que faites vous, l'homme répondit " Pourquoi écrivez vous ?" et partit.
Cet homme est résté à jamais dans l'oubli et le groupe sera connut comme le groupe surréaliste.

Cette phrase " Pourquoi écrivez vous?" est réstée dans l'âme surréaliste ainsi que sûr les papillions surréaliste.

Beaucoup y on répondu.

Aujourd'hui je n'y arriverai pas ou peut être dirai je, c'est une thérapie à la connerie.

En tout les cas, je signal juste, que dans un monde de l'art contemporrain, surmédiatisé, où l'argent est roi, qu' à cette époque, une phrase pouvait révolutionner les âmes et ça l'argent ne peut pas le faire.

Antony.

2008-10-22

je voudrais savoir

Bonjour,
je voudrai savoir où sont les jeunes qui veulent que les choses bougent,
savoir à qui m'adresser pour voir de l'arrogance positive,
chez les jeunes je ne trouve pas d'évolution vers de l'inédit,
j'aime la façon de faire d'Hélios Azoulay, il me semble qu'il sait où il ne sait pas aller, j'aime cela, car cette façon de faire me donne à penser que les choses pourront bouger, qu'il ne pourra qu'évoluer dans son senspuisqu'il va vers un chemin qu'il na pas encore tracé.
Mais après?
Ces jeunes qui sortent des écoles, ils savent déjà où ils veulent aller, leurs programmes?
-Ecole d'art
-Lobotomie par un professeur artiste raté
-Diplomes
-Exposition chez un galeriste qui ne comprend rien
-retour à l'école pour devenir profs
Est ce ainsi que les hommes vivent dans le monde de l'art?
André Breton, que l'on sait un grand poète, était un artiste également, un artiste de sa collection, lorsqu'il rentré chez Matarasso ( Père) à Paris il donnait l'impression que tout était à lui, selon les dire de Jacques qui me l'avait dit un soir dans sa librairie.
Alors aujourd'hui qui en veut ?
Qui à un statement ?.
Même les vieux n'ont rien à dire, regardez le pauvre Villeglé qui rabache toujours ces mêmes phrases, je me demande combien il a put arracher d'affiche dans PAris, c'est incroyable il y en a partout du Villeglé.
Viallat c'est pareil, n'y aurait il pas plus de Viallat que de Français?Connaissent ils Viallat les Chinois, le connait on au Usa?.Viallat petit fonctionnaire de l'art.
Je croise ce bon vieu Altman, théoricien qui fait dire des choses......, il me dit " Venet est à New York, je lui répond " mais il n'a pas peur que les minimalist lui face un procés un jour ? ".
Alors où va l'art?.
Ce Delvoye, que fait il aujourd'hui?.
Et ce Maurizio Cattelan, mon père me dit " il est bon ", mais ce qui'il fait n'est ni plus ni moins que du Dada en brique de lait.
Aujourd'hui que Rauschenberg est mort, regardez ces ventes, elles ne sont pas plus spécaculaires qu'avant, pourtant Damien Hirst ne fait que grossir.Alors ?.

Alors Damien Hirst si on parle finnance est plus important que Rauschenberg, ce qui est effrayant quand on pense que ce dernier est le coude du monde de l'art//////////
Tout fou le camp comme disait Férré.........
Antony.

2008-10-22

What is your Statement Antony

BonjouR
je lis sûr le site de ben, le coin d'Annie qui parle des quatres vérités sûr Ben, sa façon de faire, d'écraser les gens, etc....
Pour ma parts je considère Ben comme un ami, d'autant que je le connais depuis ma naissance, mais également comme une personne qui ma fait gagner du temps sûr les théories.
Alors c'est pour cela que j'aimerai, un jour, faire un pour et contre Ben Antony, comme beaucoup me disent que je parle parfois comme Ben ou déffend les mêmes idées que ben, j'aimerai faire un pour et contre, pour pousser les limites de ce que l'on déffend.
Pousser les limites de sa téhorie sur Robert Morris, Daniel Buren,Beuys,Debord,Brecht,Arman,Ben,Warhol, sa théorie sur le grand Verre de Duchamp, sûr l'importance de Isou, sur sa façon de s'entourer de mauvais (parfois) artistes pour se sentir au dessus, etc.......

Je lis depuis longtemps les écrits de Ben, derniérement je suis tombé sur les réeditions de son journal, je me dis qu'il y a du bon mais pas mal de temps perdu avec tout ces Dolla, Thupinnier, Goiran, Ferrero, l'école de Nice,etc........

Je suis tombé également sûr la lettre con-Ben de Restanny, etc.........
Enfin, j'ai vu du bag'art, non-art, an'art, anti art,etc............

Dans un monde de l'art où la notoriété pousse les gens à vous aimer, laicher le cul, masturber, respecter, à ne pas dire ce qu'ils pensent, revennons à l'an'art et son indifférence.
Un débat où l'indifférence de l'age, la notoriété,l'argent, le pouvoir, etc........Est privilégié.....................................

What is your statement Ben today in 2008 ?.
Antony.


2008-10-22

Saleté de Mondain....l'an'art

Bonjour,

par curiosité j'aimerai voir,
les caves des fracs,
les caves des musées,
les caves de la villa arson,
l'intérieur de l'usine de Jeff Koons, voir ce qui la produit par avance,comme des boites de conserves,
j'aimerai voir l'avenir des collections de tous ces gens qui collectionnes ces jeunes qui sont éphémères,
j'aimerai voir l'avenir de ces jeunes qui joues plus sûr la provocation que sûr l'idée même,
j'aimerai leur dire " Messieurs la provocation est un filon où on à plus rien à y faire en 2008",
j'aimera leur dire que ce qu'il faut aujourd'hui c'est des créateurs qui ont une envie de vomir en permanence sûr le monde, la société, le politique, l'art, les écoles d'art, les magazines..................Mike Kelley le fût, mais lui aussi est devenu une boite de conserve.
Encore une fois je me tourne vers Duchamp et sa maniéré de ne pas produire en jouant aux échecs, qui fait la même chose aujourd'hui, Bruce naman qui élève des chevaux plutôt que l'art...............................
mais peut être que le monde de l'art est comme ca aujourd'hui, il faut créer à outrance, et advienne que pourra, à voir les prix de la vente de Damien Hirst................................
moi j'ai envi de dire qu'un jour ou l'autre cela se mordra la queue et que cette queue finira dans les caves..................Des Fracs........................
La provocation est intéressante, mais en 2008 elle doit être infra mince et pas mise en avant comme pour la plupart des artistes le font.
Après dada,après les surréalistes, Rauschenberg, Cage,....................Elle ne sert plus la provocation.
Elle est juste bonne à souligner l'importance d'un message.
Encore faut il que l'art est un message à passer, quand je vois ces Bourriaud, Blisténe, Millet,........................L'art est une belle escroquerie certes depuis longtemps selon Picabia mais en plus une saleté mondaine..............Je hais ces intellos mondain............
L'art est MONDAIN
C'est pour cela qu'il faut un gaz illarant comme l'an'art.

AN'ART ANTI MONDAIN car rien à prouver.

DADA n'était pas anti-bourgeois, anti-histoire etc......Dada volait tout remettre en questions................
L'an'art ne veut rien remettre en question, elle est un ready made, elle est là, elle existe et cela emmerde déjà...........

Antony.

2008-10-22

An'art Pas d'ego

Bonjour,
y a t'il une limite à être an'art , comme il y en a à être anti-art ou non-art ?.
Si l'on prend l'exemple le plus frappeur qui est Duchamp ?.
Duchamp devient un exemple depuis une quarantaine d'années, mais avant son état d'esprit, ana'art, lui à t'il était bénéfique ou pas ?.
Etre an'art évite de faire le trottoir.
Etre an'art évite de se corrompre, de ramper devant des galeristes,
Etre an'art protége de la surproduction,
Etre an'art renvoit à son propre état d'ésprit,
ETRE AN'ART RENVOIT A SON EGO, PUISQUE L EGO FORCE AU SUCCES, L'AN'ART EST TOUT SAUF DE L EGO ...............
Mais alors combien sont ils ces fils d'an'art?.
Ben me disait d'un artiste, qui lorsqu'il arrivait dans un vernissage, il buvait tellement, que le lendemain il ne se souvenait plus de l'exposition, Ben me dit c'est an'art ça....
Moi je ne crois pas, car il y a une dépendance à cela, une cause à cela, c'est l'alcool.
L'ana'art touche de très prêt la vérité,on ne peut pas mentir à l'an'art,elle est issu de la gnose Duchampienne, l'an'art est une vérité en soit.
Pas de chichi, l'an'art est une enfant à Dada, qui demande encore moins de reconnaissance que Dada.
Amitiés Antony.

2008-10-22

DADA PAS ANART ?

Bonjour,
Schwitters disait " tout ce qu'un artiste recrache, c'est de l'art ".
Pourquoi les Dada, Hulsenbeck essentiellement, n'ont jamais voulu de lui ?
Est ce bien dans l'idée d'origine, de Dada, de refusée l'entrée ?.
Dada peut être contestable sûr certains point?.
A Bilbao j'ai écouté un texte de Tzara, assez démagogique et tournant l'histoire à son avantage.
Avec le temps, je pourrai contre dire certains histoirens, nottamant Michel Sanouillet .....................................



Antony.

2008-10-22

SAVOIR OU ON VA

Bonjour,

il est important de savoir où l'on va, mais aussi qui on est, ce que l'on aime, etc....
Pour ma part je pense que le monde de l'art est en stand by et même qu'il doit faire comme l'économie américaine attendre de toucher le fond, pour remonter.
Pour le moment rien, aucun artistes n'apportent du nouveau ou marchent dans un chemin non débroussaillé.
Certains, sont interessants, mais ils ne sont pas légions.
Seul Bruce Nauman ou quelques autres sont dans une recherche personnel et innoventes.
Mais après, est ce Jeff Koons, Delvoye, Les Gao Brothers,Ming, ......Qui apportent ce que l'on a jamais eut, vu,...etc......
Tout le monde cherche le nouveau Basquiat.
Les galeristes sont les nouveaux chercheurs d'or..........Qui trouvera avant tout le monde le nouveau Cattelan 2008 ?.
Que devient Cattelan?.
Sotheby's organise une vente entiére de Hirst, avant il fallait attendre quelques mois après la mort de l'artiste pour voir cela, aujourd'hui c'est l'artiste qui le fait......
Au final, c'est peut être eux qui ont raisons, à voir tous ceux qui ont crus en l'art, Vangogh, Jarry, Cézanne, Degas, Brecht, ......Et même Jacques Lepage, tous mort, soit dans la solitutde, soit dans la misére.........
Alors?????
Que faire????
Attendre...........
Mais quoi??????

2008-10-22

RETOUR DE BILBAO

Bonjour,

retour de voyage, passage à Bilbao, interessant, mais je n'arrive pas encore à comprendre, pourquoi tant de Koons?.
Les fleurs posées à même le sol, de jeff Koons, sont interessantes, car le devant des fleurs, forme un anus, mais personne n'en parle, même les commentaires sur l'oeuvre, rien y fait mention, moi je le savais car j'ai longtemps planché sur son travail, alors si les gens ne savent pas cela, pourquoi aiment il jeff koons, que par son ésthétique?.

Bilbao et la salle dédiée à richard Serra, Serra tire sur la corde de plus en plus, je ne vois pas qu'elle évolution il va avoir?.
En tout les cas, venet fait preuve de petit copieur fonctionnaire.
Très belle exposition surréaliste, je me demande, si dans 80 ans on parlera de Wilm Delvoye, Maurizio Cattelan,, etc.... Comme on parle de Man Ray, Duchamp, Max ernst.......
Antony.

2008-10-22

JE CROIS QUE (REPOSE A BEN)

Bonjour,
pédale,
pédaler,
je pédale?.
Nous pédalons?.
Si se demander comment fonctionne le monde de l'art fait de moi un pédaleur, monde si il y en a un, alors oui je pédale.
Je pédale, car je crois que ce n'est plus le spectateur qui fait le tableau?
Si c'est parce que je crois que si l'on est dans la gnose de la création, aujourd'hui, demain on dépassera Duchamp, alors oui je pédale.
Je crois que l'on peut dépasser la notion de peinture, chevalet, conceptuel, etc..... En mélangeant toutes sortes de choses, en particulier ce qui fait le bien ou le mal en soit.Certains créateur arrivent à contrôler le regardeur et arrive à le renvoyer face à ses peurs, est ce toujours le spectateur qui fait le tableau?.
Je ne crois pas que cela soit les écoles d'art qui nous ferons voir autres choses.
Je ne crois pas qus les galeries nous montrerons autres choses.
Je ne crois pas qu'à Nice on changera les choses.
Je ne crois pas que c'est ces jeunes néo-Mittérandiste nous montrerons le chemin,
je crois que les jeunes qui se disent artistes ont trop d'idéos politique.
Je crois que droite ou gauche, c'est la même merde.
Je crois que les artistes d'aujourd'hui se font trop rapidement rattraper, par l'argent, la politique, ou l'envie de pouvoir.
Je crois que je pédale pour les gens qui pensent comme ces écoles d'art, mais je crois que je creuse pour d'autres.
D'ailleurs pédale ou pas, je me fou de tout cela...........................................................................................................................
J'aime être un regardeur.
Antony.

2008-10-22

DEPASSEMENT DE L'ART

Bonjour,
la question du dépassement dans l'art, de qui dépasse l'urinoir ou pas, n'est pas intéressant, ni même la question du nouveau, car une oeuvre sera nouvelle pour un et une même oeuvre ne sera pas nouvelle pour l'autre.
A mon avis seul compte, la remise en question, l'arrogance de dire, aujourd'hui, ce n'est plus le spectateur qui fait le tableau.
Ce qui fait l'oeuvre aujourd'hui c'est un ensemble de facteurs.
Cela passe par le créateur ( artistes), par le processus créatif, par l'oeil du spectateur consciemment, puis et surtout inconsciemment.
Donc, le spectateur ne fait plus l'oeuvre, mais il y contribue.
Quand Bruce Nauman, travail sur l'isolement il renvoi inconsciemment le spectateur à ses propres craintes.
Mais je souligne inconsciemment, car le spectateur pense être en présence d'une oeuvre uniquement visuel mais qui n'agit pas sûr l'esprit, il ne sait pas que l'oeuvre agira plus tard dans son subconscient.
En résumé, le créateur aujourd'hui, doit renvoyer les vérités au subconscient.
Le chevalet, la peinture, la sculpture,la vidéo,tout cela n'importe plus.
Ce qui est interessant c'est de tout remettre en cause et de montrer des vérités, comme Goya montrait les vérités des rois le jour et la nuit montrait les vérités des horreurs, la miséres,etc....
Goya est un exemple.
Nauman dit " the true Artist Helps the World by Revealing Mystic Truths "
Surtout dans un monde de l'art, qui ne provoque et ne dérange plus personne depuis longtemps. L'art ça n'emmerde plus personne.
Autres, choses, quand je parlais de Ben à Cathrine Millet, elle ne ma jamais répondu, aujourd'hui je comprend, Ben ma montré un texte.
Ce que je veux dire, je ne prend pas la défense de Ben, il n'en a pas besoin, mais dans un monde contemporrain, qui comporte ce genre de réaction les art press et autres Beaux Arts, sont juste bons et interessants à mettre sous des tables bancales ou à éduquer des jeunes d'écoles d'art, jeunes aliénés.
Antony.

2008-10-22

Basquiat serait il mort si il était employé à la ville?

Bonjour,
et pourtant on en revient toujours,
je lis une News letters de Ben, et je vois qu'Annie lui dit qu'il ressemble à Monk, cela m'inquiéte car carine, me dit la même chose, en plus elle dit que je suis sinique et que je me comporte comme un arrogant,
et pourtant on en revient toujours à la même chose,
Ben dit qu'avant il était plus dur, qu'il à peur de dire la vérité, moi je m'en fiche, et je le dis, La Station de la merde, la Villa de la merde,le musée Av est la définition même que sans aides de l'état le monde dans le genre Villa Arson ne tient pas, le patron du lieu l'a t'il comprit maintennant, les artistes de la merde, l'art en France de la merde,
Basquiat avait raison, il est mort, alors, les vivants sont toujours dans le faux ?.
J'aime parler de ceux qui ne veulent pas être cités.
Jean Mas est venu chercher un trombone chez Soardi, c'est ça l'art à Nice, des fonctionnaires, à la retraite ( après avoir travaillé dur ) et qui deviennent des "artistes", et comme on dit chez nous " vali " .
Alors je prend l'art de façon inframince comme le faisait Duchamp, Breton,etc...Ces gens qui eux savaient de quoi je souffre.
Le monde de l'art d'aujourd'hui est à 80 pour cents remplis d'artiste " IKEA", peut sont dans l'évolution, mais il y en a, environ 9,2 pour cents.
L'art........
L'art à Nice, trop de choses dit Ben, mais combien de qualité dit Antony?.Tout de la même merde, c'est pas moi c'est Basquiat, il est mort.Mort de quoi?.De l'art?Des spéculateurs?De la gloire?De l'égo?De quoi?
Serait il mort à cet age si il avait été employé à la ville ?.
L'art sauve qui?.
L'art à Paris?
Où ça, avec Sabatier?
Avec la rue Louise Weiss dont on ne parle plus?
Avec Perrotin et ses artstes gadjets?.
Avec la rue de Seine et toujours la même chose?
L'art est inframince?
L'art est vivant?
L'art n'est pas dans les écoles, galeries,les artsites ne sont plus, les créateurs sont ailleurs, plus dans l'art mais dans la douleur du monde, car un créateur et l'art contemporrain doit vivre demain dans le reflet du monde, comme cela à toujours été, il n'y a que aujourd'hui, que l'on croit en l'art contemporrain lessive.
Antony.

2008-10-22

TAS D'IDIOTS

Bonjour,
tats d'idiots, avec l'art aujourd'hui et ces artistes post pop et autres, on en revient à la notion du beau.
On revient à l'harmonie des couleurs, à la beauté,.......................;;
Les conceptuels sont allés trop loin, la démagogie aussi, voila le résultat, Koons( qui était bon ) est devenu décorateur, Murakami passe pour un nouveau Warhol, et les oeuvres d'art servent à décorer les salons de milliardaires .
Les jeunes sont des requins qui ne pensent qu'à faire le plus d'expositions se foutant de l'oeuvre.............
Le monde de l'art se mordra la queu encore combien de temps?.

Antony.

2008-10-22

ENCORE SUR DUCHAMP

Bonjour,
les magazines d'art sont intressants, dans le principe, mais malheur à eux, quand il deviennent des répetitions de faits divers.
Duchamp évitait les répétitions, en faisant autres choses que de l'art.
Il devrait en être pareil des mags, car lorsqu'ils ont quelques choses à dire c'est interessant, mais quand il n'ont plus rien, ils deviennent inutiles.
Inutiles, ils remplissent des pages, de pubs, de biographies inutiles, remplissent des pages de rien du tout.
Ils devraient avancer comme des crabes, lorsqu'ils sont pleins de bonnes choses ils publient le numéro.
Pour ma part je n'achéte plus rien, et ne leur écrit plus.
Le probléme dans l'art c'est le sens du travail.
Si vous croyez que c'est du 8 h midi 14 h 18 h, vous ne pourrez faire, même étant bon, que de la répétition, car l'imagination se détruit un moment ou un autre. Sauf pour Picasso.
Duchamp l'avait compris, Robert Morris, crait en permance mais des choses nouvelles, donc il n'y pas vraiement de répétition.


Le monde de l'art, du moins l'univers de l'art est très complexe, et de moins en moins sans souçi, car tous veulent la gloire, rare sont ceux qui vivent en reclu du monde.



Que devient Martial Raysse, il vit tellement en reclu, que personne ne sait où il se trouve et pourtant c'est un des meilleurs artistes français.
Amitiés Antony.

2008-10-22

SAVEZ VOUS QUE

Bonjour,

savez vous que Giacometti Alberto travaillait tellement sûr le visage humain,qui ne reconnaissait personne,
savez vous que Koons est une surproduction Américaine,
que Venetattend dans l'ombre que les Minimals disparessent, que les gens n'es plus de culture pour dire qu'il est un artiste minimal et que son art est unique,
savez vous qu'il passe des dessins de Picabia de tout les côtés que je n'y comprend rien, comment à t'il fait pour peindre autant alors qu'il était Non art ?,
savez vous que l'on parle de plus en plus de Maccunias ?,
savez vous que l'on voit de plus en plus de bronze d'Arman, que serait devenu Klein aurait il fait pire, ?.toujours est il qu'il est mort et qu'aujourd'hui cela vaut des fortunes, je ne comprend pourquoi, peut ^petre parce que c'est simple à regarder?.

savez vous que de plus en plus on parle de Rauschenberg comme étant une succéssion à Dada, mais maintenant qu'il est mort uniquement, alors que depuis longtemps les avant garde le savaient, c'est toujours comme ça une fois qu'un artiste meurt on embellit tout Duchamp avait raison.
savez vous que Duchamp avait une fille, qui était artiste, qu'elle comble pour un an'art,
savez vous que Serge3 ne vaut rien,pourquoi il buvait trop?
aujourd'hui faut il être propre et en costume pour être artiste?.
savez vous que Ryman se vend et se rêpete ?

savez vous que Buren est plus intelligent car il modifit son concept et peut donc continuer en disant c'est nouveau?
savez vous que l'art est une belle escroquerie?;
savez vous que depuis toutes ces ventes d'art contemporrai et mon dégout , je préfere reargarder Picasso Matisse degas....................................

2008-10-22

QUE DIRE

Bonjour,

que dire ?
que dire de l'exposition à la villa arson ?.
que l'xposition est interessante mais sans plus ?.
que la pièce de McCarthy est importante?.
que la pièce de Kelley est compliquée?.
que dire de l'art contemporrain ?.
qu'il est de plus en plus élitiste?.que si l'on à pas les bonnes bases on y comprend rien?.
qu'il y a cent ans on aimait ou l'on detestait, mais en tout les cas, on pouvait juger, contrairement à aujourd'hui où il faut lire 3 livres sur l'artiste pour comprendre?.
n'est ce pas là le probléme aujourd'hui dans l'art?
Trop de personnes parlent sans lire auparavant ?.
Comment cela va devenir?.
Y aura t'il que des Jeff Koons dans le futur?.
Plus de place pour un an'art?.
Que serait Duchamp aujourd'hui?.
un excentrique, qui ne veut pas vendre d'oeuvres et qui prefére faire des échecs par peur de se répeter?Serait'il écouter?.
L'art se transforme en un laboratoire scientifique où seul les initiés comprennent?.
C'était un peut le principe de Cézanne?.
L'art est vraiement un sacerdose?.
Où va t'on mettre les oeuvres de tout ces artistes qui sortent des écoles d'art?.
Castellas, que vont il en faire de ces tableaux ce qui les achétent aujourd'hui?.
Les mettront ils chez Palloc en ventes courantes le jeudi à 50 euros, comme ce fut le cas pour SergeIII vendu à 15 euros, je sais car c'est moi qui le posséde.
ALors que faire, faire autres choses, puisque c'est toujours de l'art?.
Qui va être le Boss aujourd'hui, depuis que Rauschenberg est mort?.Ryman,Nauman,Towmbly?.Serra, je ne crois pas?
Et vous?.



Amitiés Antony.

2008-10-22

MIKE KELLY ET RAUCHENBERG

Bonjour,

en ces temps où le monde de l'art aime ce qui brille,
en ces temps où le monde tout simplement aime ce qui brille,
il faut être un miroir de son temps disait les artistes du passé,
Mike Kelley matérialise ses visions dans des installations qui renvoient l'être humain à ses peurs, horreurs et autres....
J'ai lus d'une personne qu'il était un sous Ben et encore mieux un sous SergeIII ( artistes sous Fluxus, néo, .....mais un peut an' art), mais Kelley est un artiste du 21ème siècles, comme Mario Merz, comme Bruce Nauman,.......
Les créateurs qui renvoient le spectateur face à ses peurs, à ses incertitudes,etc.... est l'artiste de demain.
Duchamp disait le regardeur fait le tableau mais maintenant avec ces artistes la, les choses changent.
Le spectateurs fait le tableau, mais l'artiste eplore et fait explorer le MOI freudien.

Qui va être le taulier aujourd'hui que Rauschenberg est mort ?.Bruce Nauman ?.

2008-10-22

JE CONTESTE

Bonjour,


Ben parle du doute, mais moi je ne doute pas, je conteste.
Je n'y crois plus, je ne crois plus, je n'y ai jamais cru.
Maurizio Cattelan, artiste, aujourd'hui commissaire d'exposition, je conteste,
Soulages qui fait du noir depuis 30 ans, avec des théories recollées, je conteste,
Jeff Koons, au début intéressant, mais par la suite rattrapé par le monde des affaires, je conteste une partie, car on peut dire aussi que c'est un artiste contemporain qui s'intègre bien dans le marché, mais je conteste car je vois un urinoir derrière et toujours,
les écoles d'art je conteste,
l'an'art je conteste, car celui qui est an'art n'en parle pas, celui qui parle de l'an'art n'en est pas,
Richard Serra, je conteste, car il base tout dans le monumental depuis 20 ans, c'est trop facile.
Quand il faisait des vidéos ou des performances, dans les années 60 je trouve son travail très important et s' intégrant dns un registre inédit, voir marchand dans les brisés de Brancusi, par la suite il s'intègre avec Koons, un chéquier.
Daniel Buren, je suis démago, je le défend devant ses détracteurs et je l'attaque face à ses admirateurs,Buren est important mais je lui est parlé deux fois l'homme va avec son travail, mais je pense que cela sera mieux dans 40 ans, n'est ce pas là la marque d'un grand?.
Problème si Parmentier n'était pas mort, Buren serait autant important ?.
Je conteste les débats à la Villa Arson, ils se contredisent entre eux, mais si on va, pour tous les contredire, ils se mettent tous contre vous.
Je conteste, le marché de l'art est bel et bien en carton, Koons marche pas seul, il est soutenue par des gros, la bourse de New York se gratte, se démange, et on voit 4 Koons, des plus importants, passer en ventes aux enchères.
Je conteste, le retour à la peinture, voir Jonathan Meese par exemple, pour moi l'art, la création est ailleurs,
je conteste, je regarde une pièce en vente, une bouteille de coca en verre, peinte en peinture argent,par Warhol, cela dépasse encore sa notoriété, Warhol était vraiment en avance, cette pièce dépasse aussi Koons.

Je conteste, mais j'ai vu une vidéo de Ben portant une commode, dans les années 60 ( 1969 Faire un effort), je trouve cela très important, au même moment, il y avait Bruce Nauman, Richard Serra, donc cela est bel et bien important pour l'histoire.

Amitiés Antony.

2008-10-22

EN REPONSE A LA LETTRE DE BEN

Bonjour,
mais d'accepter son age est an'art.
La collection,
de qui de quoi,
collectionner est inutile, aimer l'art est inutile, vivre est plus interessant, selon Duchamp.
Je collectionne pas, mais je pose mon regard sûr des choses de la vie qui aide à vivre demain matin.
Alors ?



La différence entre collectionneurs se passe au quotidien et dans 40 ans.



Vous parlez de Cézanne ?.



Cézanne est le père de tous.

Cézanne est devant Duchamp, Picasso, Picabia, Malévitch..........

Cézanne était un ouvrier de l'art, rien à voir avec ce dont on parle aujourd'hui.

Cézanne était une matiére grise à lui seule.

Cézanne est tout ce que l'art est depuis 100 ans.





Ne parlez pas de Cézanne.Comprennez le et faites autres choses.


Pourtant j'aime Dada, Surréaliste, conceptuels, j'aime Serrano, et pio




2008-10-22

ANTONY LE NICOIS A NEW YORK

Bonjour,



s'enfermer 15 jours et voir ce qui peut en résulter, voir se qui ressort de tout cela, n'est ce pas là la théorie de Nauman?.

Lorsque Bruce Nuaman décide dans les années 60 de qualifier que toutes choses qui sort d'un atelier peut être de l'art ?.

Lorsque Nauman décide avec très peut de moyen de matérialiser?.

Solitude, pauvre moyen, en fermement, tout cela est déjà exploités.



A New York, il y a de enfants de tout.
Il y a les enfants de Basquiat, Haring, d'autres et beaucoup se prennent pour eux, mais d'autres encore marchent dans les chemins que les générations d'avant ont laissées.
Je pense que c'est positif, car ils se formeront une personnalité si ils persistent, et là ils pourront défricher.
Qui a de la volonté dans l'art ?.

Même Duchamp était orgeuilleux à un moment de sa vie, mais aujourd'hui qui est un ouvrier de l'art penchant sa vie sur l'inconnu ?.

Ce que je reproche en France, c'est le manque de personalité.

Amitiés Antony.

2008-03-07

NO STRESS

Bonjour

No stress, j'aime l'art,
no stress j'aime plus l'art quand il se répète,
no stress je pense que l'art avance par vague,
no stress, on est en ce moment pas pousser par la vague, c'est pour cela que l'art se répète,
no stress demain il y aura des Serrano ou encore des Vermeiren,
no stress je ne parle plus à Mollet viéville, j'avais peur de finir comme lui a contempler des murs blancs, il y a eut du danger à fréquenter des Rimbaud, il y en a encore plus à fréquenter les Minimals,
no stress je pense donc je suis et dans l'art il faut penser et être car si non on fini comme BCP à acheter n'importe quoi et aimer n'importe quoi,
no stress la Station ou la sous Station sont des statistiques, ils n'existent pas , la preuve qui est sort de ces lieux et est intéressant ?.
no stress, Duchamp à montré que d'être an' art faisait avancer et évite la répétition,
no stress Marcel Duchamp,
no stress, l'art contemporain n'est pas en Chine, pas en France, pas en Angleterre, peut être en Allemagne, à mon avis l'art contemporain est nul part et partout à la fois, il ressemble de plus en plus à Marcel Duchamp.
Je me demande comment les ?uvres de Hains vont évoluer, j'ai vu une plaque chez un collectionneur, j'ai l'impression, que sans Raymond elles ne veulent plus rien dire.
Quand il était là, Raymond vous montrer un tigre s'abreuva, ou un père noël mais aujourd'hui ?.Ca perd de son charme?.
Les nouveaux réalistes sont des sous pop, ils sont des petits fonctionnaires.
No stress, sûr 100 artistes 10 tiennent la route, ça c'était il y a 20 ans , aujourd'hui sûr 1000 artistes, 7 tiennent la route.
No stress Marcel Duchamp, Cage, Brecht, Jarry ,sont d'un autres temps, mais c'est sûr eux qu'il faut s'appuyer pour faire demain matin....................................................
Michaud aime delvoye, Delvoye est pour moi un arriviste à la Yves Klein, un enfumeur à la Bertrand Lavier,un sous Manzoni, Delvoye est intelligent mais sans rien derrière................
L'art est de plus en plus une belle escroquerie...................................

Amitiés Antony.

2008-03-07

L'OEUVRE D'ART EST ---

Bonjour,

l'ouvre d'art crée en 2008 doit passer inaperçu et elle doit voir arriver des jeunes dans le futur qui la réhabilite.
En résumé une ?uvre d'art doit être crée à un époque et être comprise bien aprés, si non, si l'artiste est compris, si son ?uvre est comprise à la même époque, où est l'avant garde ? L'art résumé à ce niveau n'est là que pour décoration.....
Quand je vois un Delevoye ou un Cattelan, je n'arrive pas à croire que ce sont des ?uvres qui tiendront dans le temps, elles sont déjà comprises et digérées aujourd'hui.
C'est pas facile, mais comme disait Cézanne l'art est un sacerdoce.

Qui travail demain matin ?.

Amitiés Antony.

2008-03-07

L'ART VA---

Bonjour,

et si tout avait changé ?.
Si les artistes n'étaient plus des artistes,
les galeristes plus des galeries,
les musées n'étaient plus là pour conserver dans de bonnes conditions, mais entreposer dans les caves et greniers toutes ces productions de gens qui ne sont plus des artistes mais des hommes d'affaires en associations de malfaiteurs avec ce que l'on appelé avant des galeristes.?
Tout à changé, on a plus besoins d'être dans un atelier pour travailler.
On a plus besoin d'?uvres de régions, des villes comme Nice n'on plus de raison d'être seulement par elle même.
Ce qui manque à des villes comme Nice ou même Lyon, ou Paris, c'est de s'ouvrir sûr ce qu'ils ne connaissent pas.Etre en permanence en recherche de nouvelles choses et de ne pas vivre sur ses acquis comme à Nice, où c'est, je trouve le meilleur exemple.
Tout à changé.
Je fais le plein d'essence et me casse de ce bled............
J'aime plus cette ville, ces villes, je suis si bien avec une hache sur mon clavier, je crache des mots, peut être qu'un jour je cracherai sûr ces gens, mais j'ai aboli la notion, alors.?
Que faire, à Paris si t'es né en banlieue t'es condamné, alors que faire?
Tout change.Vivre comme les manouches?.Peut être.
Tout change, hier Lavier, aujourd'hui Delvoye, et demain à quel schtroumpf Beaux Arts va dédier une biographie?.
J'aime plus Paris, quand je pense qu'aujourd'hui on décerne le prix Duchamp, si ce dernier était encore en vie je doute qu'il apprécierait.
Tout change et pourtant Breton disait qu'il fallait descendre avec une mitraillette dans la rue pour faire acte de surréalisme, qui est surréaliste?.Rey?.
Me faire un solo de guitare, même si je ne s'est pas en jouer, et alors tout change.!!!!
J'ai tellement de chance de connaitre Duchamp, Breton, et d'aimer la vie encore et encore..................Surtout après s'être penché pendant longtemps sur Vaché, Jarry, Satie.......................

Amitiés Antony.


2008-03-07

L'ART EST UN LAXATIF

Bonjour,



l'art fut un laxatif pour imbécile mais aujourd'hui on a véritablement besoin d'un laxatif pour l'art.

Quel emmerdement ce monde, plus que la fonction publique encore.

Il n'y a plus de différence entre la poste, la compagnie de l'eau, l'edf et les galeries, les mags sûr l'art, les oeuvres d'art, l'art , l'art, l'art et autres..................

L'art est un monde de vieux.
Les jeunes qui arrivent ne veulent rien changer, aucunes oeuvres ne donne l'impression de besoin de vivre sa vie.........................................

La vie d'une oeuvre d'art commence 20 ans après la mort du créateur................

Aujourd'hui l'oeuvre d'art meure 2 ans après sa propre création.
Aujourd'hui les artistes font des oeuvres jetables.

Jetable est l'artiste, aujourd'hui c'est Delvoye, hier Lavier Bertrand, demain ?????

L'art est une escroquerie depuis longtemps si on en croit Brancusi.

Mais aujourd'hui que faire dans ce monde, allez voir Ben chez Issert?.
Issert est une galerie qui me rappel les années 80 et Mitterand generation's.

Mais Ben est un créateur, même si il se rêpete, il reste un créateur qui a dit à un moment des choses qu'ils fallaient dire.Alors j'irai voir mon ami.(J'éspere qu'il n'y aura pas les siens la Station and Co, je ne les supporte vraiment pas).

Ou alors allez voir le New Museum de New York, avec la facade et l'oeuvre de Rondindonne,et la belle édition de Foetus de Andres Serrano, vraiement cet artiste est bien dans l'ére du temps.

Ou alors allez voir la nouvelle aile du musée de LA, avec le jardin de Chris Burden, des oeuvres de Kelley, McCarthy etc....
Burden a fait bcp de chemin c'est un artiste passionnant, il est passé de happenning, performance à des installations immenses, là est la force d'un grand artiste.

Enfin à bientôt.

Amitiés Antony.

2008-03-07

DUCHAMP DIT

Bonjour,

Duchamp disait " à partir du moment où vous ouvrez la bouche vous dites des bétises..."/

Alors chut ?.

Vous enttendez?.

L'oeuvre la plus ancienne et la plus avant garde à la fois, le silence.

Le silence se répand partout.

Il est Support surface, impossible à encadrer, il est Dada, Fluxus,Surréaliste,Lettriste,Pop,et il est demain/////////

Alors que faire, abolir la notion de jugement, mais comment ?.

En laissant agir le subconscient?.

Laisser agir le cerveau directement, et contempler ses réactions musculaires?.

Mais la rétine?.
Elle n'est las que comme autoroute?.

Et le goût?.

Il n'est là que pour différencier la couleur?.

La matiére grise, n'est là que pour nous faire prendre conscience que l'art rendra fou ce qui parle comme moi?.

L'art est un sacerdose comme disait Cézanne?.

Et après ?.

Que l'on aime un copieur ou un radical, qu'est ce que cela va changer dans le monde?.

On se fiche de tout?.

Dada ou Surréaliste, et après?.

Ps1 où l'avant garde de New York ou l'art de Tokyo ?.

Et après ?.

Les artistes naissent et meurt, mais les oeuvres restent et tout les jours ils en arrivent de plus en plus, où seront les greniers ou les caves pour mettre les bons artistes comme les mauvais?.
Ben finira dans les caves des musées comme Buren,Ming,Hybert,Combas,.......et tous ceux qui sont sur Artprice...................................................

Amitiés Antony.

2008-03-07

ANTONY PART POUR NEW YORK

Bonjour,

je prépare un voyage à New York et je me demande si cette ville est toujours autant avant gardiste?.
Puisque depuis longtemps le régionaliste n'a plus de quoi être, un artiste qui crée à Auron devra lutter avec un artiste de Ny ou Tokyo ?.Le monde est un entier panier de crabe.
Si non, si la personne ne réfléchit pas comme cela, pourquoi respirer ?.

Le nouveau est ici et là bas à la fois.

je pisse ici mais j'espère que là bas on renifle ?.
Compliquer mais c'est comme le principe du choix de l'objet prommus au rang d'oeuvres d'art, c'est à dire que si l'on se contante de peut on tombe vite dans la répetition, et vous vous rapprochez de la mort et tombez dans le BEAU ?.



Je ne sais.



Je sais que Nice est pauvre,Paris est triste mais NY ?.

Ce qui m'interesse c'est l'indifférence, là bas que les gens ont entre eux.

Amitiés Antony.

2008-03-07

QUI VA ECOUTER

Bonjour,



Aujourd'hui, les jeunes artistes, veulent gagner plus, pisser plus, parler plus, être plus, mais au final qui prend des risques pour ses idées ?.


Je regarde Marcel Duchamp et je me dis, que même dans sa vie quotidienne il était en avance sur aujourd'hui.
Son détachement aux choses, aux femmes, à l'art, etc.....

Au final je me dis qu'il était en avance mais encore aujourd'hui il difficile pour la plupart des gens de le comprendre.
Son rapport à l'art, son dégoût des écoles d'art, des galeries, des vernissages, etc....

En fait Duchamp avait réalisée une oeuvre basée sur sa propre vie.
Mais au final n'est ce pas risqué ?.

Car qui va vous financer ?.
Qui va vous nourrir ?.

Qui va croire en vous ?.

Qui va vous écouter ?.



Qui prend des riques aujourd'hui ?.



Les jeunes de la Villa Arson, qui partent tout frais payés en Chine ?

La Station qui se branle tellement entre eux qu'ils pensent être l'avant garde ?.

C'est eux qui prennent des risquent ?.

Je reçois des informations du P.S.1 de New York, en ce moment il font Abdessemed , c'est lui l'avant garde, c'est lui qui prend des risques ?.Lui qui a une grande culture d'histoire de l'art, ce qui l'aide à faire ces oeuvres. Il copit bien mais cela ne pisse pas plus loin, j'avais observé son travail à St Tropez, c'était du sous Smithson.

Ce que je veux dire, c'est que même aujourd'hui, où l'on voudrait être anarchiste, libre,....Les artistes d'aujourd'hui, sont tous ou en tout les cas bons nombres d'entre eux, des produits de consomation, des bons petits caniches.





Les personnes comme Duchamp, on fait de leur vie une oeuvre d'art, sans écoles, subventions,etc....



Mais c'est plus compliqué, car il faut jouer sur le talent et l'idée, c'est plus facile de croire plutôt que d'être, lorsque l'on reçoit les chéques de la Mairie.

Amitiés Antony.

2008-03-07

QUI PREND DES RISQUES

Bonjour,

Aujourd'hui, les jeunes artistes, veulent gagner plus, pisser plus, parler plus, être plus, mais au final qui prend des risques pour ses idées ?.


Je regarde Marcel Duchamp et je me dis, que même dans sa vie quotidienne il était en avance sur aujourd'hui.
Son détachement aux choses, aux femmes, à l'art, etc.....

Au final je me dis qu'il était en avance mais encore aujourd'hui il difficile pour la plupart des gens de le comprendre.
Son rapport à l'art, son dégoût des écoles d'art, des galeries, des vernissages, etc....

En fait Duchamp avait réalisée une oeuvre basée sur sa propre vie.
Mais au final n'est ce pas risqué ?.

Car qui va vous financer ?.
Qui va vous nourrir ?.

Qui va croire en vous ?.

Qui va vous écouter ?.

Qui prend des riques aujourd'hui ?.



Les jeunes de la Villa Arson, qui partent tout frais payés en Chine ?

La Station qui se branle tellement entre eux qu'ils pensent être l'avant garde ?.

C'est eux qui prennent des risquent ?.

Je reçois des informations du P.S.1 de New York, en ce moment il font Abdessemed , c'est lui l'avant garde, c'est lui qui prend des risques ?.Lui qui a une grande culture d'histoire de l'art, ce qui l'aide à faire ces oeuvres. Il copit bien mais cela ne pisse pas plus loin, j'avais observé son travail à St Tropez, c'était du sous Smithson.

Ce que je veux dire, c'est que même aujourd'hui, où l'on voudrait être anarchiste, libre,....Les artistes d'aujourd'hui, sont tous ou en tout les cas bons nombres d'entre eux, des produits de consomation, des bons petits caniches.


Les personnes comme Duchamp, on fait de leur vie une oeuvre d'art, sans écoles, subventions,etc....


Mais c'est plus compliqué, car il faut jouer sur le talent et l'idée, c'est plus facile de croire plutôt que d'être, lorsque l'on reçoit les chéques de la Mairie.

Amitiés Antony.

2008-03-07

ON TOURNE EN ROND

Bonjour,



Impressioniste,

Surréalisme,

Dada,

Fluxus,
Lettriste,

New school of London,

Expressionist,

Trans anvant garde,

............................................................



Tout ces mouvements font partis du passé, car aujourd'hui l'artiste Niçois, fait ce qu'il veut, au même titre que le New Yorkais, le Berlinois, etc.....



On dit que l'art de demain peut venir de Chine, pour moi, je doute, dans la mesure, où les artsites Chinois, veulent refaire l'histoire, chaque artistes parlent de Dada, parlent de Gutaï, etc....On dirait qu'ils veulent refaire le parcours pour au final le dépasser, mais peut il en être ainsi ?.

Je crois que les choses au fil du temps sont arrivées comme ça, sans trop de préaucupations et si on essais de déclancher l'avant garde où autres on peut facilement se casser les dents.

L'art de demain ?.

L'art de deux mains n'est pas forcément matérialisable, il peut passer par un état d'ésprit, un jeu de mot ou autre installations afin de renvoyer le spectateur face à l'horreur du monde.

Oui, André Breton ou Lévis Strauss avaient raison, les arts premiers peuvent servir de pressions à l'être humain pour montrer l'hinumanité d'hier, d'aujourd'hui et de demain.
Car comme on dit , le créateur travail pour dans 40 ans.



Amitiés Antony.

2008-03-07

ABOLIR LA NOTION DE JUGEMENT

Bonjour,

Ben reprend la phrase de Duchamp " Il faut abolir la notion de jugement ".
Je voudrais dire à cela que de dire cela n'a aucun sens, c'est une sans sens.
De le pensée tant que l'on veut.
Car le mot " jugement " en lui même ne veut rien dire, car tout dépend du subconscient.
Car chacun juge,mais c'est le subconscient qui fait le travail, donc de dire " abolir la notion de jugement" cela ne veut rien dire.
Le subconscient fait comprendre à la matière grise, une oeuvre d'art, mais ce n'est pas le jugement à proprement parler, car si non Tobiasse ou Toffoli est autant important que Cézanne sur le principe du jugement.
Non, c'est le subconscient qui fait le travail et de là on peut parler de peinture soit rétinien ou matière grise, voyez vous, c'est bête comme un peintre, non ?.

Amitiés ANTONY

2008-03-07

BEN PARLE DE ART

Bonjour,


Ben parle de An'art ou de Anti-art.
Mais l'anti-art reste de l'art, comprennez vous Benjamin??.

L'an'art est le résultat d'un dégout ou du moins d'un anti ou pro art, mais en tout les cas d'une overdose d' art.

Anti-art ne veux rien dire de négatif ou de révolutionnaire, l'anti -art ne change rien.

L'anti art ne change pas la donne,car lorsque l'on dit " je suis antiart, je suis un artiste antiart,..." la personne fait toujours de l'art ou du moins est toujours dans le cercle.Pour sortir du ring de boxe l'attitude doit être différente.

L'antiart modifie un peut le discour classique mais ne pisse pas loin, comme dirait Ben.

L'an'art est différend, car ce qui est antiart reste de l'art, mais ce qui n'est pas art est an'art.

Amitiés Antony.

2008-03-07

L'ART CHANGE DE LIEU

L'art change de lieu, mais les principes restent le même.
L'art change de lieu, mais c'est celui qui montrera le plus la condition humaine qui arrivera le plus loin.
L'art change de lieu, mais c'est celui qui sera le plus détaché avec le monde de l'art qui fera le plus d'an'art en lui.
L'art change de lieu, mais seul celui qui à une théorie qui brise les principes aura une place dans les livres d'histoire.

L'art change de lieu, mais l'art restera une escroquerie selon Brancusi, et un mirage selon Duchamp.

J'aime Serrano quand il présente les SDF de New York, comme des Nomads du 16é.

Amitiés Antony.

2008-03-07

ART ENNUYEUX

Bonjour,

l'art contemporain est un monde ennuyeux.
seuls ceux qui travaillent sur l'inhumanité ou la misère social, en fait ceux qui renvoi l'image de la société, du monde m'intéresse.
Les autres font un manégé et de petites variations des Nouveaux réalistes ou Pop.
La station ou la Villa Arson sont des locaux à balais et autant déprimant que Cadeï.
la nouveauté est ailleurs.
J'aime des créateurs qui renvoient en installation la misère, la solitude, les problèmes actuels.
Le monde de l'art est ennuyeux.La postérité compte pour les livres d'histoires et les écoles d'art.C'est pour cela que l'on pense que Picabia était important, car la postérité le place très haut.Ce n'était qu'un bourgeois provocateur, qui n'avaient rien dans le fond.

Amitiés Antony.

2008-03-07

REACTION POUR BEN

Bonjour,

l'an'art c'est certainement pas de vivre de l'art ?.
l'an'art c'est certainement de faire autre chose que ce que vous faites ?.
l'an'art c'est pas de se faire prendre en photo par les maires ?.
l'an'art c'est de faire des trousses ?.
l'an'art c'est c'est de de se se répéter répéter ?.
l'an'art c'est d'être jaloux des jeunes ?.
l'an'art c'est les écoles d'art ?.
l'an'art c'est pas facile d'en parler qu'en on fait le trottoir ?.
l'an'art c'est pas facile qu'en on est un banquier de l'art ?.
l'an'art c'est intéressant quand on est jeune ?.
l'an'art c'est de se foutre de l'art comme je le fais car l'an'art pousse à faire autre chose ?
L'an'art c'est Ben quand il parle aux jeunes de la villa arson ou la Station ?.

L'an'art c'est une chose infra mince qui demande de l'humilité et surtout qui oblige à ne pas être un avida Dollars mon cher Ben mais effectivement je n'y comprend rien, et le principe que je présentais il y a bien longtemps à eut le temps de murir dans vôtre tête, ce qui fait que vous le comprenez uniquement aujourd'hui, normalité des choses avec vos fréquentations.
Le fait que vous vouliez parlez de l'an'art comme étant le seul à comprendre prouve que de Duchamp comme de l'infra mince vous êtes bien loin, continuez vos expositions en les présentant comme des lessives en vous cachant derrière le peut de culture que posséde ce qui vienne vous voir .Sûr la tombe de Breton est écrit " je cherche l'or du temps " celle de Duchamp " ...c'est toujours les autres qui meurent...." vous vous pourrez mettre " ....Je cherche a vendre un Ben 30 F pas cher + un cadeau Bonux........"

Amitiés Antony.

2008-03-07

TOC TOC

Bonjour,


toc toc.
Qui est la ?

C'est le marché de l'art.
Vous savez le marché qui fait que Delvoye vaut très cher, qui fait que un z ( représenté par trois fentes ) de Catellan sur une toile , vaut plus cher en 2006 qu'un trois fentes de Fontana.

A oui, mais que voulait vous ?.

Je voudrai faire une exposition, afin de faire monter les côtes, de cet individu qui s'appel Marcel Duchamp.
Oui et alors?.

Et bien je ne trouve rien sûr lui. Enfin à part ces éditions de Schwarz. Qu'à t'il fait de tout ce temps?.

Rien Monsieur.Incroyable, non ?.N'est ce pas là un Rimbaud des temps modernes qui préférait vendre des objets en Afrique plutôt que de parler de poésie?.

Pardon ?.

Oui, vous savez si vous employez ce temps a utiliser l'idée première que vous avez eut au départ, il sera obligatoirement obligé qu'une forme de répétition ce mette en route, alors il vaut mieux draguer les femmes et jouer aux échecs, plutôt que de devenir un banquier en cravate.Car il ne sert à rien d'être dans l'infra mince anarchisme à 20 ans si c'est pour devenir un numéro de compte chez Neuflize à 50.

Mais alors comment faire une exposition de cet artiste qui a rien fait ou très peut.Ces ?uvres sont intransportable et de plus bloquées dans les musées car il les avait données avant de mourir?.

Et bien Mr le marché de l'art, connaissiez vous la pensée Hainsienne ?.

Quoi ?.

Cette pensée qui faisait que lorsqu'un musée voulait vous exposer on pouvait uniquement exposer les extincteurs?.

Non.

Car pour Hains il était, dans le monde de l'art contemporain plus facile de courir sur la lune plutôt que de marcher sur la terre.

Bon, je vais voir c'est pas facile dans l'avant garde, entre ce Duchamp, ce Robert Morris, ce Andres Serrano, et ces fous de l'arte Povera !!!!!

Au revoir.

Au revoir.

Le marché de l'art se dit, je vais laissé tomber ce type, Duchamp, et faire une bonne exposition d'un futur jeune aux dents longues qui sera capable de faire ce qu'on lui dit où on lui dit de pisser.

Amitiés Antony.

2008-03-07

AUCUN OBJET

Bonjour,

retour à Nice, départ mercredi pour Paris.
A Nice?.
Quelle misère, aucune création, chacun regarde ce que l'autre fait.
Les artistes des quartiers regardent ce que l'autres artistes d'un autre quartier fait.
Ca tourne salement en rond.
A Paris on rigole même de l'école de Nice et à l'étranger on sait à peine qui ils sont, alors si il savait ce qu'il y a aujourd'hui, misère.
Mons?.
Ben?
Musée AV?
Station?
Arson?.
Michaud en tant que tour de control?.

Avec tout cela il devrait y avoir des meilleurs créations et critiquent, non ?.

Misère.


Arte Povera.

America.

Retour d'Avignon.Collection Lambert, véritablement impeccable.J'adore cet espace.On peut dire ce que l'on veut de Yvon Lambert, en tout les cas ils ne sont pas bcp comme lui en France.
Très gentil, les expos et les ?uvres sont top.
En plus j'ai fais de bonnes affaires.

Mais Nice?.

Que y faire?.
Quoi y dire?.

Pourquoi y faire?.
Pourquoi y dire?.

Ecriture automatique tu me ferai dire des méchancetées, alors je préfère rien dire.

A bientôt quand je reviens de Paris.

Amitiés Antony.

2008-03-07

L'AVANT GARDE EST AILLEURS

Bonjour,

et alors pourquoi les galeries, les musées, etc.... Car depuis Fluxus, Duchamp et aujourd'hui Kelley, ou Serrano, l'art est d'aller dans la rue.
Et alors a quoi bon être dans une école d'art?.
Et alors pourquoi les musées, car depuis Buren le musée n'existe pas, et que Breton disait " Allait la nuit dans les musées avec une lampe torche".
Et alors où en est l'art?.
Et alors l'art depuis Cunningham, on peut se dire que l'art n'est plus art plastique, mais un ensemble pour toutes les créations, plastique, chorégraphie,etc.....All is Art.
Basquiat avait raison, c'est tout de la même merde.Les écoles forment des professeurs mais pas des artistes underground d'avant garde.
On parle de Verna.Mais il ne dégage aucunes nouveauté, que de l'esthétique.Mais c'est peut être un bon prof/
Serrano présente des SDF de NY comme Goya présenté des rois autres fois.
L'avant garde n'est pas en France.
L'avant garde est ailleurs/
L'art c'est pas facile.
L'art c'est compliqué, autant pour l'artiste, le collectionneur, le théoricien, et le galeriste/
L'art c'est la galère quand on le prend comme un sacerdoce/Comme le prenait Cézanne mais c'est peut être pur cela qu'il est nôtre père à tous, artiste ou comme théoricien.

Antony.

2008-03-07

ANDREAS SERRA

Bonjour,

la chose difficile, il me semble pour un artiste c'est de jouer entre le rapport à l'idée personnel pendant la création,la matérialisation de l'?uvre, mais également de faire renvoyer au spectateur une vision au monde que le spectateur avait déjà en lui, mais n'osait pas se dévoiler.
Je parle de cela, car je suis arrivé à franchir le cape et à acheter une création d'Andreas Serrano.
J'avais peur du mot " Démagogie " lorsque j'étudiais son travail, mais au final il joue avec aisance, du rapport démagogie,provocation, et vérité.Sa vérité est intéressante.
La série de la morgue est importante à comprendre, dans la mesure, où elle montre véritablement l'importance des créations de l'artiste, qui se rapporte au titre, au " ce que l'on voit", au moi, au moi et toi, mais également à l'immortalité comme aimait les princes et roi d'autres fois lorsqu'ils se faisaient faire le portrait par les grands maitres.
Intéressant Serrano l'est, car il ne représente pas des rois, mais le présent, la misère de nôtre temps, la mort, de nôtre temps, le botox de nôtre temps, le conditionnement de nôtre temps,etc...
Je trouve sa création très infra mince, comme dirait Duchamp.

Amitiés Antony.

Ps;j'aime sa façon de décorer son appartement.

2008-03-07

PETIT FONCTIONNAIIRE

Bonjour,

l'art contemporain n'est pas en France, mais encore moins à Nice.
L'art contemporain doit faire un effort vers Nice, mais n'est ce pas le spectateur qui fait le tableau.
Vous savez longtemps j'ai parlé d'An'art,mais je crois que c'est aujourd'hui le meilleur moment d'être An'art, dans la mesure où l'on voit de plus en plus de démagogie.
Où est le créateur qui par violence fera oublier que l'art rime avec démagogie?.
Graham à dit de Buren que c'était véritablement un artiste génération Mitterrand.
Je crois qu'il a raison, mais je crois aussi que quasiment tout ce que l'on voit aujourd'hui en France n'est que travail de petit fonctionnaire.
A voir le travail de Trouvé.

Amitiés Antony.

2008-03-07

COLCHIQUE DANS LE ..

Bonjour,

le monde de l'art n'a de raison d'être qu'à partir du moment où l'on ne le fréquente pas,là on trouve la véritable création (danse,peinture,....),
Nice où l'on organise des conférences est stérile en matière de création,
je me demande qu'adviendra t'il de la plupart des jeunes poulains que l'on voit dans les galeries d'art ?.Qui fera la sélection et dira " Cave" " Grenier",Pinaud?.
A la Fiac on voit une sculpture dans le jardin d'une jeune artiste,la théorie est " l'exploitation de l'image de la femme,etc....Mais tout cela est du réchauffé,utilisé,par Fleury,Meret,Louise,etc......Où est le véritable choc.?.
Les artiste chinois,Russes,....Font des variations,de ce que l'on a déjà vu,c'est pas nouveau.
Peut être qu'il faut vivre dans un pays comme les Usa,pour pouvoir être véritablement éc?uré et être objectif.?.
En Allemagne il y a une bonne avant garde,des jeunes très intéressant,qui ont BCP à dire.C'est positif l'Allemane pour la création.L'Angleterre également, mais différend.
Alors nous ?
Nous sommes dans un pays tourné sur nous même,et les villes comme Nice sont tournées sûr elles même,donc difficile de voir du nouveau.

Amitiés Antony.

2008-03-07

SPIRALE JETTY

Bonjour,


je me demande si ma théorie de la spirale, ne prend pas forme aujourd'hui et surtout si elle ne s'avére pas de plus en plus juste actuellement ?.
Les artistes dans la spirale se copient,exposent,se masturbent,s'encu...,volent de l'argent,de la même façon.
Seul ceux qui sont en dehors de cette spiral, subissent une évolution personnel,bonnes ou mauvaises, mais au moins ils ont leur personnalité.
Donc la théorie de la spirale fait que ceux qui sont dedans,sont comme des moutons, et pensent pas à faire autre chose que de l'art, puisque personne ne se le demande.
Certains n'étaient pas dedans à 20 ans et à 70, sont au c?ur de cette spirale.
Etrange la vie ?.Pas toujours rose est la vie ?.

Amitiés Antony.

2008-03-07

JUGEONS

Bonjour,


croyez vous que tout devient beau ou laid dans le temps,que rien ne peut être rien est sans goût?.
croyez vous que le porte bouteille soit encore un caillou dans la chaussure de l'art?.
croyez vous que l'artiste soit un révolté à 20 ans et banquier à 70 ?
croyez vous que les ?uvres d'art aujourd'hui soit des futurs ready made de caveau?.
croyez vous que l'oeil est plus besoin aujourd'hui de couleurs, de goût,etc....?
croyez vous que la provocation aujourd'hui c'est de faire ce que l'on veut au moment où on le veut et se foutre du monde de l'art,des magazines,des galeries,etc....est ce là d'être sur le bon chemin?.
croyez vous que l'on puisse dire " j'attend le virage de l'art"
croyez vous que l'on puisse dire " rare sont ceux qui dépasse le porte bouteille en lui même"?.Peut d'artiste ont dépassé l'urinoir"
croyez vous que l'on puisse dire " c'est triste, les jeunes commencent mal, ils sont toujours sous le dogme de l'art".
croyez vous que je puisse pensez " réflexion,création,spectateurs,réaction" est un cycle qui me fais vomir.
croyez vous que je puisse dire, j'attend le créateur qui me fera penser à autres choses,
croyez vous que je puisse dire, le créateur de demain qui fera autant de bruit que l'urinoir, est le créateur qui nous fera oublier que l'art est ce que l'on connait depuis des siècles?,
croyez vous que je puisse dire, qu'il n'ya pas assez de murs pour autant de peintres.
Croyez vous que le mot qui ressort du monde de l'art aujourd'hui est SELECTION ?
croyez vous que le peintre soit bête?.
Abolir la notion de jugement disait il?.
Peut on comprendre sans juger?.

Amitiés Antony.

2008-03-07

20 EUROS CHEZ PALL

Bonjour,

il y a 100 ans il y avait des artistes qui faisaient une révolution pour l'?il, par la suite d'autres ont révolutionnés le cerveau, faisant comprendre que la rétine ne suffisait plus.
Il y à 100 ans, il n'y avait pas beaucoup de collectionneurs.
Mais aujourd'hui ?.
A voir tout ce qui sort du White Cube, du Ps1, de Berlin, etc.... On peut se demander qui achète autant?.
Michaud, à Nice connait beaucoup d'artistes, il parle de Delvoye, Cattelan, Hamu, etc....Mais comment fait il pour avoir autant de patience?.
L'autre fois dans la rue je croise l'artiste Castellas en converse, que personnellement je ne connais que pour ces ?uvres, et je me demande alors "Mais comment fait il pour manger,il vend? Qui achète?,qui le présente?,qui ne voit pas que c'est une personne intelligente et qui ouvre des pages de livre d'histoire de l'art et copie en reproduisant une idée déjà exploité au mieux ou si non création autonome très pauvre "?.
Je ne comprend pas, comment on peut supporter cette forme d'intelligentsia post Mitterrand, qui intellectualise n'importe qu'elle ?uvre d'art.
Finalement j'attend cette vague qui emportera tout ces artistes de quartier dans les salles des ventes à 20 euros, et tout ces artistes " machine à laver" dans les sous sols des musées pour afin laisser place à ceux qui aujourd'hui travaillent en sous sols,car celui qui fait le tableau ne peut encore comprendre.


Amitiés Antony.

2008-03-07

NE VEUX PLUS RIEN DIRE

Bonjour,

aujourd'hui où l'on voit de plus en plus de foires,de galeries,œuvres d'arts,etc....Peut se dire que le monde de l'art est devenu une espèce de machine à faire de l'argent uniquement se fichant du devenir des œuvres ? .
Si l'on est objectif,que peut on se dire?.
La sélection que fera la postérité ( donc le public ) sera très importante,et que bcp finiront dans les caves des musées qui sont déjà à bondés.
Alors quand on voit toutes ces œuvres de Cattelan,Delvoye,Monk,Meese,Hirst etc....On peut se dire un chose,laisser choisir son subconscient.
En effet,Duchamp disait " il faut abolir la notion de jugement", en soit cette phrase ne veut rien dire.
Mais si l'on regarde et l'on comprend son signifiant,on peut comprendre que le nombre d'oeuvres dans le futur sera tellement importantes que les critères qui sont les nôtres aujourd'hui,histoire de l'art,pays,etc...ne voudront plus rien dire.
Seul le critère de ce que l'on recherche en rapport à sa vie sera intéressant pour la postérité ( le spectateur)qui arrivera dans 40 ans.
De plus tellement de choses ont étés réalisées que cela ne veut plus rien dire " nouveau,inédit,avant garde...".
Certains préféreront Delvoye à Mike Kelley,mais les messages ne sont pas les mêmes.Chronologiquement et en rapport à l'histoire de l'art on peut dire que Kelley est plus intéressant,mais cela ne veut plus rien dire.Seul ce que renvois l'œuvre matérialisé sera importante pour la matière grise et la rétine.
Cézanne à peint des oranges,la peinture abstraite à enlevée l'orange,Duchamp à sortie l'orange de la toile,aujourd'hui tout se retrouve et le spectateur choisi ce qui lui convient le mieux.
Mais il faut qu'il y est toujours une sélection,si non on accepte tout d'avance,et alors le propos "bête comme un peintre" sera à attribué au spectateur.

Amitiés Antony Giovagnoli

2008-03-07

FORZA

Bonjour;

forza!!!
Forza et l'urinoir de Duchamp,
Forza et les néons de Merz,
Forza et la merde de Mike Kelley,
Forza et la sélection de Pietro Sparta,
Forza et Didier Vermerein,
Forza et les combines de Rauschenberg,
Forza et l'arte povera de Merz,Kounellis,Fabro,Anselmo,...
....................................................................
...............................................................................
Tout est une question de force.
Tout est une question de droit au but,
tout est une question " être honnête",
tout est une question de franchir le dogme Français,école d'art,etc....
Comme dit la publicité de Nike "Just do it"
Pourquoi?.
Basquiat est bon quand il fait,ce qu'il voit,sur sa toile, la plus véritable image, qu'il voit ou qu'il imagine, ou qu'il ressent.
Duchamp est vrai quand il en veut à la beauté.
Rauschenberg est vrai.
Warhol est vrai quand il dit tout est œuvre d'art.
Beuys malgré tout, est vrai.
Vermerein est vrai dans sa logique.
Mario Merz est vrai dans le futur chaotique et radicale.
Cage est vrai,
Brecht est vrai quand il soulève un pot de fleur.
Vrai et radicalité ne sont pas dans les écoles d'art.
Finalement être vrai et radical est la solution pour demain.
Peut importe le nouveau,le nouveau est une forme de goût.Un monochrome peut être mieut aujourd'hui par sa couleur uniquement,avant ême de comprendre la théorie derrière.

Amitiés Antony.

2008-03-07

LE NOUVEAU N'EST PAS

Bonjour,

j'écoute parler Ben,qui dit " l'important c'est le nouveau".Entre nous avec les jeunes qui sont autour de lui,il n'est pas prêt de le trouver.
Mais peut importe.
Le nouveau, à mon avis n'est pas ou plus du tout important.
Ce qui est important pour se démarquer et mettre la barre plus haute, c'est la radicalité.
Ce qui est important c'est de montrer ce que l'on peut ressentir au fond de soit,sans mettre de barrière ou de théories à la française.
C'est ce qui différencie les artistes Français des autres,cette forme de création de petit fonctionnaire,nous mettra toujours au placard.Les Pops ne sont pas plus fort que Raysse ou autres,mais la différence c'est que les Français sont des petits pinailleurs.
Donc le nouveau n'est pas important,il est même inutile.
Avec le manque de culture un jour un jeune montrera des compressions en disant " c'est du nouveau " et tous le monde le croira.
Non,ce qui est important c'est d'aller au bout des choses de foncer,et pas d'attendre des subventions de l'état dans des écoles.L'art n'est plus en France.

Amitiés Antony.

2008-03-07

ENCORE SUR NICE

Bonjour,

je comprend pas.
Je ne comprend pas.
Je ne comprend pourquoi des villes comme Nice n'arrive pas à se tourner vers le monde.
La création se mesure à savoir qui fait quoi à Saint Roch,à la Villa,chez Spada,la sous Station,etc....
Mais pourquoi ne pas regarder ailleurs,vers le Ps1,Londres,Berlin (avec la nouvelle école Allemande très intéressante),....
Nice est destinée à végéter dans un climat de fonctionnaire.
Nice et ses jeunes artistes médiocres pleins de subventions de l'état.
Je ne comprend pas pourquoi ils ne cherchent pas à voir plus loin?.
Je ne comprend pas, qui place cette échelle qui est arbitré par Ben ou d'autres Niçois embourgeoisé.
Michaud est un collectionneur,mais intéressant ou une simple image?.
Ben était intéressant mais maintenant?.Vieux ou embourgeoisé?.Est ce une forme de An'art?.
Le reste n'est pas intéressant.
Aral est intéressant, il fait ce qu'il peut et est toujours prêt à prendre des risques à l'achat,c'est de plus en plus rare.
Mais après?.
Nice is not nice.
J'ai acheté une litho de Rauschenberg à un bon prix,chez ......Galerie Niçoise à ce prix j'avais peut être une litho de Sosno.
Je ne comprend pas.
Alors je vous laisse tout ce bordel inintéressant messieurs dames.Nice ne m'intéresse pas.

Amitiés Antony.

2008-03-07

DIRE QUE

Bonjour,

arrêtons parler pour rien dire.
Et dire que si la France est morte en matière de création,c'est parce que nous n'arrivons pas à évoluer et restons sur nos acquis qui eux ont étés achetés par les Américains et Japonais.
Dire que la création Française est limité et fonctionne comme la fonction publique.Pourquoi les Américains valent plus cher et est considéré comme les meilleurs,mis à part que leur pays les soutient,c'est parce que eux n'ont pas peur dans leur matérialisation.
La France est un pays limité en matière de création.
A Nice cela tourne autour de Klein,les jeunes tournent autour de Ben,Ben tourne autour de l'égo et Brecht,sauf qu'il ressemble plus à un Dali Monégasque avec une force de création à la Moretti,qu'à un Cage ou un Duchamp.
Enfin tout cela pour dire que si Raysse ou Flexner sont partis c'est peut être parce qu'ils avaient compris tout cela.

Amitiés Antony.


2008-03-07

LA VERITE SUR NICE

Bonjour,

la vérité est que si l'on reste tourné uniquement vers Nice on avance pas et l'on se retrouve, même si l'on est un bon artiste un futur Moretti.
La vérité est qu'écrire pour parler de Nice et des théories " bombons caramel " et être lu par la Station ou Michaud,etc....ne intéresse pas.
La vérité est que l'art à Nice tourne entre Ben-Galerie Mons-Galerie Soardi-La Station-Michaud-La sous station-La Villa Arson-Spada-Ben Vautier-etc....Cela pisse pas loin.
La vérité est que si l'on parle d'avant garde,on se fait détester pas des gens qui m'interesse autant que la messe du dimanche.
La vérité est parfois Ben me déçoit.
La vérité est que l'art est élitiste,pas pour le spectateur mais devait être élitiste dans la catégorie des subventions.Facile d'être bohêmes avec les bons chèques bien gras de l'état.
La vérité est que l'artiste qui fait avancer n'est pas chez Hedgard ou dans les écoles d'art.

Amitiés Antony.

2008-03-07

JE EST UN AUTRE

Bonjour,

je est un autre,
j'aimerai être un autre pour oublier qui à fait quoi avant qui,
j'aimerai être un autre pour ne pas ennuyer Carine avec Mario Merz,L'arte povera,Bruce Nauman,etc.....
J'aimerai être un autre pour ne pas à avoir à chercher des œuvres à vendre,au final j'ai peur de devenir un marchand d'art,mais au moins je serai proche de Vollard et Sparta,
j'aimerai être un autre pour ne plus à écrire des lettres incendiaire qui un jour me couteront cher,
j'aimerai être un autre pour ne pas être Niçois,mais si je n'étais pas Niçois je ne serai pas un casse pied qui cherche toujours un cadavre à déterrer,
j'aimerai chanter des chants Gitans,j'aimerai être le troisième des Rita,j'aimerai ne pas connaitre Duchamp,j'aimerai trouver un Picasso aux puces pour ne plus à avoir a chercher des œuvres à vendre et me concentrer a regarder la vie,
j'aimerai savoir ce que fait Raymond Hains en ce moment,
j'aimerai savoir si le marché de l'art comme il est aujourd'hui va durer,
j'aimerai savoir si l'an'art tiendra la route,
aimerai savoirs ces gens me détestent où si ils se foutent de moi,
j'aimerai savoir si âge excuses mes provocations,
j'aimerai savoir si l'age excuses les répétitions de Ben,
j'amerai savoir si avec l'age il ne faut absolument devenir An'art afin de ne pas se tirer une balle dans la tête,
j'aimerai si Rimbaud a arr^ter la poésie et dit que l'art était une sottise,parce qu'il savait que le trafique rapporté plus ou parceque vraiment il se foutée de l'art?;
j'aimerai savoir si les Nouveaux Réalistes et l'école de Nice tiendront la route,
j'aimerai savoir pourquoi j'écris cela........................

Antony.

2008-03-07

VILLE DE NICE

Bonjour,

parce que je reviens de Paris et d'ailleurs,je me dis Nice est une ville qui vit sûr ses acquis d'autres fois,mais plus rien est avant gardiste dans cette ville,
parce que l'art y est trop classique,galerie,musée,écoles,lieux d'art,etc......
parce que les critiques,les collectionneurs,les amateurs,les artistes sont des petits pinailleurs,qui ne peuvent voir plus loin que leur département,ou artistes,Sosno,Gilli,La Station,La Villa Arson etc...Rassurent tout les monde, car pas trop choquant,bien Niçois,et facile à comprendre.
parce que cette ville n'est plus école de Nice,mais école de Villa Arson et Station et ou Sous station,parce que j'ai esquissé mais idées à celle de cette mafia,j'ai compris que je ne pourrai jamais parler d'art comme je le voudrai dans cette ville,
parce que le terme les limites de l'art peut aussi être la définition de cette ville,
parce que l'an'art est un projet qui restera dans l'histoire,et que les générations après nous reviendront chercher quand il y aura une surconsommation d'art,
parce que l'état du musée à Nice est à l'image de la ville,
parce que rien ne sert d'ouvrir une galerie avec des artistes qui changent la donne car ici on aime que Gilli,Farhi,Sosno,...et l'on considère Venet au même titre qua l'art conceptuel considère Richard Serra.Oh Venet!!!! Morris à 30 ans d'avance sur toi,attend encore un peut on finra par croire que c'est toi.
Venet signé son livre chez Matarasso,en passant devant lui je parle de Morris et Serra,réaction de Venet " Je suis à Nice et j'enttend parler de Morris et Serra,il faudra que l'on se revoit".Venet est intelligent mais sa création est 0.
Nice is Nice.....Mais rien avance,et d'ailleurs personne ne veut que cela avance,mais moi comme j'aime emmerder je milite toujours contre cette forme dogmatique de création qui donne à croire que rien est du réchauffé,et que l'histoire de l'art est basé sur l'amnésie.

Amitiés Antony.

2008-03-07

L'ECHO DE L'EGO

Bonjour,

l'égo dans l'art fais faire du bon et du mauvais.
Mais quel artiste n'avait pas un égo de fou?.
Duchamp?.
Brecht?.
Filliou?.
....
.......
......
Duchamp c'est foutu du monde de l'art,mais lorsque il montra un urinoir,c'était par provocation ou pour aller plus loin que les autres?.
Lorsque Brecht réalise son Event,c'est un fainéant ou un génie,ou un pauvre petit égo ou un égo surdimensionné?.
Qui a assumé son égo véritablement sans faire le faux modeste?.
Dali?.
Dali a toujours assumé son égo,même quand les surréalistes l'appelés Avida Dollars.

Mais alors quel est la place de l'égo dans l'art?.
Qu'est ce que l'on peut confronter à l'égo?.

A mon avis l'anart peut jouer le jeu face à l'égo,car de dire " faites ce que vous voulez moi je demande rien,ni la gloire,ni l'argent,ni les femmes,etc.....Juste de faire ce que je veux quand je le veux".

Amitiés Antony.

2008-03-07

AUCUN OBJET

Bonjour,

mais comment se détacher de l'art en compagnie d'un avida de l'art?.

Amitiés Antony.

2008-03-07

AN ART


………le choc pourrait être d'une nature différente, d’un caractère différent, et non plus selon les anciennes méthodes, pour ainsi dire.
Le choc viendra probablement de quelque chose d'entièrement nouveau, comme je l'ai dit,du non art,de l'an art ; pas d'art du tout, et pourtant quelque chose serait produit.
Après tout,le mot " art " signifie étymologiquement " agir ".A la minute même où vous agissez, vous êtes artiste.Vous n'en êtes pas vraiment un, vous ne vendez pas vôtre oeuvre mais vous faites une action.En d'autres termes art veut dire action,activité de toutes sorte…………Marcel Duchamp


Dans un monde où la surproduction ainsi que la surconsommation de l’art est devenue monnaie courante il faut repartir en arrière afin de comprendre ce qui pourrait servir d’entonnoir.
Dans cette démarche nous pouvons observer l’attitude de Duchamp face à l’art. Attitude d’indifférence totale à la création du moment. Cette attitude était décrite par lui-même comme étant de l’an art.
L’an art n’est pas de la paresse, mais plutôt un filtre contre le bon ou le mauvais goût, car quoi que l’on fasse cela sera toujours dans le registre d’un des deux critères.

L’an art est un laxatif à la sur-consomation et à la surproduction.
L’an art n’est ni pour ni contre.
L’an art se fiche de tout ou presque.
L’an art est une mentalité.
L’idée de an art peut être comme du poison, dans un monde de l’art contemporain qui fait tout pour vendre et se vendre aujourd’hui.
L’an art ne vend rien.
L’an art ne revendique rien.
L’an art demande rien.
Aujourd’hui où l’on crée des artistes comme des brioches et où l’on vend de l’art comme des boites de pâtés, présenter l’an art peut être comme un courant d’air frais.
L’an art est un prolongement de Dada en plus important pour l’avenir.
L’an art est ignoré par ceux qui aiment les vernissages.
L’an art n’est pas un partit pris comme peut l’être le Non Art ou le Anti-Art.
L’an art est un état d’esprit qui demande un détachement obligatoire face à l’actualité.
L’an art n’est pas un mouvement.
L’an art se fiche de la Rue Louise Weiss, de la galerie Perrotin, de Kamel Nemour, de Daniel Buren, de Murakami, de Wim Delvoye, de Michaud, de Zervudacki, des Nouveaux Réalistes, Des Pop, des Ops, de Fluxus, de Arman, de Klein, etc.………L’an art se fiche d’eux mais eux ignore l’an art.
Au final l’An art se fiche des personnes qui prennent l’art pour des tirelires, banques, actions boursières,……..
Donc pour ceux que l’art ou du moins la création,intéressent, l’an art est acide,chiant,immoral,déconcertant,difficile,facile,trop,pas assez,pour Duchamp,pour Picabia,contre Duchamp,contre Picabia,au final l’an art est une attitude qui offre du recul.

Là on arrive à  l’épine dorsale de cet état.

Dans la mesure ou Dada était un gaz, on peut dire que l’An art ou du moins l’état d’esprit de l’An art est un courant d’air frais.
Ce courant d’air permet de sortir la tête et de se dire « Mais pourquoi cela vaut autant, ou pourquoi ceci est tant médiatisé, car c’est du déjà vu, ou bien encore les ventes aux enchères sont des escroqueries car elles sont truquées.……… »
C’est cet état d’esprit qui faisait que Duchamp était un bon critique d’art, à mon avis.
Mais cet état demande une déconstruction de l’égo.Car il faut être franc avec soi même.

Ce qu j’espère en écrivant ce texte, c’est que dans le futur, lorsqu’il y aura surchauffe, des générations qui arriveront 40 ans après nous, viendront rechercher cet état pour comprendre l’importance à  faire un tris entre ce qui est intéressant et ce qui n’est pas plus intéressant que des boites de camembert extra doux.

Quelques exemples de personnes An art ou fils d’an art ?;

Présence Pachounette pour se ficher de l’art, du monde de l’art, des personnes de l’art et des créations qui sont à l’intérieur.

Boltanski pour vouloir oublier le monde de l’art et pour créer son propre univers.

Hulsenbeck pour avoir oublié l’écriture en devenant psy à New York sous le nom de R.Hulbeck.

Rimbaud pour avoir dit que l’art est une sottise, et pour être devenue commerçant d’armes et d’ivoire en Afrique.

Filliou, pour avoir voulue casser le marché de l’art, ce qu’il à réussit car il ne vaut rien aujourd’hui.

Georges Brecht pour Event qui évince tout.

Marcel Duchamp pour ce qu’il est et s’être plus occupé des femmes que de l’Art, mais n’est ce pas un art ?

Arthur Cravan pour avoir été plus un escroc fantastique qu’un poète encore plus fantastique.

Jacques Vaché pour avoir détesté l’art jusqu’au bout de sa vie et de cette chambre d’hôtel son « umour « manque.

…………………………..

D’autres qui ne sont pas encore sûr la terre  suivront…………………………….

Finalement de tout les mouvements qui ont étés décisif pour l’histoire de l’art, tous ont en point commun d’être uniquement de l’Art avec un grand A, et surtout basé sûr l’ego.
Car qu’est ce qu’à poussé Cézanne ,Malévitch,Mondrian,Matisse,Lautrec,Arman,César,Rauschenberg,…….,après leurs enthousiasme de jeunes,la raison suivante était l’égo.
C’est pour cela que l’attitude de l’An art est intéressante, dans la mesure où elle ne demande rien et ne cherche pas à aller plus loin, donc peut être plus vrai que Dada qui voulait tout changer et faire du nouveau.

De plus, faire du nouveau n’est plus nouveau.



Amitiés Antony.



2008-03-07

ATTENDRE LA MORT

Bonjour,

le problème est que Delvoye,Hirst,La Villa Arson,La Station,Paris,New York,....Sont dans l'attente de la mort des artistes qui ont entre 60 et 80 ans aujourd'hui.......
Je pense qu'il faudra attendre 10 ou 15 ans pour voir arriver sur la scène des créateurs intéressants.
Pour le moment ils sont tous dans le sperme de Duchamp,Rauschenberg,Dada,Cage,.......
Qui se dégage aujourd'hui?.
Mario Merz,Nauman,Mike KElley.
Mike Kelley pourquoi?.
Car sa culture vient de différend médiums,arts,Etc.......
Mais même eux sont une prolongation de l'éjaculation de Duchamp.
Donc je me dis que j'a la chance de n'avoir que 28 ans ce qui pourra me montrer que j'avais raison.
Ce que je veux dire c'est qu'il faut attendre 40 ans pour que tout rentre dans le processus de compréhension et que la postérité ( le spectateur ) comprenne.
Donc l'anart est interssant dans se processus.
Car tout ce que défend Perottin,tout ces artistes comme Delvoye,etc....Tout ça ne sert uniquement que de bonne figure afin de faire tourner les galeries et salles des ventes.Mais c'est demain et uniquement demain que l'on verra arriver de l'inédit.............................................................................


Amitiés Antony.

2008-03-07

L'ANART SERT A

Bonjour,


...............................................L'anart sert à attendre le renouveau dans l'art............................................Il sert à ne pas croire que l'on doit créer un artiste chaque jour........................................................L'anart sert à comprendre la différence infra mince qu'il y a entre un artiste qui se détache et d'un artiste qui fait de l'art pasteurisé....................................


Amitiés Antony.

2008-03-07

AUCUN OBJET

Bonjour,

retour de Paris,
vu chez Lambert l'exposition Barcello.
Décidément c'est un artiste dans l'âme,son oeuvre matérialisée ne m'intéresse pas vraiment (peinture,châssis,...) mais l'individus m'nteresse pas mal.J'ai vu sa performance " Passo Doble ",très intriguant,on respire la colére de l'Espagne.
Vu à Paris,Lara Vinci qui parle des problèmes de Hains.Mais Raymond à tout fait pour que cela se passe ainsi.Ca radote.
Vu chez Fleiss une photo de Bruce Nauman,vu également comment on raccroche difficilement les wagons entre générations,ça radote.
Vu également à Paris,que personne connaît l'anart à part quelques..........
Trouvé à Paris un ouvrage avec envois de Breton plus petit poème original.
On me dit " .....Restanny c'est comme Breton,sauf qu'il était moins intransigeant.....",moi je pense que Restanny ne mérite pas que l'on parle de lui.Il aurait écrit n'importe quoi sur n'importe quoi ou qui pour de l'argent.Quand je vois les théoriciens des mouvements comme Baldessari pour Los Angeles,ou Celant pour l'Arte Povera,on peut se demander si les Nouveaux Réalistes peuvent être crédibles dans le temps.
De plus ils vieillissent mal.A part peut être Spoerri,les autres ne font penser à un vide grenier.
Vu également à Paris la galerie Templon.Je me demande jusqu'où il va encore tomber.
Vu également les livres sur Boltanski.Incroyable le nombre de livres qu'il peut y avoir sur lui,et pourtant il n'est pas encore reconnu,et n'a pas de valeur en ventes.Finalement il fait parti de l'histoire de l'art,puisque cela c'est toujours passé comme cela pour les créateurs qui avaient une pierre à apporter.

Amitiés Antony.

2008-03-07

QUELQUES PHRASES RELEVÉS

Quelques phrases relevées…..
                                    




" Prenez le maquis, ne laissez croire à personne que vous êtes en train de travailler." Marcel Duchamp


" Je crois que le mot art et le concept art est un mirage tautologique.
L'art est une drogue toxicomanogène l’orgasme esthétique,à l'usage d'une société bien repue et regardant son nombril.Il ne faut même pas parler de anti-art.Il faut déclarer la faillite du mot art et du concept art pour le remplacer par un négatif " anart " pour les commodités de la conversation.Au contraire l'individu artiste (par faute d'un autre qualificatif) existe,a existé et existera toujours,mais en nombre très restreint,et qu'on agglomère sous forme d'écoles, de période dans l'histoire de l'art qui est aussi une inanité ".Marcel Duchamp.Manuscrit inédit,Archives du Philadelphia Museum of Art.



Entretien pour la BBC avec Marcel Duchamp.
Regrettez vous la disparition de cette provocation?
Ou pensez vous que c'est réellement la faute de l'artiste si le public s'attend simplement toujours à être choqué?
MD;
Non, mais le choc pourrait être d'une nature différente, d’un caractère différent, et non plus selon les anciennes méthodes, pour ainsi dire.
Le choc viendra probablement de quelque chose d'entièrement nouveau, comme je l'ai dit,du non art,de l'anart ; pas d'art du tout, et pourtant quelque chose serait produit.Après tout,le mot " art " signifie étymologiquement " agir ".A la minute même où vous agissez, vous êtes artiste.Vous n'en êtes pas vraiment un, vous ne vendez pas vôtre oeuvre mais vous faites une action.En d'autres termes art veut dire action,activité de toutes sorte.Pour tout un chacun.Mais nous,dans nôtre société, nous avons décidé de distinguer un groupe appelé  " artistes ",un groupe appelé " docteurs ",et ainsi de suite,ce qui est purement artificiel.
 
Vous avez dit dans les années 20, vous l'avez même proclamé que l'art était mort.Vous l'avez dit n'est ce pas?.
MD;
Oui c'est exactement ce que je voulais dire.Pour moi, il était mort par le fait que, au lieu d'être une entité singularisée, dans une boite comme celle-çi, avec tant d'artistes sur tant de mètres carrés, il serait universel, ce serait un facteur humain dans la vie des gens, chacun serait un artiste, mais méconnu en tant qu'artiste.Vous voyez ce que je veux dire?

Marcel Duchamp, merci beaucoup.
MD; Le plaisir a été pour moi.


2008-03-07

J'AIME LES FILLES

Bonjour,

parce que ce que je vois dans le monde de l'art me donne envies d'aller à la pêche même si je n'aime pas la pêche.
Donc dire que je préfère faire autres choses,même ce que je n'aime pas,plutôt que de parler de ce qu'il se passe aujourd'hui dans ce monde d'escrocs et d'ignares.
Etre à la pointe de l'art c'est quoi?.
De parler des jeunes artistes qui stimulent Londres,Berlin,New York,parler de Jonathan Meese?.Parler à Michaud de Cattelan et de Delvoye?.
Faire comme Ben rouler les jeunes en panures?.
Faire comme la Villa Arson,faire comme à Paris,costume à rayures et Veuve cliquot?.
Pour connaître ce qui peut constituer une création non pas nouvelle,ça c'est pour Ben,mais une création qui pousse les barrières,où aller?.
Aller dans un bordel,mais ils sont fermés.
Aller au Mamac et dire que c'est un gigantesque mouroir?.
Aller voir l'exposition des nouveaux Réalistes?.
Les Nouveaux Réalistes vieillissent mal.De Raysse à Arman ils sont limités.
Alors que faire?.
Inviter des filles à dîner,ne pas leurs parler de l'anart et de son importance dans le rien faire,mais dire que l'art est beau et propre pour coucher avec elle.

Amitiés Antony.

2008-03-07

L'ART C'EST NUL MAIS

Bonjour,

quoi dire de plus que ce qui fut dit par les autres?.
quoi faire de plus que ce qui fut déjà réalisé par les autres?;
quoi penser de plus que ce que les autres ont mis en réflexions?.
Que faire?;
Et pourtant tout les jours il se naît des artistes,qui se produisent dans les galeries,......Mais est ce important?.
Mais que faire alors?.
Buren fait du réchauffé.
Saadane Afif ou Abdessemed,le protégé de Buren,fait du réchauffé.
Mais que Faire?.
J'ai passé les deux derniers jours avec une fille,dans son lit,c'est certainement cela l'art et la création,l'amour,faire ce qui fut réalisé depuis des années,le mettre au goût du jour,pour créer l'avenir...........
L'art c'est de faire l'amour.
J'amie Picabia ou Duchamp pour cela,pour leurs textes.....Sur l'art de l'amour.
N'importe quel matérialisations est réchauffées,mais une fille nue dans un lit,qui va et vient est la meilleure création qui puisse exister.
L'art c'est une fille nue et non cette définition qui est étymologiquement de faire.....

Amitiés Antony.


2008-03-07

ET POURTANT

Bonjour,

tout cela pour dire que si le nouveau n'est pas nouveau pourquoi faire du nouveau,pour un spectateur qui soit dit en passant,deviendra dans 20 ans,la postérité.?.
Si aujourd'hui on avale tout,en sera t'il toujours le cas dans 20 ans?.
Arman finira par fleurir les cimetières,sera t'il vendu avec une pierre tombale?.
Duchamp disait " ..et d'ailleurs c'est toujours les autres qui meurt...".Mais aujourd'hui qui vit dans le monde impitoyable de l'Art?.
Qui est dans la famille Ewing?.Oui l'art c'est comme la série Dallas.
Perrotin est dans la série.Michaud est dans la série,Zervudacki à quitté la série,Ben est passé de second rôle à premier rôle,mais pour combien de temps.?.
Si une création est déjà épuisante aujourd'hui,comment sera t'elle dans 20 ans?.
Les Nouveaux Réalistes,vieillissent mal.Leurs oeuvres vieillissent mal.
Mais Bertrand Lavier,lui vieillit mal aujourd'hui,qu'en restera t'il dans 20 ans.?
Quand Merz sera compris dans 10 ans,on peut se dire que dans 20 ans,Mario Merz sera l'artiste,pardon,le créateur incontournable du chaos.Oui Merz peint sur le Chaos de la société.Cela vous étonnes?.
Alors vous préférez un peintre dans le goût de Olivier Debré ou Frize,propres et facile.
Alors che Fare?.
Certains travaillent aux génrations qui viendront dans 40 ans,c'est pour dire que évidement c'est plus facile de croire en Delvoye.............................

Amitiés Antony.



2008-03-07

REFLEXIONS




………….Aujourd’hui on parle des Nouveaux Réalistes, beaucoup prennent la parole, mais au final qu’ont-ils réalisés de révolutionnaires ?
Des Pop aux Nouveaux Réalistes,en passant par Fluxus etc.…..Qu’ont-ils réalisés de plus que Duchamp na pas fait en éternuant entre deux parties d’échecs ?.
Duchamp disait « je leur es envoyé un urinoir en provocation et ils n’ont fait que le regarder ».
Mis à part Brecht, Cage, et Kaprow, tout le reste n’est que détournement de Dada ou de Duchamp, voir de Picabia.
Alors effectivement cela parait très dogmatique, mais si l’on est curieux, c’est ce que l’on devrait être si on aime l’art, ne devrait on pas se demander qu’elle création diffère de Duchamp ?
Le nouveau n’est qu’une question de goût, donc pas intéressant, donc rien ne sert de courir derrière lui.
Des créateurs comme Mario Merz ou Didier Vermerein sont en mon sens une solution d’avenir.

Amitiés Antony.

2008-03-07

LARD DOIT ETRE NEUF

Bonjour,

est ce que Dada n'agirait pas pour toutes les générations comme purgatif ?.
Dada sert de lavement,il sert à oublier les écoles,les professeurs,les fonctionnaires,l'église,les facteurs,la banalité,les extrêmement ennuyeux,........
Dada est la vie.
Mais on doit se débarrasser,je pense de Dada à un moment de sa réflexion,sortir du cocon.
Dada est blabla.
Dada est sûr le surréalisme,car ce dernier ne traversera pas le temps,pour aider à évoluer comme peut le faire Dada.
Dada est glop.
Mais Dada doit mourir dans vôtre esprit à un moment précis,car si non vous devenez un fidèle de Tzara.
Dada is Dada.
Dada doit servir à vous dégoûter de l'art,de l'Art,de Lard,du lard ou du co ch on .
Dada est du lard.
Dada est le Dard.
Mais Dada doit comme l'art mourir dans vos esprit.
L'art c'est comme la bonne compagnie,disait Pipi caca biabia,ennuyeux.
Picabilla Rrose Séalavy?.
Si il esquive les mots exquis,qui lira les mots pour éviter les Maux?.
Ben est Fluxus,mais Fluxus ne sert à rien.Fluxus est un mauvais accouchement de Dada.Si Fluxus voudrait être un cactus dans le cul de l'art,il devrait déjà oublier le mot Art,Fluxus est l'escroquerie comme aujourd'hui Cattelan.
Présence Pachounette est DADADADADADADADADADADADADADA........................................................................
Qui cherche le nouveau,le ounovis,le nouv o,est dans l'erreur.Rien est nouveau tout est une question de goût,cela est nouveau pour toi,mais pas pour ta soeur.
Le critique n'est pas Dada.Il parle de ce qu'il connait,et laisse de coté ce qui l'ignore.
Le dentiste est Dada.
Hazoulay est tellement Dada,que lorsque je le vois j'ai l'impression de remonter le temps.Est ce positif ou négatif,en tout les cas ce n'est pas neutre.
Ce qui est neutre est intéressant.
C'est difficile de rester neutre.
Même une pissotiére finira par être esthétique et de bon goût.
La création interessante ne doit elle pas alors être neutre?.....

Amitiés Antony.



2008-03-07

ET ELIOS AZOULAY ?

Bonjour,

je reçois un mail de Hélios Azoulay,qui dit qu'il va jouer en Roumanie.
J'aime Hélios,il est spontanément provocateur,il résume bien la phrase de Gide,il retranscrit,après Sanouillet,l'ambiance de Dada.
Pour ma parts le monde de l'art ne intéresse plus pour le moment.
Je fuis les écoles,les galeries,les vernissages,......
Hélios a raison de critiquer,il croit en Duchamp,en Satie,en Brecht,en Debord,......
Pourtant je ne sais si Satie ou Duchamp aimaient autant se produire?.
Enfin tout cela n'est que Blala,Hélios est une personne très intelligente qui ira loin,le tout est de savoir si une fois loin,on a pas envies d'aller ailleurs?.
Moi je laisse la vie faire son travail,j'aime voyager,je pars bientôt pour Avignon,Paris,..Mais je ne me verrai pas me déplacer pour faire des représentations de discours etc....Cela deviendrai vite ennuyeux et répétitif.

Amitiés Antony.

2008-03-07

CHE FARE?

Bonjour,

finalement la distance face à l'art n'est elle pas indispensable pour ne pas dépendre de sa création et surtout pour ne pas se répéter?.
Encore une fois Rimbaud n'est il pas un exemple de créateurs?.Lui qui à fini comme marchands d'armes?.
Encore une fois Duchamp qui préférait parler d'échecs plutôt que d'art?.
Encore une fois je dis que l'art est personnel,que vous devez garder ce que vous pensez sur le sujet au fond de vous.Evitez de vous faire remarquez si non vous allez ennuyer.
Les gens aiment toujours le pinceau,le chevalet,au final l'institution.
Je ne suis pas pour l'antiart,car il prend partit contre quelques choses.L'anart est de se foutre.....De façon infra mince,donc plus interessant.
Je ne suis pas anarchiste,religieux,Bouddhiste,de gauche,de droite,athée,.....Je ne suis que moi même.
Quand j'étais à l'école,quand je travaillais en cuisine,quand on me demande de parler d'art,toujours cette phrase "LE DESORDRE C EST L ORDRE MOINS LE POUVOIR. ".
Toujours cela en moi.
Toujours cette faculté de préférer la solitude à la compagnie.
L'art,je ne l'abandonne pas,je transforme ma vision.
Aujourd'hui le monde de l'art est toujours basé sûr le même principe qu'il y à 50 ans,artiste ( peintre,sculpteur,écrivain,etc...) création,vente,galeries,salles des ventes acheteurs,...
Au final,Buren,Ben,Arman,Tinguely,Spoerri,Raysse,Warhol,Rauschenberg,........N'ont rien fait de plus que Duchamp a pus faire en éternuant entre deux parties d'échecs.
La problématique se pose ici.
On avance pas,car les artistes nous ont dupés depuis longtemps.
Marcel Duchamp a voulut changer ce qui pouvait passer pour inutile ou conservateur dans l'art.Mais aujourd'hui?.Qui prend conscience de ce qui peut constituer une création conservatrice?
A quoi sert Maurizzio Cattelan?.Pour que les Italiens possèdent un artiste contemporain vivant,Rotella est mort il en faut un autres,donc Cattelan pourquoi?.Dada est passé il y a 80 ans avant lui.
Alors?.Che Fare?.
Mario Merz?.
MARIO MERZ???????????????????????????????
Merz n'est pas un artiste de demain mais de la semaine prochaine.
Je pense toujours qu'en je regarde son travail,à une impression de chaos véritable autour de soi face à son travail.
Merz peut constituer une création qui peut nous mener vers un monde de l'art différend.
Car de parler du nouveau n'est plus intéressant,en tout les cas pour moi.
Pourquoi?.Car cela constitue toujours une forme de goût.
Ce qui pourra être nouveau pour toi,ne le sera pas pour moi et vis et versa.
Et puis si vous faites du nouveau par rapport à Télémaque ou Bertrand Lavier,vous ferez du nouveau merdique.
Donc seul l'artiste qui nous mènera vers d'autres mondes aura,pour moi de l'intérêt.


Amitiés Antony.

2008-03-07

ET RIMBAUD?

........Et si Rimbaud n'était pas le seul meilleur exemple pour les artistes,finir en trafiquant d'armes?.........................

Amitiés Antony.

2008-03-07

COMMENT DIRE ?

Bonjour,

comment dire que cela ne m'interesse pas?
comment dire que la famille ne m'interesse pas?
comment lui dire que je l'aime mais que je dois partir car je n'aime pas le conformisme dans toutes sortes de rapports?
Comment dire que je ne veux pas d'amis car trop conforme?.
comment dire que de Nice à Paris tout m'ennuis?
comment dire que j'aimerai parler plus avec un fou qu'un conservateur de musée ou galeriste?
comment dire que plus c'est trop?
comment dire à Ben qu'il est intéressant quand il arrête et qu'il parle avec le passé et le futur dans la bouche pour le présent?
comment dire que si c'était mieux avant en tout les cas c'était pas pire?
comment dire que l'art m'emmerde pour cette provocation qui est déjà avalée d'avance?
comment dire que la force de Dada c'était de rendre méchant les gentils?
comment dire à cette femme que ce n'est pas parce que j'ai un discours sur l'art que j'aime l'art,que je ne suis pas intellectuels?
comment lui dire qu'ils m'emmerdent quand ils m'écrivent?
comment dire que je n'es rien à dire de plus que Ben à dit avant moi?
comment dire que toutes oeuvres sera confrontées au véritable spectateurs qu'à partir de 40 ans existence?
Comment dire que Basta?.

Amités Antony.


2008-03-07

RE ANART

Merci,
plus je m'éloigne de l'art pour arriver à une forme de Non art,plus cela devient clair.
Michel Sanouillet m'apporte en quelques phrases des positions qui me recentre bel et bien.
Je ne suis pas comme Hélios Azoulay,que j'aime beaucoup,mais qui me donne l'impression d'avoir envie d'arriver en haut d'un sommet des hiérarchies de l'avant garde,tout en se servant de Duchamp ou Satie.
Personnellement j'aime ne rien faire dans l'art ou peut être regarder les autres acheter des Murakami ou autres de cette mouvance.
Je ne juge plus depuis longtemps mais je pense qu'avec chaque époques il faut un style et que de cela très peut resterons.
J'ai longtemps parlé de nouveau en Art mais est ce que le nouveau en Art est bien important?Car au final il n'y a que la postérité,le spectateur?.
Alors je regarde,je flane et achète des signatures de Chagall ou autres reconnus,cela ne prend pas bcp de temps et me laisse du temps libre.
Aujourd'hui je me demande si l'on peut véritablement démonter le monde de l'art?.
Cela serait très intéressant de remettre tout à zéro.
Ben à raison on ne peut abolir les écoles d'art,car il faut pouvoir apprendre pour déconstruire.C'est le principe même de Dada.
Mais je crois toujours que les écoles d'art avec leurs professeurs ne sont pas bons.Il faudrait pouvoir apporter une solution,peut être mettre des robots à la place des humains pour faire apprendre,mais qui les formateraient?.Où est le neutre en Art?.
Amitiés Antony.

2007-03-18

L'ANART

Bonjour,

et pourtant l'art est basé sur l'égo,sur la survie,sur la compétition,sur la prétention,............
On me critique,certains Niçois,car je trouve inintéressant,les vernissages,les écoles d'art,l'art......
Mais pourquoi je trouve que les écoles d'art n'ont plus lieux d'être depuis 50 ans?.
Parceque depuis Dada et surtout l'anart de Duchamp,même celui qui ne fait rien peint sur le rien,même celui qui parle de Rauschenberg ou de Klein,sans les connaître est un peintre,il peint sur la fumisterie.....
Mais alors il n'y a plus rien?.
Non il y a une forme de pensée qui surgie de l'après réflexion.
On parle de Dada,mais l'art tel qu'il est aujourd'hui présenté est pareil à avant Dada.
Par l'intermédiaire de Michel S,j'apprend à comprendre l'attitude de Duchamp face aux choses,j'apprend qu'une phrase peut être plus intéressante qu'une peinture en 2007.
L'anart est un chose intéressante est inframince à développer pendant 2 secondes tous les deux jours.

Amitiés Antony.

2007-03-18

REPONSE

  Bonjour,


À la personne qui m'à écrit en me disant que j'avais tort sur les artistes comme Delvoye, Murakami, Cattelan, Les Chapman's brothers.....Lorsque je disais qu'ils n'étaient pas mauvais mais qui s'inscrivent dans un registre d'époque et de goût, donc en définition ils ne sont qu’éphémères, je voudrais dire que les débats sûr et pour les artistes ne m'intéresses plus, d’ailleurs l'art ne m'intéresse uniquement lorsqu'il est présenté dans un registre d'évolution, je répond.

" Comme artiste, on espère, au contraire, qu’on sortira de soi-même sans le savoir puisqu’on accepte cette cécicté.Que la chose qui sortira sera une chose indépendante de votre volonté, de votre intelligence, de vos sens, de tout, c’est une chose beaucoup plus profonde que l'inconscient, si vous voulez.Et ça, seulement la postérité peut le découvrir ".Marcel Duchamp 1961.

Donc croyez en ce qu'il vous semble bon, uniquement le temps pourra trancher de qui sera encore là dans 40 ans.J'ai abolis ma notion de jugement depuis un certain temps lorsque je suis face à une création, donc ne suis pas véritablement en possibilité de juger de l'importance de vos artistes ne les connaissants que visuellement,quand à savoir ce qu'il pourrait y avoir derrière je laisse le soins à d’autres de vous expliquez,mais je dirais qu’avec eux la phrase « bête comme un peintre « risque de revenir

Amitiés Antony.

2007-03-18

QUE SE DIRE ?

Bonjour,

retour de chez Ben,petite discutions avec Annie très intéressante lorsqu'elle me dit " Boltanski possède son propre univers et se détache de l'histoire de l'art",je surenchéris en disant " même Buren n'arrive pas à se détacher de cela,alors que Boltanski oui."
Au final,que se dire?.
Deux artistes différend mais tout autant important.
Buren par l'évolution et Boltanski pour un univers propre à lui même.
Duchamp avait un discours qui se détachait d'une époque et d'une catégorie spécifique.
Alors que se dire?.
Que Delvoye,Cattelan,Murakami,....Sont dans le creux de la vague mais n'ont comme seule créativité,celle d'une époque et que donc une fois la page tournée ils tourneront aussi.
Zervudacki ferme,mais au final qui était intéressant dans ses artistes?.Je dis pire "Leurs créations étaient tellement pauvres et peut amusantes,que cela a fatigué tout le monde même lui".
Au final c'est mieux de faire autres chose que de regarder l'art contemporain en ce moment,car cela sera plus enrichissant......Car même quand il ne se passe rien il se passe toujours quelques choses dans vôtre tête,donc sortir la tête du bocal pour voir que ce panier à crabe est en train de se mordre la queue........

Amitiés Antony.

2007-03-18

DUCHAMP DISAIT

Bonjour,

Duchamp disait "peut on faire des oeuvres qui ne soient pas d'Art",mais moi je me demande si il est possible d'apprécier la création sans pour autant apprécier et être d'accord avec ce qui peut constituer le monde de l'art,Galeries,musées,vernissages,écoles d'art......
De plus en plus je me demande si véritablement il n'est pas essentiel de s'éloigner du monde de l'art,pour les artistes comme les théoriciens,pour avoir un regard critique dans une éventuel condition d'évolution.
Je ne crois pas que le l'art tel qui l'est présenté au grand jour,sert à l'évolution.
Mais qu'est ce que l'évolution?.
Peut être une forme de locomotive qui sert à faire des créations qui ne soient pas des plats réchauffés.
Duchamp avait un discours critique sur l'art qui n'était pas dicté par un mouvement ou une époque,c'est ce qui lui donnait une importance,à mon avis.

Amitiés Antony.

2007-03-18

EVOLUTION QUI DETACHE DE L'ART

Bonjour,

finalement,le monde de l'art ( galeries,vernissages,musées,..)m'intéresse pas.Seul compte l'art de vivre.Les discutions avec les artistes inclassables,donc peut être pas artistes mais bon vivants,me plaisent.
Quand je vois les étudiants en Art de Paris ou Nice,je vois avec dégoût à quel points ils aiment l'institutions de l'art.
Etudier,écouter le professeur,créer,vendre,exposer.....Tout ceci n'est qu'institution.
Alors que faire oublier l'art et jouer aux échecs?.Mais les échecs m'ennuits.J'ai commencé à jouer,lorsque je perdais cela m'amusé mais à partir du moment où j'ai commencé à comprendre et voir à gagner,cela m'a ennuyé.
Alors que faire?.
J'aime bien vendre et acheter,cela ne prend pas bcp de temps et cela change tout les jours.
Si non,la théorie ne me fascine uniquement que lorsqu'elle est portée sur l'évolution,sans rapports aux artistes propres,juste dans un comparatif de création.
J'aime les francs tireurs,artistes ou autres,car dans cette optique tous sont réunis.
Ben était un francs tireurs,pendant longtemps,aujourd'hui il crée pour la Mairie,je lui donne raison,peut être qu'à un moment on cherche une reconnaissance dans sa ville.

Amitiés Antony.

2007-03-18

LA DIFFERENCE ENTRE HIER ET AUJOURD'HUI

Bonjour,

la différence entre hier et aujourd'hui,c'est que la plupart des personnes qui occupent le devant de la scène de l'Art sont des rigolos et ne croient pas en ce dont ils parlent.
La différence est qu'une personne comme Breton ou Tzara ou Péret,...croyais en ce dont il parlait.
La différence c'est que aujourd'hui,artistes,galeristes,critiques,pensent devoir aimer ce qu'il y a autour de la création,contrairement à avant où c'étaient le geste qui était le plus important.Aujourd'hui ce qui est important c'est de savoir qui est venu au vernissage,qui achète quoi,si le banquet était bon,aujourd'hui les critiques ne basent leur regard uniquement sur la différence de couleurs,et non sur ce qui est nouveau.
La différence c'est que Duchamp se fiché de l'Art,alors que aujourd'hui on se fiche de la création mais on prend au sérieux la prétention de l'Art.
L'art au grand jour est une vague escroquerie régit par des galeristes et des personnes riches qui ont de grosses sociétés.
Mais l'Art d'avant garde travail et avance quand même.Au final je me dis que cela c'est toujours passé ainsi.Donc on peut parler d'un éternel recommencement?.Et de hasard,dans la mesure ou la démagogie choisit à qui le tour du succés?.

Amités Antony.

2007-03-18

PIQUE A SEAU

Bonjour,

arrêtons le Blabla.
Basta la théorie.
Parfois je suis fatigué de tout cela.
J'ouvre un livre sur Picasso et je me dis pourquoi allé chercher ailleurs.Pablo est le seul.Picasso est comme disait Duchamp " Un flux ininterrompu de génie".
Breton,Duchamp,César,Arman,.........Tous en admiration devant.
J'étais à Paris et avant de partir je me suis dis " va voir l'expo de Klein" en passant chez une amie qui habite près du musée Picasso,je suis rentré et y suis resté après midi dans ce château ou le plâtre de la chèvre vous regarde en disant " Et alors...!!!!!!!" avec ses grosses pattes.
A quoi bon deKooning,Warhol,Basquiat,Combas,les surréalistes,....Picasso est tout et plus à la fois.
Ma peur fut depuis des années,de rentrer et de ne plus en sortir de ce monde.Monde où se côtoie l'arrogance d'un Catalan,la sensibilité d'un amoureux,......
Picasso est la solution lorsque l'écoeurement de l'art vous atteint.
De la pisse les artistes....Par rapport.

Amitiés Antony.

2007-03-18

LE GOUT EN 2007



" Le goût est momentané, c’est une mode.
Mais ce que l'on considère comme une forme esthétique est débarrassée du goût.On attend donc cinquante ans, et la mode disparait.Les choses prennent alors un sens.
En fin de compte, c’est une entourloupette; un autre forme de goût.
Ce qui ne l'est pas sur le moment le devient plus tard.
Si on est logique on doute de l'histoire de l'art."     Marcel Duchamp 1964

De ce texte, peut on faire un constat de la création qui peut constituer l'art contemporain en 2006 ?
Si l'on considère le retour de la peinture, comme plaisant, si l'on regarde l'oeuvre de Wilm Delvoye objectivement en se demandant qu'apporte 'il véritablement de nouveau ?
Cette phrase soulève également la facilité qu'on les jeunes à employer la provocation, sans pour autant que cette dernière fasse avancer les choses, contrairement à la provocation Dadaïste.
Je me demande jusqu'où il faudra aller pour que les spectateurs se disent " l'aspect rétinien uniquement est mort" .
Duchamp disait que seul la matière grise ....Moi je pense qu'en 2007 la matière grise autant que la rétine sont  importants, ce qui pourra faire avancer les choses.
Je pense à la création de Bruce Nauman, Mike Kelley,Mario Merz,Kounellis,Boltanski,Daniel Buren,Robert Combas.......La peinture peut et doit être au même niveau que le concept.

Mais tout ce que l’on voit aujourd’hui,ou du moins une grande partie,est essentiellement basé sur le goût.

Amitiés Antony Giovagnoli.

2007-03-18

DANIEL BUREN

Bonjour,

parce que je regarde les travaux de Daniel Buren depuis longtemps,je tombe aujourd'hui sur une de ses dernières expositions,à New York,et je me dis que son travail à toujours évolué,tout en restant avec la même ligne de conduite,de provocation,et de discours.
J'apprécies vraiment Buren depuis que je me suis intéressé à la création,j'ai eus des doutes,je me disais que son idée pouvait parfois être démagogique,mais au final,avec l'évolution de son travail,je me dis que non.
J'ai dix ou quinze livres sur son idée.
Parfois il est loin de ce que je donne pour art contemporain,parfois très proche.
Dans le temps,il n'avancera plus,si ce n'est pas déjà le cas aujourd'hui,mais il n'en reste pas moins,un des meilleurs créateurs.
Je crois qu'il aura contribué à l'explosion des oeuvres en installations.
J'aime son coté,qu'il avait étant jeune et encore aujourd'hui,de croire en une vérité différente que celle présentée par le médias ou autres.

Amitiés Antony.

2007-03-18

Satie disait "

Bonjour,

Satie disait " Si quelqu'un trouvait quelque chose de vraiment neuf,je recommencerai tout".
Je ne suis pas un inconditionnel de Satie,contrairement à d'autres,mais cependant cette phrase est intéressant dans la mesure où elle peut justifier le pourquoi je place autant d'importance à détraquer l'ambiance Villa Arson,Station,et tout ces jeunes qui se gargarisent dans une incompétence totale,pensant que rien ne vaut la peine d'avancer,si ce n'est d'aller dans les vernissages.
Hélios Azoulay est un arrogant,ne faisant aucune concessions à la démagogie,il me donne l'impression d'être d'un autre temps.Sa culture pour Satie,Dada,....est plus poussée que la mienne,mais la différence est que j'ai peut être poussé plus loin l'importance et l'héritage de Duchamp.Ce qui fait que je me fond mieux dans l'art contemporain.
Toujours est il qu'il vient ce samedi,j'ai reçu un mail de sa part et très vite il montre son arrogance pour les artistes,qu'il nomme de petits insignifiants.
Je n'ai pas ce coté,moi je m'appuis sur l'importance de nouveau pour parler.
Mais comme disait Gide,il faut qu'un jeune entre dans la vie,avec des provocations,dans la bouche.C'est peut être ce qui manque aux jeunes de la Villa ou de la Station,l'arrogance et l'importance de croire.

Amitiés Antony.

2007-03-18

Basta Nice

Bonjour,

parce que le monde de l'art est une belle escroquerie,je prend le temps d'expliquer aux personnes qui le veulent bien,pourquoi toute la Station ou la Villa Arson,dans leurs mentalités sont de la merde,et qui n'apportent qu'une image socialiste de l'art et de la création.L'art c'est la pagaille,l'anarchie,la rigueur,....Mais ce n'est pas l'école.
Trois jeunes se sont rangés,à Nice,sous mes explications,eux qui étaient obnubilés par la création démagogique Niçoise.Quitte à perdre de l'argent je leur vendrai des artistes important,pour que les paroles qui font avancer ne restent pas dans les sous sol.
Je me fiche de ce que l'on pensera de moi,car je parle plus avec des amateurs de Paris ou ailleurs,qu'à Nice.
Le monde de l'art à Nice,est une belle salope,il est régit par des théoriciens bidons,ou des collectionneurs comme Michaud qui soutient Leuseur,Verna et autres après avoir achetés Boltanski ou autres.
Moi,je défend rien,mais la mentalité de l'Art,quand certain n'ont pas la culture qu'il faut,cette mentalité qui prend ces gens pour des cons,me donne envit de rentrer dans le jeu.
Cette mentalité qui fait que parfois,les galeristes ou artistes vous conseil sur des chemins de garages,Ben parfois fait cela,moi je défend rien encore une fois,mais depuis mon approche de Duchamp,mes discutions avec Michel Sanouillet,je ne regarde que des artistes comme Buren,Nauman,Kelley,Brecht,Morris,Burden,Fischli and Weiss.........................Loin de moi d'en vouloir aux artistes de la Station,mais on se doute qu'ils finiront par être prof ou à travailler dans les Frac.Alors arrêtons avec cette mentalité,et regardons ailleur pour créer,c'est ce qu'on fait tout les artistes qui ont marqués l'histoire.

A bientôt.

2007-03-18

2007-03-18

parce que je ne crois plus au monde de l'Art mais uniquement à la création,

Bonjour,

parce que je ne crois plus au monde de l'Art mais uniquement à la création,mes yeux sont moins englués de brouillard et je discerne mieux les démagos,comme Lavier ou Raynaud,Toroni,Pierre Huygues,Parreno,etc.....
Qui à une création qui ne soit pas d'Art?.
Présence Pachounette?.
Je crois.
Je crois qu'ils sont très intéressant,et qu'il faudra impérativement,lorsque le public les connaîtra,qu'ils restent dans l'ombre total.Comme si ces ready made aidés,étaient arrivés là par la grâce de quelques choses.
La plupart des artistes ou plutôt des créateurs,même intéressant font toujours de l'Art.
On ne peut tuer le mot Art,mais on peut tuer le corps de l'Art.
Le nouveau livre sur Duchamp,de Judith Touzé,ne m'intéresse pas,de plus elle n'a pas contacté les anciens pour le sortir.Ce qui fait qu'elle fait comme tout le monde de " L' Interprétation".

Amitiés Antony.

2007-03-18

paris paris

Bonjour,

parce que je reviens de Paris,je peux me demander si la capitale n'est pas plus élitiste qu'avant ?.
En effet,les Parisiens donnent l'impression de tout connaître,comprendre et dénicher les artistes avant les petits provinciaux.
Je voudrais dire que Paris n'est pas une fin en soit,si vous n'avez pas d'épine dorsale aucuns discours,cela ne sert à rien.Car de la Station ou la Villa Arson à Nice à la galerie Perrotin,tout est pareil,aucun discours,aucunes formes de nouveaux,que du figuratif et de la décoration.
Moi je vis à Nice,mais je suis arrivé à avoir une pièce de Peter Fischli et David Weiss,que les Parisiens vont à peine découvrir.L'exposition arrive bientôt à Paris,après avoir eu un succès à la Tate de Londres.
Tout cela pour dire,Paris,Tokyo,ou aspremont,ou New York,le tout c'est de savoir ce que l'on cherche,défendre son steak,et avoir une épine dorsale qui engendre des réflexions comme " Qu'apporte t'il de nouveau,de révolutionnaire,.....".
Belle exposition chez Fleiss,de Marcel Duchamp,beau monde.

Amitiés Antony.

2007-03-18

dada duchamp

Bonjour,

on parle que Dada a abolit l'oeuvre d'Art,que Duchamp à fait cela,que les Nucléaire ont cassés le style,mais moi je me demande si le goût n'est pas toujours autant présent?.
Tout est une question de temps.Un artiste peut être mauvais aujourd'hui et le lendemain peut être très bon,juste parce que la mode change.
Si on est logique,on doit douter de l'histoire de l'Art.Je lis entre les lignes et n'est plus confiance en l'Art mais uniquement en la création.

Amitiés Antony.

2007-03-18

contre ben

Bonjour,

la différence entre Ben,les Niçois et mes convictions sont les suivantes;
Ben défend l'idée de l'école de Nice,de la culture à Nice,de l'art à Nice.
Moi je pense que le monde en général et plus particulièrement le monde de la création relit les pays entre eux.Un artiste à Paris peut inspirer un artiste à Tokyo, et un autre à New York etc....
Il y a quelques mois,j'ai reçu un mail d'une personne qui vit au Canada et qui me dit " Je suis tout à fait d'accord avec ce que vous pensez....,sauf pour Tzara...."Ce qui est intéressant c'est de voir qu'à des milliers de Kilomètre des gens pensent dans vôtre direction ou vous contre disent.
Le monde est relié avec Internet.
Les artistes sont reliés avec Duchamp.
La création est reliée avec la question de l'ego.
A Nice on regarde ce que l'un fait à St Roch,l'autre à Pasteur,l'autre à Fabron,etc.....Moi je pense qu'il faut regarder les nouveaux artistes en Inde,en Chine,aux Usa,ce qui ce fait de Nouveau au PS1..........
Si non cela tourne en rond.
Seul les artistes qui ont regardés dans cette direction ont avancés.

Amitiés Antony.

2007-03-18

finalement des artistes d'art contemporain comme Rauschenberg Tomwbly,

Bonjour,

finalement des artistes d'art contemporain comme Rauschenberg Tomwbly,,de Dada,de Fluxus,....l'héritage que je dégage de tout cela est l'état d'ésprit.Bien sûr ce qui me fait signer cette remarque c'est l'attitude de Duchamp et non Brecht ou Cage.
Arrêtons l'analyse des artistes et de qui apporte du nouveau,mais parlons de qui se détache vraiment d'une culture de l'art,d'une éducation religieuse,etc...Qui au final est le maître de sa propre pensée?.
Là est le véritable artiste.
Qui a la folie de Nerval ou l'arrogance de Vaché?.
Moi je pense que la création honnête est içi et maintenant,à partir du moment où l'individu est honnête envers lui même.
Les critiques sont,en 2007,inutiles dans la mesure où le spectateur n'est plus au fait de l'histoire de l'art.Donc,peut importe la création,bonne ou mauvaise,de toutes les manières seul comptera la décision des spectateurs,certains diront " bon " d'autres " nul "Etc..........
Donc faire ce que l'on veut avec honnêteté et laisser agir la grande roue,qui tirera au hasard le grand vainqueur?.
Est ce là la source Duchampienne?.

Amitiés Antony.

2007-03-18

l'audio de ben

Bonjour,

finalement qu'importe les époques,si l'on regarde la conversation entre Ben et Buren dans les années 60,on peut se demander " Mais où est la vérité ?." et surtout est ce qu'il y a une vérité en Art?.
Je ne sais pas.
Je me demande si le but ultime ne serait pas de dire " Je peut être présenté à la postérité ( le regardeur) parce que j'apporte quelque chose de nouveau,basé sur des routes prises par d'autres,sauf que moi je repousse les limites,ce qui engendre une création honnête".
Viallat face à Buren n'est pas honnête,puisqu'il offre une création regardable par l'oeil de l'esthétique.
Mais alors la solution est bien de stimuler la rétine et la matière grise en même temps,et pas seulement l'un ou l'autre?.
La solution est également la suivante;
lorsque Viallat fait ses peintures,il pense qu'elles sont toutes différentes,sauf qu'il se trompe,elles sont différentes par l'esthétique contrairement son concept de petit professeur est totalement étriqué et figé dès le départ.Contrairement Buren,fait toujours les même toiles,mais son concept est en perpétuel évolution.
La est l'art contemporain.

Amitiés Antony.

2007-03-18

pas besoin d'écrire un roman

Bonjour,

pas besoin d'écrire un roman,pas besoin de parler deux heures d'une exposition,pas besoin de pontifier.
Les critiques sont des amateurs d'art classique,qui veulent que rien ne bouge.
Certains veulent rester au temps des Impressionnistes,d'autres des Nouveaux Réalistes,d'autres dans la jeunesse qui utilise avec démagogie et de façon insignifiante la provocation.
Alors que dire et que faire?.
Lire et ne pas perdre de vue ses références.

Amitiés Antony.

2007-03-18

2007-03-18

Coefficient d'Art tu es la solution

Bonjour,

le monde de l'art est plein de tartre,il est faussé,par les galeristes,les artistes,les conservateurs,l'état,les ventes aux enchères,etc....
Ben dit " que fais tu pour changer cela?.".
Je n'ai pas la prétention de donner des leçons,ou d'apporter des réponses.Mais il me semble que de poser des questions peut amener à trouver des solutions pour avancer.
Buren parle avec Abdessemed,mais qu'apporte ce dernier?.Qu'apporte Buren aujourd'hui?.Son travail est toujours le même.J'ai un grand respect pour son oeuvre,c'est d'ailleurs le premier artiste que j'ai étudié à fond.
Mais je me dis que lui comme tous les conceptuels et minimals des années 60-70,sont dépassés.Alors quand Buren défend ou rentre en accord avec Abdessemed,qui représente la jeune générations,je me dis que cela ne m'intéresse pas.
De tout temps ce qui apporte des nouvelles choses c'est les ruptures.
Qui a une épine dorsale aujourd'hui?.
Des artistes qui matérialise leurs pensées par du sociale.
La solution est de mêler du Lautréamont,du Dada,du punk,etc.....Mais en gardant un message.Tout est finalement dans le coefficient d'art.

Amitiés Antony.

2007-03-18

ma solution

Bonjour,

ma solution?.
Mon truc pour justifier mes reproches,lorsque je critique les écoles d'art et les systémes dans le monde de l'Art?.
Pourquoi ne pas se demander la place qu'occupe la création dans l'éspace et par rapport à ce qui fut déjà dit?.
Ce qui donnerai "Toi tu fais ça,mais ne sais tu pas qu'avec ton peut de discours,tu reproduit grossièrement ce que d'autres ont réalisés avant toi,il y a 50 ans?."
Donc,très bien pas de théories,mais alors on base sa réaction sur l'aspect esthétique des choses,sur la beauté qui se dépose sur sa rétine.Mais alors Dada n'ai pas né?.
On revient à l'époque des peintres pompiers?.
La solution est de mélanger Judd avec Basquiat,des mondes totalement différends,ce qui engendrera des artistes comme Kelley,c'est le début,il n'y pas la place pour les types qui pensent que le trash peut être une seul et unique source d'inspiration.

Amitiés Antony.

2007-03-18

ben

Bonjour,

Ben me dit " tu critique tu critique,mais donne moi des solutions".
Moi je répond,je déteste les critiques.De plus je n'ai pas leurs plumes ni leurs diplômes.
Mes réponses se trouvent,si toutes fois il y en à,dans mes questions.En fait ce n'est pas des réponses mais des cheminements.
Alors oui,je déteste ce que je vois à Nice,cette création qui est inutile à l'évolution et à soi même.Cette création qui est basée sur le trash.
Je voudrais dire aux jeunes de la Station ou autres,Basquiat n'était pas un grand personnage ainsi qu'un grand créateur parcequ'il se droguait.Sa création n'était pas forcément basé la dessus,c'est les médias,les livres qui font mentir les morts.
Regardez Duchamp,Hains,Picasso,....,la création ou l'idée était là,sans voir ailleurs.
Voir,pas tous,mais certains surréalistes ou Dada,qui n'avaient besoin de rien,pour réaliser une investigation de l'esprit.

Amitiés Antony.

2007-03-18

Juste une réaction au texte critique de Nicolas Bourriaud " Perversités ".

 
Juste une réaction au texte critique de Nicolas Bourriaud " Perversités ".

Je suis entièrement d'accord avec l’opinion qu’il émet, et je dirai même que lorsque certains avancent ou évoluent d'autres font un retour à des pensées qui ont contribués à des horreurs.
A Nice il y a eut un scandale à cause d'un artiste qui a travaillé sur l’œuvre  la naissance du monde, ce qui a value des réactions encore pires qu'à l'époque de l'oeuvre originale.
Avec ce genre d'idée Duchamp n'est pas à l’abri, lui qui avait envoyé sur une plaque sa semence à une de ses maîtresses.
Le problème qui se pose aujourd'hui est encore pire que celui qui était présent au 18é ou 19é, car aujourd'hui on a un recul sur ce genre de problème et de réactions.
Laisser le temps aux gens de comprendre peut parfois être logique, mais aujourd’hui quand le public ne fait plus l’effort d’une recherche et se laisse aller à une critique basé sur son ignorance, ou plus précisément quand le public est confronté à ses propres peurs?Que faire ?.
C’est intéressant car c’est ce que Nauman a toujours voulu.
Je suis pour la critique, bonne ou mauvaise, mais le tout est de savoir ce que l’on dit.
Dans l’exposition qui pose aujourd’hui problème, comment critiquer un artiste comme McCarthy sur ce genre de  propos, si l’on connaît son travail ?
Je ne pense pas que l’art soit fait pour une élite, bien au contraire, mais il faudrait arriver à expliquer que l’art contemporain est basé aussi bien sur la rétine que sur la matière grise.

Cordialement Antony Giovagnoli.

2007-03-18

pataphysique

Bonjour,

je ne crois pas en la critique,car il y a toujours derrière les écrits,une question d'argent,de politique,de sexe,.......Alors les dés sont pipés.
Moi je crois en une personne qui arrive devant des galeristes,des artistes ou autres et dit " Par rapport à ce qu'il à put être avant toi,ton travail n'est pas nouveau " ou " ton travail est nouveau".
J'ai écris un texte contre Adel Abdessemed et l'on ma contacté en le défendant et en me disant que c'est un bon,......
Alors je me suis dis,à quoi bon parler d'un tel ou un tel?.Pour avoir des lettres de gens qui aiment l'art que par sa provocation aseptisé et régie par des Pinault ou autres?.
Autant écrire en mettant en avant l'évolution des choses sans dire de nom,ce qui impliquera une sélection naturelle.
Je n'aime pas les critiques d'art.Pourquoi ne parlent ils pas des artistes comme Vermeiren ou Morris?.Car ils ne font pas vendre,alors ils préfèrent parler des peintures porno,c'est plus vendable.
Alors me voila là,inspiré des critiques de Duchamp,lisant les théories de Ben,ceci est tant j'ai vraiment,à mon avis un regard objectif sur l'art,et je me passionne autant pour les jeunes que les vieux.
Est ce là l'essence même de l'Art?.

Amitiés Antony.

Ps;à la personne qui ma écrit sur mon blog de Paris,pour me parler et réagir à un texte sur la pataphysique,je répond " je reste à vôtre écoute et merci de me faire part de vôtre science.".

2006-12-16

SOYONS REALISTES

Bonjour,

soyons réalistes on dit les Français sont sous cotés,on ne les respects pas.....Mais objectivement la plupart sont des petits branleurs avec une provocation socialiste,ils n'apportent rien.

Fabrice Hyber ( que je n'aime pas,mais cela importe pas) est un artiste pastel,il ne change rien,n'apporte rien,décor le salon de Zervudacki.
Buren change la donne il est digne des artistes étrangers qui n'ont pas eues peur de changer ou de casser les barrières.Buren n'est pas cantonné au petit milieu Français.
Ben?.Ben parfois est théoricien avec le milieu Niçois,donc très pauvre,mais paradoxalement est un grand théoricien dans l'histoire et connait la position et l'importance des mouvements,et dans son travail,il tient la distance face à un conceptuel comme Weiner,il peut être plus intéressant même.J'ai un grand respect pour ce qu'il fut ses écrits dans les années 60.C'est dommage qu'il n'a que Nice voir un peut Paris dans la bouche.
Boltanski est un grand artiste il s'exporte facilement,c'est à dire qu'il tient la route face aux grand artistes du monde.Ses angoisses sont payantes.
Raynaud,premièrement ne s'exporte pas,mais ravis un groupe d'incultes français.Sa vente a trouvée bcp d'acheteurs,mais que des Français.Raynaud 0.
Viallat aurait put,mais esprit petit fonctionnaire français.Sera important comme d'autres,mais dans les livres.
Arman,pauvre.Au final l'oeuvre d'Arman est pauvre quand on connaît Schwitters,Duchamp,Kienholz,Arman finira en France par faire comme Dali et sera aux Usa important comme Moretti aujourd'hui chez nous.
Klein,son mystique me fatigue,sa rose croix me fatigue,tout me fatigue chez lui.De plus si il était encore en vie il aurait fait des bougeoirs bleu à 3.000 EX.
Martial Raysse,est plus international que Français.Son travail marquera l'histoire encore plus que l'on ne le croit.
Marcel Duchamp.No comment.
Raymond Hains?.Au final pour son coté social je suis à fond pour.Sculpture de trottoirs,ses visions.....Fantastique,mais discours Français sans débouché sur le monde,comme on put l'être les surréalistes,par exemple.
Toroni.0.Insignifiant.
Aemleder.A l'image de l'art aujourd'hui.Fumiste.

Avis personnel.

Amitiés Antony.

2006-12-16

ANTONY ARRETE LA CRITIQUE ?

Bonjour,

tout va pour le mieux,j'ai arrêté la critique, " qui est mauvais,pourquoi,bla bla....".Car peur de finir comme certains théoriciens conceptuels français.
Donc je repars sur la route de la théorie unique,sans forcément parler des artistes,mais essentiellement sur l'évolution.
J'ai reçu un courrier d'une personne qui suit mes divers écrits sur Paris art,et qui ma parlé avec une facilité de la science de Jarry " La pataphysique ".Incroyable.En effet cette science m'avait intéressé par rapport à ce que Duchamp avait réalisé à partir de là.
Je n'ai jamais étais un grand fan de Jarry,peut être que c'est trop vieux,Ubu m'intéresse de loin,mais sa science était intéressante.
Alors voila,je repars,mais aujourd'hui je suis bien plus libre,car je suis passé par l'apprentissage,et je crois que je peux aller par les rues voir l'art,à la manière de Hains.Je crois que je touche une voie intéressante,je suis sorti de Buren,après des mois d'apprentissage,sorti de Breton,sorti de Hains,j'arrive dans l'oeuvre des artistes qui ont inclus le social dans leurs processus créatif.
Mais Duchamp est toujours derrière,je suis heureux que Beaux-arts est publié mon texte,où je disais que Duchamp était un bon critique,car c'est vrai.Il s'était inspiré des écrivains ou des scientifiques pour créer,tout sauf des peintres,et moi je m'inspire plus des peintres que des critiques pour comprendre.

Amitiés Antony.

2006-12-16

ANTONY SE CHERCHE

Bonjour,

avec les quelques messages et publications que j'ai eus,je me suis laissé aller à une certaines critique,chose qui ne m'avait jamais intéressé.
Alors,pour ne pas être enfermé dans une ligne,comme par exemple celle de critique,je change de cape et reviens à mes premières passions,c'est à dire mettre en aplat mes recherches,en ce qui peut éventuellement constituer une évolution en art demain.
De plus mon affinité avec la vision d'André Breton,à cultivé chez moi le goût de la provocation,chose qui ne m'intéresse pas plus que cela.
A la lecture de divers document sur Marcel Duchamp,j'ai compris l'importance d'être dedans et dehors à la fois,en fait de cultiver le processus infra-mince,donc même là Marcel est très important.
Quand Paris-art.com ma demandé d'être sur leurs site j'étais très content,mais aujourd'hui,je me demande si c'est si bien que ça.Avec Ben,j'écris ce qui me passe par la tête et il faut bien le dire sans aucunes censure il met sur son site tous mes textes,même quand je l'attaque ( Ce qui est chez moi une preuve d'amitiés.).
Alors que faire?.
Jouer au critique,jusqu'au jour où l'on me demandera de faire une préface,ou être inexistant ?.Je détesterai être une sorte de Restany.
Marcel est là encore un exemple.
Mais je me demande.
Dans un monde de l'art où n'importe qui peut être important,je cherche la fuite.Je reçois pas mal de courrier aujourd'hui,dû au site sur Paris,et finalement cela ne me plait pas du tout.
Alors que faire arrêter d'écrire?.Mais je ne suis pas écrivain.Arrêter de penser à l'Art?.Mais que reste t'il ?.Arrêter de fréquenter les surréalistes,car dangereux?.Vrai.
Au final je me dis que Breton m'a apporté bcp,mais il m'a également apporté le goût de la polémique et cela n'est pas intéressant avec le recul,je crois que c'est pour cela que Duchamp et Breton ,malgré leur amitié,ont toujours trouvés une barrière entre eux.
Avec le temps,je crois véritablement que ma base de recherche,la source de tout cela est bel et bien Marcel Duchamp.Mais je crois également que je fais partis de la génération,dont il parlait lorsqu'il disait les générations qui arriveront 40 ans après moi...........................Je me dis que tout est une suite.

Amitiés Antony.

2006-12-16

ANTINY DOUTE ?

Bonjour,

pourquoi plus je lis et apprend plus je doute ?,
pourquoi plus je lis et moins je crois en l'histoire de l'art,au concept des mouvements,à Fluxus,en la jeunesse dans l'art?.
pourquoi il me semble primordial de parler aussi bien de l'art contemporain,donc de ce qu'il se passe aujourd'hui Murakami et l'école Kai kai kiki,Mr,Cattelan,Hirst,les Chapman,aussi bien que de Goya,Dada,Desnos,les surréalistes........
pourquoi je ne crois plus en bcp d'artistes?.
pourquoi il me semble que Buren à compris plus que d'autres,le sens de la vérité en art?.
pourquoi Malevitch me hante?????Peut être car je sais que je n'aurais jamais rien de lui?.Est ce là mon coté collectionneur ?.
pourquoi Mike Kelley est le plus avant garde aujourd'hui à mes yeux?Peut être car il tourne autour de ce qui me passionne le plus actuellement " le social " dans le processus créatif?.
pourquoi je commence à avoir des gens qui ne m'aiment pas dans mon entourage?.
pourquoi je crois autant en l'art?.
pourquoi il me semble que chaque publication,même très petite dans un journal,m'éloigne des grands critiques,qui avant me répondaient toujours?.Soit ils ont peur,soit il trouve ce que j'écris inutile.
Pourquoi mon blog sur Paris-art.COM ne m'enthousiasme pas?.Parce que trop Parisien?.
Pourquoi j'ai toujours l'impression de devoir prouver quelques choses quand je parle à Paris ou à un Parisien ?.J'ai toujours envies de les attaquer sur Debré ou Isou.
Pourquoi il me semble qu'avec cette inflation sur les jeunes artistes et les artistes Chinois,il me semble que l'on peut faire de bonnes affaires à coté,avec des artistes qui ont une mauvaise cote en ce moment?.
Depuis que je sais que Marcel Duchamp achetait,vendait,j'ai bcp moins de scrupules à faire du courtage.Je le dis pour Ben.
Pourquoi Marcel Duchamp sonne toujours autant de modernité?.
Pourquoi les gens qui l'on connu et que j'ai rencontré ne m'intéresse plus?.Parce qu'ils ont arrêtés de penser quand il est mort?.Il faut se servir de Marcel pour faire l'avenir.

Amitiés Antony.

2006-12-16

ANTONY REACTIONAIRE ?

Bonjour,

le monde de l'art est amusant,vous pouvez critiquer les anciens,mais pas les nouveaux artistes,car là on vous traitera de réactionnaire.
J'ai écris un texte,en fait une critique de 5 lignes,sur Abdessemed,et cela n'a pas plus du tout.
Pourquoi?.
Car aujourd'hui on doit tout gober dans l'art.
Oui c'est bien,oui c'est nouveau,oui c'est révolutionnaire,..........
Moi je dis non,je dis qu'il faut être critique dès le départ,et ce n'est pas parceque un jeune artiste va être bon sur un point,qu'il le sera toute sa vie.Parfois même ce qui est intéressant,ce n'est pas ce que l'artiste en question à voulut communiquer pendant le processus créatif. (Voir le discours de Duchamp).
Alors que faire?.
Etre intègre,et dire que cela se masturbe autour de n'importe quoi?.

Rien ne change,dans le monde de la création,il faut toujours être novateur,aujourd'hui même si vous répéter ce qui fut déjà dit,peut importe le tout c'est de matérialiser en couleurs,dans le monde de l'art façon christies.

Amitiés Antony.

2006-12-16

ANTONY ET HAINS

Bonjour,

exposition à Carros,Ben à voulut me piéger en me faisant dire que Hains n'était pas autant intéressant que l'on veut bien le dire.
Au final,je ne sais,je ne sais si Raymond était intéressant si on le place dans l'histoire de l'Art,mais que veut dire l'histoire de l'art en 2006 ?.
Ce que je sais,c'est que Hains avait une modernité et un regard d'enfant surréaliste et là où il se trouve aujourd'hui c'est un monde qu'il nous avez montré à biens des reprises par des photos,etc.....Le monde Hainsien vous montre un feu rouge ou une voiture comme un monde Playmobyl.En cela il était plus vrai que Paul McCarthy.
Raymond était un faignant par rapport à d'autres,certains diront,mais au final encore une fois certain sont en une phrase plus révolutionnaire,moderne,surréaliste,etc... que d'autres,qui n'arrive pas en une vie à pouvoir se dire " je suis dans un monde inexploré"" .

Mais aujourd'hui,la vision Hainsienne ne m'intéresse pas pour trouver ce que je cherche.Mais qu'est ce que je cherche?.
Peut être une forme métaphysique de la vérité en Art.
Je comprend pourquoi Marcel c'était intéressé à la Pataphysique.L'Art et sa quête demande bcp,et parfois il faut aller très loin pour trouver une question qui pourra faire avancer le traîneau de l'Art.

Amitiés Antony.

2006-12-16

LA COTE OUEST

Bonjour,

je suis passionné par les artistes de la cote Ouest des Usa,car ils ont intégrés à leur concept,le processus social.Contrairement aux conceptuel de NY.C'est pour cela qu'aujourd'hui Kelley est reconnu,car il montre bien la merde que le système instaure.
Mais si je parle de cela,c'est que je m'inspire de tout pour évoluer et faire évoluer mes idées et surtout mon idée de vérité en Art.
Je parle avec une jeune femme qui me dit " vous êtes callés en art contemporain,si on dîne ensemble vous allez vous ennuyer avec moi ".Elle possède une maîtrise en histoire de l'art ou je ne sais plus quoi exactement.
Je lui répond " je ne crois pas aux diplômes,vous répondez juste une fois,et toute la vie vous êtes catalogués comme bon.Mais peut importe,je crois également que l'art contemporain est une belle escroquerie".Je ne sais si elle ma prit pour une personne qui crache dans la soupe,un provocateur,ou une personne qui dit la vérité par peur de pécher.
Toujours est il que la dernière lettre de Ben sur Nice,est amusante,les lieux ouvre ou ferme,les gens changent,mais on dirait que c'est toujours pareil.
Décidément Nice est triste,mais soyons objectif,c'est plus agréable que Paris.
De plus,Paris me gonfle,j'aime me promener dans Paris,mais l'Art y est à outrance,et souvent mal crée.
Parlons du Lettrisme,car hier j'en parlais avec un galeriste.Que dire?.
Que les lettristes sont les tristes de l'art?.Qu'ils s'assimilent facilement à une secte?.
L'art est une secte?.Non,mais il comporte des mouvements comme les lettristes.
Vous voulez rentrez dans le mouvement?.
Donnez vôtre cerveau à Sabatier,qui l'exploitera et ensuite,lorsqu'il sera bien lavé et bien rentré sous la pensée dogmatique,il pourra être présenté à Isou,en offrande.

Amitiés Antony.

2006-12-16

ENCORE DUCHAMP

Bonjour,

longtemps je pensais qu'il fallait s'afficher dans un mouvement ou un registre d'idées dans l'art,mais aujourd'hui je suis vraiment comme un morceau de tissu porté par le vent.Je vais partout et nul part à la fois.Je fréquente aussi bien les anciens qui sont experts du surréalisme,Dada,que l'art contemporain,que les salles de ventes.....
Je crois que c'est ce que j'ai retenu,ou du moins une partie de ce que j'ai retenu de Marcel Duchamp.
Duchamp fréquenté tout et personne.Une forme de gaz.
Je crois aux artistes qui se dégage des mouvements,je crois aux artistes qui ont peur de se répéter,je crois aux artistes qui pensent que l'Art est bon quand il est mort,je crois aux artistes qui se foutent de voir leur pièces en ventes,car ils sont bons et ils ne risquent rien,je crois que Picasso restera seul pendant longtemps.
Mais surtout je crois que Duchamp avait raison,après un long moment de création on voit souvent de longs moments de non création.Aujourd'hui conceptuel,trans avant guarde,figuration libre,Arte Povera...Ne sont pas encore biens compris.
En art si il faut être franc,la jeune création vaut 2/20 pour la qualité,0/20 pour l'inédit,17/20 pour esthétique,20/20 pour la rétine.
Je crois que mon blog sur paris-art est lu,mais je crois également que je vais m'apporter des insultes,car comment critiquer Paris,sur un site Parisien,comment critiquer les jeunes artistes sur un site qui parlent des jeunes,et ne pas s'attirer les foudres?.Mais après tout,cela reste un sport très amusant.

Amitiés Antony.

2006-12-16

PARCE QUE TOUT CHANGE

Bonjour,

parce que tout change,
parce que les époques Buren,Kosuth,Judd,..,sont passées,
parce que les gens veulent de la couleur et de la peinture mais pas n'importe quelle peinture,peinture dans le goût de Ming ou Tursic et Limes,
parce que les époques veulent des choses bien spécifique il ne peut y avoir d'histoire de l'Art,aujourd'hui c'est au tour de lui d'avoir du succès,demain à l'autre,aucun critères,juste le rétinien,
Lavier est dans le monde de l'art depuis 40 ans,pourquoi est il médiatisé aujourd'hui seulement?.Car c'est à son tour,pas parce qu'il est bon,juste parce que cela fait 40 ans qu'il est là,alors on lui dit "Bon c'est à ton tour",
parce que Duchamp avait raison de A à Z,
parce que Nauman est le plus grand,parce que Brecht est le plus profond,l'art n'est plus,seul compte le critère de l'évolution.Nauman travail comme un fou,Brecht n'a pratiquement jamais rien fait et pourtant ils sont très important tout les deux.Tout est dans le discours.
Parce que la dernière exposition de Kosuth montre bien qu'une page est passée,exposition très intéressante mais avec 20 ans de retard.
Parce que aujourd'hui c'est l'époque Mike Kelley,Pettibon,Ruscha,pourquoi?.Parce que les temps changent.Kelley n'est pas forcément plus bon que Kosuth ( à part si l'on parle en matière de matérialisation,car là Kelley est bien meilleur),mais c'est simplement aujourd'hui que le monde le comprend car les époques sont durs.Vous verrez lorsque l'on comprendra Mario Merz...................................
parce qu'à Nice rien ne bouge,toujours ces galeries qui soit exposent Arman,Arman,César,Arman,César,J Mas,Arman,Moya,ou soit ces galeries qui exposent de jeunes con.Nice est une ville où aucune evolution n'est possible.
Parce que à force de parler des artistes comme Murakami,et de lire "très bon" "nouveau" "exceptionnel".....Je me demande si je ne suis pas passé à coté.On est vraiment dans un système américain,où le rabachage est les publicité subliminale nous rend complètement lobotomisé.Heureusement Marcel qui marchand du sel me remet dans la vie en Rrose.
L'art est une belle escroquerie mais allez voir mon blog sur Paris-art.com mon blog s'appel Gradiva.

Amitiés Antony.

2006-12-16

MOI ANTONY DECLARE

Moi Antony Giovagnoli,
déclare que tous les artistes depuis Duchamp,sont à 70% inutiles.
Toutes leurs matérialisations sont des coups afin de gagner de l'argent,fumer des cigares,entretenir des maîtresses,etc......
Des Nouveaux réalistes aux pops,en passant par le Body art,le land art,Fluxus,etc......Tout ces mouvements ne sont que des plagiats,des petits pilleurs. ( Rauschenberg ou Johns ne sont pas compris dans les Pops,eux sont des créateurs).

Les artistes qui créent sont rares et je n'en parlerai pas dans ce texte.

Donc,puisque l'Art est une belle escroquerie,je déclare que dans les mois à venir me déclarer en tant qu'artistes auprès de la sécurité social.
Je dis également qu'avec ma notion de l'évolution dans le temps et mes recherches,une de mes matérialisations sera intéressante.Pour les autres,et ils sont nombreux,je ferai de la couleur.
Si certaines personnes sont choqués par mes propos,qu'ils m'écrivent,et nous parlerons de choses sérieuse,comme l'héritage de Nerval,Breton,Duchamp,.......Ainsi que de l'importance de Nauman,Peter Fischli and David Weiss,Mike Kelley,Pettibon,Mario Merz,Chris Burden etc......Et de tout ceux qui constitues une évolution aujourd'hui et pour demain.

Amitiés Antony.

2006-12-16

LE MONDE DE L'ART UNE BELLE ESCROQUERIE

Bonjour,

n'en parlez pas,mais le monde de l'Art est une belle escroquerie.
J'ai compris.
Il faut boxer avec les anciens.
Achetez ces jeunes con,sorties des écoles d'Art,et vous finirez dépressif et sans un francs.
Ils deviennent fous.N'en parlez pas.
Michaud me dit " Castellas va coûter bcp d'argent ".Pauvre fou,lire entre les lignes me fait comprendre que Castellas va être prit en main par une institution,ou Frac,et ils vont monter un bobard autour pour enfumer deux ou trois personnes.Mais Castellas restera toujours un peintre parmit des milliers sans talents,pire,neutre.
N'en parlez pas mais,les artistes sont des vaches pleins de bon lait.Rotella,Arman,Klasen,Combas,Ben,.........Ils produisent bcp,excessivement,et ils ont raisons le marché absorbe,mais après,le matin,ils arrivent encore à se regarder dans la glace?.Eux qui parlent et parlaient tant de Duchamp.
N'en parlez pas,mais dans les vernissages ils y a b de lourds.La manifestation de Ben " tas d'esprit " était intéressant,mais ils y avaient beaucoup de gens bizarre.
N'en parlez pas mais Brument ouvre une galerie à Monaco.Qui est derrière lui?.Qui a confiance en lui,comment fait il pour être ici,la bas,.....Je ne comprend rien.Moins on comprend et on ouvre de livres,plus on est respectés.
N'en parlez pas,mais au jour d'aujourd'hui,80% du marché de l'Art et des artistes est bidon.
N'en parlez pas,mais la Villa Arson,la Station,ces lieux où l'on crée sont bien à l'image de l'Art en France.
N'en parlez pas,mais je n'achéte plus que des artistes étrangers.
N'en parlez pas mais mon blog sur Paris-art est assez lu,mais ne me procure pas de plaisir.
N'en parlez pas,mais un amateur du lettrisme ma prit à partit il y quelques temps,et ma dit "Je vous reconnais vous êtes amis avec ce Azoulay qui est pro Debord et anti lettriste.",décidément le Lettrisme est une secte .

Amitiés Antony.

2006-12-16

PARCE QUE DUCHAMP

Bonjour,

parce que je crois que la parole de Duchamp à bien souvent était interprétée à tort ou a rasion,
parce que je crois que même si l'on à un discours dans l'Art,il arrive un moment où l'on stagne,
parce que les plus grands théoriciens ne sont pas des écrivains,ou des artistes,mais les deux réunis,exemple Duchamp,qui à rarement parlé de l'histoire de l'Art,ou des autres artistes,mais quand il le faisait il était très juste,et allait au plus vrai,
parce que je crois de plus en plus qu'il me faut éviter tout les milieux de l'Art à Nice,
parce que je crois que l'on en fait trop sur Hains,sur son travail,etc....Raymond était un flâneur,il fallait être au moment présent où l'histoire sortait de sa bouche pour le comprendre,aujourd'hui,on peut montrer de lui une photo,c'est largement suffisant,
parce que je crois que Rauschenberg est bien plus important que Warhol,
parce que je crois que Buren est fini,il a inscrit une chose importante dans le temps,mais n'évolut plus depuis longtemps,
parce que je me passionne pour les artistes qui sont en évolution tout au long de leurs carrière,je me dis que c'est très difficile de se dire " bouge,passe à autre chose",
parce que la plupart des artistes finiront comme Dali ou Arman,des avida dollars,
parce que Koons,aujourd'hui c'est n'importe quoi,c'est pour cela que aujourd'hui il fait des prix records,les gens achétent lorsque c'est beau,propre et plein de couleurs,
parce que Nauman est rarement cité dans le monde de l'Art,il est très intéressant,
parce que l'Arte Povera me plait,il faut que je sois objectif,c'est parfois très esthétique,
parce que Mario Merz est un des plus grands artistes,qui ne sera reconnus que dans 50 ans ( Quand je vois que n'importe quels jeunes se vend 15.000 euros,pour un gadget,alors qu'un dessin de Merz se ravale à 1200 euros,je me dis que le monde de l'Art est bien fait les riches achètent les mauvais alors qu'un jeune passionné peut acheter un des meilleurs),
parce que j'ai parlé avec le fils de Klossowski,je me dis que je touche l'histoire,en plus mes lettres seront archivé à la bibliothèque Doucet.Klossowski sera compris dans 2 ou 3 ans,c'est mieux que Breton qui n'est pas encore compris aujourd'hui.

Amitiés Antony.

2006-12-16

ANTONY ACHETE DU ROBERT MORRIS

Bonjour,

en photo jointe,mon dernier achat.
Une litho de Robert Morris tirée à 25 Ex.Réalisée en trois partie.Une grande technique de tirage.
Mais peut importe,lorsque l'on voit les labyrinthes de Morris,son Cards files......Et que l'on voit cette oeuvre,que peut on se dire.?.

Mollet Viéville,dira c'est décevant,Judd aurait dit ce n'est pas de l'Art conceptuel.Et moi je me dis,que c'est l'extrême liberté.Faire ce que l'on veut et ne pas dépendre d'une image ou d'une pensée dogmatique.

A la fin de sa vie Duchamp a fait des lithos qui faisaient penser à Courbet,je pense également à é"tant données....." Arman et d'autres disaient que c'était décevant.
C'est là que se fera la différence entre l'art d'hier et de demain.
Hier il fallait être enfermé dans un carcan,mais demain,qu'importe la matérialisation,pourvu que l'on puisse évoluer.

Judd,ou Kosuth,n'ont plus leurs place demain,car demain c'est Nauman ou Kelley......Et le pont c'est des créateurs comme Morris,qui n'auront eus aucunes barrières.............

Amitiés Antony.

Ps;je commence à avoir bcp d'oeuvres de Morris,mais je viens d'apprendre que toutes ses archives sont dans la bibliohtéques du Guggenheim,décidemment ils ont l'œil.

2006-12-16

L'ART COMME UN SPORT

Bonjour,

je vois l'art comme un sport.On le pratique de la même manière que l'on peut faire du golf.L'art par ce principe ne m'intéresse pas.
Moi je m'intéresse à l'évolution d'une certaine création.
Je ne parle pas d'Art mais de création.
Je ne parle pas d'artistes mais de créateurs,ou de chercheurs.
Je ne parle pas de vernissage mais de long moment de réflexions pour mettre tout en ordre (Pourquoi lui contribut à une évolution et lui à une évolution momentané).
Je ne parle pas d'Artistes qui se produisent comme Jean Pierre Raynaud.
Enfin j'essais de comprendre jursqu'où se situe le message dans l'oeuvre de Nauman,et où commence la partie interprétation.
Je laisse le monde de l'Art à Nice,à la Station,la Villa Arson,espace à vendre,Ben,Nivez,Farhi,........................

Amitiés Antony.

2006-12-16

DU CHAMP DU SIGNE

Bonjour,

" Ce qui ne va pas en art dans ce pays aujourd'hui,et apparemment en france aussi,c'est qu'il n'y a pas d'ésprit de révolte,pas d'idées nouvelles naissant chez les jeunes artistes.Ils marchent dans les brisées de leurs prédécesseurs,essayant de faire mieux que ces derniers.En art,la perfection n'existe pas.Et il se produit toujours une pause artistique d'une période donnée se contentent de reprendre le travail d'un prédécesseur là où il l'a abandonné et de tenter de continuer ce qu'il faisait. "

Marcel Duchamp 1946 repris dans Duchamp du signe.

Texte à mettre à l'entrée de la Fiac.

L'art contemporain est réalisé pour les bourgeois,les blanchisseurs,les gens qui ne veulent pas travailler normalement,mais il n'est pas une solution en soit.Seul compte véritablement l'évolution qui passe par écriture,la peinture,......

Amitiés Antony.

2006-12-16

Où s'arrête la liberté ?.

Bonjour,

sans que je m'en aperçoive,je suis rentré dans la machine.Je tape des textes qui portent moins de fautes,mais qui ne me ressemblent plus.
Aller voir sur http://parisart.typepad.com/gradiva/ vous y verrez mes textes sans fautes,mais qu ne sont pas moi entièrement.
Que vais je faire?.
Je ne dirais pas que pour être libre,on peut faire des fautes de syntaxe,mais j'ai toujours dis que j'écrivais de manière spontané,voir de semi-automatique,la relecture ne fait pas partit du programme.Je ne suis pas un critique.
De plus,des gens me contactent,ce qui me déplait au fond.
J'aime pas les personnes qui envois des messages me disant " vous avez raison,blalbla....." Cela m'ennuit.
Je crois que l'art en général m'ennuit aujourd'hui.
Je connais des galeristes qui exposent à la Fiac.de la peinture à outrance,même Castellas peut être vendu.
Plus rien ne m'interesse dans l'art aujourd'hui.
Je crois que je vais isoler l'évolution même en Art,sans tenir compte de ce qui se fait à Paris,en France.
J'ai voulu acheter Sâadane Afif,mais à quoi bon,je n'y crois pas.
Je ne dis pas que Duchamp only Duchamp,il y a bcp d'artistes très intéressant,mais pour le reste,je ne crois pas en Delvoye,en Catellan,Afif,Abel,Hirschorn..............

Amitiés Antony.

2006-12-16

le spectateur deviendra la postérité

Bonjour,

le spectateur deviendra la postérité,disait Marcel Duchamp,mais moi je me demande,au final,si les dès ne sont pas pipés?.
Seul compte le succès auprès des gens.
Jean Pierre Raynaud a du succès,mais il est mauvais,Bertrand Lavier a du succès,mais c'est un artiste qui copie et qui n'a aucune idées personnel,Bernar Venet a du succès,mais il fait du conceptuel 50 après,sans aucunes réflexions profonde derrière.
Donc ces artistes ont du succès,et l'histoire de l'Art les retiendra,mais si on parle en matière d'évolution,la donne change.

L'histoire de l'Art retiendra Maurizio Cattelan,comme artistes très cher et étant dans la collection Pinault.
Mais si l'on regarde d'un point de vue lié à l'évolution?.
On dira Cattelan,n'a rien apporté de plus que Dada,Fluxus,Duchamp,Picabia,ou Cravan.Sauf qu'il à ravit les collectionneurs qui avaient une culture liée à celle de Pérotin.
Car en effet,aujourd'hui c'est des galeristes comme Pérotin ou d'autres qui font la culture,ou du moins l'éducation des collectionneurs.
Avant on pouvez être initiés à l'Art par Breton,Matarasso,Fleiss,Sparta,Mathias Feels,................Mais aujourd'hui?.
Aujourd'hui,où il n'est plus important de connaître,Dada,Duchamp,César,....où l'on arrive directement à l'art,par des artistes comme Cattelan,Hirst,Delvoye.....?
Moi je me demande comment ils font pour s'y retrouver.

En tout les cas,pour ma part,j'essais de comprendre des créateurs,comme Nauman,Morris,Kelley,....Et cela est déjà bien complexe.

Amitiés Antony.

2006-12-16

ANTONY CRITIQUE OU THEORICIEN?

Salut,

je reçois des messages,et on ma même présenté comme critique,ou théoricien.

N'étant rien de tout cela je me trouve dans un conflit,car j'ai du respect pour les critiques,tout d'abord pour leur écriture sans fautes d'orthographe,leur culture,et de plus ils ont ce que je n'ai pas,un diplôme d'histoire de l'Art.
Quand aux théoriciens,quand je vois comment ils finissent,dans un isolement profond,quand ils ne se suicident pas,je préfère être autres choses.
Je laisse tout cela aux autres.
Pour ma parts,je m'intéresse simplement aux questions et au processus qui se développe pendant la réflexion ,la réponse importe peut,puisque dans l'Art il peut y en avoir bcp,rapport aux différences entre les individus.
Donc mon avenir dans le monde de l'Art,soyons honnête,ne sera pas lié à l' Art directement,mais à l'évolution des matérialisations.
Puisque l'histoire de l'Art change d'un individu à l'autre,certains pensent que la figuration est une évolution,d'autres pensent que Buren est une évolution,ces confrontations font parties de l'histoire de l'Art mais font avancer à cloche pied.
Moi,je me sert de tout pour concevoir mes questions et une forme d'évolution.Je ne dis pas " j'aime la peinture donc je n'aime pas le conceptuel " ,ou " je n'aime pas la peinture parce que j'aime Kosuth " .Je dis que la chose principal,est de saisir l'inédit,et l'évolution apporté dans chaque oeuvre.
Ce qui me fait comprendre cela c'est ce que l'on peut observer aujourd'hui,l'histoire de l'Art,dans 20 ans dira que Catellan était grandiose,comme Hirst et les autres.Mais face à l'évolution ils n'apportent rien,donc seul l'évolution vers la vérité pourra faire la différence dans le futur,avec tout les artistes qui naissent chaque jours.
L'histoire les recensera tous,alors que si on parle uniquement d'évolution il n'en restera que les 1/3.

Amitiés Antony

2006-12-16

ANTONY A L'ECOLE DE MARCEL

Bonjour,

la différence c'est que je suis à l'école de Marcel,et que j'essais de lire et de comprendre ce que la vision Duchampienne pourrait être aujourd'hui.
Tant mieux à ce qui l'on connut.Moi je ne regrette pas de ne pas l'avoir rencontré,j'ai ma liberté de pensée,par ce fait, j'assimile ses visions,sa parole à la vie d'aujourd'hui.Ce qui l'on rencontré sont restés dans la vision,qu'ils ont eut à ce moment,que Marcel leur à donnée,à ce moment.Mais Duchamp représente la perpétuelle évolution.
La différence c'est que je vois chez ces artistes,cela va de Castellas à celle de chez Zervudacki,aucunes forme d'inédit.
Les jeunes ne sont plus enragés par faire du nouveau.Tout le monde pissent dans la baignoire de l'autre.
Cette fille chez Zervudacki,je n'ai rien contre elle,mais combien entre New York et Berlin sont ils à faire cette peinture?.2,3,6 Millions?.
Plus personnes ne peut dire pourquoi il aime la peinture,si ce n'est par ce qu'elle représente.Je critiquai les Hypers réalistes,mais je crois que là,on a vraiment dépassé le stade de la marche en arrière.
Je pense à Cussol,Castellas,Ming,Ida Tursic,Lime,..............................

L'art et l'histoire de l'Art sont deux beaux escrocs.

Heureusement Raymond monte dans les ventes,ce n'est pas l'argent qui m'intéresse,mais au moins,il est reconnu comme " Bon investissement ",ce qui fait que le public le passe à la postérité.Tant mieux,même si l'oeuvre,Hainsienne,majeur,c'était lui,et que même si vous possédez 5,6,7,....Hains,le plus c'est de l'avoir connut,qui vous rapproche de lui.

Amitiés Antony.


2006-12-16

ANTONY A SON BLOG

Bonjour,

voila,mon blog sur Paris-Art.com est ouvert,j'ai accepté.
Mais que dire?.
Parler de Bochner,en disant que depuis lui une écriture sur une feuille de papier,un plan d'exposition,est une oeuvre d'Art est peut être exposé comme un Cézanne?.
Dire que Ben est intéressant malgré ses surproductions,Ben m'intéresse dans ses théories des années 60.
Eviter de parler de Nice,car que dire.?Encore parler de Klein,de Arman,et après?.De Mas,de Nux Vomica,de " espace à vendre " ,de la Station,de la Villa Arson,mais pourquoi,puisque je ne les aime pas?.
Parler de ce qui m'obséde?.Parler de ce que je n'arrive pas à saisir chez Bruce Nauman?.Parler de pourquoi Robert Morris est libre?.
Parler sur Paris-Art.com que je déteste l'Art que l'on voit à Paris?.
Parler que j'aime les femmes.
Dire que l'école en générale,et surtout les écoles D'Art sont des usines de sommeils?.
Blog ou pas Blog?.
Tout le monde à son blog.
Mais avec mon blog,sur un site où l'on parle surtout de Paris,puis je attaquer Perrotin,Menour?.Je n'arrive pas à rentrer dans l'Art contemporain à leur manière.
Parler qu'à la Frieze,on à montré un artiste Chinois qui à réalisé des pastiches d'autres oeuvres?.Mais où est le nouveau?.

A bientôt sur mon blog qui s'appel GRADIVA ( celle qui avance ) en hommage à la galerie que tenait André Breton.

Amitiés Antony.

Salut,

allez sur Paris-art.com,mon blog s'appel GRADIVA.
Je viens de mettre un texte qui renvoit à votre site internet.

Amitiés Antony.

2006-12-16

ECRIRE POUR DIRE QUOI

Bonjour,

écrire pour dire quoi?.
Créer un blog pour parler de quoi?.
Poser des conditions pour une forme d'évolution en Art,mais qui cela intéressent ils?.
Les gens se foutent de Duchamp,de Brancusi,de l'évolution de l'Art.
La preuve dans toutes ces foires,où l'on voit des jeunes artistes qui valent des 50.000 voir 150.000 euros et plus.
Qui se soucis de dire " Mais c'est pas possible c'est déjà vu tout ce que l'on voit ici.".
Regardez Saatchi,la galerie présente 20 voir plus,d'artistes peintres.Mais la peinture aujourd'hui n'est plus rien,elle ne sert qu'à une seule chose représenter un aspect des choses,il n'y à plus de profondeur.
Je n'ai rien contre la peinture,j'aime les Impressionnistes,la Figuration libre,le graff......,je ne suis pas comme ces minimalist qui pensaient devoir éradiquer totalement la peinture pour pouvoir avancer.
Non,moi je pense que la peinture est un médium comme un autre,et peut avoir le même impact qu'un ready made.
Mais le problème avec la peinture d'aujourd'hui,c'est qu'elle ne présente qu'un aspect rétinien des choses.
En fait,que se soit la violence,la pornographie,la provocation,etc....Tout est basé sur l'aspect qui se posera sur vôtre rétine,et c'est là que je suis contre.
Les foires où l'on voit naître tout ces jeunes artistes,sont remplies,de personnes qui avaient un aspect superflu de l'évolution de l'Art.Ils connaissent Rauschenberg,César,Warhol,Basquiat,.....,et aujourd'hui ils sont endoctrinés par ces marchands de sommeil,ces nouveaux galeristes,qui créent de toutes pièces un concept autour de leurs artistes.Donc par leur connaissance superflu,ils se disent qu'un Kader Attia c'est pareil qu'un Buren.Comme se disent certains Niçois,un César c'est pareil qu'un Farhi.
Comment peut on passer de choses construites sur un processus d'évolution à ces jeunes artistes?.Je pense à Parreno,qui fait du sous ready made,en fait qui contemple ce que d'autres ont réalisés avant lui,il adapte au goût du jour,mais dans le fond rien ne change.Je pense à Hirschorn,à Huyghe,............
En fait tout est pareil,rien ne bouge,c'est peut cela l'Art d'aujourd'hui,de changer l'aspect esthétique des choses c'est tout,ne rien faire avancer.....
Car qui comprend Bruce Nauman,Robert Morris,Mario Merz,......Non plutôt qui a envie de les comprendre????????????????????????????????????Quand on peut comprendre si facilement un Cattelan,ou Delvoye?.

Amitiés Antony.

2006-12-16

ANTONY EN COLERE

Bonjour,

en colère,
parce que les premiers commentaires de la Frieze disent que cela à très bien marché,alors moi je me dis que cela à très bien escroqués,car la Frieze est une foire qui produit des artistes comme des barriques de lessive,
parce que Paris art me demande un texte pour créer un blog,mais me disent de bien le construire,alors je répond que j'ai quitté l'école il y a bien longtemps,et ils m'écrivent encore,
parce que l'Art à Nice accepte n'importe quoi,Moya,Jean Mas,Nivez,La galla ou je ne sais quoi,je me demande qui connaît l'histoire de l'Art,et surtout qui ouvrent des livres,à part Ben (qui en profite) qui à un discours intéressant à Nice?.Où sont les Lepage,les Bernard Lucas?.Nice est régie par des experts comme Michaud,Zervudacki,l'autre de Carros,et quand Paris envoie un "expert" il envoie Brument,qui à part de connaître Perrin et des éditions d'artistes surfait,connaît quoi?.
en colère parce que les artistes Français sont dans l'ombre,
en colère parce que contrairement à Michaud je ne me fais pas de soucis pour la côte de Ben,mais je trouve que Ben devrait être invisible et ne pas fréquenter ses types de La Station,qui au fond ne l'aiment pas plus que lui ne les aime,
en colère car combien se disaient d'un héritage Duchampien,et combien ont eus sa rigueur au niveau des productions,je pense à Arman,Ben,Spoerri,même Rauschenberg,ils sont devenus des chèques comme aurait dit Marcel.
Marcel only Marcel.
En colère,car on parle de plus en plus de peinture,au fond la peinture ne me gonfle pas,c'est ce retour en arrière qui me fatigue le plus.En fait je pense que la raison qui fait que la peinture revient c'est uniquement à cause du manque de culture.
En colère car on voit de la mauvaise peinture chez Sparta,
en colère,parce que ci parce que ça,
en fait le monde de l'Art est inutile et n'apporte rien à ceux qui font avancer les choses,regardez Duchamp,Nauman,Vermerein,et biens d'autres grands artistes,on ne les voit que rarement mais ils sont les meilleurs.Qui parlent de Brecht,3/100,et pourtant il est décisif.
L'Art est une belle mascarade,et les vernissages de belles escroqueries..
Amitiés Antony.



2006-12-16

PARCEQUE PAR ANTONY

Bonjour,

parce que depuis Bochner les textes sont des oeuvres d'Art,
parce que je ne suis pas un critique,je n'ai pas de diplôme,je n'aime pas être une girouette,et je n'aime pas tout ce qui stagne,
parce que je reviens du vernissage chez Zervudacki,je me dis entre New York,Paris,et Londres,et Berlin,il doit y avoir 3,5 Millions d'artistes qui font la même peinture,
parce que je me dis que Ben est intéressant quand il parle de Brecht et Fluxus,mais quand il enchaîne sur le milieu Niçois il est au même titre,pour moi que Jean Mas ou autres stupides personnages qui constituent aujourd'hui cette ville,qui est à des milles de toutes avant garde,comme disait Raysse,
parce que je suis à Nice je ne regarde pas ce qu'il se réalise,
parce que je déteste la Station facile d'être bohême,avec autant de subventions de l'état,
parce que je me demande si le conceptualisme de l'Ouest n'est pas plus intéressant que l'Est,aux USA?.
parce que Duchamp only Duchamp,
parce que Ben,Arman,Spoerri,....cela tourne en rond et n'apporte rien,sauf quand ils parlent et disent ce que Duchamp disait 30 ans avant eux,
parce que je reçois de plus en plus de lettres me disant que je pourrai avoir un blog,et j'envois de plus en plus de lettres disant que j'ai quitté l'école il y à bien longtemps,
parce l'Art,l'histoire de l'Art,les artistes qui ne changent pas la donne,sont inintéressants.

Amitiés Antony.

2006-12-16

ANTONY A PARIS.COM

Bonjour,

merci pour vôtre invitation à ouvrir un blog chez vous,Mr de Paris-art.com,mais comme je l'es remarqué ma " Mauvaise structure de texte" ou je ne sais ce que vous m'avez dis,vous intéresses plus quez mes recherches,vous comprendrez bien,alors,que je ne pourrais pas entrez dans cette logique de blog,qui veut que les gens mettent tout et n'importe quoi pourvu que cela ne soit pas intéressant.
J'ai d'autres ambitions,et surtout pas assez de temps pour discuter avec des étudiants des Beaux Arts ou autres artistes,ce qui me fait remarquer que je n'aime pas Paris pour ce genre de problème.Toujours focaliser ses idées à cotés.
Mais merci quand même,mais il ne sera pas question que je dépose un écrit chez vous,de plus il me semble que vous préférez un texte bien structuré mais vide de propos qui puisse servir à une quelconque évolution,et puit d'être connus par des artistes de ce genre j'en es déjà assez,que j'évite,chez moi à Nice.

Amitiés Antony.

2006-12-16

BASTA COSI

Bonjour,

Duchamp arrivait à construire des critiques sur les artistes ou autres en quelques lignes,et allait au plus juste.
Alors je me dis;
basta.
Basta aux textes de Bourriaud qui au final n'apportent rien,
de Onfray,que j'aime à détester quand il parle d'Art,
à Millet,et ses textes qui relatent sa peur de passer pour réactionnaire si elle conteste ses jeunes de la rue Louise Weiss,
Basta à Mollet-Viéville,qui aime les murs blancs et autre concept.A mon avis on passe à coté de beaucoup de belles créations avec ses idées.Pour ma parts j'aime autant Basquiat que Judd,que Morris-conceptuel que Morris-Baroque.
Basta de Ben qui parle de ses jeunes branleurs de la Station,qui n'apportent rien sauf leur prétention et leur fausses images bohêmes et libre.Facile quand on reçoit autant de subventions de l'état.
Basta des articles du Monde,de libération,du Figaro,cela m'ennuie,et me donne envie d'oublier l'Art.
Basta de Michaud et de ses goût en Art contemporain,je me demande où il va pêcher tout ces artistes.
D'ailleurs je me demande comment la plupart des gens font,pour aimer autant d'artistes,et pour les trouver.Moi je suis encore sur les artistes de la Cote Ouest des années 60-90,en fait les éleves de Baldessari,et puis je suis encore sur Nauman,sur Duchamp,sur Kelley,sur Morris.
Je me demande si à force de sauter les étapes en Art,on ne va pas revenir dans les année 50?.
En 2020 je vois bien arriver un jeune disant " je fais du dripping,et comme sculpture je compresse des voitures,c'est nouveau",avec les ignares que l'on aura il passera pour vrai et nouveau.
Basta de Beaux arts magazines qui publie mes lettres sans m'avertir,et surtout sans m'envoyer un num.Cela fait que je suis obligé de l'acheter,et honnêtement cela me gonfle,je n'arrive pas à lire les magazines comme BAM ou Art Press.
Basta Art Press,qui parle du théâtre de l'Art,de la musique,au final je n'y comprend plus rien.
Basta Cattelan,Barney,Kader Attia,Blanckart,Hirscchorn,Viola,le palais de Tokyo......tous ces types,quand la plupart ne comprennent pas Duchamp.
Basta ces galeries Parisiennes qui poussent comme des champignons,dans la rue de Seine,Mazarine,et Weiss.Là où les galeristes contestent l'histoire de l'Art,ils font mentir le passé,et le pire,ils créaient des artistes de toutes pièces,en ne disant pas que c'est du déjà vu.Ils vendent à des collectionneurs crédules,et deux ans après,plus personnes entend parler des ces artistes.L'art aujourd'hui est une belle escroquerie.
Basta de parler de l'histoire de l'Art,quand je vois qu'autant de personnes aiment le Lettrisme,et pensent que Lemaitre peut être bon.Je me dis que tout le monde arrive à être reconnu,tout est une question de temps et de mode,donc je doute de l'histoire de l'Art.
Basta l'histoire de l'Art,je parle à partir d'aujourd'hui d'évolution en Art.Cézanne et son évolution,Duchamp et son évolution,Brancusi et son évolution,Pollock et son évolution,....Nauman et son évolution...............................
Basta Klein.On repart pour une rétrospective.Basta le IKB.Je me demande comment aurait évolué Klein par la suite?.Aurait il fait des bougeoirs bleu?.Comme Arman?.
Je crois que Klein,avait sa propre conception de l'histoire de l'Art,même si il avait raison sur beaucoup de points,je crois que son concept n'aurait pas tenu la route avec le temps,si il était resté en vie.
Pour tout dire je n'arrive pas à m'intéresser à Yves.Je ne sais pas pourquoi,c'est peut être la différence qu'il y avait entre Hains et Klein qui me fait penser que Raymond était dés le départ plus moderne,et à l'image de ce que l'Art devait devenir par la suite,et deviendra dans les années à venir,car à mon avis Raymond l'abstrait ou graine de Violence,même si on ne l'imagine pas encore,sera un symbole de l'Art dans l'avenir,car il incarnait une nouvelle forme de création.


Amitiés Antony.

2006-12-16

REPONSE A BOURRIAUD

  Droit de parler face au texte de Nicolas Bourriaud « after critique »



Merci à Beaux Art magazines d'avoir encore une fois publié une de mes lettres.
Je vous écrits, cette fois, au sujet du  texte de Nicolas Bourriaud qui est dans le numéro d’octobre et qui s’intitule « After the critique ».
Ce texte qui est une réaction à ce que l'on voit aujourd'hui en matière de critique et qui n’apporte,au fond aucune solution.
A mon avis lui même est dans l'erreur, car si en 2006 il met un point à tenir en hauteur la critique pur est simple, cela ne fera pas avancer les choses, et aucunes évolutions ne sera possible.
Car si l'Art doit être en permanente évolution, les critiques ou théoriciens, à mon avis, devraient eux aussi évoluer.
Lamarche-Vadel, était intéressant dans les années 80-90, mais pour une génération qui arrive, à mon avis, il était limité et même parfois dans l'erreur.
J'ai écouté des conférences qu'il tenait et il me semble que l'évolution positive n'était pas une possibilité dans son discours.
Je crois qu'aujourd'hui on ne devrait plus faire de différence entre un critique, un théoricien, et un artiste ou plutôt un créateur.Seul la matérialisation serait différente.Le créateur matérialise en matière et le théoricien en écrit.
Se qui me fait penser à cela c'est le rapport qu'avait pus avoir Bochner,par exemple,face aux expositions,ou même Art et Language au moins au début de leurs carrières, donc le passé est important Mr Bourriaud.
Quand a la vie?
Je ne vais pas dire  " L'Art c'est la vie ", car ceci peut être ennuyeux, mais il me semble que dans la gnose de Bruce Nauman une des plus belle choses c'est le rapport à soit même qui apparaît dans certaines des ses oeuvres, donc cela n'est il pas en relation direct avec la vie ?
Quand a Mike Kelley et sa façon d'utiliser la sous culture américaine, n’est ce pas l’un rapport avec la vie?
Abolir cette notion de critique pur et simple sera une évolution, pour un Art qui sera véritablement en osmose avec la gnose Duchampienne.
Les meilleurs critiquent que j'ai pus lire, c’était dans  "Marchand du sel" elles étaient faites par Duchamp lui même.
En quelques lignes il allait droit au but (cette façon d’aller au plus important, fait d'ailleurs parti de ce que M.S appel la gnose Duchampienne).
Mais d’autres également ont commencés à creuser un chemin, je pense à Kosuth et ses cours textes « commentaires sur l’Art », je pense à Broodthaers, à Judd (même si je n’ai pas la même conception), à Beuys, à Robert Morris etc.….………Et je me souviens que Duchamp s’était inspiré de Roussel, ou d’écrivains, donc un rapport d’échanges.
Donc abolir toutes ses barrières, qui font que lui est « critique » et lui « artiste » ne serait il pas une évolution et ne marquerait on pas là,une différence entre avant et le 21 é siècles ?
Toujours est il que vôtre texte est une belle critique, et n'apporte rien, même si vous avez raison sur beaucoup de points.

Amitiés Antony.


2006-12-16

POUR UNE NOUVELLE DEFINITION DE L'ART

Salut,
BAM a publié une de mes lettres,encore une fois,ce que j'apprécies moins c'est qu'il ne met pas avertis et surtout coupé.
Mais peut importe je suis très flatté,cependant,j'écris à BAM afin qu'il me donne la parole face à Bourriaud intellectuel de l'Art.

Je vous tiendrai au courant,il me semble que je vais arriver à faire comprendre que l'évolution de l'Art est importante,et que de produire des artistes comme dans des supermarchés on produit des steak haché n'est pas possible.

Amitiés Antony.

2006-12-16

ANTONY JUGE LA STATION

Bonjour,

Ben parle de LA Station et dit que depuis 5 ans ou 10 ans,travail impressionnant etc....
Moi je pense que Verna,Leseur..........Ne forment pas l'avant garde,mais bel et bien se qui gravite dans le monde de l'Art,en fait ceux qui n'apportent rien.
90 pour cent du monde de l'art est constitué d'artiste ou de personne comme on trouve à LA STATION.
Ceux qui font avancer,sont dans l'ombre et loin de ce genre de lieux.

Amitiés Zoro.

2006-12-16

KHAMIKAZES OU BUREAUCRATES

Bonjour,

je parts aujourd'hui du principe que Buren,Judd,Carl André,Kosuth,Weiner,.....Conceptuels et minimals réunis,sont des Kamikazes.
Ils ont véritablement servis de relais aux idées de Duchamp,car ils ont mis à matière les pensées même de ce dernier,en fait ils ont mis en application l'après ready made.On peut parler d'effet boule de neige.
Mais aujourd'hui?.
Aujourd'hui où l'on voit arriver une génération nouvelle?..
En fait,je pense que les kamikazes ont servis comme je le disais de relais,mais de relais à des Bruce Nauman par exemple.
Puisque Nauman est dans les traces Duchampienne par moment et à d'autres totalement inédit,et contribue à écrire l'histoire de l'Art ou plus particulièrement l'évolution de la création.
Donc qu'est ce que l'on peut dégager de cette idée?.
A mon avis il faut faire la différence entre les artistes qui apportent quelque chose à un moment mais qui reste figés dans le temps,et les autres qui savent faire de leur création et surtout de leurs discours une évolution tout au long de leur vie.
Je prend Morris par exemple.
J'ai parlé avec une personne que j'estime bcp,Mr Mollet Viéville ( qui connaît très bien l'oeuvre de Morris),pour lui son travail des années 80 où se dernier peignait dans le genre baroque est une forme de déception,après avoir était le pionnier de l'Art minimal voir également conceptuel.
Pour moi c'est le contraire.Je crois que de se permettre de faire ce que l'on veut est une forme de liberté absolu en Art.Aucune contraintes.De plus on est en présence d'une évolution,bonne ou pas,cela dépend des critiques donc du goût,et pour moi le goût n'a plus sa place en Art ou alors chez les colletcionneurs de Bertrand Lavier.
Lorsque Duchamp faisait ses gravures inspirés de Courbet,on le lui reproché,pareil lorsque l'on prit connaissance de " étant donné........."Je pense à Arman qui au final n'a rien compris.Il disait que " étant donné....." était décevant et que Robert Morris arrivait toujours 10 mns après la bataille.Ce qui prouve bien que Arman est limité dans le temps.
Donc en Art,ou du moins dans la création,ne doit il pas y avoir une perpétuelle évolution?.
Ben dit " lui veut dépasser lui,l'autres etc...." peut être à t'il raison,mais ce n'est pas tout.La véritable question est "qui évolue tout au long de sa carrière?."

Amitiés Antony.

2006-12-16

ANTONY ET CATHERINE MILLET

Bonjour,

j'aime quand Catherine Millet me répond,cela me donne envie de la rencontrer.J'ai bien aimé son texte sûr Klein,il sort des Restany et autres.On sent que Millet est une ancienne du monde de l'Art car elle sait tourner comme il faut les textes,les écrits,afin que les jeunes comme les vieux se retrouvent.Par contre je me demande si elle n'accepte pas trop facilement les créations de jeunes par peut d'être à la traîne ou passer pour réactionnaire.
En tout les cas merci Catherine Millet pour m'avoir répondu,encore une fois,je sais que vôtre temps est précieux.Peut être un jour nous rencontrerons nous,et je pourrais enfin vous dire en face,mes avis en matières de nouveaux et d'inédits,et pourquoi je vois en Bertrand Lavier un potentiel énorme pour être vendeur chez Habitat.

Sortons de Millet et Klein,car cela ne fait rien avancer,et parlons de pourquoi Mike Kelley ou Nauman peuvent constituer une avancée dans l'Art.
Kelley par exemple,qui est très différend de Nauman,mais qui apporte bcp,par le fait d'utiliser et de montrer la sous culture américaine.
On va dire que Mc Carthy le fait également,mais cela n'a rien à voir,car ce dernier explore et met en scène d'une façon qui tourne en rond et qui entraîne à se dire " Démagogie et facile ".
Kelley est plus fin,par exemple dans le souvenir d'une peluche ( On peut penser à Boltanski) mais c'est ce qu'il apporte encore en plus qui fait que Kelley apporte une pierre à l'édifice de l'Art.Son coté Punk,peut y jouer bcp,comme les cotés qu'avait Basquiat.L'exposition au Louvre,avec des toiles du 18 et 19 é,avec en voix de fond des textes du Comte de Lautréamont prouve qu'il est riche en diversité,surtout quand on sait qu'il trouva bcp en Roussel.C'est surtout sa façon de mettre en scène ses visions qui me passionne et qui m'améne à dire qu'il se dégage de la définition du terme artiste.
Enfin j'en parle mieux que je l'écris,donc si vous êtes belle et passionnée par se qui se détache de l'Art,contactez moi.

Nauman apporte encore plus,je pense que Kelley.Plus dans la mécanique même de l'Art.Ses affrontements entre mots,ses réflexions qui ramènent à son Moi,etc.....représente véritablement le sens profond d'une création.
Je crois qu'il est un prolongement d'une partie de l'oeuvre de Duchamp,et dans d'autres points,invente totalement une forme de création et une forme de question nouvelle dans l'Art.
A développer.

Ce texte sert plus à moi même qu'il ne sert aux autres,il est un début de fractions dans la compréhension de l'oeuvre de Nauman.

Amitiés Antony.

2006-12-16

LE DEBAT DU TAS

Bonjour,

je réfléchis au débat du " Tas d'ésprits",et je me dis;

Trop Français,chaque personne tire la couverture sur le steak qu'il défend et n'apporte rien.
Ben parle tout le temps de l'ego et du dépassement de l'autre,cela me fatigue.
Sabatier parle comme un professeur,Ben me l'avait présenté deux jours avant,dés les premières minutes,je me suis dis "on a rien à voir",son Art est un Art qui n'apporte rien et ne fait rien bouger sauf les cerveaux de petits fonctionnaires qui ne comprennent rien,d'abord je ne comprend que deux mots sur trois.
Le débat encore,j'aime bien Hélios Azoulay,j'aime sa façon de parler et de défendre les choses,simplement je me demande si il a raison de voir autant de chose chez Debord,pour ma parts je n'arrive pas à rentrer dans sa vision,on va encore dire que je suis trop dans la logique de Breton,mais je ne vois pas de choses qui face radicalement avancer chez Debord,peut être il me faudra plus de temps.
Le débat toujours,de belles cloches ont pris la parole,des étudiants également,mais qui étaient pros Lettristes,décidément ce mouvement est encore plus ennuyeux qu'un dimanche après midi dans une maison de retraite.
Le débat,Sabatier me dit " J'aime ce que tu dis,tu écris de bonnes choses,tu déteste l'Art,c'est bien",je ne voyais pas autant de choses.Azoulay me dit " Attention c'est comme ça qu'il recrute",c'est vrai ils me donnent l'impression d'une secte.
Ben parle des films et surtout celui de LEmaitre,je ne l'ai pas vu,par contre je connais son travail,comme on dit à Nice,ils finiront peintres au bord du Paillon.Mais au final ils sont malins,car ils deviennent tous professeurs.
Le débat,Ben me dit " Tu ne connais pas aussi bien Hains,je te dis qu'il avait un ego,et qu'il voulait la gloire",je pensais que non,et puis avec le temps,je me dis le contraire,mais l'ego de Hains était bien différend de celui de Ben,Arman,Sabatier,Isou,.......Donc bien plus acceptable.
Si Raymond était venu au tas,on y serait encore,et il parlerait du nom du propriétaire de LA PALETTE......pour finir sûr le pont qui nous conduira sûr la galerie Lara Vinci.
Ce qui différencie Raymond de tous ces artistes que Ben ma montrés,c'est que Hains était un vrai surréaliste,la plupart qui étaient au tas,était des fonctionnaires qui passés du temps sur leurs heures de travail.Excepté Ben Patterson,Ben Vautier, et deux ou trois autres,rien d'intéressants.Exemple Mas Jean,c'est l'exemple type du personnage qu'il y avait au tas,ces personnes qui pensent faire des choses intéressantes,et qui se couvre sous l'état.Je me dis que eux ont un ego surdimensionnés pour pouvoir se montrer au grands jour en pensant être intéressant.
Heureux d'avoir vu des pièces Fluxus.

Je retourne à mes recherches,actuellement je me demande à quel points les confrontations à intérieur de certaines pièces de Bruce Nauman font avancer l'Art.

Amitiés Antony.

2006-12-16

NAUMAN

Bonjour,

l'important c'est de saisir que dans une vidéo,on prend par exemple " Violent incident ",de Nauman,l'important c'est de saisir que l'objet,le temps,le MOI,tout peut être là,comme les questions susciter,et surtout après cela se demander si les réponses que la vidéo suscite,sont issues de bonnes questions.A mon avis le ready made n'est pas loin,comme étant donné.......................
De là il faut décortiquer,et comprendre l'évolution de l'Art depuis Duchamp,Brancusi,Malévitch,Cézanne,Goya,et se demander comment demain on pourra poser,et surtout quelles questions poser,pour avancer.

Amitiés Antony.

2006-12-16

ANTONY CREUSE SON TROU

Bonjour,

la différence entre une personne qui fait une thèse sûr un artiste,exemple Robert Morris et ses Memory drawings et une personne passionné par une évolution qui peut conduire à de nouvelles intentions dans les processus créatif,c'est que l'étudiant retranscrira ce qui fut avant lui écrit sans personnalité ou alors très peut,alors que moi j'essais de me servir de la connaissance des théories apportées par le créateur pour écrire ce que je pense de demain en matière d' inédit ou servir à l'évolution de l'Art.
Je parle de cela car j'ai lus la thèse d'une jeune étudiante élevé de Dagen,qui à donné un écrit sur les Memory drawings,et objectivement je n'ai rien à dire,mais pourtant bien qu'étant un amateur de l'oeuvre de Morris pour différentes raison,ce qui se dégage, Qu'elle ennuie.....
Mlle j'ai écris à vôtre professeur qui avait était plus ennuyeux que vous lorsqu'il parla de Duchamp,il ne ma jamais répondu.La différence entre ce grand critique et moi petit collectionneur espérances,c'est qu'il parle d'urinoir,de grand verre .....Etc....alors que pour ma pars je n'en fais jamais allusion,car seul compte en 2006 que certains appel la gnose Duchampienne,c'est par ce principe que l'on pourra saisir et écrire le futur.
Heureusement que vous n'avez pas écris sûr Bruce Nauman.

En tout les cas bravo pour avoir parler de cette oeuvre.

Amitiés Antony.

2006-12-16

QUE L'ON PISSE VOMISSE---

Bonjour,
que l'on vomisse,pisse,écrase,crache,jette,piétine,tue,vende,enterre,.....L'art restera toujours de l'Art.
Alors que faire?.
On peut se différencier et se détacher du terme artiste,mais on ne peut échapper au mot Art.
Duchamp est arrivé à tuer le corps de l'Art,Brancusi également à une certaine période,Brecht je ne sais pas.
Alors donc nous pouvons envisager à partir de ces travaux une forme de création nouvelles.

Texte interrogatif.

Amitiés Antony.

2006-12-16

TOUTE RUPTURE EST BONNE

Bonjour,

parce que je pense que Mario Merz,Kounellis,Nauman,Morris,Kelley,Fabro,..........,seuls avec eux je pourrai avancer et non pas en écoutant Ben me parlant d'artistes Niçois,ou Sabatier me parlant de je ne sais quoi,
parce que Azoulay est un personnage très intéressant,pourquoi je me demande si sa pièce est inutile pour une certaine évolution?.
parce que je suis allé voir Mollet-Viéville je suis très fier,mais je me demande si il n'est pas dépassé ou si c'est moi qui est totalement tort de croire que l'évolution en peinture chez Morris est intéressante,en bcp de points et notamment en matière de libération de création,aucunes contraintes,
parce que Ben me fatigue lorsqu'il me dit " je signe pas il ne ma pas payé" est ce Fluxus ou mesquinerie?.EN tout les cas je suis resté émerveillé lorsque je l'ai vu dans les minutes 33,en plein action Fluxus,grandiose,
parce que je me demande si il y a bcp de monde qui aiment l'évolution dans l'art?.
parce que Ben prend la défense de Catellan,je me dis que tout est acceptable avec le temps,seul compte de durer,
parce que Hains aimait la vie,
parce que si les choses doivent bouger dans l'Art,cela devra passer par des théories,et non pas avec de la peinture ou textes dits par des Sabatier ou Isou,
parce que je crois que même si certains se trompent dans leurs créations,ils ont raisons de faire des ruptures dans leurs carrières,toutes ruptures est bonnes en soit,
parce que plus que jamais je me sens seul dans ce monde de création,
parce que si de toutes les façons l'Art est une question d'ego,mon but serait de poser les questions,qui permettrons d'aller le plus loin,tout en parlant jamais d'Art avec personnes,
parce que même si à Paris,ou Nice,ou par email,on me reproche ( VRAIMENT ) d'avoir des affinités avec la vision de Breton,je m'en fiche car seul lui permet d'aimer des chamanes esquimaux et des vidéos d'art conceptuels de L.A
parceque seuls dans la gnose Duchampienne il peut y avoir une véritable solution d'évolution,ce que Duchamp appelait le coefficient d'Art est encore plus important aujourd'hui,voir les artistes élèves de Baldessari ( AVIS Personnel ).

Et pour finir,
je déteste les Lettristes.Les épitaphes dans les cimetières sont biens meilleures.Depuis mon retour de Paris,ils me donnent l'impression d'une secte.

Quand à la personne qui me disait faites attention à votre syntaxe,orthographe,et vous pourrait peut être avoir une rubrique chez moi,rubrique que je ne vous avez jamais demandé,je (ne) vous remercies ( pas )de vous êtes permis de mettre un de mes textes chez vous,mais et surtout de ne pas m'avoir demandé avant.

Cordialement Antony.

2006-12-16

ANTONY VERSUS L'EGO

Bonjour,

comme je l'es dis dans le débat,la question de l'ego,le dépassement de l'Art,de qui a fait quoi.....Reste des questions trop française,voir Niçois pour moi.
J'ai trop de passion à comprendre qui se dégage du dogme de l'Art pour croire que l'épine dorsale reste l'ego.De plus pour faire bien les choses,on aurait dû parler pendant le débat de l'ego du spectateur,et de l'importance à se confronter à son ignorance.
Donc,la pensée Myo.....je sais plus quoi,les lettristes,Fluxus,Sabatier,Filliou,......,tous cela me gonfle,et m'ennuis.De plus se sont des créations digne de petits fonctionnaires.
Duchamp aimé parfois l'ennuis,moi pas,je déteste ce qui m'ennuit dans l'Art.Le lettrisme m'ennuit,mais eux sont mauvais,donc je n'ai pas de remords,par contre d'autres sont bons,je pense à Debord qui est intéressant,mais cela m'ennuit.Je pense à Satie,sa vie m'amuse mais son oeuvre m'ennuie.
Je crois qu'il faut comprendre qu'avec le 21 é siècle il faudra changer les questions,pour changer les matérialisations,donc pour changer le processus créatif des créateurs.
De là le terme de coefficient d'Art,que Duchamp à évoquait dans son discours " Processus créatif " prendra toutes son importance.
Il sera plus important car il s'assimilera bien mieux aux créations qui arriveront dans le futur,que par rapport aux créations du passé où se texte fut dit.Je crois que Mollet-Viéville ou même Michel Sanouillet ne seront pas tout à fait d'accord avec moi,ce qui est intéressant,mais je pense que les créations qui arriveront dans le futur demanderont de réelles rupture pendant la carrière du créateur pour pouvoir réaliser des évolutions.
Seul remord pour le tas d'ésprits,tous ceux qui ont réalisés des performances intéressantes étaient bcp trop dans Dada,personne n'a apportés une évolution.Dommage que Combas ne soit pas venu,1M33 de Robert aurait peut être était un exemple de nouveauté.

Amitiés Antony.

2006-12-16

ANTONY AUX LETTRISTES

Bonjour,

aux lettristes,à Ben,à Sabatier,et autres intelectuel regardez et comprennez cette oeuvre.( Ci joint en photo).Piéce de Morris.
Je dis à Ben que son débat sur l'ego n'apporte rien,savoir qui se détache de la définition d'artiste peut apporter du nouveau.
je dis à Sabatier que le lettrisme est autant ennuyeux que des cimetières et encore certaines épitaphes sont plus intéressantes,
je dis à ceux qui font du Dada,même bon aujourd'hui,ils faut avancer,
je dis qu'il ne faut plus parler de l'urinoir,mais bel et bien de la gnose Duchampienne,seul dans cette logique l'Art avancera,
je dis que les litanies de Nauman font avancer,je parle directement à Sabatier,encore faudrait il qui connaisse Nauman,
je dis que la rue de Seine c'est intéressant 5 jours après j'ai l'impression d'être dans un sous marins,
je dis que les mouvements même bons sont des cercueils,Hains avait raison,Duchamp également,
je dis à Ben,oui Hains aimait avoir une petite cour autour de lui,mais rien avoir avec l'ego des autres artistes,
je dis que lorsque l'on comprendra l'intérêt de la gnose Duchampienne Raymond sera vraiment compris,
je dis que dans l'hôtel Louisiane on se serait cru dans un bateau,mais alors dans le Titanic,car rien d'intéressant,
je dis que les gens se foutent de l'Art ils sont là pour l'alcool et pour voir ce qu'ils peuvent prendre,
je dis que Mollet-Viéville est très intéressant,mais ne se ferme t'il pas à un moment?.Je me demande si l'on peut toujours avancer dans ses artistes qu'il défend,la preuve celui qui avance Morris,Mollet-Viéville me dit qu'il est peut être décevant.Moi je pense que bon ou mauvais il avance et qu'il se fiche du marché,il est déjà pour cela un grand créateur à mes yeux.

Et comme Ben le fait dans ses News letters,j'envois un message personnel,c'est Ben qui ma dit monte pour que je signe les têtes,tu a eus raison de les acheter.

Amitiés Antony

2006-12-16

ANTONY CONTRE D'AGEN

Bonjour,

Bonjour,
Voici la réponse que le journal " Le monde " ma répondu,par rapport à l'attaque que j'avais réalisé face au texte de Dagen,lorsqu'il parlé de Duchamp.
Depuis j'attend toujours la réponse de ce critique,qui face à l'Art contemporain n'est simplement bon qu'à réécrire ce qu'il y a dans les livres voir ailleurs mais je n'en dirai pas plus.

Amitiés Antony.


je me permets de vous contacter,pour réagir à l'article de Philippe Dagen "Marcel Duchamp piége l'avant garde ".

En effet,je suis un passionné de réflexions qui ont un processus créatif différend,c'est à dire qui se différencies de l'oeuvre d'Art classique,donc si on peut dire en une forme Duchampienne.

L'article de Mr Dagen est pour moi un recopiage de livre d'histoire de l'Art,un article en plus,qui n'apporte rien à la compréhension et à l'espace qui se trouve dans la logique de Marcel Duchamp.

En effet il me semblerai plus intéressant,de mettre le doigts,sûr cette toile d'araignée qui est la pensée même de Duchamp.Car de parler uniquement de l'urinoir est stérile depuis 20 ou 30 ans.

Il faut arriver à faire comprendre que tout est relié,dans ce monde,et par ce fait,l'Art,aujourd'hui pourrait avancer et les créations pourraient sortir de ce dogme qui a pour nom " Art " ou "Artiste ".Car en 2006 ce qu'à apporté Marcel Duchamp entre autres choses,c'est de ne plus être artiste même.



Amitiés Antony Giovagnoli.

2006-12-16

IL FAUT EVITTER

Bonjour,

pour " Tas d'ésprit ",il faut
éviter toutes formes de discours trop long,
éviter les intellectuels comme Isou,Clavez,........
éviter de prendre 40 chemins pour arriver là où l'on pourrait arriver tout de suite,
éviter de parler de Dada à tout bout de champ,champ envahit plus par Duchamp si l'on regarde par la suite,l'évolution de l'oeuvre d'Art,
éviter d'éviter Hains Raymond,
éviter de passer pour les Niçois qui monte à Paris,
éviter de prendre des allocutions Parisienne,
éviter de devenir Parisien,
éviter de faire encore une fois passer Paris pour élite,
éviter de chanter Nissa la bella au milieu de la rue de Seine,mais dire que Paris est tout autant démagogue que la Villa Arson et vis et versa,en fait chacun ses démaguos,
éviter tout mouvements Lettristes,situationniste,...tout ce qui peut être ennuyeux et sans intérêts,
éviter de ne parler simplement des artistes français,parler de Kelley,Morris,Nauman,..........
éviter de faire croire que Fluxus est uniquement seul après Dada,à être dans cette logique,
éviter de compliquer les choses...........

Amitiés Antony.

2006-12-16

ANTONY CHEZ DADA

Bonjour,

prendre le thé chez un spécialiste de Dada ouvre le nez et les yeux.
Inutile de parler juste écouter et essayer de comprendre.
Ce que je me dis,c'est qu'il y a une différence d'age.Prendre Dada comme ceci ou comme cela ne m'intéresse pas,d'ailleurs Dada ne intéresse pas bcp.Seul compte de comprendre comment vivait Duchamp.
Seul compte que je comprenne cette attitude qu'avait Duchamp face au monde de l'Art,seul compte l'importance à comprendre la définition de l'infra-mince.
Seul compte de pouvoir comprendre qui aujourd'hui se dégage comme l'enfant phare du monde de l'Art.Seul compte de comprendre comment on pourra accéder à un nouveau dans le futur.
Je ne suis pas passéiste,mais il me semble primordial aujourd'hui de comprendre et de mettre en évidence ce que Duchamp appelé le coefficient d'Art.
Aujourd'hui plus que jamais le spectateur fait le tableau,mais malheur à celui qui ne connaît pas ce qui doit être nouveau.
On disait bcp de choses de et sûr André Breton,il n'en reste pas moins qu'à mes yeux il reste un personnage qui a oeuvré à la découverte de biens des merveilles.
Alors que dire de cette rencontre?.
Qu'il faut véritablement avoir l'attitude de Duchamp face à l'Art,pour ne pas parler toujours de la même chose?.
Je crois que c'est là le chemin à suivre.Et puit également allez au plus simple des choses.
" Il n'y a pas de solutions car il n'y a pas de problèmes ".Marcel Duchamp.

Amitiés Antony.

2006-09-12

ET SI TOUT N'ETAIT QU 'UNE QUESTION D'EPOQUE

Et si tout n'était qu'une question d'époque?.
Duchamp et l'attitude qu'il à eut face à l'Art aurait il pu avoir la même aujourd'hui?.
Cattelan vaut des centaines de milliers d'euros,pourtant il n'apporte rien de nouveau n'est ce pas là une question d'époque et de bisness?.En fait il n'est pas un créateur mais une action en bourse.
Combas valait très cher dans les années 80 et aujourd'hui pareil,pourtant il ne fait plus rien de bon,n'est ce pas là une question d'époque,les années 80 où l'on aimait le trash et aujourd'hui où l'on place l'argent?.
Buren a éclaté sous Mitterrand et Lang,n'est ce pas là une question d'époque?.
Dada est une question d'époque,époque où l'on recherchait de la dérision.
....................
.............................
....................................
Alors quoi penser?.
Penser que l'histoire de l'Art est une belle escroquerie?.
Que le principal dans tout cela c'est de tenir sa barque,afin qu'elle arrive à bon port?.Mais où est l'arrivée?.
L'arrivée c'est peut être le jeune qui reprend des théories après quarante ans.

Amitiés Antony.

2006-09-12

LA ROUE DE LA FORTUNE

Bonjour,

chaque artiste est dans une sorte de grande roue,qui ne fait accélérer.
Buren est dans la roue,Toroni est dans la roue,la figuration libre est dans la roue,les Pop,les Nouveaux Réalistes,Damien Hirst,Barney,Duchamp,Robert Morris,Bruce Nauman............................................
Mais arrivé un moment,certains comprennent l'importance de se dégager de cette rotation.
Ce fut le cas pour Duchamp,ça l'est pour Nauman ou Morris,ça le sera pour Kelley.....
Mais alors les autres?.Les autres font de l'Art,au même titre qu'un peintre du dimanche,sauf que eux pensent changer quelques choses,en fait dans cette rotation c'est une question d'ego.
Mais ceux qui sont sorties de cette rotation?.Eux vivent en large,en marge,de ce système,de ce monde de l'Art.
Dans mes recherches,j'en suis à me dire que l'on ne peut pas changer le mot " Art ",alors il faudra employer ce terme "tuer le corps de l'Art".Par contre je suis maintenant certains que l'on peut véritablement se dégager du terme même de " Artiste ".

Amitiés Antony.

Ps; à la personne qui m'a contacté en me disant que je pourrais avoir une place sur son site,pour faire des critiques,si je faisais attention à la syntaxe,je veux dire,que mon point de vue sûr le monde de l'Art ne peut me permettre de faire des critiques.Car le monde de l'Art tourne en rond,donc je ne veux pas tourner derrière.Je fais des recherches sûr ce qui peut être nouveau,donc cela ne m'intéresse pas,mais merci de m'avoir lu.
De plus syntaxe ou pas,j'ai quitté l'école il y a bien longtemps.

2006-09-12

QUI CHANGE LA DONNE

Bonjour,

au final l'Art est un therme qui renvois aux créations passés,donc à chaque période depuis quarante ans,on voit la même chose dans des aspects différends.
Duchamp à lancer un ready made aux artistes des génerations qui sont arrivées aprés lui,tout le monde n'a fait que se masturber autour,en regardant un urinoir comme une sculpture Grec.
Les Pops Arts,les Nouveaux Réalistes,Fluxus,les conceptuels,les Miniamlistes,...tous font de la déformation de Duchamp,ou du Sous Dada,au mieux du Néo-Dada.
Qui change la donne?.
Malévitch à changé la donne,Duchamp a changé la donne et la change encore aujourd'hui,Brecht à changé la donne,.....
Mais Klein n'a rien changé,Maccunias n'a rien changé,La monte Young n'a rien changé,Arman n'a rien changé........
Ils n'ont fait que reproduire un urinoir ou un porte bouteille sous différend aspect.Klien est un curé face à Malévitch,Sol Lewitt ne vaut pas plus que Moretti face aux théories de Malévitch.
Que dire de l'art depuis Dada?.Mais qu'il faut en jeter les 3/4.

Amitiés Antony.

2006-09-12

MOLECULE

Bonjour,

la différence qui fait d'un artiste qu'il sera dans quarante ans une molécule qui se démultipliera en plusieurs espace,afin que les chercheurs qui y seront puissent faire avancer à leur tour les choses,et un artiste qui est reconnu aujourd'hui mais n'apportera rien de plus que ce que l'on connaît déjà,cette différence est infra-mince.
C'est bel et bien le regardeur qui fait le tableau,alors donc soit le spectateur aime ce qu'il voit aujourd'hui,soit il faut véritablement attendre 40 ans pour que l'on viennent chercher les paroles de l'artiste qui travail dans la vérité.
Ce qui nous fait douter de l'histoire de l'Art,car malgré Malevitch,Duchamp,......Cela reste bel et bien une question de goût du moment..............

Amitiés Antony.

2006-09-12

REFLEXION

Artiste ;

« Personne qui pratique un des beaux arts, spécialement un des arts plastiques ou un de leurs prolongements actuels. »

A partir du moment où la personne qui crée ou qui se pose des questions sûr un développement dans le temps,d'une forme de création nouvelle,ne se détache pas de la définition çi dessus,il ne pourra en aucun cas y avoir une évolution .
A mon avis, si on ne se détache pas du monde de l'Art tel qu’il est depuis des années,on verra encore pour longtemps, des variations de Duchamp, ou de sous Dada ou Néo Dada.
L'individu qui prend conscience de l'importance d'un processus créatif nouveau, qui passera par une attitude nouvelle, se sera confronter à l'indifférence total et devra lutter pour vivre, car personne ne s'intéresse à ce genre de problème seul compte la couleur qui s'accorde au canapé ou la provocation facile, qui est de plus en plus présente dans ces galeries supermarché.
Les artistes qui au début de leur carrière ont parlés de vérités sont devenus des représentants de leurs idées, tels des représentants d’aspirateurs.
A partir du moment où vous exploitez par répétition, vôtre concept vous ne pourrez plus faire autre chose que de l’Art.Il est très difficile de sortir de la définition  et du monde de l’Art par ce genre de pratique.
Donc inutile de parler de travail nouveau,car à partir du moment où la matérialisation de l’idée est répétée vous rentrez dans le dogme de l’Art,par conséquent vous êtes au même stade qu’un artiste d’aujourd’hui,de hier,avant-hier,bon ou mauvais,peut importe.
La solution ne serait elle pas de confondre un amateur, un théoricien, un créateur ? Ce qui toucherai à un concept bien plus vaste, et amènerai à de nouveaux espaces de créations et de réflexions.
Car des jeunes comme des vieux, le monde de l’Art est toujours la même chose, donc passer par une forme de création qui tiendrait plus d’une recherche scientifique plutôt que d’une conférence des Beaux Arts, ne serait on pas dans une forme de vérité?
Exemple ; Ne pas se soucier des expositions chez Pérotin, mais plutôt des recherches de Perelman pour la résolution de la conjecture de Poincaré ?
A vous de choisir…………..
Amitiés Antony Giovagnoli.


2006-09-12

PROCESSUS CREATIF

Bonjour,

en clair pour commencer à exposer l'idée de passer par des artistes qui se détachent de la définition du mot " Art " et " Artistes ",il faut commencer par isoler les différends processus créatifs.
Dans ce message,je prend trois processus créatif,qui à mes yeux sont les plus importants dans l'optique d'une différence.

Donc faire la différence entre;

Le processus créatif académique,qui avec le temps est devenu un processus d'aliénation.Donc ce processus commence;
par une approche de l'Art dans une école ou autres lieux,où tout est rabaché chaque année de la même façon et où la moindre pensée révolutionnaire vous fait renvoyer.
Donc ce processus,ne donne rien.L'artiste ne cherche pas de nouveau,d'inédit.Il ne se rend pas compte,que lui ou un autre c'est la même chose.
Donc pour résumer,ce processus créatif qui est répandu à 60/100 dans le monde de l'Art,ne sert à rien,sauf à engraisser des galeristes et décorer les salons,je pense à Bertrand Lavier,Arman,Cattelan......

Ensuite,nous avons un processus créatif,qui montre que l'artiste à fait une recherche assez importante,et touche à l'importance de l'inédit.
Je prend Daniel Buren.
Buren,a apporté quelque choses,mais avec le temps,sa pensé fut figée.Aucune évolution,si ce n'est sûr le point esthétique de l'oeuvre matérialisée.
Donc ce processus créatif est intéressant,mais trouve ses limites dans un temps,ou dans un degrés de réflexion,comme Judd ou autres Minimal,les conceptuels avec le temps sont dans le même sac.
De plus l'idée,de tout remettre à zéro,fut à mon avis une forme de goût.Le goût de tout,de rien,cela reste un goût.

Et pour finir,il y a un processus créatif,qui est semblable à une molécule,grossissant,s'enrichissant avec tout.Exemple Robert Morris,Bruce Nauman,Mike Kelley.......
Ce processus créatif,montre l'importance que la personne à porté à Marcel Duchamp.
C'est dans ce processus créatif que je travail.Pour tout dire,c'est là,que je pense pouvoir trouver de l'inédit,et remettre en question,le terme " Artiste " ainsi que le mot " Art ".
Pour tout dire,je pense que le monde de l'Art n'est qu'une régression.
Daniel Buren,reste dans un dogme de création " classique " au même titre qu'un Adami,ou autre peintres,comprennez vous?.Les mouvements ne sont que poudre aux yeux.Tout les artistes sont pareil,Buren,Combas,.....Car il n'ont pas changé ce qui doit être changé,c'est à dire.......................C'est sûr cela que je travail..................

Amitiés Antony.

2006-09-12

LA TOILE D'ARAIGNE

Bonjour,

ne parlons plus d'histoire de l'Art,car elle enferme des peintres de la renaissance,du 18 é ,17 é,19é.
Partons de Cézanne,passons,par les cubistes,les Futuristes,Marcel Duchamp,Dada,surréalistes,......Jusqu'à aujourd'hui,et considérons que tout ceci est relié dans un espace temporel qui forme une sorte de toile Araignée géante.
Tout est donc liés,pour aujourd'hui faire du nouveau,ou du moins faire avancer les choses.
Mais comment faire avancer les choses?.
Adopter une distance face au monde de l'Art,connaître jusque au bouts des doigts,les recherches passées,sauter de Schwitters à Basquiat,et du coq à l'âne,afin de savoir se différencier dans un processus créatif.

Ai je raison,ou tort?.

Je ne sais,mais il me semble qu'une fois les barrières franchies,on atteint un espace créatif interminable et surtout nouveau.Toujours est il que je ne sais vraiment pas ce qu'il y a derrière.Seul des très anciens,que je sollicites parfois,entrevois ce qu'il peut y avoir.

Amitiés Antony.

2006-09-12

POUR QUOI CELA N'AVANCE PAS ?

Bonjour,

finalement,pourquoi cela n'avance plus?.
Parce que l'Art ( même si j'essais de ne plus employer ce mot ) n'est plus étudié afin de pouvoir avancer.
C'est à dire,que depuis Duchamp,Nauman,Morris,Fluxus,Dada,L'Arte Povera,la figuration libre,la trans avant garde,etc....L' Art ou du moins la création devrait être recherchée comme on recherche des molécules dans un laboratoire.
C'est par ce manque,que l'Art n'avance plus.
Les jeunes pissent,dans la provocation,dans le choquant,dans la vidéo,la peinture,etc....Mais rien y fait,ils feront toujours du déjà vu,car ils ne comprennent pas qu'avant toutes autres choses,il faut un haut degrés de compréhension,en 2006,pour pouvoir faire du nouveau.......................................Ce n'est pas grave de prendre des théories passées et de les assimiler à une création nouvelles,il n'en ressortira peut être pas de l'inédit,mais en tout les cas,cela pourra peut être faire avancer les choses.Plutôt que de rien comprendre,et croire que n'importe quoi peut être nouveau.

Amitiés Antony.

2006-09-12

CHANGER L'EGO DES CRITIQUES

Bonjour,
je ne sais pas.
Je ne sais pas si les critiques,ont raisons de pontifier autant les pensées d'artistes tels Morris,Duchamp,Nauman,etc...
Dans la mesure où ils sont payés aux mots,leurs textes vont se retrouver bourrés de phrases inutiles,ce qui est contraire à ces différends artistes,qui travaillent au plus vrais.
Donc,comment comprendre le sens d'une oeuvre de Marcel Duchamp,je parle de la comprendre telle quelle doit être saisi,si on rajoute de l'inutile.Inutile que Duchamp à lutté à faire perdre?.
Des critiques comme ont trouvent dans le journal "Le Monde " aiment à pontifier,aiment à rajouter des phrases qui parlent du papier peints de l'exposition,ceux de Libération parlent des artistes de gauche,et ceux du journal le Figaro parlent des problèmes de l'oeuvre de Buren au palais royal,quand ce dernier inaugure son exposition à New York (De ce jour je n'ai plus regardé "Le Figaro" comme un journal,mais comme un pamphlet ).
Donc avant de changer l'ego du spectateur,ou même de l'artiste ne devrait on pas changer la culture des critiques?.

Remarquons,que grâce àl' imbécillité des critiques le nom "Impressionniste" fut trouvé.Ainsi que "Fauves".Donc grâce à leur manque de discernement de nouveau,il peuvent apporter quelques choses sans le savoir.

Amitiés Antony.

2006-09-12

ANTONY RALE

Bonjour,

aux critiques des journaux et notamment à un du journal "Le Monde" qui veut donner l'air d'être un personnage qui relate des faits du monde de l'Art sans être un critique,au final qui joue un jeu de "Sainte ni touche" je dis,

vous n'aimez pas recevoir mes courriers,vous n'aimez pas lire mes lettres lorsque je parle de vous,vous aimez que je tape sur une personne mais pas sur vous,vous qui êtes responsable du goût,et oui car si le goût existe toujours dans l' Art en 2006 c'est essentiellement à cause de vous.
Les artistes jouent en 2006 sur la provocation,mais c'est toujours du goût.
Grâce à vous les critiques,l'Art est statique,il ne peut avancer.
Seulement d'autresartistes,que vous ne connaissez pas car trop d'avant garde sont biens loin devant vous,mais pour que la critique parle d'eux il faudra attendre 2020.
Critiques du journal "Le Monde","Libération" "Le Figaro" "Beaux Arts" "Art press",etc....Vous êtes des inadaptés du processus créatif nouveau,et vous faites croire à des gens que des Lavier,Kader Attia,etc;..sont bons?!Je vous excuse car vous ne connaissez rien à la création,vous êtes tout juste bon à dire à quelle heure un vernissage à commencé,qui était présent,et surtout si il y avait un bon banquet.
De l'époque des impressionnistes à aujourd'hui rien à changé,c'est peut être là que l'on reconnaît un bon artiste,lorsque vous les grattes papiers vous n'en parlez pas,c'est qu'il faut s'y intéresser.

Amitiés Antony.

2006-09-12

BEAUX ARTS MAGAZINE

Bonjour,

je lis le nouveau Beaux Arts mag,et je vois à l'intérieur une page d'interview de Mike Kelley,mais pourquoi une page,alors que tant d'autres bénéficie de 3,4,5...?.
Peut être parce que Kelley est à l'opposé de ce genre de lecture et de réflexion.
Alors à part de parler de l'exposition qu'il fait au Louvre,que lui demander?.
Est ce intéressant de le laisser parler?.
A mon avis non,car cela deviendrai incompréhensible pour les journalistes de Beaux Arts,et ils devront par ce fait se demander si il ne devront pas remettre leurs des fondamentaux de l'Art en questions.
Je crois qu'il faut se tenir le plus loin possible du monde de l'Art,car c'est uniquement par cette solution que la création pourra être vrai et nouvelle.
Il n'y à plus aucunes différences dans les nouvelles oeuvres car tous pissent dans le même cabinet.Les artistes comme les collectionneurs sont issues du même cabinet.Ils sont sous une pensée dogmatique qui veut que n'importe quoi,une oeuvre démagogique,redite,inutile,soit intéressant.
Delvoye dit que ce n'est plus le critique qui décide mais le collectionneur.Moi je doute de sa franchise,et je crois que si il n'y a plus de critiques cela laisse la part belle aux artistes démagogiques.Bien que je n'ai pas d'affinité avec les critiques.
Enfin,on parle mais le monde de l'Art est bien étrange vu de extérieur,croyez moi.............

Amitiés Antony.

2006-09-12

NEW YORK NEW YORK A MONACO

Bonjour,

23h50,retour de l'exposition "New York" à Monaco.
Soyons franc,c'est impressionnant.
Pollock,Kline,Morris,Nauman,Serra,Serrano,Koons,Basquiat,De Kooning,Johns,etc....Tous présents pour montrer la force et l'importance de l'histoire de l'Art,car ce sont tous des artistes qui ont sus prendre ce qu'il fallait chez Cézanne,Duchamp,etc...pour avancer.
La salle de Paik est intéressante et son piano est vraiment très intéressant.
Morris me passionne toujours autant,et je crois que Nauman reste toujours l'avenir.
Le couloir où se trouve les photos de Serrano est une belle mise en scène,surtout quand vous appréciez les recherches de Andreas.
Les trois Pollock vous mettes face au virage qu'à pris l'Art,c'est à mon avis à ce moment que l'Art est partit aux Etats Unis.
Je ne suis pas critique à vous d'allez la voir elle vaut vraiment le détour,surtout si vous êtes un artiste institutionnel avec une mentalité Française,dans le genre Villa Arson.
Entendu pendant mon parcours,beaucoup de rire et de réflexions,de dégoût,très intéressant à mes yeux,car cela prouve qu'ils ne font pas encore partis de l'histoire,ce qui me rapproche de leurs vies.Ils ne sont pas encore incurgités.Là c'est une autre histoire.
Petit regrés,pas de Mike Kelley,une peluche pleine de merde cela fait tâche à Monaco,peut être?.
Vu également,devant le tabac au café de Paris,un stand où l'on vend des bronzes de Dali et lithos,ainsi que des bronzes de Arman.Je me dis que dans le temps,le marché de Arman va devenir semblable à celui de Dali,c'est lui qu'il la voulut ainsi.Il finira dans les sallons de Monaco entre un piano et des rideaux rose.
Amitiés Antony

2006-09-12

EVOLUTION

Bonjour,

je fléchis,je me demande,je doute,je pense,

parce qu'il faut que je commence à jouer aux échecs pour pouvoir enlever tout le côté sentiments que l'on trouve dans les réflexions,créations,écritures,Duchamp avait raison,
parce que l'Art est de plus en plus ennuyeux à mes yeux,ce n'est pas vrai il n'y a pas d'avant garde,il y à les artistes heureux du monde artistique actuel et les autres dont on ne sait pas par quels mots ils sont définissables,c'est eux qui intéresse,
parce que je vois de plus en plus de galeries je me dis que l'Art est bel et bien une escroquerie,
parce que même les artistes intéressants sont des sous molécules de Duchamp,je cherche autres choses,des personnes comme Robert Morris,Bruce Nauman,ou Mike Kelley,eux me font penser à la transformation que le processus créatif devrait subir,et aurait dû subir depuis longtemps,
parce que je me dis que lorsque Buren faisait une négation de tout à ses débuts il était déjà dans l'erreurs car il s'inscrivait par ce fait dans un registre,ce qui est très mauvais,erreurs qu'ont subis les Mollet Viéville,Lamarche Vadel,etc....Il faut flotter,dans ce monde et surtout ne pas faire parti d'un groupe ou d'une pensée,qu'elle soit Minimal,figuration libre,etc....Au final artiste ou théoriciens EVITEZ TOUTES SORTE DE GROUPES
parce que j'espère trouver plus de réponses dans la vie au quotidien que dans les musées,je ne vais jamais au vernissage,pour lesquels je reçois ces cartons,d'ailleurs je me demande qui donne les adresses,
parce que Klein,pourtant adoré par beaucoup,n'est pas à mes yeux un artiste qui à fait avancer les choses,comme a pus le faire Malevitch par exemple,car là où ce dernier est rationnel,c'est à dire là où son discours tient la route et suit une logique,Klein ne peut répondre est place des discours mystiques,
parce que je crois en la parole qui dit que " après quarante tout devient beau et accepté ",c'est pour cela que Buren comme Monory,seront au même stade,car ils sont de toutes les façons sous le dogme du mot "ART",c'est sortir de cette définition qui fera la différence entre un artiste pur et simple,et une personne qui aura un processus créatif digne d'un scientifique ou d'un ingénieur.Je pense à Nauman actuellement.

Au final rien à changé depuis Cézanne.L'art est bel et bien un sacerdoce.Cézanne disait " en peinture je vous dois la vérité et vous la dirai",aujourd'hui les personnes qui ont une vision futur,cherchent la vérité,les autres cherchent des hôtels à décorer ou des Mairies,ou autres institutions,je pense à Buren.

Amitiés Antony.

2006-09-12

MONEY FOR EATING

Bonjour,

parce qu'il faut bien manger,il faut bien vivre,parlons du comment certains artistes courtaient des pièces.
Marcel Duchamp,par exemple pour lequel j'emplois mon temps,a essayer de comprendre la vérité même,et où le processus créatif est lié à la vie.
Duchamp pendant le temps,où la plupart des gens pensaient qu'il s'était retiré du monde de l'Art (terme que je n'aime plus à employer),travaillait en sous sol,et au jours achetait et vendait des oeuvres d'autres artistes.Exemple avec la succession Quinn où il racheta une bonne part des Brancusi,avec Roché.
Lorsqu'il avait besoin d'argent il en vendait un,pour pouvoir se conssacrer à ses recherches.
Ce que je veux montrer,c'est que lorsque vous cherchez une certaine vérité,lorsque vôtre motivation est guidée par apporter une part de vérité,il faut rester concentré et ne peut pas trop s'égarer.Comme disait Duchamp,cette forme de travail ne demande pas beaucoup de temps,et désacralise l'oeuvre même.Le processus créatif depuis 1915 environ est à tout le monde,est on ne devrait plus appeler peintre,scultpeur,écrivain,etc.....Une personne qui cherche.Car à partir du moment où vous céer,vous êtes artistes.
De plus imaginez tout les artistes qui pour de l'argent se sont vendus,imaginez un instant si Arman faute de produire autant de médiocrités aurait préféré courter des pièces d'autres artistes (Du moins,plus que ce qu'il faisait déjà).
Je veux dire que si cette façon de gagner de l'argent pourrait empêcher des artistes de produire des pièces qui leurs demande de baisser leur pantalon,je les encourages vraiment.
Car on peut critiquer certains de se répéter,mais ce n'est pas très grave,dans la mesure où si cela reste dans l'idée première,puisqu'il y aura toujours des acheteurs,collectionneurs.
Par contre les productions comme des bougeoirs en bronze après avoir fait des colères sûr des meubles bourgeois,je trouve que là cela perd tout sens,et entrave même ce qui aurait pus être intéressant.
Amitiés Antony.

2006-09-12

NEWS OU NEW YORK

Bonjour,
nouvelles du Ps1 de New York.
A mon avis à vouloir trop en faire on perd toutes notions de valeurs.
Mon impression,
difficile de se faire une opinion,c'est peut être le système Américain,mais je n'y comprend rien,trop de trop.
Les artistes qu'il vous donne,sont incompréhensibles.Une fois que vous saisissez le principe de l'oeuvre l'artiste est déjà oublié.
Ma deuxième impression est qu'au final que ce soit à la Villa Arson ou au Ps1,les oeuvres me semblent pareils.Il y a 20 ans on disaient c'est le travail d'Américain,là des Anglais,mais aujourd'hui,il me semble que tout se ressemble.Est ce intéressant ou inintéressant?.
Chacun fait son travail dans son coin,chacun véhicule le message qu'il veut très bien,très positif,mais il faut 1000 fois plus de temps,qu'il y a 20 ans pour être dans la vague.
Mais est ce véritablement important d'être dans la vague?.
Moi,cela ne m'intéresse pas,et pour être honnête,les manifestations et les nouvelles que j'ai de Ps1 m'importe que très peut,ce qui m'intrigue c'est de savoir qui se retrouve dedans,quel critique peut faire un constat d'une évolution positif.?
J'ai peut être une réflexion Française,mais je n'aime pas ce système.Exemple en ce moment dans Ps1,exposition sur le corps,dans cette exposition il présente des oeuvres de jeunes inconnus et des piéces de Nauman,Serrano,Scherman,etc...Ce que je veux dire c'est qu'il est facile dans ce contexte de passé pour bon,puisque l'on présente avec des jeunes les plus grands artistes.Comme on dit "mettez le soleil dans une piéce et toutes la piéce brille..............."
Mon raisonnement part du principe,que les jeunes artistes,pas tous heureusement,présentés à Ps1 lorsqu'ils sont pris au cas par cas,répètent toujours là même chose,avec une matérialisation différente,mais les problématiques,les réflexions sont toutes déjà vues.
Donc,peut on se dire,que en France comme ailleurs,et même à New York,le raisonnement dans l'Art doit être en quelque points le même?.La recherche du nouveau et de la vérité?.Comme une sorte de quête.
Car l'histoire de l'Art est la même partout,et ce qui à était réalisé en 60 en France doit être déjà vu à New York,donc tout le monde en 2006 est au même stade,et dois chercher la vérité et pas cette amoncellement de n'importe quoi?.Ou alors vous prenez l'Art des pays comme La Chine,ou l'Inde,qui eux sont en plein explosion,mais sincèrement pour le moment,ils ont 40ans voir plus de retard.Ming par exemple aurait été bon si nous étions entre 75 et 83.
Avis personnel.
Amitiés Antony.

2006-09-12

L'ART EST UNE ESCROQUERIE

Bonjour,
Duchamp disait "L'art est une escroquerie",avait il raison?.
Toujours est il que le monde de l'Art est nocif,dans la mesure où vous rentrez dans la masse,entre les spéculateurs,les galeristes,la Station,la Villa Arson,les artistes imbéciles pensant que n'importe quoi peut être intéressant à condition d'être trasch,les artistes jaloux,les artistes capables de tuer pour 15 minutes de gloire,etc...
Je crois qu'il faut se tenir à l'écart du monde de l'Art.
C'est peut être pour cela que beaucoup de jeunes artistes aujourd'hui n'arrivent pas à se démarquer des autres,parce que ils sont trop dans cette bulles de galeries,expositions,journaux,tous se copient et font la même chose.
Duchamp était plus dans le monde des échecs,que dans celui de l'Art,mais il avait raison,car dans ce monde d'échecs,il pouvait faire ses réflexions tranquillement à l'abris de choses nocives.Ce qui est d'ailleurs très grands c'est qu'il mariait à merveilles divers mondes,c'est pour moi la meilleurs source d'inspiration.
Les journaux comme Beaux Arts ou Artpress,sont victimes de la surproductions d'artistes,ils n'arrivent d'ailleurs plus à tout montrer et surtout à tout comprendre.
Une grande critique comme Catherine Millet,par exemple me donne l'impression d'avoir peur de passer pour conservatrice si elle dit du mal d'un jeune artiste ou d'une création,il faut retrouver ses dents de loup et l'oeil critique.Mais c'est seulement en vivant en dehors du panier à crabe que cette solution est envisageable.
Les critiques sont toujours à la recherche de jeunes artistes,mais il faudrait pouvoir comprendre ce qui fut avant important,et qui est souvent passé à l'as aux yeux du grands publics.Car l'avant garde met toujours des décénies avant d'être comprise ou du moins regardée.
A Nice on parle de l'exposition de Dolla,mais je ne savais même pas qu'il se disait artiste,je croyais qu'il était un sous produit support surface,et que depuis il était professeur.Je me demande ce qu'il peut exposer aujourd'hui,comme c'est angoissant ce coté de l'Art,de voir des types qui pissent un peut partout,dans les mairies,les écoles,les galeries,qui sont à moitiés "artistes" mais qui garde la tranquillité des professeurs.
L'art est parfois étrange,c'est pour cela qu'il faut se sortir de ce monde,je pense que c'est mieut de vivre comme tout le monde en passant inaperçu,mais en réfléchissant sur l'Art et la vérité.
Amitiés Antony.

2006-09-12

LE FUTUR

Bonjour,

Pourquoi les critiques, journaux, théoriciens, sont ennuyeux et ne retranscrivent pas  forcément la dimension de l’œuvre d'Art?
Parce que seul l'artiste pourra retranscrire ce qu'il s'est passé entre lui, l’idée concept, la matérialisation et le moment précis.
L'amateurs, ou du moins la personne qui fut en dehors du champ créatif, mais qui cherche la vérité, ne pourra que déchiffrer, et se mettre à la recherche du processus créatif.Mais l’interprétation est dangereuse.A mon avis le rôle du critique devrait être de situer une œuvre dans l’histoire de l’Art (rapport à l’importance, la date, etc…)
Après des mois de recherches, on peut se demander qui change la donne?
Les impressionnistes ont changés la donne,Duchamp,Malevitch,Rauschenberg,Judd,Morris,Buren,Weiner,Bochner,ont changés la donne.Et après?.
Au final n'est ce pas là l'essence même de l'Art?.
Je cherche la vérité et le nouveau.
En cherchant du nouveau on tombera forcément sur la vérité un jour ou l'autre.Mais qu'est ce que la vérité?
La vérité doit engendrer le futur.Le meilleur exemple, c’est le travail de Cézanne, qui engendra le Futurisme, et surtout le Suprématisme ou Duchamp qui engendra l'Art conceptuel entre autres.
La recherche de vérité implique, à mon avis un tempérament qui va avec cette recherche.
Cézanne se levait à 5 heures du matin se couché à 21 heures, travaillé sans arrêt, et vivait de plus en plus seul.Bruce Nauman vit seul dans son ranch, à l'abris du monde de l'Art contemporrain.Est ce là le chemin pour arriver à la vérité? Puisque Nauman comme Cézanne sont passés par la phase de nouveau, il était inévitable qu’ils touchent à la vérité?
Je pense que la vérité doit engendrer le futur, mais également doit être un miroir de la société.C'est un peut comme l'histoire Asiatique, et qui explique quelle est la meilleur pièce d’un artiste, la réponse est un homme qui porte un masque avec plusieurs miroirs dessus.
Duchamp vivait loin du monde de l'Art, je comprends de plus en plus, Basquiat fut engloutit par l'Art.
Mais alors doit on penser que les artistes que l’on voit partout sont eux aussi engloutit par la machine à faire du fric, et perdent totalement le sens du mot vérité ou nouveau ?.
Un personnage comme Lavier, que l’on voit partout, se soucit il de la vérité ou de faire du nouveau ? A mon avis il se soucie plus de son image que de faire avancer l’Art.
Ben organise le Tas d’esprit, mais combien sont ils à comprendre sa démarche ? Donc au final n’est ce pas une manifestation pour initiés ?
Ma réflexion sûr l’Art est en train de changer, ainsi que sûr les artistes et œuvres d’Art.Je commence à entre voir la pensée Duchampienne, comme dirait Michel S « la gnose Duchampienne » et c’est vrai que de là, la vie est totalement différente.
Car, à travers cette vision, tout est une seule et même réflexion, on dépasse totalement le statut d’artiste-œuvres-galeriste-amateurs.En effet à partir de cette phrase « L’art n’est plus véritablement visuel mais essentiellement matière grise » on peut commencer à comprendre ce que peut être l’Art.Mais c’est encore trop tôt pour que je puisse en parler.
Toujours est il que de là je me demande si l’Art à vraiment avancé.
Aujourd’hui, ce qui est positif, c’est que les jeunes artistes ne sont plus enfermés dans des mouvements, peut être parce que il n’y à plus assez de créations révolutionnaire, mais en tout les cas, je pense que c’est la pire des choses d’être enfermé dans une caricature artistique.Raymond l’avait bien compris.
Ce texte, est issu d’une réflexion par rapport aux œuvres d’artistes qui ont sues faire de « tout est Art » un mode de vie, et au souvenirs de Raymond l’abstrait.


Amitiés Antony Giovagnoli .

2006-09-12

DUCHAMP ONLY DUCHAMP

Bonjour,
Duchamp est un des seuls à être artistes,pourquoi?.
Parce que les autres,même intéressants refont toujours la même chose et perdent le chemin de la vérité.
Parce que les autres travaillent à une partie de l'idée Duchampienne et pensent faire du nouveau avec.
Parce les autres font de l'Art pour manger aux restaurants,rouler en grosse voitures,et prendre des maîtresses,et pas pour trouver la vérité.
Parce que les autres pensent que même à un age avancé il faut toujours vendre.Duchamp était devenu une pensée,un gaz dans l'Air.
Parce que les autres lui donnent raison "L'art est une escroquerie",quand je vois ces bronzes,bougeoirs,et autres produits dérivés.
Parce que l'artiste en 2006 pense qu'il doit avoir un statu d'artiste pour créer,Duchamp avait aboli cette notion,mais c'est tellement dur à comprendre et à vivre.Duchamp est important,en grande partie pour cela.
Parce que les autres oublis d'où ils viennent,et le sens de l'Art.
Parce que les autres se foutent de leurs réputations et de leur histoire.Après lamort le déluge se dit Arman.Et au placard la sincérité.
Parce que Duchamp a fait plus pour l'Art,que tout Fluxus,Nouveaux Réalistes,et autres BMPT réunis.
Parce que les autres savent que Duchamp disait "après 40 ans tout devient beau et accepté".Ils n'ont pas de souci à se faire alors,tout ces démagogues et encaisseurs.
Parce que les autres vous disent n'achètent pas,ne devient pas spéculateur,alors que eux font des brosses à dent,Duchamp avait tout compris,il courtait des oeuvres et jouait aux échecs pour ne pas être dépendant de l'Art et devoir faire des Chèques...................................
Amitiés Antony

2006-09-12

A BEN

Message pour Ben suite à nôtre conversation téléphonique.
Je tiens simplement à préciser que si j'achète,dans la mesure de mes moyens,des oeuvres d'Art ce n'est en aucun cas pour un but spéculatif,mais bel et bien pour les rentrer dans un monde ou un continent,que j'ai crée chez moi,et qui me permet des réflexions et autres recherches.
J'appel ce lieu "Le centre de recherche" ou "Atelier.".Ma vie n'est pas simple,je passe mon temps,à me demander où,comment,pourquoi,etc...la vérité en Art.
je vous répète je ne suis pas un spéculateur,mais j'ai besoin d'avoir des objets autour de moi,pour avancer.
Quand à la personne que je ne vous es pas envoyé,mais pour lequel mon père ma dit "Il serait heureux de revoir Ben,si tu peux appeler ce dernier".Je ne savais pas de quoi il en retourné,et je vous pris de m'excuser si cela vous à déranger,surtout que cette personne que j'ai connu pour la première fois,pendant deux heures est mon opposé en Art.
Pour finir,je ne suis pas quelqu'un qui fait des concession et qui s'excuse facilement,même quand j'ai tort.Sauf dans ce cas précis.J'ai beaucoup d'enthousiasme quand je lis vos théories passé,et il ne me semble pas avoir l'âme d'un spéculateur,galeriste,courtier,etc.....Mais bel et bien d'un fidèle qui pense devoir faire avancer les choses.
Je considère comme mon père spirituel André Breton et c'est pour cela que j'aime collectionner,pour ressentir,cette ambiance que l'on pouvait avoir au 42 rue Fontaine.
Pour finir,ne croyez pas que mon but soit d'acheter et de vendre,et que je sois dans la logique de cette personne,comme vous m'avez dit au téléphone.

J'ai trop de considération envers vous pour laisser ce nuage ambiguë entre nous.

Votre amis Antony.

2006-09-12

VERITE

Bonjour,
qui suis je,pour parler de vérité en Art.
J'ai rencontré un artiste,Goiran,je n'ai rien contre sa réflexion artistique,mais pour ma parts je cherche ce qui fait avancer,il est l'anti thèse de ce que je crois en Art.Il ma dit "je crois pas en ta théorie que l'Art,pour être nouveau,doit passer par la science".Je ne le connaissais pas,et par ce fait,je ne peux savoir quel chemin il a suivit,mais sa réflexion n'est pas intéressante,avis personnel.
Il a peut être raison,qui suis je pour parler de nouveau en Art?.
Les jeunes de la Villa Arson,pensent faire du nouveau,les artistes de La Station pensent faire du nouveau,les conservateurs de musée pensent montrer du nouveau,mais au final où est le nouveau?.
Je crois que le nouveau et la vérité vont de pair.
Regardez Cézanne,lorsqu'il disait "en peinture je vous dois la vérité,et je vous la dirai".Les 5 dernières années de sa vie,il à montré du nouveau,et par la même route il aura montré la vérité.Car "Grandes baigneuses" par exemple,cette toiles,montre ce que le Futur sera.
Mais pourquoi,peut on dire que c'est là la vérité?.
Parce que cette toiles comme d'autres du "Vieux" ont engendrées,le cubisme,le futurisme,et surtout le SUPREMATISME.
Aujourd'hui on parle de Cézanne,mais je pense que 60 pour 100 des gens le regardent avec des yeux esthétique.
La vérité en Art,en tout les cas pour moi,je pense,permet d'engendrer le futur.
Amitiés Antony.

2006-09-12

DADA

Bonjour,
Je crois que de se demander où en est l'Art depuis Dada,n'est pas une réflexion importante,car Dada est une brèche dans l'espace,ou une sorte de gaz dans l'Air.Chacun prend de l'intérêt où il veut.Duchamp à su s'en imprégner jusqu'à un certains moment de sa vie.
A mon avis il faudrait plutôt se demander qui touche la vérité, et fait du nouveau depuis Dada.
De plus, chose importante, se demander pourquoi Dada est devenu si vite ennuyeux et répétitif.
Les questions "Ou en est l'Art après Dada" et "Quelle sont les limites de l'Art" sont des questions trop formels, j’ai l'impression d'être à l'école.Je pense que ces questions sont tout sauf Dada.....
C'est simplement mon avis personnel.
Attention à ne pas tomber dans une mauvaise interprétation de Dada,et de la pensée Duchampienne.Par exemple en pensant que Duccouroy,Armleder,...sont intéressant,je me dis que l'on tombe dans le n'importe quoi est Dada.
Et pour finir, même si je pense que Ben a raison d’organiser une telle manifestation, il faudrait donner les définitions de André Breton, au sujet de Dada, définitions qui montrées les limites du mouvemant.Entre autres définitions « Je voyais la locomotive s’emballer à toutes vitesses, mais je ne voyais pas comment elle allé être alimentée. »Citation de tête.
Amitiés Antony.

2006-09-12

VILLA ARSON

Bonjour,
l'exposition à la Villa Arson est plus ou moins intéressante,car elle met des artistes assez différent dans un même lieu,ce qui me plais toujours autant.
Parce que,il y a des artistes qui ont suent trouver un point de recherche,je parle pour Bell,par exemple.
Je pense,que cette exposition est également intéressante,par le fait qu'elle montre en même temps,pour le même thème d'exposition,des artistes de différentes générations.Elle montre par ce fait la différence qu'il peut y avoir entre un Larry Bell,un Hirst et Sarah Morris par exemple.
Je me dis également,en parcourant l'éxposition,que Duchamp est toujours présent,et encore pour longtemps,car on peut voir des oeuvres de Marcel dérivée,ou des oeuvres matérialisé complètement différentes,mais l'idée qu'il y a derrière ramène à la pensée Duchampienne.
Pour résumer,bien que n'étant pas un journaliste,je pense que l'exposition est intéressante,et montré d'une façon qui se détache d'une pensée académique.Car souvent dans ce lieu,j'ai l'impression de me retrouver dans une classe de cours.
Devant la pièce de Hirst,je comprend pourquoi il possède un tel succès,c'est parce que son travail est impressionnant à la vue,alors par ce médium,il arrive à passer pour un grand artiste.Mais pensez vous que si ses oeuvres étaient bien plus petites il aurait un tel succès?........
J'admire des artistes qui peuvent travailler sur des grandes surfaces,autant que sur des petites,et en ayant toujours la même force de création.Mais c'est de plus en plus rare,surtout dans les jeunes générations.
Amitiés Antony.

2006-09-12

ARMAN

Bonjour,
hommage à Arman,au Musée.
Entendu "C'était un homme bien" "il était gentil".......
Après la mort d'un artiste,combien réfléchissent à ce que ce dernier à apporté à l'Art?.
Certains n'apporte rien,d'autres des réflexions,d'autres remettent en questions,etc....Mais rien faire ou toucher la vérité,est ce vraiment important dans le monde de l'Art Niçois?.
L'oeuvre d'Arman ce soir me parait loin,avec ces gens qui pensent au discours (au quel je n'ai pas assisté,car partis avant),qui pensent à la succession,qui pensent à combien avait il d'enfant,qui pensent combien cela rapporte,combien coûte la succession etc...
Et puis,je regarde ses oeuvres,qui sont très intéressantes et anciennes,et je me demande si Arman,avec le temps est autant important.C'était un grand théoricien de l'Art,et il connaissait très bien une partie de l'histoire de l'Art,mais,et c'est un avis personnel,son oeuvre me pose des réflexions,et je me demande.
Les bétons,les poubelles,les colères sont de grands gestes,et des pièces exceptionnels,mais ne sont elles pas plus exceptionnel que importante par rapport à une révolution de l'Art?.
Je ne sais........................
Amitiés Antony.

2006-09-12

TRASH

Bonjour,
je me demande depuis quelques temps,si la provocation et le trash dont font preuve bons nombres de jeunes artistes,n'est pas une forme dérivé du beau.Je parle du beau qu'il y avait en parallèle ou en face des impressionnistes,celui qui était tant employé,je parle de façon démagogique.
Le terme de Impressionniste,vient du tableau "Impression soleil levant" de Monet.Ce nom fut donné de façon ironique par un critique.
Cézanne était détesté,les Fauves choqués,mais pourquoi?.Parce que ils remettaient la question du beau,la question de la vision,en jeu.
Aujourd'hui,quand un Attia,ou autres artistes fraîchement sorti d'écoles utilise la provocation c'est de façon à attiré le regard,et non pour faire évoluer les mentalités,les réflexions.
Donc je me demande jusqu'où va la vérité,et où commence la démagogie et la facilité dans ces oeuvres?.
Quand les jeunes artistes Tursic et Lime,montrent des grandes peintures porno,on parle de choquant,mais où est la vérité du choquant,et où et la démagogie?.
C'est à dire,que dans le choquant ou la provocation,il y à beaucoup de bonnes choses,mais utilisé de cette façon,on tombe dans un cliché,et je me dis qu'au final ces peintures sont des produits pour jeunes ne connaissant rien à la vérité,ou hommes de 50 ans ayant un retour d'age et voulant choquer des amis.
Dada tant aimé par les jeunes d'aujourd'hui.Dada a lutté à faire perdre la notion du beau,et de l'oeuvre d'art matérialisé.Chose très importante.
Mais aujourd'hui,quel mouvement dénonce la facilité et la démagogie,chez une bonne parties des jeunes qui utilisent la provocation sans comprendre?.Basquiat,Combas,et d'autres utilisait et utilise la provocation,d'une façon naturelle,et pouvant faire avancer les choses là je me retrouve.
De parler de Dada c'est une bonne chose,car il à lutté à faire perdre et créer bcp,mais il faudrait voir aujourd'hui à penser que,à avoir tant lutté contre la beauté,le beau,nous sommes tombés dans l'inverse.
En 2006 le beau n'est plus exposé de façon démagogique,mais la provocation est utilisé de façon esthétique,effaçant par la même occasion toutes réflexions,et concept intéressant.La provocation aujourd'hui ne sert qu'à masquer le peut de nouveau,et de recherche de vérité.
Amitiés Antony.

2006-09-12

PROVOCATION

Bonjour,
parce que,avec le manque d'importance au passé,les créations des jeunes manquent de vérités,et de nouveaux,ces problèmes découlent sur le retour du beau et de la beauté.
Le manque de nouveau,me fait donc dire "si il n'y a pas de nouveau,ni de vérité,que reste t'il à ce travail?La construction de l'?uvre,sa représentation,donc le manque de nouveau,me fait dire,elle ne peut avoir que seule qualité,la beauté esthétique".
Aujourd'hui on parle de Ming,mis à part l'intérêt de divers pays,son travail est intéressant dans quel registre?.Dans seulement celui de la beauté,ou du moins de l'esthétique.Puisque Ming peint comme il y a 20 ou 30 ans,sur quelle séduction s'appuie son travail si ce n'est l'esthétique?.
Donc,peut on dire,que si il n'y a pas de nouveau,de recherche de vérité,une oeuvre ne pourra avoir comme seule chance de vivre,ou de succès,sa beauté?.Si c'est vrai,peut on se dire que l'Art est dans un beau merdier?.
Prenons un exemple,sur un artiste international comme Hirst.
Damien Hirst est considéré comme un des artistes les plus importants,aujourd'hui,mais chacun pense ce qu'il veut,et moi je pense que c'est un pur produit,bien à l'image de ses armoires qu'il aime tant,et que si on cherche un peut trop,on s'aperçoit,qu'il y a plusieurs morceaux d'idées d'anciens mouvements comme Fluxus,par exemple,mais c'est un avis personnel.Donc,ce que je veux dire,c'est puisque je vois que Hirst,n'est pas autant radical,que d'autres,peut on l'aimer,simplement pour l'aspect choquant qu'il incarne?.Donc le choquant ne pourrait il pas être une forme sournoise de la beauté,quand il y a un manque de vérité?.
Mike kelley à mis des années à être reconnus,pourquoi?Car son travail ne s'appuie pas sur la beauté,mais bel et bien sur des messages et des remises en questions.
Mais alors je me demande,"Les artistes qui font du choquant,ou de la provocation,sont semblables à ceux qui faisaient de la beauté il y a 50 ou 100 ans?.Les choses n'ont pas changées alors,puisque ceux qui font de l'Art pour soulever des questions,restent toujours dans l'ombre?."
Mais alors,des artistes qui font de la provocation,comme Hirst ou Cattelan,sont pareils aux peintres qui il y a 100 ans faisaient du beau,pour bourgeois voulant que rien ne bougent?.
Je vais me pencher,sûr cette question,est ce que la provocation en 2006 n'est pas semblable à la beauté que beaucoup on lutté à faire perdre,dans les yeux des gens?.
La démagogie et la facilité n'est elle pas semblable,dans la provocation d'un Cattelan,que dans la beauté?.
Amitiés Antony.

2006-09-12

CATELAN

Bonjour,
je viens de lire le site de Ben,un écrit de Rodriguez par rapport à l'oeuvre de Catellan.
Et je voudrai dire;
De critiquer ouvertement un artiste en parlant ou du moins en évoquant des mots comme "Bouffonnerie","mascarade",ne fera pas avancer ni évoluer les idées.
Loin d'avoir une affection pour Catellan,mais qui est pour moi un miroir de la culture d'aujourd'hui,je ne prendrai pas sa défense,mais je dirai simplement que le problème qui se pose chez cet artiste,c'est la non importance,que d'ailleurs beaucoup s'emplois à développer,en matière d'histoire de l'Art.
Car si vous avez certaine notions d'Art,vous comprendrez très rapidement que Catellan,est une fraction de molécules d'artistes qui gravitaient autour de Dada dans les années 20.
Je veux dire que des artistes comme Maurizio Catellan,à l'époque de Dada,il y en avaient des dizaines,mais aujourd'hui comme la création est très pauvre,du moins sur la scène de l'Art contemporain qui est en surface,Catellan passe pour très grand.
Je crois qu'il faut expliquer aux gens,le pourquoi un artiste peut être intéressant et un autre inintéressant.
Aujourd'hui tout le monde parlent du Quai Branly,cela me rappel,une explication de Kerchache,que j'avais lu,où ce dernier parlait de ce qui différencie une oeuvre d'Art premiers "normal" d'une exceptionnel.Cet écart est minime,mais il fait toute la différence,je pense que c'est parfois pareil en Art contemporain.........
Amitiés Antony.

2006-09-12

NAUMAN SUITE

Bonjour,
la solution ne serait elle pas de vivre retiré du monde de l'Art,comme le fait Nauman dans son Ranch,pour chercher la vérité?.
L'art comme le conçoit les ArtPress,Beaux-Arts,toutes ces écoles,et autres Station,est un Art "Coooool",où la moindre idée parait révolutionnaire,où l'on croit qu'il faut être habillé en artiste pour être artiste.
C'est seulement dans le monde de l'Art esthétique,que cela se passe ainsi.Dans ce monde un Bernard Frize est maître,dans ce monde,les écoles forment des "Zombis",qui iront répandre l'Art démagogiques à travers la France et FRAC,avant de devenir professeurs à leurs tours.
Dans ce monde peut importe le nouveau,la création.
Mais il y a un deuxième monde de l'Art.
Un monde où l'Art vous étouffes à vouloirs chercher la vérité.Un monde de l'Art,où le nouveau est recherché comme de l'or.
Dans ce monde évolues,Mike Kelley,Bruce Nauman,et autres Morris.
Dans ce monde on peut entendre par grands vents,une voix qui dit "C'est le regardeurs qui fait le tableau" ou " l'Art n'est plus essentiellement visible,mais surtout matière grise".
Dans ce monde je ne vous cacherai pas que le succès est mal vue,et que la démagogie n'a pas sa place.
Seulement dans ce monde,le sacrifice d'une vie normal est demandé à l'entrée,et le besoin de trouver la vérité est omniprésent,et peut conduire à la folie.
Certains se sont d'ailleurs suicidés,je ne peux vous dire si c'est parce qu'ils avaient trouvés la vérité,où si à force de la chercher ils n'en pouvaient plus?.
Toujours est il que dans ce monde,l'importance du passé est bien compris,et bien utilisé,afin de pouvoir,demain,faire du nouveau.De plus les recherches passées servent de points de départ à certains pour partir à la recherche de la vérité............................
Je voulais également parler,d'artiste d'aujourd'hui,qui ont un concept intéressant.Je parle de Closky,par exemple,qui est parfois intéressant,mais le problème est la matérialisation,et les médiums utilisés.Je pense que son travail pourrait être nouveau,parfois,si il utilisait d'autres supports,car là son travail,pour moi se rapproche trop d'autres artistes.L'importance de l'histoire de l'Art se trouve ici.En connaissant ce qui fut utilisé,il devrait arrivé à faire la même chose avec d'autres médiums,mais c'est également cela qui différencie les grands artistes,des secondes zones.Les grands artistes réinventes toujours,alors que les secondes zones pissent à droite à gauche,cela est parfois intéressant mais ne dure pas longtemps et ils tombent rapidement dans l'oublis ou dans la démagogie.
Amitiés Antony.

2006-09-12

TROP DE REFERENCES ET DE DEFFERENCES

Bonjour,
Cézanne disait "Je vous dois la vérité en peinture et je vous la dirai".Aujourd'hui qui cherche la vérité en Art?.
Comment peut on trouver la vérité,quand à la base de toutes créations il y a une mauvaise approche de l'Art?.
Comment peut on sortir du positif de ces écoles d'Art,et autres institutions?.
Je préfère un peintre du dimanche qu'un artiste qui sort des écoles d'Art,car le peintre occasionnel peint pour lui,contrairement à ce jeune qui peint pour être exposé et avoir du succès.
Encore une fois je prend Duchamp comme exemple,mais j'admire le fait qu'il travaillé dans une bibliothéque,dans l'optique de créer pour lui et non pour les autres,car sa source de revenu n'avait rien à voir avec l'Art.Il créait pour lui.Aucunes pressions de créer pour manger.
Avec ces critiques,journaux,galeries,et autres,l'Art à perdu son sans véritable.
J'ai l'impression que l'on revient à l'époque académique,ou du trecento,là où l'Art ne servait que de décoration.
Les jeunes artistes qui se veulent les héritiers de Basquiat,jouent sur le genre bohême et trash,mais au final,le manque de concept et de vérité les poussent dans la tranche de l'esthétique et du décoratif.On peut donc admirer des scènes porno,violentes,provocantes,etc...sans trouver de vérité et d'Ames,donc de l'esthétique,pour salons de jeunes.
J'ai rencontré brièvement des jeunes responsables d'institutions subventionnés par l'état,et je n'ai pas du tout l'impression que leur Art est un art qui me plait et qui puisse m'interesser,mais peut être ai je tort,et alors il faudra que je me dise que l'Art n'est qu'une simple répétition,car je n'arrive pas à trouver de vrai et du nouveau dans ces lieux.
Je connais quelques jeunes artistes,qui travail en dehors du système de l'Art,et qui sont intéressant,mais cela me donne l'impression que dans l'Art il y a bel et bien différend monde...............................................
Amitiés Antony.

2006-09-12

NAUMAN

Bonjour,
je ne suis pas un critique,ni experts,ou je ne sais quoi d'autres,mais je voudrais simplement parler du Nauman.
Depuis que je m'intéresse à l'Art,j'ai toujours dis et penser que Bruce Nauman,pour divers concepts était l'artiste le plus important,et l'artiste qui touché le plus les vérités en Art.
Et là,je viens de lire la phrase "L'Art doit soulever des questions."par Nauman.
C'est une simple phrase,mais si vous connaissez le travail de Nauman,cela forme un tout,et vous comprenez la grandeur de son oeuvre.
Tout se tient,du café renversé à l'aéroport,tout est une question de vérité en Art.
Amitiés Antony.

2006-09-12

LORD SELAVY


Le terme d'Avant-garde a était longtemps un critère de modernité et d’avancer, mais maintenant en 2006, qui fait de l'Avant garde?
Depuis Duchamp, beaucoup pensent faire avancer l'Art.
Les années 80 où l'on proclamé la mort de l'histoire de l'Art ont engendrés des artistes stériles dans les années qui suivirent, qui pensés que toutes créations étaient nouvelles.
Aujourd'hui en 2006, la création est tellement pauvre, que des artistes comme Catellan, Delvoye, Hyber, Ming,...peuvent passer pour intéressants voir d'avant garde.
A mon avis une personne qui fait du nouveau, c’est un artiste qui mesure l'importance des créations qu'il y à eus derrière lui, il aura donc le choix de les utiliser ou de les détruire, mais en tout les cas, il connaîtra l'héritage qui s'offre à lui.De plus, il pourra comprendre à quel moment il fait du nouveau, voir de l'Avant garde.
Mais quand des artistes vous disent " avant 90, c’est de l'histoire ancienne, c’est du passé", très bien mais alors où est le nouveau, qui apporte une pierre à l’édifice, qui frôle les limites de l’Art, dans VOTRE monde où la mémoire ne sert qu’à savoir combien coûte une œuvre et de quelles écoles sort tels ou tels artistes?
L’exposition du Louvre, où Mike Kelley intervient sur des œuvres du 18é et 19 é, prouve bien qu’il n’est pas questions d’époques, d’années, mais lorsque l’avant-garde est là, on rentre dans une dimension qui dépasse le concept du temps.
En cela un Schwitters peut être comparé à un Basquiat,un Combas peut et doit être mit en présence d’un Picasso,casser les barrières du temps,casser les piquets académiques qui rentre chaque œuvres dans une époque,les casser avec le marteau de la vérité.
En matière d’avant-garde il n’est plus questions d’années, de mois, d’heures, de minutes, secondes etc.…
Cela ne sert simplement qu’aux l’écoles académiques, aux artistes sans importances, et aux galeries pour pontifier pendant leurs ventes « C’est un bonne époque ».
Présentez moi une œuvre de la renaissance,avec un crâne surmodelé Iatmul,un Haring,une tablette Rongo-Rongo,un Robert Morris,une calembours de Mlle Sélavy,une photo de Hains,une lecture de poème de Lautréamont par Mike Kelley,et je défis  n’importe qui de me parler d’époque.
Je pense que dans le futur l’Art sera dans les siences, il passera par la biologie, ou autres, mais même là, il ne faudra pas oublier ce qui fut avant nous, réalisé.
La démagogie est toujours présente, les artistes formés dans les écoles d’Art crachent sur le passé, afin de faire croire que leur travail est unique et nouveau, car il est bien plus difficile de faire une logique entre une pièce de théâtre de Roussel, un grand verre, une compression, une lanière de feutre, un oiseau dans l’espace et un Vermeiren, par exemple.
Antony Giovagnoli.

2006-09-12

CEZANNE

Bonjour,
il ne fait pas très beau,le ciel est gris,je pense à Cézanne et je me dis qu'il y a plus de cent ans il était en train de peindre,en se disant quel beau ciel gris,et là je me dis;
comment expliquer à une femme l'importance de l'histoire de l'Art,
aujourd'hui ça va,mais demain,quand ma femme me dira "vend ce livre et cette oeuvre,on part en vacances"?j'ai compris la leçon de Duchamp,et je ne pense pas m'encombrer de trop de poids,
comment croire en l'éducation dans ces écoles d'Art,
pourquoi autant de démagogie en Art et dans ces galeries,
Arman et Rotella avait raison,quand je vois ces galeries qui ne sont plus que des drogueries ignares et irrespectueux de l'Art,
combien de pièces étaient bonnes dans la collection Vérité,
les gens qui travaillent au musée Branly,sont ils des planqués ou des passionnés?,
où en serait l'Art sans Duchamp?,
les artistes intègres mettent ils plus de temps à être reconnus?,
comment se serait déroulé la vie de Basquiat si il n'était pas partit?,serait il devenu poète en Haïti,ou aurait il fait de la surproduction?.
pourquoi je n'arrive pas à rentrer dans l'oeuvre de Warhol?.
le musée Branly est une bonne chose,mais feront ils une exposition sur les tortures et l'esclavage orchestré par l'église à Rapanuit ?.
la foire de Bâle,où soit disant on voit bcp de jeunes artistes,pourquoi alors voit on autant de Buren,Bourgeois,Miro,Picasso,....?Les gens auraient ils compris l'escroquerie de tout ces Catellan,et autres Delvoye?,
André Breton,vivait seul à la fin de sa vie,avait il raison?,
Duchamp à vécu toute sa vie comme il a voulue,est ce encore possible aujourd'hui?,
Klein était de la soupe face à l'oeuvre de Malevitch?,
Art press et beaux arts n'arrivent plus à suivre les productions artistiques qui naissent de partout,ils sont pris à leur propre jeu,à vouloir chercher les nouveaux Basquiat,on voit 500 artistes,chaque jours,qui se prennent tous pour des nouvelles icônes,
Millet est elle dépassée?,
Mollet-Vieville tourne en rond?,
Daegen est intéressant jusqu'en 1950?,mais aujourd'hui à t'il une critique constructive?,
Où est le Combas des années 80,bien qu'aujourd'hui même dans ses peintures qui ressemblent à des sérigraphies,on peut encore voir sa folie,
Ben me fait penser à Schwitters,car comme lui il se sert de ce qu'il trouve dans la rue pour créer et réfléchir,mais Schwitters était plus vrai,
Les Futuristes avaient ils raison,quand on voit une danseuse,peut on voir un avion,et ensuite la mer?,
les surréalistes proclamés une investigation de l'esprit qui pouvait mener à la folie,
Artaud,je n'arrive toujours pas à comprendre,si il détestait la vie,si il adorait la vie,je ne connais peut être pas assez sa vie,mais était il autant important?,
Les Mayas étaient Fluxus,les Pascuans étaient Surréalistes,les Dogons,Baoulés,...étaient cubistes,tout est un recommencement?.
Amitiés Antony.

2006-09-12

ECOUTEZ

Bonjour,
à ceux qui pensent que l'Art est une question d'époques,que l'histoire de l'Art est faite pour les passéistes,je dis;
Regardez l'exposition en ce moment au Louvre,et où Mike Kelley a réalisé un travail fantastique entre la peinture du 18 ou 17 siècles de son pays et ses propres visions et souvenirs.
Mike Kelley est un artiste underground qui touche à tout,autant à la musique Rock,qu'à la poésie,à la littérature aux films,à la critique etc...
Si je parle de ce travail qui est en ce moment à Paris,c'est qu'il pulvérise toutes les barrières du temps.
Imaginez vous un tableaux du 18 é siècles,avec de la poésie cité par Kelley.Je pense que ce dernier est l'artiste même du 21é siècle,car il incarne la parole de la rue,des surréalistes,du rock,de la critique d'aujourd'hui,du désespoirs,de l'incompréhension etc...Kelley est un condensé de bcp de pensées.Pour moi il forme l'avant garde 2006.
Quel force de pouvoir allier des peluches usées,ou des grosses mascottes pleines de merde,avec une culture qui va jusqu'à Roussel,i like it.
Je me dis,
c'est ça que je cherche dans l'Art,l'écho du passé,pour pouvoir véritablement voir du nouveau demain matin.
Amitiés Antony.

2006-09-12

LES LIMITES DE L'ART

Bonjour,
je lis la lettre de Ben,et je me dis;
Qu'est ce qui est le plus important,chercher les limites de l'Art ou faire du nouveau?.
Le nouveau ne nécessite pas d'aller chercher les limites de l'Art,mais la limite de l'Art nécessite du nouveau si non,on peut rapidement tomber dans la redite.
Alors qu'est ce qui est important en Art aujourd'hui?
Choquer,pisser le plus loin,dépasser Duchamp,make monay comme se disent beaucoup....?.
Cela me rappel,un texte de Millet des années 70,où il était plusieurs fois questions de "Dépasser Duchamp".Mais doit on penser de cette façon,ou plutôt se dire je fais du nouveau et peut être qu'un jour mon travail sera nouveau et peut être même toucherais je la vérité en Art,voir les limites.
Car au final,combien on fait et font du nouveau?.Et combien ont touchés les limites de l'Art?.
Malevitch,Duchamp,Buren,Mike Kelley,...sont allés très loin.
Mike Kelley va très loin dans l'investigation de l'esprit,il fait du nouveau,et de plus touche à certaines limites,mais combien sont ils?.
Ben parle des dessins des jeunes,mais ces derniers peuvent ils faire du nouveau en utilisant ce même support qui est là depuis des centaines d'années?.Donc sans passer par le stade de nouveau,peut on aller au limite de l'Art?.
Si un jeune a un concept intéressant,mais le matérialise avec les matériaux,feutres,papiers,etc...Fera t'il du nouveau de son idée?.
Encore une fois,je pense que pour faire du nouveau il faut rentrer dans un laboratoire,par là on pourra envisager certaines vérités.
Et puis en même temps que j'écris,une vision me vient à l'esprit.Combien on perdu la tête à chercher à faire du nouveau,et combien de critiques ont perdu la raison à comprendre où était la vérité en Art?.
Lamarche-Vadel,pourquoi c'est il suicidé?.Avait il trouvé la vérité?.
Malaval s'est suicidé,je ne pense pas qu'il est pu trouver la vérité,mais il avait peut être compris que la démagogie,même en art rapporte plus?.
Basquiat avait il trouvé la vérité?.
Hains,ne cherchait pas la vérité,il vivait,mais certains racontent qu'il s'est laissé partir,avait il trouvé des réponses?.
Jacques Vaché à fait croire à une mort accidentel,mais il c'était bel et bien suicidé,avait il trouvé des vérités?.
Est ce que de chercher la vérité,cela coûte cher?.
Combien coûte le vrai et la vérité?.
Ce sont ils suicidés,car ils ne trouvaient pas la vérité ou parce qu'ils l'ont trouvés?.
Les jeunes rigoles,les vieux se fichent du vrai,qui cherche la vérité en 2006?.
Depuis Duchamp,l'Art est il bon ou mauvais,y a t'il encore un milieu?.
Amitiés Antony.

2006-09-12

LA BARRIERE DU TEMPS

Bonjour,
finalement je me demande si les critiques d'Art n'ont pas tort à cent pour cent lorsqu'ils cherchent à différencier les époques et mouvements,lorsqu'ils parlent de ruptures,de "L'Art est mort" etc...Avec le temps Lamarche Vadel,du moins ces discours qu'il tenait,sont à cotés,à mon avis.
Je m'explique.
J'ai lus une phrase,que je cite de tête,"..on n'en mentionné un peintre Italien qui peignait avec de la matière fécale, d'autres pendant la révolution avec du sang.On peut peindre avec ce qu'on voudra......il faut que l'on voie l'oeuvre d'Art,c'est par la quantité de travail fournie par l'artiste que l'on mesure la valeur d'une oeuvre d'Art".Cette phrase est de Apollinaire.
Alors bien sûr cette phrase peut être différente aujourd'hui,il faudrait plutôt dire,c'est le concept qui compte le plus,il faut qu'on m'explique le concept.Ce n'est plus trop la quantité qui compte mais l'idée en 2006.
Mais au final n'est ce pas là la même chose?.
Cézanne peignait des baigneuses,Robert Morris expose des lanières de Feutres,Serra du plomb,Buren des bandes,Rrose Sélavy des phrases,Malévitch des quadrangles,Combas peints des délires avec grandioses,etc....L'apport d'idées,de génies,de remises en questions,tout cela restent inchangé,seule la matérialisation varie.Et le plus important,la croyance en l'Art reste inchangée,de même que la rigueur.Morris ou Merz a et avait cette rigueur que pouvait avoir Cézanne.
Ce que je veux dire,c'est qu'importe les années,seul l'avant gardisme et la croyance rentre en jeu.Donc ne parlons plus de passé ni de présent,et opposons aussi facilement un Combas avec un De chirico.
Je m'attaque à tout les critiques,galeristes,courtiers,artistes,conservateurs,etc...Qui disent cette même phrase "C'est bon,c'est le passé Duchamp,...,il faut passer à autres choses".Je les attaques dans la mesure où j'aime faire des comparaisons avec des artistes passés et présent,d'ailleurs il n'est plus questions,de passé ou de présent,mais d'avant garde.Dans cette logique je place Schwitters avec autant de modernité que Basquiat,Haring avec l'écriture Rongo-Rongo etc....
Alors quand les Millet ou autres parlent,d'époque Art contemporain,pour moi cette époque regroupe que des artistes devant être classés de cette unique façon car ils n'ont rien d'autres.
Faire éclater cette barrière,cloutée par les époques.
Je pense que l'Art en 2006 ne doit plus compter les années qui différencies,mais bel et bien regarder en rapport à l'Avant garde.
L'intemporalité est la seul issue pour continuer à avancer.
Texte utopique.
Amitiés Antony.


2006-09-12

ECLAIRCIR

Bonjour,
je suis très touché de recevoir des mails d'artistes,qui me demandent de dire ce que je pense sûr leur travail,mais je voudrais dire que je ne prendrai jamais cette responsabilité,quand à critiquer une idée ou un concept,du moins de cette façon.
Je ne suis pas un critique,ni même un galeriste,et c'est pour cela que parfois je répond de façon rapide,c'est parceque je ne tiens pas à avoir de responsabilité à parler d'artistes à la recherche d'une réponse.
Je répond à une personne qui m'attaque,bien évidement,et c'est d'ailleurs bien plus simple,mais de prendre la responsabilité de dire qui est dans la bonne voie ou pas,n'est pas pour moi.
Il faut peut être que j'explique pourquoi j'écris car bcp pensent que j'aspire à devenir critique,ce qui totalement faux.
J'écris car je suis passionné par l'Art,et je réagis donc de façon spontané à ce que je vois,entend,lis,etc...J'écris de façon automatique,une forme de pensé-écrit,qui débouche sur un Hasard-objectif,j'enttend par là,une confrontation de ce qu'il y a à l'extérieur (le monde) et à l'intérieur de mon moi.
Donc c'est plus une recherche de questions,et de réactions qui me poussent à mettre en aplat.
De plus,j'écris pour savoir ce que Ben pense avant tout autres choses.
Amitiés Antony.

2006-09-12

FINALEMENT

Bonjour,
finalement je me demande si la meilleure épreuve ne serait pas celle de Da Vinci,quand ce dernier demandait d'inter-prêter les vestiges d'un mur,les croûtes,l'humidité,à ses élèves?.
L'acte de création,de vision,qui se dégage de cette épreuve résulte dans le passage du subjectif à l'objectif.
Dans ce passage,il n'est plus question de démagogues ou autres,cette épreuve joue francs jeu.
On pourrait avoir un adepte de l'histoire de l'Art ou non,il n'y aurait plus aucuns problèmes,seuls l'acte final prouvera de l'innovation.Innovation qui pourra passer par l'installation,la photo,le dessin,la biologie,etc....
Je crois que véritablement le passage qui passe donc par l'interprétation,serait une véritable révolution,car cette interprétation part d'une abstraction,d'un non-objet.
Enfin ce n'est qu'une idée............Mais je pense qu'il faudrait tout de même penser à changer le système des écoles et autres institutions.
Amitiés Antony.5/06/06

2006-06-04

80% des artistes passent a la trappe.

Bonjour,
si je rentre dans ce que je crois devoir trouver en Art,80 pour cent des artistes passent à la trappe.Est ce qu'avec l'age cela va s'atténuer ou s'accentuer cette intrensigence?.
Toujours est il que,autant j'aime les francs tireurs autant les autres me lassent.Mais alors est ce que j'aime l'Art ou seulement une forme d'Art?.
Je déteste l'hyper réalisme,figuration narrative,etc...Qu'est ce que cela veut dire?.Je peux parler des heures de Robert Morris,ou de Mario Merz,mais je ne peux pas penser aux hypers réaliste Américains.
Je ne sais si j'ai raison mais c'est comme cela.
C'est très déstabilisant de se demander si on est dans une bonne voie ou une mauvaise,mais à la fois très excitant.
Amitiés Antony.

2006-06-04

MESSAGE PERSONNEL

Bonjour,
au journaliste qui ma écrit,en me disant qu'il fallait passer à autre chose que Duchamp ou Malevitch,je répond;

Vous avez raison,simplement une fois les limites repousser on ne peut revenir en arrière,ni même imiter.Et aujourd'hui ce n'est pas un Parreno ou un Hyber qui apportent un sang nouveau.
Duchamp disait "Ne marche pas pour ce qui fait courir les autres",Schwitters disait "Garde-toi de répéter ce qu'un autre a déjà fait avant toi"Merz.
Faire du nouveau,faire du différend,seul dans ces optiques l'Art pourra avancer.Et je dirai encore plus,que si vous,les critiques ou journalistes vous ne chercheriez pas le nouveau Basquiat tout les jours,l'Art pourrait peut être avancer de façon plus avant garde.En effet,n'importe quoi aujourd'hui peut passer,à vos yeux pour nouveau ou exceptionnel,le tous c'est de faire un bon vernissage et que Pinault achète.

Alors à toi qui me relate des exemples inutiles,de dépassement,d'artistes obsolètes,je ne rentrerai pas dans ton jeu,mais te dirai simplement qu'importe les différences d'ages,Schwitters est mort en 1948 et pourtant je trouve autant de grandiose et de modernité entre Basquiat et Schwitters,je trouve qu'à un certain moment leurs idées sur l'Art et le monde sont très proche.Mais c'est là que vous ne comprenez pas ou plus l'Art,l'avant garde unie les époques,c'est pour cela qu'avec le temps je ne m'enflamme plus contre des Lavier ou autres,car le temps remets toujours les pendules à l'heure juste.
De plus l'histoire se répète car les journaux ne médiatisent que les artistes esthéticiens,et laissent dans l'ombre ceux qui pourraient apporter un goût de nouveau.
Amitiés Antony.

2006-06-04

POUR RÉSUMER

Bonjour,
en temps normal,de l'exposition "La Force de l'Art" on devrait dire,c'est une exposition d'Artistes lèche cul des politiques et des Maires,et si ils étaient des vrais artistes,qui emmerdaient les institutions,ils ne pourraient pas exposer dans ce contexte,donc en temps normal on devrait dire que tout les artistes exposés sont des demi sel.Je dis en temps normal,car aujourd'hui en France il y à tellement peut de choses pour l'Art qu'au final l'exposition de Villepin est une bonne chose.
Mais que faire,comme disait Mario Merz "Che Fare",la société en France forme des lobotomisés,formatés à un académisme profond,même les chômeurs,les étudiants,les artistes...tous sont formatés par cette société.
Les politiques se foutent du devenir du pays,de droite comme de gauche,la solution serait de ne plus voter,et aux personnes qui me dirait "Des hommes sont mort pour ce droit de vote",je leur dirai que les époques ne sont plus les mêmes et que ce droit de vote peut rapidement se transformer en poison.Choisir un parti politique en France revient à rien.Comme disent les Anar' "Si les élections changeaient quelque choses,cela ferait longtemps qu'on les auraient interdites".
Mais qui suis je pour parler comme cela,moi qui ne suis ni étudiants,ni politiques.
Ben parle de l'exposition de Sherman,pour moi c'est une des seules artistes-photographe,qui restera vraiment dans le temps,Nan Goldin n'est intéressante qu'à une certaine période et encore cela tombe dans une certaine facilité.Beecroft me plaisais bcp,mais le jour où je me suis dis si je remplace les femmes par les hommes,est ce que son travail me plairait toujours autant?.Donc au final j'aime l'esthétisme de son travail?.
Le seul photographe,qui me plais vraiment aujourd'hui est Serrano,j'aime bcp,parfois cela me fais penser,inconsciemment à Basquiat,pourtant rien à voir.
Je parle de Basquiat,j'ai revu le film de Schnabel.J'aime bcp Basquiat,et je me demande si tout est vrai dans le film,car à un moment il y a une scène où l'artiste se fait interviewer dans son atelier,le journaliste lui demande pourquoi cela,pourquoi ça,et Basquiat lui répond "Vous ne demandez pas à M.Davis pourquoi telle ou telle musique".Moi j'ai vu la véritable interview,Basquiat ne cite pas Davis,mais Duchamp,alors au final combien y a t'il de dérive du vrai dans ce film?.
Autant j'aime les conceptuels,autant j'aime Basquiat,Haring,Combas.Je ne comprend toujours pas pourquoi le monde des conceptuals and Minimals artists,ne supportent pas la peinture de Combas?.Moi j'aime cette sauvagerie,que Haring comme Combas avaient.Je crois qu'ils auraient énormément plus à André Breton.Basquiat me plais pour cela et pour autres choses.Il me plais parce que je retrouve bcp de souffrances,d'un créole à la recherche de ses ancêtres,parce que je vois l'insouciance d'un jeune soucieux du devenir,je retrouve un homme qui veut être libre.Basquiat était un très bon artiste.
Hier une personne qui est journaliste,m'a dit "C'est bon Malevitch,Duchamp,etc...,il faut passer à autre chose,passer à Lavier".Alors je ne vais pas sortir un discours contre Lavier,mais je voudrais simplement dire,qu'importe le temps,les générations,le tout c'est la modernité qui appel l'intemporalité,cela veut dire que même si un carré sur fond blanc à cent ans,il sera toujours plus important qu'un coffre fort sur un frigo...............................
Amitiés Antony.

2006-06-04

LA ROUE TOURNERA?

Bonjour,
aujourd'hui,les critiques,les galeries,les journaux,parlent de Lavier,de Laurette,de Hyber,de Catellan,etc....et lorsque on parle du rapport au passé,là où certains artistes étaient encore des novateurs,on vous dit "il faut passer à autres choses".
Alors,moi je veux bien passer à autres choses,mais si ce que je vois aujourd'hui est stérile,ou du moins inutile par rapport à ce qui fut,je ne suis pas d'accord.
Les critiques,pour cautionner les pièces inutiles,ou simplement carnavalesque,de certains artistes,disent depuis Duchamp on peut faire n'importe quoi.Mais moi,je ne pense pas,et même si Fluxus,pensait le contraire,je pense que c'est à cause d'une très mauvaise compréhension de la pensée Duchampienne aujourd'hui qu'on voit n'importe quoi.
Je prend Lavier comme exemple,et je voudrais que l'on me dise,qu'apporte son travail à l'Art contemporain en 2006?.Au final que cherche Lavier?.Je me demande si à force de tourner en rond,son oeuvre majeur ne serait pas aboutie par une roue de bicyclette sur un tabouret de cuisine?.
Je ne comprend pas l'Art contemporain en 2006.
Je ne comprend pas qu'après Cézanne,après Malevitch,Duchamp,Dubuffet,Buren,Combas......On puisse voir autant peut de nouveauté et de création qui marque les esprits,je ne dis pas bonne création,mais MERDE une création qui vous coupe le SOUFFLE,et non pas une vulgaire spoliation d'idée,ou autre.
Quand je vois les Néons de Lavier,je me dis que l'Art en France est pauvre.
En 2006,je ne cherche même pas à voir une oeuvre plastique,une oeuvre matérialisée,mais une parole d'un artiste qui puisse remettre cette Art dogmatisé par une pensé académique que la France respire depuis environ quinze ans au moins,en question.Les jeunes sont déjà en bout de course avant même de commencer.
Enfin,je ne suis qu'un jeune.
Amitiés Antony.

2006-06-04

CRÂNE LATMUL OU SAWOS

Bonjour,
Si aujourd'hui,j'aime autant un crâne surmodelé,qu'un Haring,un Buren,ou une oeuvre de fou,c'est grâce à André Breton,et si certains pensent qu'il avait une pensée trop dogmatique,ou autre je leur répondrai qu'ils n'ont qu'a regarder le mur qui se trouve au centre Pompidou,et quelle modernité il fallait avoir pour pouvoir marier un Picabia avec un bouclier Sepik,un Miro,un Duchamp,avec un Uli,etc....
Bref,si aujourd'hui,j'aime tout cela c'est en grande parti grâce à André Breton,à Vlaminck,à Picasso,à Apollinaire,.....
Apollinaire,voila le nom qui représente la plaque tournante des mentalités,Apollinaire est le pont entre l'ancienne pensée et la nouvelle,celle que l'on peut voir encore aujourd'hui.
Guillaume,précurseur de tellement de choses et surtout de visions.Quand vous parcourez l'histoire de l'art vous pouvez apercevoir le nom de APOLLINAIRE assez souvent,mais pourquoi et surtout comment?.
On dirait que Apollinaire à toujours sus où allez pour être demain dans la naissance d'un mouvement.Et si aujourd'hui,on prête de l'intérêt à des gens qui écrivent,je pense que c'est en partie grâce au poète.
Pour finir,le grandiose,qu'il y a chez Breton,Apollinaire,Duchamp,.....c'est que même mort,on parle d'eux,comme si ils étaient encore là,car ils apportes tellement.
Amitiés Antony.

2006-06-04

LE NOUVEAU N'EST PAS À L'ECOLE

Bonjour,
je reproche aux jeunes artistes,de vouloir rendre compliqué leurs travail ainsi que l'Art,peut être pour masquer le peut de profondeur,qu'il y a dans leur concept.
Mais je me dis que cela doit venir de ces écoles qui les ont rendus intellectuel et neutre sur le plan de la nouveauté.
je reproche aux institutions,aux écoles,aux musées,aux professeurs,aux intellectuels,aux artistes comme Rutault,Raynaud,...,je reproche à toutes ces lieux et personnes de vouloir rendre l'Art compliqué,en fait de tourner en rond,de faire du vide,mais en mettant un gros discour dérriére,en fait,ils font la même chose que les politiques.
Pour moi il n'y aura aucune bonne création qui ressortira de travaux difficiles.Le nouveau sortira d'un oeil nouveau,pour ne pas dire d'un oeil sauvage.
Les jeunes ne font pas de nouveau en 2006.Pourquoi?.Car ils sortent de ces écoles d'Art,écoles qui les ont formés à l'académisme,ces jeunes sont formatés,comme on peut formater un ordinateur.
Académique,le mot est lâché,il faut le traquer et l'abattre.
Picasso,Duchamp,Hains,....,pas d'académisme,mais des pensées indépendantes,qui formeront encore pour longtemps,le nouveau.
Amitiés Antony.

2006-06-04

COMBIEN SONT-IL, AU FINAL?

Bonjour,
combien sont ils,au final?.
Beaux-arts,pour certains artistes,parle de succession à Duchamp.Mais pourquoi?.
Pourquoi dire "lui est une suite à Duchamp,lui à Picabia,lui à Dali,lui à Schwitters etc..".
Moi je me demande surtout,sur 500 artistes combien sont des avants gardes,combien créent un nouveau,une idée nouvelle,combien remettent en questions,combien pissent sur la société?.
J'ai une grande admiration,pour Duchamp et pour Malevitch,mais je ne l'es compare pas,chacun est un bon artiste,différend mais tout aussi bon l'un que l'autre.
Aujourd'hui,on se fiche de l'histoire de l'art,les journaux comme les galeries.Par contre pour faire briller un jeune,sortit d'une école,ces journaux et autres galeries n'ont pas peur de prendre en référence des Duchamp,Dada,Klein,etc...Tout cela pour faire mousser,et vendre.
Moi je crois que,si un artiste est bon,il n'est pas sujet à savoir si c'est une succession,à un tel ou un tel.
Je crois que là,Combas,Basquiat et Haring,entre autres,en sont des exemples.C'est à dire qu'il est inutile de parler de suite,quand le géni est là,l'oeuvre,parle d'elle même.
Par contre si un artiste est médiocre,de dire que c'est une suite,surtout lorsque c'est un critique qui utilise cette méthode,cela réconfortera l'acheteur.
Je crois en l'histoire de l'Art,mais pas en matière de référence,l'histoire de l'Art ne doit servir,au final,qu'à une seule chose,c'est à dire faire du NOUVEAU,et ne doit pas servir à faire briller ces médiocres artistes.
De plus,cela me semble vraiment démagogique,de placer un artiste insignifiant,à coté d'un grand,car même dans l'ombre d'un géni,l'artiste médiocre pourra toujours briller,ce qui n'est pas le cas lorsqu'un artiste est bon,il n'a besoin de personne pour exister et briller.
Amitiés Antony.

2006-06-04

LIBERTA

"............j'imitais en tout la vie des paysans.Je frottais d'ail la croûte du pain,mangeais du lard en y mettant les doigts,courais pieds nus et portais pas de bottes....."
K.S.Malévitch.
Voila,pour moi le genre de phrase et de mentalité qu'un artiste doit tenir,pour pouvoir faire la révolution dans les esprits.
Cordialement.

2006-06-04

E=MC2

Bonjour,
je me demande si faire du nouveau,c'est faire une succession à l'histoire de l'art,ou si c'est faire une rupture,tout en sachant ce qu'il fut réalisé auparavant?.
Les jeunes dans les écoles disent "c'est de l'histoire ancienne,Ben,Buren,Duchamp,etc...il faut nous connaître nous maintenant,c'est nous l'avenir".
Mais moi,je me dis;
Si faire du nouveau,c'est changer la donne par rapport à l'histoire de l'Art,ou de façon radical (rupture total),les étudiants sont dans l'erreur,puisque ils travaillent toujours sûr les mêmes supports,c'est à dire toiles,papier,plastique,seul l'aspect esthétique change,ce qui nous ramènes à très loin....
Moi je pense,que c'est dans la science et plus particulièrement dans la biologie que l'art pourra trouver une nouveauté.
Puisque le nouveau,c'est faire une chose qui n'existait pas,inventer donc.Si vous prenez une molécule,vous pouvez inventer,créer,une chose,un être nouveau,une vision nouvelle.L'art c'est la vie,la vie est dans les laboratoires en 2006.Les jeunes artistes,ne sont que des ombres du passé,personnes ne créaient de nouveau,la plupart tournes en rond,quand ils ne font pas de l'inutile.
Tout ceci n'est que pur utopie,et quand je vois ce que font les jeunes aujourd'hui,je me demande si il ne sont pas déjà vieux à 25 ans.
Amitiés Antony.

2006-06-04

AUX INTELLECTUELS

Bonjour,
j'aime détester les intellectuels de l'Art.
Ceux qui pontifies sur n'importe quoi et n'importe qui.
Ceux qui parlent des heures de Raymond Hains,de son oeuvre etc....Pour moi,c'est du flan et je doute que cela aurait plu à Raymond que l'on parle autant du passé,lui qui n'était pas un taullard de l'Art,et qui regardait toujours le présent avec les yeux émerveillés d'un Surréaliste.
Les intellectuels sont partout,souvent chez les artistes médiocres,dans le goût de Jean Pierre Raynaud.
Les intellectuels,connaissent l'histoire de l'Art,ils savent que Dada vient avant les Surréalistes,mais demandez leur pourquoi Malevitch est bien plus profond que Kandinsky,si ce n'est pas dans un livre ils n'arrivent pas à comprendre le pourquoi du comment.
Les intellectuels sont dans les écoles d'Art,en fait je pense que les étudiants en Art aspirent plus à devenir intellectuels qu'artiste.
Les intellectuels ne m'aiment pas parce que je ne fais pas attention aux fautes d'orthographes,mais n'ayez crainte Messieurs,je n'écris pas pour que vous me lisiez.
Les intellectuels se cachent parfois au milieu des artistes.Ex Rutault,est un très mauvais artiste,son concept ne vaut rien,cependant il pontifie tellement,qu'à la fin vous vous dites,"avec toutes ces théories,cela doit être bon.".
Les intellectuels sont très fort,cependant,j'admire les artistes comme Cézanne,Malevitch,artistes que les intellectuels méprisaient de leurs vivant.
Pour finir,je fuis véritablement ces roi de la masturbation intellectuels.
Amitiés Antony.

2006-06-04

NOUVELLE VICTOIRE SOUS LE SOLEIL

Cézanne disait que les professeurs n'avaient rien dans le ventre, Duchamp avait été refusé à l’école des Beaux Arts, Malevitch voulait réinventer l'apprentissage de l'Art, etc..etc….....
Ce tract est un appel au retour de l'Art d’Avant garde, et consiste à casser le système qui règne dans les écoles d’Art aujourd’hui.Système de lobotomisation, qui formera avec cette approche actuelle de l’art, des artistes peluche, qui auront une durée de vie d’environ  2 ans.Par la suite ils deviendront à leur tour des professeurs.
Il me semble être nécessaire de changer le cour des choses, car ce n'est pas pour rien que l'Art tourne en rond aujourd'hui.
Ce n'est pas normal que rien de nouveaux ne puisse voir le jour, ce n'est pas pour rien que Malevitch est toujours autant moderne.
Casser, brûler, tuer, ses idoles est un geste positif pour la création du nouveau, cependant comme plus aucuns n'artistes n'a la sagesse de regarder, et de comprendre ce qui fut,avant lui réalisé, la création ne sera que répétition.L’artiste  va créer des plats réchauffés, avec certes une sauce 2006, mais cela n'empêchera pas l'amateur de voir la supercherie.Grâce à ces systèmes administratifs qui pensent connaître l’Art,on se retrouvera avec des jeunes dans une vingtaine d’années qui penseront faire du nouveau,lorsqu’ils compressent des voitures.
Il faut croire en l'Art comme en Sainte Rita, l’Art est un sacerdoce et non une mode.
J'appel donc tous ceux qui pensent que le système, et l'approche de l'Art en France est à changer, je les appels à faire courir et fuir la démagogie  et à remplacer ces professeurs robotisés par des paroles chaque années répétées.Ces écoles sont des usines à Sommeil.L'art qui y est  enseigné  est un Art basé sur une simple masturbation intellectuel, et n'apportera à aucun moment du nouveau et une pierre à l'édifice.
Donc pour résumer reprendre l’intransigeance, la rigueur, la sauvagerie, la liberté, qu’avait les anciens me semble primordial à l’évolution de l’Art.
Ne croyez pas ce que vont vous dire les professeurs dans ces écoles, ils ne sont que des marchands de sommeil.
Inventez votre propre soleil……………..
Giovagnoli Antony.

2006-06-04

MESSAGE POUR BEN

Bonjour,
je me permets de dire à Ben,que dans la préparation du tas d'esprit,là où il parle des futuristes,il me semble que l'on devrait parler de MALEVITCH et donc des Ounovis,Aveniristes,qui sont les pères spirituels de Dada,car ils datent des années 1912,13,14,15.....
Malevitch et son suprématisme dépasse le futurisme,car il abolit la figuration qui se trouvé dans le Futurisme,en matiére de Non-objet et donne véritablement le sens de l'infini en Art,avec son carré blanc sur fond blanc.
Pour finir,c'est un avis personnel,il me semble véritablement nécessaire de parler de Malévitch dans votre manifestation.
Amicalement Antony.
Ps;dans l'Art chaque création d'idées et une renaissance,mais également une avancée,Cézanne,futurisme,Malevitch........

2006-06-04

L'ART EST UN SACERDOCE

Bonjour,
plus j'apprends,et plus il me semble que;
si les artistes d'aujourd'hui et de demain,continuent à ignorer l'histoire de l'art,et à porter autant peut d'attention à ce qui fut déjà réalisé,l'Art tournera encore en rond pour très longtemps.
Il me semble que la solution qui pourrait faire avancer les choses,serait de rabaisser l'ego des jeunes artistes,de rabaisser l'ego des étudiants,qui pensent tout connaître de l'Art,et qui pensent être,les nouveaux Warhol,Basquiat,Picasso,ou autres Duchamp.Ces centres d'Art,leurs montent la tête,et il me semble que la création n'est pas importante,le tout c'est la tenue vestimentaire qui compte,le plus important c'est d'avoir un air original,dans ces couloirs de la démagogie,les idées ne sont pas importantes,surtout si elles changent les choses.
Quasiment personne,aujourd'hui,ne se demandent comment les Cubistes,Futuristes,Dada,ou autres en sont arrivés là.
Il ne vient pas à l'idée,pour les jeunes,qu'il y a eut derrière tout cela,de longues recherches.
Le cerveau des jeunes étudiants est lobotomisé par ces professeurs socialistes,professeurs aigris car peintres ratés.
Je pars donc en guerre,contre cette forme d'éducation somnifère,qui fait croire,à tout ces jeunes que n'importe quoi est nouveau,que n'importe quoi est intéressant,que l'état doit forcément les entretenir,etc....
L'artiste en 2006,pour moi doit;
retrouver sont état sauvage,
ne pas accepter de compromis,
avoir une force cérébrale,
croire en ce qu'il fait,
se renouveler chaque jour,
accepter l'histoire,pour pouvoir voir demain,
et doit surtout quitter ces écoles d'Art.
Au final pour créer du Nouveau,il ne faut pas fréquenter le monde de l'Art.
Et ne doit pas;
se prendre pour le nouveau Basquiat,
être prétentieux,
ne doit pas se la jouer bohême,quand on reçoit autant de subventions de ministre,je pense à un centre de Nice,
ne doit pas être dans cette logique,qui fait croire qu'un artiste doit être une épave pour construire,
...........
Et surtout un artiste,ne doit pas être une célébrité,prétentieuse,ou alors,il deviendra comme Bertrand Lavier,mais chez lui ce n'est pas grave,car il est de toutes les façons,inexistant dans l'histoire de l'Art,sauf pour les animateurs TV,décorateurs d'intérieurs,ou institutions dans le genre des Frac.
Pour finir,il faut retrouver la conviction,qui avait tant fait avancer les avants gardes.L'art n'est pas une mode,mais bel et bien,un sacerdoce.
Amitiés Antony.

2006-06-04

WHAT IS THE PROBLEMS

Bonjour,
quel est le problème?.
Le problème,est que depuis des générations,beaucoup se demandent qui a dépassé Duchamp.Pour moi,il n'est pas question de savoir qui et comment un artiste a dépassé Duchamp,mais de savoir si son concept est nouveau,etc..après Duchamp....Beaucoup ont perdus leurs temps,sur ce genre de problème.
Prenez Robert Morris,qui a apprit l'oeuvre de Duchamp,notamment "La marié Mise .....",Morris n'a pas cherché à dépasser Duchamp,simplement il à fait ce qu'il voulait,avec certes un écho du passé,mais il a fait de l'avant garde,il a fait des oeuvres,des manifestations,nouvelles,qui étaient d'ailleurs incomprises par Judd,par exemple.Je crois que là on touche au mariage des générations.Et j'irai même jusqu'à dire que Morris,avec cette croyance pour les artistes passés,dépasse Serra,Judd,Lewitt,...avec le temps,mais là c'est encore un autre problème.
Autre problème,et là je voudrai m'adresser à tous ceux qui travaillent dans la critique,les journaux etc...
Un artiste peut et doit rayer ses idoles,mais il faut auparavant avoir saisis leurs importances.
Alors pour savoir qui fait de l'avant garde aujourd'hui,
organiser une exposition avec tous les jeunes du moment,j'entend par là;
Attia,Parreno,Huygue,Peinado,Laurette,etc.....Et mettez au milieu un carré noir sur fond blanc,sans inscrire la date,juste en expliquant le concept,si vous y arrivez.
Vous verrez que Malevitch encore aujourd'hui,et surtout aujourd'hui à 50 ans d'avance sur la génération d'artiste actuel en France.
Pourquoi?.
Je ne vais pas expliquer l'oeuvre de Malevitch,premièrement je n'ai pas assez de culture,et deuxième,parce que je veux parler des jeunes.
Donc pourquoi les jeunes artistes,pas tous,mais bon nombres n'apportent rien?.
Car,de prêt comme de loin,ils utilisent des concepts,des molécules déjà utilisées,alors certes ils y mettent un goût de 2006,mais il n'en reste pas moins que c'est du déjà vu.
Pourquoi Catellan,à autant de succès?.Même si ce n'est pas ma tasse de thé,j'avoues que Catellan est arrivé à faire du nouveau à un moment donné,et comme c'est tellement rare aujourd'hui,tous le monde c'est dit,il fait du nouveau c'est fantastique.
Les jeunes artistes tounent en rond.
Antony.

2006-06-04

PARCEQUE....

Bonjour,
parce que je pense que si la manifestation "Le tas d'esprits",est bien organisée cela pourrait remettre bien des pendules à l'heures,
parce que je pense que l'Art,du moins en France n'est pas sur la bonne voie,car il y a trop de réchauffé et de l'insignifiant,
parce que j'apprend plus en deux lignes d'écrits de Malevitch qu'avec 10 Beaux Arts magazines,
parce que je pense que les artistes du passé avaient bien plus de rigueurs,et de croyance en l'Art que les artistes d'aujourd'hui,c'est peut être là le problème,du moins une partie du problème,
parce que je trouve toujours autant de réponse dans les arts premiers,quelle spiritualité,quelle savoir vivre,quel respect ils avaient,
parce que je pense que Cézanne est toujours le patron,
parce que je me demande vraiment comment va se dérouler l'après Hains,autant pour son marché,que pour sa pensée,
parce que je me demande comment cela va évoluer,
parce que je me demande quand l'Art redeviendra moins sérieux dans l'insignifiant,et plus sérieux dans l'avant garde,
parce que je pense que les écoles d'Art devraient faire appel à des artistes,des générations passés pour leur apprendre l'art,encore faut il,que les étudiants rabaissent leurs ego,
parce que je me demande si Pinault n'a pas une collection complètement calculé sur un marché,collection qui sert à faire monter les prix dans les ventes,que sa maison enchère organise,
parce que je me demande quand on dira Robert Morris,est le plus important des Minimal et des conceptuels;
..............................................;;
Afin je me demande,si c'est moi,mais vraiment je ne peux plus lire,les magazines sur l'art,il me vient une barre d'ennuis,quand je les ouvres.
Amitiés Antony.

2006-06-04

ON EST PAS À L'ÉCOLE

Bonjour,
le carré blanc sur fond blanc de Malevitch explose les barrières.Le suprématisme blanc sur blanc possède une révolution tellement importante,que cela efface bcp de théoriciens des années 60.
Son oeuvre est une révolution,mais également un exemple.Je prend Malevitch,comme exemple,surtout quand il parle de "...plume acérée..".
J'ai lu quelques uns de ses manifestes,sous forme de tract,et bons nombres étaient écrits spontanément,sans véritable conjugaisons,etc...Je crois que c'est là,que se trouve la différence,entre les avants gardes,c'est à dire ceux qui veulent changer le cour des choses,et ces théoriciens d'écoles d'Art,qui répètent toujours le même discours,pontifiant à outrance.Ces théoriciens lobotomisés,me font vomir,car ils sont capables d'écrire des pages et des pages,mais au final,le noyau de leurs textes pourrait tenir sur 3 lignes.
C'est ce que je reproche également,aux critiques,ou aux journalistes,cette façon de commenter les expositions,de façons toujours très intellectuel.Certes on ne doit pas forcement faire des comparaisons entre artistes d'hier,et d'aujourd'hui,du moins pas toujours,mais parfois je préférerai que des journalistes fassent plus de comparaisons,plutôt que de faire ces textes,qui vous ennuis au bout de deux lignes,même quand cela parle d'un artiste que vous aimés.
Je crois sans prétention,que d'aller voir,lire,apprendre,Malevitch par exemple,me montre la voie de la vérité,sans masturbation intellectuel.
Car les artistes,qui basent leur travail sur le principe de cette masturbation intellectuel,apportant que de l'intéressant pour les professeurs ou les Frac,sont légions en France.Cette façon qu'ils ont de pontifier leur travail,sert peut être à oublier le peut d'importance et de nouveau qui se dégage de leur travail?.
Malevitch,m'apprend à ne pas à avoir peur d'être qui on est,et me pousse à croire en ce que j'aime.
Le chemin est long.............
Amitiés Antony.

2006-06-04

...BOIRA LE VIN NOUVEAU

Ho!,acte surréaliste,comment arrivons nous à toi?.
Par des discours,par des paroles,des idées,par l'Art?.
Je sais ce que pensait Breton.Il faut descendre dans la rue etc.......
Les mamelles de Tirésias,est trop peut connu aujourd'hui.
La pluie est de plus en plus acide,et au fond de la terre,des insectes sont en pleines mutations,hier écrasés par toi,humain,mais demain?Demain lorsque l'insecte aura subit la radioactivité?Demain quand l'insecte pèsera 150 Kilos,et se demandera si il veut te manger ou copuler avec toi?.
Nous sommes responsables des guerres,mais également de nôtre propre fin.
Tu t'assied à table,avec ton ventre,tu es prêt à manger de la viande,mais la viande est porteuse de maladie,depuis la mondialisation,ce qui fait que tu ne mange plus pour vivre,mais pour mourir.Les mayas,les Baoulés,les Sepik,respectés leur nourriture.Encore une fois on devrait prendre exemple sûr eux,mais l'homme moderne est trop prétentieux pour écouter,et pour se mettre face à son erreur,c'est pour cela que 85 pour cent ne comprennent rien à l'art,car ils ne veulent pas se confronter à eux même et à leur ignorance.
L'art n'est plus qu'un ramassis d'escrocs,des galeristes aux artistes,tous ne pensent qu'à l'argent.Au final,encore une fois je me dis que Duchamp avait raison de tenir les distancesz avec ce monde,quand il préférait jouer aux échecs,ou autres.....
Antony.



2006-06-04

NIZZART

Bonjour,
à Nice il y a bcp de choses,
il y a le Musée (Mamac),qui lâche des plaques de marbre,depuis sa création,et qui s'enfonce dans le paillon,
à Nice il y a un conservateur,insignifiant,
à Nice il y a 50 ans,sur la promenade,il y avait Arman,Raysse,Ben,etc...Aujourd'hui il y a Moya,Verna,...les temps changent....
à Nice il y a la Station,et ses étudiants-artistes,qui touchent des subventions,ne produisant que des oeuvres dignes de leurs esprits assistés,se croyants libres,
à Nice il y a la Villa Arson,qui fait parfois de bonnes expositions,mais qui continu son enseignement académique,
à Nice il y a Michaud,antenne Niçoise,connaissant tous ce qui se passe comme nouveautés,mais qui me regarde avec des grands yeux,quand je lui parle des futuristes,
à Nice il y a Ben,caméléon,qui peut parler avec des artistes stériles,et avec des artistes d'avant garde,c'est certainement lui qui a raison,
à Nice il y a les amis du musée,qui ne connaissent rien à l'Art,mais qui savent que cela fait bien de faire parti du musée,
à Nice il a des artistes,reconnus,Moya,Verna,Mas,.....Que des bons artistes......
à Nice il y a d'autres,qui pensent être de grands artistes,qui intellectualisent tout,mais au final,sont des artistes ennuyeux sans talents,ne produisant que des figues molles,peintures inspirées de trop de choses,je pense aux peintures que l'on voit en ce moment,à St Paul,
à Nice,il y a B.P,je n'ai jamais aimé,et je crois que je n'aimerai jamais,même si les menbres sont très sympathiques.
Au final,à Nice,il y a la plage,le soleil,....Mais Nice est toujours au même endroit que lorsque Raysse en parlait.
Amitiés Antony.

2006-06-04

JE PENSE DONC JE SUIS.

Bonjour,
et si le problème venait du fait que l'on ne prête plus assez d'importances à la science,la littérature,ou autres,dans l'art?.
Attention,je ne suis pas adepte de Socrate,je n'écris pas pour éveiller les esprits,mais vraiment,et surtout en ce moment,pour essayer de comprendre comment l'Art peut il être,car je ne pense pas qu'il doit être comme on le voit aujourd'hui en France.
Donc,si je prend ce qui à pu se faire dans le passé,je constate que bien des artistes ont pris inspirations,sur des mathématiciens,littéraires,philosophes,etc...Sans copier une pensée,mais en s'en inspirant et en trouvant chez d'autres une source.
Duchamp,par exemple,disait qu'il préférait s'inspirer d'un littéraire plutôt que d'un peintre.
Donc,est ce que pour faire avancer l'art,aujourd'hui,il ne faudrait pas aller voir ce qui se passe en médecine,ou autres?.Attention,je sais que bcp,vont penser,"Mais c'est ce que fait Hyber".Là on touche au problème,car oui aujourd'hui,des artistes touchent à ce dont je parle,mais ils restent dans une forme de création démagogique,facile.
Hyber,par exemple,puis qu'il touche à la science,la biologie,on pourrait se dire qu'il est sûr une bonne voie?.Non,il reste dans le problème majeure de cette période en France,qui touche bon nombre d'artistes,problème de création stérile.
Je crois qu'il faudrait faire revenir cette intransigeance,et cette force de croire en l'Art.
Amitiés Antony.

2006-06-04

RETOUR VERS LE FUTUR

Bonjour,
les Dada,les Futuristes,les Cubistes,les Aveniristes,etc....Avaient différend messages,cependant tous voulaient changer l'Art,l'oeuvre d'Art,le regard sûr l'Art.
Aujourd'hui,qu'en est il?.
Le message doit être différend,mais il n'en reste pas moins autant radical.
Pour moi,le message qui doit être véhiculé dans l'Art,pour une éventuel évolution,doit comporter;
-La réforme des écoles d'Art.
En effet ces centres de lobotomisations,doivent changer radicalement de méthode d'approche au monde de l'Art.Je n'ai rien contre les écoles,mais celles qui règnent en France sont des usines à sommeil.Prendre exemple sûr l'enseignement des centres de la Cote Ouest Américaines,peut être positif.
-Les artistes doivent écouter l'écho du passé,doivent comprendre les avancées qu'il eut avant eux,car si non on verra encore pour longtemps,des Catellan,et autres artistes démagogues ou faisant du réchauffé.
J'ai encore d'autres points à éclaircir,cependant il me semble radicale de changer les conceptions de l'Art en France,car si non,je crois que nous allons dans un monde artistique ennuyeux,stérile,académique....Et même si certains travaillent à la provocations,ou au choquant,cela reste dans la facilité,et ne donne pas de visions futur.
Amitiés Antony.

2006-06-04

PARCS ZOOLOGIQUES (ECOLE D'ART )

Bonjour,
les écoles d'art sont des parcs zoologiques,où les étudiants sont comme des singes nés en captivités.
Leurs créations est aliénés.Au départ de leur compréhension ils sont victimes de cerveaux eux mêmes lobotomisés.
Dans les zoos il y a des singes qui sont nés derrières les barreaux,et qui n'ont pas,dans leurs yeux,la liberté qu'ont leurs cousins,eux qui sont dans la jungle.
Les étudiants n'ont pas l'oeil de la sauvagerie,ils n'ont pas cassés les chaînes de la raison,ils sont emprisonnés,et finiront comme leurs professeurs,professeurs coupables de les avoirs rendu comme les singes de Fréjus,inertes.
Hereusement d'autres ont l'importances de la liberté.......................................
Amitiés Antony.

2006-06-04

MALEVITCH DUCHAMP

Bonjour,
la différence qu'il peut y avoir entre la pensée de Malevitch et celle de Duchamp,c'est peut être que dans celle de Duchamp,il y a présence de molécules de modernités qui se renouvellent à chaque époques.Alors que Malevitch,pour qui j'ai une admiration profonde,apporte une révolution dans le Non-objet,et dans d'autre domaine également,mais reste tout de même dans un domaine particulier.
Alors que Duchamp,avec un grand naturel,s'étend sur bcp de lieux,domaines,discours,etc....
Je ne sais pas si j'ai raison,mais cela m'interroge....
Ce que je veux dire,c'est que même si Malevitch était un écrivain également,cela reste dans le domaine de la peinture,voir de l'architecture.Alors que Duchamp.....Je crois que Duchamp rend l'Art à l'état de gaz,qui se répandrait dans l'air.......
En fin,ce çi,n'est que pur ébauche,je vous tiendrai plus au courant,dés que j'en saurai plus.....
En tout les cas,Malevitch ou Duchamp,ils sont pour moi,les personnes les plus importantes dans l'Art.
Amitiés Antony.

2006-06-04

SELF DEFENSE

Bonjour,
parce que le "Black Panthers party for self-defense" donnait à manger aux enfants dans les rues,
parce que les Pasquans,ont subits les violences des religions,
parce que l'homme blanc ne s'excusera jamais,pour le massacre qu'il à fait à l'homme rouge,
parce que les Indiens d'Amérique du Nord,sont toujours dignes de leurs ancêtres,et ça cela ne s'achete pas Mr Oncle Sam,
parce que les vendeurs d'objets d'Arts premiers sont des escrocs,car ils sous estiment la force des esprits.....,
parce que avec les massacres qu'ont engendrés la religion,je ne pourrai jamais croire en dieu,
parce que les Mayas avaientt la meilleure définition de la nature,
parce que les pièces en Océanie,sont des exemples de créations libres,d'esprits libres,
parce que Uli à mangé comme un cochon,il est un grand dieu,
parce que Breton,à la fin de sa vie,vivait à Paris comme si il était en Océanie,
parce que les hommes qui ont rapportés les statues à cotes (Moai Kava Kava),passent pour des grands voyageurs,respectueux de la religion,etc...Moi je pense,qu'ils sont des pilleurs,essayant de se donner bonne conscience face au curé,curé qui est autant pervers que eux.Car comment un soit disant "homme de dieu",aurait pu laissé faire de tels atrocités sur l'île de Paques.
Parce que ils verront la foudre des dieux,qui savent que leurs disciples ont étaient volés par ses hommes,qui sentaient l'alcool,ces hommes qui violés,volés,cassés,brûlés,.....Ses hommes sont passés pour de grands hommes,mais ils ne sont au final que des dictateurs.Quand à l'homme d'église,essayant de convertir les habitants à sa religion,il me fait vomir.
Mais pour finir,je voudrais dire,que tout ces peuples qui ont subits les violences,etc....se réveilleront tôt ou tard,regardez ce qu'il se passe aujourd'hui à Los Angels,les Ispaniques,les Latinos,recherchent leurs origines,crachent sur Colomb,et parlent de revanchent.L'histoire n'est pas finie........
Amitiés Antony.

2006-06-04

MILLET ANTONY A PROPOS DE PINONCELLI

Cher Monsieur,

Merci de votre lecture.
La question est la suivante : soit le musée considère que Pinoncelli est un artiste et dans ce cas son geste est un geste d'artiste et doit être pris en compte comme tel, soit il considère que Pinoncelli n'est qu'un vandale, comme d'autres en leur temps avaient considéré que Duchamp n'était qu'un plaisantin, et il le traîne en justice.

Par ailleurs, si on devait mépriser tous les artistes qui se situent "après" Duchamp, on viderait les trois quarts des musées d'art contemporain.

Quant à savoir si Pinoncelli est un "bon" ou un "mauvais" artiste, la question n'est évidemment pas là.

Cordialement,

Catherine Millet




le 3/04/06 08:52, Bernard Giovagnoli à antony.gio@club-internet.fr a écrit :

Bonjour,
j'ai acheté le Art press de ce mois-çi et j'ai lus avec attention votre article sûr l'affaire Pinoncelli,et j'aimerai vous dire tout simplement,sans vous faire perdre votre temps,que le problème qui se pose,n'est pas le geste de casser ou détruire,mais qui réalise ce geste,et surtout quelles idées y a t'il derrière ce geste.
Si Pinoncelli était un artiste intéressant,qui avait un concept qui peut faire avancer l'art,je dirai d'accord.Mais ce n'est pas du tout le cas,en ce qui le concerne.Cet artiste,est un pur démagogue.
Vous prenez l'exemple de Rauschenberg et de son effacement de De Kooning,mais l'acte,le symbole,n'était en aucun cas le même,que celui fait par Pinoncelli.
Les médias essaient d'expliquer l'acte,ils ne comprennent pas qu'il y en à aucun,ou si oui,le simple fait d'attirer l'attention sur lui.Il est un artiste qui existe à travers les autres.
Au final l'acte de Pinoncelli n'est que pur démagogie.Et même si vous pensez que cela peut être important,même là Duchamp le dépasse,car en ayant perdu les Ready mades d'époque,Marcel montrait bien l'importance qui leur donné.Comme il disait "le fait même qu'un ready made soit gravé dans votre mémoire est déjà le plus important".
Donc,encore une fois Pinoncelli à pissé dans un violon et arrive avec 60 ans de retard.
Amitiés Antony Giovagnoli.Nice.

2006-04-19

oublier le moi

Bonjour,
pour aimer l'Art d'avant garde,pour comprendre les francs tireurs,pour lire entre les lignes,devons nous faire le deuil de ce que nous étions?.
Arrivé à un degrés de théories en Art,arrivé à un degrés de rejet des conventions,il faut oublier ce que nous avons subis comme lavage de cerveau depuis nôtre naissance.
Quand les avants gardes Russes ont réalisés "Victoire sur le soleil"cela signifié victoire sur le soleil de l'esthétique,au final il fallait recréer un soleil différend.
Donc,Nietzsche,Malevitch,Duchamp,...pour rentrer dans leurs univers,il faut faire l'enterrement de son ancien Moi?.
Mais alors,l'Art serait véritablement un phénomène d'Art vivant,comme le dit un artiste "L'art c'est la vie",car à partir de cette destruction de l'ancien,l'art fait rentrer en compte,la psychologie,la politique,etc...Pour tout détruire.
Oubliez votre religion,oubliez votre politique,oubliez votre culture académique,reconstruire du nouveau,avec les cendres que les anciens ont laissés,tel est le défi.
Mais encore une fois,tout ce çi n'est que pur utopie,quand je vois ces écoles d'art,avec ces professeurs académiques,ignorant des avants gardes.
Non,car même si il y a plus de démagogues,et d'enseignements pour moutons,je sais au fond que des gens travail à l'avant garde,loin de la place publique,comme dirait Nietzsche..............................
Amitiés Antony.

2006-04-19

Ciao Catellan 15/4/06

Bonjour,
parlons de ce qu'il se passe dans l'art contemporain.
Parlons donc du grand artiste Maurizio Catellan.
Catellan est un bon artiste dans le sans où il est un miroir,reflétant l'ignorance,l'imbécillité de ceux qui croient en son image,je ne dis pas en son travail mais en son image.
On dit de lui qu'il est un pied de nez à l'Art,mais au final je crois qu'il n'est simplement un pied de nez,à ceux qui pensaient comprendre quelques choses dans l'Art.
Catellan n'est pas un mauvais artiste,car il n'est pas artiste,il est simplement une publicité,une image,facile à comprendre,par ceux qui n'ont pas ouvert les bonnes portes à la compréhension de l'Art,et à ceux qui n'ont jamais ouvert de livre d'Art.
Maurizzio tu est une belle escroquerie,mais tu as raison de faire de l'argent,avec ceux qui ne connaissent rien à Malevitch,à Duchamp.Tu as raison,car lorsque je vois une personne du Castello di Rivoli,incapable d'expliquer qui tu es,ou qu'est ce que tu incarne,je me dis que tu as raison de faire payer l'ignorance à ces irrespectueux de l'Art.Art que Maurizzio tu ne connais pas.
ANTONY GIOVAGNOLI.

2006-04-19

L'art et le prisonnier

Bonjour,
l'Art est comme le ballon,dans la série le prisonnier.
Vous tentez de l'oublier,et quand vous croyez être sorti de toutes ces théories,vous voyez le ballon arriver,avec à l'intérieur,un urinoir,un carré noir sur fond blanc,des bandes de 8,7 cm,des écritures,etc...
Alors que faire,accepter de rentrer avec ce ballon,ou se forcer à rester sur place,là où les gens ne connaissent rien à l'histoire de l'art,là où l'on est heureux d'être ignorant de 100 ans d'histoire de l'art?.
Tout ce qui se passent de nouveaux ou d'intéressant,se trouve en dehors de la place public (Ainsi parlait Zarathoustra).
Bien sûr que l'Art est intéressant,mais tellement étouffant,il vous met tellement en dehors d'une vie normal.
Une bouffé de stress,l'art est trop omniprésent,je prend un sac pour respirer,mais là je me dis que le souffle de l'artiste est de l'Art depuis Manzzoni,je me sectionnerais pas les veines,mais si je voudrais le faire,je pense à Pane,l'Art est partout tout est Art,je vais encore plus loin,et fais un pont sur Duchamp,si tout est Art,Marcel avait raison,on arrive à une forme de non-Art,mais alors je ne vais plus au dentiste,mais voir la personne qui fait un Event,avec les dents des spectateurs?.
Malevitch,avais raison,il faut changer le cour des choses.Je ne veux plus voir le soleil,comme je l'ai appris à l'école,je veux le voir avec les yeux,d'un Ounovis,avec les yeux d'Aveniristes,avec les yeux Suprématiste."Victoire sur le soleil",tout est partis de là.Depuis que je connais cette vision,je veux avoir le poing en l'air,aucunes raison politique,juste pour le symbole d'une forme de pensée nouvelles.
Le Non-objet,est la source de l'Art contemporain,beaucoup n'y prennent plus attention,c'est pour cela que l'on se retrouve avec des artistes,qui sont reconnus comme bon,je pense à Lavier,Raynaud,etc...
Amitiés Antony.

2006-04-19

mais si dada 11/4/06

Bonjour,
Dada à permit,de faire comprendre que l'Art est un message,et que le message peut être matérialisé,dans toutes formes,ou tout objets.
Dada,à permit de tourner en dérision des messages,qui remettent en questions l'individus.
Dada à ouvert la porte à toute formes de mouvements.
Mais Dada n'était pas un mouvement,il était un gaz dans l'air.
Mais que dire,de l'après Dada?.
Dire,que bien des démagogues se disent de Dada?.

Ps;
depuis que j'apprend,le principe des Aveniristes,je me demande,si Dada n' pas manqué de quelque choses à un moment.
Amitiés Antony.
Dire,que Dada aurait pus durer 50 ans,50 mois,ou une année,cela aurait été pareil.
Dada a très vite touché son cul,la locomotive n'était plus alimentée.Simplement,Dada,en une fraction de seconde vous fait comprendre de son intérêt,et de l'importance de l'art,etc....,en définitif,Dada est très important,mais ce qui est plus important,c'est de croire,de comprendre,Dada,plutôt que de le fêter.
Mais peut importe,faire un bilan,recentraliser,cela est intéressant.
Car quand j'entend que des artistes comme Catellan,sont des Dada,je pense qu'il est grand temps,que les Fluxus,les lettristes,etc....parlent de ce qu'il en est vraiment.
Mais au final,Dada est plus important que Duchamp,ou Duchamp est plus important que Dada?.
La joconde,lorsque L.H.O.O.Q,n'est elle pas plus Dada que Tzara,Ball,etc...?
Amitiés Antony.

2006-04-19

l'Art me ronge

Bonjour,
l'Art me ronge,et depuis que je suis entré tête baissé dans l'oeuvre de Malevitch,c'est encore plus intense.
Sa forme artistique,sa conception est immense,et je me demande vraiment si il n'avait pas raison à 100 pour 100,son concept est sans limites.
Malevitch et Tatline se sont partagés la terre et l'espace,Tatline avait la terre,et Malevitch l'espace,mais comme à dit ce dernier,la terre appartient à l'espace.C'est un exemple de complexité qu'il y a dans son travail.Tout est travaillé,pensé,au final je me dis que bien des artistes passent à la trappe face à cette grandeur.
Malevitch est pour moi,avec Marcel Duchamp,une des personnes le plus importantes pour l'histoire de l'Art.
Ces planites,son suprématisme,ces architectones,....Sont des forces révolutionnaire.
Je me dis également,qu'il en est arrivé là après des écrits.
Et si la solution devrait passer forcément par l'écriture?.
Malevitch à bcp écrits,pour comprendre ses pensées,Duchamp c'est inspirés d'écrivains,alors quoi penser???.......
Je ne sais pas,mais ce qui est sûr c'est que même en ayant subit les brimades,les tortures,Malevitch à toujours su aller de l'avant,il est un exemple là aussi.
Bien après sa mort,dans les années 60-70-80,et encore aujourd'hui il reste un exemple,et une ligne à suivre.Mais surtout bcp ne connaissent que 1/10 de sa force.
J'ai hâte que le monde découvre vraiment le noir du quadrangle.
Amitiés Antony.

2006-04-19

qui est derrière Lavier,8/4/06

Bonjour,
qui est derrière Lavier,
qui le propulse sur le devant de la scène à chaque fois que l'on parle d'Art à la Tv,
pourquoi croire que Lavier est un bon artiste,
pourquoi lui donner autant la parole,
pourquoi ne parlons pas franchement de son travail,
pourquoi Lambert le soutient,
y a t'il autant d'imbécile qui pensent que c'est un bon artiste,
Guillaume Durand le soutient et parle de lui à chaque fois,mais Durand est il capable de parler aussi bien de Serra,de Duchamp,de Kelley?
j'ai entendu le conservateur du Macval,dire "ce n'est pas un ready-made que de mettre un frigidaire sur un coffre fort,c'est différend de Duchamp,car il y a deux objets",mais Monsieur du musée,le premier ready made,n'est il pas constitué de deux objets?.
Pour finir Lavier,toujours Lavier,quel fatigue,de voir son travail,qui est d'une platitude.
Enfin,il en faut pour tous les goûts,mais peut on parler d'avant garde,en présence de Lavier?.On peut par contre parler d'histoire de l'art,car je vois bcp d'idées de concept qui ne lui appartiennent pas dans son travail.
Mr Lav'évier je voudrai vous dire encore bien des choses,mais je n'est pas assez de temps,en effet apprendre l'histoire de l'art,apprendre les véritables concepts,etc...tous ce qui fait L'Art avec un grand A,prend bcp de temps.
Amitiés Antony.

2006-04-19

la verite est que 8/4/06

Bonjour,
la vérité est que sans l'histoire de l'Art,on se retrouve dans une médiocrité,comme c'est le cas aujourd'hui.
La vérité est que Klein,est un sous produit de Malevitch.Sauf que là,où Malevitch avance,dans ses Planites,ou dans le suprématisme dynamique,Klein y met du mystique,au final je me dis que Klein aurait très vite touché le cul de sac.
La vérité,est que tant que les écoles d'art en France ne changeront pas,il ne pourra sortir de ces écoles que des artistes aliénés,juste bon à travailler pour l'état.
La vérité,est que les écoles de la Cote Ouest aux USA,me passionnent vraiment,mais l'enseignement est bien différend que celui que l'on voit en France.
La vérité est que je prend de plus en plus référence sur Malevitch et Duchamp,en tant que critère.
La vérité est que les critiques n'ont toujours pas d'intégrité,tout est une questions de copinnage,d'invitations,d'argent et de sexe.
La vérité est que de plus en plus je m'aperçois du faussé qu'il y a entre les artistes passés et ceux d'aujourd'hui.Je m'aperçois de la rigueurs que les anciens avaient.Même pour l'authentification des oeuvres,les certificats.....Un jeune aujourd'hui va vous faire un dessin,et à partir du moment où il rentre chez un galeriste il vous dira de le jeter,car ce n'est pas lui qui la fait.Quel différence avec,par exemple les futuristes,les avants gardes Russes,eux qui avaient une telle rigueur.
La vérité est que de plus en plus les gens aiment l'Art,pour son coté décoratif.
La vérité est que tous les grands artistes,qui ont marqués l'histoire de l'art,vivaient pour l'Art,et non pour l'Argent.
La vérité est que les vrais amateurs d'Art devraient ressembler à Lepage.
La vérité,est que si on est intransigeant,bcp passent à la trappe.
La vérité est que Nice,change,les collectionneurs aussi,les amateurs aussi.Les amateurs qui étaient là dans les années 80 passent pour des grands,pareil pour les artistes.Alors je me dis,le plus important en Art ne serait il pas de durer?.Je veux dire,qu'importe bons ou mauvais,le tous,ne serait il pas de rester dans la course?.
Amitiés Antony.


2006-04-19

duchamp

Bonjour,
.....................on peut dire bien des choses sûr Duchamp,mais on peut surtout dire qu'il remet en question toutes l'esthétique,que l'on trouve dans l'art,depuis la renaissance....................
Amitiés Antony.

2006-04-19

les galeries n'ont plus rien dans le ventre

Bonjour,
parce que les artistes comme les galeries,en 2006 n'ont plus rien dans le ventre,
parce que l'art n'est plus qu'un phénomène de mode,depuis l'arrivé de Pinault,Arno,
parce que l'art est,en 2006,pour la plus part,au même point que le design,
parce que en 2006,les artistes ont des abominables fourrures abdominale,
parce que l'art ne sert plus à remettre les choses en questions,mais simplement à décorer les salons de Bobos,
parce que l'art n'est plus mordant,il ressemble de plus en plus à de la mayonnaise,McCarthy a raison,
parce que les artistes ont mal au dos,au ventre,il ne pense plus à la création,
parce que les galeristes en 2006,préfères avoir des blondes dans leur cabriolets,plutôt que des oeuvres de l'histoire de l'art,
parce que l'art n'est qu'un ramassis de branleurs,en 2006,mais à quoi dois je m'attendre,quand je vois ce qu'il y a dans ces écoles d'art,
parce que le monde de l'art en 2006 est régis par des critiques girouettes,ignorants de l'importance de l'art,
parce que les journaux d'Art,sont semblables aux catalogues de chez habitat,
parce que dans ces galeries,cela sent la peinture,parce que les standardistes,ont les lèvres refaites,et un regard condescendant,
parce que l'histoire de l'art ne sert à rien chez eux,
parce que ça merde,
parce que l'avant garde travail toujours en sous sol,
parce que je vois une issue de secours,mais je n'en parle pas,
parce que je pense que la solution,pour comprendre ce que doit être l'art en 2006,est chez Malevitch et Duchamp,
parce que cette journaliste chez Art press,dit que les artistes des années 60-70,de la cote Ouest ont oubliés Duchamp,je lui répondrai ne connaissez vous pas "Etant donné....."de Marcel?.
Parce que l'art est dans une mauvaise phase,je repars dans l'explication,de l'acte suprématiste.
Amitiés Antony.

2006-04-19

L'affaire Pinoncelli 3/04/06

Bonjour,
voila ce que j'ai répondus à Millet,pour son texte sur l'acte de Pinoncelli.
Amitiés Antony.

Bonjour,
j'ai acheté le Art press de ce mois-çi et j'ai lus avec attention votre article sûr l'affaire Pinoncelli,et j'aimerai vous dire tout simplement,sans vous faire perdre votre temps,que le problème qui se pose,n'est pas le geste de casser ou détruire,mais qui réalise ce geste,et surtout quelles idées y a t'il derrière ce geste.
Si Pinoncelli était un artiste intéressant,qui avait un concept qui peut faire avancer l'art,je dirai d'accord.Mais ce n'est pas du tout le cas,en ce qui le concerne.Cet artiste,est un pur démagogue.
Vous prenez l'exemple de Rauschenberg et de son effacement de De Kooning,mais l'acte,le symbole,n'était en aucun cas le même,que celui fait par Pinoncelli.
Les médias essaient d'expliquer l'acte,ils ne comprennent pas qu'il y en à aucun,ou si oui,le simple fait d'attirer l'attention sur lui.Il est un artiste qui existe à travers les autres.
Au final l'acte de Pinoncelli n'est que pur démagogie.Et même si vous pensez que cela peut être important,même là Duchamp le dépasse,car en ayant perdu les Ready mades d'époque,Marcel montrait bien l'importance qui leur donné.Comme il disait "le fait même qu'un ready made soit gravé dans votre mémoire est déjà le plus important".
Donc,encore une fois Pinoncelli à pissé dans un violon et arrive avec 60 ans de retard.
Amitiés Antony Giovagnoli.Nice.

2006-04-19

a quadrangle 2/04/06

Kazzia,
rien n'a changé dans ton pays,toujours les problèmes que tu as connu,pire encore,pour l'art je ne sais pas véritablement,mais je peux te dire,que le mal s'est répandu,dans d'autres pays.
L'esthétique,la démagogie,le non sens,est de plus en plus souvent à la lumière.
L'avant garde se cache pour avancer,comme à ton époque,ceux qui apportent une idée ne sont pas intéressants,aux yeux des galeries,....
De ton temps,il y avait des rivalités,avec les constructivistes,Tatline,Rodchenko,....Mais aujourd'hui,il n'y a plus que du copingage entre personnes qui ne comprennent rien à l'Art.
L'acte suprématiste a apporté bcp,aux générations suivantes,bcp plus que ne l'a apporté Kandinsky.
En partant de tes recherches,certains ont donnés des définitions d'objets,d'autres ont décrétés,qu'une oeuvre d'art est considérée comme réalisée à partir du moment où elle est sûr plan.
Je suis un enfant de tes théories,avec une adaptation au monde dans lequel je vis.En effet,je vois qui peut,demain faire avancer l'art,et qui n'est qu'artiste d'un jour.
Ce que je retiens de ta vie,mis à part tes théories,c'est ce sens à ne jamais s'avouer vaincu.
Tu es pour moi un personnage très important,autant que le Normand.
Mais au final n'est ce pas lui qui à raison,un artiste pour créer une bonne idée,doit travailler pour lui,simplement,donc il doit avoir un travail "civil",pour pouvoir créer chez lui,et mettre au point des théories,qui feront avancer les générations qui arriveront dans quarante ans.Il pourra créer sans penser à vendre,donc sa création n'aura que seul but,la véritable matérialisation d'idée,c'est à dire,rien de commercial,rien n'a jeter,que du nouveau,jamais de redite.
Où sont les aveniristes,les Ounovis,où sont les personnes qui croient en l'ART?.
A Malevitch,qui a apporté tant aux générations qui l'ont suivies,car c'est là que l'on reconnaît la grandeur d'un artiste.Passé inaperçu de son vivant,ou presque,mais réapparaître dans la bouche,les yeux de ceux qui arriveront dans 40 ans.
A l'acte suprématiste.
Antony.

2006-04-19

nice en vrac 31/03/06

Bonjour,
en réponse à la lettre de Ben "Nice en vrac",j'ai envies de crier "Bande de branleur".
Ben parle de ces gens à Nice,cette sous culture,qui se prennent pour des grands pontes de l'Art.Nice est une ville de branleurs,où la simple création découle de cerveau socialiste,aliéné par une culture académique.La villa Arson,La Station,......Tous des branleurs ignorant de l'importance de l'Art.
Ben parle d'Arman et dit qu'il lui aurait fallut une plus belle rétrospective,.....Mais Arman n'était au final qu'une personne très intelligente,qui a su détourner divers concept,les noms de ces objets,qui me plaisais tant,son trop inspiré des titres de Duchamp.Marcel avait raison "La vache à lait à léchée Arman,songé-je".
Que des branleurs à Nice,personne n'a d'idéal,personne ne croit en l'Art,que des aliénés à la botte de l'état.
Je vais à la Villa Arson,je vois une affiche "Pour inscription voir Broccholichi...",je me dis "mais ce dernier,c'est celui qui faisait des "choses" avec des poils?.Pauvre de nous.Les démagogues n'ont pas de soucis à se faire,ils ont encore de beaux jours devant eux,quand je vois ce qu'il se passe dans ces écoles."
Ben parle,mais il parle pourquoi,pour parler de Nice,pour se faire mousser,pour être une pensé à Nice,pour que les jeunes se disent c'est Ben,il faut l'écouter?.Je ne comprend pas cette façon que Ben a de dire et de cautionner cette culture académique,qu'est la culture à Nice,la Villa Arson.......
Ben si Marcel vous voyait.........
Les affiches de Raynaud,parlons en,elles reflètent bien son concept.Je veux parler de ce concept,qui est à la fois esthétique,radicalement vide,voyant,au final,lui,ces affiches,ces créations ne sont que du vent.
Parlons pour finir des galeries,ignorantes de l'histoire de l'art,qui présentent des Noms à cotés de personnes qui font de la tapisserie,j'aime ces galeries,car prétentieux,penssant tout connaître de l'art,c'est d'ailleurs pour cela qu'ils s'exposent des bougeoirs d'Arman,car ils savent que la plus belle période d'Arman c'est après 80.
Je vous laisse,je repars dans mon monde,régit par un quadrangle,un urinoir,des bandes de 8,7 cm,une locomotive qui s'envole,une plaque de plomb,un lapin plein de merde,monde où le réel et le surnaturel s'appel surréalisme,monde où Breton n'est pas mort,je repars,afin de voir qui aujourd'hui ne fait pas de l'art académique,pour bureau de la Mairie................................
Amitiés Antony.

2006-04-19

forza italia 28/03/06

Bonjour,
en France on ne parle pas assez des artistes Italiens,à mon avis.
Je ne vais pas parler de travail par rapport à l'histoire de l'art.
Je veux juste parler de l'apport de Manzoni,Severini,Fontana,Boccioni,...
Je veux parler des nucléaires qui ont voulus casser le style en Art,je veux parler de Manzoni tellement fort dans sa pensé,je veux parler de l'apport des futuristes,je veux parler de l'espace derrière les fentes de Fontana,parler de Burri (Alberto).
Les artistes Italiens me donnent l'impression,de devoir faire un pacte avec l'Art,car ils étaient tellement intenses dans leur travail,tellement rigoureux à faire valoir leurs pensées.
Forza Italia!!!!!!
Albissola,Milano,Roma,ché bella la vita..
Les artistes en Italie sont des exemples,car ils montrent le respect et la rigueur,qu'un artiste doit avoir.
J'aime les avants gardes Russe,j'aime Malevitch,mais j'aime autant Severini,Fontana,Burri,Manzoni..
J'aime les artistes qui créaient un mouvement,ou un concept,ou une idée,et j'aime autant les artistes qui ont apportés une pierre à l'édifice de l'art,un maillon à histoire de l'art.Par exemple les Futuristes ont apportés bcp aux avants gardes Russes,et même à Duchamp et à d'autres.
L'art chez les Italiens est une chose sacré,chez eux c'est l'art comme le voyait Cézanne véritablement.
Forza !!!
Les artistes ont une grande rigueur,mais les amateurs,et les collectionneurs également.Ils croient en leurs artistes,ils ne font qu'un avec leurs oeuvres.
Combien de lieux dédiés à l'art au pays?.Combien d'amateurs?.
Aujourd'hui,Cattelan est partout,il a la chance d'avoir un pays qui est riche en Art,mais je ne sais si il aura la même force que ses pères.
Pas d'académisme chez les grands,pas de suiveurs,que du nouveau,que des maillons,qui ont contribués à faire avancer l'art.
Severini,Fontana,Burri,Manzoni,Baj,.....j'aimerai avoir votre rigueur,et votre force en croire en l'Art.
Amitiés Antony.


2006-04-19

mon probleme c'est 24/03/06

Bonjour,
cet après midi je suis allé voir l'expo de la Villa Arson,qui comporte en autre le Poï-Poï de Filliou.
Je suis resté deux heures dans la salle à lire,regarder et comprendre.
Filliou n'est pas un artiste qui me passionne,je sais que Ben l'aime beaucoup,je sais qu'il apporte des théories intéressantes,mais ce n'est pas un artiste qui m'attire vraiment,même si je reconnais qu'il est très intéressant.
Le problème c'est que l'exposition est en trois parties,et très vite on tombe dans les installations digne de la Villa.
Le problème qui se pose à la Villa Arson est à mon avis le suivant;
Longtemps j'ai critiqué le coté aliéné,mais aujourd'hui,je crois que le problème est que les étudiants sont trop pris en charge.
Je veux dire,qu'il ne sera pas important dans ce contexte,de faire du nouveau,de l'intéressant,de la démagogie,de l'esthétique,du rien du tout,car de toutes les manières,la plupart deviendront des professeurs.Bien sûr je ne souhaite pas aux étudiants de vivre ce qu'on vécu les écoles d'art en Russie au début du 20é,mais je pense qu'il faudrait changer ce contexte étouffant qu'il règne dans cette école.
Je suis autodidacte,en matière d'histoire de l'art,je me livre seul aux théories,à l'écho du passé.Je n'ai pas de filet,c'est peut être cela qui fait que je vais au plus radical,au plus vrai.En tout les cas,dans ce lieu nous sommes bien loin,des pensées de Malevitch,Duchamp,......
En fait j'aimerais dire aux étudiants de la Villa Arson,une phrase que Cézanne avait écrite à Vollard "L'art serait il un sacerdoce,qui demande des purs,qui lui appartiennent tout entier?..........".Et j'ajouterai ce que disait Cézanne des professeurs "..........ils n'ont rien dans le ventre.........".
Je suis allé,ensuite,au vernissage de Raynaud.Pourquoi?.
Parce que je voulais savoir si il était autant peut intéressant,que ce que je pensai.
Résultat c'est encore pire,que ce que je croyais.
Pour moi c'est un artiste qui n'a pas d'intérêt,qui fait des oeuvres pour intellectuels,pur et simple.Son travail n'est au final que pur décoration,pour personnes qui voudraient choquer,leurs amis du vendredi soir.Son travail est toujours le même depuis des années.
Ce qui m'amuse,c'est de comparer,un artiste comme Raynaud avec,par exemple Buren,ou un autre bon artiste.
Donc vous prenez Buren,encore une fois j'aurai pu prendre un autre artiste,et vous mettez Raynaud à coté,qu'elle gifle,ce dernier devient totalement inexistant.....Là est l'importance de l'histoire de l'art,pouvoir voir qui est inexistant et qui est un grand personnage c'est la force que vous apportes l'histoire,et l'écho du passé.
Amitiés Antony.

2006-04-19

cul de sac a 22/03/06

Bonjour,
ne parlez plus de cul de sac à l'Art,mais parlez de cul de sac à toutes forme de logique en Art.
La peinture n'est plus assez forte,pour soutenir ce que l'art à a dire.Toutes formes de médium est bons.Ouvrez vos yeux,vos oreilles,votre nez,votre bouche.
Le monde de l'art marche à reculons,l'ignorance est reine,elle engendre des plats réchauffés.
Ounovis où êtes vous?.Même si parfois votre formation était dur,voir dogmatique,votre conception de l'art était bonne.
Amitiés Antony.

2006-04-19

changer de discours 22/03/06

Bonjour,
l'ego dans l'Art pousse à faire croire,à un artiste,que de faire une oeuvre avant un autre est le plus important.
Mais si au final le plus important était d'être le plus sincère,et le plus radical?.
Je prend Hains et villeglé,qui ont travaillés ensemble,je dirais presque commencés ensemble.Peut importe qui a montrés des affiches,ou des lacérations en premier,ce que je vois c'est que Hains est dans des univers bien loin de Villeglé.Parlerons nous encore de Villeglé,quand en 2050 on apprendra la pensée Hainsienne dans les écoles?.
Ce que je veux dire,c'est qu'avec le nombre d'artistes de plus en plus nombreux,en 2006,il serait plus intéressant de parler de qui est le plus radical,de qui va au plus profond des choses,que de rester dans ce carcan de théories à dire "C'est moi qui ais réalisé cela avant toi,etc....".
Je suis peut être jeune pour parler comme cela,mais je prend encore un autre exemple.Manzoni-Klein.
A l'époque,on disait,"en France il y a Klein,en Italie Manzoni".Souvent ces deux artistes ont étés comparés,mais pour moi Manzoni va au plus profond de l'Art,je veux dire qu'avec le recul du temps,la différence de génération,je me dis Klein est allé cherché du mystique,au moment ou Manzoni,creusait dans l'exploration de théories artistique.
Peut importe,maintenant,qui a fait quoi avant qui,le plus important est de savoir qui est le plus radical.
Les livres d'histoires parlent,en matière d'abstraction,de Kandinsky,comme premier à avoir réalisé de l'abstraction.Il y a trois ou quatre mois,j'aurais dis non,etc....
Aujourd'hui,je dis,tant mieux,bravo a Kandinsky,mais pour les générations qui sont venus après,et encore aujourd'hui,Malevitch a était bien plus radical,et a apporté bien plus que Kandinsky.Et même si ce dernier à peut être construit ses premiers tableaux abstrait avant Malevitch,il n'en reste pas moins que Kazimir est le plus important.
D'autres exemples,sont autant valables,à voir les menbres de BMPT,Support-surface....
Donc pour résumer,avec le nombre d'artiste qui naissent par jour,il faut changer la donne,changer de discours,changer de théories,et ne plus voir qui à fait quoi avant qui,mais bien comprendre,qui est la voie à suivre,car le plus radical et le plus vrai........................
Amitiés Antony.
Ps,pour Malevitch,lorsque je parle d'abstraction,je parle pour le début de ses recherches,quand si non,j'aurais parlé non pas d'abstraction,mais de Non-objet.
Et pour résumer,ce texte n'engage que moi.Les dates restent toujours autant importantes.

2006-04-19

la beaute est surnoise

Bonjour,
il me semble que la beauté est toujours autant présente dans l'art.
Je ne parle pas forcément d'une beauté figurative,mais je parle pour une beauté,issue d'oeuvres et de créations répétées chaque jours.
C'est à dire qu'un artiste qui refera toujours la même chose après des années,fera de la beauté par la forme conventionnel et répétitif de son travail.
La répétition est une forme de beauté.
Je parle également pour les artistes "fonctionnaire",qui subissent une autre forme de beauté,mais tout autant dangereuse.Artistes qui travaillent pour l'état,les mairies,les académies,les écoles d'aliénées,etc....Même si certains peuvent être bon,ils tomberont dans cette forme conventionnel de l'Art,et deviendront des artistes marionnettes.
Moi je défend les francs tireurs,les inclassables,mais ils sont peut nombreux.
Tous ces artistes bons ou mauvais,qui à partir d'un moment se sont dis,"peut importe j'ai fais quelque chose de bien,maintenant je peux tirer des cartes postales de mon monument".M'emmène à penser que l'Art est vraiment un sacerdoce,qui demande à ses fidèles de lui être dévoués à vie,et libre à soit d'en être ou pas.Duchamp avait raison,certains artistes ne font plus de peinture,mais bien des chèques.
Raysse est un exemple,comme Duchamp,et quelques autres.
Amitiés Antony.
20/30/06

2006-04-19

suis je

Bonjour,
écrire,mettre à plat,pour comprendre.
Comprendre,que pour faire du nouveau,il faut savoir ce qu'il fut déjà réalisé.
Comprendre que l'égo bien employé est une force en Art.
Comprendre que ce n'est pas le galeriste qui fait l'oeuvre,mais l'artiste et même en 2006.
Je me demande comment une oeuvre doit vivre?.
L'artiste doit croire en ce qu'il fait.Simplement pour rentrer dans l'histoire,le spectateur devra donner son accord tôt ou tard?.
Duchamp disait " c'est le spectateur qui arrivera dans quarante ans qui m'intéresse...".Passionné par Duchamp,je me demande,si les artistes d'aujourd'hui,qui subissent des spéculations auront un avenir dans le futur.Car si leurs oeuvres sont déjà assimilées,leurs apports dans le futur ne sera pas important,puisqu'on les comprend dans le présent?.
Ce que je veux dire,
si une oeuvre connais un succès immédiat,c'est soit que l'artiste est déjà reconnu,ou soit que l'oeuvre n'est que pur spéculation?.Puisque un artiste doit prouver,qu'il est un bon dans son travail,on ne peut dire "c'est un bon artiste,il faut l'acheter,c'est le nouveau Basquiat",simplement sur une seulle oeuvre.
Warhol disait "une oeuvre qui connait un succès trop rapide,devient vite ennuyeuse...",je pense qu'il avait raison.
Je me demande qu'est ce qu'est véritablement le but,et le fond de l'art en 2006.
Il en faut pour tout les goûts,mais je ne sais si toutes oeuvres peut être considérées comme "nouvelle"?.
Le but de l'art c'est quoi?Faire du nouveau,faire de la démagogie,faire de l'intellectuel,faire de la peinture figurative même après Malevitch,Duchamp?.
Aujourd'hui,on parle de plus en plus des artistes de la côte Ouest des Usa,qui ont étés longtemps oubliés.Pourquoi?.
Moi,cela fait 2 ans que je m'intéresse à leurs travaux,car conceptuels et perfomers,avec un bon rapport à l'histoire de l'art,il me paraissait,que ces artistes étaient de bons apports au nouveau,car ils apportaient cette forme de Non-Art dont le monde contemporrain avait tant besoin.Je parle pour Baldessari,Kelley,Burden,Mccarthy,etc...
Ce sont de bons artistes,qui ont compris l'importance du nouveau,mais également de l'histoire de l'art.Ils m'ont intéressés,car j'ai trouvé un rapport à l'oeuvre de Duchamp "étant donné...."oeuvre longtemps oubliées également,et aussi un rapport à l'Event.
Mais alors,suis je un amateur d'art,qui peut aimer toutes formes d'art,qui n'a pas nécessairement un rapport à l'histoire de l'art,ou un artiste de ma propre conception d'Art,et de l'écho du passé?.
Amitiés Antony.17/3/6


2006-03-25

Fais pas ça copain.

Si tu crois qu'en balançant un pavé tu changera le cour des choses,
"Fais pas ça copain,faut laisser faire les spécialistes",
tu crois que lancer des propos de gauche,te donne une liberté,mais copain,tu es le résultat même du système,et oui,car de droite comme de gauche tu es l'enfant du système d'aliéné,
tu crois que d'être contre la droite cela te donne plus de libertés?Mon amis Mao,Castro,..tu connais?.
La droite,comme la gauche sont des systèmes,qui au final te donne l'impression de croire que tu dois parler,mais au final,tu es une sorte de pinochio,sauf que tu ment,simplement qu'à toi même.
Je te vois défiler dans les rues,avec des cheveux peints,ta veste militaire,ta clope,et ta bière.Mais copain,la révolution,c'est déjà dans la tête qu'il faut la faire,avant de la faire dans la rue.
T'es un enrôlé,un pur jus du système.
"Viva la muerte"tu connais?.
Moi j'ai un carré noir,dans la tête,rien de politique,rien de religieux,simplement un carré Noir,sur fond blanc,qui veut dire beaucoup de choses.
Apprend à passer inaperçu,à te fondre dans la masse,habille toi comme tous le monde,fais tes propres règles,mange,baise,apprend,aucun partis politique,passe les frontières,"Mr vous n'avez rien à déclarer?,Non."Sauf ta matière grise,qui contient Zarathoustra,Sade,.................Et tous ce que les biens pensants n'aiment pas.
Pense aux anges de l'Anarchie "Ni Dieu,Ni maître,ni ordre Moral",l'ordre moral copain tu l'as,tu es en plein dans le système,car en lançant le pavé,c'est l'ETAT QUI TE CONTROLE.
Amitiés Antony.

2006-03-25

Anarchie en Art.....

Bonjour,
l'anarchie ,en Art.
En poésie il y a eut Nietzsche,mais en Art plastique?.
En Art on peut parler de Malevitch.
Après les pièces de théâtre,ses écrits Zaoum,Malevitch commence à penser à une forme d'art qui remettrait en cause différentes formes.
On peut également noter que c'est lors de ses écrits que sa pensée se matérialise.
Je ne vais pas vous raconter l'histoire du comment Malevitch en est arrivé à peindre,réaliser le "Quadrangle",je n'y suis pas habilité,mais je voudrais simplement faire comprendre que c'est lorsque le carré à prit son importance que l'on a pu parler d'Anarchie en Art.
Longtemps,j'ai dis,Malevitch est bien meilleur en abstraction,que Kandinsky,maintenant,je parle plus d'abstractions,chez Kazimir,mais de non-objet.Ce qui rend son Art et sa pensée encore bien plus haute dans l'importance de l'histoire de l'Art.
Malevitch et Duchamp,sont les grandes pensées du début 20è.
Malevitch avec son carré,remet bien des choses en questions,religion,politique,esthétique,etc...Ce qui amène à penser que son travail remet à Zéro,l'histoire de la peinture.Anarchiste Malevitch l'est dans sa pensée mais également dans son travail.
C'est là que je comprend son importance.
Beaucoup de chose ont évoluées dans sa pensée pendant les pièces de théâtre,une histoire de rideau.......Que je vous invite à apprendre....
Beaucoup de choses ont évoluées dans la pensée de Duchamp,quand ce dernier a vu avec Brancusi une hélice.....Histoire que je vous invite à lire.....
Duchamp Malevitch,Anarchistes?Ou deux personnes qui ont remis les pendules à l'heure grâce à l'histoire de l'art,et une grandeur d'esprit?.Une fois ces pendules remisent à l'heure,ils ont écrits le futur de l'Art.
Ce texte n'est qu'avis personnel.
La solution ne serait elle pas dans l'Anarchie?.
Amitiés Antony.

2006-03-25

aucun objet

Bonjour,
je me dis,quand on fait des théories dans l'art,qu'est ce qui réalise la différence,entre un théoricien et un autre?.
C'est l'enfermement.
Théoricien dans l'art conceptuel,théoricien dans la figuration libre,théoricien dans le Pop,théoricien dans....,etc...
Tous ces théoriciens se touchent le nombril,et ne seront pas objectifs,car trop encrer dans leurs idées.
Car quels théoriciens,qui défend Judd,pourra dire que Combas est un grand artiste?.Qui défend la figuration libre pourra parler de l'importance de l'objet réalisé en usine,et exposé tel quel?.Peut être Lambert mais après?.
Je pense qu'un bon théoricien doit pouvoir parler de tout mouvement qui a contribué à faire avancer l'Art,avec une touche d'Arts premiers.Là je me dirai "ce n'est pas une théorie académique".
Car artiste comme théoricien,si on s'enferme dans un mouvement,cela devient vite une institution.Alors penser "inclassable".
Moi c'est cela qui me passionne dans l'art "l'inclassable".Je prend comme exemple Robert Morris,je pourrais citer d'autres artistes plus jeunes,mais je prend Morris,car ancien.
Donc,qui prend en compte l'importance de son oeuvre?.Pas beaucoup de monde,car elle se matérialise par le théâtre,la danse,Fluxus,Duchamp,etc...Donc très complexe à comprendre,car faisant appel à une grande vision.Les gens préfère des artistes plus carrés.
Morris est tellement Art Contemporain.
Mais dans un monde de l'art qui revient à la couleur,pour décorer les salons,on est pas prêt à comprendre ce genre d'artistes,et théoriciens.
Amitiés Antony.

2006-03-25

Ego=bonne création?

Bonjour,
grâce à l'écriture Zaoum,grâce aux surréalistes,lorsque j'écris je me dis,que je contribues,que je forge également un petit maillon,à l'art,car les écrits peuvent être également une oeuvre d'art depuis les avants gardes Russes,que j'admire de plus en plus..
Alors seulement pour aujourd'hui je me déclare artiste,pour pouvoir critiquer les artistes.
Aujourd'hui,plus que jamais,il y a artistes et artisans.
C'est à dire,les artistes que l'on voit en surface et qui créent ce que les gens veulent voir et entendre.Les gens c'est;
les galeristes,
les critiques,
les acheteurs,
les conservateurs,
les spéculateurs,
....
Et donc ces artistes,font ce qu'il faut pour être dans les bons papiers,ces artistes sont donc des artisans.
Mais peut importe,l'homme bon,dit qu'il en faut pour tous les goûts.

Et puis il y a les autres...
Les autres sont ceux qui ont compris que l'art doit avancer,que l'art est une chose sérieuse,mais dans la dérision,ces artistes donc,prennent consciences qu'il faut faire du nouveau.
Et là je me dis;
Est ce que ce qui sépare ces deux genres d'artistes,c'est leur ego?.
C'est à dire que l'artiste qui fait de la démagogie,qui fait ce qu'on lui dit de faire,se fiche de l'ego,de son ego?.
L'autre artiste qui travail à faire du nouveau,est ce que c'est un trop plein d'ego,qui lui donne l'envi de faire du nouveau absolument?.
Je ne sais,mais ce qui est sûr c'est que les artistes qui ont un peut trop d'ego font du nouveau,et bien je préfère nettement ce genre d'artiste.
Donc l'ego dans l'art est une belle bénédiction?.
Amitiés Antony.
mervei

2006-03-25

cadavre (tract)

                                           Un Cadavre………………….

Je reprend ce titre,en hommage à un passé,qui défendait des convictions,contrairement à aujourd'hui,où les artistes sont revenus au statut d'artisans,pour une bonne part.
Je suis un jeune amateur d'art, qui apprend les théories passées, pour pouvoir déceler qui dans le présent ou dans le futur, apporte et apportera du nouveau, en fait qui formera l'avant garde de demain.
Les galeries,sont des lieux où les artistes sont respectés que par leurs lieux d'expositions passés,en fait leur pedigree est plus respecté que leur apport de nouveau.
Ce tract est une invitation au retour de l'art, à la source de l'art, avec tout ce que cela comporte, j’entend l'apport de Cézanne,Malevitch,Duchamp,Buren,Robert Morris,Bochner,Mario Merz,..........
Apprendre l'histoire de l'art est essentiel, mais écouter l'écho du passé l'est encore plus en 2006.
Cravan disait "il n'y a que les imbéciles qui voient le beau dans les belles choses", cette phrase dite il y a presque cent ans est de plus en plus d'actualité.
Je ne cite pas d'artistes, qui font de la démagogie, mais c'est derniers sont légions, alors dans ce monde de l'art qui préfère comprendre, aimer un tableau, d’un seul regard, et qui positionne l'oeuvre au simple rang de décoration, il me semble nécessaire de reprendre les propos qui portaient sur la stimulation de la matière grise.
Le retour de la peinture aujourd'hui est trompeur, ce retour est une forme d'aliénation, qui tente sournoisement de faire croire que ceux qui ne connaissent rien peuvent acheter de l'art, car un galeriste en 2006 ne veut pas perdre de temps à expliquer ce que peut être il ne connaît pas, j’entend l’histoire de l’art. Effectivement présenter une peinture avec de la couleur est bien plus facile à vendre qu'une oeuvre qui demande réflexion.
Buren dit "...l'avant garde travail en sous sol.....", cependant il faut commencer à faire craquer ce plancher démagogique, qui produit et protége des artistes peluches médiatisés par des critiques girouettes.
J’ai trop de respect pour le « Quadrangle » de Malevitch, le ready made de Duchamp ,l’espace de Cézanne, l’ ‘in situ de Buren, les théories de Weiner,Bochner, les médiums de Robert Morris,l’Event de Brecht,…Pour croire que l’art contemporain en 2006 doit être comme il nous est proposé dans ces lieux, Lieux qui ne pensent qu’à la spéculation.
Ce tract consiste à donner un coup de marteau dans le plancher démagogique.
Antony Giovagnoli.

2006-03-25

Cravan avait raison....

Bonjour,
toujours pour faire comprendre,l'importance de l'écho du passé je dis;
Les gens pensent que Duchamp est intéressant,voir,parfois,important par ses ready made.
Mais Duchamp comme Malevitch sont important par le fait de faire comprendre qu'une oeuvre d'art ne doit pas forcément être figuratif,et surtout qu'elle peut et doit être une machine à faire fonctionner sa matière grise.
Aujourd'hui,on parle de jeunes artistes qui font des oeuvres sur papiers de petit format,je respecte toutes créations,je comprend que les gens achètent ces petits dessins.
Mais ce que je déplore,c'est que de plus en plus ces petits dessins,comme également les toiles,reviennent à une figuration pur et simple.
Alors,on peut dire qu'il en faut pour tout les goûts,mais penser à toutes ses études,pour faire perdre cet aspect rétinien.
Cravan disait "il n'y a que les imbéciles qui voit le beau dans les belles choses".Si je cite Cravan,poète et boxeur,c'est que cette phrase bien que dite il y a presque cent ans,et de plus en plus d'actualité.
Prenez Kandinsky et son abstraction,il est lui et sa forme toujours autant respecté,ce qui est une bonne chose,mais moi je prend pour exemple Malevitch et non Kandinsky,car au final ce dernier réalise toujours du figuratif,je parle en rapport de l'oeuvre suprématiste.
C'est vrai que tout ceci peut être inintéressant,mais pour moi c'est une chose primordial à comprendre.
Encore une fois,je parle des jeunes aujourd'hui,qui sans ces socles de connaissances,socles à connaître pourquoi il faut tant croire en Malevitch et Duchamp,ces jeunes refont des formes révolues depuis longtemps,ou de mauvaise idées.Ce résultat est issu,de cette forme d'approche de l'art académique,cette forme d'aliénation,qu'ils subissent dans les écoles d'art,où l'on apprend l'histoire de l'art,de façon superficiel.Je n'ai rien contre ces écoles d'art,mais si elles voudraient bien enseigner,il faudrait que les étudiants y restent 10 ans.Car après avoir appris l'histoire de l'art il faudrait leur apprendre l'écho du passé,qui fait prendre conscience des différences entre les artistes,qui sont du même bord.L'écho fera prendre conscience de qui est plus avant garde qu'un autres,surtout dans le futur.
Exemple,Cage fait son happening,mais dans le futur,aujourd'hui également,pour moi Brecht est plus important par son Event.Cézanne ,plus important que Pissarro,Buren plus important que Toroni,....L'écho du passé consiste à déterminer l'importance d'un individu passé ou présent,avec comme médium les théories passés,et l'apport du nouveau dans son oeuvre même,ceci fera sortir son importance,face aux autres,pour le présent voir le futur,des décennies après.
Je comprend que les gens écoutent les théoriciens,qui ont subis l'aliénation académique,mais je ne suis pas issu de cette culture,et pour moi une personne qui sera autant théoriciens dans les arts premiers,l'art moderne,contemporain,l'art des fous,la danse,etc....sera pour moi une des personnes qui aura le plus d'importances dans leurs paroles.Ce genre de théoriciens ne sortent pas d'écoles,parce que pour apprendre tout ceci,par le billet d'une école il faudrait prendre une soixantaine de matières,et rester à l'école dix fois plus longtemps.De plus un théoricien autodidacte ne compte pas les jours fériés,les dimanches,les vacances,.......pour apprendre.
Et comme disait Cézanne "les professeurs n'ont rien dans le ventre",ou Duchamp,qui après avoir connu une école d'art,à Paris,dont je ne citerai pas le nom,en sorti avec comme seule compréhension, les écoles d'art sont une aliénation.................................Je ne fais que répéter.
Et pour moi,aujourd'hui l'aliénation est dans ces oeuvres figuratives,peintes,stériles,tout juste bonne à décorer les salons.
Amitiés Antony.

2006-03-25

C'est mon avis.

Bonjour,
c'est mon avis,mais je crois que l'ouverture du musée du Quai Branly est une bonne chose,car il fera prendre conscience aux gens,aux visiteurs,même du dimanche,qu' autres choses existent,que d'autres croyances existent,que d'autres vies existent,et fera prendre conscience de l'essence même du surréalisme et de l'art en général.
Les gens pensent détenir les secrets sur la religion,sur dieu,mais les arts dit arts premiers apportent d'autres visions,je pense aux Mayas,je pense aux tributs Iatmul en Océanie,je pense aux Pascuans.
Les gens n'ont pas évolués dans leurs mentalités sur ces sociétés,la seule chose qui est changé,c'est qu'aujourd'hui il y a beaucoup plus de crétins qui achètent des produits pour touristes,juste par acte de décoration pur et simple.
Moi,j'aimerai avoir un crâne surmodelé Iatmul,mais combien aujourd'hui respecte cet acte,combien comprennent que certaines tribus en Océanie enterrées les crânes de leurs anciens pour les plantations,puis les déterrés et les présentait à ULI.
Ben a peut être raison au sujet du musée,mais pour moi,c'est une sorte d'hommage,pour tous ces peuples qui ont subis la haine d'hommes soit disant civilisés.
Le musée à présenté des oeuvres de l'île Kodiak,Alaska,qui est une chose magnifique,et fantastique pour l'art.
Pour finir,je crois que ce musée,si il est bien dirigé sera une très bonne chose pour l'évolution de l'esprit et des mentalités,et pourra faire comprendre à qui veut,combien de portes ouvrent ces mondes.
Amitiés Antony.

2006-03-25

aucun objet

Bonjour,
pourquoi toujours dire qu'il faut regarder et aimer ce qui se fait aujourd'hui dans l'art,si je vois souvent du réchauffer,devrais je quand même dire "on ne peut pas toujours faire un rapport à ce qui s'est déjà fait?.",donc aimer,même si l'oeuvre à trente ans de retard?,en se disant depuis Duchamp on peut faire n'importe quoi?..
Est ce cela,l'art,gober sans rien dire ce que les galeries nous montrent et nous donnes avec comme seule arguments "c'est ce qui se fait aujourd'hui".
J'ai trop de respect pour les pensées du passé pour ne pas être intransigeant aujourd'hui.
Amitiés Antony.

2006-03-25

ma géneration

Bonjour,
au final je ne sais plus,je ne sais plus si ce que je défend est bien.
Car qui de ma génération se demande qui est bon,qui apporte du nouveau,qui forme un pilier de l'histoire de l'art?.
Les jeunes,dont je fais partis,pour l'age simplement,se fichent de savoir si Malevitch apporte plus pour l'art que Kandinsky,ils se fichent du pourquoi il faut défendre Breton,ils se fichent de l'histoire de l'art et encore plus de l'écho du passé.
Alors je me retrouve seul,ou si non,je me retrouve avec des théoriciens qui ont quarante,cinquante,soixante ans,voir plus.
Je me demande donc si j'ai raison de défendre la théorie de l'écho du passé,qui consiste à voir,comprendre,qui apporte sa pierre à l'avancé de l'art et pourquoi est ce important.
Les jeunes se fichent de l'importance du passé,mais pour moi cela me semble important dans la mesure,où cela me permets de pouvoir voir qui apporte du nouveau aujourd'hui et demain.
Les jeunes de ma génération se fichent des artistes passés,ils disent "c'est l'histoire de l'art,c'est bon il faut passer à autres choses",mais voila,moi je ne peux passer à autre choses qu'à partir du moment où ce que je vois est nouveau,et je ne peux dire qu'une chose est nouvelle ou avant garde sans l'écho du passé.
J'accuse les écoles d'art,et leurs professeurs,qui apprennent l'art d'une façon démagogique.
Les étudiants pensent qu'il faut avoir les cheveux bleu,ou avoir des piercing,ou boire voir pire pour être un artiste.Moi je pense qu'il faut être comme Monsieur tout le monde car c'est dans la tête que tout se passe.Comme disait Ferré "Il faut faire la révolution dans sa tête avant de la faire dans la rue,c'est pour cela que rien ne se passe",moi je dis il faut être un artiste dans sa tête et pas dans ses habits.
Tout cela pour dire que je ne me sens pas en osmose avec ceux de ma génération,j'ai certainement torts,mais je n'arrive pas à respecter une oeuvre,qui soit démagogique,peut être parce que je ne suis pas allé en école d'art,là où on apprend à inventer toutes sortes de concepts,autour d'une oeuvre inexistante.
Il y a des artistes aujourd'hui,jeunes qui me plaisent mais on n'en parlent jamais.
C'est étrange,j'ai l'impression que les nouveaux amateurs d'art reviennent au rétinien.Pourtant "Less is more".
Pour finir,je me fiche de savoir si je suis dans la bonne voie ou pas,j'ai mon socle et il est en béton,et ce n'est pas demain qu'il se brisera.
Amitiés Antony.

2006-03-25

Jardin secret.

Bonjour,
sans aucunes prétentions,mais juste pour préciser mes passions,voici,une partie,des artistes que j'aime;
Carl André
Luciano Fabro
Daniel Buren
Robert Morris
Ben Vautier
Brecht
MALEVITCH
Schwitters
Judd (pas toujours)
Smith Tony
Smithson Robert
Kosuth
Kounellis Jannis
Mario Merz
Mike Kelley
Rauschenberg
Paolini
Manzzoni
Hains
Goya
Degas
Arman (jusqu'en 70)
Basquiat (pour retranscrire,ce que les surréalistes pensées devoir rallier à l'art)
Haring (pour se lier aux civilisations passés)
Tatline (pour avoir tant apporté au futur)
Cézanne (pour avoir défié le présent,et imaginer les questions futur)
Combas (pour défier les minimals,en montrant que l'idée peut être encore dans la peinture)
Bochner (pour préciser à un moment donné,que l'oeuvre est dans l'idée,dans le plan)
Weiner (pour dire qu'une oeuvre,est déjà réaliser quand elle est dans la tête)
Lavier (pour montrer que l'histoire de l'art est nécessaire,surtout quand on est inexistant par soi-même)
.........
Il y a encore bien des artistes,mais ceux que j'aime avant tout se sont ceux qui contribuent à faire avancer l'art,ceux qui contribuent à faire avancer la théorie qui demande à savoir,qu'est ce qu'une oeuvre d'art,après Duchamp.
Et surtout avant toutes choses les artistes qui en 2006 matérialisent leurs idées par n'importes quels médiums,oui j'aime les artistes inclassables.
Au final j'aime avant tous les artistes théoriciens,qui écoutent l'écho du passé,pour pouvoir faire demain de l'avant garde.
Amitiés Antony.

2006-03-13

L'écho du passé contre l'histoire de l'art.

Bonjour,
après réflexions il me semble que l'histoire de l'art est toujours très importantes,mais l'écho du passé l'est encore plus.
Ce que je veux dire,
l'histoire de l'art est importante mais,apprise dans les écoles d'art elle devient trop académique,apprendre les dates,les mouvements,les noms,est très importants,mais l'écho du passé demande une réflexion personnel qui fera plus avancer dans la compréhension de qui est un artiste d'avant garde et qui fait de la soupe,cela sera plus important,que d'apprendre sur un banc,en écoutant un professeur déblatérer des textes répétés chaque années sur l'histoire de l'art.
L'écho du passé,fera comprendre que Kandinsky est moins important que Malevitch,l'écho du passé fera comprendre la différence entre Pissarro et Cézanne,il vous fera apprendre pourquoi un artiste doit rester dans les pensées.
L'écho du passé servira bien plus à l'avant garde que l'histoire de l'art.
Exemple;
aujourd'hui,avis personnel,Cattelan est stérile,mais pourquoi Mike Kelley est un grand artiste?.Je ne vais pas épiloguer,mais l'écho du passé vous le fait comprendre.
Cette théories sur l'écho du passé est un avis personnel,que je développerais plus,qu'en j'en serais,moi même plus.
De toutes les façons,l'écho du passé découle d'un apprentissage de l'histoire de l'art.
Amitiés Antony.

2006-03-13

DILEMME

Bonjour,
dénoncer la démagogie et l'aliénation,que pratique un artiste.Proclamer que ce dit artiste est invisible à la culture et l'histoire de l'art.
Et malgré tout cela acheter une pièce de cet artiste après des années de lutte contre son travail.
Voici le dilemme qui se pose à moi.
Si je franchis la ligne,suis je un vendu,un spéculateur,un opportuniste,ou je ne sais quoi?.
Ou est ce que je pars,tout simplement,d'un point de vu objectif qui me fait comprendre qu'une chose n'est pas toujours blanche ou noir,et que même si je critique cet artiste depuis des années,je peux trouver une pièce très amusante,donc l'acheter,avec mes petits moyens,et la regarder indépendamment de l'oeuvre globale ou du concept même de l'artiste.
N'est ce pas la l'objectivité que doit avoir un amateur d'art?.
Je reproche toujours les mêmes choses à cet artistes cependant cette pièce m'attire.
Alors je me laisse aller par l'achat,par contre je dis toujours que l'artiste est insignifiant.
Amitiés Antony.


2006-03-13

RETOUR A PARIS

Bonjour,
retour de Paris,après 6 jours,que penser?.
Que c'est difficile de tirer son épingle du jeu dans cette ville,qui est chaque mois,de plus en plus dure.
A Paris c'est étrange,il faut avoir une culture pour être respecté,mais les théories sur l'histoire de l'art,sur comment faire avancer l'art,sont inexistantes.Personnes ne se soucient de l'histoire de l'art,mais chacun sait qu'il faut acheter les meilleurs artistes.Paris n'est plus que jamais la capitale de la spéculation de l'art.
Je ne parle même pas des ventes,aux quelles j'ai assisté,chez Artcurial,par exemple,c'est une honte,j'enchéris sur un objet,le commissaire priseur tape le marteau,et l'instant d'après revient sur l'enchère,honteux.
Paris est et restera toujours une belle ville,mais dans mes prochains voyages je n'irais que dans les musés.
Parlons d'autres choses,Beaux arts,à publié dans sa revue "courrier des lecteurs" une lettre que j'avais envoyé au directeur,je voudrais les remercier,mais la prochaine fois évitez de couper autant de texte,car si non je préférais que vous ne publiez rien,messieurs.
A l'île St Louis,je croise Bertrand Lavier,je l'appel,je voulais lui dire ce que je pensai de son travail,il ne m'en à même pas laissé le temps,il m'a regardé en me disant un simple bonjour,avec un telle prétention,au final,Lavier est un mauvais artiste,qui se croit bon et se fait voir comme bon,avec comme seul excuse de fréquenter des gens de la TV,ou je ne sais pas quoi.Durand le nomme à chaque fois qu'il parle d'art.J'ai toujours dit que Bertrand Lavier était inexistant dans l'art,cependant je pensais qu'il était très publique relation,aujourd'hui,je me dis que Bertrand Lavier,est un mauvais artiste opportuniste,ne se souciant même pas des avis de simples amateurs d'art qui n'ont pas forcément de décoration d'appartement à faire.Mr Lavier,vous êtes loin de la pensée Hainsienne.
Contrairement à ce que je pensais Raymond est toujours autant présent,les photos chez Lara Vinci sont très émouvantes.
Mon séjour,m'aura permis de discuter avec des connaisseurs des surréalistes,et de Dada,ce qui est important pour moi,pour pouvoir continuer mes réflexions,sur l'avenir de quoi matérialiser pour pouvoir faire avancer l'art.
Amitiés Antony.

2006-02-18

POURQUOI ANDRE BRETON

Bonjour,
je remercie la personne qui a prit le temps de me lire.
Je comprend ce qu'il voulait dire,au sujet de André Breton.
Cependant je voudrais dire,que Breton à toute sa vie,lutté à faire montrer et comprendre les beautés du monde.Beautés comme l'amour,l'art,le respect...
C'est vrai que son caractère était un peut dur,mais il en était ainsi dans l'intérêt du groupe surréaliste,il à d'ailleurs,à la fin de sa vie,regretté des paroles,notamment pour Artaud.
Son intransigeance était un acte dans l'intérêt des avant garde,car combien Breton et le groupe surréaliste ont luttés à faire rentrer dans l'ombre des démagogues,et fais rentrer dans la lumière tant de belles âmes?.
Avec des paroles,comme "L'imagination n'est pas don,mais objet de convoitise" (phrase citée de mémoire),il me semble peut probable que André Breton voulait dogmatiser une pensée.C'était d'ailleurs contre ce genre de dogme,qu'il quitta le groupe Dada,car Tzara et Picabia étaient devenus des portes paroles à idées uniques.Et c'est également pour lutter contre une pensée de cette ordre qu'il se fâcha avec Aragon,quand ce dernier rentra du pays communistes,et disait que le parti voulait contrôler les écrits des poètes,ce pourquoi Breton fut en désaccord total,et c'est également à ce moment qu'il compris la cassure qui se trouva entre lui et Aragon.
J'apprend de André Breton,à aimer autant une oeuvre d'art premier qu'une oeuvre de Arman,César,etc...
Dans son atelier,qui était une île magique,où l'on pouvait y voir,des oeuvres de fous,d'art moderne,d'art contemporain,d'arts premiers,il me semble également que son esprit était très ouvert.
Quand à Tzara je respecte ses pensées initiales,cependant c'est dans une durée qu'il faut voir la grandeur d'un esprit,et Tzara par la suite à mal vieillit,et pas seulement du temps où il était au PCF,mais bien avant,au moment même ou Dada n'était pas encore mort,Tzara alimenter très difficilement la locomotive qu'était son mouvement.Pour moi Péret était bien plus Dada,dans la durée.
Alors c'est vrai que André Breton était dur,c'est vrai que ses actions étaient parfois excessives,mais dans un monde de l'art aujourd'hui ou n'importe quelles créations peuvent passer pour bonnes il me semble qu'une personne comme le Dauphin surréaliste serait indispensable.
Amitiés Antony.

2006-02-18

TIENS

Bonjour,
l'art n'est rien sans Duchamp,
les artistes en 2006 sont à 90 pour 100 des artisans
l'acheteur dit à l'artiste de mettre du bleu,du rouge,de mettre une virgule,un point,etc..
la beauté revient avec l'ignorance des amateurs d'art qui sont autant connaisseurs en art que moi au foot
plus les artistes gagnent de l'argent,plus ils sont des artisans
Degas avait raison
Breton avait raison,la beauté sera convulsive ou ne sera pas,
en 2006 les Mairies sont des critiques,ils décident qui est un bon ou un mauvais,
les magazines d'art son autant intéressant que des catalogues de meubles
Mike Kelley est un artiste,combien en restent ils?
Bruce Nauman est un précurseur,il sera compris dans 20 ans
Mario Merz est une force,il ne sera compris que dans 100 ans
L'Arte Povera est un mouvement,contrairement au Pop qui n'est qu'un phénomène de mode,
Ben critique Beuys,mais Beuys vivait pour l'art
Robert Morris n'est compris que par des vrais amateurs d'art
les théoriciens des minimal et conceptuels sont fermés
les théoriciens de la figuration libre se cache derrière le phénomène pour éviter de parler de l'histoire de l'art
Marcel Duchamp avait raison de A à Z,le normand est dans chaque expositions,bonnes ou mauvaises
Buren est compris à l'étranger
Raysse est un rêve
Arman est mort on veut faire oublier aujourd'hui ses bougeoirs en bronze
Hains est mort,plus personnes n'en parle,sauf pour dire qu'il était un bon vivant,normal la vie et l'oeuvre de Hains ne font qu'un,pour parler de lui il faut avoir une culture dans la poésie,l'histoire de l'art,la littérature,il faut au final être instruit
le rap vient de la misère que les biens passant ont instaurés,les rappeurs sont des poètes de demain
Cézanne disait que les professeurs en art n'avaient rien dans le ventre,en 2006 c'est encore une certitude
les école d'art banalisent les créations passés,elles font croire que c'est à chacun de pouvoir faire mieux
l'art n'est plus intéressant,car il revient à la peinture
Avis personnel.
Amitiés Antony.

2006-02-18

NIçOIS ECOUTEZ

Bonjour,
parlons de Nice,
parlons du milieu culturel à Nice,parlons d'art à Nice,
je rentre dans une galerie,j'apprend qui achète quoi,Nice est un lieu où tout le monde est courant quand quelqu'un achète quelque chose,je trouve cela navrant,j'ai l'impression d'être dans un aquarium.
Martial Raysse,disait dans les années 60 que Nice était au large de toutes nouveautés,je crois qu'aujourd'hui Nice n'est plus qu'un pale fantôme d'une créativité passé.
Soit on vous parle en permanence de Arman,Raysse,Ben,César,ou alors,on vous parle des artistes locaux qui n'ont rien d'intéressants à défendre.
A Nice j'aime aller chez Matarasso,mais après?.
On parle de Ben,les galeries,les amateurs sont obnubilés par le travail de Ben,moi je pense que Ben est intéressant,dans ses oeuvres,et ses théories,mais maintenant il faut un peut lâcher du leste avec son oeuvre.Les gens me disent "tu travail avec Ben,j'ai vu que tu avais une rubrique sur son site".Je ne travail pas avec Ben,j'expose simplement mes avis,et lui,les publies sur son site.Mais au final,je reprend ses théories,avec les bons comme les mauvais côtés,je n'ai rien à voir avec le milieu de l'art à Nice,qui tourne en rond,comme dans un panier à crabes,une sorte de machine infernal,entre ces artistes,Sosno,Farhi,etc...et les autres Moya,Mas,etc....Je n'ai rien à voir avec leur culture de l'art.
Je reproche à Ben de faire l'apologie de cette culture stérile,je lui reproche car je sais ce qu'il pense de tout cela,alors pourquoi ne pas le dire franchement,que tout ce qui est à Nice n'est en aucun cas de l'art,c'est un monde fermé,hermétique à toutes créations qui ne soit pas du sud.
Qui parle,à Nice,de Buren,Kounellis,Duchamp,Mike Kelley....
Je ne suis pas un amateur des théories Parisiennes,mais Paris est au courant de l'art en 2006.Je parts pour Paris lundi,pour une semaine,malheureusement je parle plus d'art dans la capitale que dans ma propre ville.
J'ai de plus en plus de mal,avec ma ville natale,car vraiment j'ai l'impression que Nice se déporte de plus en plus vers l'île de la nullité.
Tout le monde s'espionnent dans cette ville,on me reproche de ne pas aller à la Villa Arson,mais qui suis je,moi qui apprend les théories de l'art,je n'ai rien d'un amateur,de critique,de collectionneur,et je n'ai encore moins de passions pour les écoles d'art.Je laisse les créations de la Villa Arson aux amateurs Niçois,qui pensent que Verna,Lesueur,iront loin,si c'est le cas,tant mieux.Nice m'angoisse de plus en plus,je ne vois pas de débouchés positif,car le problème est que des artistes mauvais se sentent bons,grâce à leur basse cours d'amateurs imbéciles,qui ne connaissent de l'histoire de l'art,que les travaux de Arman,ou voir de Klein.
Nice est victime des artistes passés,c'est à dire que les Niçois pensent avoir un regard critique grâce à l'histoire de l'école de Nice,ce qui est invraisemblable.
Une fois j'ai parlé avec Daniel Buren,à Paris,je lui demandé quand il pensait faire une exposition à Nice,il m'avait répondu "Quand vous sortirez des Nouveaux Réalistes".Bien sur il est,depuis,venu participer à l'exposition "Intra Muros",mais ce n'est pas vraiment ce que j'attendais.
Oui,nous avons eut l'exposition Rauschenberg,mais les pièces étaient des années 80,quand au même moment les pièces des années 60 étaient exposées à New York.
J'ai espoir d'avoir tort.
Amitiés Antony.

2006-02-18

UN READY MADE EST

Bonjour,
un ready made n'est pas beau,
un ready made est un objet choisit avec comme seul critère,celui de ne pas avoir de beauté propre,
un ready made est une oeuvre d'art,
un ready made est chiant,quand on ne connait pas les idées qui vont avec,
un ready made est une naissance d'idées nouvelles,
un ready made est important pour faire comprendre que l'idée est autant importante que la réalisation,
un ready made ne doit pas devenir beau aux yeux d'un amateur,
un ready made ne doit pas faire croire que c'est un gag,il est une oeuvre entière,car il est signé,
un ready made efface tout les artistes,qui font abstraction de son importance,
un ready made,dans le temps doit être autant inerte en beauté qu'à ses début,
un ready made est une chose importante,il ne doit pas disparaître,car Duchamp n'est plus là,si il était encore en vit,on pourrait le jeter,mais son père n'est plus dans ce monde,
un ready made apporte la gloire à Fluxus,aux conceptuels,aux minimalists,aux Pop,
un ready made apporte même de l'importance à Pinnoncelli,qui est insignifiant,
un ready made est une révolution autant importante qu'un Cézanne,un Malevitch,ou autres,sauf Picasso,qui encore une fois sur sa planète,
un ready made est une idée encore incomprise en 2006,
un ready made ne doit pas devenir beau,même si MARCEL DUCHAMP disait "...Vous savez après quarante ans tout devient beau....",
un ready made constitue une richesse.
Marcel Duchamp,qui donnera encore des aigreurs à bien des gens pour encore longtemps,est partout.
Amitiés Antony.

2006-02-18

A MARIO MERTZ

Bonjour,
aujourd'hui,on voit des artistes dans des expositions une coupe de champagne à la main,parlant de ventes,d'expositions,etc...
Moi je voudrais parler de Mario Merz.
Je n'aurais pas la prétention d'expliquer son travail,ses installations,je laisse cela à des personnes bien plus qualifiés,comme Pietro Sparta par exemple.Son travail,ses idées,son trop importantes pour moi,pour que j'en parle,j'ai peur de faire des erreurs d'oublis ou autres.
Donc j'aimerai simplement parler du tempérament de Merz.
Artistes issu d'une génération qui avait des convictions d'amitiés,de créations,très solides,et qui ne faisait pas de production pour faire de l'argent,mais vraiment pour matérialiser l'idée même.
Merz,est pour moi le symbole de l'art contemporain dans le futur,son travail sera compris et appris dans 20 ou même 50 ans.
Aujourd'hui,on dit que l'Arte Povera prend de plus en plus d'importance,on parle de Kounellis,qui est un artiste que je respecte énormément,on parle peut,car difficile à comprendre,de Fabro.
On dit que Merz,est un grand,mais qui prend l'initiative de parler de son travail,de parler de la suite de chiffres Fibonacci,qui parle des Igloos?.Merz à des matériaux simples,mais contrairement son esprit est d'une richesse de connaissance inimaginable.
Szeemann disait "...il est parmi les artistes qui tentent d'une façon exigeante d'établir un lien entre le passé et le présent...."
Merz était un poète,peintre,sculpteur,il représente tellement ce que j'aime dans l'art.
La vie et la mort sont si proche,comme il disait.
Merz sera dans le temps,de la même importance que Cézanne.
Mario Merz était vraiment un artiste,avec tout ce que cela implique,ce genre d'artistes,sans parler forcément de la force de création,sont de plus en plus rare.
Je l'avais aperçu une seule fois,c'était à la foire de Turin,avec son physique tellement impressionnant.
A Mario Merz,artiste pour toujours.
Amitiés Antony.
Ps;
je voudrais citer une phrase de Cézanne,que le patron avait écrite,(vers 1902) à Ambroise Vollard,et qui résume vraiment l'âme,que doit avoir un amateur d'art.
".....l'art serait il,en effet,un sacerdoce,qui demande des purs qu'il lui appartiennent tout entier......"

2006-02-18

A VOUS DE CHOISIR

Bonjour,
aujourd'hui on dirait qu'il y a deux catégories d'artistes.

Un groupe qui est constitués d'artistes qui émergent d'un seul coup d'on ne sait pas où,écoles ou autres institutions,et qui sont présentés de façon monumentale,c'est à dire qu'il faudrait les connaître absolument,par sentences d'être exclus du monde de l'art.
Ce phénomène est étonnant car il est international,on sort un artiste,on le présente de façon à faire croire que c'est le nouveau Basquiat,ou en France le nouveau Combas,et surtout il ne faut pas perdre de temps,car il risque de ne plus y en avoir,comme des produits en soldes,alors tout le monde en veux.
Mais je voudrais dire,car à un moment il faut parler objectivement,que valent ces artistes face à l'histoire,du moins,qu'apportent ils?C'est juste une question que je pose.
Si on suit ce qui se passe par la suite,on voit ces artistes se vendrent de partout en vente,dans les galeries,et un jour plus rien,plus personne n'en parlent,à voir ce qui fut dans les années 80 les futur étoiles de l'art,mais qui au final sont rentrés dans l'ombre,ou devenus professeurs.

Dans la deuxième catégories,on constate des artistes qui luttent à faire valoir une idée,qui se battent pendant des générations à faire connaître leur apport de nouveau,et si on parle de prix,leurs valeurs financières montent très lentement,mais de façon constante.Pour moi,c'est eux l'art.Et même sans parler de grands noms,un simple artiste qui travail toutes sa vie,à matérialiser son idée,est pour moi,bien plus respectable que tout ce que l'on voit dans ces galeries aux murs propres,aux vendeuses mini jupe innocentes de l'histoire de l'art.J'aime rappeler le tempérament de Cézanne face aux institutions bourgeoises,et surtout dire que j'ai les même idées que lui au sujet des professeurs.

Alors,question;
Faut il aimer des artistes qui auront une durée de production d'environ 5 ans ou des artistes qui luttent à exister aujourd'hui,mais qui seront dans le temps des véritables drapeaux de l'art?.
Je vous laisse réfléchir.
Amitiés Antony.

2006-02-18

VRAIE THEORIE

Bonjour,
je crois que chaque période,que chaque décennie,a besoin d'un mouvement,ou du moins d'un courant artistique bien spécifique.
En ce moment on voit de plus en plus de retour à la peinture figurative dans le goût des années 80,avec beaucoup de couleurs,un peut dans l'esprit manga japonais.
Courant artistique que je dénonce depuis longtemps,pour différentes raisons.
Sans parler de qualité artistique,je crois que ce courant,est dû à la conjoncture,en France,mais également dans le monde.Conjoncture qui n'est pas très joyeuse et c'est donc mon avis,les gens se retrouvent plus dans des toiles ou oeuvres qui respirent la couleur,la joie,le sexe,etc....que dans des oeuvres conceptuelles.
Laissant,donc,de coté,la réflexion,la théorie,l'histoire,etc....
C'est la seule réponse que j'ai trouvée à cette déferlante de redite,de réchauffé,d'insignifiant etc...Mais c'est également une avancé pour moi de comprendre que,à chaque époque son style.Attention,je ne parle pas d'histoire de l'art,mais juste d'effets de mode,ou de besoins.
De plus dans cette réflexion,je me suis fais la remarque suivante;
ce qui représente l'avant garde depuis toujours,c'est justement ce qui ne suit pas les envies de la société,du spectateur.Une oeuvre d'avant garde n'est pas là pour faire du bien,ou du mal,elle est là,et c'est aux spectateurs de faire avec,aujourd'hui,demain,ou dans 50 ans,peut importe le temps,c'est le regardeur qui devra se plier,et comprendre l'oeuvre,pour au final en faire partie,contrairement aux artistes "peluches",qui eux se plient aux envies du spectateur.
Amitiés Antony.
Ps;je reçois un mail de la Station,email collectif,pour souhaiter la bonne année,c'est bien nous sommes juste le 11 février.Sur l'email,je regarde le bas de page,et lis,les sponsors,qui sont toutes les institutions,Mairies,etc....C'est vraiment ce que j'aime.....De plus j'en conclus que;
Artistes qui se voudraient bohèmes,sponsorisés par l'état????Est ce possible?N'est ce pas trop facile?

2006-02-18

CEZANNE EN 2006

Bonjour,
cent ans que Cézanne est mort,les Etats Unis,font une exposition,on interview l'arrière petit fils,qui parle à toutes les chaînes de TV,tant mieux pour lui,et pour Cézanne lui même,c'est une revanche contre les critiques de son vivant.
Mais en regardant la TV,je me dis tout de même,quel changement,quand on constate que tout les pays le respecte.De son vivant,pas un musée ne le voulait,aucunes foires,ni même de galeries sauf Vollard.
Je me dis également,que c'est grâce à l'histoire de l'art que l'on a compris plus tard l'importance de son travail.
Car si aujourd'hui on parle de Cézanne de cette façon,ce n'est pas parce que ses toiles sont tout simplement belles,mais c'est parce qu'elles apportent aux générations futur,une avancé colossale.Car si ce n'était que pour seul aspect rétinien,ou de couleurs,voir de paysages,Pissarro serait aussi bon.La différence qu'il y a entre ces deux grands artistes est que Cézanne à travaillé pour l'abstraction qui allait surgir quelques années après sa mort,en travaillant sur la dimension dans le tableau.
Seule la culture de l'histoire de l'art,fait prendre en considération cette importance.
Parfois l'importance est infra-mince,mais elle suffit à faire rentrer une idée dans le temps,plutôt qu'une autre.Parfois même l'histoire réhabilite des idées qui étaient pendant des années dans l'ombre d'autres concept moins importants.
Amitiés Antony.

2006-02-18

VOUS LES EGOCENTRIQUES

Bonjour,
vous les égocentriques de l'art,les nombrilistes,les rédacteurs de magazines,les conservateurs de musées,les galeristes discothèques,les journalistes,les arrivistes,les spéculateurs,les opportunistes,les requins,les courtiers,les ignares,tout ceux qui constituent l'art d'aujourd'hui à la lumière du jour,laissez moi vous dire,que vous passez à cotés de tant de choses,vous faites abstractions de l'histoire de l'art,car par son importance elle rendrait stérile tout artistes que vous produisez,achetez,parlez,veinerez.....
Je laisse VOTRE avant garde,je laisse vos grands artistes,pour moi les artistes sont des personnes qui travaillent,contre l'aliénation,et ne contribuent pas,comme chez vous,à la faire se répandre.
J'aime Cézanne autant que Mike Kelley,le message,l'idée,le concept,c'est cela le plus important.Mais aujourd'hui,il semble que beaucoup d'artistes soient tout juste accrédités à faire des oeuvres,qui s'accordent avec votre salon,un peut comme au temps du trecento,j'ai envies de dire "vous artistes,dois je vous appeler artisans?".Vous rendez même des artistes intéressants,en artistes peluche,car vous achetez,sans comprendre,pourvu qu'il y est de la figuration.Quel retour en arrière,cette odeur de térébenthine me rend fou,cet aspect rétinien que des générations ont luttées à faire oublier,revient.Mais au final je pense à ce que disait Duchamp,Ce sont les amateurs qui viendront dans 50 ans qui m'intéresse.Duchamp à planté des graines,certaines ont déjà germées,et d'autres sont en train.
Je n'ai rien à prouver,je ne suis pas un excentrique,je ne cherche pas à me faire un nom,j'ai assez d'amis et ne cherche pas à en avoir d'autres,je ne cherche pas,non plus,d'ennemis,je dis juste,ce que je pense de l'art.
Amitiés Antony.

2006-02-18

AUCUN OBJET

Bonjour,
"Less is more",combien de temps pour que les gens partent de cette phrase?.
"Is it art"?,voila ce que se disaient les douaniers Américains,dans les années 20,face à l'oeuvre de Brancusi "l'oiseau dans l'espace".
Aujourd'hui,les notions sur l'oeuvre d'art ont elles évoluées?Combien comprennent qu'une oeuvre peut être un geste ou une calembour?
Je ne sais pas,je crois que le jour où l'on dira "Hains est un exemple",l'art avancera.
Chronologiquement,on est très loin de ce que devrait être l'art en 2006,quand je vois Duchamp,Brancusi,Malevitch,les années 50,60,je me dis que la création est en retard,peut être parce que les artistes qui font de l'avant garde,qui continuent à apportés du nouveau,sont moins important en nombre que les démagogues,qui eux sont légions.Mais la faute est également aux spectateurs,qui supportent de moins en moins les théories,et préfères le coté rétinien,plutôt que cérébrale.
Toujours est il qu'en Nouvelle Guinée on trouve encore des plantes,et des animaux inconnus.
Amitiés Antony.

2006-02-18

Parce que les questions pleuvent.....

Bonjour,
parce que je crois que le processus de compréhension chez un amateur est autant important,que le processus créatif chez un artiste,
parce que je me demande si je ne préfère pas plutôt les artistes qui ont peux crées,mais qui ont poser des questions et apportés du nouveau,sans parler de faire avancer l'art,plutôt que des artistes qui créent beaucoup,mais qui ne font que se répéter,
parce que je possède des ouvrages de l'atelier Breton,
parce que aujourd'hui dans le bus,j'entend des filles de facultés se dire,"pourquoi apprendre histoire de l'art,cela n'a rien à voir avec ce que l'on a choisi",
parce que je ne vois plus aucunes solutions,dans la peinture,châssis etc...,je crois que l'art contemporain en 2006,est dans des installations,mais pas n'importe quelles installations,mais celles de Kelley,Nauman,McCarthy...qui ont des revendications,des messages...pas comme ces démagogues des institutions,
parce que je crois en Marcel Duchamp,comme en l'art,je ne peux comprendre que l'on respecte des jeunes qui ne font que des productions médiocres,démagogiques,avec aussi peut d'avant garde qu'au 19é siècles,
parce que je crois que beaucoup n'on rien compris en l'art,et achètent n'importe quoi,le tout c'est d'acheter,
parce que je me dis,que la compréhension de l'art est une chose très difficile,
parce que je me dis que l'hyper réalisme ne sert à rien,
parce que je me dis que Combas est décevant et à l'opposé de ses idées premières,
parce que Beuys et ses théories vielleront mal dans le temps,je pense que simplement les gros titres seront retenus,ses textes n'intéresseront plus personnes dans le futur,pour deux raisons;
la première est que nous sommes dans un monde de l'art qui se fiche totalement des théories,et qui veut comprendre dès la première seconde ce que l'oeuvre représente.
La deuxième,est que (c'est mon avis personnel)dés le départ il y a beaucoup à jeter,le reste est bon,mais tellement tirer par les cheveux.
parce que je me dis que même dans l'art il faut qu'il y est des recherches,du solide,de l'intéressant,du concret,car on peut voir comment Dada,est tomber rapidement dans le répétitif,bien qu'aujourd'hui,cela soit oublié,et que Dada soit vu comme un grand mouvement,ce qui est vrai,mais n'oublions pas que Tzara,par la suite était devenu surréaliste,puis communiste,car il est difficile d'alimenter des tracts,mouvements,paroles,etc....sans solutions valables,"La locomotive s'emballe et part à toutes vitesse,mais il est très difficile de comprendre comment elle va être alimenter".
Je peux continuer,mais ce que je veux dire,par toutes ces phrases,qui sont plus des questions,que des affirmations,c'est que l'art est un engrenage,et à partir du moment où vous vous dites,je rentre dans l'art,l'art d'avant garde,cela vous emmène très loin,et les questions tombent sans arrêt.
Amitiés Antony.

2006-02-18

Le Non-Art doit avoir des régles....

Bonjour,
proclamer un Non-art,peut être une issue de secours,mais même dans cette forme d'expression il faut faire attention,il y a des codes à respecter;
C'est à dire,comment différencier une oeuvre d'art,d'une situation de vie quotidienne,dans le Non-Art?.
Dada,qui représente une forme de Non-Art,est devenu très vite ennuyeux.
Pour moi le Non-Art peut être comme une locomotive qui part à toutes vitesse,encore faut il l'alimenter,et je ne vois pas comment certains artistes par la suite pourront encore l'alimenter,si on ne pose pas des bases.
Pour moi,le Non-Art,doit être une forme de rite chamanique.Je m'explique,Kandinsky disait Artiste-Oeuvre-observateur,les artistes de l'abstraction géométrique disaient; l'observateur face au tableau,sans parler de Fluxus,Artaud,...qui ont contribués à faire un art nouveau.
Donc à partir de là je me dis que le non-art doit être une forme d'art entière,qui passe entre le spectateur,l'artiste ,le décor,les gestes,un mot,etc....
Brecht à ouvert la porte,il faut maintenant l'ouvrir encore plus en grand,pour pouvoir faire passer plus de monde,car Brecht,apporte avec l'Event les bases d'un art nouveau,simplement l'oeuvre est basée que sur le geste,dans mon idée ce geste est normal,car il est le Non-art,simplement il faut l'enrichir,sans bien sûr,lui faire perdre son message radical.
Mes idées sont encore un peut confuses,je m'en excuse,mais je peux vous dire,que je vois la solution,dans des artistes comme Kelley,McCarthy,Nauman,et peut être en France Marie Claire Cordat.
Amitiés Antony.

2006-02-18

à tous les étages.....

Bonjour,
le spectateur fait le tableau,c'est pour cela que l'artiste doit attendre l'avis de la population pour rentrer dans l'histoire de l'art.Ce n'est pas son concept directement qui le fera rentrer dans les livres,mais les spectateurs.Le regardeur le fait rentrer dans la postérité.C'est pour cela que l'on voit autant de mauvais que de bons,artistes dans les livres.

Au directeur,et au journaliste,des deux magazines,que j'ai contacté,en disant ce que je pensais de leurs reportages,je voudrais dire;
Votre silence,n'est pas un mépris pour moi,au contraire,il confirme ce que je vous ai dis,je me dis même que si vous pensiez défendre de vrais idées vous m'auriez répondus.

A ceux qui pensent que l'art,est comme dans les ventes,les galeries Louise Weiss,les magazines,etc....,vous avez raison,c'est de l'art,mais pardonnez moi,je ne comprend pas,car je ne suis pas amoureux de l'art,de votre art,moi j'aime les théories qui font avancer,qui font réfléchir,qui amènent à une évolution,mais puis je vous demandez la différence entre une oeuvre de Catellan et une publicité pour une marque de lessive?

Je regarde le catalogue de vente d'art contemporain,je le referme très vite,et je préfère ouvrir un livre sur l'art inuit,là où j'apprend la mythologie de la lune et du soleil,j'apprend à faire la comparaison entre les arts des populations,l'art contemporain,en ce moment ne m'apprend rien.Je ne suis pas dur,mais j'attend plus de l'art que la vulgarité que l'on voit aujourd'hui.

Rions,en regardant les prix des soit disant futur grands artistes des années 80,la plupart aujourd'hui sont absents,ou professeurs.En cela l'histoire se répète.

Je vois Ben,partout,dans les galeries de plus en plus de Ben,les gens aiment Ben,les galeries aiment Ben,mais je me demande,est ce que c'est pour ce qu'il à fait,où parce que c'est à son tour,de toucher la gloire?.

Je crois de plus en plus en André Breton.Beaucoup ont des pères spirituels,ou personnages qui leurs ont montrés la voie,mais André Breton,m'a appris,le passé,son présent,et m'offre une vision juste de mon présent,en me laissant comprendre ce que doit être le futur.André Breton est un cyclone,et lorsqu'il vous reposes sur terre,vous rends différend par une vision et un amour de la vie et des choses profond.

Je reste admiratif,des personnes qui apportent leur passion à Antonin Artaud,parfois je comprend,parfois pas,Artaud était tellement entier,je n'arrive pas à comprendre si il détestait vraiment la vie,ou si il aimait une vie impossible?.

Je suis de plus en plus passionné par Duchamp,longtemps j'ai appris son art,mais je suis encore plus passionné par sa philosophie,et maintenant son comportement.Duchamp est de ces personnes qui vous passionneront toutes votre vie.

L'art est métaphysique,car il est parfois bon,parfois mauvais,parfois passionnant,parfois ennuyeux,parfois .....Il est difficile de dire ce qu'il en est de l'art,en tout les cas,bon ou mauvais,il est enivrant.
Amitiés Antony.



2006-02-18

Moderniser l'histoire de l'art...

Bonjour,
j'ai des pensées et des réflexions de plus en plus courtes,est ce que cela est bon,ou signe de misère cérébrale?.
Toujours est il qu'au moment où j'écris ces quelques lignes,je me demande si l'histoire de l'art en 2006 ne devrait pas être expliquée différemment qu'il y à 10,20,30 ou 40 ans.
C'est à dire,et là je parle pour ceux qui la critique en disant "arrêtez de parler de l'histoire de l'art et parlez des jeunes",bla bla bla....
Donc l'idée,est;
dans les années 60 ou 80 on parlait d'histoire de l'art par,noms,dates,et mouvements,je prend pour exemple les conférences de ces années que j'écoute souvent.On disait "en 1910 Kandinsky fit cela,"en 1914 Duchamp fit cela...","en 1960 Judd fit cela...",ce qui peut être répétitif,et lassant.
Contrairement,et c'est mon avis,je crois que l'explication de l'histoire de l'art en 2006,devrait être expliqué de façon à faire prendre en considération qui à véritablement fait du nouveau,ou à apporté quelque chose pour les générations futur,en faisant donc des comparaisons.
Exemple;
Malevitch plus important que Kandinsky dans le temps.
Cézanne plus important que Pissaro dans le temps.
Breton plus important que Valéry ou Aragon,dans le temps,plus avant garde.
Buren plus important que Toroni,Mosset.(je me demande toujours pour Parmentier,car dans un certain Non-art il est vraiment intéressant.)
Ben,peut être plus important que Beuys,du moins pour les théories qui font avancer l'art,après pour le reste je ne sais pas.
Morris,plus important dans le temps que Judd,Lewitt.
Hains,plus important que beaucoup.
Duchamp,plus important dans le temps que Picabia,Gleizes,Masson,......C'est évident,mais je les cites,pour le mal qui pensaient de lui,sauf Picabia,mais qui lui le copiait en disant que ses idées étaient bien les siennes.
On peut encore en citer d'autres,mais ce que je veux donc dire,c'est qu'en 2006,tout le monde connaît ces artistes,il n'est donc plus intéressant de les citer juste par leur noms,mais je pense qu'il serait plus intéressant quand on parle d'histoire de l'art de faire des comparaisons,ce qui la modernisera,et la rendra plus intéressante,et peut être également que cela réveillera les gens,qui se demanderont si ce qu'ils voient aujourd'hui est plus ou moins importants.
Amitiés Antony.

2006-02-18

UN CADAVRE

Bonjour,
pas de frayeur Messieurs,l'histoire de l'art n'est citée que pour faire exister vos artistes fantômes qui ont autant de choses à dire qu'un meuble en Kit norvégien.
Pas de frayeur Messieurs vous tenez les cornes du taureau,vous avez les cartes en mains,vous créer et faites oublier les artistes à votre guise.
Pas de frayeur Messieurs les artistes qui déranges sont dans l'ombre,ou sont parties à l'étranger,ne craignez rien,il n'y à plus de culture d'histoire de l'art,et dans 20 ans l'art sera de la publicité,les écoles d'art seront comme des écoles de commerce où l'on apprendra à faire des slogans pour faire connaître des artistes qui n'auront plus rien à dire,où juste ce que vous voulez qu'ils disent.
L'aliénation n'existe plus,puisqu'elle est vie courante.
Vous faites mentir l'histoire,et faites croire que c'est du nouveau,mais alors pourquoi je vois des concepts détournés?.
Et oui Messieurs,je ne vais pas dans les vernissages,je ne fréquente pas les écoles d'art,mais plutôt l'école surréaliste,l'école de l'enfant phare,je fréquente les avant garde,qui travaillent en sous sol,et je n'ai pas 50 ans,mais 26 ans et je serais toujours là pour dire ce qu'il en est de l'art.La revue "Littérature" était un ruban autour d'une bombe,comme l'avait dit André Breton,mais qui est il ce Breton?.Vous connaissez Duchamp pour les Ready Mades,mais moi je le connais plus dans sa baignoire ouvrant par un système de corde,sa porte d'entrée,attention évitez le trébuchet Messieurs.Je connais Duchamp pour ses trois stoppages étalons,pour "Etant données....",votre culture n'est pas la mienne,savez vous pourquoi?Je vais vous le dire,car j'écoute l'écho du passé,qui me permet de comprendre ce qui est stérile aujourd'hui,et ce qui est nouveau,mon socle est en béton,et ne peut se casser par vos foires,ou galeries discothèques,car il a était coulé par les théories de ceux qui croyaient en l'imagination et en l'investigation de l'esprit."L'imagination n'est pas don,mais par excellence objet de conquête".André Breton,dauphin surréaliste.
Alors,vous pourrez toujours faire croire à du nouveau,à du fantastique,ou je ne sais quoi,pour moi mes amis me dirons toujours ce qu'il en est VRAIMENT.
Je compare l'art,et les différend mouvements,aux différentes cultures d'arts premiers,et aujourd'hui,je trouve plus de réponses dans les Arts Inuits ou d'Océanie,que dans les magazines d'arts.
J'ai sûrement tort mais je dis ce que je pense.
Pour les gens,qui pensent comme moi,ne vous faites pas de soucis,prenez votre mal en patience,car
"l'avant garde travail en sous sol."Buren.
Amitiés Antony.

2006-02-18

2 mondes de l'art.....

Bonjour,
très cour,juste une question que je me pose,et qui devient un peut trop présente dans mon esprit,alors je voudrais demander à ceux qui lisent ce texte "qu'en pensez vous?";
est ce que l'art aujourd'hui se bat pour éveiller l'esprit de l'homme,esprit de connaissance,de curiosité,d'anarchisme,d'anti-académisme,ou plutôt se bat pour que l'homme rentre dans le moule de l'aliénation,avec toutes ses oeuvres qui ne veulent rien dire,qui n'ont que la couleur comme seul argument,avec tout ces artistes vendus qui répètent chaque jours les mêmes oeuvres,ces artistes qui ne sont plus que des comptes en banque,avec tous ces nouveaux artistes qu'on vous proposes chaque jours,en disant c'est l'avant garde."
Je ne sais quoi penser de l'art aujourd'hui?.Jai l'impression,de plus en plus,de voir deux mondes.

Un monde où les artistes ne sont pas des artistes mais des peintres en bâtiment.Dans ce monde il y a aussi des personnes qui étaient des artistes mais qui ont baissés leurs pantalon depuis longtemps.Dans ce monde il y a ces galeristes,qui mâchent des malabars,ignorants de l'histoire de l'art,qui soit dit en passant n'est pas essentiel avec les artistes qu'ils défendent.Dans ce monde je vois des amateurs,qui n'ont que pour seul critère la couleur,et la beauté "est ce que la toile marron ira avec notre mobilier beige".Bizarrement c'est ce monde que l'on voit le plus aujourd'hui.

L'autre monde?,que dire de ce monde?,simplement que c'est dans cet univers que l'art est Art.Simplement que les artistes sont des artistes et non des num de compte en banques,c'est dans ce monde que la chronologie,que l'histoire de l'art prend son importance.Dans ce monde les jeunes artistes sont obligés de faire leurs preuves avant d'être respectés.Dans ce monde on parle de Duchamp,de Schwitters,de Hains,de Cézanne,Daniel Buren,Fabro,Brecht,Robert Morris,Mario Merz,Vermeiren,..

Mais comme le dit Buren,"l'avant garde travail en sous sol",alors je me dis,vivement que le sol commence à se craqueler.
Amitiés Antony.

2006-02-18

JE NE RENTRE PAS DANS VOS IDEES

Bonjour,

"Ce n'est pas à moi,ni à personne (entendez vous messieurs,qui veut mes témoins?)de juger M.Le COMTE.On ne juge pas M de Lautréamont.ON le reconnaît au passage et on salue jusqu'à terre.Je donne ma vie à celui ou à celle qui me le fera oublier à jamais." Soupault.

Avec ce genre de phrases et d'idées comprenez que,
l'art aujourd'hui est pour moi un supermarché géant,où chaque jours des "artistes" apparaissent,présentant quelque choses,bon ou mauvais,ce n'est pas important,pourvue qu'il y est une belle couleur.Généralement,on voit des artistes pendant six mois,un an,et plus rien,ou très peut,on les retrouve cinq ans plus tard comme professeur dans une école d'art.
Les galeries sont pour moi des centres où il est de moins en moins questions de chronologie,d'histoire de l'art,de qualité,de période,j'ai l'impression que dans les galeries d'aujourd'hui,il faut avoir un tableau au mur,le reste n'est plus important.
Pour moi,Beaux-arts,Art press....sont à l'opposés de ce que j'apprécies dans l'art,c'est certainement moi qui est tort,mais lorsque j'ouvre un de ces mag,je découvre un artiste par page,ce qui au début peut paraître bien,mais vu que par la suite il n'y à aucun suivit,cela devient vite lassant,en effet on vous parle d'un tel ou un tel,et avant même que vous commencez à comprendre,il est déjà révolu.Ce que je veux dire,c'est qu'on nous bombardes d'artistes en faisant croire qu'ils sont tous géniaux.J'ai l'impression que l'artiste qui travail toutes sa vie à un concept ou idée n'est plus intéressant(ce qui est une partie du problème qu'il y a dans l'art aujourd'hui).Après réflexion,je ne sais pas si les critiques de l'époque de Monet ou Cézanne,n'étaient pas plus intéressant,car ils dénigraient les artistes,ce qui faisait réfléchir les gens,aujourd'hui,avant même de créer et d'expliquer son concept un artiste est déjà accepté,je trouve cela contraire à l'art,et à la vision que j'ai de l'art.Car au final,il y a cent ans on acceptait aucune nouvelles créations,et aujourd'hui on accepte avant même que la création soit expliquée.
Encore une fois,j'ai certainement tort,en tout les cas,cela fait trois fois que je reçois une lettre de beaux arts,pour une réinscription,et croyez moi je suis heureux de ne plus le recevoir.
Je crois que les journalistes,ou les critiques dans l'art d'aujourd'hui lorsqu'ils vont dans des expositions ont une façon d'écrire leurs articles d'une manière qui ne fait en rien avancer l'art,ils commentent l'exposition,"c'était bien,beau,merveilleux,etc...." Mais ne parlent pas comme des critiques"C'est bien,car nouveau" "c'est nul parce que déjà vu" etc....Pour ma part je trouve facile de commenter que le rose est rose,le bleu est bleu,mais de critiquer en étant objectif,en parlant de nouveau ou de réchauffé est bien plus difficile,mais peut être également moins intéressant.
Amitiés Antony.

2006-02-18

enfermé dans un mouvement

Bonjour,
et si l'amour de mouvements n'était que pur questions d'ego?.
Les amoureux des conceptuels,se disent "le mur blanc est la solution,ne croyez vous pas?.N'est ce pas la suite de Cézanne?."Mais comprennent ils vraiment l'acte conceptuel ou Minimal?.
Les amoureux de la peinture,des années 80 se disent "Ouais,la figuration libre c'est le symbole d'une génération,la drogue,le sexe,la déjante,ouais it's life!!".
Les amoureux de Fluxus,se disent "Oui,tout est art,ouais c'est cool,ouais la peinture jetait par terre,quel force!!!",pour ma part je reste septique,combien comprennent Fluxus,et combien d'artistes font du Fluxus,pour faire du Fluxus,et non pour se faire connaître.
Les amoureux du Pop se disent,"Ouais l'art est dans la publicité,Warhol avait raison,c'est le plus fort,tout est consommation",humm,connaissent ils vraiment l'art?.
Les amoureux des Nouveaux Réalistes se disent "César,Arman,Rotella,Christo,etc....",ils ne parlent jamais des autres artistes,la plupart connaissent à peine Buren.
Les amoureux de L'hyper réalisme se disent "l'art n'est que dans la peinture,qui représente quelque choses".
Je n'ai rien contre tout ces amoureux,ou mouvements,on pourrait encore citer bien d'autres exemples,mais je voudrais souligner juste une chose,qui est que les amateurs d'art,qui s'enfermes dans un mouvement en particulier,n'avanceront jamais,l'art,et surtout depuis cent ans,est partout,si on comprend ce genre d'idée,on peut commencer à voir ou imaginer une nouvelle forme d'art,qui passe par un art,qui utilisera toutes formes de créations artistiques,j'entend par là,le théâtre,la danse,le chant,etc....J'aime des artistes comme Duchamp,ou Robert Morris,car ils s'expriment par différend médiums,mais si on se cantonne à aimer un seul mouvement,ou concept,cela se mordra forcément la queue un jour ou l'autre.
J'aime beaucoup les Minimals,mais je me suis dis un jour,qu'il fallait aller voir ailleurs,car cela me fatiguera assez vite,alors je suis passé par les conceptuels,qui eux,ont déjà une forme d'expression qui passe par différend Médiums,normal,quand on sait qu'ils ont subis l'influence de Duchamp,histoire de l'art quand tu nous montre la route......
Et peut être un jour,nous commencerons à parler de NON-ART ?.
Amitiés Antony.

2006-01-21

CHANGER L'EGO MAIS L'EGO DU SPECTATEUR

Bonjour,
j'avance,mais dans un bon chemin ou un chemin sans issue?.
Car je me demande si le nouveau,donc un art nouveau,ne devrait pas passé par la destruction de l'ego.Rien de nouveau dans cette phrase,mais pour moi j'entend la destruction de l'ego de celui qui regarde le tableau.
Puisque depuis Duchamp "c'est le regardeur qui fait le tableau",aujourd'hui,pour faire du nouveau,il faudrait que l'amateur,le regardeur,se dise "je ne comprend rien".Cette remise en question,cette importance à admettre son ignorance,devrait faire avancer l'art.Et dans ce sens,une juste remise à l'heure viendra toute seule.C'est à dire que l'on comprendrais mieux l'importance de Malevitch,etc...jusqu'à Buren,en passant par les conceptuels,les Minimals,etc...
Donc je me dis,que les artistes dans les années 60 se sont dis il faut changer l'ego pour changer l'art,moi je me dis en 2006,pour faire du nouveau,et pas faire n'importe quoi,comme c'est souvent le cas dans l'art aujourd'hui,il faudrait changer l'ego du spectateur,qui ne dira plus,lorsqu'il ne comprend pas "c'est n'importe quoi",mais plutôt "je ne comprend pas il va falloir que je me renseigne".C'est pour cela qu'aujourd'hui,beaucoup d'artistes refont de la peinture,car elle est simple à comprendre,on en revient donc au rétinien,ce qui est triste.
Donc pour faire du nouveau,changer l'ego,mais pas forcément celui de l'artiste?.
Par ce fait,le spectateur rentrera dans l'oeuvre d'art,et donc son intellect deviendra une partie de l'oeuvre.
Amitiés Antony.

2006-01-21

NON ART

Bonjour,
Mon père me dit "tu sais ce que tu regarde c'est bien,mais parfois il faut regarder ce qui est dans le marché actuel",mais au final je me dis "je me fou de qui,fait le marché de l'art,qui se vend,etc..",en effet,je me fiche des éditions,des toiles de 2005-06 des artistes comme Combas,Ben,et les autres.Moi je regarde le début,de ce qui a pu constituer la pensée,le reste ne m'intéresse pas.Je respecte toutes les créations,même les redites,au final je comprend.
Duchamp disait "c'est normal qu'un peintre face des toiles,car au final il y a toujours des acheteurs".Cependant,bien que je respecte ce système de l'art,cela ne m'intéresse pas,suis je un résultat de non-art?.Est ce que les paroles de Duchamp,se sont trop imprégnés dans ma pensée,pour au final n'aimer que ce qui est le début de pensée,c'est à dire aimer les recherches de nouveau?.
Ben,fait des toiles en 2006,toujours avec des mots,des phrases,tant mieux,car des nouveaux amateurs pourront les acheter,mais je ne les regardes pas,pourquoi?Parce que ce qui m'intéresse se sont les années de théories,de recherches,du pourquoi arrêter les formes bananes,et faire plutôt des textes?
Suis je alors,un amateurs de l'art?.
Pourquoi se poser tant de questions?Peut être parce que de plus en plus,je m'aperçois qu'au fil de sa vie,à chaque nouvelles créations,Duchamp n'a fait qu'ouvrir des portes,jamais de redites,toujours des créations ou idées qui ont contribuées à faire avancer l'art.Mais est ce que Duchamp était un artiste?,puisqu'il fuyait l'art comme la religion?.Qu'était et quelle est l'importance de Duchamp dans le monde de l'art?.Cette question est pour moi autant complexe,que celle qui m'amène à la réflexion,suis je amateur d'art ou de recherche d'idées?.Pourquoi est ce les dix premières années,en général,qui m'intéresse le plus chez un artiste,sauf Duchamp,et là on revient à la question,est ce que Duchamp est un artiste?.Puisque en général un artiste exploite son travail tout au long des années,pourquoi Marcel n'a jamais refait la même chose?Pourquoi n'avoir pas fait plusieurs "Grand verre"?.La raison est que le grand verre,était unique en son genre,inclassable dans aucuns mouvements,mais alors Duchamp est plus un chercheur,de nouvelles formes,idées,paroles,matérialisations,qu'un artiste?.
Puisque "Art" signifie étymologiquement "agir",Duchamp n'est pas "Art",mais plutôt un penseur,de nouvelle forme d'agissement pour les générations nouvelles,face à l'art?.Enfin c'est mon avis.
Je pense qu'il y a une adoration à l'art inutile,et c'est pour cela que l'on voit tant de mauvais artistes aujourd'hui,qui sont respectés,car comme certains les déclares artistes,les gens se disent on peut l'acheter car il est Artiste,du moins il a le statut d'artiste..
Mais,je n'ai jamais eut de professeurs d'art,je ne suis jamais allé dans une école d'art,alors je crois que la pensée de Duchamp est entrée en moi comme une solution,ce qui tiendrait à me faire croire,qu'au final,si la seule solution est un art qui soit du Non-art,le cantonnier sera un artiste,ainsi qu'un boucher,un porteur de cercueils,un garçon de café,etc...Les gestes deviendraient de l'art,des sortes d'Event collectif et on ne dirait plus "il faut aller au coiffeur" mais plutot "je vais voir l'Event des cheveux,peut être serais je dans l'happenning du jour".
Mais puisque,on appel une personne"dentiste",ou une autre "artiste",la solution pour une nouvelle forme d'art qui passerait par un Non-art,n'est pas encore pour demain,et il se coulera de l'eau sous les ponts,avant que l'on dise "Pas tout les artistes sont artistes".
Amitiés Antony.

2006-01-21

AUCUN OBJET

Bonjour,
parce que je me demande si pour faire du nouveau il faut changer l'ego?,car si oui,il faut changer l'homme,mais l'homme a t'il envie de changer?.C'est pour cela,que je pense que les vraies créations sont dans les asiles de fou ,car dans leur monde il n'est plus questions de recherche de beau,de rapports au couleurs,au nouveau,donc pas de prétention à faire mieux,donc plus d'ego,donc création qui découle d'esprits surréalistes issue de cerveaux libre,
parce que mon envie d'écrire des textes sur l'art n'est que pur révolte contre ce que l'on voit dans l'art aujourd'hui,
parce que de plus en plus j'en arrive à écrire ce que je ressens en quelques lignes,
parce que ceux qui ne comprennent pas l'art,n'ont rien à dire sur mes lettres,si ce n'est "pourquoi se poser autant de questions,pourquoi Ben si intéresse,comment peut on faire autant de fautes?",
parce que je ressens le besoin de comprendre et de croire en l'histoire de l'art,
parce que je me pose des questions en matières de signatures,c'est à dire que je me demande si depuis Duchamp les signatures ne sont pas plus importantes,qu'au temps de la renaissance,
parce que je crois en la chronologie des créations,et aux concepts,pour expliquer ma situation,je donne comme exemple un monochrome bleu de 2006,n'est rien quand on connaît Klein,la chronologie impose que l'oeuvre de 2006 est insignifiante,car 50 ans de retard,et le concept ne peut qu'être que réchauffé,voir copié quand on connaît tout les artistes qui ont utilisés le monochrome,et surtout Klein,
parce que je me demande si dans l'art,une personne qui s'intéresse à ce monde ne doit pas avoir un mentor,qui montre la voie,
parce que je me demande pourquoi on ressort autant l'histoire de Dada,parce que il n'y a plus rien aujourd'hui?,parce que on peut encore faire de l'argent avec?,ou parce qu'en 2006,on se demande si l'on est pas passez à coté de beaucoup de choses,ce qui a enfanté les médiocrités d'aujourd'hui?,
parce que je me demande comment Nice va évoluer,
parce que je me demande si l'art est la solution,
parce que je me demande combien connaisse les théories qu'apporte l'art depuis Duchamp,
parce que je me demande comment va se passer l'après Rotella,par rapport à toutes ses oeuvres,
parce que je me demande comment,les anciens qui ont connus les surréalistes voient l'art aujourd'hui?,
parce que je me demande si toutes les recherches des artistes d'avant gardes depuis cent ans,ne sont pas en attentes,car l'art d'aujourd'hui,n'a plus rien à voir,
parce que je me demande si l'art en 2006,n'est pas n'importe quoi,
parce que je me demande comment fonctionne les galeries,les critiques,les courtiers,les amateurs,car on est tellement loin de l'art des années 30,40,50,
parce que je parle des nouvelles créations,comme Thomas Demand,comme des créations de cent ans en arrière,je me retrouve assez seul,
parce que je ne peux pas dire ce que je pense de l'art d'aujourd'hui,sans citer de noms,je préfère rien dire,car je passerais pour prétentieux,pédants,arrogant,dépressif,etc...
Amitiés Antony.

2006-01-21

JE RIS

Bonjour,
je ris,je ris de voir tous ces spéculateurs qui lisent sans relâche les journaux,les sites Internet,à la recherche de jeunes artistes qui leurs feront gagner de l'argent.
Je ris,car même dans ce système,il est incontournable de connaître l'histoire de l'art.
On me parle,ce week end,des artistes de la photos Allemande,je ne cite personne,et on me dit,il faut les acheter,et là je répond,bien que n'étant pas dans cet optique de l'art,optique de pure spéculation,je répond il fallait les acheter il y a cinq ans,les vendre il y a deux ans,aujourd'hui,si vous les avez achetés il y a deux ans,ils vous resteront sur les bras,alors vous êtes forcé de les aimer.
Et oui,car même dans ce domaine,l'histoire de l'art est incontournable,aujourd'hui,je sais qui acheter,mais cela ne m'intéresse pas,je reste dans mon dogme d'apprentissage,de l'histoire de l'art,lieu qui est bien plus passionnant.
Et oui,messieurs,ceux qui vous font acheter les artistes du moment,on déjà deux ans d'avance et quand vous les achetés,c'est lorsqu'ils veulent les vendre,donc le marché est déjà en baisse.
Demandez à un amateur de l'histoire de l'art,qui il faut acheter aujourd'hui,il ne se trompera pas,car il connaîtra l'avenir,mais si vous n'avez que des critiques,sous influence de riches amateurs,votre "tuyau" dans la 8éme course deviendra un tuyau déjà condamné.
Alors au final,ne cherchez pas,trouvez,trouvez qui constitue une chronologie,à l'histoire de l'art,à cour terme cela parait inutile,mais à long terme,cela devient bien plus intéressant,cela prend bien plus de valeurs surtout dans votre satisfaction.
Mais qui suis je pour conseiller des amateurs de l'art,qui on tant d'années dans ce monde,monde qui pour moi est à des milles au larges,de l'avant garde.
Amitiés Antony.

2006-01-21

JE PENSE DONC J'ECRIS

Bonjour,
j'ai toujours pensé que l'histoire de l'art,servait à la création du moment,c'est à dire qu'à chaque période,l'histoire sert à apporter du nouveau,par le billet d'une chronologie de création,en cela Malevitch comprend l'importance de Cézanne,et commence le suprématisme,etc...
Mais je pensais que l'histoire,ne devait retenir que les artistes qui ont apportés du nouveau,cependant aujourd'hui,il me semble également nécessaire de retenir tout les artistes,bons ou mauvais,ceux qui apportent du nouveau,comme ceux qui apportent du réchauffé,car n'importe qu'elles créations,doit servir,pour les créations nouvelles.
Les erreurs du passé,peuvent être autant bénéfiques,que les études de Duchamp,ou autres grands artistes.
Amitiés Antony.

2006-01-21

GALERIE EN 2006

Bonjour,
aujourd'hui,je vais dans une galerie,la personne me montre un livre d'un artiste,et me dit "il y a en plus une phrase de Duchamp à l'intérieur",une phrase reproduite pas originale bien sûr,la personne me dit "c'est une phrase dont je ne comprend pas trop intérêt",alors je lui dis ce qu'il en est,c'est à dire que je parle de la phrase qui est la seconde définition des célibataires du grand verre,et là la personne me dit "à oui,c'est vrai que vous êtes passionné par Duchamp".
Mais au final,n'est ce pas là le travail de galeriste de savoir ce que cette phrase signifie?.N'est ce pas aux galeristes de savoir ce qui se dégage de ce qu'ils vendent?.
Et puis je me dis,que c'est le résultat de ce problème,qui est persistant,problème qui efface l'histoire de l'art.
Oui,je suis passionné par Duchamp,mais ce n'est pas une excuse à leurs ignorances,car il me semble qu'une galerie d'art aujourd'hui,devrait savoir qui est Marcel Duchamp.
Cette phrase,qui est le second titre qui définit les neuf moules malics,est complexe d'accord,mais elle devrait être connue,non?
Alors,je me dis,que le monde de l'art tourne d'une drôle de manière,car aujourd'hui,une personne qui est passionné par Duchamp,par exemple,peut passé pour expert,ou je ne sais quoi.Mais pour moi,c'est une simple connaissance de ce qui constitue l'art aujourd'hui.
Ou peut être que Duchamp est trot loin pour être connut?.Peut être qu'il vaut mieux connaître le principe de Cattelan?.
Je ne comprend pas comment marche l'art.
Amitiés Antony.

2006-01-21

QUAND L'ART AVANCE

Bonjour,
je me demande pourquoi aujourd'hui,on peut voir des jeunes qui reprennent les travaux,les paroles,les textes de grands personnages,comme Apollinaire,Artaud,Tzara,Desnos,Jarry,mais jamais de André Breton?.Pourquoi font ils abstractions des pensées de ce personnage?.Peut être difficile à comprendre?Ou peut être qu'il faut faire trop de recherches de son propre Moi,pour comprendre,je ne sais,en tout les cas,j'aimerais le voir plus,j'aimerais,lire ou entendre un jeune qui reprend les paroles de ce personnage,qui à su faire de Dada en France ce que l'on sait,et ensuite du surréalisme ce que l'on connaît.
Messieurs Tzara n'est rien quand vous connaîtrez Breton.
Je me demande également,si le problème sur Duchamp,n'est pas lié au phénomène qu'il a cultivé tout au long de sa vie,cet acte qui est de cultivé et de coordonné les incompatibilités,n'est ce pas là le problème qu'il faut résoudre et comprendre,et surtout accepter pour au final,commencer à voir le début de l'oeuvre de Duchamp?.
Je me demande comment va tourner le marché de l'ARTE Povera dans les mois et années à venir?.Je me demande,car on parle de plus en plus de ce mouvement,on parle de plus en plus de Pennone,Kounellis,mais quand parlerons nous des oeuvres de Fabro,Merz,qui sont très difficiles à apprendre?.D'accord Kounellis,est difficile à saisir,mais Fabro est particulier,il vous emmène dans la renaissance,avec le marbre,il fait voyager,donc il faut bien comprendre son importance avec la matiére,mais surtout quand parler de Merz,qui en 2006 n'est pas encore compris,on parle d'igloo,on parle de çi ou ça,mais Merz est un poète,un sculpteur,un peintre,et comme toujours quand un artiste,étend son art sur plusieurs domaines,il est très long à être connut,respecté,appris,etc...Alors l'ARTE Povera commence à vraiment être un mouvement de plus en plus reconnut,mais il y a encore du travail.
Je me demande également,après avoir vu,que les Minimals américains étaient de plus en plus soutenus par les marchés Américains,est ce que Judd en a besoin?.Peut être pour faire encore monter les prix,mais je préférerais que ce phénomène amène au travail de Robert Morris,qui pour moi est le seul artiste Minimals à s'étendre sur plusieurs formes d'art (Danse,théâtre,etc...),je voudrais que Robert Morris,soit connu par tous,et surtout que l'on dise,c'est le seul à être Minimal et conceptuel.
Mais c'est également le même problème que pour Merz,peut être encore pire,car Robert Morris,est un artiste complexe,qui doit amener à la lecture,à l'histoire,également à l'histoire de l'art,quand il représente,à l'aveugle,par traces de pousses,la montagne Sainte Victoire,si importante pour Cézanne,il essait de la représenter par la mémoire.
Morris tient le tissus de Cézanne....
Quand Morris,écrit un texte,il essait de le réécrire plusieurs fois,par le simple fait de la mémoire,il lui plait à relire,et constater les différences,Morris est un grand artiste,et je pense que lorsque les critiques le prendront pour exemple,l'art pourra avancer,pareil pour Mario Merz.
Je me demande si l'art à beaucoup ignorer?.C'est à dire,est ce que les critiques ont beaucoup fait abstractions d'artistes trop complexes à comprendre?.Puisque aujourd'hui,beaucoup disent,il faut regarder les jeunes,etc...et au même moment on parle d'artistes d'il y a quarante ans,voir plus,comme si on les découvrait qu'aujourd'hui,on peut se demander si les critiques,n'ont pas plusieurs métros de retard à chaque époques?.
Aujourd'hui,on va fêter les cent ans de la mort de Cézanne,mais il faut appeler le monde entier,car où sont les plus beaux Cézanne?.D'accord,en France il y en a,mais combien par rapport à la production de cet artiste,qui a tellement subit les foudres de l'ignorances,des critiques,galeristes,Musées,expositions.Vollard ne voulait pas donner sa collection après sa mort,aux musées,car ils avaient toujours refusés Cézanne,mais après sa mort son frère,se souciant peut,des souhaits de Vollard,dissipa la collection dans divers musées.Alors,je me dis,si aujourd'hui,pour fêter les cent ans de la mort de cet artiste qui a tant contribué à faire avancer l'art,il faut appeler le monde entier,c'est un juste retour des choses.
Mais,il faut également se dire,que l'histoire ne sert pas trop d'exemples,pour résoudre ce genre d'ignorance,puisque,encore aujourd'hui,les grands artistes,pas ceux que l'on voit dans de belles galeries,ou écoles d'art,sont plus reconnus à l'étrangers que dans leur propre pays.
Alors je me dis,que l'histoire de l'art sert à faire apprendre l'art,mais elle est également importante,pour comprendre qu'il ne faut pas rejeter les grands artistes,et respecter les démagogues.
Amitiés Antony.


2006-01-21

CIAO MIMMO

Bonjour,
j'apprend le décès de Rotella,et il me vient des souvenirs de rencontres.
Je l'avais rencontré à différend vernissages,et également chez des personnes à Nice.
Je me rappel,un soir où je devais avoir 18 ans,et où Mimmo avait observer mon regard qui se portait sur sa bague.Il m'avait dit "elle te plait?,mais il y a une l'histoire autour...",il m'avait expliquer qui,lui avait donné.Rotella m'avait raconté l'histoire du trou dans sa joue,qu'une balle avait traversée en tant de guerre,ou je ne sais plus quand exactement,la balle était rentrée d'un coté et ressortie de l'autre.
Je n'ai jamais eus,de fascination propre envers son Art,à part les "ritratto",mais j'avoues tout de même son importance et surtout sa modernité.
Je me rappel également,un repas où il avait chanté ses poèmes,cela m'avait fasciné,car je me demandé si ses phrases étaient apprises ou spontanées,car dans les deux cas c'étaient très complexe à dire.Au fil du poème un rythme apparaît,et on se retrouve au Brésil,au carnaval de Rio.Dans la cassette des Nouveaux Réalistes,je l'avais entendus dire un de ses poèmes à Restany,et là je fus honorais d'avoir entendu "en vrai",les poèmes de Mimmo.
Je pense,que Rotella,m'interessais plus par sa philosophie de vie,que par l'oeuvre matérialisé.
Mais au final,Mimmo a traversé les temps,et les générations avec toujours autant de modernité,et même dans les oeuvres des dernières années,j'avoues que les Marilyn étaient toujours très belles dans les salles de vernissages.
Rotella est partit,dimanche dernier,à 87 ans,et je me dis quelle vie fantastique il a pu avoir.
Loin de prendre l'artiste comme je prend Hains,je me dis tout de même que sa modernité a toujours était là.
J'imagine un bar,où ils se sont tous retrouvés,Hains,Arman,Restany,.....et maintenant Rotella.Il doit y avoir Raymond avec un perroquet en peluche sur les genoux,Restany et ses doigts fins,enrobés d'une fumée de cigares,et Rotella qui pousse la porte du bar,peut être en Converse rose,en disant "Ciao amicos"
A Rotella,que je voyais au port de Nice,à Mimmo et sa façon,de vivre,et de fumer les cigares.......
Amitiés Antony.


2006-01-21

VOILA

Bonjour,
très cour,peut être que Ben,va dire que je parle encore de lui,mais je viens de lire sur son site la lettre sur le "ramdam" autour de Mitterrand,et je tiens à dire,"Voila le vrai Ben,voila sa force,voila ce que tout le monde devraient voir chez Ben,c'est ça que j'aime chez lui,mais que je vois de moins en moins,voila ce qui fait de Ben un artiste,et c'est là que la différence se fait entre les artistes stériles et les autres qui parlent et amènent des réflexions".Sur cette époque de la politique,pas beaucoup d'artistes peuvent la critiquer,car c'est cette époque qui a fait ce qu'ils sont aujourd'hui.........
Amitiés Antony.

2006-01-21

MICHAUD ANTONY DEUX AVIS DIFFERENTS

Bonjour,
au plat du jour,un amateur d'art qui a trente ans d'amateurisme face à un jeune amateur.
Je parle avec l'amateur,qui me dis "tu sais l'art c'est comme çi,c'est comme ça,moi je regarde ce qui se fait aujourd'hui,j'achète ce qui me plais,etc..."
Moi,je lui dis que j'aime ce qui est chronologique,j'aime ce qui constituer et constituera une avancée.
On parle de différends artistes d'aujourd'hui,il me parle des jeunes de la Villa Arson,des artistes de Frac,etc.,au final tout ce qui constitue pour moi,le monde de l'art inintéressant.
Il me dit,que l'on ne peut pas toujours regarder Duchamp.Alors je lui dis,oui,mais pour dire cela,il faudrait déjà connaître l'oeuvre complète de Duchamp,car aujourd'hui combien connaisse 'étant donnée...."oeuvre de Duchamp finit en 1966?.
Je me demande,alors si vraiment il n'y a pas différend monde de l'art,c'est à dire,des amateurs qui achètent n'importe quoi,sur simple base de goût,de couleurs,de beauté etc...et les autres qui achètent que très rarement,mais qui achètent le nouveau.
Michaud me dit,Wilm est un artiste qui joue sur le marché du tatouage avec le marché de l'art.Je lui dis que pour moi c'est non seulement inutile mais également simple masturbation intellectuel,car ce concept est basé que sur un discours qui pourrait être tout autre,cela n'apportera rien de toutes les façons,en fait un discours de pur esthétique.
Alors est ce que c'est mon age,qui fait que mes critères sont basés que sur le principe de nouveau,de chronologie,je ne sais pas,en tout les cas je pense que nous ne sommes pas sur la même planète de l'art.
Est ce une force d'étudier Duchamp,Malevitch,Robert Morris,etc...ou un handicap?.
Je ne comprend pas cet amateur,qui pour moi donne l'impression d'aimer sur une base critique inconnu,c'est à dire que je ne peux comprendre comment on peut passer de Hains,César,et autres,pour aimer aujourd'hui les jeunes qui produisent de l'inintéressant en matiére d'avant garde?.
Suis je trop intransigeant,me suis je trop impliqué dans la pensée de André Breton,qui pensait qu'il fallait devoir se disputer avec des amis si il le fallait pour tenir ses idées?.
Michaud me dit,tu ne peux imposer tes idées.Mais c'est là que le fossé se creuse à mon avis,car il ne comprend pas pourquoi je ne regarde pas les écoles d'art,alors il doit se dire,que si je ne les regarde pas,c'est que je veux imposer ma pensée,ce qui est complètement faux,car si je ne rentre pas dans l'idéologie de ce monde de l'art,c'est simplement que pour moi,avec ce que l'on à vu depuis cent ans,il me semble que l'art ne devrait pas être comme ce que l'on peut voir dans ces lieux.
Je lui parle de ce que,pour moi,un amateur doit être pour constituer un véritable exemple de connaissance,il devra passer par la connaissance des arts premiers,modernes,et contemporain.C'est à dire une personne qui peut parler des statues Baoulés,des écritures Rongo Rongo,en faisant un pont sur Haring,tout en citant De Chirico.
Alors je me dis,est ce que j'ai raison d'être intransigeant,ou devrais je tout aimer,car au final c'est ça,en tout les cas c'est ce que je pense,c'est à dire que les critères ne sont que pur survole,on achète parce que c'est beau,merveilleux,jolis...Mais je ne peux croire que l'art en 2006 est comme cela,en tout les cas pas avec ce que je vois et lis,quand tant d'artistes ont lutés à faire perdre ce principe de beau,joli,coloriées,etc.......car j'en conclus qu'il ne peut qu'y avoir que ce genre de critères,pour cet art.
Amitiés Antony.

2006-01-21

MALEVITCH CONTRE KANDINSKY

Bonjour,
peut être que cela n'intéresse personnes mais voila pourquoi je crois plus en l'apport de Malevitch plutôt qu'en Kandinsky.
Car pour moi avec le temps je pense que l'oeuvre de Malevitch a fait ouvrir plus de portes que Kandinsky.
Si on se réfère à l'histoire Kandinsky à fait son premier tableau abstrait en 1910,et on dit,toujours par l'histoire que Malevitch a réalisé des tableaux abstraits quelques temps après,mais je crois que ses études sur l'abstraction datent d'avant 1910.
Mais peut importe,si on regarde les tableaux abstrait de Kandinsky,on peut se dire que l'abstraction découle de pensées automatiques avec par la suite,pour la réalisation l'intellect.
Alors que Malevitch apporte directement l'acte abstrait sans aucun sens de beauté,contrairement à Kandinsky qui fait encore coordonnées les couleurs,ce qui pour moi n'est pas vraiment autant révélateur de nouvelles perspectives.Pour moi l'acte du suprématisme,qui est l'expérience picturale devrant être produite par l'effet de formes purement géométriques et donc abstrait et bien plus radical.Malevitch entend par "suprématisme" l'expression de la suprématie de la sensibilité sur l'objet.
Et puis il faut bien se dire que Kandinsky,qui voyagé plus que Malevitch,avait pus beaucoup plus s'inspirer pour comprendre et imaginer autres choses,quand Malevitch,ne pouvait voir que dans quelques lieux certains peintres du moment,comme Matisse.Malevitch avait bien compris,l'importance de Cézanne,ce qui pour moi doit être la clé,pour comprendre l'importance de son art,quand on connaît l'importance de Cézanne en matière de différencier la Bi et tridimension.
Alors,et c'est mon avis,je pense qu'en regardant l'avancé de l'art,Malevitch est bien plus important pour l'histoire que Kandinsky,qui est certainement très important également,mais pas autant radical que Malevitch,il n'atteint que dans les années 20 un art important que Malevitch avait déjà dépassé en 1914 avec son carré noir sur fond blanc.
Je ne parle même pas de l'oppression qu'il a subit dans son pays,où justement son abstraction était trop d'avant garde,et où il dû revenir à la figuration,mais l'avant garde toujours présent dans les visages ou dans les gestes,art qu'il avait définit comme "supranaturalisme",avant garde cachée et comprise par peut de gens.
C'est pour moi l'exemple,que l'on devrait suivre aujourd'hui pour échapper à l'aliénation.
Alors oui,pour moi Malevitch est un des plus grands maîtres de la pensée conceptuels avec Duchamp.
Peut être également que je suis trop obnubilé par sa personnalité,pour être objectif ?.
Amitiés Antony.

2006-01-21

EST CE QUE J'AI RAISON

Bonjour,
est ce que j'ai raison de faire abstraction de ce qui se passe dans l'art aujourd'hui?
est ce que j'ai raison de croire qu'il me faut comprendre absolument Duchamp pour aimer l'art à son juste niveau?
est ce que j'ai raison de fréquenter les surréalistes?
est ce que j'ai raison de me faire une opinion sur les artistes?
est ce que j'ai raison de dire que Lavier n'est rien quand il met des objets sur un socle,car alors que devient l'urinoir Mr Bertrand?
est ce que j'ai raison de croire autant dans l'art d'avant garde?
est ce que j'ai raison de dire que rien n'existe sans l'histoire de l'art?
est ce que j'ai raison de dire,que des personnes de cinquante ans sont dans la mauvaise voie,quand il parle des jeunes,mais quand eux même ignore l'histoire de l'art?
est ce que j'ai raison de croire plus aux conceptuels,plutôt qu'au minimal?
est ce que j'ai raison quand je dis qu'en ce moment il n'y a que de la redite?
est ce que j'ai raison de penser que Michaud n'est pas un exemple,pour moi?
est ce que j'ai raison de croire que Raymond sera important dans le temps?
est ce que j'ai raison,quand je dis que ce que l'on voit aujourd'hui dans l'art,en matières de critiques et d'amateurs est proche de la fin du 19é siècle?
est ce que j'ai raison de croire que les arts premiers sont une source pour l'art d'aujourd'hui,d'hier,et de demain?
est ce que j'ai raison de croire que tout est aliénation?
est ce que j'ai raison de voir en André Breton tant de choses?
est ce que j'ai raison de faire la différence entre ceux qui font avancer l'art,et ceux qui font un dérivatif de mouvement?
est ce que j'ai raison de ne pas croire en la politique?
est ce que j'ai raison de croire en Léo Ferré?
est ce que j'ai raison de croire plus en Rauschenberg,plus qu'en Warhol?
est ce que j'ai raison de croire que Haring est bien plus important que l'on ne le pense?
est ce que j'ai raison de croire aux fous?
est ce que j'ai raison d'avoir autant de haine envers le système?
est ce que j'ai raison de croire que Dada n'a eut que deux ans de grandiose?
est ce que j'ai raison de croire que Thomas Demand,n'est qu'un concept dérivé des MERZBAU de Schwitters?
est ce que j'ai raison de croire en Malevitch,plus qu'en Kandinsky?
est ce que j'ai raison de ne pas aimer les vernissages?
est ce que j'ai raison,quand je dis que Picabia n'est qu'un suiveur,avec ses mécaniques,suiveurs de Duchamp,inspiré par Roussel?
est ce que j'ai raison dans mes impressions d'Afrique?
est ce que j'ai raison de tant aimer les Inuits,les Sawos,les Pascuans,les Mayas,...?
est ce que j'ai raison de croire que je peux trouver mieux?
est ce que j'ai raison de croire que tout est voué à l'échec?
est ce que j'ai raison de ne pas aimer les curés,et hommes de religions?
est ce que j'ai raison de croire en Péret?
est ce que je suis prétentieux quand je ne veux pas aller dans les galeries,ou écoles d'art?
est ce que j'ai raison de croire qu'avant d'aimer les jeunes il faudrait comprendre Mario Merz,Buren,Fabro,Kounellis,Robert Morris,Judd,Bochner?
est ce que j'ai raison de croire que le système de l'art est mal fait,quand je vois que Kelley,n'était pas vraiment respecté avant de rentrer chez un grand galeriste?
de toutes les manières,il n'y a pas de questions,je suis logé sous des pensées de personnes aventuriers de l'esprit.
Amitiés Antony.

2006-01-21

QUAND JE VOIS LA FOLIE --

Bonjour,
parler de Violette Noziére,en 2005,parler des soeurs Papin,parler des personnes qui font de leurs temps,une investigation de l'esprit,mais que l'on enferme dans des asiles de fous.
Oui,laisser les,laisser ces personnes qui font actes de surréalisme.Laisser ces personnes qui allient le mieux le rêve et la réalité.
Docteurs,vous n'avez que les cachets,comme force sur ces surréalistes,qui voient la lune à midi,et le soleil à minuit.
Vous parler de Violences,mais certains ne veulent qu'être libre,je ne parle pas pour tous les patients.
Mais Nietzsche pour vous était fou,mais pour moi il était un avant garde.
Vous avez enfermé Artaud,et l'avez soigné par des électrochocs,ses paroles ne partaient pas,mais il vous aurez fallu apprendre l'acte surréaliste pour comprendre.IL est et restera un esprit.Les docteurs qui voulaient le soigner,mais soigner quoi?,sont morts dans l'oublis,alors que Artaud restera une pensée.
Je crache sur la société que vous instaurez,avec tout vos anti dépresseurs.Laissez la folie s'emparer de l'homme,il pourra renaître libre.Quand vous avez un patient angoissé,un cachet,un autre tourmenté un cachet,pourquoi ne pas comprendre que ce monde est fou,et qu'il ne pourra qu'y avoir des fous qui marchent en direction de l'aliénation,c'est eux les fous,ceux à qui vous prescrivez des anti dépresseurs ne sont que des réalistes.
Freud était un charlatan,aucunes guérisons ne doit être en vue,mais un encouragement......
La TV,les fasts food,les cachets,qui engendres la solitude,tous ceci est l'aliénation.
Vous docteurs,faites vous avocats de cette société et laissez les surréalistes en paix.
Je me fiche des discours,je passe les douanes,les barrières,"Quel nationalité??",citoyen du monde?.Aucuns bagages,seuls mes idées et pensées comme habits,mais elles ne sont pas visibles,sauf sur un drapeau,ou deux livres,que je ne peux regarder,comme un vampire,je ne peux les regarder.
Si j'écoutes,Docteurs,vos anciens,les Mayas,les peuples Océaniens,les Inuits,étaient des fous.Des curés,ont réalisés dans de choses aux Pascuans,sous couverts de médecins,qui disaient "ils sont fous ces gens."
Je marche dans la vie,avec un but mais lequel?.Celui de l'avant garde.J'ai des amis dans l'art que l'on ne cite jamais,mais qui vous parlent aussi biens de Mario Merz,de Kounellis,qui n'est pas mort (Message pour Ben),que de la renaissance,d'autres qui vous cites des textes surréalistes.Et d'autres qui ont un drapeau noir dans les yeux......Pas de régression chez eux,je les envie.
Je considère,André Breton comme un père spirituel,il m'apprend toujours plus.Son Monde de toutes spiritualité,se compose de très peut de vrais amateurs.
Je n'ai pas de visions de carrières.
"La main à charrue vaut la main à plumes,quel monde à mains,je n'aurais jamais ma main",à vous de savoir qui je cite.
Comment vivre dans ce monde,quand on regarde le ciel,la mer,quand on aime pas ce qui nous es proposés,comment vivre.J'ai toujours penser que l'école canalisait les aliénés,et que tout les bons élèves seraient de bons aliénés,et que les mauvais élèves seraient très vite écartés sur des boulots bidons,afin de les mettre à un poste où ils ne pourront jamais se rebeller.Alors imaginez vous ce que j'ai subis avec ces idées,depuis le premier jour d'école jusqu'à ma sorti.Mes parents me disaient "tu ne fera rien de ta vie,avec ces bulletins scolaires",ils avaient peur,car pour eux les professeurs avaient toujours raisons.Je les comprends.Mais pour moi,l'école n'était pas une source,je l'ai compris qu'en en cm2,lorsque mon instituteur avait parlé de César,en le prenant pour Arman,ce jour là je me suis dis,qu'il n'avait qu'un papier d'état pour authentifier sa culture,qu'il répète chaque années.Est ce là la culture?Non,la vrai culture doit faire découvrir de nouvelles choses chaque jours.
Férré,chantait,"Je ne m'arréte plus qu'en je vois la folie....et couche dans son lit....."
Alors,je me dis,quoi penser?Où est la véritable folie?.
je n'ai que l'Art comme solution.
Amitiés Antony.




2006-01-21

CHANGER L'EGO C'EST DONC ---

Bonjour,
si pour faire du nouveau,il faut changer l'ego,si l'art doit transformer l'humanité,depuis que tout est art,je dis très bien,mais alors....
Pour faire du nouveau en 2005,il faut prendre en considération les créations,mouvements,et autres gestes,qui ont contribués a faire l'art d'aujourd'hui.
Donc,nous devons faire appel au passé,comme les Mayas faisaient appels au soleil,ou comme les Indiens faisaient appels à la pluie,par des danses et leurs statuettes Hopi,l'artiste d'aujourd'hui doit faire appel,à la force de Cézanne,qui à contribué à faire comprendre,pour les générations suivantes l'abstraction,à Malevitch,à Duchamp qui servira à Kosuth,à Wiener,pour faire comprendre qu'une idée est déjà une oeuvre,etc.....
Si par principe faire du nouveau est de plus en plus difficile,il faut comprendre,par des artistes passés,que le comportement de l'artiste est autant important que la création elle même,mais il ne sert à rien d'être provocateurs,ou arrogants,avoir un concept solide est le principal.
Si faire du nouveau c'est changer l'ego,donc l'homme,c'est normal,car l'art depuis maintenant 40 ans demande une construction intellectuel et matériel,les deux sont essentiels,donc le changement de l'homme devra passer par la réflexion,ce qui n'est toujours pas le cas,la peinture est révolue depuis 100 ans messieurs,on ne peut pas regarder une oeuvre que pour sa couleur ou sa beauté,comprendre l'année de réalisation,le contexte social,la chronologie,etc....est essentiel,et bizarrement en 2005 cette compréhension n'est toujours pas mis en valeurs,si l'homme doit changer,en premier lieu il faudra qu'il n'est pas peur d'être ignare face à l'oeuvre,ce qui n'est pas le cas,car on préfere ignorer une oeuvre plutôt que la comprendre.
Si depuis les années soixante on parle de degrés zéro,rien d'effrayant,au contraire,idée à développer.
Si Wiener parle,c'est une oeuvre.Si Kosuth montre l'essentiel d'une création,c'est qu'il faut comprendre que depuis Cézanne et Manet,le message et la création doivent passer par l'essentiel.
Si Robert Morris,fait rentrer la danse,le spectacle dans son travail,en passant par une passion pour Brancusi,c'est normal,et génial,il fait appel à toutes formes d'art.
Bochner donne les bases pour toutes sortes d'expositions,dans le futur.
Fluxus,a bien compris,l'importance de connaître l'histoire,car il reprennent des travaux,parfois,de Dada.
Donc l'art en 2005 est bien différend,mais également par moment très semblable à ce qu'il s'est passé il y a 100 ans.
Différend car l'artiste est autant important,par sa parole,que l'oeuvre,aujourd'hui,puisque le concept sert à faire comprendre pourquoi une phrase au mur est Art,ou une plaque en plomb,etc....Mais semblable également,par le fait,que l'art aujourd'hui stagne,pour pouvoir continuer à avancer,dans le futur.
Entre 1900 et 1910,beaucoup se demandés,comment avancer,et puit est arrivé la compréhension intellectuel de Cézanne,Van gogh..................
Ce que l'avant garde à enfanté,c'est des artistes comme Vermeiren.......
Amitiés Antony.

2006-01-21

MECANIQUE DU MARCHGÉ

Bonjour,
arrêtons de critiquer,et parlons sans citer de noms,du marché de l'art.
Une personne achète un artiste au hasard,cette personne importante,par sa richesse,son importance dans le monde de l'art,ou autres,parle de son achat.
Le lendemain,on apprend la nouvelle,10 commandes de plus pour cet artiste encore inconnus,personne ne comprend,même pas l'artiste,qui ne comprend pas pourquoi il doit créer sans arrêt,on lui passe des commandes,les anciens artistes se disent cela fait 40 ans que l'on peint,que l'on recherche la vérité,et lui vend ses oeuvres dix fois notre prix,à tout juste trente ans.Personnes ne comprend.
Mais au fin fond d'une petite ville un petit collectionneur,entend et lit dans un Magasine que son artiste est en train de prendre de l'ampleur,il se dit donc,"il vaut mieux que je le vende aujourd'hui",alors il appel une maison de vente,qui lui dit "gardé le Mr,il va monter",il contact une galerie qui lui dit "non,pas la bonne période",il se retrouve donc bloqué,avec un artiste qui monte,mais pour lequel personne ne veut.Peut être que dans ce monde de l'art on regarde qui vend avant de savoir de quoi il s'agit?.
Quoi penser?.
Peut importe,le marché continu,on voit ce jeune artiste dans les ventes à NY,à Paris,à Londres,partout des prix extravagants,au même moment le petit colectionneur voudrait le vendre au quart du prix,que l'on voit en vente,et personne,mais c'est pas grave,car tout le monde veut cet artiste,qui produit,et qui vend,qui vend,mais que,dans les ventes,et galeries.Très vite des critiques disent c'est l'art de demain,c'est normal,les prix,la folie,etc.....
Dans les ventes un acheteur se demande,aprés avoir acheté une oeuvre de cet artiste,si la personne par qui tout a commencé,le possède encore,et là,à partir de cette réflexion,cela commence à changer.
L'artiste,bizarrement,ne produit plus,on ne trouve plus rien,il décide de ne plus rien faire.
Au même moment,une de ses oeuvres se ravale.Peut importe certains y croient encore.
Et puit on en parle de moins en moins,sauf pour dire que les oeuvres se ravalent de plus en plus.
Une personne qui en a achetait une,décide de la remettre en vente,il la ravale.On lui dit c'est plus le moment de le vendre,vous ne comprenez rien?.Personnellement je me demande si il y a quelque chose à comprendre.
Au final,je me demande,si la personne la plus gagnante n'est pas,ce petit collectionneur,qui au fin fond de sa bourgade,avait acheté,cet artiste,sans la payer trop cher.Il pourra dire qu'il à eut l'oeil de l'acheter avant tout le monde.
Bien sur dans toutes ces situations,personnes ne parle de l'histoire de l'art,ce qui est normal,car nous ne sommes pas dans le même univers.
Amitiés Antony.

2006-01-21

LES ARTISTES DE DEMAIN

Bonjour,
pourquoi écrire,pourquoi se demander qui fait du nouveau,pourquoi se demander si en France on fait toujours de l'art,pourquoi se demander si les personnes qui sont dans le milieu de l'art cherchent la vérité,pourquoi se demander si il faut avoir conscience de l'histoire,pourquoi se demander si un geste est autant important qu'une peinture???
Pourquoi tout cela,quand on voit ce qu'est l'art aujourd'hui?.
Je me demande si je ne devrais pas aimer ce que l'on voit dans les nouvelles galeries,les Frac,les écoles d'art,mais comment faire marche arrière,quand depuis des mois,des années,je cherche ce que doit être l'art demain,par rapport,à ce qui fut réalisé?.
Qui aujourd'hui,se demande,ce que doit être l'art,par rapport,à ce qu'on apporté les Dada,les Fauves,les surréalistes,les Pollock,Rauschenberg,Judd,Morris,Duchamp,etc...Qui se demande comment doit être l'art?.
Vous allés dire,que l'art doit être qu'un sentiment,etc...Mais pour moi,il ne peut en être ainsi,car si il n'y a que du sentiment,il y aura certainement,du goût,de la beauté,de la redite,du réchauffé,etc...Donc pour moi,en 2005 un artiste doit connaître l'histoire pour pouvoir continuer,à écrire l'histoire de l'art.Un exemple,quand Viallat,Buren,Parmentier,comprennent,qu'en peinture il n'y à plus rien à prouver,ils font comprendre autres choses,avec un ou des autres médiums.
Je vois le beaux arts magasines,qui parle des artistes de demain,mais sans citer,les noms qui apparaissent dans le magasine,je peux dire,que,l'art n'est pas,en tout les cas pour moi,ce que je cherche.Je ne vois que du détournement de concept déjà existant,ou des oeuvres faciles,qui ne perdureront pas dans le temps.Mais est ce facile,de parler d'artistes qui font du nouveau?.Non,car il faut déjà connaître l'histoire,pour comprendre le nouveau qu'il y a dans ces créations,car sans ça,il n'y aura aucunes solutions à comprendre,quelle force,et quel intérêt il y a derrière cela.
Ou alors,vous vous arrêtez à croire ce que l'on vous raconte,dans les magasines,galeries,etc....Et qui vous fait croire,que toutes créations est bonnes et belles.
Comment faire comprendre que c'est l'histoire qui fait l'art,en 2005?.
Comment faire comprendre que les temps ont changés,et que si on est pas conscient de ce qui c'est déjà fait,vous n'aimerais que ce qui fut déjà réalisé,avec la qualité en moins et donc vous n'avancerais jamais!!!.
L'importance à connaître Dada,les surréalistes,etc....c'est que vous pourrez comprendre qui fait l'avant garde en 2005,et non du réchauffé ou du détournement de concept.
Je ne comprend pas,comment cette médiocrité,qui tant à faire croire que n'importe quoi est bon,peut faire à se répandre aussi efficacement?Quand de l'autres coté,vous voyez autant de jeunes artistes,qui font des choses positives,pour l'art,et qui restent dans l'ombre?.
Quand l'avant garde sera considéré?????Les noms se suivent,Cézanne,Van gogh,Duchamp,Buren,etc.....quand l'avant garde doit partir dans un autres pays,pour être considérée,ou doit mourir,pour être connus et reconnus,on peut se demander si en France on a pas deux ou quatres métros de retard,à chaque époques?.
Mais peut être que ce phénomène n'est pas que pour l'art,et s'étend pour beaucoup de choses??????.
Amitiés Antony.

2006-01-21

BRECHT EN 2005

Bonjour,
je m'aperçois que les gestes les plus simples sont les plus spectaculaires.
Duchamp,Brecht,Dada,Péret,etc...Eux qui ont montrés par des gestes simples,sont ceux qui ont apportés le plus de nouveau.
Duchamp,c'est particulier,car simple mais également très complexe (Cela incarne bien sa personnalité).
Mais Péret,montre la force de croire en autres choses,quand il insulte certains hommes,qui incarnes une pensée,dans la rue..
Donc,ce n'est que pour le moment,que simple esquisse,dans ma tête,mais je me dis,qu'au final,l'art en 2005,devrait être symbolisé par l'Event de Brecht.Il faut donc remettre Brecht,sur le podium de l'importance.
Les gens n'ont pas encore compris,que dans la peinture il n'y a plus rien à prouver,et qu'il faut donc comprendre que de mettre un vase sur un piano est autant important qu'une peinture Flamande du XVII siècles,en 2005.Mais pourquoi Brecht,et pas Cage?.Car pour moi,l'happening de Cage est trop "esthétique",de refaire un geste 20 fois,n'a d'importance que parce qu'il est répété,il rentre donc dans la compréhension,que par un rabachage,alors que Brecht,apporte en un geste l'importance,qu'il faut.
Donc pour finir,il faut comprendre qu'un geste,dans l'art,est important,et n'est pas que simple manifestation,en tout les cas,certains gestes.Encore faut il connaître l'histoire de l'art pour le comprendre.
Amitiés Antony.

2005-12-26

Bonnes fêtes Annie et Ben

Bonjour,
encore un Noël de plus,des artistes en plus et en moins,je pense à Hains et Arman.
En tout les cas,je remercies Annie et Ben,pour me permettre de leurs écrire,pour mettre en aplat mes idées,et mes convictions.
Très peut permettent ce genre de lettres,car elles sont parfois prisent de tête,et parfois gênantes.
En tout les cas,plus j'avance et moins je vois de personnes qui tolérés des idées particulières.
Donc merci à vous,qui me permettaient de vous écrire.Si un jour je deviens une personne qui à une parole intéressante,qui permet de voir l'art d'avant garde de demain,tout en citant l'histoire de l'art,je me souviendrais que mes idées se sont matérialisées,grâce à vous.Car je n'ai pas l'espérance de devenir galeristes,courtiers,ou spéculateurs,mais juste une personne qui prêche un art authentique,et cette voie est très particulière,car elle demande beaucoup de connaissance,et de plus n'est pas très appréciée.
Bonnes fêtes Annie et Ben,et encore merci.
Amitiés Antony.

2005-12-26

Perdre la beauté.

Bonjour,
est ce que mon age est une chance?.
Peut être,car longtemps,les artistes d'avant gardes,ont travailler à faire perdre la beauté que les gens cherchaient dans l'art.Alors peut être que ma génération à perdu ce phénomène de beauté.
En tout les cas,je ne cherche pas la beauté,dans une oeuvre mais l'authenticité.
En cela,un labyrinthe,en dessin,de Robert Morris,me parlera bien plus qu'une peinture figurative avec pleins de couleurs,je parle pour les peintures des années 70,80.Pareil pour l'écriture,je peut lire Lautréamont,mais je ne peux ouvrir un livre de Pagnol.
Cela me vient peut être de l'histoire de l'art?.
Duchamp disait après quarante ans tout devient beau et acceptable.Mais sans l'histoire de l'art un urinoir reste un urinoir,si on est inconscient de la pensée qui hisse cet objet au titre d'oeuvre d'art.
En tout les cas,je ne me suis jamais demandé si une oeuvre est belle.
Mais attention,ce n'est pas pour autant que si un artiste présente une création inutile,que son oeuvre sera intéressante,même si il n'y à pas de beauté.L'oeuvre restera inutile,par sa chronologie,par son concept,ou par le manque d'importance de nouveau.
C'est pour cela que l'histoire et sa chronologie,sont très importante,l'ouverture d'esprit également.
Amitiés Antony.

2005-12-26

Le doute est primordial...

Bonjour,
Dada menait vers le chemin du doute,Ben parlait et parle souvent du doute,beaucoup d'artistes parlaient du doute mais aujourd'hui qui doute?.
Les jeunes qui sortent de la Villa Arson,des beaux arts de Paris,les jeunes qui exposent dans les galeries,et qui demandent des 5000,6000,7000euros voir plus,pour leurs créations,est ce qu'ils doutent?.Les galeries qui proposent des artistes inconnus,avec des concepts réchauffés,voir inutiles avant même d'exister,à des prix,plus chers que des anciens artistes reconnus,est ce que ces galeries doutent?.
Je me demande si le probléme que le doute ne soit plus d'actualité,n'impose pas un manque de qualité?.
Car au final,le doute emmène à la réflexion,à la qualité,ainsi qu'à la création,mais si il n'y a plus de doute,il n'y a plus de remise en questions?.
Qu'est ce qui fait qu'un artiste de cinquante ans avance toujours?Le fait qu'il doute,qu'il se remet en questions,si non,il fera toujours la même chose?.
Je ne comprend pas la façon de créer,que l'on voit aujourd'hui,car je me demande si on peut créer quelque chose de durable,et de qualité,avec ce genre d'état esprit.
Je n'affirme rien,je me pose des questions,je doute,et je doute de l'art de demain.
Car si je ne vois pas de doute,c'est que je ne vois pas de convictions.Je ne vois pas d'artistes,ou poètes,qui crient ce en quoi il croient.Cela me gène,car la structure de l'art,avec ce manque de convictions,s'effrite.
Aujourd'hui,dans la littérature,des grands "intellectuels",se disent dans l'idée de Balzac ou autres,mais comment faire quand on connaît Lautréamont?.Combien d'années attendre,pour que les gens doutent,et se disent on doute de l'importance de Balzac,en 2020?.
Si il n'y à pas de convictions,il n'y a pas de doutes,si il n'y a pas de doutes,c'est qu'il n'y a pas de soucis à savoir si le concept est intéressant,donc pas de qualité,donc marché synthétique?.
Au final,je me demande si Dada,dans ce point n'était pas plus important qu'on ne le pense,car je crois que les Dadaïstes,avaient mis le doigt,sur le fait de remise en question,et sur le point qui impose à se demander si il faut tout avaler,ou tout remettre en question.
Le doute c'est la vie,mais je rencontre de moins en moins de monde,dans l'art,qui doutent,j'ai l'impression que beaucoup ont des idées biens arrêtées,et ne veulent pas voir autres choses,par peur de remisent en questions,ou se trouver face à son manque de culture?.
Amitiés Antony.


2005-12-26

Poétes interné,tu es un exemple de poésie....

Bonjour,
quand je lis les lettres destinées,aux recteurs d'universités,aux docteurs d'asiles d'aliénés,où les surréalistes leurs disaient,que la seule chose qu'ils avaient sur les patients internés,n'était que la force.Quand je lis toutes ces lettres,je me dis que dans le monde d'aujourd'hui,ces lettres ne seraient pas admises,et pourraient nous envoyer au tribunal.
Je me demande donc si la liberté d'expression ne régressent pas.
Alors voici,quelques exemples,de lettres qu'ont écris les surréalistes,et avec lesquelles je suis d'accord.
Oui,je suis d'accord avec les surréalistes,et avec leurs lettres contre l'exploitations des masses,oui je suis d'accord sur le fait horrible que les artistes démagogues,gagnent de l'argent quand les avants gardes meurent de faim,oui je suis d'accord sur la formidable exploitation,de l'esprit dont font preuves les poètes,dans les asiles de fous,je trouve que leurs investigations de l'esprit est un exemple,oui je suis d'accord sur la question de travail,oui je suis contre le roman,la poésie académique,oui je connais le Comte de Lautréamont,oui je tourne la tête face aux monuments à l'effigies de politiciens,oui je sais que les urnes sont suspectes,oui je crois,sur le principe,à Bouddha,oui je ne vais pas à la messe,et oui je ne suis pas baptisé,j'irais donc rejoindre,les vrais,mes vrais idées,j'irais rejoindre Breton,Artaud,Duchamp,Péret,Isidore Ducasse,Nietzsche,etc...,oui Pagnol me fais toujours vomir,autant que lorsque on nous le donner à lire à l'école,j'ai toujours eus zéro en matière de rédaction de ses romans,ce qui me donne le droit de parler des surréalistes,oui je sais les sévices qu'on subit les peuples de Océanie,Afrique,des Mayas,etc...Oui cela m'impose un respect,en leurs sculptures,notamment à celles de l'îles de Paques,tu es beau Moai Kava kava,mais qui n'est pas à crier,oui Duchamp,oui je dis que les jeunes artistes aujourd'hui,qui parlent d'anarchie,d'antéchrist,de révoltes,ne sont que des marionnettes de l'état,qui ne sont là,juste pour faire croire,que la liberté est toujours de mise,mais je n'y crois pas,oui je lis Konsstrukt,mais à force cela tourne en rond,mais quand même intéressant,oui je crois en la parole surréaliste quand elle soutient les femmes,qui ont tuées leurs maris,car elles étaient battues,oui je crois en la magie,et pas en la religion,je ne suis même pas athée,car ce mot rapporte encore trop en la religion,comme disait Duchamp,au final je crois avoir une religion,car il faut en avoir une dans ce monde,elle s'appelle "liberté".
Amitiés Antony.

2005-12-26

Respirer est Art?

Bonjour,
l'art en général est un souffle,par là,j'entend que l'art doit aider à vivre,les bons et mauvais moments.
Ce qui me fait penser,et croire qu'il serait difficile d'en parler,en tout les cas pour moi,de manière simple,alors j'utiliserais dans ce texte une sorte d'écriture automatique,mais qui n'en est pas tout à fait une,car elle sera contrôlée par une idée première,qui tentera d'expliquer la fonction,si toutes fois il y en a une,de l'art.

Pourquoi le personnage dans La Nausée,de Sartre pense soigner ses angoisses métaphysiques,par le billet de la bibliothèque,puisque ses problèmes lui donne tant de mal aux coeur,pourquoi,penser que la lecture lui sera bénéfique?.
Pourquoi emprisonner les poètes,dans certains pays?.
Pourquoi,lorsque j'étais enfant,et même par la suite,ce que l'on m'apprenait à l'école,ne me passionnait pas?.
Pourquoi Balzac,n'a jamais retenu mon attention?.Pourquoi n'ai je jamais eus de convictions en matière de poésie de La Fontaine,pourquoi n'ai je jamais été passionné par les poèmes de Jules Verne?.Pourquoi pas aimer Valéry,pourquoi?.
Pourquoi,lorsque mes camarades savaient ce qu'ils voulaient faire dans la vie,je me demandé si la vie était bien,celle qui nous était proposé?.
Pourquoi,lorsque j'ai lus les premières pensées de André Breton,je me suis dis qu'il fallait rentrer la tête la première dedans.Pourquoi son texte "Lâchez tout",me parle autant?Peut être car il l'avait écrit à mon age?.Pourquoi sa vision me semble ne pas avoir de barrières?.
J'ai 26 ans,et je constate,que des personnes qui ont 30 ans de vie,dans le monde de l'art ont trouvés leurs barrières.Pourquoi il me semble que si je me loge sous la pensée de Breton,je ne verrais jamais le cul de sac à l'art?.¨Peut être que Breton,avait une vision,qui faisait se lier toutes les choses de la vie,en une philosophie de l'art?.
L'art c'est la vie,l'art n'est pas que dans les musées,ou les galeries,l'art c'est le trottoir,l'art c'est l'égout,l'art c'est le ciel,l'art c'est un crachat qui dégouline sur le mur,l'art c'est un sucre d'orge,l'art c'est une belle fille,qui lorsque vous la croisait dans la rue,vous regarde,et vous sentez son parfum,qui se dégage de sa chevelure,l'art c'est la nuit,l'art c'est le soleil de minuit,l'art c'est de manger un abricot trop jeune,l'art c'est l'acidité,l'art c'est la TV réalité,qui exploite,mais qui exploite t'elle vraiment?L'art c'est le feu rouge,l'art c'est la priorité à gauche,l'art c'est de croire que Duchamp,Raymond,Arman,César,Breton sont vivants,l'art c'est de voir autant d'importance dans une oeuvre d'arts premiers,que chez Picasso,l'art c'est Nietzsche,l'art c'est Dutronc,l'art c'est de manger des pattes,au milieu d'une avenue,l'art c'est Ben,qui à un certains age aujourd'hui,et qui apporte plus que des jeunes artistes,l'art c'est une pensée,l'art c'est Buren qui évolue toujours,l'art c'est Kounellis,l'art c'est Hains,qui dans ses plaques,nous fait imaginer biens des choses,j'ai vus dans une plaque un tigre qui buvait dans une rivière,l'art c'est Manzoni qui avait bien compris l'importance du concept,l'art c'est Malevitch face à la dictature,l'art c'est la montagne Sainte Victoire,l'art c'est Robert Morris,qui est tellement important,en tout les cas pour moi,l'art c'est de défendre les artistes que l'on aime comme Pietro Sparta,l'art c'est Picasso,je ne parle pas souvent du patron,car pour moi,Picasso a toujours été sur sa planète,Duchamp disait de lui" Flux ininterrompu de génie",l'art c'est Duchamp qui m'obsède toujours autant,l'art c'est........
......sur tout ces exemples citer au dessus,c'est à vous de choisir,quel est votre "l'art c'est......".
Donc pour finir,l'art c'est quelque chose,qui doit vous faire voir ce que personne n'aura vu,ou quelque chose qui vous dégoûte,ou qui vous obsède,donc au final,l'art c'est à la fois un monde parallèle,mais également ce qu'il y a au centre du monde dans lequel on vit.

Amitiés Antony.

2005-12-26

l'art c'est

Bonjour,
Ben dit dans une de ses lettres,que je lui fait peur car je crois en l'art comme en Sainte Rita,mais je voudrais dire que pour moi l'art est une osmose,l'art est partout comme disaient ses pères,et comme le disait Ben.
Il n'y a rien de décourageant à aimer l'art de cette manière,enfin je pense.
Pour moi l'art,c'est;
l'art c'est les arts premiers,dans certains peuples du grand Nord,proche de la Sibérie,on parle de trois mondes,le monde inférieur,le centre,et le ciel,c'est un peut comme dans le monde de l'art,sauf,que pour ces peuples,le monde du sous sol représente le morts ou les âmes déchut,alors que dans l'art c'est le monde de l'art d'avant garde,
l'art c'est Malevitch,
l'art c'est d'aimer Buren,et Combas,
l'art c'est de voir dans les demoiselles d'Avignon,une source d'arts premiers,
l'art c'est de comprendre que Haring s'inspirer comme Picasso,ou Derain de l'art africain,sauf que Haring retranscrivait la source psychologique de leurs arts,
l'art c'est de comprendre ce qui vous intéresses,l'art c'est de ne pas tout avaler,
l'art c'est de prendre le bus,et de penser que Tatline jeta les bases du constructivisme,
l'art c'est de savoir l'importance de l'histoire,
l'art c'est de voir un bénitier aux puces et de voir du surréalisme,
l'art c'est la pensée de Breton,
l'art c'est de comprendre que les artistes montés ne dureront pas,Warhol disait que cela devient ennuyeux quand un artiste prend du succès,trop rapidement,
l'art c'est Beuys,qui ne tiendra pas dans le temps,car ses paroles seront détournées et perdront de la valeur,
l'art c'est Basquiat,qui devient de plus en plus,dans mon esprit,important,
l'art c'est les personnes qui ont cinquante ans aujourd'hui,et qui pensent trouver à la Villa Arson de l'art de qualité,
l'art c'est de comprendre que le marché aujourd'hui n'est pas concret,
l'art c'est d'aimer l'art,
l'art c'est que de plus en plus je me sens isolé,mais de plus en plus heureux,
l'art c'est les ventes aux enchères,qui ne croient pas aux artistes,et qui peuvent vendre tout et n'importe quoi,à n'importe quel prix,
l'art c'est Arman,c'est Hains,
l'art c'est de voir qu'il faut des années pour que Duchamp soit respecté,il faut attendre tout les dix ans pour voir sa cote monter,si on peut parler de cote,
l'art c'est Koons,qui devient ennuyeux,pourtant tellement bon à une période,
l'art c'est Serra,qui travail pour les gros industriels,
l'art c'est l'ARTE POVERA,qui sera compris dans les années à venir,
l'art c'est Mario Merz qui sera un sculpteur reconnu dans 50 ans,
l'art c'est de comprendre quand il faut se taire.
Amitiés Antony.

2005-12-26

A Michaud de Nice.

Bonjour,
Ben dit "Michaud est reconnut,car il est invité à Cologne,grand collectionneur,etc...".
Mais pourquoi,quand je suis allé le voir il m'a dit "je ne sais ce que la pensée de Raymond va devenir,est ce que ses oeuvres ne vont pas perdre de l'importance avec le temps,puisqu'il n'est plus là?."
Alors,je voudrais dire à ce genre de paroles,que tout d'abord si Breton était encore dans ce monde il vous aurez cassez le bras,pour penser ce genre d'idées,de plus je voudrais dire,et c'est la seule et dernière fois que je parlerais autant ouvertement de ce genre d'idée,je voudrais dire;
A tout les ignares,qui pensent que Raymond Hains était intéressant quand il parlait de ses oeuvres ou pensées,mais qui avec le temps s'estompera,ou je ne sais quoi,ou comme la dit Michaud,"Raymond fera comme Filliou",je voudrais dire;
Raymond est autant important dans la pensée que André Breton,ou Artaud,et ce n'est pas peut dire,car en 2005 on ne comprend qu'à peine la pensée de Antonin Artaud,Breton ne sera compris que dans 20 ans.
De plus l'oeuvre de Hains est autant importante,dans le temps,que l'oeuvre de Mario Merz,alors à ceux qui dénigres l'?uvre de Hains,je voudrais dire,apprenez l'histoire de l'art,apprenez la poésie,apprenez l'oeuvre de Breton et Duchamp,et vous comprendrez si vous n'êtes pas stupide,ce que sera Hains dans le futur.
Raymond,c'est pour toi le début de la gloire,même si tu avançais vers elle comme un crabe,car beaucoup,depuis ta mort se posent des questions quand à ton importance,ce qui prouve bien ton importance pour les génerations à venir.
Vive Raymond!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Amitié Antony.

2005-12-26

Opinions

Bonjour,
dans le jeu de la gloire sur le site de Ben,je fais tourner la roue,je tombe sur la case "vous rencontrer Ben,qui vous explique le fonctionnement de l'art est vous gagnez 5 ans".
Cela m'interpelle et je me demande si vous ne connaissez rien à l'art,Ben vous expliquera t'il l'art d'avant garde ou vous expliquera t'il l'art de la Villa Arson,donc l'art académique,qui au final vous fera stagner avec des personnes qui parlent d'art inutile?.
La question que je me pose par la suite est la suivante;
Lorsqu'une personne commence à s'intéresser à l'art,et rencontre des gens plus informés,sera t'il bien conseiller?.
Quand je parle avec des gens qui ne sont pas initiés à l'art,souvent on me dit "Tu nous expliques un concept évident,mais pour lequel personne n'a pu nous informer de matière plus claire".Mais que cela signifie t'il?Que les personnes de l'art tentent à induire en erreur les novices?.
C'est vrai,car si je me souviens bien,je n'ai jamais entendus dire,apprenez Cézanne pour comprendre l'art contemporain.La plupart du temps,lorsqu'on explique un concept,on l'explique de manière à faire croire que c'est normal qu'à une période un artiste réalisa ce travail.
Mais si Buren à fait des bandes dans les années 60,si Ben réalisa des écritures,si Kounellis rêve,si Morris expose des plaques de contre plaquées,si Duchamp expose un urinoir,etc....Tout ce çi n'est pas normal,et ces derniers ne ce sont pas réveillés un matin avec ces idées,ces travaux découlent de réflexions,de pensées,à ce qui fut réalisés avant,cela découle de l'histoire.
Alors,quand vous allez dans une galerie,ou école et que l'on vous explique un travail comme une évidence,c'est faux.C'est vrai,si l'artiste n'a aucune réflexions,et intégrité.
Enfin,pour en revenir à l'explication qui vous fera devenir moins ignare en matière d'art,n'écoutez pas ce que l'on pourra vous racontez,surtout aujourd'hui.Faites vous,votre propre opinion,pour les jeunes comme pour les vieux,allez dans une bibliothèque,ou librairie et lisez,lisez l'art depuis,les années 1850,et les dates,les concepts,les pensées,les références,vous feront prendre conscience de ce que doit être l'art en 2005.
Pour ma pars,je suis de plus en plus écoeuré de voir,de fausses explications,sur des artistes aseptisés.
L'art n'est pas facile,il demande beaucoup de réflexions,c'est pour cela que beaucoup,font preuves de dégoût en matière de l'histoire,pas parce qu'elle ne sert plus à rien,mais parce qu'elle demande beaucoup de temps,et surtout beaucoup de remises en questions.
Un exemple,la figuration libre était une sorte de rupture à l'histoire de l'art ,par ses artistes,et par la réalisation des oeuvres,en cela c'était très intéressant,mais avec le temps,elle fut rattraper par l'histoire puisque l'on a pu voir des Combas à coté de Picasso.Mais c'était à une période très particulière,ce que n'a pas compris biens des personnes,ce qui implique qu'aujourd'hui,beaucoup pensent être dans cette même idée,ce qui est faux et c'est bien pour cela,que des artistes,arrivent aujourd'hui en vous montrant n'importe quoi,ce qui prouve bien l'importance de l'histoire.Mais peut être que beaucoup joues de ces années 80.
Pour finir,l'histoire de l'art est aujourd'hui,plus importante que jamais,et si vous commencez à vous intéressez à l'art,car vous êtes allez dans une bonne ou mauvaise galerie,peut importe,ne dites rien,faites votre propre opinion,et lisez lisez lisez.....................................
Amitiés Antony.

2005-12-26

La misére avance......

Bonjour,
arrêtons pour une fois le nombrilisme de l'art,quand dans un pays comme la France vous voyez autant de gens dormir dans la rue,mourir de froid dans nos rues,en cela l'histoire se poursuit,contrairement à l'art,il ne faudrait plus dire que des gens meurent,en 2005,de froid,comme aux siècles derniers.
Je sors d'une librairie avec le catalogue de la collection d'arts primitif des Durand-Dessert et j'ai honte.J'ai honte car avec le prix que je viens de dépenser,des gens pourraient manger.
Dans un pays comme le nôtre on voit des familles dans la rue,l'année dernière on a constaté 65 millions de repas servis aux restos du coeur.
Est ce que l'art n'est pas trop futile dans un pays où l'on voit autant de misère?.
On dit qu'il faut augmenter les dépenses,mais quand vous voyez,des familles dans le nord qui enlèvent le papier peint de leur domicile,car il ne peuvent pas chauffer,ce qui gorge le papier d'humidité,comment dans un pays comme la France on peut encore entendre ce genre de situations?.
Que font les gens qui sont élus?.Voter est il encore une solution?.
Plus de révolution en vue,pourquoi?.Parce que les gens sont entre deux eaux,et ont peurs de perdre le peut qu'ils possèdent?.
Comment dire que l'art c'est tels ou tels mouvements,quand beaucoup ne savent pas ce qu'ils vont manger ce soir?.
Je me demande jusqu'ou la misère va aller?.Jusqu'où faudra t'il aller pour que cela change?.
Je vois des jeunes filles assises sur le trottoir,je me demande leur quotidien,quand on à 20 ans et dormir dans la rue est une chose horrible,et de voir cela c'est une chose douloureuse,horrible,et révoltante,sans parler que de dormir dans la rue est déjà une chose très difficile,mais quand on est une femme,c'est inacceptable.
Je crois que les institutions en France sont basées sûr des difficultés qui étaient de mises il y a 20 ans,mais aujourd'hui il faudrait revoir beaucoup de théories,d'aides etc...
D'autres travaillent est non pas de domicile,mais comment cela peut il être possible?.
Je n'ai pas la prétention de dire qu'il faudrait faire telles ou telles choses pour que cela change,c'est pour cela,que c'est la seule fois que j'écrierais sur ce genre de problèmes,car la constation est facile.
Amitiés Antony.

2005-12-26

Pour clarifier

Bonjour,
j'ai parlé,aujourd'hui,avec un collectionneur Niçois qui est dans ce milieu depuis longtemps,et qui me disait,qu'il faudrait que je me consacre plus à la nouvelle génération,donc à ma génération.
Car il vieilliront avec moi,etc..etc...
Mais pour moi,qui aime l'histoire de l'art,qui suis passionné par des personnes comme Duchamp,Morris,Fabro etc...Il me semble difficile de rentrer dans le concept de l'art d'aujourd'hui.Alors certes l'art contemporain,comme cela le voudrait,devrait m'obliger à aimer ce qui se passe aujourd'hui,mais lorsque vous voyez une personne qui en 1913 faisait des études pour élaborer une oeuvre révolutionnaire comme le grand verre,quand vous lisez le livre "Marchand du sel",où vous prenez conscience que l'art peut être tellement plus que ce que vous avez vus et verrez,quand vous comprenez la théorie ready made,comment voulez vous croire aux objets soclés de Lavier par exemple?.
Ce que je veux dire par là,c'est qu'avec ce genre d'univers,il me sera très difficile de croire en beaucoup de réalisations que l'on voit aujourd'hui.
Je ne dis pas que rien d'intéressant,ne pourra être créer demain,bien au contraire,car si j'apprend l'histoire de l'art,si je me consacre,à étudier la pensée de Duchamp,qui prend beaucoup de temps,c'est pour au final avoir un jugement objectif de ce qui se fait et de ce qui se fera dans le futur.
Alors,si aimer l'art contemporain,c'est d'acheter obligatoirement ce qui se fait aujourd'hui,je dis que non,car dans cette idée,Marcel Duchamp est bien plus contemporain,que la plupart des jeunes d'aujourd'hui.
De plus,il me semble complètement fou de suivre le marché de l'art aujourd'hui,qui me semble très proche de ce que l'on a pus voir dans les années 80.
Dans le fait de croire que Catellan,vaut cher parceque lui ou l'autre en a acheté un,c'est ce que j'appel un marché virtuel.
Pour ma part je crois en l'art,je crois en la création,j'ai bien des exemples qui montrent que la création est une chose fantastique,mais qui ne ressemble en aucuns cas,à ce que l'on voit aujourd'hui.
De plus,quand je vois ce que Cézanne à montrer,quand je vois ce que Malevitch à ouvert comme force,quand je vois Dada,quand je pense aux surréalistes,quand je me rappel les conceptuels,etc....Je ne peux me dire que la création,en 2005 est bien celle qui nous est proposée.
Pour moi l'histoire est faite pour montrer,se rappeler ce qui à pus constituer l'art ou l'avant garde,et pour placer la barre encore plus haute.Croirais je trop en la force de l'art?.Non,car bien des personnes,qui me sont chers,ont montrés qu'en étant exigent on trouve de la qualité.Je n'aurais pas la prétention de dire que j'ai la même intransigeance que Breton,mais en tout les cas je mis retrouve,dans le principe de chercher,et de trouver.Les foires,magasines,galeries,etc...Ne sont pas dans l'optique de ce que je recherche,cela serait trop facile.L'avant garde travail toujours,en 2005,en sous sol.
Je cite une phrase de "Quelques impressions d'Afrique",et qui pour moi est très importante et prouve bien la complexité de l'art,ainsi que l'importance de l'histoire de l'art;
"Daumier et les gravures populaires avaient permis à Gauguin de se découvrir des affinités avec Hokusaï et l'art des îles Marquises;ce qui,du coup,lui avait fait découvrir toute la force de Giotto......"
Amitié Antony.

2005-12-26

Vollard-Sparta

Bonjour,
dans un monde de l'art qui tant à choisir au hasard qui fera l'art contemporain demain,il me semble nécessaire de parler d'art d'avant garde avant même de parler de l'histoire de l'art,qui soit dit en passant n'est plus considérée,car trop longue à apprendre,on ne considère pas l'histoire comme révolue,car pour donner une âme aux artistes stériles,il est intéressant de citer des anciens.On ne parle plus de l'histoire parce que il faut prendre trop de temps,pour apprendre et comprendre.
Alors,je ne vais pas parler d'artistes d'avant gardes dans ce texte,mais plutôt de galeries d'avant garde.Et je veux donc citer Pietro Sparta,qui pour moi incarne un galeriste d'avant garde,avec les artistes qu'il défend,Buren,Merz,Fabro,etc....Mais également car c'est un personnage,comme ces grands hommes tels des Breton,Vollard,Hains,etc...C'est à dire une pensée.
Je parle de cela,car cette été,nous sommes retournés le voir,et dans son petit village,vous le voyez déambuler dans les rues,comme une personnes "normales",mais qui a dans la tête,les idées de Merz,de Buren,de Kounellis,etc...Pietro est un personnage qui est au centre de l'art,et également complètement à l'opposé de ce qui ce passe aujourd'hui.
Cela me rappel,Vollard,qui défendait Cézanne au moment ou personnes ne portait d'attention au maître.Cela me rappel également que Vollard ne voulait pas que ses oeuvres aillent au musées après sa mort,car ils avaient toujours refusés Cézanne,et tout ce qui étaient nouveaux.Malheureusement,après l'accident où il trouva la mort,son souhait ne s'est par réalisé.
Enfin,tout ça pour parler de Pietro,qui aujourd'hui incarne l'âme de ces galeristes,comme Vollard,qui croit dur comme fer à ses artistes.
Pietro vit à Chagny,et dans ce petit village,vous pouvez y voir une oeuvre de Serra devant l'église,une oeuvre de Weiner,etc...
Avant de parler du galeriste,je veux parler de l'homme qui est toujours prêt à parler du concept des artistes,toujours prêt à ferrailler contre ce qu'il trouve peut intéressant,je prend exemple sur Pietro dans le principe de croyances et de rigueur.
Quand je vois tout ces galeristes,qui vendent des gadgets,ou des produits presque industriel,je me dis que j'ai la chance,une nouvelle fois de toucher l'histoire,car,qui est capable de parler autant de Merz,qui est capable de reconstruire des igloos de Mario?.Je crois que dans le monde il y a très peut de personnes qui puissent parler aussi bien de Kounellis,Merz,Buren,Morellet,etc...
Je suis un jeune passionné de l'art,mais je pense que je prendrais véritablement conscience de la chance que j'ai eus à connaître ce lieux que dans 20 ans,lorsque Merz,sera reconnu comme artiste des siècles à venir.
C'est chez Pietro Sparta que j'ai connus le travail de Vermerein.
J'ai besoin de me plonger dans l'histoire,j'ai besoin de prendre comme point de départ,Cézanne,le suprématisme,Malevitch,Duchamp,etc...J'ai également besoin de me recueillir dans les pensées de Breton.André Breton,ma appris à changer de passions,dans le sens où j'ai connu chez lui,l'amateur d'art premiers,Afrique,Océanie,etc..,j'ai connus l'amateur d'art plastiques,populaires,etc....Il ma donc appris à ouvrir ma vision,comme un éventails,j'en parlerais plus longtemps une autre fois.Mais chez Pietro j'ai appris la rigueur à croire en ses convictions,à croire aux artistes,et surtout j'ai appris la simplicité,chose qui se perd beaucoup,aujourd'hui,dans l'art,mais comme souvant c'est les grands qui sont les plus simples..
Et pour finir étant passionné d'histoire de l'art,je sais qu'un jour Mr Pietro sera citer dans beaucoup de livres,et croyais moi ce sera bien mérité.
Amitiés Antony.


2005-12-26

Arts premiers=avant gardes.

Bonjour,
la proue sépik exposée au musée connaît la façon dont elle est arrivée ici,mais ses yeux sont vivants et se vengerons tout ou tard.
Le musée du quai Branly propose des masques d'Alaska de l'îles Kodiak,ils ont étés ramenés par un voyageur,mais ils n'ont jamais étés portés.Ils ne sont que simple décorations,alors?.
Les Moia Kava Kava dites statuettes à cotes ont étés ramenés par des prêtres,curés,qui croyaient que ceux qui les avaient réalisées n'étaient que des fous.Mais historiquement ils n'ont que la vieillesse,car la plupart ont étés réalisés pour des aventuriers soulards qui après avoir,importés des hommes en les faisans dormir dans les caves,ont pensées bons de ramener,pour des fous en France,quelques sculptures de dégénérés.
Je crois en la connaissance de Kerchache,et non en,un homme qui connaît les rituels et les années mais qui ne fait aucunes différences entre une baoulé première génération,et un masque Sénoufo Made in Taiwan.
Les Demoiselles d'Avignon sont d'inspirations d'arts premiers.
Arman avait de magnifiques armures japonaises,et était prêt à vendre n'importe qu'elles oeuvres contre des reliquaires.Arman connaissait les valeurs.
Derain,Matisse,Gauguin,Breton,Eluard,etc...A l'époque la passion des oeuvres d'arts premiers était une obsession.Ces personnes étaient des avant gardes,c'est pour cette raison qu'ils avaient la passion de l'Afrique,Océanie,etc....
Ernst était passionné par les indiens d'Amérique du nord,Breton s'y était intéressé,il vit la misère dans laquelle on avait enfermé les propriétaires de l'Amérique du Nord.
André Breton vendit un De Chirico,car il fut déçus par ce dernier,pour acheter un Uli,pour lequel il fit un poème,"Uli tu t'en est foutu......".
L'histoire de l'art me fait prendre conscience de beaucoup de choses,et grâce à elle je vois l'importance des arts premiers.
Pour moi un crâne de mort surmodelé Sépik,est plus important que biens des oeuvres plastiques.
Instructions;Mettre une poupée Kachina Hopi,avec une proue Sépik,en face d'une Baoulé,et vous aurez une exposition d'avant garde.
Amitiés Antony.


2005-12-26

Inventeur du temps gratuit.

Bonjour,
beaucoup ont écrits sur Duchamp,beaucoup ont parlés de Duchamp,beaucoup disent s'inspirer de Duchamp,pour ma part j'écris ce texte,afin de mettre à plat le pourquoi,je vois tant de choses en Marcel.
Breton disait "C'est le personnage le plus intelligent,que je n'ai jamais rencontré".

Cher Marcel,
vous êtes partis le 2 octobre 1968,et depuis tout ce temps,pas beaucoup de personnes ont compris votre oeuvre,et votre révolution.
Objectivement,beaucoup de personnes ont préférés suivrent le mode de pensée qu'avez Gleizes et Masson,et bien heureux ceux qui ne trouve pas de révolution dans votre pensée,ils n'auront pas l'obsession de définir ce qui en découle,et pourront toujours trouver le beau dans le merveilleux.
Pour ma part je suis né le 2 octobre 1979,et cela fait maintenant 3 ans que votre travail m'obsède,mais je crois que c'était votre but en définitif.Par ce phénomène que vous cultiviez et qui consistait à ne pas vous faire passer comme artiste,vous êtes par conséquent resté dans l'ombre pendant de longues années,enfin à l'ombre de l'art banal,car l'avant garde vous avez déjà très bien localisé,et vous le saviez.
D'apprendre le fonctionnement du grand verre n'a pas été chose facile,le chariot,les neuf moules malics,la broyeuse,le gaz,etc.....Enfin,je pense que le grand verre est plus une icône qu'un système bien définit.
Le grand verre incarne par sa réalisation,fil de fer,verre,etc....une nouvelle représentation de l'art,de la création,du support,en définitif une nouvelle façon de voir.
Le dauphin pensait que vous perdiez votre temps,à jouer aux échecs,mais je pense que cela faisait parti de votre oeuvre,d'ailleurs votre vie et votre oeuvre ne font qu'un.
A l'époque où vous preniez des notes pour l'élaboration du grand verre,vous aviez réalisés un voyage avec Apollinaire,Picabia,sur le retour où vous parliez d'enfant phare,je pense que c'est là que tout à commencé,même si Roussel,y est pour beaucoup dans la mécanique du grand verre,ce qui me fait penser qu'il faut clamer que Picabia et ses mécaniques n'est qu'un suiveur!!!!.
Enfin,aujourd'hui,Marcel,je me passionne à connaître votre pensée,votre mode de vie,car ayant appris beaucoup sur vos réalisations,il me semble normal d'apprendre votre vie,et mode de fonctionnement,pour être en osmose avec votre travail.J'apprend comment vous faisiez pour vivre,j'apprend certaines choses par Arman,d'autres par Lebel,etc...Et je situe tout ceci avec ma propre connaissance.
Marcel,vous êtes de ces artistes,qui aurait pu vivre encore 50 ans,vous auriez continués à produire,comme Picasso,contrairement à des artistes d'aujourd'hui,qui font toujours pareil.
Votre dernière oeuvres "étant donnée;......" à surpris bien plus qu'une personne,beaucoup pensent du mal de cette pièce,Arman disait que cela vous faisez retourner en arrière,ce qui prouvait bien les limites,d'Arman parfois,car je pense que cette oeuvre était un renouveau,dans la façon d'exprimer les choses.Arman,pensez que Morris Robert,arrivait 5 MN,après la bataille,pour moi,Morris,arrive,encore aujourd'hui,15 mn avant.
Enfin,je n'ai pas la prétention d'expliquer vos oeuvres,mais simplement de les comprendre.
Marcel,j'écris au fou,qui avait le laboratoire 32 à Nice.Il a bien réussit,il se répète parfois,mais en tout les cas n'a rien perdu de son âme d'artiste.Je sais qu'il vous envoyez une lettre par jour.Je sais également que vous l'aviez aperçu à Nice,et que vous aviez dit à Arman "Si il vient à NY,dites lui de passer me voir",je crois que c'est ce qu'il à fait,mais j'aimerais savoir comment s'est passé cette rencontre.
Enfin,je pense Marcel,que vous avez bien plus à faire que de me lire,alors je vais vous laisser,mais avant encore une dernière chose,j'ai lus "Marcel Duchamp,inventeur du temps gratuit",j'ai trouvé cela fascinant,et révolutionnaire,dans la façon de voir le quotidien,avec le médium de l'art.
A Marcel Duchamp,qui sera compris en 2080.
Amitiés Antony.

2005-12-26

Ben a 20 h

Bonjour,
l'exposition au musée Maillol,m'interesse dans le principe de présenter Basquiat,à coté de Picasso,et bien d'autres grands artistes,c'est la que l'importance de l'histoire de l'art se montre très importante,et c'est par ce principe que je commence,à pouvoir,voir,qui,de la jeune création,est intéressant en 2005.
L'exposition me fait reprendre conscience de l'oeuvre de Basquiat.Je me suis toujours intéressé à son oeuvre sans vraiment rentrer,comme j'ai pus le faire avec les conceptuels,ou autres,dans ses discours,messages.Mais je crois que c'est maintenant que je vais pouvoir me pencher sur son travail.Je pense également,que si je ne me suis pas,vraiment intéressé à l'oeuvre de Basquiat,c'est parce qu'il était trop surmédiatisé,c'est un peut moins le cas,maintenant,enfin un peut.Je n'aime pas m'intéresser à un artiste,quand il est autant médiatisé.
Dans le milieu conceptuel,ou Minimal,je ne sais si on aime bien son travail,je sais que Combas n'a pas souvent le respect qu'il devrait avoir,les amateurs,ou les artistes conceptuels,ou Minimals ont parfois fais preuves de mauvaise fois,envers ceux qui pratiquaient la peinture,ou la couleur sur châssis.Attention ce n'est pas régulièrement le cas,mais j'ai souvent entendu ce genre de réflexions.
En tout les cas,je respect beaucoup l'oeuvre de Combas,mais Basquiat est vraiment impressionnant par moment.
Je crois qu'avec,maintenant,une certaine culture,pas bien importante,mais assez pour pouvoir voir,l'importance qu'a l'oeuvre de Basquiat,qui je crois aurait bien plut à Breton,je peux voir beaucoup plus de rélexions,dans ses messages.
Dans certaines de ses toiles on y voit toutes l'histoire qu'on subit les peuples.
J'ai vus Ben à la Tv,c'est étrange Ben,m'avait dit "Je ne sais si l'histoire de l'art,aujourd'hui est importante",en tout les cas,je me suis aperçus,que lors de son passage sur Fr2,il a parlé de Duchamp,Cage,Picabia,et même Cravan.Sur ce dernier,pour qui j'ai un grand respect,je sais qu'il distribuait ses tracts,à tours de bras,par la fenêtre d'une voitures,c'était un personnage hors normes,je me souviens de son affiche "Arthur Cravan Poète et boxeur."
En tout les cas,Ben fut bien présenté au 20H.
Amitiés Antony.


2005-12-26

Wanted

Bonjour,
j'aimerais parler d'une artiste que je viens de découvrir et qui s'appelle Marie-claire Cordat,alors je ne vais pas épiloguer sur son travail car je n'ai vu que peut de choses,mais à première vue cela me parait très intéressant,je l'ai découverte dans l'émission "Tracks" sur ARTE,c'est une jeune artiste qui était élève d'Orlan,et qui fait des performances assez intéressantes.
J'ai cherché sur Internet,et j'ai pus découvrir que dans son travail il y a,parfois des similitudes à la penser d'Artaud.
Ses performances sont biens intéressantes,car il y a même un rapport à certains rites chamaniques,et j'y ajouterais que l'on peut y voir les premières penser surréalistes,bien que cette artiste soit très nouvelles dans ses gestes et messages lors de ses manifestations,ce qui m'intéresse d'autant plus,on peut y voir des molécules de pensées historiques avec un concept nouveau,ou du moins des manifestations nouvelles,en cela elle me semble fort intéressante.
Je ne connais rien de cette artiste,et l'on trouve que peut de choses sur elle,mais j'ai l'intention d'étendre mes recherches,afin de savoir si j'ai raison de penser que ce que je trouve est intéressant ou si je me suis emballé pour rien.
Si ce que je pense est fondé,cette artiste ira très loin,à moins que ma passion à découvrir de jeunes talents avec un rapport à l'histoire ne prenne trop le pat sur mes goûts.
Je ne sais,mais en tout les cas,je vais me pencher sur cette Marie-Claire Cordat.
Maintenant,histoire oblige,je voulais parler de la collection Phillips,j'ai lu un article dans le monde,qui présente ce grand collectionneur,passionné par l'histoire de l'art,à la fin de l'article on peut y lire,je cite le Monde (Daegen)"L'abstraction l'intéresse,mais pas le surréalisme,qu'il lui aurait été facile de découvrir,à Paris ou a NY,au Moma et chez Pierre Matisse.Le programme historique perd ses droits quand l'amateur obéit à son plaisir personnel".Cette phrase raisonne dans ma tête et je pense doit être méditée.
Amitiés Antony.

2005-12-26

Trop de choses pour ne pas avoir de chagrins.

Bonjour,
la vérité est que depuis que Raymond est mort,j'ai l'impression de ne plus avoir de repères sur certains cotés de ma pensée.
Quand il était dans cette partie de la vie,je veux dire,avant de partir renaître ailleurs,je me disais souvent "Comment réagirait Raymond",ou lorsque je voyais un bar qui avait un nom de conte ou autres,je me disais "Raymond le prendrait en photo",depuis qu'il n'est plus là je me demande comment le monde de l'art va continuer.
Certes,sa pensée ne fait que naître,mais quand je pense que je ne le croiserais plus,au détour d'une rue de Paris,dans un bistro en train de regarder,ce que personne ne verra sauf si il mettait cette vision sur photo,comme par exemple ses photos de chantiers,quand tout ce-çi se réunis un pincement au coeur me vient.
Raymond était pour moi une pensée,un découlement d'idées comme celles qu'avaient Artaud,Breton,ces derniers déjà partis,il restait Hains,et maintenant il n'est plus là à vous conter des histoires,sur des bornes de kilométrages,en passant sur Gary Davis citoyen du monde,alors je me dis qu'au final,l'art ne sera plus que de l'art,et plus en tout les cas,pour un moment,ne sera plus une pensée,mais qu'une matérialisation.
Raymond était un personnage,qui avait sa place dans notre monde,mais qui vivait comme des grands personnages de l'histoire,personnages d'un autre temps.
Il partait pour 2 semaines en Italie,et il y restait 4 ans.Raymond,ne pouvait qu'être salué,cela me rappel une phrase de Soupault,je pense,qui disait ".....on ne peut que saluer le Conte de Lautréamont,je donne ma vie à qui pourra me faire oublier....".Le monde de Raymond était un monde où les peluches,les tasses à café kitch que l'on trouvent dans les magasins de souvenirs,avec dessus une reproduction de Picasso,par exemple,avaient sa place.
Lorsque Klein exposa le vide chez Iris,cela était d'une importance grandiose,mais depuis Raymond la façon de montrer une exposition,apporte une dimension mille fois supérieur,dans le sens où il aurait pus n'exposer que les extincteurs,lors de son exposition à Beaubourg,l'idée serait de toutes les manières passée.
Raymond l'abstrait,ou Raymond Graine de violence,Hains est une pensée,mais le fait de savoir que je ne le verrais plus,avec son manteau,ses mains dans le dos,sa façon de regarder propre à sa pensée,son sourire en coin,et parfois son appareil de photo autour du cou,cela fait beaucoup pour ne pas avoir de chagrin.
A Raymond,et à sa pensée-phoenix.
Antony.

2005-12-26

En 2005 on subit le marché de 1989??

Bonjour,
je me demande comment le marché de l'art va devenir dans le futur.
Je lis un article dans le monde qui parle de toutes les foires qui se déroulent tout les mois,Basel,Frieze,Miami,etc....
Pour ma part je me demande comment font les galeristes,les musées,les amateurs,pour se retrouver dans tous les artistes que l'on voit émerger de partout?.
Vous achetez un artiste,et le lendemain il y en a dix qui font tout autres choses,et votre artiste devient dépassé.
Si on est logique on peut se dire,lorsque l'on voit sur des foires des jeunes artistes se vendre plus cher que des Matisse,combien il se vendront dans dix ans,lorsqu'il auront 40 ou 50 ans.Puisque un artiste vaut plus cher dans le temps combien vaudront les Hirst,Catellan,etc....Si aujourd'hui ils valent déjà des millions,dans dix ans il vaudront des milliards,alors????.
Moi je crois encore une fois,qu'il faut regarder l'histoire,et c'est pour cela,également que l'histoire est intéressante,dans le fait de pouvoir constater,ce qui s'est passé dans les années 80,où tout valait trois fois,voir plus,que les prix normaux,et du jour au lendemain,plus rien.
Mais cela n'est qu'une partie du problème,car pour moi le problème majeur,est que de toutes les façons,vous pouvez possédez un Catellan,un Chappman's,etc...si vous ne faites pas parti du monde de l'art international,vous ne les vendrez jamais,on vous trouvera toujours des défauts,"pas la bonne époque","pas intéressant",etc....
Donc au final quoi penser?.
Pour ma part,encore une fois,je pense qu'il est essentiel,de connaître les artistes de l'histoire,de faire le lien avec se qui se passe aujourd'hui,et constater qui apporte du nouveau.
Mais je comprend,également pourquoi,Ben,ne parle pas trop de ce phénomène qui tant à faire oublier l'histoire de l'art,je pense que c'est par rapport à sa propre carrière qui était une sorte de cassure,à ce qui c'était déjà fait,mais il oublis,peut être par modestie,que dans son travail,il y avait de l'importance dans le message,et dans le nouveau,contrairement à ce que l'on voit aujourd'hui.
Attention,ce texte n'engage que moi,et au sujet d'artistes qui font du nouveaux aujourd'hui,j'en connais pas mal,mais peut être trop d'avant garde pour passer dans les magazines,faut il pour eux rentrer chez un grand galeriste pour être reconnu et connu?.
En tout les cas,tant que l'on verra des personnes qui pensent plus à ce qu'ils vont gagner,plus qu'à ce qu'ils vont montrer,on avancera pas.
Encore une fois,l'histoire se répète,mais différemment,dans le sens où Duchamp,fut refusé avec son Nu à Paris,à cause du titre,aujourd'hui,on expose pas les artistes qui ne font pas parti de la jet set,alors certes c'est différend mais au final,la censure est toujours présente,car si elle n'y était pas,on ne verrait pas autant de médiocrité,quand beaucoup d'artistes fantastiques,attendent de mourir pour être reconnus.
Amitiés Antony.

2005-12-26

les mayas sont fluxus

Bonjour,
je me laisse aller aux textes automatiques.

le crabe dans le vase est atteint par l'art,le crabe se demande si il peut apprendre l'histoire de l'art,mais le poisson lune dans son océan pense plus à féconder sa descendance,alors que penser,le crabe est enfermé et pense à s'éduquer,alors qu'un poisson libre pense à faire l'amour.
pendant ce temps Ernst rentre tard et gonfle une baudruche pour respirer,l'art étouffe se dit il,il faut créer un ballon qui nous le fasse oublier,mais là il se dit que depuis Manzoni un ballon gonflait avec le souffle d'un artiste est toujours de l'art.
Pendant ce temps,Raymond mange des asperges et fait un jeu de mot à Iris,entre le monde piété chez ma tante et une tante qui fait des pieds et des mains pour faire le pont entre les gâteaux pur beurre et sans gras quel monde de pitié à ne pas vouloir grossir.
Pendant ce temps le curé ferme ses portes,avec à l'esprit que son église et un refuge,une fois les portes fermées les SDF pourrons venir s'appuyer à la porte,dehors,afin d'essayer de passer la nuit.
Pendant ce temps l'escargot commence à sortir,car il pleut,mais depuis une trentaine d'année la pluie n'est plus aussi paisible,l'escargot ne connaît pas le nucléaire,par chance avec cette pluie verte fluo,il pourra un jour,devenir un mutant et peser 100 kilos,il pourra se venger de tant d'années où ses ancêtres n'étaient pas respectés.
Pendant ce temps on construit des musées pour faire comprendre l'art premier,mais les esclaves et les chamans,savent comment les pièces qui sont dans ces musées ont étés acquises,et se disent ils vont récolter la foudre de nos dieux,ils perdront la vue et la lèpre commencera à faire tomber les bras des hommes blancs,qui vivent aux paradis,car les curés les ont bénis et qui ont violés nos femmes et brulés nos statues à cotes,la pluie poluées,tombera pendant des années,pour avoir fait passer les hommes qui nous ont volés pour des grands voyageurs.
Il pleut des parapluies,et l'eau monte par le sol,les choses sont biens faites,le soleil brille à minuit pendant que la lune se cache dans les esprits surréalistes.

Je ne sais pas où ce genre d'expérience amène,alors je vais arrêter.Selon les dires des surréalistes cela parait dangereux.
Amitiés Antony.


2005-12-26

Hierarchie

Bonjour,
je crois que l'art est un apprentissage,au même titre qu'un jeune qui apprend l'électricité,la cuisine,etc...
Donc,si on s'intéresse à l'art,il faut s'intéresser à ce qui a pu être crée dans les années passées et pas seulement à ce qui font l'art aujourd'hui,dans ses galeries discothéques.
Je parle de cela,car depuis quelques temps,je me passionne au début d'Arman.
Quand je lis son histoire,je me rend compte de ce qui lui a fallut apprendre et de la ligne de conduite que cela lui a demandé.Il lui plaisait à citer le code d'honneur dit du Bushido,le code des Samouraïs.
J'apprend également,que Ben écrivait une lettre par jour à Duchamp,qui trouvait cela étouffant,j'apprend le respect de Ben,par rapport à Klein.A ce qu'il parait Ben,avait réalisé pour Klein des pattes bleu,qui étaient difficilement mangeables.J'apprend l'audace qu'a eut Ben,lorsqu'il rencontra Duchamp,ce dernier avait trouvé cet acte très bon.
Ce que j'essaye de comprendre,et de faire comprendre,c'est l'importance qu'il y a à connaître les anciens.
Le meilleur exemple,c'est Arman et César qui voulaient rencontrer Picasso,avec un peut de réticence,car on sait la force qu'avait Picasso à vous manger,malgré cela les deux grands artistes qu'étaient Arman,et César,voulaient rencontrer le maître.A ce qui parait Arman avait raconté à Picasso,sa crainte de le rencontrer,et Picasso répondit,"j'avais la même crainte à rencontrer Renoir," et il ajouta "il ne faut jamais se priver d'une rencontre.".Ce que je veux dire,c'est que dans l'art il faut toujours savoir ce qui fut réalisé et surtout rencontrer ses pères.
Pour ma part je ne suis pas un artiste,mais je tiens à connaître ces personnes qui ont eues à un moment de leur vie des idées face à une société pas toujours ouverte à une création difficilement compréhensible.
Maintenant que Raymond n'est plus là,cette pensée me tient de plus en plus à coeur,pourtant ayant rencontré Hains quelque fois,je me dis que j'aurai peut être dû plus apprendre de lui,et apprendre plus sur sa pensée,mais la jeunesse....Mon plus grand regret est de ne pas avoir rencontré Breton et Duchamp.
Alors,aujourd'hui je prend conscience à connaître ces artistes,qui,en une parole,vous apprennent plus que beaucoup de livres.
Quand parfois je parle de l'histoire à Ben,quand je me laisse à lui parler de Malevitch,la glissière de Duchamp,la façon qu'il à eut de matérialiser sa pensée par de écrits,sa vie,il me répond "oui,oui,c'est vrai" et puis il reprend de suite"je suis vieux,tu m'emmerde",mais à force à force,j'apprend que Ben,lisait beaucoup,j'apprend comment il lui a était difficile de faire respecter son art,et je comprend également par sa façon de me répondre,qu'il faut apprendre seul,je me dis aussi qu'il doit me comprendre lui qui écrivait une lettre par jour à Duchamp.Merci à Ben,de permettre de lui envoyer mes courriers,car même si il ne répond pas,le fait de ne pas m'avoir dit "arrête de m'écrire",et par le fait également de mettre quelques lettres sur son site,prouve bien que je dois continuer.
De plus le monde de l'art change et devient un lieu où il est difficile de parler,alors je préfère apprendre un monde de l'art,qui est soit disant dépassé,mais où pour moi,l'art était plus d'avant garde.
Amitiés Antony.


2005-11-29

merci annie

Bonjour re,
j'ai conscience de tout les artistes qui constituent l'art,de toutes ces carrières,de toutes ces histoires,je veux m'en imprégner,de façon à comprendre la philosophie de l'art.
Ben dit,avec démagogie,moi je suis un vieux,apprend les jeunes,mais je veux comprendre comment on réfléchit les Cézanne,Duchamp,Malevitch,Ben,Morris,etc...pour être en Bonjour,
je crois que l'art est un apprentissage,au même titre qu'un jeune qui apprend l'électricité,la cuisine,etc...
Donc,si on s'intéresse à l'art,il faut s'intéresser à ce qui a pu être crée dans les années passées et pas seulement à ce qui font l'art aujourd'hui,dans ses galeries discothéques.
Je parle de cela,car depuis quelques temps,je me passionne au début d'Arman.
Quand je lis son histoire,je me rend compte de ce qui lui a fallut apprendre et de la ligne de conduite que cela lui a demandé.Il lui plaisait à citer le code d'honneur dit du Bushido,le code des Samouraïs.
J'apprend également,que Ben écrivait une lettre par jour à Duchamp,qui trouvait cela étouffant,j'apprend le respect de Ben,par rapport à Klein.A ce qu'il parait Ben,avait réalisé pour Klein des pattes bleu,qui étaient difficilement mangeables.J'apprend l'audace qu'a eut Ben,lorsqu'il rencontra Duchamp,ce dernier avait trouvé cet acte très bon.
Ce que j'essaye de comprendre,et de faire comprendre,c'est l'importance qu'il y a à connaître les anciens.
Le meilleur exemple,c'est Arman et César qui voulaient rencontrer Picasso,avec un peut de réticence,car on sait la force qu'avait Picasso à vous manger,malgré cela les deux grands artistes qu'étaient Arman,et César,voulaient rencontrer le maître.A ce qui parait Arman avait raconté à Picasso,sa crainte de le rencontrer,et Picasso répondit,"j'avais la même crainte à rencontrer Renoir," et il ajouta "il ne faut jamais se priver d'une rencontre.".Ce que je veux dire,c'est que dans l'art il faut toujours savoir ce qui fut réalisé et surtout rencontrer ses pères.
Pour ma part je ne suis pas un artiste,mais je tiens à connaître ces personnes qui ont eues à un moment de leur vie des idées face à une société pas toujours ouverte à une création difficilement compréhensible.
Maintenant que Raymond n'est plus là,cette pensée me tient de plus en plus à coeur,pourtant ayant rencontré Hains quelque fois,je me dis que j'aurai peut être dû plus apprendre de lui,et apprendre plus sur sa pensée,mais la jeunesse....Mon plus grand regret est de ne pas avoir rencontré Breton et Duchamp.
Alors,aujourd'hui je prend conscience à connaître ces artistes,qui,en une parole,vous apprennent plus que beaucoup de livres.
Quand parfois je parle de l'histoire à Ben,quand je me laisse à lui parler de Malevitch,la glissière de Duchamp,la façon qu'il à eut de matérialiser sa pensée par de écrits,sa vie,il me répond "oui,oui,c'est vrai" et puis il reprend de suite"je suis vieux,tu m'emmerde",mais à force à force,j'apprend que Ben,lisait beaucoup,j'apprend comment il lui a était difficile de faire respecter son art,et je comprend également par sa façon de me répondre,qu'il faut apprendre seul,je me dis aussi qu'il doit me comprendre lui qui écrivait une lettre par jour à Duchamp.Merci à Ben,de permettre de lui envoyer mes courriers,car même si il ne répond pas,le fait de ne pas m'avoir dit "arrête de m'écrire",et par le fait également de mettre quelques lettres sur son site,prouve bien que je dois continuer.
De plus le monde de l'art change et devient un lieu où il est difficile de parler,alors je préfère apprendre un monde de l'art,qui est soit disant dépassé,mais où pour moi,l'art était plus d'avant garde.
Amitiés Antony.


ony.

2005-11-29

Re: [Newsletter Ben] LA REUNION SECRETE

Bonjour,
j'adore cette lettre.
Dans un monde ou Valéry est toujours plus respecté que Breton,l'avant garde
n'est au final qu'une capsule times,qui éclatera que dans 50 ans aux yeux du
grand publics.
Ce qui est normal,car ceux qui font partis de l'avant garde ont des propos
qui remettent en cause le droit,la politique,la religion etc...Il semble
normal que les gens ne les apprécient pas encore.
Breton,entre autres,disait "ouvrez les prisons,licenciez l'armée,il n'y a
pas de crimes de droit commun",c'est peut être pour ce genre d'idées et de
textes que l'état à laisser se diperser sa collection en 2003.
Un artiste d'avant garde doit travailler dans une cave,ou être très
riche,pour ne pas être ennuyé,et un amateur d'avant garde doit être plongeur
dans un restaurant,ou être très riche,également pour ne pas être ennuyé.
Cordialement,Antony.
----- Original Message -----
From: "Ben Vautier" <ego@ben-vautier.com>
To: <antony.gio@club-internet.fr>
Sent: Thursday, November 24, 2005 7:28 PM
Subject: [Newsletter Ben] LA REUNION SECRETE

2005-11-29

Croire en Nice.

Bonjour,
à Nice,il y a;
une nouvelle galerie,rue Dalpozzo,qui expose des Alechinsky,la demoiselle qui la tient est très sympathique,et connais bien l'art.Elle ma montrée des artistes,que je ne connaissais pas,c'est très intéressant.J'éspere que cela va marcher pour elle.
Il y a bientôt une exposition de Christo,je ne comprend pas comment cela s'est pu se faire.Pourquoi pas au musée?.De toutes les manières c'est bien,tant qu'il y a quelque chose d'intéressant.
Il y a également une galerie qui expose Graham,mais je ne sais qui c'est pour le moment.
Je ne me tiens pas au courant de ce qui se passe à Nice,il faut que se soit des gens de l'extérieur qui m'en parlent.
Je devrais être plus indulgent avec Nice,je ne sais.
Aujourd'hui,j'était avec une amie de Paris,qui tenait une galerie dans la capital,et qui m'a dit,"tu sais c'est partout pareil,ne croit pas que Paris bouge beaucoup plus,il y a certainement plus de choses,mais ne crois pas que Nice soit autant en dehors de tout.".C'est certainement vrai.
Mais à Paris j'aime flâner dans les librairies,où je trouve toutes sortes d'ouvrages,que je ne trouve pas à Nice.
Peut être que c'est à cause de gens comme moi,que Nice se désertifie en matière de croyances,ou de culture?.
Alors,par respect à la ville où je suis né,je vais me forcer à croire en Nice,et à son tramway.
Et si je suis honnête,je peux dire,que lorsque je suis à Paris je trouve que la belle capitale se perd.Serais je donc passéiste?.
Non,je crois,à partir d'aujourd'hui,que ma passion pour l'histoire de l'art,doit servir à faire le pont à la culture de demain,et donc croire en ce qui se fait,pour au final trouver de l'avant garde.
J'ai donc à partir d'aujourd'hui,espérance,de trouver demain,de l'art.
Amitiés Antony.

2005-11-29

Gagosian,fait il la pluie et le beau temps?.

Bonjour,
à toi qui croit,et vous êtes plusieurs,à penser,qu'il suffit de regarder les ventes ou foires pour savoir qui il faut acheter.A toi qui crois comprendre le marché de l'art,écoute cette histoire.
Gagosian,tu connais,Kelley également,alors je vais te raconter une histoire.
Mike Kelley,travail depuis des années sur une certaine ambiance de population,Kelley est très provocateur,il incarne un peut le style rock provoc,de la cote ouest Américaine.Tu me suis jusque là.Alors écoute bien c'est le moment le plus intéressant.
L'année dernière je me suis vraiment intéressé à Kelley,et par la suite j'ai pus acheter un multiple.C'était très difficile de trouver des documents sur lui,et encore plus des oeuvres,peut être,parce que un peut trop gênant.Mais depuis 1mois ou 2,beaucoup de journaux parlent de lui,pourquoi?.Depuis quelque temps,Le Monde,le Figaro,parlent de lui,le Monde parle de ses prix en ventes,de son importance,le Monde dit également,que c'est un des artistes les plus chers avec Koons et McCarthy,un journal parlait également de l'importance des artistes de la cote Ouest.Mais pourtant cela fait trente ans que Kelley produit,alors pourquoi tant en parler aujourd'hui?.
Peut être parce que Gagosian l'expose jusqu'en décembre?..........
Mais cela voudrait dire que du moment ou certains exposent un artiste,il est à acheter,et à respecter?.
C'est ça le marché de l'art aujourd'hui?.
Avant une personne qui achetait un artiste attendait de voir l'évolution de son travail,pour pouvoir dire c'est un bon,pareil pour un artiste,avant d'avoir une certaine reconnaissance il fallait travailler,mais aujourd'hui,jeune ou vieux il faut exposer chez un mécène pour pouvoir avoir une certaine agrégation?,une reconnaissance?.
C'est peut être vrai,même Duchamp était inconnu du monde de l'art,pas celui de l'avant garde mais le monde de l'art général,il a était connut lorsqu'il commença à travailler avec Schwarz,non?.
Faut il un haut parleur pour que les gens s'intéressent à la création,qui demande des efforts?.
Je me pose des questions sur ce phénomène qui est de savoir où l'artiste expose avant de savoir son concept,importance ou autre.Cela explique l'importance étrange de certains esthéticiens.Mais alors même les bons doivent passer par là aujourd'hui?.
Loretta lux,subit le même phénomène alors?.
je me pose des questions,mais je vais trouver une réponse à tout cela.
Amitiés Antony.

2005-11-29

Spirituel ou plein de vent?.

Bonjour,
je ne sais pas,je ne sais pas quoi penser.
Mon père ma dit "ce soir il y a un hommage à Arman et Hains,tu viens?",alors je suis venu,mais dans l'optique de voir des amis de Hains,et finalement je n'ai vu que l'entourage de Arman,pour lequel je me fiche royalement.
Par contre,des discours,le seul qui ma intéressait est celui de Sosno,c'est bien,et pourtant ce n'est pas un artiste qui m'intéresse et pourtant c'est lui qui parle le mieux d'Arman.
Mais Raymond?.
Je n'ai que 26 ans et pourtant j'ai un avis,qui porte à croire que Raymond est du calibre de Breton,on parle de sa mort que dans un certain milieu qui n'est pas celui de l'intelligentsia Niçoise.Beaucoup disent "oui j'ai parlé longuement avec lui etc...",mais qui parle de Raimond l'abstrait?Qui parle de ses recherches,qui????Pas de discours sur lui,car cela demande trop de connaissance sur l'histoire de l'art.De plus sa carrière demande beaucoup de recherches.
Arman,que j'aimais bien,que pour quelques créations,baisse dans mon estime.Mais qui suis je pour parler comme ça?.Quelqu'un qui vénère Duchamp,peut être.Mais Arman,est de toutes les façons un grand artiste.
J'ai vu dans cette réunion du monde de l'art que je ne connais pas,des amateurs des bronzes d'Arman,des hommes de cinquante ans qui me demande pourquoi je regarde le passé,j'ai également vu la famille d'Arman,Nahon et son discours,etc......
Ce milieu ne me plait pas.
Je vois Ben,qui film,je ne sais pas quoi.
Que film Ben,dans quelle optique film t'il?.Dans l'optique de se demander si on fera pareil après sa mort?.Dans l'optique de montrer la culture à Nice?.Dans l'optique de voir qui lui dit bonsoir?.Dans l'optique de rien du tout?.Je ne sais,mais cela m'interroge.
Je suis très honorais que Annie,met parlé de la lettre où je citais Vermerein.Mais ce dernier n'a rien à voir avec le milieu de l'art que j'ai vu aujourd'hui.Il est une sorte de Brancusi des temps moderne,très difficile à comprendre,mais une fois que vous avez compris un pour cent de sa pensée,cela devient enivrant.
Ce que j'ai vu à cet hommage,n'est en aucun cas,ce qui me plais dans l'art,il y a t'il plusieurs milieux de l'art?.
Je crois,on prend Arman,et d'un autre coté on cite Hains,pour moi ce sont deux opposés.Dans le sens où Arman est compris par tous aujourd'hui,et Raymond qui n'est compris que par un groupe de personne aujourd'hui,ne sera véritablement compris que dans 20 ans.
Si j'avais su que ce n'était qu'un hommage à Arman,je ne serais pas venu.
C'est étrange,tout ces gens qui tourne autour de Ben,que lui veulent ils,c'est la rançon de la gloire,d'avoir des personnes qui viennent vous parler de tout et n'importe quoi?.Viennent ils autour de lui,pour lui parler des derniers ragots?.
Mon père voulait partir,je l'ai suivit.Je comprend.
Je regarde le musée,je ne comprend que la frise de Lewitt,je comprend également que ce n'est pas là que je trouverais ce que je cherche.
Ce n'est pas un monde qui m'intéresse,moi j'apprécies un monde de l'art qui est spirituel,et non plein de vent.
Amitiés Antony.

2005-11-16

big bazar

Bonjour,
à ceux qui pensent,et ces personnes sont légions,que l'art contemporain c'est la création de aujourd'hui et pas d'hier,et même si elle est mauvaise en ce moment,laissez moi vous dire,"nous verrons bien qui restera dans la mécanique de l'art".
C.Millet,qui parlait d'avant garde,sort un livre "Dali et moi".
Combien ont étés dessus par l'art contemporain et se sont retranchés dans l'art moderne?.
Qui peut m'expliquer le principe de Delvoye,qui tatoue des cochons?.Un grand amateur Niçois,que Ben connaît bien,Duchamp aurait dit pour ne pas le citer,MICHe CHAUde,m'a expliqué que c'était par rapport à un marché de tatouage,ou je ne sais quoi.Mr,laissez moi vous dire ce que je pense,son travail n'est que masturbation intellectuel,et cela n'apporte rien à l'art.Pour moi Delvoye détourne un support,et au final fait toujours du visuel,et de la décoration,je ne parle même pas de la torture qu'il inflige aux animaux.
Pour pouvoir créer du nouveau,il faudrait connaître ce qui fut déjà réalisé,à mon avis.
Citons,ceux qui font l'art aujourd'hui,Ming,Hyber,Chapman's,Hirst,Barney,Catellan,.....Pour ma part je ne vois personne qui montre une idée nouvelle.A New York,tout le monde parle de Demand,mais si vous avez une culture d'histoire de l'art,ne voyez vous pas un détournement de Schwitters,avec l'avant garde en moins,et l'esthétique en plus?.
A Nice,il y a la Villa Arson,cela peut il apporter quelque chose à l'art?.Qui sort de cette école?Des profs,mais des artistes?.
Malevitch,Duchamp,Giacometti,Picasso,Mondrian,Morris,Judd,Merz,Smithson,......Eux apportent du nouveau,encore maintenant.Mais dans un monde,où la culture de l'art,n'est plus de mise,comment voulez vous comprendre ce qui peut être bon?.
Quand la plupart des gens ne connaissent pas l'importance des Conceptuels,ignorent Duchamp,Malevitch,comment voulez vous comprendre l'art aujourd'hui.Il ne peut découler de tout cela,que des artistes à la hauteur de ceux qui regardent l'art aujourd'hui.
Non le suprématisme ne date pas de 1960,les compressions de César ne sont pas de 80,Morris n'est pas un simple artiste,Bochner expose des papiers comme des peintures et cela est de l'art et non pas n'importe quoi,Combas est bien meilleur que Garouste,etc.....Rectifiez votre vision,et vous verrez l'importance des Catellan,Etc....
Mais ne soyons pas en deuil,à une époque,rien avancés,mais Van gogh,les a fient avancer,selon les dire de Picasso.
Moi,je pense que l'art n'est pas mort,mais il est faussé,car si demain,il surgit un jeune artiste qui apporte quelque chose,il sera inconnu et détesté car il posera trop de questions,voir de remise en questions,c'est d'ailleurs le cas,pour certains artistes aujourd'hui,dont je ne citerai pas le nom,car l'art d'avant garde,comme toujours travail en sous sol.
Amitiés Antony.

14/11/05

2005-11-16

artistes ou cheques ?

Bonjour,
pour moi un artiste doit être un esprit,une pensée,un geste.
Depuis Cézanne,il faut revoir la conception de la création,et mettre en application l'idée.
En cela Malevitch,Mondrian,Kandinsky,en sont les personnages,qui ont mis en application ce concept.
Mais des artistes,ou des mouvements,ont aidaient à venir dans ce procédé de comprendre,comprendre par l'art informel,l'art brut,....
Par la suite,d'autres ont travaillés à mettre en application ces idées,quand d'autres travaillaient toujours au visuel.
Gleizes,Masson,n'ont rien compris à ce que devait devenir l'art.
Mais ce phénomène d'idée,est très difficile à saisir et mettre en application,et surtout à vivre.
C'est pour cela que j'apprécie les artistes Minimal et conceptuels,car ils incarnent l'idée duchampienne.
Mais cette idée demande beaucoup de sacrifice,dans le sens où ces personnages vivent en dehors du monde de l'art.
Aujourd'hui,de ces mouvements qui sont véritablement connu du grand public?.Si ce n'est Lewitt,Judd,voir André.
En vente aux enchères,vous ne verrez que très rarement des pièces de ces artistes.Car avec leurs idées,il sera très difficile de produire énormément,contrairement au Pop,Fluxus,...........
Duchamp a ouvert la porte de la création,mais également dans le mode de vie d'un artiste,qui consiste à être une pensée avant toutes choses,et non une machine à faire des chéques.
De plus,à ceux qui produisent bcp,mais qui sont de bons artistes,n'oubliez pas,que des spéculateurs,un jour mettrons tout vos gagne pains en ventes aux enchéres.
Aujourd'hui,beaucoup cite Marcel,mais qui a sa philosophie de vie?.
Arman,avait une grande estime,mais il était le contraire dans sa façon de produire que Duchamp,pareil pour Rauschenberg.
Mais pour moi,un artiste par une simple phrase sera parfois plus important,qu'un autre qui produit tout les jours.
Je cite Vermeiren,combien y a t'il de pièces?Ne parlons même pas de voir des oeuvres en vente.Pourtant Didier est très respecté,et est un très grand artiste.
Alors messieurs les artistes,n'oubliaient pas pourquoi vous vous étiez révoltés.
Amitiés Antony.
10/11/05

2005-11-16

l'oeil sauvage

Bonjour,
quand il me vient le cafard de l'art,lorsque je regarde les ventes aux enchères,les galeries,etc...
Quand mon investigation sur l'art d'avant garde,m'oppresse,quand je sens le besoin de sortir la tête de l'eau,je regarde le monde,mais il n'est pas à mon goût,parfois.Alors je me réfugie dans le monde très fermé des arts premiers.
Je me laisse à écouter,à lire Kerchache,à imaginer par les descriptions donnés par les textes,la jungle dans l'appartement de Breton,j'imagine ces plantes qui cachaient des sculptures de l'île de Paques,j'imagine son bureau avec le Uli,placé dessus.
Uli tu t'en est foutu jusque là ....
Le monde des arts premiers,est comme une récréation,mais aussi une réference,pour moi,cela me fascine.
Les chamans,les rites,...,les sculptures m'offrent un recul sur l'art,dont je pense avoir besoin.
Que de beautés,de merveilles,d'art sous des yeux sauvages qui n'avaient aucunes influences,à part celle de l'imagination.
Je pense à Ernst et ses poupées indiennes,à Derain,à Paul Guillaume,aux Téké de Apollinaire,à Vlaminick......
Regardez toutes sortes de créations dans ce monde,offrent une vision fantastique.
Regardez ces plaques de l'île de Paques qui sont gravées avec l'écriture dite Rongo Rongo et vous y verrez Haring,qu'elle magie.
Sentir la présence d'une statue Baoulé,observer la présence d'une proue du delta du Sépik.
Apprendre la hiérarchie,qui se trouve dans ces tribus,voir des morceaux d'armures de chasseurs de Sibérie,sentir la magie,qui se trouve dans ces fragments d'histoire.
Voir les masques de l'île Kodiak (Alaska),qui servaient aux pièces de théâtre,qu'elle fascination se dégage de tout cela.
Un reliquaire Fang,serait magnifique à côté d'un ready made,comme l'urinoir par exemple.
Les demoiselles d'Avignon,avaient pour inspiration des masques d'Afrique.
Lorsque vous vous trouvez dans une pièce qui porte au mur des tableaux,comme ceux de De Chirico,ou Picasso,Combas,Basquiat,....,et des pièces d'Afrique,ou d'Océanie,sans parler de poupées Kachina Hopi au mur,vous vous trouverez dans un des plus beaux espaces au monde,vous toucherez la magie,et résoudrez l'énigme métaphysique,est ce que les esprits existent.
André Breton me fascine,pour bien des choses,mais sa vision,sur les arts premiers,m'apprend à voir un univers tellement magique,surtout lorsque je compris le surréalisme qui se dégage des Arts Océaniens,et des masques de l'île Kodiak.
Enfin,je ne sais si cela peut encore avoir de l'importance dans le monde de l'art contemporain,monde où l'on ne prend plus en considération l'histoire des arts.
Amitiés Antony.
oeil

9/11/05

2005-11-16

je doute

Bonjour,
arrêtons de parler de l'histoire,parlons donc de ces personnes qui font l'art aujourd'hui.
Dans la jeune création,Pietro Sparta présente toujours ses deux poulains,Tursic et Wilfried,leurs grandes peintures pornos sont biens construites,et réalisées,mais je me demande qu'est ce qu'ils pourront faire par la suite,ils commencent très haut.
Parlons des magasines,qui ne parlent que des artistes que eux trouvent intéressants,Beaux arts a sortit le Num de octobre avec en couverture une oeuvre de Barbier,est ce que l'on offrait une chance égal aux autres pour le prix Marcel Duchamp,qui avait parler de Closky,si on en croit quelques journaux tout cela se passait entre Attia et Barbier.
Manipulation?.
Parlons des galeries,qui produisent des artistes aussi facilement que des Starts up,mais qui ont dans leurs arrière boutiques des artistes de l'histoire,que cela signifie t'il ?.
Parlons de la boutique Nahon,qui s'ouvre à Nice,que peut on y voir?.Des calendriers de Ben,des totems de Moya,des parapluies à l'effigie de Marilyn selon Warhol.Ben a raison il se passe toujours des choses à Nice.Mercredi je crois qu'il y a l'hommage à Arman,et Raymond.
Le musée,qui expose inlassablement ces même oeuvres prêtées ou achetées des Nouveaux réalistes,et bla et bla,toujours pareil.
L'émission sur les milliardaires de l'art,où l'on peut voir la production de Koons,où l'on a pu voir la souris empaillée de Cattellan,qui vaut 120.000 dollars,on a pu y voir l'envies qu'on fait preuve les politiques,pour faire rester Pinault.
L'héritier Capa réclame 4500 photos à la france.
Que se passe t'il encore dans l'art?.
On peut observer la fulgurante pousser de Ming,je me rappel lorsque je l'avais vu à Nice,il mangeait une soupe de poisson.Ces prix,en ventes,sont ils explicables?.
De quoi peut on encore parler?.De la Frieze,qui soit disant est exclusivement réservé à la jeune création,pourquoi,alors,c'est il vendu pour 35000 euros un Filliou?.
Comment se fait il que Filliou soit partout maintenant?.Faut il toujours attendre ce temps,après la mort d'un artiste pour qu'il soit reconnu?.
Que se passe t'il à Paris?.Qui veut du Hyber?.Pinault en a acheté deux,cela rassura t'il les collectionneurs?.
Buren continu toujours ses expositions en Asie,et également en France.Je me demande comment sera considéré son oeuvre dans 30 ans.Pour ma part,je suis toujours admiratif.
Je continu à écouter les conférences de Lamarche-Vadel,que j'ai acheté,au début je trouvais ce personnage très bon en critique,et par la suite,lorsque je l'ai écouté parler du mouvement Minimal et ensuite Conceptuel,je suis devenus septique.En transformant le prénom de Weiner,j'ai commencé à douter,mais lorsque j'ai constaté sa culture,pour ces deux mouvements,je me suis dis qu'il n'avait que survolé,surtout lorsqu'il dit,que les Conceptuels sont venus bien avant les Miniamals.
Je doute de l'art aujourd'hui.
Amitiés Antony.
7/11/05

2005-11-16

Klossowski-Breton-et moi....

Bonjour,
au moment où j'écris ce texte il pleut très fort,et je ne peux qu'avoir âme à rêver.
Il me vient une vision,je regarde la lettre de Klossowski,qu'il avait rédigée il y à bien longtemps,en bas de cette lettre il est inscrit à mon vieux camarade Antony Giovagnoli,je ne vous cacherez pas l'age que j'avais lorsque cette lettre fut écrite,12 ans,mon père lui avait envoyé un de mes dessins qui avait bien amusé l'écrivain,et voir intrigué si on en croit la lettre.
La magie qui s'opère dans l'art est magnifique.Je m'explique.
Ma passion pour André Breton,à qui je dois beaucoup,je ne m'attarderai pas sur ce sujet car bien trop long,me fait constater la rencontre entre Breton et Klossowski,au sujet de Sade,mon prochain.
Ne rentrons pas dans le sujet,je voudrais juste parler de la magie de l'art qui s'opère ici.
Je vois une lettre de Klossowski qu'il m'avait adressée,et ma passion de Breton,qui me fait constater,que dans sa collection il avait une lettre,de Pierre avec la même enveloppe,je me dis l'honneur que je peux avoir à la vue de cette lettre,ces deux personnages qui ne sont plus là,et qui étaient tant important,me ramène à me faire imaginer que je peux toucher l'histoire.En effet l'histoire que je respecte tant,et qui pour moi nourrit l'art d'hier,de aujourd'hui et de demain,en tout les cas en matière d'art d'avant garde.
Je n'ai aucune prétention,mais je me laisse à imaginer.......
Nous sommes en 2005,Pierre n'est plus là,Breton est partit il y a bien longtemps,et après tout cela,moi jeune de 26 ans,je reste à lire,et à penser à eux,finalement,au moment où Hains n'est plus là,ou en tout les cas n'est plus physiquement là,il me reste la pensée,c'est ça pour moi la MAGIE de l'art.
Je ne sais si par l'écriture cela est compréhensible,mais en tout les cas,je touche l'histoire,et la MAGIE de l'art est de plus en plus évidente à mes yeux.
Je ne suis pas un passéiste,mais juste une personne qui a un grand respect pour la création,et en ces temps de misère créative,j'avoue trouver souvent refuge,dans l'histoire.Histoire qui me sert à comprendre quel artiste peut être intéressant en 2005.
C'est pour cela,qu'à chaque fois,que je me laisse à écrire à Ben,je prend conscience de la chance que je peux avoir,dans le fait de pouvoir exprimer ce que je ressens à une personne qui fait partit de l'histoire de l'art.
Amitiés Antony.

5/11/2005

2005-11-16

photocopie ou toile ?

Bonjour,
finalement,comment considérer l'art aujourd'hui?.
Est ce que des artistes comme Smithson aujourd'hui aurait une écoute?Une importance?.
Il y a quelque temps,le musée de NY,à construit l'île que Smithson avait réalisée sur plan,je trouve cette matérialisation de l'art et donc de la pensée propre à l'artiste,fantastique.
Mais je me dis,est ce que aujourd'hui,les gens seraient intéressés par un art,fait de reportage,et d'images,qui demande une vision très ouverte pour comprendre.
Quand Smith,Morris,Smithson,etc...apportent comme oeuvre d'art des cartes géographiques,des plans de vues aériennes,ou des paroles,est ce qu'aujourd'hui l'ouverture d'esprit,la connaissance,le recul,seront assez important pour faire passer l'idée,le message?.
Pour ma part,je pense qu'il y a bien des régressions en art,mais la problématique,ci dessous,me semble très importante.
Donc,si aujourd'hui,toutes images,peintures,sculptures,sont permises,il me semble que la façon de matérialiser l'art et la pensée reste ENORMEMENT académique.
Je pense qu'il sera bien plus facile de faire comprendre une oeuvre de Hyber,qu'une exposition,de plans photocopiés,qu'a pu faire Bochner,pourtant réalisée il y a quarante ans.
Donc plus facile de faire aimer,comprendre,une toile,sculpture,une photo,qu'une carte géographique,ou un plan photocopié.
Si ma suggestion de régression est plausible,on peut se dire également,que l'on revient à une période dite "Académisme".....................
Amitiés Antony.
2/11/05

2005-11-16

dieu pour toi c'est qui ?

Bonjour,
la mort est passé prendre des gens très importants ces derniers temps,je ne fais qui penser.
Alors parlons en,sans psy,sans parler des rêves que l'on fait,sans parler de tout ce qui est que pur utopie.
Laissons Freud,je n'ai pas confiance en sa science,à partir du moment où j'ai compris qu'il penser soigner des dépendances,avec d'autres dépendances.
Moi,je me demande,la différence qu'il y a entre la religion et la magie.
Pourquoi la magie?.
Parce que nous sommes dans un milieu artistique,mais attention,la réciproque entre la magie et l'art,et non l'art esthétique.En art j'entend,tout Art qui a défié les certitudes,Da Vinci,Duchamp,Cézanne,et les arts premiers,...et j'y inclurais également la science.
Donc,si on prend en considération,les écrits qui depuis la nuit des temps,servent à faire croire aux gens,que si ils sont bons ils iront au paradis,la confrontation,que je veux apporter à ces textes,c'est ce-çi;
De tout temps,les gens qui ont apportés du nouveau,en visions,en Art,en pensées,ont étaient anéantis par ces soit disant représentants de l'ordre moral.
Exemple,quand Galilée,à trouvé que la terre était ronde,certains de ces hommes,lui ont crevés les yeux,quand Nietzsche proclama que Dieu était mort,on le pria d'oublier ses pensées,on lui demanda de quitter certains lieux,et pour finir on le décria comme fou.Un jour j'ai entendu une histoire,qui disait qu'un cochet frappait son cheval,et Nietzsche,lorsqu'il vit ce désastre humain,se pendit au coup du cheval,mais alors,comme disait Ferré,si il n'y a que les fous qui empêchent que l'on frappe les chevaux,on peut remettre les considérations,que l'on porte au fous et on peut se demander si les fous ne sont pas ceux qui croient en une pensée inconnus,voir imaginaire?.Comme disent les Anarchistes,si Dieu existait......
Ce que je veux,dire c'est que depuis la nuit des temps,on veut faire croire aux gens que Dieu,impose une vie sans aucunes défaillances,ni moral,ni physique,mais au final,cela ne créait il pas des pervers,qui se cachent sous cette couverture,et lavent leurs services à la messe?.
On se retrouve,par ces idées,dans un monde totalement corrompus,et régis par le sexe,et l'argent,donc les idées de ces textes écrits sur des planches par la foudre sont ils respectés,et servent ils vraiment à l'humanité?.Sont ils à remettre en questions?..
Mais quand vous perdez un être cher,je comprend qu'il est parfois,plus réconfortant de croire en un paradis,ou une vie après la mort.
Pour ma part je crois en la magie des choses,en la magie qu'apporte la beauté,l'amour,l'art,etc....Je ne pense pas qu'il y a quelque chose après la mort,je pense simplement,que la pensée de l'être disparus doit être conservée.
Par exemple Raymond Hains,des croyants diront qu'il est partis dans une autre vie,ou je ne sais où,mais pour moi Raymond est mort,mais au contraire sa pensée est toujours là,elle ne fera,à mon avis que grandir et inspirer d'autres générations d'artistes qui représenteront l'avant garde dans le futur.Ils représenteront l'avant garde avec des molécules de pensées Hainsiennes,en cela Raymond n'est pas mort.C'est là que je me dis,cette magie qu'il y avait dans les discours de Raymond,perdureront dans le futur.Comprenez que je suis plus croyant en la magie,qu'en la religion.
Mais sur un point plus historique,je prendrais l'exemple de civilisations disparus,pour ne pas dire exterminées.
Je suis passionné par les arts premiers,je crois en la relation entre la création,ce qui me fait apprécier un Moai Kava kava,de l'îles de Paques,au même titre,qu'un Cézanne,Buren,Ben,Haring,en la pensée surréaliste,en passant par les poupées Kaschina.
Donc,cette passion pour ces artistes,de civilisations souvent disparus,me montre,me fait découvrir ce que d'autres croyances,leurs ont infligées,et voici quelques exemples;
Tout d'abord,sur l'île de Paques,où des hommes de religions,des prêtres ont brûlés des sculptures,ont cassés des Tiki,ont tués des gens,car ces gens pensaient que les dieux étaient dans la terre,dans le ciel,dans l'âme.Parlons,de ce qu'on fait ces flottes,de soldats,à ces habitants de l'îles,dire,que ceux qui n'étaient pas tués,étaient capturés pour devenir esclaves,parlons,du sort qui les attendaient sur d'autres continents,parlons des conditions de vie,qu'ils ont eux "ici",parlons des maladies qu'ils ont contractées,grâce au traitements,parlons de leurs libérations,et de leurs retours,où il ont contaminés les quelques habitants qui étaient restés sur île,et surtout dire,le nombres de personnes,d'habitants qu'il restaient après tout ça,même pas 200 personnes.
Donc pour résumer,sous prétextes,que des habitants d'une île n'avaient pas les mêmes croyances que celle des prêtres,ils ont vus leurs divinités brûlées,cassées,et au meilleurs des cas volées pour être vendus.
Parlons maintenant des indiens d'Amérique,que l'on a parquets,dans des villages,sur les collines de l'Arizona,ont les a exterminés,et les seuls qui restent,n'ont pas le droit à la paroles,et si il y a un problème,c'est l'indien,qui trinque.Pourtant oncle SAM,vous constaterez qu'il est difficile de leurs enlever la dignité,mais ce mot vous est certainement inconnus.J'aime les poupées Hopi Kaschina.
D'autres exemples,l'Afrique,l'Asie,l'Amérique du sud.......Et oui toi l'Inca,tu es un crétin quand tu croyais que dieu était le soleil,pour ça ta femme sera violée,toi exécuté,au meilleur des cas,l'Incas deviendra esclave.C'est vrai il est tellement plus logique de croire que Dieu,Jésus,la Sainte Vierge,etc.....Que de croire que dieu peut être dans le soleil qui donne la vie,dans le vent,dans l'âme animal,etc............
Amitiés Antony.
2/11/05

2005-11-16

eh merde raymond est mort

Et merde Hains est mort,
parlons franchement.
Dans les années 80,nous avons vus des artistes faire abstractions de l'histoire de l'art,et on peut dire,qu'à cette période cela a pu être bénéfique,mais qu'est ce que cela a engendré par la suite?.
Cela a enfanté des jeunes croyant que l'histoire de l'art n'était plus un critère et de par ce fait toutes nouvelles créations sera considérées comme unique.
Des critiques comme Lamarche-Vadel,pensaient qu'à partir de ce moment chaque oeuvres étaient à considérer sur le moment.
De part ce fait,on peut voir des artistes comme Lavier.Je m'explique,si on prend pour considération ce mode de pensée,qui est que chaque oeuvres est unique et que aujourd'hui elle peut être bonne et demain inutile,cela engendre,ce problème,qui est;
Vous allez sur une foire,on prendra pour exemple la Fiac,vous voyez une oeuvre de Lavier,vous demandez l'idée de cette dite oeuvre,par logique le prix,vous faites un tour pour réfléchir,et finalement vous l'achetez.
A partir de ce moment,la question de qualité,et d'importance à l'histoire de l'art rentre en jeu.Je veux dire,qu'une fois que l'oeuvre est sortit de son concept,la Foire,les gens,le galeriste est son spitch,une fois tout ce- çi inutile,vous vous retrouvez avec une oeuvre qui n'a au final plus aucunes prestances,plus de discours,qui en plus perd de son originalité si vous la confrontait à d'autres oeuvres,qui elles apportent quelque chose.
Exemple,vous avez chez vous,si vous avez de la chance,un Cézanne,un Picasso,un Malevitch,un Buren,un Ben,un Combas,un Morris,et même une peinture Flamande du XVII,la seule oeuvre qui n'aura pas sa place est celle de Lavier.Pourquoi,parce que soit disant elle est propre à la vision de l'artiste,et non à l'histoire de l'art,mais objectivement,tout les autres artistes,apportent quelque chose de nouveaux aux précédents,c'est là la qualité,et l'importance de l'histoire de l'art,et donc l'oeuvre de Lavier aura trop de points stérile,inutile,démagogiques,et même de détournement d'idées.
Donc si dans les années 80 il était intéressant de faire abstraction de l'histoire de l'art,il faut bien se dire,que ce n'était qu'à un moment précis,et si on continus à se foutre de l'importance de connaissance qu'apporte l'histoire,dans 20 ans,après avoir vu toutes sortes d'artistes stérile,on verra des artistes refaire,des Ben,Hains,Schwitters,ce qui est déjà le cas avec Demand,jeunes artistes de la scène contemporaine,et donc on se dira finalement,on aurait du se soucier plus de l'histoire de l'art.Surtout quand une personne en 2030 accrochera des plaques rouillés au mur en disant c'est du nouveau.
Mais pour le moment on se souci plus du nouveau espace de Cattellan,plutôt qu'à la mort de Hains.
Amitiés Antony.
28/10/05

2005-11-16

a l'abstrait (raymond )

Puisque les journaux n'en parlent pas,rectifions cette faute,ce manque de culture,d'histoires de l'art,ce manque de discernement,Raymond Hains est mort hier,je regarde mes livres et je n'arrive pas à y croire,il me vient à l'ésprit l'image de Tinguely lorsqu'il parlait de Klein,et où il disait que Klein pourrait réapparaître à tout moment.Pour ma part je ne pense pas que Raymond réapparaîtra mais sa pensée sera toujours là.
Quand les personnes de l'art disent "l'histoire de l'art n'est plus,aujourd'hui chacun fait se qu'il veut",quand j'écoute les discours de Lamarche Vadel,par exemple,je me dis très bien jouons le de cette façon,mais qui a le niveau de création,de vision,qu'avait Graine de Violence?.
Je me rappel de Héperile éclaté,de l'affaire Dali,je me rappel de Gary Davis,je me rappel du Néo Dada emballé,je me rappel de la pâtisserie,je me rappel du menu pour Hains,je me rappel de ses visions,je pense à l'écriture des Babyloniens,je me rappel du "Clou" de l'exposition,je me rappel encore de biens des choses,ne les ayants pas vécus,je les avaient apprises,quand j'ai vraiment commencé à aimer l'art.
Raymond est le premier artiste que j'ai apprécié,et qui ma fait comprendre la force de la vision quotidienne.
Je me rappel de la photo,qui représentait une carte de restaurant,et Raymond avait dit,quand je vais dans un pays,j'apprend la langue,sur les cartes de restaurants.
Raymond Hains est de ces personnages comme André Breton.Connu et inconnu,important et invisible,mais au final Raymond Hains est une pensée.
Les gens qui ont des oeuvres d'art,c'est tant mieux pour eux,mais Hains est une pensée avant tout,et il faut la comprendre avant toutes autres choses.
Hains m'avait emmené à la connaissance de André Breton,déjà rien que pour ça je lui en serais toujours reconnaissant.
Je me rappel,de ses écrits toujours en bleu,je me rappellerais toujours de Hains.
Il est un exemple pour les jeunes artistes.
Buren doit être triste,lui qui lui avait demandé de mesurer ses palissades au cas où elles feraient 8,7 cm.....
Raymond qui ne voulait pas signer le manifeste des Nouveaux Réalistes,si sa concierge ne le signait pas.
Raymond Hains,sera dans les années à venir,un nom qui apportera autant de modernité que Marcel Duchamp....
Je me rappel,ses dîners,ses asperges,il en raffolait,je me rappel,des choses que j'ai apprises dans les livres,en le voyant,en entendant,au final je ne me souviens plus de ce que j'ai vu ou entendu,c'est là la magie Hainsienne.......
La magie et l'art,sont pareils,si on en croit les surréalistes,mais c'est vrai si on a connu Raymond.
Je me rappel de cette nuit,où j'avais fait faire un tour en voiture avec Raymond,dans les rues de Nice,c'était un personnage qui pouvait vous suivre partout,et même à trois heures du matin,si je lui avait dit de partir en voiture pour Berlin,ou ailleurs,il m'aurait suivit.Cette nuit,où nous tournions en voiture,nous avions croisés un groupes de personnes qui faisaient rentrer un chameau dans un bar,et je suis sur que c'est une chose que je ne verrais plus,mais la seule fois où je l'ai vu,j'étais avec Raymond qui avait trouvé cela amusant..................
Cela me rappel sa phrase,où il disait qu'avec l'art contemporain il était plus logique de courir sur la lune,que de marcher sur la terre....................................
A l'heure où j'écris ce petit texte,il doit être dans un café,fêtant ses retrouvailles avec Klein,Arman,Breton,Duchamp,Iris.................Et peut être Restany.
A Raymond icône de l'art contemporain.
28/10/05

2005-11-16

a raymond

A toi Raymond l'abstrait.
Tu es partis rejoindre tes amis,Yves le monochrome,Dufresne,et ton mentor Breton.
Je n'ai rien à dire,de plus que ces anecdotes,qui passent comme des flashs,je me rappel du serveur qui me disait "non,Mr n'est pas encore arrivé,il est encore un peu tôt,il n'est que 16 heures",je me rappel également de cette nuit,et de ce chameau qui rentrait dans un restaurant Marocain,et tu nous avais dit "C'est amusant",je me rappel,lorsque je t'avais croisé au BHV,et où les boites que tu cherchais ne te plaisaient pas,car "pas le bon bleu".
Graine de violence,comme tu m'avais dit lorsque nous sortions de la biérrerie "Vous savez mon petit,dans ma jeunesse on m'appelais Graine de Violence.",Raymond vous êtes partis,mais la pensée Hainsienne perdurera,et elle ne fait que commencer.
Raymond était un des derniers peintre abstrait.
Bientôt j'exposerais par écrit sur ce que je pense en matière de pensée Hainsienne,et sur ce qu'elle a apportée,hier,aujourd'hui,et demain.
28/10/05

2005-11-16

avida dollars

Bonjour,
Avida dollars,tel était le surnom de Dali,remettons cet anagramme au goût du jour,et disons que l'art aujourd'hui,n'est plus qu'un monde régit par ce terme Avida dollars.
Si Dali était une dalilla,que dire des artistes d'aujourd'hui,qui ne voient qu'en la création,le seul pont qui pourra les faire devenir stars.
Mais comment faire pour accepter cette différence,entre les artistes qui appartiennes à l'histoire de l'art,et qui se foutaient de gagner de l'argent,si cela devez les corrompre.Aujourd'hui,c'est le contraire,et on pense plus,à ce que la création,ou du moins l'art pourra apporter comme célébrité.
Je me ruine la pensée,à comprendre si j'ai raison de croire en l'histoire de l'art,mais cette histoire de l'art,me prouve par moment,qu'au final les choses se remettes toujours en place.Duchamp,qui était tant inexistant pendant des années,à vu à la fin de sa vie,des jeunes artistes venir lui demander conseil,et je ne m'avancerais pas en citant,Spoerri,Rauschenberg,Johns,Tinguely,......
Alors que tirer comme conclusions?Et bien que les années remettrons toujours tout en ordre,par la logique des choses.
Exemple,frappant,aujourd'hui,la peinture revient en force dans bons nombres de galeries,et même dans des endroits conceptuel,ce phénomène d'amour pour la peinture du goût des années 80,et venu il y a environ deux ans,à cette époque bons nombres de jeunes,conseillers par des galeristes astucieux,et on sait que dans ce domaine d'astuce ces derniers sont légions,avaient conseiller de faire de la peinture,pleines de couleurs,de sexe,et autres charlataneries,mais aujourd'hui,qu'est ce que l'on peut constater?.Et bien,que le retour à la peinture à été appréciait,mais les collectionneurs,achètent les artistes,qui étaient dans les années 80,et non les jeunes qui ont 25 ans aujourd'hui,et qui peignent comme il y a 25 ans.Donc pour résumer,on ne peut duper éternellement la qualité et surtout les sources.
Mais attention,j'aime l'art contemporain,et ce qui implique que j'aime la création nouvelle.Mais aimer la nouvelle création,signifie pour moi,d'aimer un artiste qui va apporter un concept nouveau,qui portera à réflexion,ou devra apporter une avancée,une théorie nouvelle à un mouvement ancien.C'est là pour moi le sens de l'art contemporain.
Quand un jeune artiste expose une oeuvre qui n'a que pour seul idée "La vision",donc le rétinien,cela ne me passionne pas.
Prenait exemple sur Koons,ses idées premières,témoignent de sa qualité et de son talent,pourtant il fait de la couleur,et de la peinture visuel,mais dans le fond il y a une grande réflexion sur la société d'aujourd'hui,en cela Koons est un grand artiste.
Je suis ouvert à toutes suggestions,expliquez moi les théories qui se trouvent derrière les oeuvres de Barney,Cattellan,Barbier,Attia,..................
Amitiés Antony.
27/10/05

2005-11-16

basta ben

Bonjour,
à Nice il n'y a rien qui puisse faire avançer l'art.
N'écoutez pas Ben,il ment et vous envois sur des voix de garages.Mettez le sur une chaise et menaçait le de lui mettre des prises électriques sur les tempes,vous verrez ce qui défend,il réserve ces théories pour des élites.
Aujourd'hui,tout va très vite,mais cela n'explique pas le manque de qualité dans l'art.Koons fait de la qualité en masse,ce qui énerve les artistes qui font de la médiocrité en pièce unique.
Aujourd'hui,tout va très vite,mais il faut connaître Duchamp,pour parler des artistes qui ont de la qualité artistique,qui ont au final,quelque choses à dire.
Tout va très vite,Arman est mort,on lui reprochait ses bronzes,mais aujourd'hui,ils apparaissent de qualités face à des sculptures de Catellan.
Aujourd'hui tout va plus vite,Ben parle de Nice étoile,moi je dis "Basta",Basta à la villa Arson,basta à tout ces jeunes,qui se prennent pour des artistes,Basta,tout va plus vite,tout change,mais je tiens le même discours.
A l'entrée des écoles d'art,demander,avant d'entrer,aux élèves,"connaissez vous Cézanne,"Non?"A bannir,deuxième pallier,"connaissez vous Malevitch?Non?",à placer au Frac,avant dernier pallier,"connaissez vous la glissière,les neuf moules malics?Non?",à envoyer chez Perrottin,dernier pallier,vous connaissez Morris?.Non à envoyer à la Fiac.
Par contre vous connaissez ces artistes cités au dessus?.Pas de chance,il n'y a pas de place pour l'avant garde en France.
Basta Ben,de parler de Nice,quelle création aujourd'hui ce fait,dans cette ville?.Basta,de parler de tout ces artistes,plein de bière,qui n'ont aucuns discours,qui ont autant de conscience artistique,que les socialistes avaient de l'humanité sous Mitterrand.
Basta Ben,parlez de Maccunias,parlez de Brecht,parlez de Morris,parlez de la Mounte Young,parlez de Cage,de Filliou,parlez de vos théories premières,Basta Ben de ces expositions,devenait ce que vous devriez être depuis longtemps,invisible,devenez une pensée,votre force de réflexion,votre force de concept,votre intelligence pourraient vous en donner l'occasion,Basta Nice étoile,Basta tout.....Devenez une pensée...................
Amitiés Antony.
27/10/05

2005-11-16

pour arman

Bonjour,
on dit souvent "écrire ce que l'on ressent",alors j'écris que je suis triste,triste que Arman soit partit,je me dis qu'il est partit voir les autres qui ont franchis la barrière,il est partit voir son maître à penser Duchamp,sont frère Klein,partit voir Iris la belle,Tinguely,Niki,et César,Schwitters et bien d'autres.
Je suis triste depuis hier dimanche quand j'ai appris la nouvelle.
Je disais souvent qu'il était devenus décorateur d'hôtels,mais maintenant je m'en fiche,je pense à son histoire,pour moi il était un maillon dans le monde de l'art,dans sa création et par sa connaissance.
Je ne le connaissais pas,mais je l'ai bien des fois entendus parler d'art,chaque fois ses explications sur l'histoire me passionnées.
Je me suis toujours demandé pourquoi et comment après ses poubelles,colères,et autres il avait pu faire des bronzes,mais au final,aujourd'hui qu'est ce que cela fait?.
Arman était un grand,il en reste de moins en moins,et je suis triste.
A voir le marché de l'art aujourd'hui,où chaque jours il sort des nouveaux artistes à des prix surréalistes,je me dis que Arman n'a pas fait tant de mauvaises choses,en matières de multiples,depuis les années 80.
Arman était un grand et il est partit............
Ses poubelles organiques,ses colères,sont des oeuvres fantastiques,et autant importantes,que n'importes qu'elles créations,comme des oeuvres de la renaissances,de l'art antique,et elles auront toujours leurs places dans le monde de l'art d'avant gardes.
Breton,avait vu un violon calciné et lui avait dit "c'est de cette façon que j'aime la musique".Les oeuvres de Arman sont dignes des grands,et de la magie qui il y avait autour des hommes comme Breton.
Arman était un grand et il est partit.....
Amitiés Antony.

24/10/05

2005-11-16

message pour ben

MESSAGE POUR BEN

Voila,qui,m'intéresse dans l'art.
Sans Blabla,ni explications,je présente mes goûts;
Daniel Buren,Mario Merz,Kounellis,Fautrier,Robert Morris,Fabro,Paolini,Kelley,Didier Vermerein,Giacometti,Malevitch,Kandisky,Judd,Smith,André,César,Boltanski,Soulages,Arman avant 75,Raysse,Hains,Flavin,Nauman,Koons,Cézanne,Schwitters,McCarthy,Weiner,Kossuth,Serra,Larry Bell,Lewitt,Opalka,On Kawara,Baldessari,Bochner,Hesse,De Maria,Ryman,Mangold,Manzzoni,etc.....On peut continuer,et bien sur,sous couvert de Duchamp,et l'oeil intègre de Breton.
Je ne parle pas de ce que j'aime,par prétention ou tout autres choses,mais je voudrais faire comprendre à Ben,qui se demande,encore pourquoi,je pense à l'histoire de l'art,plutôt qu'aux artistes,que l'on voit aujourd'hui,dans les écoles d'art,qu'avec les artistes que j'ai cité au dessus,il sera très difficile d'avaler la pilule de la démagogie.
De plus si ce que j'écris,choque,répugne,démoralise,tourne en rond,révèle un goût passéiste,ou stérile,ou ne donne aucun résultat,ou juste le fait de dire qu'il y a des fautes,certes il faudra que je rectifie le tir,servira au moins à me donner du courage,je n'est peut être pas le verbe des critiques,de beaux-arts ou art press,mais dans le fond,ce que j'écris sert juste à faire comprendre l'importance de l'histoire de l'art,et qu'il ne sera pas possible de créer du nouveau en art si les artistes ne prennent pas consciences de ce qui fut,avant eux,de l'art et peut être que cela donnera envies aux critiques de reprendre l'idée.
Entre les artistes aseptisés et les vendus,il y a très peut de personnes qui restent intègres.
Amitiés Antony.
20/10/05

2005-11-16

pilule verte ou jaune

Bonjour,
être un bel homme de 1M80,portant des costumes Yves St Laurent,de belles chemises blanches,vivre à Paris,en disant "à midi je déjeune avec Béa,ou Gwendoline",avoir une vie qui oblige à aller dans les vernissages sponsorisés par des marques de champagnes,dire " j'ai mon collectionneur qui vient voir les nouvelles oeuvres de l'artiste Chilien,Chinois,ou qui sort des beaux arts",et ajouter "il faut acheter cela va monter".
De pouvoir vivre dans le centre de Paris,côtoyer les grands acteurs,et les conseillers sur leurs achats dans l'art.
De pouvoir avoir une penderie qui s'allume comme dans les lofts dans les films Américains,et sentir bon,avec un parfum d'une marque de couture.
De pouvoir appeler une femme différente chaque soir,d'aller chez elle,aprés avoir diner dans un bon restaurant à la mode,et partir avant de s'endormir,avec sa cravate dans la poche,et prendre son coupé sport à 5 heures du matin,payé par des ventes d'artistes montés.
D'aller chez son traiteur pour organiser son vernissage du vendredi soir,qui se continuera en appart' si l'on fait parti du milieu de l'art.....
De pouvoir vendre n'importe quoi,finalement.
Quelle vie,de ne pas connaître la glissière,l'écriture automatique,le suprématisme,etc.....Fantastique de se dire,"pourquoi connaitre tout ça?".
Fantastique,de se lever le matin vers 10 heures,d'ouvrir son "Espace" quand on veut,pouvoir se permettre cela,est compréhensible quand on fait parti de l'intelligentsia moderne,vous représentait l'élite dans ce cas.
Et quand un type qui rentre dans ce temple de la création,le prendre de haut,toujours,car cela fera croire que ce que vous vendez n'est pas pour n'importe qui,et dire "Oui il y a du constructivisme dans cette oeuvre",et quand vraiment cela va loin,placer un artiste ancien,comme Arman,Ben,ou Combas,cela fera plus crédible.
Je me demande comment ça marche?.
Quand je vais à Paris,je regarde dans ce café à l'angle,et je vois ces galeristes,je me demande,et je veux rentrer chez moi.
Pour ma part,je m'enlise dans la compréhension de beaucoup de choses,et je me dis que je finirais comme Lepage,c'est peut être cela la passion?.Mais alors combien y a t'il de monde de l'art?.
Mais Paris me passionne de moins en moins,sauf quand je vais voir des amis,qui ne sont pas dans l'art,et où lorsque je vais sur l'îles St Louis.Je vais également à Drouot,mais pas longtemps,cela me démoralise.
Mais alors est ce que j'aime l'art?.
Finalement,si je critique ce monde,qu'est ce qui me passionne dans ce monde?.
Je pense,que j'aime la vision différente que le monde de l'art peut apporter,mais pas ce qui va avec l'art.
Je n'ai rien contre les vernissages,les soirées mondaines,les ventes sur ces nouveaux artistes,mais pour ma part je ne me retrouve pas dans ce milieu.
Depuis peut,j'ai compris la troisième horloge,que Duchamp décrit dans le texte de Lebel,et je me dit que c'est là la solution.
Je veux dire,que d'aimer l'art,n'implique pas nécessairement d'avoir une attitude particulière,ou des costumes particuliers,mais tout se joue dans la tête.Mais je n'aurais pas la prétention d'expliquer des paroles de Duchamp,alors aller lire "Inventeur du temps gratuit",là est la solution.
L'art pour moi c'est;
La pilule rouge pour oublier le peut que l'art vous à montrer,ou la pilule bleu pour continuer dans ce monde.
Ensuite la pilule jaune pour vivre dans ce milieu de l'art qui évolut en plein jour,ou choisir la pilule verte,qui vous apprend qu'il y a un art qui travail en sous sol,et là,pas moyen de revenir en arrière.Lorsque j'ai choisis la pilule verte,j'ai remarqué qu'il y avait beaucoup moins de pilule jaune.Bon sang la boite de pilule verte était pratiquement pleine!!!!!!!!!!!
Amitiés Antony.
19/10/05

2005-11-16

parce que l'art c'est la pagaille

Bonjour,
pourquoi toujours parler d'histoire,de références au passé,de la force qu'il pouvait y avoir dans les convictions,des futuristes,surréalistes,Minimalistes,Néo-expressionnistes,impressionnistes,expressionniste-abstrait,figuration libre,etc....
Parce que l'art c'est de lire entre les lignes,
parce que l'art ce n'est pas d'avoir les cheveux vert,habillait en clown,ou en charlatan,l'art c'est la révolution de l'ésprit,c'est de passer inapercu à la douane,
parce que l'art nous fait prendre en compte une troisième horloge du temps social,comme disait Duchamp,
parce que l'art c'est la succession,
parce que l'art c'est la vie,
parce que l'art c'est d'être dans un bus avec des gens qui vont travailler et de penser à Hugo Ball,
parce que l'art ce n'est pas l'anarchie,ni d'être de gauche,ou extrême gauche,ni de droite,ou extrême droite,l'art c'est d'être soit même,d'être sur le fil,
l'art est métaphysique,
parce que l'art ne peux être comme celui des écoles d'art,
parce que l'art ce n'est pas les galeries,l'art est dans la tête,l'art est partout,et nul part à la fois,
parce que l'art fait revivre les morts,et par ce fait,doit faire comprendre le manque de qualité et de discernement actuel,
parce que l'art c'est Breton,et la soirée du coeur à Barbe,
parce que l'art c'est André Carl,et la fenêtre...........,
parce que l'art c'est de comprendre que l'art Magique est plus important que la religion,
parce que l'art c'est de comprendre le massacre qu'on subit les Pasquants,
parce que l'art c'est d'aimer un Moai Kava Kava,comme une sculpture de Brancusi,ou de Giacometti,
parce que l'art c'est la révolution,mais,"il faut déjà la faire dans sa propre tête,avant de la faire dans la rue",et Léo....
parce que l'art c'est Lebel,et son texte "L'inventeur du temps gratuit",et oui Duchamp,
parce que l'art c'est la pagaille,on montre Ming,en disant le Warhol d'aujourd'hui,
parce que l'art c'est l'argent,un riche menteur,aura plus d'écoute qu'un pauvre avec de la connaissance,
parce que l'art depuis Duchamp,est devenu sérieux,
parce que l'art c'est de comprendre ce qui est important dans un mouvement,et chez un artiste,c'est de comprendre quel nouveau,cela apporte à l'histoire,quelle vision nouvelle,cela apporte aux regardeurs,quelle réflexion il y a derrière,mais là, je parle pour des artistes,d'il y a 20 ans,ou pour ceux qui viendront dans 20 ans,
parce que l'art c'est de comprendre la succion,Cézanne,Malevitch....Si non sans le vouloir les artistes reviendront à ce qui a était réalisé bien avant eux,
parce que l'art c'est de se taire......
Amitiés Antony.
17/10/05

2005-11-16

histoire de l'art

Bonjour,
pourquoi l'histoire de l'art est important pour comprendre la création de demain?.
Les figures de Haring,me font penser à l'écriture Rongo Rongo de l'îles de Paques.
Beuys disait,comprendre le passé,imaginer le futur pour travailler dans le présent.
J'aime beaucoup les minimalistes,et encore plus les conceptuels,mais depuis que j'ai lus des ouvrages sur Malevitch,le travail des deux mouvements,me paraient encore plus important.
J'aime Malevitch,je trouve révolutionnaire son travail et sa vision,sans parler de ses convictions,inébranlables.Mais depuis que je connais l'importance de Cézanne,Malevitch est encore plus important dans ma pensée.
Les oranges de Cézanne me donnent une vision encore plus approfondit de l'oeuvre de Buren.
L'écriture automatique des surréalistes,me donnent à penser que l'oeuvre de Morris,est inscrite dans l'histoire,et deviendra avec le temps de plus en plus importante,pour l'histoire de l'art d'avant garde.
La renaissance me fait penser que Fabro est important,et encore plus lorsqu'il utilise du marbre,cela me laisse à penser qu'il est un descendant à cette époque,qui a révolutionnée le monde.
Je lis Dada,et je me dis que Fluxus a avancé le concept,du premier.
Je comprend par ce fait l'importance du discours de Ben,qui n'est plus Fluxus,ni Dada,mais propre à l'artiste,cela fait il de Ben,un joker de l'art?.
La pensée Hainsienne,qui est pour moi très importante dans la vie de tout les jours,me ramène parfois à l'écriture automatique,voir au pensée-parler,des surréalistes.
De Chirico,inventait des villes comme dans les visions de l'antique,même si par la suite il fut emprisonné dans ses villes....
L'art populaire a inspirer Malevitch...
Mais lorsqu'on regarde l'histoire de l'art,lorsqu'on commence à voir ce qui fut réaliser,on peut se dire que le monde de l'art d'aujourd'hui est un peu comme cette période du Trecento,mais je me dis également,qu'après cette période cent ans se sont écoulées,pour que l'art continu d'évoluer,à cause des guerres et des maladies,alors espérons que l'on ne subisse pas cela pour pouvoir voir le bout du tunnel,qui nous ferra revoir de la véritable création.
L'heure de la Frieze va sonner,comment cela va t'il se passer cette année,certains sortent la carte des anciens artistes,pourquoi?Les jeunes sont trop incertains?.
Si l'on regarde la création d'aujourd'hui,qui peu dire cet artiste est intéressant car il apporte du nouveau,par rapport à l'histoire de l'art,et non du nouveau,pour simplement faire du nouveau,en fait un nouveau simplement RETINIEN?.
Duchamp,est une sorte d'enfant phare,libre à vous de penser le contraire,mais les artistes qui ont sus continuer sa vision,sont des artistes fantastiques,mais aujourd'hui,par le manque de qualité,et de connaissance à ce qui à put être fait,la création revient à avant Duchamp,période où l'on se demandait qu'est ce qui pourrait être révolutionnaire..
Peut être est ce intéressant?.
Pour ma part je pense que tout est une question,de hiérarchie historique,c'est à dire qu'une personne qui va travailler aujourd'hui,comme Warhol ne sera pas intéressante,je veux dire que la création qui fera abstraction de ce qui c'est fait sur ces derniers 120 ans,ne pourra créer quelques choses qui tiens la route,et ne pourra pas apporter sa pierre à l'édifice.Car en plus si l'on regarde des artistes comme Merz,par exemple,qui ne sera reconnu que dans cent ans,on peut se demander la complexité à créer,alors c'est peut être mieux de ne rien regarder,de se foutre de l'histoire,mais attention à ceux qui la connaisse............
Libre à vous de penser que des Hyber,Barney,Ming,Hirschornn....S'accordent à l'histoire.
Amitiés Antony.
14/10/05

2005-11-16

melancolie en 2005

Bonjour,
Daegen parle dans le monde,de la Mélancolie des personnes qui créaient.
Reprenant une question que se posait Aristote,qui était,pourquoi les gens qui créaient,sont ils si mélancolique,voir si noir?.
Mais moi je me demande si aujourd'hui,cette question est toujours d'actualité?.
Car si on regarde les artistes actuels,pas tous,mais beaucoup,on s'aperçoit que finalement,les artistes réalisent ce que les gens veulent voir.
Buren,par exemple,les gens ne l'acceptes toujours pas,du moins en France,pourtant Hyber est accepté,mais qu'est ce que cela veut dire?.Que les gens sont ignorant à la création qui demande des efforts?.Quand ils ne comprennent pas,cela voudrait dire qu'ils ignores?.
Mais alors,un artiste qui créait ce que le public veut voir,ne transcrit plus la société actuel,donc plus de Mélancolie,mais une coupe de champagne chez Castel,et oublions cette image d'artiste bohême?.
Aristote,parlait pour ces gens,comme Nietzsche,ou Van gogh,mais aujourd'hui qui se rend malade pour l'art,pour créer le miroir de la société?.
Hoenneger,disait qu'il ne supportait pas que l'on se serve de l'art comme un simple amusement.
Dada était la contradiction,mais aujourd'hui,les artistes,travaillent souvent en solo,et créaient des oeuvres,qui ne relatent que leurs mondes,et ou leurs problèmes.
Swchitters,retranscrivait les problèmes de son époque,mais aujourd'hui qui retranscrit les problèmes du monde et de la société,sans toutes fois faire de démagogie?.
Je dis souvent que nous sommes revenus au temps du Trecento,où les artistes étaient des artisans,réalisants ce que voulait le notable du village.
Qui et où sont les artistes engageaient aujourd'hui?.Si le fait d'être engagé c'est de faire peindre des toiles en rouges,par des ouvriers en Chine,en jouant sur un pied de Nez,laissez moi vous dire que le pied de Nez aurait été respectable,si les toiles étaient à 1 euros,et de plus,il ni a plus assez de qualité en 2005,dans l'art,pour faire ce genre de crétinerie.
L'engagement,retranscrire le monde,la société,la politique,la misère,...,est très dure,et ne rapporte pas beaucoup d'argent.
Si un mécène veut une toile Bleu,faisons lui une toile bleu,si il veut du rouge,mettons du rouge.
Finalement la question d'Aristote,n'est plus,il n'y a plus de problème,car nous sommes dans un monde esthétisé et régit.
Alors Mr Daegen,qui parle de l'exposition,vous parlez d'une exposition avec des anciens artistes,mais dans 20 ans,pourrons nous faire encore ce genre de manifestations?.
Après tout si on écoute beaucoup de jeunes de l'art,aujourd'hui,l'histoire de l'art n'est plus intérressant........Et cela arrange biens des artistes d'aujourd'hui...........Mais le probléme est qu'elle existe,malgré tout,et on verra si la démagogie aura sa place.
Amitiés Antony.
Ps;Dada disait;il faut s'enflammer pour l'art.
13/10/05

2005-11-16

l'art c'est

Bonjour,
l'art c'est quoi?.
L'art c'est lorsqu'une statuette Dogon,vous fait penser aux "Demoiselles d'Avignon",
L'art c'est de penser que les sorcières sont autant importantes que Jésus,dans la religion,
L'art c'est de penser que l'art magique est plus objectif que la messe du dimanche,
l'art c'est Raymond Hains,qui pense,qu'avec l'art contemporain,il est plus facile de marcher sur la lune que sur la terre,
L'art,c'est la Navy Américaine qui avait décommandée le monument à Morris,le trouvant trop gênante,
L'art c'est L'afrique,l'Océanie,Les Indiens d'Amérique,Les Inuits.Je pense à toi îles Kodiak,et à tes masques surréalistes,à toi Africa mon Amour,je pense à toi l'indien qui a perdu sa terre,mais pas sa fierté,et qui continut à faire ses Hopi,je pense à toi Chaman de l'Alaska,et à toi habitant de l'île de Paques,qui n'avait plus de bois pour partir,tes Moi Kavakava sont si beaux,et à toi,de la tribu Sawos,et à tes crânes surmodelés,qu'elle vision!!!!!Je pense à vous,quand je vais dans un musée d'art,
L'art c'est Nice,qui fait du non Art,
L'art c'est la Fiac,où les politiciens parlent du futur de l'îles Séguin,on dirait qu'il faut absolument trouver quelque chose à y faire.Mais Messieurs laissez comme c'est,c'est la meilleur image de la France,
L'art c'est Malaval,mais l'aime t'on pour ce qu'il à fait,ou plutôt pour son coté dégente?.
L'art c'est Hains,qui parle et qui signe de son verbe l'art d'hier,d'aujourd'hui et de demain,mais Raymond est un enfant de Breton,je le pense de plus en plus,
L'art c'est Ben,qui est encore à la Fiac,que fait il?.Il devrait être dans le milieu de l'art conceptuel,ses écrits sont autans important que les textes des Minimals,et ses phrases,aussi importantes que celles de Weiner,
L'art c'est Beuys,qui était trop intellectuel,pour ma part,et il ne passera pas les générations,car pour bien le comprendre il fallait être de cette époque,avec le temps,ses paroles,certes intéressantes,deviendront troubles,voir transformées,
L'art c'est la France qui n'évolue plus,
L'art c'est Bertrand Lavier,qui va et vient de partout,se souciant de se faire passer pour un artiste intéressant,
L'art c'est Nauman,qui lorsque je prend l'avion,me fait penser que l'art est partout,
L'art c'est Koons,aimait par les ignorants de l'art et les plus amateurs de l'art conceptuels,pour ma part je le trouve incroyable,surtout ses premières pièces,
L'art c'est la galerie Incognito,avec sa carte vous pouvez dormir dans le couloir,et après est ce une galerie?.
L'art c'est Brument qui vient faire l'expert à Nice.......No comment,
l'art c'est Arman,tout le monde parle de lui comme si il le connaissait,parfois j'entend "Oui Arman doit venir bientôt"ou "Arman va mieut",ou "Arman va mal",ou "Ses dernières pièces sont biens",mais qu'est ce que cela veut dire?.Arman,n'est plus important depuis 35 ans.................?
L'art c'est la vielle tante que personne va voir et qui vit avec ses canard en plastique,son vieux fauteuil,grâce à Présence Pachounette,elle devient importante cette vielle tante.Pour moi Présence Pachounette est bien plus important que beaucoup des groupes ou mouvement.Vive Présence!!!!!!!!!!!!!!!!
L'art c'est Viallat,il y aura bientôt plus de Viallat,que de Français,
L'art c'est Buren,aimait par les étrangers,mais en France,que pense t'on de Buren?.Demandez au Figaro,qui écrivit un beau reportage sur l'enfoncement des colonnes de Buren,juste,le jour où au Usa,Buren faisait son exposition,bravo au figaro!!,
L'art c'est Morris,qui s'accorde avec l'art Océanien,
L'art c'est l'Afrique et ses belles sculptures Baoulé,
L'art c'est la vie................
Amitiés Antony.
10/10/05

2005-11-16

au dauphin surealiste

Lettre au Dauphin surréaliste.............
On vous avait surnommé le "pape" du surréalisme,pour vous critiquez,et finalement c'est de cette façon que,beaucoup,vous présentes aujourd'hui.
Ne vous en faites pas,votre message est bien passé,chez certains,et d'ailleurs aujourd'hui,les intellectuels,ne vous portes toujours pas d'intérêt,ce qui prouve bien votre force.
Père spirituel,vous m'avez inspiré le goût de "L'amour" des choses et des peuples.Vous m'avez fait comprendre qu'un crâne surmodelé,et une oeuvre d'art d'aujourd'hui,sont liées.Merci à vous Dauphin.
Mr Breton,votre passion,de collectionner les visions,et les objets,votre façon de vivre m'inspire chaque jour.J'ai compris le message en matière de carrière.
Votre façon de fréquenter n'importe qui,en prenant toujours le bon,me fascine,mais vous savez,que d'autres sont toujours plus médiatisés,les choses n'ont pas beaucoup changeaient ici.Picabia est toujours autant apprécié,Masson aussi,Tzara à subit un lavage,et on ne lui trouve aucun défauts,pas même,le fait d'être devenus prévisible et plat,voir communiste etc...
En 2003,votre monde à était vendu aux enchères et aujourd'hui,des personnes essaient de reconstruire votre collection.
Votre force a maintenir la qualité,et vos amis manquent à la création.
Vaché et son "umour" ,la télépathie de Desnos,même Eluard peut manquer,Sadoul également.
Je ne sais pas si vous voyez toujours Marcel,mais dites lui que j'apprend le plus possible ses visions des choses,et sa façon d'être détaché.
Mais je peux également vous dire que j'apprend le plus possible votre pensée,j'arrive à voir dans des objets populaires,depuis peut,l'art essentiel.
J'essaye de transcrire des idées,opinions,et avis dans des textes,qu'un artiste publie.Vous le connaissez,je pense car vous aviez une de ses oeuvres qui s'intitulait "Boite mystère" de Ben.Depuis il a fait du chemin,ses idées se sont matérialisaient,en des écritures,toujours plus intéressantes,on dit de lui qui l'en fait trop,et parfois même "C'est un vendu",mais je pense que tant qu'il y a de la qualité,il n'y à rien à craindre et puit ce n'est pas à vous que je vais apprendre les critiques,que les gens peuvent faire,surtout que,encore aujourd'hui,vous en subissez,enfin,c'est toujours pareil,votre pensée sera connu,que dans vingt ans,environ.
Mr Breton,poète avant tout,comme disait Soupault,André qui à connus Apollinaire,qui a fréquenté Valéry,vous avez vécut biens des vies,et je vous envies.
Quand je suis à Paris,j'essaye de refaire les chemins que vous empruntiez,dans vos excursions nocturne.
Le matin,quand je me réveil je pense à mes rêves et si ils peuvent concorder avec du vécu.
J'aime l'art,que l'on appel Art contemporain,et pour cela,parfois,vous m'êtes d'un grand secours,car j'oppose votre façon de penser,et votre intransigeance aux créations,je ne vous cacherez pas que Marcel m'aide beaucoup également.
Car il est vrai que dans un monde qui comporte de plus en plus de critiques,et d'artistes,chaque années,il faut avoir une forte intransigeance,culture, et faire preuve de beaucoup de discernement,pour ne pas se tromper et acheter un artiste,démagogique,stérile,ou esthétique,car il faut bien dire que ces derniers,sont Légion en ce domaine.
Vos jeux,et notamment le jeux "cadavre exquis",sont pour moi un exemple en matière de découverte de l'esprit,sans parler,de quelque chose de différend,mais qui a son importance,je veux parler du sommeil hypnotique.
En fait rien que Freud,ne pourrait comprendre,et,cela prouve bien la force de la pensée Surréaliste...........................
A bientôt,pour une prochaine lettre André,où j'essayerais de vous expliquez la différence qu'il y a entre les oeuvres de votre époque,avec De Chirico,et la mienne............................
Amitié Antony.

10/10/05

2005-11-16

lachez tout

Bonjour,
Closky a eut le prix Marcel Duchamp,je n'ai rien contre son travail,bien qu' un peut facile.
En tout les cas cela aurait pu être pire.Pour ma part j'aurais espérait que ce soit Blanckart,pas parceque j'en possède un,mais parceque son travail,qui offre une vue sur différentes images d'aujourd'hui,d'hier,de la mode et d'autres,avec une idée Dada,peut être intéressant.
Je ne suis pas allais à la FIAC,car c'est pour les amateurs d'art,c'est d'ailleurs ce que je me suis dis lorsque j'ai vus,à la TV,car je ne suis que spectateur de ce monde,des toiles peintes en rouge,par des ouvriers,ou je ne sais quoi en Chine.
Vingt ans de galerie pour en arriver à cela?.
Enfin,ce concept de vendre des "choses" à 100 euros,pour ensuite avoir un ticket de caisse,à conserver comme certificat est à l'image de l'art d'aujourd'hui.Pour ma part je n'ai rien contre ce concept,mais cela aurait été plus intéressante si les "choses" étaient données.
Mais sérieusement,que veut dire ce geste?.
Si on écoute le discours qui nous est proposé,c'est une sorte de pied de nez,au marché de l'art?.Pour ma part je vois un miroir,au marché de l'art,c'est à dire que même avec ou pas d'argent les gens achètent n'importe quoi,et donc on fabrique n'importe quoi.Les gens veulent accrocher des oeuvres au mur,sans devoir réfléchir à ce que cela veut dire.Alors donnons leurs ce qu'ils veulent?.Car si c'était un pied de nez à l'art,je répètes,les oeuvres auraient dues être données!!!!!!!.
Beaucoup parle de l'exposition Dada,pour ma part je vais attendre que la Fiac,se termine pour aller à Paris,mais je me demande comment on peut tant écrire autour et sur Dada?.Pourquoi ne pas dire également des vérités?.
Qui étaient important dans le mouvement?.Schwitters,Höch,Péret,Ball,Huelsenbeck,Sophie Taueber,et encore quelques autres.
Mais Tzara,Picabia,étaient véritablement important?.
Par la suite,Tzara,voulait comprendre le surréalisme,mais finira par entrer au parti communisme.Et Picabia,essaya de comprendre les surréalistes,mais n'y parviendra jamais.
On parle de Duchamp,lorsqu'on site Dada,mais Duchamp,n'avait rien à voir avec ce mouvement,il n'était pas non plus un surréaliste,il survola toujours tout les mouvements,surtout depuis,que Masson,Gleizes,et même ses frères,lui avaient demandés de changer le titre de son "NU".Il déclara,qu'il ne pourra jamais entrer dans un groupe.
Et pour en finr avec Dada et Duchamp,qu'avait déclaré ce dernier,lorsque Breton,lui avait parlé de la chute du mouvement?.Un simple" PEAU DE BAL(L?)."
Je n'ai rien contre Dada,bien au contraire,je pense qu'il a permit à bien des groupes et formes d'art de se créer,mais pour ma part je préfère de loin les surréalistes.
Car,en plus si on regarde qui formait les plus Dadaïstes,on peut s'apercevoir,qu'ils étaient devenus Surréalistes,je parle de Pérret,qui pour moi était véritablement un être fantastique,on peut voir Leiris qui avait un peut friquoté avec Dada,et qui fit partit du scandale du banquet de Saint pol Roux,où je vous le rappel les surréalistes avaient crées une bagarre général,Soupault,suspendu au lustre avait balayé la table,une fois les gens dehors,en bas de la rue Leiris avait criée "A BAS LA FRANCE",une fois au commissariat on lui fit,je pense,regretter ses paroles,tout était partit,au moment où une femme disait qu'une française ne pouvait épouser un Allemend,et Breton avait répondu "Vous insultez mon amis Ernst",et de là on pouvait entendre des "Vive l'allemagne".
Mais bien d'autres exemples mon fait comprendre la force des surréalistes,sans parler du Père spirituel Breton.Je ne vais pas encore parler de ce qu'il ma fait comprendre,et qui continu à me faire comprendre,mais je peux dire,que de lui,j'ai compris bien des choses,et l'importance de l'histoire de l'art,de la passion,et la connaissance des Hopis,et autres Sepik.....Mais mis à part cela,des phrases de lui et d'autres,mais souvent écrites par le Dauphin,me donne à penser que ce groupe n'avait pas comme Dada,pour simple argument "La contradiction".Des phrases comme "Lâchez tout,lâchez Dada,lâchez votre femme,lâchez votre maîtresse,lâchez vos enfants.....Lâchez au besoin une vie aisée,ce qu'on vous donnes comme une situation d'avenir.Partez sur les routes",ou "Ouvrez les prisons,licenciez l'armée.Il n'y a pas de crimes de droit communs".
Certes il y a bien de la provocation,dans tout cela,mais le fond est bien présent,et finalement correspond bien,avec cette vision.
D'autres comme Aragon,ou Dali,...,on prient des chemins différends mais il n'en reste que ces individus avaient une telle personalité,et conviction,je parle pour Breton,Vaché,Pérret,Sadoul....
Merci à toi Dauphin,pour ce que tu apporte encore aujourd'hui,à des jeunes,et de nous accepter dans ton monde..........
Comprenez que parfois,le monde de l'art d'aujourd'hui,peut paraître pale voir inexistant.
Amitiés Antony.

8/10/05

2005-10-07

pour ce qui se demande ce que je fais à écrire des sortes de lettres sur l'art

Bonjour,
pour ce qui se demande ce que je fais à écrire des sortes de lettres sur l'art,sans mettre en scène ces textes,sans faire de véritable liaisons,sans porter attention aux fautes.
A cela je tiens à préciser que je n'écris pas par passion des mots,mais par envies d'évoquer ce que je crois être bons,mauvais,incroyables,démagogiques,nouveaux,refaits,et autres,dans l'art.
Je crois que ces lettres ne doivent être lues que dans le but de se poser des questions,et donc je me permes de citer la poésie MALLARMEENNE qui était fantastique dans le sens qu'elle utilisait un langage de pure suggestion....
Je laisse aux écrivains l'écriture,et pour ma part j'écris de façon "semi-automatique",réagissant sur ce que je vois,j'entend,et lis au sujet de l'art.
Donc à ce qui lisent mes lettres,en pensant qu'ils trouveront des explications,comme dans "Le Monde",ou je ne sais quoi,je répondrais que je ne suis en aucunes manières un journaliste,mais simplement un jeune qui pense en écrivant,comme une sorte de "pensée-parlé",cher au Dauphin surréaliste,mais dans ce cas,on pourrait évoquer du "pensée-écrit".
J'écris cela,car beaucoup mon parler d'écrire des textes,mais mis en formes,un début,un milieu,une fin,etc....Mais ceci,n'a rien à voir à ce que je veux faire,l'idée,première,si idée,il y a,n'est ni plus ni moins,d'écrire sur ce que je pense.
Voilà,j'espère que vous serez plus emphase,avec ce que j'écris,et comprendrez l'essentiel des textes,ou du moins des lettres.
Amitiés Antony.

2005-10-07

à l'inconnue que je rencontre parfois dans le bus.

Bonjour,
à l'inconnue que je rencontre parfois dans le bus.......
Mademoiselle,vous qui avez une culture sur l'art d'aujourd'hui très poussée,qui connaissez aussi bien le travail de Catellan,que du groupe GELATIN,qui pense que le concept "choquant" des frères Chapman,est à peut de chose prêt,celui de Duchamp lorsqu'il avait exposé un urinoir.
Mademoiselle reçu à la Villa Arson,qui pense qu'il ne faut plus parler des artistes des années avant 90,car cela fait partit de l'histoire de l'art,et l'histoire de l'art n'est pas intéressant selon vous.
Mademoiselle,laissez moi vous dire que votre théorie est fausse,ainsi que vos valeurs artistiques.
Mais de discutez avec vous,m'aura servit à comprendre comment,vous et d'autres,issus de culture académique vous réagissez,pensées et comprenez l'art.
Alors je répondrais de la même façon,que vous défendez vos artistes.
Les frères Chapman,Gelatin,Hyber,Catellan,sont pour vous de bons artistes,car ils apportent quelque choses d'amusant,et d'inédit dans le choquant ou le grotesque,en cela vous avez raison.
Mais ma culture artistique,m'oblige à penser que dans chaque oeuvres il doit y avoir quelque choses à comprendre,et qui apporte du nouveau dans l'art,pas du nouveau esthétique,mais du nouveau,comme l'avait apporté Judd,Rauschenberg,Combas,Duchamp,Cage,.....donc de la "révolution",et non du nouveau,comme un nouveau défilé chez Channel Automne-Hiver.Cette année la tendance sera à Catellan,mais contez également acheter du Hyber.Ce çi n'est pas l'art,et les artistes que vous défendez ne sont pas des artistes,ou si oui,dans vos écoles,où l'on vous apprend que lorsqu'il faut du rose,il faut mettre du rose,mais surtout demander si vous pouvez changer de couleurs.
Et si votre façon de ne pas regarder l'histoire de l'art,à première vue peut passer,pour intéressante,elle ne sert qu'au final à protéger ces artistes virtuels,que vous défendez.Car si ont les comparaient à des "Anciens",comme vous dites,ces artistes de la nouvelle génération serez comme des contres façons de sous produits originaux.........
En tout les cas peut être nous reverrons nous,mais d'ici là bon courage à la Villa Arson.......................
Amitiés Antony.
Ps;ce texte n'engage que mes idées,et certainement que vous avez raison,mais le problème est que ceux qui défendes ces artistes n'ont très peut de culture en matière d'histoire de l'art,alors que ceux qui les critiques,peuvent parler de Cézanne comme de Buren,en passant par Tiravanija.......


2005-10-07

dans pas mal de lieu important de l'art,aujourd'hui

Bonjour,
dans pas mal de lieu important de l'art,aujourd'hui,on peut voir comme exposition "Peinture années 80".
Par exemple chez Saatchi,ou au cube à Londres,mais on peut également voir ce titre au Ps 1 à New York,pourtant,ce dernier,dédiait à l'art contemporain,ne se retournant jamais sur le passé,exposant que les artistes de demain.
Mais alors que ce passe t'il?.
Bourriaud dans Beaux-arts parle d'artistes importants sous cotés,il dit que Buren vaut moins cher,parfois,qu'un jeune,il évoque également Hains,le faisant passé pour mal compris.Donc,critiquerait il le marché de l'art contemporain d'aujourd'hui,avec tout ces artistes montaient?.
Loin de jeter la faute sur cette figure important de l'art en France(?),je voudrais dire que c'est trop facile,de critiquer de cette façon,les artistes aseptisés,et montés.
je suis un des premiers à dire que les Hyber,Hirst,etc.....sont des esthéticiens,mais qui,les avaient tant médiatisés?.Car pour moi,tous ceux qui ont contribués à cette invasion sont autant responsables,et se serait trop facile aujourd'hui,de rejeter la faute sur n'importe qui,pourquoi pas même,la rejeter sur le publique?Publique que l'ont a tant critiquer de ne pas comprendre tout ces artistes spécialistes de la démagogie.
Pour moi,les critiques,et autres journalistes,journaux etc...sont responsables de cette invasion d'artistes,et aujourd'hui j'ai l'impression de voir que le château de carte est en train de s'écrouler,tout le monde parle des années 80,mais en oubliant ce qui s'est passé depuis?.
Mais pourquoi parler de la peinture des années 80?.
Je pense que c'est à cette époque que tout a commencé,où les faux artistes,sont nés,ils étaient considérés,et exposés,puis vendus,donc à partir de là,il n'était plus questions,de comprendre l'art,ni même de connaître l'histoire de l'art,il suffisait de faire un chèque.Mais le problème c'est qu'aujourd'hui,ce qui fut réalisait depuis presque 20 ans ne s'accorde pas,et subit les outrages du temps en perdant la couverture qui les cachée de leurs stérilité,et certains se demande si il y a quelque chose à comprendre.Pour ma part je dirais qu'il n'y rien à comprendre chez ces Hyber,Pierrik sorrin,Barney,Catellan,Barbier,Hirschorn,Benzacken,Mercier etc....La liste est longue,et peut intéressante.
Et à force à force,de moins en moins de culture et de qualité,a engendrer le monde de l'art d'aujourd'hui.Monde ou certains collectionnes des artistes d'avant garde dont on ne parle jamais,et d'autres collectionnes des artistes des galeries Lafayettes,exposées de partout,voir Guillaume Durand avec Bertrand Lavier.
Donc,que faire,repartir depuis les années 80?.
Il faut croire que oui,si on regarde toutes les expositions qui se font sur cette période.
Saatchi expose de la peinture pendant deux ans,ressortant des artistes Allemands.
Mais comme je le disais en début de lignes ce qui est encore plus incroyable c'est de voir de la peinture au Cube de Londres,pourtant si conceptuel.
Je ne parle même pas,du Ps1 toujours porté sur les artistes de demain,le collectif parle des peintres des années 80,allant même à parler des artistes Italiens de la Transe avant garde italienne.
Mais je pense que c'est un juste retour des choses,car dans les années 70,il y avait beaucoup plus de personnes qui savaient de quoi l'art retournait,et depuis les années 80,avec l'arrivait de l'argent,beaucoup d'ignares sont arrivés,et aujourd'hui le résultat est que des collectionneurs ignares achètent des artistes javellisés,montés par des galeristes épicier,et ont pour critiques des journalistes girouettes.
Réapprendre,ou apprendre l'histoire de l'art,est la solution.
Donc ce marché,cette vision,ce monde en papier marché ne peut marcher indéfiniment,et comme dit Buren,"l'avant garde travail en sous sol",et j'ai bien l'impression qu'elle va faire écrouler dans pas longtemps,le sol qui soutient toute ce monde virtuel..............
Amitiés Antony.


2005-10-07

je continu mon investigation,

Bonjour,
je continu mon investigation,pour savoir si l'art et un intellectuel sont amis?.
Je ne comprend pas,pourquoi lorsqu'une personne parle d'art,la deuxième demande en général "Qu'avez vous fait comme étude?."Faut il être diplômé pour parler,aimer,comprendre,connaître,acheter,vendre,écrire,sur l'art?.
Un de mes amis trouve que ce que j'écris,mes brèves esquisses,sont intéressantes,mais il me dit "Si tu aspire à faire quelque chose dans l'art il te faudra un diplôme".
Tout d'abord je n'aspire à rien,j'écris,et je parle de ce que j'aime,mais faudra t'il que je passe un examen,ou que je rentre dans une école,pour pouvoir être écouté si un jour je veux parler dans un débat?.
André Breton était étudiant en science,il était interne en psychiatrie,mais pourtant il pouvait parler de De Chirico,comme des tribus iatmul ou Sawos,il pouvait parler de la Mariée mise à...,comme de Cézanne,mais quel parcourt avait il fait?,Aucun,sauf celui de la vie.
Les gens pensent qu'il faut être professeur pour aimer l'art,mais quand vous parler avec un professeur du travail de Ben,que va t'il vous dire?Il vous parlera de la couleur,du texte,mais vous parlera t'il du génie,dont Ben fait preuve,lorsqu'il matérialise sa pensée?.
Beuys,pour qui j'ai un grand respect,mais pas beaucoup de passion,penser que le silence de Duchamp était surfait.Beuys était il trop intellectuel pour l'art?.
Comment comprendre qu'un artiste ne soit pas intellectuel,mais un passionné des questions,un visionnaire,un inspirait de la vie?.
Prenons un exemple frappant,Robert Morris,qui est un des artistes les plus inclassables,comment comprendre son travail si on est intellectuel?Ou de culture académique?.Car si on regarde son concept,et son travail,ainsi que ses travaux,que va t'on voir?.Et bien on verra une personne qui part dans tout les sens,qui n'a aucunes cohérences,et c'est bien pour cela,que l'on ne parle très peut de Morris,car il demande autre chose qu'une connaissance académique,le travail de Morris,demande une sensibilité,une vision,et un rapport aux choses différentes,que ce que l'on peut apprendre.C'est d'ailleurs pour cela,qu'on voit très peut cet artiste,dans les journaux,ou galeries.Sa pensée part de la danse,à Fluxus,au théatre,etc...
L'art c'est la vie,disait on,mais alors comment peut on vous apprendre la vie dans les écoles?.Faudrait il allait au bordel,pour comprendre l'art,comme le faisait Lautrec,ou Picasso?.
A 16 Picasso,peignait comme les grand maîtres,sont pères,professeur,ou enseignant dans la peinture,lui avait donné sa palette,face à cette force de création.
Si Picasso était partit aux beaux arts,plutôt qu'au bordel,que serait devenue sa vision?.Aurait il était renvoyé par les intellectuels?.
Cézanne,conchiait par tout les critiques,car considérait comme un simple paysan,venu de sa campagne a mit du temps,à se faire respecter,pourquoi?.Par ce que il n'était pas des beaux arts?.
Duchamp,trouvait dans la science de l'inspiration,pour l'art,pourtant exclu des écoles d'art.
Les intellectuels avaient refusés les Impressionnistes,les post-impressionniste,les Duchamp,les Van gogh?.
Malevitch était vrai dans sa création,pas de "Blabla",par contre pour moi Kandinsky était plus intellectuel,et pour ma part je préfère Malevitch.
Mais tout ce çi,n'est que simple avis personnel,et ceux qui aujourd'hui,font l'art,sont des gens diplômés,et on peut observer les qualités,critiques et créatives,dont font preuves,les "diplômés".
Amitiés Antony.

2005-10-07

est ce que l'art est intellectuel?.

Bonjour,
est ce que l'art est intellectuel?.
Si on lit ce qu'est un intellectuel,dans la définition du dictionnaire,on peut se dire que la réflexion de certains artistes est intellectuel,mais si Duchamp était intellectuel,comment peut on accepter qu'il soit au même poste qu'un politicien,ou un économiste?.
Je veux dire que,une personne intellectuelle réfléchit,pense,mais alors si Nietzsche était intellectuel,il était pareil que Sartre?.
Cela voudrait dire,surtout qu'il y a différentes sortes d'intellectuels alors?.
Intellectuel en politique,sert à quoi?.
Intellectuel en économie sert à savoir,quand il faut quitter un pays?.
Intellectuel en art,sert finalement à montrer la réalité d'un monde?.
Lavier est un intellectuel?.
Est ce dangereux d'être intellectuel?.
Dans l'art il y a beaucoup de charlatan intellectuel,mais de vrai intellectuel,combien y en a t'il.?
Est ce bien d'être intellectuel?.
Pouvons nous échapper à ce mot?.
Si ce mot vient d'une simple réflexion de l'esprit,il y a beaucoup d'intellectuels en art,alors.Mais sont ils intéressants?.
A Paris il y a plus de gens qui se disent intellectuels,mais finalement combien sont ils?.
Un intellectuel,c'est une personne qui s'assois sur une chaise et après?.
Castro est un intellectuel?.
Mao était intellectuel?.
André Breton,n'était pas intellectuel,mais un puit de savoir,finalement un intellectuel,c'est une personne qui ne intéresse,qu'à ce qu'il connaît,et qui constate sans trouver de solutions?.
Duchamp,n'était pas un intellectuel,mais une personne qui s'interrogeait,je préfère plutôt dire que Duchamp était un visionnaire.
Mais alors est ce bien d'être intellectuel?.
Finalement,je n'ai pas d'avis,sur le bien ou le mal à être intellectuel,mais je sais qu'une personne qui a une connaissance général,avec qui on peux parler de tout sera bien plus intéressant qu'un intellectuel.
Amitiés Antony.



2005-09-29

je me demande si,arrivé à un niveau de création

Bonjour,
je me demande si,arrivé à un niveau de création,un artiste ne doit pas se soucier de l'architecture?.
Gropius disait que le Bahaus,devait réconcilier l'art et l'architecture.
Car l'architecture seul,sans oeil de création artistique est peut être assez triste?.A voir Le Corbusier,et encore ce n'est que le dessus de l'iceberg.
Donc,je me demande si un artiste,ne doit pas lutter à améliorer les lieux de vie.
Et là je ne parlerais pas de commande publics,pour jardins,architecture,de musées,de mairies,de parkings,ou autres,mais je parle d'architecture,afin d'améliorer des lieux,qui ne sont pas toujours très joyeux.
Ben,par ses écritures à servit,parfois à améliorer la vie,par exemple devant l'hôpital de l'Archet,ce que je trouve très bien,surtout que l'oeuvre,peut être "in situ" je ne sais comment elle fut réalisée,se trouve devant,le centre pour les enfants.
Haring,également a travailler à améliorer les lieux délicats,comme l'hôpital,et certains autres centres sociaux,aux Usa.
Je ne cherche pas à dire,qu'un artiste doit devenir architecte,mais je pense qu'avec leurs forces de créations,il devrait y avoir plus,d'oeuvres "in situ",pour améliorer,des lieux,un peu délicats.Je ne veut pas dire à améliorer des lieux,comme la mairie,l'Élisée,ou autres.
Dans ce genre de contexte,j'oublis l'histoire de l'art,car dans ce genre de réalisation,il n'y à plus de critère de qualités,mais simplement,question de création,afin d'égayer,un peut une vie pas si facile.
Hyber,pour qui je n'ai pas vraiment d'affection au point de vue création artistique,a fait une oeuvre sur carreaux,représentant toutes sortes de maladies,je trouve cela bien.
Mais revenons,à l'art même,et donc se demander si un architecte qui n'a pas une vision artistique peut perdurer dans le temps?.
Et un artiste qui a travailler à un lieu perdura plus dans le temps,qu'un artiste qui n'est jamais sortit du carcan artistique?.
Klein avait réalisé une oeuvre immense,pour un théâtre en Allemagne,cela fait il de lui un artiste plus médiatisé?.Je sais que dans la ville où fut réalisée cette oeuvre,l'équipe de foot porte à peut de chose prêt les mêmes couleurs,et les supporters,pensent que cela fut réalisé pour leur équipe,est ce bien ou pas?.
Je me demande si un artiste qui est présentait dans une architecture sera plus respecté qu'un autres,qui fait une commande publics,sans mêler l'art et la vie?.
Lorsqu'on présente un artiste de façon plus médiatique,plus classique,par exemple on met une couleur,ou une oeuvre dans un lieu comme une mairie,ou autres institutions,cela impose plus de respect pour l'artiste?.
Dira t'on,"si il est dans la mairie c'est que c'est un bon artiste,il est reconnue"?.La sculpture d'Arman,chez les politiciens,à apporté une notoriété immense à Arman,et à fait grimper sa côte?.
Les gens seront plus rassurés,si le Maire décide de qui est bon à exposer ou non?.
Comment réagisse les gens,entre voir une oeuvre dans un musée,dans une commande public,ou dans un hôpital?.
Buren,se pose la question de l'oeuvre public et de l'oeuvre dans un musée.
Moi je pense qu'une personne qui rentre dans musée,doit savoir,avant d'entrer qu'il va voir des choses "spécial",donc il y est préparé.
Dans un lieu publics,cela touche beaucoup plus de monde,et donc les gens se verront,obliger de se poser des questions,"est ce de l'art?,Ou un dépôt de la casse,ou quoi???C'est horrible,c'est beau,c'est rien,peut être même c'est du déjà vu?".Par exemple une oeuvre de Serra,peut porter à la haine,surtout quand elle gêne,la vision.
Dans un hôpital,je pense que c'est très différend,car les gens auront besoins,de voir quelques choses d'un peu amusant,ils seront peut être,réconfortés,ou égayés,soit insouciant dù à leurs propre problèmes.
En Angleterre,on représente les artistes,de façon,à les montrer partout,Hirst par exemple est connue,du plus mondain Londonien,à la personne qui vit le plus en reclus.Est ce une façon de faire comprendre l'art?.
De toutes les façons le pire c'est l'indifférence.
Amitiés Antony.


2005-09-29

voici un texte un peut spécial,

Bonjour,
voici un texte un peut spécial,car il explique,pourquoi,je vois en Robert Morris un très grand artiste.
Picasso avait dit de Van gogh,qu'il fit avancer,l'art au moment où plus rien avançait.
Ce texte ne parle en aucune manière d'artistes esthétiques,ou dans le mouvement "Démagogique",que l'on peut voir aujourd'hui.
Les artistes comme Picasso,Duchamp,sont des artistes à part,donc il ne sert à rien de les citer pour prendre des références,car bien trop hors normes,ou alors pour faire comprendre la porte qu'a ouvert Duchamp.
Différencier des artistes,qui font avancer l'histoire de l'art,et ceux qui font avancer un mouvement,ou une idée,sera l'espérance du texte.
Au début des années 50 Rauschenberg,fit avancer l'art,dans le fait de travailler sur différents médiums,et avec des idées,qui touchaient à différents principes.
Ce qui suivit fut le Minimalisme et le Pop Art.
Dans le minimalisme,différend artistes ont commencés,à étudier et à utiliser des matériaux qui à première vu pouvaient passer pour très froid,mais qui avaient pour réflexion de faire comprendre la fondamentale de la sculpture,propre à elle même,car en utilisant du métal,rien d'esthétique,aucunes histoires d'aucunes sorte pouvant faire imaginer quoi que ce soit,donc comprendre l'essentiel de la pièce.Le minimalisme,décrit finalement l'essentiel,à comprendre.
Dans ce mouvement on peut voir Judd,qui réalise,ou fait réaliser des volumes,pour pouvoir créer des formes,pour faire ressentir l'importance du volume même.
On peut voir André,qui réalise des sculptures plates à même le sol.
Mais celui qui m' intéresse,véritablement c'est Robert Morris,car déjà inspirait par toutes sortes d'art,comme la danse,le théâtre,Fluxus,Morris,apporta une idée nouvelle à l'art,et au minimalisme.
Morris,après avoir étudié l'histoire de l'art,et réalisé une thèse sur Brancusi,réalisa des peintures dans le style de Pollock.
Ensuite il étudia la danse et les mises en scènes avec Cage,et la Monte.
Avec ses connaissances,il apporta avec Judd,André des idées,nouvelles sans aucunes esthétiques aux choses.
Morris,réalisa des bloques de contre plaqués,et les placées,comme une sorte de parcours dans une salle d'exposition.Il cherchait par ce principe,à mettre le spectateur,en scène,car afin de pouvoir contempler ses oeuvres,le regardeur réalisait une sorte de danse.D'autres pièces faisaient monter les spectateurs,sur des plaques,pour faire sentir l'importance de l'oeuvre dans l'espace.
Un critique de l'époque,avait écrit que de faire rentrer l'art et la danse,ou le théâtre,ne pouvait se marier avec le minimalisme,et donc tout ceci,n'était que simple "démagogie",et constituait le contraire même du minimalisme.
Judd,pour sa part pensait,que les expositions de Morris,manquaient toujours de quelques choses.
Mais de comprendre le travail de quelqu'un qui a diverses inspirations,et divers médiums est très compliqué,et demande beaucoup de curiosité,de passion,et de visions.
Il travailla également avec de grandes dimensions de feutre.Il plaça le tissu accrochait au mur,de façon à faire comprendre,qu'il pouvait prendre la forme,que l'on voulait,en rapport,à l'accrochage.
Depuis les années 80 il se remit à réaliser des peintures,mais cette fois dans le style gothique,très sombre,et réalisa des cadres qui allaient avec la peinture.
Aujourd'hui,il réalise également des peintures d'un tout autres style.
Ce que je veux faire comprendre avec ce texte,qui ne cite que les plus grands points,c'est que Morris,est un des artistes les plus inclassables,mais chaque travail est une sucétion,à une idée.
Les Minimals,sont toujours restés,dans le même travail,à voir les oeuvres d'aujourd'hui,ou les plus tardives de Judd.
Prendre exemple sur des artistes comme Morris,me semble très important,pour comprendre ce que doit être l'art contemporain.
Car si avec des matériaux utilisés,comme dans le travail de Judd,Morris,André,....On arrive à comprendre le sens des idées,on peut arriver à comprendre ce que doit être la qualité de création.
Attention,je ne suis qu'un simple passionné qui parle d'un artiste qu'il apprécie,et les points cités au dessus,ne sont vraiment qu'une vue globale,mais j'espère pouvoir aiguiser la curiosité des gens qui ne connaisses pas,ces idées,et par la faire comprendre l'importance d'un travail qui ne fait pas avancer un mouvement propre,mais l'art tout entier.
Amitiés Antony.


2005-09-29

Mlle Rrose Sélavy,vous êtes une femme

Bonjour,
Mlle Rrose Sélavy,vous êtes une femme avec un parfum qui épanouit la salle dés votre entrée,l'eau de voilette "belle haleine",donne un coté exotique,et vos mains avec ses doigts fins m'inspire la tendresse.
Mlle Sélavy,je vous écris car je sais que vous connaissiez bien,cet enfant phare,ce Marcel Duchamp,qui à apportait tant à la société de l'art,dites lui que son esprit à fait bien des petits.
In advance of the broken arm,servira à enlever les artistes,qui tomberont par terre,pour cause d'avoir voulus construire une carrière sans avoir pris le temps de savoir que Marcel existait.
Mlle Sélavy,j'aimerais savoir comment vous viviez,quand vous n'aviez pas d'argent,et lorsque Marcel refusait de signer des éditions,comment preniait vous la vie?.
Mlle Sélavy,comment était Breton?.
Mlle Sélavy,je me permes de vous appeler Rrose,pourquoi voit on autant de mauvais artistes aujourd'hui,d'où vient le problème,le manque de culture de l'art,ou le manque de création,où est ce que cela vient simplement que le manque de création de qualité oblige à ne pas connaître l'histoire de l'art?.
Rrose,comment était Marcel,était il ce personnage serein,qui vivait la nuit pour jouer aux échecs?.
Rrose où trouver des bouffer de qualités artistiques,où trouver Air de Paris,qui pourrait me faire espérer?.
Duchamp a dit que c'est le regardeur qui fait le tableau,mais Rrose,regardez ce que cela a apportait,le regardeur sans culture regarde des ?uvres sans culture.Cela me rappel,le phrase d'Appoliniare qui disait que l'oeuvre de Duchamp,réconciliera l'Art et la masse,et Duchamp avait répondut que c'était loin être son but,finalement Duchamp était précurseur dans l'art,mes visionnaire pour cette population ignare?.
Rrose,Arman,adorait Duchamp,il s'inspirait de lui pour les titres de ses oeuvres,mais pourquoi est il devenus décorateur pour hôtels?.
Rrose,votre parfum manque à l'art.
Les gens ne comprennes toujours pas les choix pour les objets choisis par Marcel,ils ont du mal à comprendre le geste de Duchamp,mais beaucoup le respecte,Ben est toujours fanatique.
Rrose,je sais que vous faisiez de la télépathie,je crois avec Desnos,si l'envies vous en prenez,contactez moi.
Rrose le monde de l'art tourne mal,mais que faire?.
Marcel à reprit son grand verre?.
Vous lui direz que sa dernière farce à enchanter et a fascinait les adeptes de sa philosophie,à étonnait les ignorants,et à était ignorait par beaucoup de grand galeristes d'aujourd'hui,qui ne savent toujours pas qu'elle existe,mais en tout les cas"étant donnés;1 la chute d'eau 2 le gaz d'éclairage",montre bien que Duchamp est immortel,et qu'il aurait pu continuer à créer encore pour longtemps,si on était pas venus vous chercher,vous et lui cette nuit du 2 octobre.Rrose je suis né le 2 octobre.
Les neufs moules malics sont biens plus que neuf aujourd'hui...............
Duchamp disait qu'aprés quarante ans,les choses deviennent acceptables et comprises,mais alors beaucoup de mauvais artistes,n'ont pas de souci à se faire,ou est ce qu'il faudra attendre quarante ans pour comprendre que ce qu'on voit aujourd'hui est stérile?.Quand comprendra t'on ce qu'est et doit être l'art,Rrose?.
Pour finir Mlle Rrose Sélavy dites à Marcel,que je possède une EO du Marchand du sel,et que lorsque je viendrais vous voir vous m'expliquerais quelques points.
Rrose le jour où je viendrais vous voir y aura t'il devant chez vous,la porte de Gradiva,réalisée par Duchamp,pour la galerie dirigée par André Breton?.
A vous deux Rrose et Marcel,je vous dis pas à tout de suite,mais à bientôt et surtout merci.
Amitiés Antony.



2005-09-24

aujourd'hui,n'importe qui ouvre une galerie,

Bonjour,
aujourd'hui,n'importe qui ouvre une galerie,il suffit juste d'avoir la finance,l'histoire de l'art,n'est pas nécessaire,elle est même à ignorer.
Pour les artistes vous prenez n'importe qui,un jeune aliéné d'école d'art,ou un cousin,vous le faites réaliser ce qui est à la mode du moment,actuellement la peinture,attendre juste que la peinture soit fixée à la toile,ouvrir la galerie,inventer n'importe quoi dessus,et vous êtes un galeristes,qui produit des jeunes créateurs.
Quel monde fantastique,que l'art d'aujourd'hui,qui donne la chance à n'importe quel ignorant d'histoire de l'art.
Dans les galeries aujourd'hui,on voit des installations immenses,je me demande qui peut acheter ce genre de créations,si ce n'est les FRAC ?.
Finalement on en est réduit à voir des oeuvres gigantesques,ou très petites.
Dans le gigantisme on cherchera à impressionner par rapport à l'importance de grandeur,et dans le petit,à appâter les petits acheteurs,en leurs faisant croire que l'art est pour tout le monde.
Où sont les vrais valeurs?.
Mais pire encore que les artistes montés,il y a à Paris,des galeries,qui vendent des toiles,sculptures pour 10,20,30,40,50...150......euros,les ?uvres ou plutôt,les choses,sont crées pour démocratiser l'art,et plutôt que d'avoir un poster de Renoir,de Klein,de Ben,ou je ne sais qui ,vous aurez un original,même si cela ne vaut rien,par rapport à l'art vous avez un original.Moi je vois dans ces toiles les mêmes motifs que sur les bombes pour WC.
Une fois j'avais entendu que Malraux,avait penser faire des exposition,dans toutes la France,avec des tapisseries en papier glacé représentants de grandes oeuvres,classiques,modernes,etc.....Ca m'avait un peut choqué,mais ces galeries,dont je viens de vous exposer les espérances,dépassent toutes sortes d'abrutissement.
Parceque,bien entendu l'art doit être accessible à tout le monde,mais ce n'est pas en vendant des M . . . S pas cher,que vous allez acheter de l'art !!!.
Je sais que l'art est cher,mais pour ma part je préfère avoir une affiche d'expositions,des années 80,70,60,50 de Picasso,Klein,Ben,Arman ou autres,plutôt qu'une pale imitation,de chose qui devrait être de l'art,et qui n'a que pour seul alibi d'être un original.
Mais finalement c'est tellement difficile de comprendre(sans lire)que du tissus de feutre représente l'antiforme,que des photocopies de plans d'oeuvres d'art sont exposables,qu'une oeuvre peut être reconnue comme existante même n'étant que sur plan,qu'un ballon gonflé porte le souffle d'artistes,qu'une définition de dictionnaire est plus important qu'un cartel de musée,ces quelques exemples,qui prouvent qu'un autre ART existe,est bien plus difficile à comprendre,mais c'est véritablement cela l'art,et non ces esthéticiens,qui présentent des ?uvres même pas encore sèche,dans leurs vernissages,snobant ce qui cherche à comprendre (même si il n'y à rien à comprendre),et vont chez Castel.
A ces jeunes faiseurs,je laisse le loisir,de voir tôt ou tard,leur médiocrité dans les yeux de personnes amateurs d'Art............
Antony.

2005-09-24

est ce choquant de dire qu'il y a deux sortes de marchés de l'art?.

Bonjour,
est ce choquant de dire qu'il y a deux sortes de marchés de l'art?.
Qu'est ce qui est choquant au fond,qu'un jeune de 26 ans accuse ce phénomène,ou que ce soit la vérité?.
Est ce choquant de dire que si l'avant garde travail en sous sol,les amateurs visites donc en sous sol la véritable création,donc les amateurs d'art sont invisibles,et de dire que la plupart des foires sur l'art contemporains sont comme des salons de Mariages ou de voitures?
J'accuse toutes formes d'abrutissements,à la Tv,par exemple,on voit des jeunes enfermés dans un château,pour à la fin n'en laisser plus qu'un seul,et pour pouvoir dire "C'est lui,celui que vous devez aimer cette année",dans l'art y a t'il ce même phénomène?.
Pourquoi autant de prix?.On voit le prix Marcel Duchamp,le prix Hugo Boss,......
Finalement,j'ai l'impression qu'une "Elite",décrète,"Nous intellectuels du milieu de l'art,nous savons.Nous SAVONS,que lui artiste est bon,à acheter".Mais si on regarde l'histoire de l'art,qu'est ce que cela a engendrer,une forte hausse des prix,et d'expositions,mais après?.C'est le jury du prix Marcel Duchamp qui a élut Hirschorn.
Alors,je dis,il y a cent ans,ce genre de prix,ou foires,ont refusées Duchamp,Cézanne,etc.....Et si aujourd'hui,cela servait à ne plus avoir de pensées,profonde,donc finalement rien a changée,avant on refusés les bons,aujourd'hui on accepte les mauvais?.
Je ne sais pas?Mais dans quelques jours,il y a le prix Marcel Duchamp,j'apprécie beaucoup un des artistes nominé,Olivier Blanckart,mais si il remporte le prix?.Que pourrais je dire,moi qui ne crois pas en ces phénomènes?.
Dans un sens,je me dirais,qu'il y a une exception,à la règle,mais je me dirais également,qu'il y a de l'espoir,surtout lorsqu'on connaît le travail de Blanckart,où une forte présence de Dada,est visible,je me dirais donc,que le jury à compris l'importance de l'histoire,alors pour résumé je me dirais,que je suis heureux d'avoir eus tort.Mais pour cela j'attendrais de voir le 8 octobre.
Ben a raison,quand il dit "la culture est devenus une histoire de pouvoir",car avant,les gens achetez des tableaux,lisez des livres,pour soit,mais aujourd'hui,c'est pour pouvoir faire passer,le message "Moi je sais,toi non,ignare",une sorte de valorisation.Exemple ceux qui trouvent en l'art "Démagogique",de la qualité,parleront toujours plus,que ceux qui aime l'avant garde.Brumant parle sans arrêt,mais un galeristes,comme Lambert parle que lorqu'il y a quelques choses d'utile à dire.
Mais j'accuse Ben,également,qui pourtant me donne la parole sur son site,de soutenir des artistes médiocre afin,de pouvoir dire c'est ça la jeune création,il pourra ainsi n'en sortir que vainqueur,aurait il peur de l'avant garde?.
Je vois que Nahon,apporte ses bouées,de Niki de St Phalle,à Nice,il apporte également ses innombrables pièce d'Arman,qui n'ont plus aucunes significations.J'avais vu Nahon à Paris,dans une librairie,et j'avais raison,de penser qu'il s'ennuyait,il revenait de New York,et sa Marianne,m'avait dit il faut que vous y alliez il y a des jeunes artistes à acheter pour moins de 10.000 ou 15.000 dollars.Pendant ce temps,Pierre demandait une réduction de 5 euros au libraire.Cela résume bien ces deux personnages.
Je ne connais pas Michaud,quel genre d'amateur peut il être,un amateur,sous le DOGME de Ben,ou libre d'esprit,ou n'aime t'il que les Nouveaux réalistes et la photo?.
Je lis Daegen,et je me dis que je n'aimerais pas devenir comme lui,pourtant remarquable quand il écrit Cézanne,mais trop destructeur en matière d'art contemporrain peut être fait il cela pour chercher une faille et tester les concepts,mais toujours est il que je ne sent pas une osmose.
Pour ma part j'aspire à pouvoir parler de Breton,comme de Buren,comme d'arts premiers,en passant par la figurations libre,en prenant exemple sur Morris,sans oublier de citer Duchamp,pour faire comprendre l'importance de Kossuth,.........
En fait pour dire que la critique en France,lorsqu'elle n'est pas mauvaise n'a rarement pas de parti pris.
Cordialement Antony.
Ps,un message en pièce jointe,pour lequel je n'arrive pas à savoir si vous l'avez reçu,je vous le renvois car il me porte à coeur.

2005-09-24

combien d'artistes ont luttés à faire changer les mentalités

Bonjour,
combien d'artistes ont luttés à faire changer les mentalités,combien se sont battus à faire comprendre qu'une oeuvre d'art n'est pas forcément peinture,toiles,pinceaux,ou sculpture en bronze,ou plâtre?.
Je parle de cela,car aujourd'hui,tout ceci est très mal utilisés,et les artistes ont beaucoup moins de choses à dire que dans les années 50,60,70,et ils reviennent,par conséquents,à une sorte de couleur,de facilité à faire accepter leurs créations,par conséquent ils reviennent à une figuration démagogique.Car leurs propos ne tiens plus la route.
C'est inutile,quand on à rien à dire,car de toutes les façons n'importe quels médium sera stériles.
Rappelez vous,depuis Cézanne comme les choses ont changées,rappelez vous Duchamp.
Duchamp disait c'est le regardeur qui fait le tableau,mais aujourd'hui est ce toujours le cas,pour les Cattellan,Hyber,Barney Etc....
Car si c'est toujours le cas,si on peut toujours dire cette phrase,que peut on en déduire alors?.
Si,en 2005,c'est le regardeur qui fait encore le tableau cela expliquerais que Bertrand Lavier,soit médiatisé?.
Les minilmals,utilisaient des pièces,des matériaux froid,sans vie,afin de séparer l'art de l'esthétique,aujourd'hui c'est le contraire,plus on avance,moins il y a de choses à dire,les pièces sont chaleureuses et plein de couleurs,afin de cacher le manque de propos,et d'intelligence.Par conséquent on dira "C'est beau,c'est rigolo,c'est propre,....".
Les conceptuels,voulaient apporter autres choses à la nature de l'art même,les Pop démontraient la surproduction,ainsi que la consommation etc.....
Mais par la suite,nous sommes revenus,à la couleurs,mais pas celle que vous connaissez,pas celle des Pop,une couleur,plus sournoise,qui cache un vide,dans l'art,immense.
Attention je ne parle en aucune manière pour les artistes des année 80,comme Combas,Basquiat ou Haring.
Depuis les années 93,94,ça stagne,dans une sorte de création inutile,où les artistes n'ont plus rien à dire.
On est passé du stade de la photo,à la vidéo,très rapidement,aujourd'hui on revient à la peinture,sa stagne.
C'est triste de voir la pauvresse de création à laquelle nous sommes confrontés aujourd'hui.Les gens sont fascinés devant n'importe quoi,pourvus qu'ils comprennent sans réfléchir.
Il faut qu'un artiste puissent pouvoir s'exprimer de façon nouvelles,apporter une vision du monde actuel,créer un nouveau concept,tout en références,avec l'histoire de l'art.Pour ma part je trouve que Blanckart Olivier,est un peu dans cette vision,il sera présentait au prix Marcel Duchamp,et comme disait Filliou "On verra bien"........
Amitiés Antony.

2005-09-24

à la biennale de Lyon,

Bonjour,
à la biennale de Lyon,je vois divers artistes,Virginie Barré,Kader Attia,Huyghe,Parreno travaillant avec Tiravanija,Carsten Holler,ils sont même allés chercher La Mounte Young.
Remarquez il y a de l'éspoir,peut être qu'un jour,ils parleront des artistes qui font de l'art d'avant garde,et non pas de la mode,puisqu'on peut voir au milieu de tout ces noms,Buren,Malaval,c'est peut être la lumière au bout du tunnel?.
Je vois qu'il parle de Malaval,je crois que ce dernier était très intense,j'aime beaucoup son travail,je crois qu'il fait partit de ces artistes qui vivaient pour leurs créations,un peu comme Basquiat,Pollock,etc...
Dans quelques jours,la Fiac,j'ai vus la liste des galeries,il y en a de très bonnes,j'entend par très bonnes le fait de défendre des artistes qui apportes quelques choses.
Je vois la galerie Pietro Sparta,je suis fasciné par ce personnage,qui a su s'imposer dans un milieu de l'art,d'avant garde.Je parle de cela,car pour rentrer dans le monde de l'art c'est déjà très difficile,en tant que simple passionnés,ou critiques,ou galeristes,mais quand en plus vous "Boxé" dans une catégorie,comme celle de Pietro,cela devient très vite un casse tête terrible.
Pietro défend des artistes comme Kounellis,Merz,Morris,Serra,Fabro,Buren,etc....On fil du temps,je pense qu'il est devenu un artiste à son tour,dans ses discours,dans sa façon de défendre ses artistes,sa façon de les vendre,et surtout dans sa façons de vivre.
La plupart des gens du milieu de l'art,une fois prient dans la machine,partent vivre à Paris,Pietro est toujours restait dans son petit village,à coté de Lyon,et quand vous lisez les listes de galeries,dans les foires,comme Frieze,Fiac,etc....Vous verrez,galeries de Los Angeles,New York,Paris,Londres,et au milieu Chagny.Je suis contant de connaître un galeriste dans la lignée de Vollard.
L'art n'est pas une chose facile,car il faut accepter que la création n'est pas que peinture ou bronze,il faut accepter de voir également la réalité,accepter de voir le monde dans lequel on vit à travers des oeuvres,réalisait par des artistes comme Mike Kelley.Quand ce dernier met en avant,de la Merde sur tels ou tels choses,ou lorqu'il réalise des banderoles,un peut dans le style que faisait les bonnes soeur,et qui porte cette phrase "Je suis d'aucune utilité à la culture mais dieu m'aime",ses messages veulent dire beaucoup de choses,notamment sur l'aliénation,et relèvent beaucoup de problèmes,encore faut il les voir,comprendre,et surtout accepter.
Je n'ai que 26 ans,mais voila ce qui pour moi et l'ART,et l'avant garde,
Quand Duchamp disait c'est le regardeur qui fait le tableau il ouvra la porte à l'art contemporain.
Quand Dada,tournait en dérision les oeuvres d'art traditionnels,il apporta une autres forme de matérialisation d'une oeuvre,il apporta également une autre forme de comportement dans l'art.
Quand les surréalistes se montaient contre les institutions,et voulaient voir des choses qui relevaient de l'inconscient,ils voulaient montrer que chaque personne avaient une partie d'artiste en soit.Ils se montaient également devant les préjugés.
Quand les futuristes exprimaient une autre façon de réaliser le geste,quand les cubistes,apportaient une autres formes de peintures,ils changeaient les mentalités,et représentaient l'éspernce de Cézanne.
Quand l'avant garde Russe avait sa personnalité,quand Malevitch était une sorte de prophète,à l'abstraction,quand le suprématisme est né,quand le supranaturalisme a suivit,c'était pour montrer ce qu'allez être l'art dans 50 ans.Malevitch a repris une partie de la pensée de Cézanne,qui reprend les idées de Malevitch?.
Quand Rauschenberg représente la transition,entre plusieurs monde et époque,qu'il engendre le Minimalisme et le Pop,il fait partit de l'histoire.
Quand avec Cage,Cunningham,...,Rauschenberg,réalise les premiers Happening,il montre que l'art est un comportement,et que le corps est également un chevalet.
Quand Brecht réalise Ses Happening,et montre une forme plus intéressante de cet art,il montre également le début de toutes sorte de naissances.
Quand Martial réalise du Pop avant les Américains,il montre que le monopole du Pop est à revoir.
Quand Buren,parle que des bandes de 8,7 cm......
Quand Buren,Mosset,Toroni,Parmentier,ne sont pas des peintres.
Quand Boltanski médite sur l'art.
Quand à cette même époque Morris,devient de moins en moins classable,ce qui énerve Judd,et qu'il emmène à dire que dans les expositions de Morris,il n'y a pas assez à voir,cela prouve bien les limites de Judd.
Quand des jeunes Français reprennent les pinceaux en 80.
Ces quelques exemples que je me suis permis de citer,sont des exemples de ce que je pense être de l'art,il y en auraient bien d'autres,mais je n'ai pas encore assez de culture et de maturité ni même de temps pour les énumèrer en détail.
Donc ce ci pour dire,que parmis les artistes d'aujourd'hui,très peut font figure de successions,ou apporte du nouveaux.J'en aurais à citer,mais je pense qu'il faut attendre,pour voir ce que cela peut donner,à long terme.Mais ce que je veux dire,c'est qu'il est difficile de croire en l'art,que l'on voit dans certaines galeries Rue Louise Weiss,par exemple,après avoir vus les artistes,cités un peu plus haut.
L'art tourne en rond,mais perdrait il de sa qualité au fil du temps?.
Amitiés Antony.

2005-09-24

c'est étrange,je n'ai jamais eus envies d'écrire pour écrire.

Bonjour,
c'est étrange,je n'ai jamais eus envies d'écrire pour écrire.
Un jour j'ai lus une parole de Tzara qui disait en gros,qu'il n'écrivait pas par vocation,mais pour exprimer ce qu'il ressentait,comme par besoin.
Loin de me prendre pour Tristan Tzara,j'essaye de dire,de retranscrire ce que je vois,j'entend,et comprend dans l'art.
Je crois que le fait de mettre au pied du mur certaines personnes ou concepts,face au passé,peut déranger ou être apprécié.
Si je peux conseiller une personne qui s'intéresse à l'art,je lui dirais,"n'achetait pas de magasines sur l'art,n'achetez pas de livre sur l'art contemporain.Achetez des livres sur Cézanne,Van gogh,Derain,Picasso,De Chirico,ensuite Duchamp."
Je rajouterais "si vous voulez comprendre l'art d'aujourd'hui,et celui de demain,achetez des livres,sur les artistes que je viens de vous citer".Si la personne répond,"je préfère l'art contemporain,comme Barney,Hirst,....parceque ils vont très loin,parce que ils n'ont pas de tabous".Je dirais,"Je ne savais pas que les Fauves,ou Malevitch,ou Dada avaient des tabous".
En fait,ce que je tente d'expliquer,selon mes convictions et mes goûts personnels,c'est que les artistes comme Cézanne n'avaient pas de limites de création,et même si les thèmes n'ont pas souvent changés,c'est encore bien plus fort,car beaucoup de son travail était très cérébrale.En cela Cézanne est bien plus moderne que beaucoup d'artistes reconnus d'aujourd'hui.
Je parle de cela,car Ben à reçu un email,d'une personne qui était passionné par ce qu'il trouvait sur le cite de ce dernier.
Mais,pourquoi?.
Parce que Ben,loin de lui jeter des fleurs,hormis le fait qu'il soit un artiste,est un très bon,théoricien,et c'est pour cela que je me permes de lui envoyer des messages,car il sait ce qui peut être intéressant.Il sort,ce qui est rare,de la théorie académique.
Je ne suis pas toujours d'accord sur ses écrits,et ses préférences,par exemple,je ne crois pas que Cage mérite autant de succès,en matière de rupture dans l'art.
Je crois qu'une personne qui n'a aucune connaissance en art et qui habite dans un endroit retiré,et bien plus amateurs d'art,que 'l'intellectuel" Parisien,par exemple,qui porte de très beaux costumes,avec des chemises blanches,parlant de concept "Métaphysique" ou je ne sais quoi,sans connaître ce qui est nécessaire à une oeuvre,il est remplit d'une fausse connaissance en art.
Je reviens donc,à cette personne qui habite un petit patelin,et qui pour moi est bien plus amateur d'art,dans le sens ou il a une approche de l'art,que part les grands artistes reconnus,les grands noms.Donc,avec une vision de l'art purement construite,que par le regard de son âme,il sera bien plus intéressant de lui faire comprendre que des bandes de 8,7 cm sont une successions à l'art.Sa culture aura pour Medium l'histoire de l'art.
Dans les grandes villes les gens vont dans les vernissages,sans connaître l'histoire,ils gobent ce qu'ils voient.
Je me rappel,de l'exposition Intra Muros,à Nice,et où la suite du vernissage,était sur le toit du musée.Soit disant que seuls les "Importants",pouvaient y accéder.Quand j'ai vus les gens qui y étaient,hormis des galeristes,j'ai vus les mêmes gens que d'habitude à Nice.Qu'est ce que cela signifie?.Que c'est personnes viennent voir Paolini,Buren,Kounellis,....de la même façon,que lorsqu'ils vont voir les artistes de la mairie Niçoise?.Car leurs implications,comportements et curiosités,à ce qu'ils y avaient au mur étaient en tout points pareil.
j'ai 26 ans,et je ne devrais peut être pas parler comme cela,mais je tiens à dire,à ceux qui se poses des questions sur l'art,à ce qui se demandes pourquoi cela peut être considérait comme de l'art,à ce qui n'habites pas dans les grandes villes,à cela je leurs dirais,ne faites pas comme cette pseudo intelligentsia,qui accepte tout et n'importe quoi,apprenait dans votre coin,apprenaient,Cézanne,Matisse,Mondrian,Malevitch,Duchamp,les surréalistes,.....En cela vous serez bien plus amateurs,et critiques d'art que biens des galeristes ou critiques d'aujourd'hui......
Ce texte peut être considérait comme caricature,mais si caricature il y a,elle domine bien souvent l'art.
Amitiés Antony.

2005-09-24

à Nice il y a la nuit des galeries

Bonjour,
à Nice il y a la nuit des galeries,un petit train vous emmènes voir les galeries d'art,et je crois même qu'il y aura un cocktail à la fin.
Les gens à Nice qui s'intéresses à l'art sont des personnes d'une cinquantaine d'années,qui ont un bon travail,qui penses que cela fait bien de dire "ce soir il y a Vernissage"et pour qui l'art ne dépasse pas Sosno,Mas,et tout le reste Niçois.
Il y a aussi des jeunes d'écoles d'art,qui viennent pour parler d'autres choses que l'art,ou pour faire des thèses stupides,qui servent à cacher leurs manques de personnalités et de connaissances.
Ca m'angoisse.
J'ai reçu un email de la galerie Zervudacki,indiquant le programme de ce cette "nuit".Il annonce que dans son espace il y aura un ensemble de pièces de Hyber.
Hyber est de plus en plus présent dans les institutions,pourquoi?Parce que les grosses galeries n'en veulent plus?.j'ai lu qu'il avait perdu son "t",mais pourquoi parle t'on autant de lui?.
Les gens sont contant de voir Hyber,comme si il était un artiste qui parle de vérités,ou je ne sais quoi,ou peut être parce qu'il n'est pas dérangeant.
Pourquoi a t'il supprimait son "t"?.
Dans l'art ça stagne.
La dernière fois que Durand a fait une émission sur l'art,il interviewa Combas,en lui disant "Comme Hyber",en parlant de sa façon de travailler,dans le cas de Durand je ne parlerais pas de manque de culture loin de là,mais cela prouve bien le manque de discernement,ou de respect.
Car,n'étant pas un expert dans le travail de Combas,je pense en tout les cas que lorsqu'on lui parle de son travail,ou du moins sa façon de travailler,je pense vraiment pas que l'on puisse faire une réference au travail de Hyber.
Hyber,pour ma part,ne représente que la détresse qu'il y a aujourd'hui dans l'art.
Certes Fabrice Hyber peut représentait l'époque dans laquelle on vit,ses carreaux où sont représentaient toutes sortes de maladies,montres bien les problèmes.Mais que restera t'il de son travail dans dix,ou vingt ans?.
Boltanski expose à Paris,je trouve que cela tourne en rond.Dans une interview,où il parlait de son travail il disait que les artistes ont très peu de sujets,à part Picasso.
Mais que fait il de Duchamp,de Morris...Et Hains,peut être que Raymond joue beaucoup sur les mots,mais ses médium changent souvent,ou du moins ont souvent changés.
Devrions nous dire aux artistes qui se répètent "prenais exemple sur Présence Pachounette?".
Qu'est ce qui se cache dériere le mot ART?.
La création,l'égo,la répétition,l'argent,la gloire?.
Pour ma part,je suis un jeune amateur d'art,qui se pose des questions,mais je sais ce qui me plais,j'aime Morris,Duchamp,Breton,Buren,Mike Kelley,etc...
Je me passionne pour l'histoire de l'art,j'aime Cézanne,et sa façon qu'il avait de vivre et de pensée,on disait de lui que c'était un plouc ou je ne sais quoi?.
Aujourd'hui aimer le vrai ART,aimer les concepts qui ont changeaient les choses,préférer parler de Morris,plutôt que de Matthew Barney,fait il de nous des ploucs?.
Si Cézanne était autant décrier c'est parce que,il préférait peindre la montagne Saint Victoire,plutôt que les monuments de Paris?Il était décrier parce qu'il n'était pas prétentieux?.
Comment doit on être dans l'art?.
Si je parle de Duchamp,on va dire que je suis passéiste,ou que je ne peut me tromper en citant Marcel,mais le soleil c'est le soleil,on ne peut rien faire contre ça.J'ai une vingtaine de livres sur Marcel,il me passionne,j'ai même acheté il n'y a pas longtemps,Marchand du sel,où sont représentaient ses notes.Je suis rentré de plein fouet dans son monde,je ne peut faire autrement,et lorsque je vois des artistes d'aujourd'hui,Marcel me fait comprendre que c'est du déjà veut,ou du stérile.
J'ai connus Duchamp,vraiment par intermédiaire de André Breton,alors comment pourrais je apprécier Hyber?.
Je ne suis pas une personne qui critique tout et n'importe quoi.
Prenons un exemple,cela fait 4 ou 5 mois,que je me plais à apprendre l'oeuvre de Mike Kelley,je vois en lui plusieurs choses vrais,c'est là que l'histoire rentre en jeu.
Kelley n'apporte peut être pas vraiment de nouveau,mais il est de ceux qui apporte des réflexions et des vérités,notamment sur son pays.
J'ai commencé à aimer Mc Carthy,et maintenant je préfère de loin Kelley,ce qui me fait comprendre l'importance à connaître histoire de l'art,afin de pouvoir décerner le plus profond des concepts.
Enfin tout ces écrits,ne sont que des avis personnel,et peut être que la vérité est tout le contraire,et que Hyber est l'Art.
Amitiés Antony.

2005-09-24

regarder toutes sorte de créations

Bonjour,
regarder toutes sorte de créations est primordial quand on aime l'art,alors je regarde la littérature,je ne vous cacherez pas mon ignorance dans ce domaine,mais j'aime toujours écouter les écrivains.
Je me dis donc,que depuis Nietzsche beaucoup de choses ont changées,notamment depuis que l'on appris,par ce dernier,que Dieu était mort,et donc depuis dans la littérature on ne parle plus,ou en tout les cas moins,de religions.
Le problème est que l'on revient à ce phénomène de religion,et de plus en plus.
Dans les années 60,aurions nous acceptés un Pape comme celui qui est au Vatican aujourd'hui?.
Cela prouve t'il une régression du monde?.
En France nous revenons à l'époque du Trecento,où les riches faisaient peindre aux artistes ce qu'ils voulaient mettre au mur,les artistes n'étaient que des artisans,aujourd'hui cela revient il,grâce aux galeristes?.
Tout le monde parle de Da Vinci code,pour ma part je ne l'ai pas lut,mais peut on accepter un tel roman,quand la plupart de la population ne connaît pas la Vie de Da Vinci,et les progrès qu'il apporta au monde,et notamment au monde de l'art.Pour ma part je suis fasciné par sa technique dite "sfumato",je trouve ce concept visuel fantastique,enfin tout ça pour dire,que avant de lire ce genre de livre il faudrait faire lire la biographie de ce grand personnage,car on peut faire perdre un certain respect qu'il faut avoir à son égard.
Dans ce texte je voudrais,comprendre comment la population à pus autant avancer pour sûrement bientôt autant reculer.
Car si on regarde l'histoire de l'art du 20è siècle et l'avançait qui fut réalisée,et ce qui ce passe en ce moment on peut se dire que l'on va bientôt reculer,si ce n'est pas déjà fait,mais alors que faire?.
La solution est elle de ne rien faire?
J'ai lu un jour sur un tableau de Ben,qui disait en gros de rester assis sur une chaise,car le monde change toujours tout seul,est ce là la solution?.
Mais si on ne bouge pas,et qu'on laisse le monde changer tout seul,un jour on peut se lever de la chaise,et on aperçoit un monde qui est pire que ce lui que l'on a connu.
En tout les cas on ne changera pas le monde,mais le monde ne nous changera pas.
Dans l'art aujourd'hui on régresse,on régresse en matière de critiques,en matières de créations,en matière de galeries.
Peut on se dire que cela fait partit du cycle de la vie?.
Puisque aujourd'hui on voit sur la scène de l'art des artistes Chinois,Russes ou Africains,l'art est il chez eux?.
Pour le moment,je ne trouve aucun artistes de ces pays qui me passionnes,car je vois le retard et les traces que leurs "esclavages" ou doctrine ont laissés.
Mais quand sera t'il demain?.J'ai vu un artiste Chinois,qui fait une sorte de succession à Dada,ou un hommage,je ne sais pas encore,et je me suis dis qu'un jour leur créations seront celles du futur et indépendantes des USA,ou autres pays qui les ont spoliés.
Donc ne parlons plus de régressions en matière de création artistique mais de changement de lieux,je crois que cela est plus encourageant.
Le monde change,mais ne régresse pas,la régression est elle que Française?.
Amitié Antony.

2005-09-22

je me pose la question

Bonjour,
je me pose la question,de comment en général on en vient à aimer l'art,car au premier plan il est difficile de comprendre que des bandes rayées de 8,7 cm peuvent être considéraient comme de l'art,ou des écritures,des néons,du plomb etc....
Je me pose la question,doit on avoir une certaine maturité pour comprendre l'art,notamment l'art contemporain?.
Pour ma part,je pense que oui,et sans prétention,je cite mon exemple.
Je suis né dans un milieu favorable à l'art,et j'ai grandis en voyant César,Ben,Arman,etc...Sur les murs,et je me rappel d'une fois où j'avais 8 ou 9 ans,et où mon père m'expliquer,qui compresse et qui accumule.Si je parle de cela,c'est que je veux faire comprendre,que pour comprendre l'art contemporain,il faut un certain recule,même quand on né dedans,car pour ma part,j'ai commencé à comprendre l'art,qu'il y à 5 ou 6 ans,et plus j'avance plus je comprend,mais cela marche avec ses expériences personnel,et c'est justement cela,la beauté de l'art,quand il se mélange à la vie.
Mais revenons,à la question initial,qui est,comment en vient on à l'art?.
Je crois que pour beaucoup,l'envies de comprendre l'art vient avec une usure du quotidien,mais pour d'autres c'est une mode,et j'ai bien peur que ce soit ce cas de figure,qui grandisse de plus en plus.
Enfin passons,je pense que beaucoup doivent chercher ce qui les motives dans la vie,ou du moins ce qui les interroges.Pour ma part,j'ai bien des concepts qui me plaises,et où je trouve une osmose avec mes idées,mais en ce moment je suis fasciné par Mike Kelley,j'ai d'ailleurs pus acheter un diptyque,en multiple de cet artiste.J'aime cette façon de montrer ce coté aliénée dont font preuves les Américains,dans leurs Universités notamment.J'aime son coté trasch pour montrer la réalité.Cela rejoint mon idée,que l'on nous élevés pour nous conditionner.
Je crois que c'est ça l'art,trouver des point communs avec un artiste,qui dira tout haut ce que vous pensez tout bas.Mais cela demande une maturité comme je le disais un peu plus haut,dans le sens où il faut bien se connaître,pour pouvoir savoir quoi penser,et donc quel artistes trouver en communs.
Après,et c'est ailleurs ce que j'appel la magie de l'art,par leurs biographies,ou interview,ou réactions,des artistes que vous appréciez ce révèles uniques,et inclassables,vous comprenez leurs différences,et si vous continuez,plus loin dans votre recherche,on vous amène,par la lecture,à des personnages qui ont existés il y a bien longtemps,comme André Breton,ou Marcel Duchamp par exemple.
Et là,cela vous fait comprendre que vous commencez à toucher un morceau de l'histoire,et que vos convictions commence à s'encrer en vous.
EX;j'ai trouvé en Breton une sorte de père spirituel,beaucoup m'on dit "mais si tu aime André Breton,tu dois encore plus aimer Lautréamont?",et c'est là que ma personnalité,que mes convictions ressortes,en effet si j'aimais la littérature,je devrais plus apprécier Lautréamont,mais mes convictions,en matière de spiritualité,et d'art se rapproche beaucoup plus de Breton.Pour moi c'est cela l'Art avec un grand A,les différences "inframince" comme dirait Duchamp,mais qui font la différences et qui vous font aimer et comprendre ce-çi,plutôt que cela.
Amitiés Antony.
Ps;merci pour l'attention que vous portez à mes lettres.

2005-09-22

depuis Nietzsche beaucoup de choses ont changées,

Bonjour,
regarder toutes sorte de créations est primordial quand on aime l'art,alors je regarde la littérature,je ne vous cacherez pas mon ignorance dans ce domaine,mais j'aime toujours écouter les écrivains.
Je me dis donc,que depuis Nietzsche beaucoup de choses ont changées,notamment depuis que l'on appris,par ce dernier,que Dieu était mort,et donc depuis dans la littérature on ne parle plus,ou en tout les cas moins,de religions.
Le problème est que l'on revient à ce phénomène de religion,et de plus en plus.
Dans les années 60,aurions nous acceptés un Pape comme celui qui est au Vatican aujourd'hui?.
Cela prouve t'il une régression du monde?.
En France nous revenons à l'époque du Trecento,où les riches faisaient peindre aux artistes ce qu'ils voulaient mettre au mur,les artistes n'étaient que des artisans,aujourd'hui cela revient il,grâce aux galeristes?.
Tout le monde parle de Da Vinci code,pour ma part je ne l'ai pas lut,mais peut on accepter un tel roman,quand la plupart de la population ne connaît pas la Vie de Da Vinci,et les progrès qu'il apporta au monde,et notamment au monde de l'art.Pour ma part je suis fasciné par sa technique dite "sfumato",je trouve ce concept visuel fantastique,enfin tout ça pour dire,que avant de lire ce genre de livre il faudrait faire lire la biographie de ce grand personnage,car on peut faire perdre un certain respect qu'il faut avoir à son égard.
Dans ce texte je voudrais,comprendre comment la population à pus autant avancer pour sûrement bientôt autant reculer.
Car si on regarde l'histoire de l'art du 20è siècle et l'avançait qui fut réalisée,et ce qui ce passe en ce moment on peut se dire que l'on va bientôt reculer,si ce n'est pas déjà fait,mais alors que faire?.
La solution est elle de ne rien faire?
J'ai lu un jour sur un tableau de Ben,qui disait en gros de rester assis sur une chaise,car le monde change toujours tout seul,est ce là la solution?.
Mais si on ne bouge pas,et qu'on laisse le monde changer tout seul,un jour on peut se lever de la chaise,et on aperçoit un monde qui est pire que ce lui que l'on a connu.
En tout les cas on ne changera pas le monde,mais le monde ne nous changera pas.
Dans l'art aujourd'hui on régresse,on régresse en matière de critiques,en matières de créations,en matière de galeries.
Peut on se dire que cela fait partit du cycle de la vie?.
Puisque aujourd'hui on voit sur la scène de l'art des artistes Chinois,Russes ou Africains,l'art est il chez eux?.
Pour le moment,je ne trouve aucun artistes de ces pays qui me passionnes,car je vois le retard et les traces que leurs "esclavages" ou doctrine ont laissés.
Mais quand sera t'il demain?.J'ai vu un artiste Chinois,qui fait une sorte de succession à Dada,ou un hommage,je ne sais pas encore,et je me suis dis qu'un jour leur créations seront celles du futur et indépendantes des USA,ou autres pays qui les ont spoliés.
Donc ne parlons plus de régressions en matière de création artistique mais de changement de lieux,je crois que cela est plus encourageant.
Le monde change,mais ne régresse pas,la régression est elle que Française?.
Amitié Antony.

2005-09-22

à Nice il y a la nuit des galeries,

Bonjour,
à Nice il y a la nuit des galeries,un petit train vous emmènes voir les galeries d'art,et je crois même qu'il y aura un cocktail à la fin.
Les gens à Nice qui s'intéresses à l'art sont des personnes d'une cinquantaine d'années,qui ont un bon travail,qui penses que cela fait bien de dire "ce soir il y a Vernissage"et pour qui l'art ne dépasse pas Sosno,Mas,et tout le reste Niçois.
Il y a aussi des jeunes d'écoles d'art,qui viennent pour parler d'autres choses que l'art,ou pour faire des thèses stupides,qui servent à cacher leurs manques de personnalités et de connaissances.
Ca m'angoisse.
J'ai reçu un email de la galerie Zervudacki,indiquant le programme de ce cette "nuit".Il annonce que dans son espace il y aura un ensemble de pièces de Hyber.
Hyber est de plus en plus présent dans les institutions,pourquoi?Parce que les grosses galeries n'en veulent plus?.j'ai lu qu'il avait perdu son "t",mais pourquoi parle t'on autant de lui?.
Les gens sont contant de voir Hyber,comme si il était un artiste qui parle de vérités,ou je ne sais quoi,ou peut être parce qu'il n'est pas dérangeant.
Pourquoi a t'il supprimait son "t"?.
Dans l'art ça stagne.
La dernière fois que Durand a fait une émission sur l'art,il interviewa Combas,en lui disant "Comme Hyber",en parlant de sa façon de travailler,dans le cas de Durand je ne parlerais pas de manque de culture loin de là,mais cela prouve bien le manque de discernement,ou de respect.
Car,n'étant pas un expert dans le travail de Combas,je pense en tout les cas que lorsqu'on lui parle de son travail,ou du moins sa façon de travailler,je pense vraiment pas que l'on puisse faire une réference au travail de Hyber.
Hyber,pour ma part,ne représente que la détresse qu'il y a aujourd'hui dans l'art.
Certes Fabrice Hyber peut représentait l'époque dans laquelle on vit,ses carreaux où sont représentaient toutes sortes de maladies,montres bien les problèmes.Mais que restera t'il de son travail dans dix,ou vingt ans?.
Boltanski expose à Paris,je trouve que cela tourne en rond.Dans une interview,où il parlait de son travail il disait que les artistes ont très peu de sujets,à part Picasso.
Mais que fait il de Duchamp,de Morris...Et Hains,peut être que Raymond joue beaucoup sur les mots,mais ses médium changent souvent,ou du moins ont souvent changés.
Devrions nous dire aux artistes qui se répètent "prenais exemple sur Présence Pachounette?".
Qu'est ce qui se cache dériere le mot ART?.
La création,l'égo,la répétition,l'argent,la gloire?.
Pour ma part,je suis un jeune amateur d'art,qui se pose des questions,mais je sais ce qui me plais,j'aime Morris,Duchamp,Breton,Buren,Mike Kelley,etc...
Je me passionne pour l'histoire de l'art,j'aime Cézanne,et sa façon qu'il avait de vivre et de pensée,on disait de lui que c'était un plouc ou je ne sais quoi?.
Aujourd'hui aimer le vrai ART,aimer les concepts qui ont changeaient les choses,préférer parler de Morris,plutôt que de Matthew Barney,fait il de nous des ploucs?.
Si Cézanne était autant décrier c'est parce que,il préférait peindre la montagne Saint Victoire,plutôt que les monuments de Paris?Il était décrier parce qu'il n'était pas prétentieux?.
Comment doit on être dans l'art?.
Si je parle de Duchamp,on va dire que je suis passéiste,ou que je ne peut me tromper en citant Marcel,mais le soleil c'est le soleil,on ne peut rien faire contre ça.J'ai une vingtaine de livres sur Marcel,il me passionne,j'ai même acheté il n'y a pas longtemps,Marchand du sel,où sont représentaient ses notes.Je suis rentré de plein fouet dans son monde,je ne peut faire autrement,et lorsque je vois des artistes d'aujourd'hui,Marcel me fait comprendre que c'est du déjà veut,ou du stérile.
J'ai connus Duchamp,vraiment par intermédiaire de André Breton,alors comment pourrais je apprécier Hyber?.
Je ne suis pas une personne qui critique tout et n'importe quoi.
Prenons un exemple,cela fait 4 ou 5 mois,que je me plais à apprendre l'oeuvre de Mike Kelley,je vois en lui plusieurs choses vrais,c'est là que l'histoire rentre en jeu.
Kelley n'apporte peut être pas vraiment de nouveau,mais il est de ceux qui apporte des réflexions et des vérités,notamment sur son pays.
J'ai commencé à aimer Mc Carthy,et maintenant je préfère de loin Kelley,ce qui me fait comprendre l'importance à connaître histoire de l'art,afin de pouvoir décerner le plus profond des concepts.
Enfin tout ces écrits,ne sont que des avis personnel,et peut être que la vérité est tout le contraire,et que Hyber est l'Art.
Amitiés Antony.

2005-09-22

c'est étrange,je n'ai jamais eus envies d'écrire pour écrire.

Bonjour,
c'est étrange,je n'ai jamais eus envies d'écrire pour écrire.
Un jour j'ai lus une parole de Tzara qui disait en gros,qu'il n'écrivait pas par vocation,mais pour exprimer ce qu'il ressentait,comme par besoin.
Loin de me prendre pour Tristan Tzara,j'essaye de dire,de retranscrire ce que je vois,j'entend,et comprend dans l'art.
Je crois que le fait de mettre au pied du mur certaines personnes ou concepts,face au passé,peut déranger ou être apprécié.
Si je peux conseiller une personne qui s'intéresse à l'art,je lui dirais,"n'achetait pas de magasines sur l'art,n'achetez pas de livre sur l'art contemporain.Achetez des livres sur Cézanne,Van gogh,Derain,Picasso,De Chirico,ensuite Duchamp."
Je rajouterais "si vous voulez comprendre l'art d'aujourd'hui,et celui de demain,achetez des livres,sur les artistes que je viens de vous citer".Si la personne répond,"je préfère l'art contemporain,comme Barney,Hirst,....parceque ils vont très loin,parce que ils n'ont pas de tabous".Je dirais,"Je ne savais pas que les Fauves,ou Malevitch,ou Dada avaient des tabous".
En fait,ce que je tente d'expliquer,selon mes convictions et mes goûts personnels,c'est que les artistes comme Cézanne n'avaient pas de limites de création,et même si les thèmes n'ont pas souvent changés,c'est encore bien plus fort,car beaucoup de son travail était très cérébrale.En cela Cézanne est bien plus moderne que beaucoup d'artistes reconnus d'aujourd'hui.
Je parle de cela,car Ben à reçu un email,d'une personne qui était passionné par ce qu'il trouvait sur le cite de ce dernier.
Mais,pourquoi?.
Parce que Ben,loin de lui jeter des fleurs,hormis le fait qu'il soit un artiste,est un très bon,théoricien,et c'est pour cela que je me permes de lui envoyer des messages,car il sait ce qui peut être intéressant.Il sort,ce qui est rare,de la théorie académique.
Je ne suis pas toujours d'accord sur ses écrits,et ses préférences,par exemple,je ne crois pas que Cage mérite autant de succès,en matière de rupture dans l'art.
Je crois qu'une personne qui n'a aucune connaissance en art et qui habite dans un endroit retiré,et bien plus amateurs d'art,que 'l'intellectuel" Parisien,par exemple,qui porte de très beaux costumes,avec des chemises blanches,parlant de concept "Métaphysique" ou je ne sais quoi,sans connaître ce qui est nécessaire à une oeuvre,il est remplit d'une fausse connaissance en art.
Je reviens donc,à cette personne qui habite un petit patelin,et qui pour moi est bien plus amateur d'art,dans le sens ou il a une approche de l'art,que part les grands artistes reconnus,les grands noms.Donc,avec une vision de l'art purement construite,que par le regard de son âme,il sera bien plus intéressant de lui faire comprendre que des bandes de 8,7 cm sont une successions à l'art.Sa culture aura pour Medium l'histoire de l'art.
Dans les grandes villes les gens vont dans les vernissages,sans connaître l'histoire,ils gobent ce qu'ils voient.
Je me rappel,de l'exposition Intra Muros,à Nice,et où la suite du vernissage,était sur le toit du musée.Soit disant que seuls les "Importants",pouvaient y accéder.Quand j'ai vus les gens qui y étaient,hormis des galeristes,j'ai vus les mêmes gens que d'habitude à Nice.Qu'est ce que cela signifie?.Que c'est personnes viennent voir Paolini,Buren,Kounellis,....de la même façon,que lorsqu'ils vont voir les artistes de la mairie Niçoise?.Car leurs implications,comportements et curiosités,à ce qu'ils y avaient au mur étaient en tout points pareil.
j'ai 26 ans,et je ne devrais peut être pas parler comme cela,mais je tiens à dire,à ceux qui se poses des questions sur l'art,à ce qui se demandes pourquoi cela peut être considérait comme de l'art,à ce qui n'habites pas dans les grandes villes,à cela je leurs dirais,ne faites pas comme cette pseudo intelligentsia,qui accepte tout et n'importe quoi,apprenait dans votre coin,apprenaient,Cézanne,Matisse,Mondrian,Malevitch,Duchamp,les surréalistes,.....En cela vous serez bien plus amateurs,et critiques d'art que biens des galeristes ou critiques d'aujourd'hui......
Ce texte peut être considérait comme caricature,mais si caricature il y a,elle domine bien souvent l'art.
Amitiés Antony.

2005-09-22

bienale de lyon

Bonjour,
à la biennale de Lyon,je vois divers artistes,Virginie Barré,Kader Attia,Huyghe,Parreno travaillant avec Tiravanija,Carsten Holler,ils sont même allés chercher La Mounte Young.
Remarquez il y a de l'éspoir,peut être qu'un jour,ils parleront des artistes qui font de l'art d'avant garde,et non pas de la mode,puisqu'on peut voir au milieu de tout ces noms,Buren,Malaval,c'est peut être la lumière au bout du tunnel?.
Je vois qu'il parle de Malaval,je crois que ce dernier était très intense,j'aime beaucoup son travail,je crois qu'il fait partit de ces artistes qui vivaient pour leurs créations,un peu comme Basquiat,Pollock,etc...
Dans quelques jours,la Fiac,j'ai vus la liste des galeries,il y en a de très bonnes,j'entend par très bonnes le fait de défendre des artistes qui apportes quelques choses.
Je vois la galerie Pietro Sparta,je suis fasciné par ce personnage,qui a su s'imposer dans un milieu de l'art,d'avant garde.Je parle de cela,car pour rentrer dans le monde de l'art c'est déjà très difficile,en tant que simple passionnés,ou critiques,ou galeristes,mais quand en plus vous "Boxé" dans une catégorie,comme celle de Pietro,cela devient très vite un casse tête terrible.
Pietro défend des artistes comme Kounellis,Merz,Morris,Serra,Fabro,Buren,etc....On fil du temps,je pense qu'il est devenu un artiste à son tour,dans ses discours,dans sa façon de défendre ses artistes,sa façon de les vendre,et surtout dans sa façons de vivre.
La plupart des gens du milieu de l'art,une fois prient dans la machine,partent vivre à Paris,Pietro est toujours restait dans son petit village,à coté de Lyon,et quand vous lisez les listes de galeries,dans les foires,comme Frieze,Fiac,etc....Vous verrez,galeries de Los Angeles,New York,Paris,Londres,et au milieu Chagny.Je suis contant de connaître un galeriste dans la lignée de Vollard.
L'art n'est pas une chose facile,car il faut accepter que la création n'est pas que peinture ou bronze,il faut accepter de voir également la réalité,accepter de voir le monde dans lequel on vit à travers des oeuvres,réalisait par des artistes comme Mike Kelley.Quand ce dernier met en avant,de la Merde sur tels ou tels choses,ou lorqu'il réalise des banderoles,un peut dans le style que faisait les bonnes soeur,et qui porte cette phrase "Je suis d'aucune utilité à la culture mais dieu m'aime",ses messages veulent dire beaucoup de choses,notamment sur l'aliénation,et relèvent beaucoup de problèmes,encore faut il les voir,comprendre,et surtout accepter.
Je n'ai que 26 ans,mais voila ce qui pour moi et l'ART,et l'avant garde,
Quand Duchamp disait c'est le regardeur qui fait le tableau il ouvra la porte à l'art contemporain.
Quand Dada,tournait en dérision les oeuvres d'art traditionnels,il apporta une autres forme de matérialisation d'une oeuvre,il apporta également une autre forme de comportement dans l'art.
Quand les surréalistes se montaient contre les institutions,et voulaient voir des choses qui relevaient de l'inconscient,ils voulaient montrer que chaque personne avaient une partie d'artiste en soit.Ils se montaient également devant les préjugés.
Quand les futuristes exprimaient une autre façon de réaliser le geste,quand les cubistes,apportaient une autres formes de peintures,ils changeaient les mentalités,et représentaient l'éspernce de Cézanne.
Quand l'avant garde Russe avait sa personnalité,quand Malevitch était une sorte de prophète,à l'abstraction,quand le suprématisme est né,quand le supranaturalisme a suivit,c'était pour montrer ce qu'allez être l'art dans 50 ans.Malevitch a repris une partie de la pensée de Cézanne,qui reprend les idées de Malevitch?.
Quand Rauschenberg représente la transition,entre plusieurs monde et époque,qu'il engendre le Minimalisme et le Pop,il fait partit de l'histoire.
Quand avec Cage,Cunningham,...,Rauschenberg,réalise les premiers Happening,il montre que l'art est un comportement,et que le corps est également un chevalet.
Quand Brecht réalise Ses Happening,et montre une forme plus intéressante de cet art,il montre également le début de toutes sorte de naissances.
Quand Martial réalise du Pop avant les Américains,il montre que le monopole du Pop est à revoir.
Quand Buren,parle que des bandes de 8,7 cm......
Quand Buren,Mosset,Toroni,Parmentier,ne sont pas des peintres.
Quand Boltanski médite sur l'art.
Quand à cette même époque Morris,devient de moins en moins classable,ce qui énerve Judd,et qu'il emmène à dire que dans les expositions de Morris,il n'y a pas assez à voir,cela prouve bien les limites de Judd.
Quand des jeunes Français reprennent les pinceaux en 80.
Ces quelques exemples que je me suis permis de citer,sont des exemples de ce que je pense être de l'art,il y en auraient bien d'autres,mais je n'ai pas encore assez de culture et de maturité ni même de temps pour les énumèrer en détail.
Donc ce ci pour dire,que parmis les artistes d'aujourd'hui,très peut font figure de successions,ou apporte du nouveaux.J'en aurais à citer,mais je pense qu'il faut attendre,pour voir ce que cela peut donner,à long terme.Mais ce que je veux dire,c'est qu'il est difficile de croire en l'art,que l'on voit dans certaines galeries Rue Louise Weiss,par exemple,après avoir vus les artistes,cités un peu plus haut.
L'art tourne en rond,mais perdrait il de sa qualité au fil du temps?.
Amitiés Antony.

2005-09-22

combien d'artistes ont luttés à faire changer les

Bonjour,
combien d'artistes ont luttés à faire changer les mentalités,combien se sont battus à faire comprendre qu'une oeuvre d'art n'est pas forcément peinture,toiles,pinceaux,ou sculpture en bronze,ou plâtre?.
Je parle de cela,car aujourd'hui,tout ceci est très mal utilisés,et les artistes ont beaucoup moins de choses à dire que dans les années 50,60,70,et ils reviennent,par conséquents,à une sorte de couleur,de facilité à faire accepter leurs créations,par conséquent ils reviennent à une figuration démagogique.Car leurs propos ne tiens plus la route.
C'est inutile,quand on à rien à dire,car de toutes les façons n'importe quels médium sera stériles.
Rappelez vous,depuis Cézanne comme les choses ont changées,rappelez vous Duchamp.
Duchamp disait c'est le regardeur qui fait le tableau,mais aujourd'hui est ce toujours le cas,pour les Cattellan,Hyber,Barney Etc....
Car si c'est toujours le cas,si on peut toujours dire cette phrase,que peut on en déduire alors?.
Si,en 2005,c'est le regardeur qui fait encore le tableau cela expliquerais que Bertrand Lavier,soit médiatisé?.
Les minilmals,utilisaient des pièces,des matériaux froid,sans vie,afin de séparer l'art de l'esthétique,aujourd'hui c'est le contraire,plus on avance,moins il y a de choses à dire,les pièces sont chaleureuses et plein de couleurs,afin de cacher le manque de propos,et d'intelligence.Par conséquent on dira "C'est beau,c'est rigolo,c'est propre,....".
Les conceptuels,voulaient apporter autres choses à la nature de l'art même,les Pop démontraient la surproduction,ainsi que la consommation etc.....
Mais par la suite,nous sommes revenus,à la couleurs,mais pas celle que vous connaissez,pas celle des Pop,une couleur,plus sournoise,qui cache un vide,dans l'art,immense.
Attention je ne parle en aucune manière pour les artistes des année 80,comme Combas,Basquiat ou Haring.
Depuis les années 93,94,ça stagne,dans une sorte de création inutile,où les artistes n'ont plus rien à dire.
On est passé du stade de la photo,à la vidéo,très rapidement,aujourd'hui on revient à la peinture,sa stagne.
C'est triste de voir la pauvresse de création à laquelle nous sommes confrontés aujourd'hui.Les gens sont fascinés devant n'importe quoi,pourvus qu'ils comprennent sans réfléchir.
Il faut qu'un artiste puissent pouvoir s'exprimer de façon nouvelles,apporter une vision du monde actuel,créer un nouveau concept,tout en références,avec l'histoire de l'art.Pour ma part je trouve que Blanckart Olivier,est un peu dans cette vision,il sera présentait au prix Marcel Duchamp,et comme disait Filliou "On verra bien"........
Amitiés Antony.

2005-08-02

AUCUN OBJET

Bonjour,
cela fait deux jours, que je lis vos textes, discours, réalisaient dans les années 70, et qui parlent de la succession, du nouveau, de l'importance de l'histoire de l'art, et l'importance qu'il y a à la connaitre, et de qu'est ce qui peut être considéré comme de l'art.
Cela me passionne bcp et bizarrement, je trouve des rapports, dans les discours, avec des Conceptuels, des Minimals, et également avec Buren.
A bientôt Antony.

2005-08-02

DU NOUVEAU? PAS POUR ENCORE

Bonjour,
vous disiez, que l'art par rapport à la science est le premier à toucher le cul de sac.
C'est vrai depuis Duchamp, évidemment, car même, Cage, à toucher le cul de sac, quand on apprend que Duchamp a fait le "Erratum musical" en 1913.
Mais objectivement la succession à était bien suivit.
Les artistes après Duchamp, on bien trouvés ce qu'ils fallaient montrer après Marcel, je parle pour Smithon, Kosuth, Ben, Buren, Morris, Long, Paolini, Pisttoletto, Klein, Manzzoni, etc. . . . .
Tous sont fantastiques, mais le problème est qu'ils sont allés très loin, alors que reste t'il aux générations suivantes?????.
Le problème dans la succession, c'est que les artistes après 60-70, ont du mal à créer du nouveau, et il est également vrai après Morris, Bochner, Kosuth ou autres qu'il était difficile de se trouver.
Alors aujourd'hui on voit apparaître des artistes comme Cattellan, Hyber, Hirst, Barney etc. . . Qui sont soient dans le grotesques, ou dans l'art démagogiques. Mais pourquoi cela attire?
Parceque c'est plus facilement compréhensible que les conceptuels, que Klein, Merz, Buren etc. . .
Les gens sont fatigués et veulent de la dérision, et de la déco, c'est pour cela que le design marche bien, avec tous ces Fornasetti, Pesce et autres.
Je pense qu'il y aura un retour à la vrai création, mais il faudra attendre longtemps.
Si on regarde le passé, la période du début 20é a connu un moment de désertisation. Van Gogh à apportait une avancée là où plus rien avancé, selon les dire de Picasso.
Alors, pas de problème croyons au vrai valeur car c'est elles qui triompherons toujours.
Amitiés Antony.
Ps ; vos théories des années 70 me passionnes.

2005-08-05

GROTESQUE

Bonjour,
je suis en ce moment dans la lecture du livre "Piero Manzoni contre rien", et où ce dernier affirme que "Sans mythe, il n'a pas d'art".
Alors que pensé de la nouvelle génération, où le concept du grotesque, est de plus en plus présent?
Comment basé un mythe sûr du grotesque?.
Je suis allé à la Villa Arson, voir l'exposition de Fabrice Hyber, et où, une étudiante, m'expliquée le concept de l'artiste, "il faut prendre en compte le grotesque"me dit elle dans son explication. Moi je ne vois rien, je vois des sous molécules d'autres concepts, avec un mélange de science, et d'incompréhension.
Mais pourquoi, aujourd'hui au moment où souvent il n'y a plus d'art intéressant on utilise le mot "Grotesque"??????????????
Je ne comprend pas, Schwarzkogler était il grotesque quand il se coupé le sexe?Les surréalistes étaient ils grotesques?Dada était grotesque???Non, car leur concept était valable, Dada était la dérision, les Surréalistes se battaient contre les affirmations, Schwarzkogler, vivait pour son art, mais personne, aucun artistes était giottesques, ou alors les mauvais, mais les artistes d'aujourd'hui sont ils mauvais???Puisqu'on les caricatures dans un art grotesques, exemple Cattellan.
Cattellan selon, les dire, fait un pied de nez à l'art, mais alors pourquoi son marché, sa carrière, vont à l'encontre de son concept?.
"Grotesque", quel mot horrible, surtout dans l'art, je crois savoir que c'est de cette façon, que l'on qualifiait les oeuvres d'art africains, au début du siècle dernier.
Van gogh, était grotesque?????Oui si l'on écoute les gens qui n'y connaissaient rien, à l'époque.
Alors, vous allez dire, que je ne comprend rien???Peut être, mais en tout les cas, ce ne sont pas les artistes qui se qualifiés de cette façon, contrairement à aujourd'hui, où c'est le contraire, et où, j'ai l'impression, que les artistes, médiatisés, se qualifies de grotesques, pour se protéger, contre des affirmations, de connaisseurs de l'art, qui diront ce n'est, ni nouveau, ni intéressant, et en aucun cas ne fera avancer l'art, par exemple. De cette façon, ces artistes faiseurs seront couverts.
Où est Ben, est ses propos qu'il tenait dans les années 60-70, il manque, à l'avancé de l'art. C'est peut être la seul critique que je puisse lui faire.
Où sont les artistes, qui apportes du nouveau?????????.
Où sont les galeristes, dans la lignée de Vollard??????????????
La nouvelle génération de l'art, c'est Cattellan, et Pérotin?????????????????
Sans prétention, je ne l'accepterais jamais, et je prendrais toujours parti pour le concept valable, et intéressant, et jamais celui de la mode!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Je suis pour Morris, et non pour Judd, c'est le meilleur exemple que je puisse donner.
Amitiés Antony.

2005-08-11

COMMENT CA MARCHE COMMENT CXOMPRENDSRE ?

Bonjour,
l'art qui apporte quelque chose de nouveau, peut et doit être confronté à des manifestes, des confrontations et des théories.
Il faut donc, bien, arrivé un jour, à comprendre le fonctionnement de cette machine qui sert à voir le monde comme il faut, donc il faut que je me pose des contradictions, et je me dis donc,
que je bénis Duchamp,
que les gens ont encore trop le beau dans leurs visions et ne laisse pas assez la place au différend ou au brut, c'est pour cette raison qu'on préfère Judd à Robert Morris,
que pour moi aucun Pop américain ne dépassent une oeuvre des années 60 de Raysse,
que je préfere Manzoni à Klein,
que je suis partisans du Post impressionniste, et beaucoup moins des impressionnistes, oui je préfère Cézanne à Manet,
que je préfère les Happening à la façon de Brecht,
que l'apport de culture d'histoire de l'art me montre et me fais penser que la carrière de Picabia est surfaite, ce n'était qu'un mondain, qui s'est toujours bien entouré,
que Baselitz ne tiendra pas dans le temps,
que Cézanne a sus se faire un nom avec son tempérament,
que je ne gagnerais certainement pas d'argent avec ce genre d'amour, amour pour le vrai ART,
que je préfère de loin les artistes conceptuels aux minimalistes, car leurs visions ne fera que durer et s'agrandir dans le temps, alors que les Minimaux, sont trop limités dans leurs art et dans leurs idées. Prennont Morris, qui pouvait être Minimal au début, et par la suite conceptuel, c'est un artiste que je qualifierais de "Grand", par le fait d'avoir sus s'inspirer de tous, c'est ce qui sépare un bon artiste d'un grand, car Lewitt, Judd, . . . peuvent avec leurs art, dans le temps passer comme trop rigides, pour moi il n'y à pas assez la part à l'imagination, et à la tolérance, pareil pour les impressionnistes, face ou Post impressionnistes. Les conceptuels sont des successeurs du surréalisme, Dada, fauves, Post impressionnistes etc. . Ils ont par leurs idées suent trouver la voie à une succession Duchampienne.
Que Dada, me plait car cela a engendrer des artistes comme Cage, Brecht, La monte Young, Bochner, etc. . . Pour ça j'aime Dada, mais je préfère quand même les surréalistes.
Que j'aime des artistes comme Bochner, qui ne seront jamais dans les sun ligths, mais qui ont fait avancer les choses.
Que je suis fasciné par l'audace et le génie de Présence Pachounnette.
Que pour moi Viallat, est inutile depuis 30 ans.
Que les théories, du à une trop forte masturbation cérébral, des supports surfaces dans leurs cahiers théorique n'a rien apporté dans le monde de l'art, ou peut être pendant 5 ans.
Que Mike Kelley est grandiose, j'aime de plus en plus.
Que Smithon est une révolution, et comme Morris, il ne peut et ne doit pas être catalogué que dans un seul mouvement.
Que César n'est pas encore compris, les gens ne comprennes pas cette force, qu'il à eut à passer de la sculpture classique, aux compressions par exemple, rien que pour ça, il est dans la ligné des Brancusi, pour la sculpture et Picasso par sa vision.
Que Combas est un grand peintre et restera dans l'histoire, comme une icône de nouvelle peinture, parfois même devant les Allemands ou autres.
Que les artistes comme Catellan, sont des spermatozoïdes de grand industriels, et servent à faire de l'argent, pour ensuite permettre à leurs créateurs, d'acheter des Picasso, ou ou des Ryman, en fait acheter des vrais artistes.
Que Serra, est impressionnant tout simplement.
Que Merz, c'est effrayant, mais ne sera compris qu'après une attaque atomique. Quel artiste, quel personnage.
Que Ben sera après sa mort considérais comme artiste à part entière, et unique, inclassable, comme les grands.
Que j'ai vus les derniers projets de Yoko Ono, et je pense qu'il faut la connaître pour pouvoir juger, car on dit qu'elle est obnubilé par la gloire.
Que Annette messager, est une pale copie, de divers artistes et notamment de Boltanski.
Que Boltanski, me plait mais sans plus.
Que Buren, me plait toujours autant, même après lui avoir parlé.
Que Mosset ne me plait absolument pas.
Que Toroni, est ennuyeux, même si Pietro Sparta pense le contraire, et le considère comme un grand peintre dans la ligné de Manet. Moi je préfère de loin Parmentier.
Que Chen Zen était un grand artiste.
Que de David, à Merz, en passant par Morris, Kounelis, Picasso, Poussin, Redon, Gauguin etc. . . Et je finirais sur cela, tout n'est q'une histoire de CONCEPT, et c'est pour cela que pour aimer l'art à ça juste valeur et comprendre les vrais artistes, il faut connaître l'histoire de l'art!!!!!!!!!Si non vous n'êtes bon qu'à aimer les ésteticiens!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Amitiés Antony.

2005-08-12

MANZONI OU KLEIN

Bonjour,
à Londres il ya une exposition la couleurs aprés Klein, je trouve cela très bien, d'avoir un artiste Français autant respecté dans le monde, surtout quand il n'est pas de la génertion Cubistes, voir Impressionnistes.
Mais je me demande ce que Klein serait devenu, et si son concept ne se serait pas, très vite mordu la queue avec les années, si il n'était pas mort très jeune?.
J'apprécies son travail, mais je me demande, si ver la fin de sa vie, ses idées, comme par exemple "La climatisation de l'espace", n'était pas un peu poussées.
Je crois que Manzoni aurait pus allé, bien plus loin, et plus longtemps, car il touchait à beaucoup de choses, et surtout son concept était peut être plus vaste?.
Klein me passionne c'est vrai, mais jusqu'à un certain point, de plus sa passion pour "Les roses croix", m'amène à dire que forcer d'admettre que dans ce genre d'admiration ou de foie, il y a très vite une limite à l'esprit.
Son coté mystique, je crois n'étais pas forcément très positif pour sa création.
Il y a une semaine j'ai acheté un livre sûr Manzoni, et c'est vrai que de plus en plus il augmente ma fascination, exemple "le souffle d'artistes", je trouve cela fascinant, mais d'un autre coté le vide de Klein est magistrale.
Souvent on dit que les deux se ressembles, c'est certainement vrai, mais toutes fois, il y a quand même de grosses différences, mais je n'ai pas encore assez de connaissance et de maturité pour pouvoir l'expliquer, pour le moment je dirais qu'il y avait plus d'audace chez Manzoni, et pourtant Klein et ses anthropométries?
Je ne sais comment expliquer cette différence, comme dirais Duchamp "Inframince". Effectivement il y a beaucoup de similitudes et de différences, mais il y a surtout une différence minime, inframince, mais cruciale.
Si on regarde leurs groupes, Klein et les Nouveaux Réalistes, Manzoni et les Nucléaires, quel groupes est le plus importants?Klein était il vraiment "N. R", Manzoni était il "Nucléaires"?
Pour Manzoni je dirais que dans tout les cas il cherché la même chose, que cherché les fondateurs du mouvement, Baj, Dangelo. Les groupes ne peuvent pas nous dire grands choses, sauf l'état d'esprits des deux artistes. Mais quels groupes étaient le plus vrais?. J'ai mon avis. . . . . .
Manzoni avait du respect pour Klein, il pensait que la peinture s'arrétait à Yves. Mais que pensait Klein de Manzoni??.
Ce message est une sorte de bouteille de secours dans la mer "Ben Vautier". Au cas où vous auriez le temps, j'aimerais avoir votre avis sûr cette prise de conscience. . . . . . . . . .
Amitiés Antony.

2005-08-14

DOUBLE TRANCHANT

Bonjour,
on parle de l'égo dans l'art ou bien du concept, ou du nouveau, mais parle t'on du double tranchant??.
Je suis passionné par les conceptuels, et c'est vrai que souvent cela va de paire avec les minimals, mais de plus en plus je m'aperçoit que c'est un état d'idées, notamment les minimals, à double tranchant.
Car en effet, les amateurs de cet art et surtout les artistes, qui ont vouluent changer l'optique de l'art, en dématérialisant l'oeuvre ont apportés beaucoup, mais je m'aperçois que souvent à leurs tours, ils sont fermés.
Ils prennent souvent Duchamp comme référence, et prônent l'idées avant la réalisation, mais sans donner une part de considération à aucune autres formes d'art. Hors Duchamp n'avait rien contre la peinture, si elle apportée quelque chose. Mais beaucoup de Minimaux, Judd, Flavin etc. . . Ne pouvaient pas entendre autres choses que leurs idées, ce que je trouve dommage.
Moi je prend exemple sur des personnages comme André Breton passionné par tous, et surtout pas enfermé par un seul mouvement d'idées.
Les gens qui représentes les artistes Minimaux, même les artistes comme Art & langage, ne veulent pas entendre parler de Combas, par exemple, ce que je trouve idiot. Je pense qu'il faut reconnaître le talent, la qualité, où elle se trouve, car si non, on fait preuve de mauvaise foie, comme cela c'est vus pour Cézanne.
Alors c'est vrai que cette façon de voir me gêne un peu, cela peut ne pas être le cas à chaque fois, mais assez souvent.
Et peut être également qu'avec ce genre de façon de voir, qui peut être un peu, élitiste, beaucoup de collectionneurs se tournes vers la figuration, aujourd'hui, voir le grotesque, éc?urés.
Moi j'aime l'art, de Cézanne, à Malevitch, à Ben, Cage, Morris, Combas, et aujourd'hui Blanckart, et donc mon état d'esprit, ma connaissance encore minime, certes, me fait comprendre, que pour des artistes comme Judd, où l'idée est primordiale, je ne peut l'apprécier, car trop fermé dans SON idée, je dois reconnaître que son art est important, mais pour moi depuis Duchamp, un artiste est un tout, et lorsque je comprend cet état d'esprit trop conservateur, comme à put faire preuve Judd, Flavin. . . je ne peut l'apprécier.
Pour ma part je vois l'art, comme une succession de choses, de mouvements, d'idées, mais tout doit être appréciés à sa juste valeur, et lorsque je vois ou j'entend, dans des débats, sûr et avec des Minimaux, des discours où la peinture n'a plus sa place, depuis Klein, je ne peut concevoir cette fermeture d'esprits, cela me déplais énormément.
Mais cela me fait comprendre également, qu'il faut être, dans l'art, très objectif, et apprécier la qualité oû elle se trouve, c'est pour cela que j'aime les arts premiers, les impressionnistes, les post impressionnistes, les fauves, les conceptuels, les minimaux, la figurations libres, Dada etc. . . . Car si non, enfermé dans un seul mouvement, ou spécialité, on en vient à ne plus avoir de critères et à devoir aimer un artiste car il est du mouvement que vous défendez, même si vous le trouvez inintéressant, ce que je trouve ridicule. Par exemple pour ma part, apprécier Buren, n'est pas forcément devoir apprécier Toroni ou Mosset, voir pas du tout, pareil pour les Nouveaux Réalistes, j'apprécis Hains mais beaucoup moins Rotella, etc. . . .
Amitiés Antony.

2005-08-15

EST CE VRAI

Bonjour,
je me demande si j'ai raison de penser que ;
Viallat est castré depuis 30 ans
que j'ai l'impression de voir deux Arman, un entre 60 et 70, et l'autre 70 à maintenant, est ce possible de faire des poubelles pour ensuite faire des bronzes???
que Louis Cane est un tapissier,
que Sosno, Farhi, devraient être employés à la ville de Nice, mais cela ne paye pas assez??
que Venet ne sera jamais Morris, ou Serra,
que Nice est devenu un centre de fausse culture
que le Mamac est un désastre par son entretien, et par ses expositions,
que les galeries de la rue Louise Weiss ne dureront pas, le temps les aura à l'usure, c'est inévitable quand il n'y à pas de qualité, par contre je respecte Air de Paris,
que l'artiste qui fait des Jeans, et pour lequel je ne cherche pas à me souvenir le nom, est bien à l'image de la ville Nice, à coté, et sinistré, c'est bien de l'éxposé sur la promenade, cela montre bien le respect de ce qui c'est fait à Nice et montre bien également, le niveau dont fait preuve les incompétents et ignares, qui s'occupes de la culture à Nissa,
que l'on à perdu Nahon, mais on gagne Peters, je me demande si on reviendra un jour aux vrai valeurs??
que Hains, va passer à la postérité ou dans anonymat, je n'ai pas d'avis,
les jeunes amateurs, aujourd'hui critiquent les artistes comme Ben, qui font des produits dérivés, mais respectent le marché de Catellan, et des galeries comme Perrotin, cela montre bien le degré de culture,
que les anglais ont trouvés Hirst, et delà il pourrait faire n'importe quoi, cela serait considérait comme génial,
que Parreno et toutes la clique ne m'interesse pas, je n'y arrive pas,
que de plus en plus les galeristes, les amateurs, les artistes, préfèrent regarder les publicités, les séries américaines, plutôt que l'histoire de l'art pour avancer, ou créer, c'est peut être l'art de demain?????
que dans les théories art & language, ce qu'il y a d'intéressant c'est leurs théories, sûr le fait d'exposé des idées, le problème c'est que Morris, Weiner, étaient déjà là, alors je n'aime pas, en plus trop fermé, je préfère de loin Bochner, rien à voir, plus vrai,
que le problème qu'il peut y avoir entre les Minimals et les conceptuels, est le même qu'il y avait entre les Impressionnistes, et les post impressionnistes,
que Malevitch était moins, dans son travail, intellectuel que Kandinsky, donc plus vrais??
que les gens sous estimes encore la force de l'art de Duchamp, il n'en sont encore qu'à son époque peinture, exemple les peintres d'aujourd'hui qui sont prisaient,
que je me demande si un jour on reverra un Ambroise Vollard
qu' il n'y a pas longtemps que Lepage est partit, qu'elle différence entre un puit de culture artistique et non porté sur l'argent, et les galeristes d'aujourd'hui, quel contraste, oû va t'on???
qu' à Nice il y a toujours les même personnes dans les vernissages, c'est déprimant, vraiment,
que j'ai encore bien des choses à dire, mais pas encore l'age pour les dire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ;
Amitiés Antony.

2005-08-17

DUCHAMP UN EXEMPLE POUR BEAUCOUP

Bonjour,
je viens de tomber sûr un livre que j'avais acheté il y à quelques temps, livre de Naumann "L'argent sans objet", qui parle de la vie de Duchamp face à l'argent, problèmes matériels etc. . ,
J'ai retenus bien des choses sûr la philosophie de Duchamp, et j'essais parfois de mettre cette pratique face aux problèmes de tous les jours, mais dans ce livre, que je trouve passionnant, quand on aime le personnage, il à bien des choses intéressantes, mais pour le moment il n'y a que quelques phrases qui me sautent au visage, et pour lesquels ils faut que je parle, voici donc ces morceaux choisis ;
Duchamp parle des artistes qui répètent souvent les même tableaux, où motifs (certainement pour Warhol)Duchamp dit ;
"Ils ne font plus de tableaux ils font des chèques" pied de nez à son "chèque Tzanck", dessin à l'encre qu'il avait donné à son dentiste. .
Un autre passage, où une galerie était venu le solliciter pour faire des éditions, et où Duchamp avait répondu qu'il ne ferait rien d'autant d'argent, sa pension de 40 ou 50 dollars, lui suffisait, une autre fois on lui avait proposait 10. 000 dollars, pour sa nouvelle production, il refusât également.
Une autre phrases à retenu mon intention ;
"J'ai compris à un certain moment qu'il ne fallait pas embarrasser la vie de trop de poids, de trop de choses à faire, de ce qu'on appelle une femme, des enfants, une maison de campagne, une automobile. Et je l'ai compris heureusement, assez tôt. "
Et pour finir, une phrase que biens des artistes devraient méditer, Cabane avait demandé à Duchamp sûr, si de courter des pièces ne le gêné pas, car Marcel s'était insurgé sur le commerce de l'art, et donc de courter des artistes ne le gêné pas??Duchamp de lui répondre ;
"Non il fallait bien vivre. C'était simplement parce que je n'avais pas trop d'argent. Il faut bien faire quelque chose pour manger. Manger, toujours manger et faire de la peinture sont deux choses différentes. On peut très bien faire les DEUX simultanément sans que l'un DETRUISE Autre. . . . . . . . "
Amitiés Antony.

2005-08-17

JE SUIS HEUREUX

Bonjour,
je suis heureux car,
j'arrive à me situer dans l'histoire de l'art, mes préférences commences à se sentir, j'ai l'impression d'avoir une pensée indépendante, aujourd'hui j'ai laissé aller mon esprit et l'idée qui en est sortit est "de développer ma compréhension du manifeste réaliste de Pevsner et Gabo, cette pensée ma dit " tu verra c'est encore plus intéressant que tu ne le crois, et tu verra également que Tatline est encore plus important",
je suis heureux car ma passion est beaucoup plus harmonieuse, et j'arrive à vivre plus normalement, car je fais la différence, avec qui parler de l'art, ou non,
je suis heureux car j'ai fini mon septième livre sur le travail de Duchamp, et je sais que un jour j'aurais une signature de lui,
je suis heureux, car ma famille a compris, que je n'aurais pas une vie de famille avant longtemps, et je suis doublement heureux, car il ne me demande plus de litho ou dessin de Ben,
je suis heureux car j'ai parlé, par mail, certes, mais quand même, à, Mollet Vieille, pour qui j'ai un grand respect,
je suis heureux, car je peux parlé de Smithon, Serra, Kounellis, Morris, comme de Cézanne, Vollard, ou même des peuples de l'île Kodiak, ou Iatmul d'Océanie, mais à qui??
je suis heureux, parce que je peux allé dans n'importe quel lieu de l'art, personne me connaît, mais moi je les connais, souvent j'écoute, je me rappel d'une fois où j'écouté une conversation, Rue de Seine, à la Palette, les trois marchands, parlé de la côte de Combas, entre parenthèse, discutions de crétin, ignare,
je suis heureux, car Ben ne me prend plus pour un Arsen Lupin, ou je ne sais quoi, je suis heureux qu'il ne se méfit plus de moi, enfin j'éspere,
je suis heureux, car je me dis qu'à Nice il y encore Matarasso, j'aime l'entendre me parler de l'achat de son monochrome, que Klein lui avait emballé dans un kimono,
je suis heureux car mon père me demande si je connais tel ou tel artistes,
je suis heureux car ma passion est bien situer, je sais maintenant ce que j'aime, ce que je respecte, ce que je déteste, ce qui a fait avancer l'art, ce qui n'a rien fait, etc. . . . . . . . . . . .
je suis heureux car à Paris, je connais des gens qui se demande pourquoi je ni vis pas, cela me donne de l'importance,
je suis heureux car j'ai parlé de l'édition que je possède de Breton, avec envois, à un libraire de Paris, il était vert de jalousie (Il ma coûté cher, mais certain on la bible, moi j'ai Breton),
je suis heureux car je vais acheter Marchand du sel, de Marcel,
je suis heureux car ma passion pour Duchamp se stabilise, elle est toujours là, mais j'arrive à la contrôler, avant elle était permanente, c'était épuisant, je crois qu'à force d'apprendre elle bien plus en osmose avec mon esprit,
enfin pour finir je suis heureux. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Amitiés Antony.

2005-08-19

QUI RESTERA DANS L'HISTOIRE DE L'ART

Bonjour,
qui restera dans l'histoire de l'art?
Le temps montre que bien des artistes ont apportés leur contributions à l'art, mais combien seront considérés et cités dans les livres de l'histoire?
Depuis la nuit des temps, cela ce passe de cette façon.
Je lis l'histoire de certains mouvements, exemple Dada, les Surréalistes, les Constructivistes, Etc. . Si on approfondit, on s'aperçoit que des artistes, des personnes ont apporté un souffle nouveau, à un moment très précis, mais ce n'est pas pour autant qu'ils seront considérer, on qu'ils auront une côte, bien au contraire, certains on même ouvert la porte, à des théories, que d'autres on développés, et c'est ces dernier qui seront concrétisés, les autres trop novateurs seront mit à l'écart.
Je pense à Tatline, qui à posé les bases du constructivisme, mais si on survole, il est facile de penser que c'est véritablement Pevsner, et Gabo, qui ont posés les bases dans leur manifeste réaliste, ce qui est vrai, mais il font prendre en compte Tatline, qui a véritablement posé la pierre pour ce mouvement, 5 ans avant les frères, mais combien en sont conscient, si on approfondit pas, et surtout si on écoute les résultats des ventes, ce n'est pas évident, on peut penser que Tatline est venu après.
Je parle de ça, car j'ai ce problème avec Cage face à La Monte Young, je sais que ce dernier a des différences de son, et représente un pied de nez, mais je ne peux avoir un avis sure et certain sur La Monte, était il un suiveur, un meilleur artiste que Cage, juste un pied de nez???Je ne sais.
Toujours est il, que même au temps des impressionnistes, le cas des suiveurs était présent.
Mais je me demande si Pissarro était un suiveur, de Cézanne, ou à contribuer à développer l'art de ce dernier, mais alors un artiste peut servir également de maillon, de contribution à un autre????
Et Picabia, considérait dans la grande bourgeoisie comme un grand artiste, je pense qu'il était, certes provocateur, mais je pense également que c'était un suiveur de Tzara, et surtout de Duchamp.
Radicalisons l'art, pour dire qu'aprés Cézanne qui représente les piliers de l'art. Peut on dire Matisse, Picasso, Malévitch et Duchamp?????De là, on peut commencer à ce demander qui, autour de ces quatre artistes son des suiveurs?Non trop radicale.
Exemple de copieur ; Calzolari. . . . . . . . . . .
Peut être faut il faire comme les galeries de Paris, pour savoir qui est un bon, ou mauvais artistes, ou un suiveurs, c'est à dire ouvrir le catalogues des côtes. . . . . Ce qui demande moins de connaissances. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Amitiés Antony.

2005-08-20

INSTITUTIONS ECOLES COMME DISAIT BASQUIAT

Bonjour,
faut il croire aux institutions, aux professeurs, aux écoles, pour comprendre et crée l'art?
Je me rappel de ce professeur d'art plastiques, qui dès le début de l'année, se montrait tel un artiste incompris en classe, devant des élèves de 15 ans, je me rappel que ce même professeur, une fois lui avoir fait comprendre, que j'avais des bases, par mon père, agissait différemment et me regardait différemment, comme si il ne pouvait plus trop faire son spectacle, préparé devant ses toiles de peintre raté.
Mais les institutions, ont toujours eues un train voir trois ou quatre, de retard, voir même un esprit conservateur, prenons l'exemple de Cézanne, qui toute sa vie, a était refusé dans les expositions, et qui avait du faire sa propre expo, chez Nadar, mais ça c'est encore autre chose. Le premier marchand de Cézanne, fut Vollard. Je pense que c'est peut être pour cela qu'Ambroise avait une dent contre les musées ou institutions, il avait certainement comme exemple le traitement qu'avait subit Cézanne.
Mais de tout temps, ces lieux académiques, je dirais, par moment d'aliéné, ont toujours suent se tromper lourdement sûr le destin des artistes, je pense aux salons de la jeunesse, des indépendants etc. . . .
Aujourd'hui, dans les écoles d'art on apprend Bertrand Lavier, Hyber, car se sont des artistes propres, copieurs, ou inutiles, qui servent à faire croire qu'on peut encore déranger, mais en fait ils sont la matérialisation du mot "Démagogie". Les avants gardistes, comme dit si bien Buren, "travaillent en sous sol". Ils ne sont pas cités dans les écoles, ou institutions, car ils représentes le contraire, de toutes cette aliénation.
La Villa Arson, où les gens pensent connaître l'histoire de l'art, et vous balances à tour de bras, des mouvements, du début des années 30, 40, 50, pour vous expliquer certains jeunes, quelle prétention, et surtout je ne crois pas que Picasso, Combas, ou Basquiat cités des mouvements, toutes les trente secondes pour expliquer leurs gestes. Citer des mouvements est important même pour un artiste, surtout pour se situer, mais pas de la façon que font ces personnes.
Moi je n'ai suivit aucun cursus en Art, en tout les cas, en école d'art, je n'affirme pas que c'est la meilleure façon d'apprendre et de comprendre, mais j'ai peur de ces écoles qui ont pour professeurs des artistes ratés. Généralement, un étudiant sort d'une école tourne quatre, cinq, ans et voit qu'il n'arrive à rien, se prend pour un artiste incompris, et devient prof, avec un esprit prétentieux, orgueilleux, jaloux, aigrit, et se croit au dessus de tous, voici la caricature. . . . . . De beaucoup. . . . . . . . . . . . . . .
Duchamp refusait avec son NU, est encore un exemple de l'imbécillité des institutions et ou des salons, surtout que quelques années plus tard, il eut un sucées, à l'Armory de New York. . . . . . . .
Et Van gogh, et Hains, et Cézanne, et . . . . . et. . . et. . . et aujourd'hui, on adule des artistes avant même qu'ils disent quelque chose, en exemple Hirst, Catellan, ce qui prouve bien le malaise de l'art. . . . . . . . . . . .
Un de mes meilleurs exemple Broccolichi, qui tourne et tourne, d'institutions socialo, en galerie Mitterrandiste. . . . . . . . . . . . . . . . Qu'elle déprime. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Institutions écoles, etc. . . . "C'est tout de la même merde. . . . . ", comme disait souvent Basquiat, pour telles ou telles choses.
Amitiés Antony.

2005-08-21

MONACO AFRICA

Bonjour,
pour ma part je serais très honoré que vous me fassiez une place sûr votre site, ma passion trouverait un médium pour s'exprimer.
Je reviens de l'exposition africaine de Monaco, je la trouve très bien, il faut énormément de temps pour tous voir, mais il y a véritablement de très belles pièces, dont quelques belles Baoulés, des très belles oeuvres d'artistes Fang, etc. . . . Mais surtout j'ai étais impressionné de voir une statue Bangwa, car très belle mais surtout car elle appartenait à Helena Rubinstein, et fut photographié par Man Ray, ce qui ma fait vraiment traverser le temps, je la connaissait par l'intermediaire de livres sûr l'art, il y avait également une figure de reliquaire Fang ayant appartenu à Derain, c'est cela qui me fait rêver, les anciennes collections.
C'est vraiment une belle expo, moins esthétique que celle de Warhol, peut être certaines pièces auraient dues être sûr des socles tournant, pour pouvoir montrer les sculptures et les patines entiére.
Espérons qu'un jour il refasse une exposition, du même type mais cette fois çi, sûr l'Océanie.
Je trouve interssant que l'expo se finisse sur une sculpture de Picasso, avant de reprendre sûr des sculptures d'art contemporain africain.
En sortant j'ai vu des vaches, et je me suis souvenus que Ben en avait fait une, mais je ne l'ai pas trouver, je ne suis pas restais longtemps, à Monaco, c'est étrange, on dit que c'est la ville la plus protégée, mais alors pourquoi je ne suis pas rassuré à chaque fois que je suis là bas. J'ai peut être peur de ne pas voir un stop, je me demande comment ça peut finir, si on brûle un feu rouge?.
Toujours est il que ma passion pour certaines oeuvres d'arts premiers, trouve sa raison, lorsque je vois ces sculptures annonçant les mouvements historiques de l'art, et ses patines d'usages. Je suis heureux également car mes quelques pièces, tiennent bien la route, notamment ma Baoulé, je suis content de les avoirs sur mon étagère, je comprend ce que ressentait les Kerchcache, Breton, Gaffé, etc. . . Quelles vision du monde vous avez quand vous pouvez comprendre qu'un reliquaire Fang, annonce le cubisme, ou qu'un masque surmodelé Iatmul fait penser à l'art informel, ou au surréalisme.
Je suis qu'au début de cette conception, de la vie, et de l'idée, et j'ai encore bien du chemin à faire, mais c'est tellement passionnant. . . . . . . . . . . . . . . .
A bientôt Antony.

2005-08-23

JE CROIS EN LA TELEPATHIE

Bonjour,
aujourd'hui très court, juste une phrase pour dire ce que je suis et mes positions.
Mon humeur, ce qui me motive, ce que je crois, et plus encore, est résumé dans le fait que je crois plus en la parole de Desnos, qui disait parler par télépathie avec Rrose Sélavy, établit à New York, qu'en la religion, d'où qu'elle vienne, en la politique, au sport, aux gens biens éduqués, aux "Bonjour" de l'autre enfoiré, aux aides humanitaire, aux galeries, aux paroles de profs d'art, aux discours, aux conférences de la Villa Arson que j'ai entendus cette année, etc. . . . . . . .
Amitiés Antony.

2005-08-25

MAIS OU BIEN VIEILLIR

Bonjour,
je vais avoir 26 ans, le 2 octobre (jour de la mort de Duchamp), et beaucoup pourrons croire que mes questions, ou mes positions, sont prétentieuses, mais pas du tout, le texte qui va suivre, sert pour le présent et le futur, à savoir qui a mal vieillit, ou a stagné dans l'art.
Par exemple Viallat à mal Vieillit, je ne trouve pas que son concept, et surtout ses idées ont évolués, depuis l'époque support surface, et la pensée de la déconstruction du tableau. Ce n'est pas parce que j'apprécis Buren, que je dis ça, mais je trouve, que dans l'oeuvre de Viallat, aujourd'hui, on peut voir que c'est un professeur.
Mon père apprécies beaucoup Boltanski, pour ma part ses réflexions m'interesses pas mal, mais avec le temps, il vieillit mal.
Je m'interroge beaucoup également sur Yoko Ono, on peut lire dans certains livres qu'elle est au début de Fluxus, est elle vraiment intéressante??Je trouve qu'il y a pas mal de bonnes choses, mais le problème est que l'on dit qu'elle ne pense qu'à la gloire, si c'est la vérité, on peut dire qu'elle vieillit mal. Je n'est pas d'avis, dois je écouter les ragots???Pourtant j'ai vus une émission, où elle présente ces dernières idées, que je trouves intéressantes.
Aujourd'hui, on a tendance à ressortir, les Pops artistes Américains, laissés de cotés. Je sais qu'on ressort Rosenquist, pour ma part, il n'a plus rien à voir, avec le Pop qu'aime les gens aujourd'hui, je crois qu'il a vraiment raté le train.
Si on aime Warhol pour ce qu'il n'est pas, il est toujours moderne, mais si on aime Rauschenberg, Warhol a t'il bien vieillit?
Certains, disent que Pollock, c'est suicidé, dans l'accident de voiture, parce que il était arrivé à cours d'idées.
Ce qui pose également une autre question, qui est ; quand un artiste va loin dans le "Non art", il arrive dans son propre cul de sac, que peut il faire après, se répéter, ou arrêter???
Exemple, Raysse est allé très loin dans les années 60, et aujourd'hui, il fait tout autres choses, je pense que c'est tout à son honneur, il n'est pas une oeuvre de Raysse, où l'on peut dire "c'est du déjà vu".
Mais Klein, jusqu'où aurait il pus aller???Sans tomber dans le déjà vu, ou le n'importe quoi, ou esthétique, ou la surproduction??.
Malevitch est l'exemple à suivre, si on prend le fait qu'il soit allé très loin dans son Suprématisme, que pouvait il faire????Si on connaît son oeuvre, on sait qu'il reprit la figuration, et sa décomposition, pour arriver à ses personnages sans visages. Je trouve cela vraiment fantastique.
Duchamp, No comment, par l'évolution perpétuelle, et l'ouverture des portes.
Mais on peut et il faut, prendre en considération, Présence Pachounette, exemple d'artistes purs.
Aprés cela, je me pose la question, du que signifie l'exposition de Rauschenberg?.
En effet, je connaissais, ses sérigraphies, sur métal des années 80, mais je fus surpris de voir les autres pièces, que j'aurais pensé être datées des années 60, 70, hors elles étaient de 85, 88, 89.
Sommes nous en présences, de multinationale de l'art, ou plus aucunes questions, n'est acceptables, et si c'est là, c'est là, basta???.
Où sont les puristes???Scharzkogler, en se coupant morceaux, par morceaux, son sexe, Gina Pane, Eva Hesse. . . . . ??, je n'aurais pas la prétention de proposer mes idées.
Aujourd'hui, très peut d'artistes sont en perpétuels avancés, mais les premiers qui me viennent sont, Hains, et surtout Morris, qui comme Malevitch, a fait preuve de grandiose. Attention, ce sont des artistes, assez vieux, mais il faut cela, de longues années, pour pouvoir juger, je pense.
En fait tout ça pour dire, que si vous prenez ces lignes de texte, vous pouvez vous demander ce que deviendront certains artistes, d'aujourd'hui dans leur évolution à chacun. . . . . . . . . . . .
Amitiés Antony.

2005-08-27

BIZNESS IS BIZNESS

Bonjour,
qui peut m'expliquer, comment des artistes peuvent atteindre de tel prix aujourd'hui.
Je parle pour les jeunes artistes, car je n'ai rien contre les prix, que peuvent faire Picasso, Rauschenberg, Rotella, etc. . . En vente.
Je pose juste la question, qui est derrière les prix de Hirst, les frères Chapman, Barney, Catellan, etc. . . . Car leurs valeurs à quadruplé pour certains, voir à gagner dix fois plus.
Qui est derrière tous cela??. Pas de simples collectionneurs, mais de riches industriels, qui trouve en l'art des valeurs refuge.
Cela à toujours était comme ça, sauf qu'aujourd'hui, nous sommes en présence d'investisseurs, qui créaient leurs propres artistes. Car au paravent une personne qui voulait acheter pour un placement, un tableau, acheté des artistes reconnus, moderne ou contemporain, mais aujourd'hui, on vous présentes des artistes, vous n'avez même pas le temps, de les connaître qu'ils valent déjà très chers, ils sont reconnus, et parfois même placés dans les musées, très rapidement, afin, que leurs valeurs monte très vite. Saatchi, à monté très haut Hirst, pour le lâcher il n'y a pas très longtemps.
Un bon exemple également d'artiste intègre, comme il sait que la peinture des années 80 revient en force, Hirst, se met à peindre de la même façon, et Gagosian le vend.
Le phénomène d'inflation intense se produit lorsqu'on apprend que quelqu'un d'important achète un de ces artistes.
Le meilleur exemple, cette année à New York, un Catellan, c'est vendu pour 1 ou 2 millions, après la vente les gens, se demandaient si Pinault avait encore le même, (la pièce était tirée à 3), mais qu'est ce que cela signifie???Tout d'abord, que ne nous sommes pas dans le milieu de l'art, mais dans du Bisness, comme la bourse, et deuxièmement, que les qualités des artistes sont inexistantes, et que si ils atteignent ces prix, c'est en aucune manière, grâce à leurs talents, c'est indépendant tout ce qu'il représente.
Je pense que dans 20 ans on dira de ce genre d'artistes "Oui c'est celui qui faisait partis des artistes montés, par les industriels. . . ".
Ces artistes ne tiennes pas compte du passé, ils se foutent complètement du déjà fait, ou de l'authenticité. J'ai appris, que les frères Chapman, que je estimais déjà pas beaucoup, car je pense que Bellmer, et Ernst, si on connaît l'histoire les effaces complètement, bref, j'ai appris qu'ils avaient retouchés des gravures, de Goya, et depuis je les méprises.
Ce que je veux dire, c'est que lorsque vous les entendez parlés, tous ces artistes, vous comprenez, qu'ils ne sont pas là, pour l'art, mais que pour l'argent, et rien d'autres, il n'y à aucune passions véritable, aucune respect.
Mais je pense également que cela va bientôt retomber, surtout lorsque des gens, qui auront suivis la mode, ou qui se seront pris, pour Pinault, seront ruinés, on reviendra à la qualité, car les gens qui montent ses artistes, savent quand les lacher, contrairement aux autres qu'ils les achétent quand ils ne valent plus rien. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Amitiés Antony.

2005-08-28

QUAND LES FRANÇAIS DEFFENDENT LEURS ARTISTES

Bonjour,
si on se pose la question, qu'elle différence y a t'il entre la France et les autres pays?On peut se dire au moins une chose, les pays étrangers défendes leurs artistes, contrairement à la France.
Des plus anciens, aux jeunes de l'art contemporain, le problème est toujours là.
Exemple avec Damien Hirst, du coin le plus perdu dans l'Angleterre au centre de Londres, on connaît Hirst, parce que on le représente, il fait beaucoup de commande publics, etc. . . . J'ai un amis qui était à Londres, et qui ma parlé de Hirst, pourtant il n'a pas grand intérêt à l'art, tout ça parce qu'il l'avait vus, sûr des magazines, et dans la rue, en France, connaît on Combas, par exemple, quand on a rien à voir à l'art. ??.
Ce que je veux dire, c'est qu'en France pour être reconnus par ses compatriotes, il faut avoir la reconnaissance aux Usa, ou ailleurs, c'est ce qui c'est passé pour Duchamp et bien d'autres.
Arman, vaudrait il aussi cher, si il n'avait pas été à New York??.
La différence qu'il y a entre Rotella, et Hains????Pour ma part je préfère de loin Raymond, mais comment se fait il que Rotella, coûte aussi cher?. Mis à part d'autres réponses, je peux dire que c'est parce il est soutenu par tous les Italiens.
Parlez des futuristes aux Italiens, ou des nucléaires, parlez de Manzoni, il ne vous répondes même pas, car pour eux, ce sont des icônes, et il n'y a rien à dire. J'ai rencontré personnes, qui parle des Nouveaux Réalistes, ou tout autres mouvements français, avec autant d'ardeurs, que les Italiens, lorqu'ils parlent de leurs artistes.
Allez acheter un artiste Italien, en Italie, c'est quasiment impossible, pareil, si vous avez un de leurs artistes, ils ne vous laisses pas partir si vous ne leurs vendez pas. Je pense que c'est comme ça qu'on défend, en partis, un artiste.
Je ne parle même pas des Américains.
Voilà donc le problème, que nous avons, encore récemment en laissant partir la collection Pinault. J'ai entendus dire que la ville veut construire un musée, et oui c'est administratif, c'est fonction publique, là les syndicats autorises, le pire, si je ne me trompe pas, c'est qu'ils vont demander des pièces à Pinault.
Changeons de contexte, j'ai appris que pour la prochaine Biennale de Lyon, on a invité la Monte Young, je trouve que c'est bien de confronter des anciens, à la jeunesse.
Il faudrait que le contexte de l'art contemporain change, et arriver à parlé, comme c'est ailleurs de plus en plus le cas à Paris, de parler du problème qui concerne cette façon de monter des artistes très rapidement pour les faire retomber aussi vite.
Amitiés Antony.

2005-08-29

IMPORTANT

Bonjour,
hier soir je vous avez envoyé le message çi dessous, mais j'ai plusieurs réponses, me disant que vous ne l'aviez pas reçus. Je me permes donc de vous le renvoyer.
Amitiés.
Ps ; j'ai bien aimer la dernière News Letters, sur Brecht.
Pour ma part je préfère les Happening à sa façon, c'est vraiment une force de la pensée.

Bonjour,
pour ma part je serais très heureux d'avoir une petite place sûr votre site, si vous pensez que j'en suis à la hauteur.
Je serais très heureux par ce fait, de pouvoir m'exprimer sûr l'histoire de l'art, de manière non académique, c'est d'ailleurs pour ce non académisme, que je vous envois régulièrement des messages, pas parce que vous êtes à Nice, pas par rapport à mon père, non plus pour une histoire d'ego, ni même pour me faire bien voir, mais simplement parceque vous êtes la seule personne que je connaisse qui a cette connaissance, de l'art, connaissance objective, que j'admire, comme j'ai pu la trouver chez des autodidactes, comme Breton.
Si vous vous demandez ce qui me fait vivre pour l'art, comme vous me l'aviez dit au téléphone, c'est pour une simple et unique raison, cette façon de voir la vie autrement qu'elle nous ait proposée dès la naissance.
Sur cette passion de l'art, est né ma passion pour l'histoire de l'art, j'admire ces gens, ces artistes qui ont réalisés l'avant garde, et je me fascine à voir comment tout se succèdes, de Cézanne, à Malevitch, à Tatline, à Breton, à Hains etc. . . . Tous ça me fascine et c'est pour cela, que je serais très honoré de pouvoir le mettre par écrit, afin que d'autres puisses lire, ce que peut être l'avant garde de 1910 à celle d'aujourd'hui, par les yeux d'un jeune amoureux de l'art.
Je n'ai que 25 ans, mais chaque fois que j'ai rencontré des gens de l'art, à chaque fois il y avait un partit pris, par exemple pour les Minimals, chez qui ils n'y à pas de considérations pour des artistes comme Combas. Je serais très heureux de pouvoir mettre par écrit les rapports, et la succession qu'il faille voir, entre ces mondes, entre ces mouvements.
Donc si mes écrits en forme de chroniques peuvent trouver un intérêt à vos yeux, j'en serais le plus ravis du monde, j'ai tant de questions, d'avis, d'exemple à citer, pour faire comprendre ou voir.
Amitiés Antony.

2005-08-30

ARTISTE VENDU

Bonjour,
j'ai vus qu'à New York, il y avait une exposition de Smithson, cet artiste me fascine, je sais que Spiral Jetty réparait, car le niveau de l'eau baisse, comme si c'était un signe. Je pense que Smithson est un de ces artistes inclassables, pour lequel on parle de Land Art, de Minimal, de construction etc. . . Sans jamais savoir ce qu'il en ait réellement.
C'est pour moi les plus importants, ces artistes, qui ne sont pas enfermaient dans un seul mouvement.
Ont parle souvent des angoisses des artistes, mais est ce vrai que ces angoisses soient productives??.
Si on regarde Munch il apparaît que oui, car une fois guérit par un psychologue, il ne peignit plus jamais de la même façon, alors qu'est ce que cela signifie???.
Combas, était magistrale dans les années 80, mais maintenant chez Peters a t'il toujours quelque chose à dire??.
La chance qu'ont les artistes angoissées par nature comme Ben, c'est que l'argent ne peut pas leurs enlever cette paranoïa créatrice, contrairement à des artistes comme Arman, qui a vut son implication dans l'art devenir démagogique, bourgeoise, grâce à l'argent, car à leur début le manque leur inspirait beaucoup, mais par la suite, les Suites dans les Hôtels, ont eux raison de leurs créations.
Mais alors faut il être paranoïaque pour créer??. Je n'aurais pas la prétention de répondre à cela, n'étant pas un artiste.
Ce qui est sûr c'est qu'une personne qui est bien dans ce monde, n'a pas de raison de créer quelque chose.
Je pense, dans ce contexte de questions, qu'un des artistes qui a relatés le mieux son époque, était Schwitters (Merz), à chaque fois que je vois ces tablaeux j'arrive à ressentir les problèmes de l'époque, dans l' industries ou autres. . . . . .
Comment un artiste qui gagne très bien sa vie, peut il encore parler de problèmes de sociétés, sans faire de démagogies. ????.
Que serait devenu Basquiat, par la suite, aurait il eut un sens après 20 ans de créations, serait il devenu un mondain?????
La chance qu'à eut Warhol, c'est que son concept tenait la route, même dans le milieu de la mode, ce qui me fait dire, que Warhol a ses limites, dans son art, et que si on cherche bien, il ne révolutionne pas tant l'art, que l'on a bien voulut le faire croire. Les artistes comme Brecht, Rauschenberg, Cage, ont faient quelque choses. Peter Roehr, n'a pas eut la même médiatisation que Warhol, pourtant très intéressant.
J'admire des artistes qui ont apportés une rupture, mais j'admire également ceux qui ont apportés une contribution, pour faire avancer l'art, comme Bochner, ils sont moins médiatisés, mais pour moi ils sont aussi important.
Le problème est que la critique de l'art aujourd'hui, valorise des artistes, de Publicité, plutôt que des artistes de qualités. Je crois que ce problème est de plus en plus croissant depuis les années 80.
Amitiés Antony.

2005-08-30

KOOONS

Bonjour,
ce matin je parlais des artistes qui avaient perdus, pour certains, leurs créativités par rapport à l'argent.
Mais je viens de tomber sur une interview de Koons, et cela ma fait penser à ce que j'avais dis.
En effet, Koons, pour qui la côte n'est plus à prouver, et qui dépasse des prix colossaux, a dépassait le stade de la question "artiste vendu?". Je pense qu'il n'a rien perdu, avec les années, et l'argent, de sa création et de ses motivations d'origines.
Je trouve cela fascinant de voir avec quel respect il parle tout d'abord de l'apport de Duchamp, et de son envies de créer, encore et toujours.
Je crois que c'est un des seuls artistes, à ma connaissance, qui à trouver une création dans le marchandising.
J'avais vus sa sculpture "Diamond", et j'avais trouvé cela impressionnant, mais après son explication, et sa signification, je trouve cela incroyable, surtout que l'idée rentre en perfection avec ses idées premières, et donc prouve bien son statut de Néo-conceptuel, comme l'avait décrit les critiques de l'époque. En effet Diamond parle de l'envahissement d'un ovule par des spermatozoïdes, on pourra toujours dire que c'est tiré par les cheveux, mais pour moi cela rentre en accord avec l'idée que j'avais de lui, surtout quand on connaît ses premières oeuvres.
Je crois que Koons, n'a rien perdus de ses début, et il est un des artistes que j'apprécit car il est, dans la ligne de l'histoire de l'art.
Certains parlaient, encore aujourd'hui, qu'il était la succession de Warhol, pour moi il est bien plus fort, car il touche à beaucoup plus de sujet que lui, et même sur son lieu de prédilection, la Surproduction, Koons, est plus fin, plus profond, plus artiste.
Je n'ai pas pour habitude d'épiloguer sur des artistes, à part Duchamp, mais c'est vrai que Koons, m'interroge beaucoup, surtout sur des sujets qui me plaises.
Amitiés Antony.

2005-08-31

ART BRUT CONTRE VILLA ARSON

Bonjour,
comment savoir qu'un artiste tient un concept nouveau??Comment se dire "lui apporte du nouveau"???.
En effet, comment, avec tout les artistes qu'ils existent, comment savoir en qui croire?. Car combien percerons, et combien resterons dans l'histoire???.
Je ne parle pas de savoir, qui acheter, car aujourd'hui, il suffit d'aller dans une soirée, Parisienne, au V. I. P Room, et vous saurez qui acheter, pour gagner de l'argent.
Je parle pour qui se demandes, comment on fait les Vollard, et autres, pour déceler le génie. Je pense, que pour comprendre comment et pourquoi Malevitch, Matisse, Cézanne, et autres sont autant important, il faut connaître l'histoire de l'art, car de ce fait, vous comprendrez que tous ces artistes sont une successions, même si parfois ils ont créaient une rupture, une cassure, vis à vis d'une succession, cela s'inscrit encore plus dans l'histoire, exemple avec Malevitch, Kandinsky, Mondrian.
Pareil, aujourd'hui, comment savoir qu'un artiste est intéressant?. Pour ma part, je me demande toujours où il peut se situer dans l'histoire, également il faut que cela plaise, mais en tout les cas toujours se connecter à l'histoire. Exemple, j'apprécies un artiste, Olivier Blanckart, j'apprécies son travail, car je vois des traces, de l'histoire de l'art, et également j'apprécis, ces artistes, qui traites, des sujets, de la vie quotidienne, Blanckart, relate la vie de S. D. F, comme Schwitters, parlait des problèmes de son époque.
Si une référence, à un passé, n'est pas compris, il se passe ce que l'on vit aujourd'hui, avec la non culture.
Par exemple, à la Villa Arson, où tout ce qui est au mur, doit être considérait comme beau, merveilleux, respectable, nouveau, etc. . . . . J'ai un peux cette impression, qu'avait les Surréalistes, lorsqu'ils parlaient du beau, et du merveilleux. Pour une école d'art, je pense que la Villa Arson est le parfaite exemple de l'aliénation.
Pour ma part je me retrouve dans l'idée de l'art Brut.
Je crois que c'est cela l'histoire de l'art, savoir comment et pourquoi certains mouvements défendaient des idées. Car de ce fait, vous pouvez vous faire un avis, et ensuite libre à soit d'aimer ou pas. Par exemple je respecte, plus l'idée de l'art Brut, plutôt que les ?uvres réalisaient. Je pense que l'art Brut qui se levait contre cette académisme, que l'on retrouve dans les écoles, ou d'autres institutions, est l'exemple de ce que l'art doit être.
C'est très dure, pour parler aussi librement, si on est dans une école, et j'en suis conscient mais doit on se taire alors??.
Non, car les écoles anticipes le problème de l'histoire de l'art, et rend la compréhension "en histoire Démagogique".
C'est pour cela, que beaucoup d'étudiants de la Villa Arson, vous parle de jeunes artistes en citant les constructivistes, futuristes, ou autres, avec autant de légèreté que possible. Je pense qu'il n'ont pas la notion des mots, car pour placer les constructivistes, dans l'explication de la jeune artiste que j'ai vus il n'y a pas longtemps, il faut ne pas savoir ce que cela implique. Le problème est la façon, qu'on eut les profs, de cette école pour leurs parler de histoire. Je crois que Verna est prof la bas, si il explique aussi bien, que son travail est important. . . . . . .
Amitiés Antony.

2005-09-01

AVANT ET APRES DADA

Bonjour,
juste une petite lettre pour demander à Ben artiste Fluxus, une réponse, car je me suis posé cette question, toute la nuit.
Donc, si on prend en considération que chaque artiste doit changer l'art de son époque, il faut prendre en considération avant et après 1916, puisque après cette date, tout peut être considérait comme de l'art.
Donc, ma question est ;
Ne doit ton plus juger les artistes de la même façon, depuis DADA, comme on juger un Manet, ou Ingres, étant donnés que les mots, les critères, la culture, la recherche, la prétention, les espérances ont changés donc l'écriture à du changer?. Et peut on faire les mêmes critiques, tout du moins, les tourner de la même façon, pour chaque artiste depuis Dada?. C'est à dire que depuis DADA, il faut séparer les artistes, en deux tranches, ce qui ont fait abstraction, du mouvement, et ceux qui y sont rentrés de plein fouet?. Donc une réference à l'histoire de l'art?. Une fois séparé, je me demande si il ne faut pas séparer les critiques également, car si non, on se retrouve avec des Daegen, à l'écriture, qui est très bon pour Cézanne, mais beaucoup moins pour l'art contemporain.
Amitiés Antony.

2005-09-01

PS POUR UN TEXTE DE 1972

PS ;
vous avez trouvez les mots juste, pour considérer le Body Art.
En effet, je ne savais pas quoi véritablement penser sûr ce mouvement, il me fallait un avis objectif, et j'ai lus un texte de 1972, expliquant que ce n'était qu'une variation, et qui n'apporte rien, dans le fond, juste dans la forme, c'est pour moi, une illumination, merci à Ben et ses textes.
Amitiés Antony.

2005-09-02

ENVOI D'UN MESSAGE

Bonjour,
ce texte est une forme de Poème objet.
Que déduire de cette photo, par rapport, à l'art d'aujourd'hui, de demain et d'hier?.
Peut être messieurs, vous avez le bonjour de Marcel?.
Messieurs, les artistes d'aujourd'hui, qui ne savez pas qu'elles richesses il nous, il Vous a laissez, vous qui ne faites que des oeuvres, qui soient aussi importantes que la vache de la VACHE QUI R. . . . , mais qui ont le même impact que des actions en bourse.
Messieurs, Marcel vous salut bien, de son paradis, où les pièces d'echec sont toujours sculptées par Ernst, Marcel vous regardes, il vous regardes faire de la démagogie, Marcel vous regarde répéter sans jamais faire de nouveau.
Cette photo m'évoque l'importance que Duchamp a eut sur l'histoire, et sur l'ouverture d'ésprit, qui ne fait que se fermer, surtout chez les critiques d'aujourd'hui.
Duchamp, te salut à toi Arman, qui voulait dans les noms que tu donnais à tes oeuvres, faire croire que c'était de toi, mais que penserez t'il de toi aujourd'hui, MARCEL DUCHAMPsi il verrait tes bougeoirs en bronze, et tes multiples qui n'ont plus aucunes significations, que peut être dans les hôtels.
Duchamp te salut à toi, galeriste qui pourrait vendre aussi bien des téléphones portables que des toiles.
Duchamp te salut à toi l'artiste vendu, qui changes de styles à chaque saisons.
Cette photo, me fais penser, que Duchamp sourit à tous ses détracteurs.
Elle me fais penser, que Duchamp salut le bisness de l'art.
Duchamp te salut, à toi Bertrand Lavier, qui fait du nouveau, en détournant les oeuvres des autres.
Ben pense que Cage est très important, Duchamp vous salut tous les deux, dans son erratum musical, de 1913!!!!!!
Duchamp is the answer, à tous ceux qui pensaient et qui penses encore aujourd'hui, que l'art ne peut être réalisait que par la peinture.
Duchamp te salut, à toi le prof, artiste raté, qui ravale tous les jours sa bille, car il n'a jamais compris ce qu'est et doit être l'art, et tu as la prétention de faire croire que tu peux enseigner!!!!!!!
Duchamp est toujours là, alors prenait garde, artistes, galeristes, critiques, experts, conservateurs, prenaient gardes, car le jour où vous tomberez face, à un personnage qui à appris cette Art, qui vit l'art, par rapport à l'idée Duchampienne, il serait difficile de lui faire croire, en la DEMAGOGIE
Amitiés Antony.

2005-09-05

DOCTRINE ET DEMAGOGIE VOICI LE COM

Bonjour,
"le goût est momentané, c'est une mode.
Mais ce que l'on considère comme une forme esthétique est débarrassé du goût. On attend donc cinquante ans, et la mode disparaît. Les choses prennent alors un sens.
En fin de compte, c'est une entourloupette ; une autre forme de goût.
Ce qui l'était pas sur le moment le devient plus tard.
Si on est logique, on doute de l'histoire de l'art. "Marcel Duchamp.
Phrase exemplaire, surtout quand on apprécies l'histoire de l'art.
Tout poussent à la consommation, disait les Pop, dans les années 60, aujourd'hui, je voudrais dire que l'on a dépassé, ce stade, aujourd'hui, on berne les gens, en leurs faisant croire, qu'ils peuvent vivre sans travailler, qu'ils peuvent et doivent partir en vacances, c'est pour moi de la démagogie, comme on peut voir à Cuba.
Je descend de ma colline, pour aller acheter un livre, sur la route je vois, des affiches communiste, je n'ose pas dire des affiches de propagande, et je pense à Cuba, je pense à la Chine, à la Russie, où finalement le communisme, aura servit à enrichir des voyous, qui viennent dépenser l'argent, du paysan, en France.
Comment font les gens, pour croire encore à l'idéal Communiste???Je comprend que pendant la guerre, et même après, on pouvait encore y croire, mais maintenant??.
Moi, je suis issus de la génération, Internet, et j'ai peut être un regard, différend, mais vraiment je n'arrive pas à croire, que des personnes, comme "Le facteur", peut avoir des voix, de l'écoute?. Ces personnes qui soutiennent le régime de Castro, Castro qui met des poètes en prison, sont autant dangereuses que le F. N.
Je n'aurais rien, contre ce partis, si cela n'avait pas autant, fais souffrir de gens.
J'aime Malevitch, et en apprenant sa vie, j'ai compris ce qu'il en était.
Finalement, les Fascistes, sont plus vrais, en interdisant tout d'entrer. Les communistes, font croire en une certaine liberté, tant que vous êtes contrôlés, vous pouvez faire ce que vous voulez.
Mais c'est aussi le cas, pour n'importe quel partit. Je crois de plus en plus que c'est Nietzsche qui avait raison, le problème, c'est, je pense, que si l'on devient Niliste, pour l'être vraiment, il faille se suicider.
C'est pour cela que j'aime l'art, car j'y trouve une pensée de Nietzsche, avec un peu de Freud, ferré. . . . .
Et c'est pour cela, que la religion, la politique, de gauche comme de droite, ne intéresse pas. Car j'aime ce qui est vrai. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Et puis avec des pères, spirituels, comme Duchamp ou Breton, c'est difficiles, de rentrer dans ces doctrines, politiques et religion, que l'on impose à l'homme depuis plus de 2000 ans. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Amitiés Antony.

2005-09-06

DERIVE

Bonjour,
les gens veulent toujours de la peinture, du beau, de la couleur, de la figuration, de la compréhension, alors peut on dire que rien a changé depuis un siècle?.
Je dis cela, car je vois ce qui se passe, à New York, à Londres, et en Asie, où l'on peut voir un retour à la peinture, des années 80.
Il y en a pour tous les goûts, de la nature morte, au porno pour jeunes fils bourgeois, ou homme ayant son retour d'age.
Rien a changé????. Et bien je pense bien au contraire, que oui tout à changé, mais malheuresement en mal.
Au temps des impressionnistes, on pouvait les critiquer ou les aimer, mais c'était à juste cause. Aujourd'hui, le problème c'est que beaucoup ont étaient écoeurés du concept, du minimal, et du mur blanc, beaucoup sont arrivés à saturation. Alors beaucoup de riches collectionneurs, se sont tournés vers la peinture, et tout à suivit, Saatchi, revient également en faisant des expositions de peintures pendant un an, on peut même voir de la peinture au White Cube de Londres, donc les artistes fournisses de la peinture, donc les gens veulent de la peinture.
Je n'ai rien contre la peinture, mais je pense que de pouvoir acheter des oeuvres n'est pas le plus important, ce qui est important c'est de savoir, ce qui c'est passé à telle époque. Je m'explique, si je décide d'acheter de la peinture, notamment celle qui revient aujourd'hui celle dans le goût des années 80, j'irais acheter celle qui date de 1980, et pas de 2005. Je respecte l'art, et j'aime autant Malevitch, que Combas, ou Serra, mais je connais les époques, et ce qui me plais dans l'art c'est de pouvoir aimer des oeuvres qui peuvent avoir cent ans d'écart, car c'est là le talent, et l'avant garde.
Alors pour ceux qui suivent l'art comme des défilés de mode, continuer, vous serez écoeurez par vous même, car il ne suffit pas d'acheter un tableau, il faut également le comprendre.
Amitiés Antony.