-> retour à la liste <-

JE TOURNE EN ROND

2016-05-24
Bonjour
la vie de tout les jours
je rentre de Zurich
je repars sur Paris
pour mon expo chez Maillol
J’en ai marre de ceux qui disent
Ben tu devrais ..
Tu devrais. …..
j’ai pondu deux nouveaux textes
« je dirais »
en politique extérieure et
« je perds la mémoire »
en psychanalyse
Parfois je me relis
et je me trouve nul
parfois bon
que veulent t’ils de moi
je ne comprends pas
je me sens plus libre
quand je suis en colère et méchant
je devrais avoir honte
Survivre veut dire
Ne pas se faire des illusions
c’est même pas rigolo

COMMENCONS PAR ZURICH

BEN A ZURICH
La galerie de Pult est
L’ancien espace de Cranach
Trop de lumière

BEN A ZURICH
Il y avait un repas
préfiguration VIP de prévu
J’ai donc pensé à quatre toiles
Eat to survive
Kill to survive
Talk to survive
Je voulais faire
Fuck to survive
mais Pult a préféré
Love to survive
et une cinquième
« Dont take life
as it comes »
C’est vrai que mon expo chez Pult
est pessimiste
mais je le suis
et alors
à qui sert l’art ?
il y a trop d’art etc

BEN A ZURICH
Ambiance New-York
Loft et work shop
pour un révolutionnaire
Les dés sont pipés car
ceux qui en Suisse collectionnent
C’est UBS
c’est le Crédit Suisse
c’est Roche
etc

BEN A ZURICH
En face de chez Pult un énorme grand espace
d’art contemporain en briques rouges
des espaces et des murs impressionnants
le contenu décevant
Presque ridicule
une petite paire de chaussures
avec des fleurs dedans
devant un grand mur de 100 mètres carrés


BEN A ZURICH
INCROYABLE
je croise Simon VAUTIER
En allant au zoo
mon seul cousin Vautier
à Zurich

BEN A ZURICH
Une dame me parle
D’un livre de Jankélévitch
le je ne sais quoi
le presque rien

BEN A ZURICH
Zurich souffre d’une épidémie d’art contemporain
que je diagnostique comme moyenne
mais elle est en train de se transformer en
complexe de supériorité.
Kunst Halle
Kunst Haus
Kunst Museum
Migros Kunst
Kunst kunst kunst
et maintenant ils se lancent
dans un Kunst Manifesta
Le danger est que l’épidémie s’étende
Zurich devrait être mise en quarantaine

BEN A ZURICH
Galerie Eva Prensenhuber
Qui est cette Eva qui a tant d’espace
Eine Kundt brockenhaus 2.6/10
Teo Jacob meubles 3/10
Caroll Dunham 2/10
beaucoup de sous produits
des compressions de fumier etc

BEN A ZURICH
Je découvre Mathieu Mercier
je vais acheter un Mathieu Mercier
la casquette et le marteau
du sous Duchamp
mais pourquoi pas ?
j’aime

BEN A ZURICH
J’ai acheté un petit livre de
Peter Fishli et David Weiss
will hapiness find me
On dirait du Gérald Panighi
mélangé à du Ben
Des petites phrases
de la vie de tous les jours

BEN A ZURICH
Les souvenirs me reviennent
Non plutôt des anecdotes
des « entendus dire »
Que mon père se serait suicidé
vrai ou faux ?
que mon frère était en pension
à Appenzell et s’était enfui
pour rejoindre mon père à Zurich
qui l’a renvoyé à Appenzell le lendemain

BEN A ZURICH
Nous avons été manger à l’Odéon
au bord du Limat
le bistro où Lénine
décidait de la révolution
Pas très bon la bouffe
j’aurai mieux fait d’accepter d’aller manger
à la Kronen Halle

BEN A ZURICH
On me parle de Saint Moritz
Je envie de leur dire
il faut que le mouvement
Indépendantiste Romanche s’il existe
Réclame un impôt révolutionnaire
Aux galeries de Saint Moritz
Saint Moritz est sur territoire Romanche

BEN A ZURICH
J’écris sur le mur de la galerie :
« En ce temps là Ben vint à Zurich et dit
Too much art kills art
le beau est laid et le laid est beau
le vrai est faux et le faux est vrai
etc

BEN A ZURICH
Je n’ai pas été voir l’expo sur Dada
j’avais sommeil


BEN A ZURICH
Entendu dire :
Perrotin, Gagossian etc
ne connaissaient parfois
pas leurs artistes

BEN A ZURICH
Rues propres
beaucoup de belles femmes
dans les rues
Des trams partout

RETOUR A NICE

BEN SUR BEN
Je me pose trop de questions
si l’art n’est que décoration
et ego
comment faire pour
ne pas être un décorateur ?

NICE CULTURE
En montant chez moi,
Bld de Cessole
il y a un centre fitness,
je n’ose pas prendre un abonnement
de trente euros par mois pour perdre 10 kilos,
et pourtant cela aurait été logique.
C'est pas cher.


BEN SUR BEN
Je me déteste d’être comme les autres
et vouloir la gloire

BEN SUR BEN
Patrick Muteinhausen
me dit que je ne souffre
D’aucun trouble cognitif
que veut dire cognitif ?

BEN SUR BEN
Je me demande s’il m'arrive de mourir,
est ce que mes comptes des restaurants,
marcheront quand même pour mes enfants
et mes petits enfants.
Et si ce n'est plus valable,
je refuse de mourir.
ou alors on trouve un sosie,
qui vient manger à ma place.

CULTURE CULTURE
Eric Favre s’intéresse à Jean Toche
C’est formidable on est donc au moins deux
ma vision de Toche :
« un réaliste paranoïaque dans le vrai »


NICE CULTURE
Caroline Rivalan
expose à la Maison Abandonnée
une expo qui s’appelle « dissipation »
vernissage 27 mai

NICE CULTURE
La Mauvaise réputation expose
Thierry Lagalla
à Bordeaux (Occitanie)

NICE CULTURE
Saïssi nouvelle news letter
il écrit
« J'aime bien
dessiner sur les livres
mais parfois
ça me fait
me sentir
à l'étroit dans mes baskets »

THEORIE INVRAISEMBLABLE --
L’univers est un oeil
Question formelle pas de problème
Toutes les images de l’univers
Ressemblent à des yeux
Fermez les yeux que voyez-vous ?
un œil
reste à savoir ce qu’il regarde
il se regarde
l’univers se regarde
THEORE INVRAISEMBLABLE (SUITE)
Chaque fois que je vais aux toilettes
ma mère rentre en contact avec moi
et me communique une théorie
cette fois
c’est la théorie du nouveau
qui devient vieux
et comme le temps est en spirale
le nouveau ne s’arrête pas d’être nouveau
et s’avale lui-même


LES DIMANCHES DE BEN CHEZ BEN A NICE
LES DIMANCHE DE BEN
Le principe sera simple :
les membres de l’association « tous ego »
viennent le dimanche
Livres, disques, petits tableaux
débat à 18 HEURES33
Tasses de café, de thé,
petites rencontres
et même s’il ne se passe rien
il se passe toujours quelque chose.
je vais ajouter
Club échangiste (d’art)
Table de jeux d’art etc
Appareil à café
cours de créativité

LES DIMANCHES DE BEN
Important
je cherche trois ou quatre
étudiants des Beaux Arts à la Villa Arson
pour m’aider à monter Ma galerie du dimanche
à Saint Pancrace
Je cherche aussi
POUR JUIN JUILLET des étudiants
qui s’intéressent à Dada,
et à l’art singulier pour aider à classer
mes livres et archives

CULTURE
Qu’est ce qui choque aujourd’hui ?
Plus rien
l’art n’étonne plus on s’attend naturellement
à ce qu’il surprenne
le mot est donc blasé d’avance
Ce n’est plus de l’art
Ce sont des astuces d’ego
sans fin
la science est plus créative que l’art

NICE CULTURE
Les Abolitionnistes
que je défends exposent 10 rue Lamartine
« Nous vous invitons à notre exposition :
La Société du spectacle un film de Walt Disney en 3D
c’est un nouveau groupe
sur le territoire Niçois.


BEN SUR BEN
Ben Sex maniaque
Pourquoi pas ?
je préfère regarder passer
les femmes dans la rue
et les fantasmer
Que l’art
aux murs des galeries.

CULTURE DISCUSSION AVEC PULT ET MARC
En art contemporain
il y a les marchands qui cherchent le nouveau
Il y a les marchands charlatans
il y a les marchands ignorants
il y a les marchands inquiets

CULTURE
En art contemporain
il y a les artistes
les artistes critiques d’art
les artistes mégalos
les artistes jaloux
les artistes qui cherchent du nouveau
les artistes charlatans
qui font semblant d’avoir trouvé du nouveau
les artistes connaisseurs
qui savent qu’il n’y a plus rien de nouveau
les artistes loosers qui savent
qu’ils sont des loosers
les artistes radicaux
Pour être radical il faut aimer
les murs vides et blancs


JACQUES LIZÈNE
rotation des stocks
1984-2016
Rétrospective
des productions E2N

RECU SUR MON MAIL
Jacques Charlier « peintures pour tous »
il est debout dans la rue exposant ses toiles sur le trottoir
j’aime.

RECU SUR MON MAIL DE JEAN-PIERRE HILAIRE <joan.peire.alari@gmail.com>
Le 16 mars 1244 l'armée française brûlait sur un bûcher, au pied du "pog" de Montségur dans l'Ariège, 210 personnes dont le seul tort était d'être cathares ou sympathisants du catharisme. Cette armée d'occupation des terres occitanes se comportait avec la même barbarie que quelques siècles plus tard les Nazis à Oradour-sur-Glane et actuellement les djihadistes de DAECH.


RECU SUR MON MAIL POUR ARMAN fondation.arman@bluewin.ch
un très bon site très riche sur Arman
Fondation Arman ch
Indispensable pour un étudiant qui veut mieux connaître Arman

RECU SUR MON MAIL (DE NICOLE ESTEROLLE)
Après avoir amélioré sa situation financière avec le show Koons ; après avoir retrouvé sa dignité perdue avec l’exposition du vrai, grand et magnifique artiste Anselm Kieffer, le Centre Pompidou, peut prendre le risque de la franchouillardise en rendant enfin hommage à un artiste bien de chez nous franco-français, avec cette rétrospective Gérard Fromanger…Un peintre toutefois suffisamment engagé, révolté, rebelle, politisé et révolutionnariste pour que l’institutionalité culturelle française puisse assumer sans honte sa célébration.etc (lire la suite)

RECU SUR MON MAIL
Des nouvelles galeries partout
à Londres à Paris à Tokyo en Chine etc
à quand « la bulle » qui éclate ?

BEN SUR BEN
Pour me faire plaisir envoyez moi en cadeau
TRENTE adresses emails pour mes newsletters
et du Cialis
pour faire plaisir à Annie

BEN SUR BEN
Avis aux fossoyeurs
mon cadavre
au bord de l’art
a disparu
Je produis trop
trop de petites pièces
impossible de disparaître


BEN A MONTELIMAR
C’est Thomas qui s’en occupe
il a l’air de savoir ce qu’il veut
mais j’ai confiance
il a un beau rire


BEN SUR BEN JE PREPARE MAILLOL
BEN CHEZ MAILLOL
J'aime les femmes nues de Maillol
Dina Vierny est extraordinaire
Les femmes de Picasso,
les femmes de Maillol
seraient sans pitié pour un vieux
comme moi.
BEN CHEZ MAILLOL
ce matin
Ce n’est pas les idées qui me manquent :
et pourtant
pas le moral
J’oublie tout
Mon cerveau ne suit plus très bien
je regarde ma liste plus de 150 thèmes différents
Impression de me répéter
il faut que je trie dans le tas
Ceci dit je préfère
Chercher du nouveau
art parle d’art
art sur n’importe quoi 1960 – 1995
Autocritique 1974 – 1995
Bananes 1956- 1983
Ben philosophe (Galerie Lara Vincy Paris
Ben sex maniac
les Blancs d’Espagne
c’est le courage qui compte 1981 – 1995
les Cactus
les Cageots (galerie Lebon Paris)
les céramiques
cinéma art total 1963
on est tous Coupable (expo coupable à Lisbonne,
la Déconstruction 1972 – 1973 (galerie Beaubourg)
la Désinformation 1992
les Détails qui m’intéressent (Galerie Malacorda)
Ecritures et Sens 1970-2000
sur l’ego 1960 – 2000
encore un objet qui se prend pour de l’art
Fluxus
Ethnisme
Exercice envers l’ego 1973 – 1994
Exercices sur rien 1983 Galerie la Hune
expo cinéma chez Laurent Strouk
Figuration Libre Musée d’art d’industrie Saint Etienne
Formes chez Art Actuel à Toulouse 1987
Gestes (Galerie Bischofberger, Zurich)
la Guerre (expo à Perrone 1998)
Il faut se méfier des mots 1992 – 1995
Il y a des jours où … (linard )1984 – 1995
Introspections 1971 – 1981
Jouets d’enfants (Galerie Brolly)
l’Armoire d’Arman 1961 – 1968 (Amsterdam)
La Maison 1976 – 1995
la mort (Galerie Templon)
La pagaille gagne du terrain 2000
La peur (Galerie Catherine Issert 1994
la Signature
le Jeu de la vie (Galerie Art d’Attitude)
le Magasin de Nice 1958-1994
le Marche de l’art 1992 – 1995
le Nouveau est-il toujours nouveau ? 1980 – 1995
le Temps 1961 – 1995 (Galerie Gibson NY)
les Banderoles 1963 – 1995
les Chassis et Toiles retournées 1962
les Ecritures sur l’art 1960 - 2000
les Menus 1991
les Miroirs 1962 – 1995
les murs (Graffitis) 1960 – 1995
les Nouvelles Ecritures 1994 – 1995
les Oiseaux 1991 – 1995
les Rideaux 1990 – 1995
les Tampons 1958-1960
les Totems 1988 (galerie Catherine Issert )
le Mail art 1960
etc etrc
espace Livres et documents


voilà stop l’ego
Important
pour mes nouveaux abonnés sachez que vous pouvez lire mes anciennes newsletter sur mon site
http://www.ben-vautier.com/
à la rubrique « mes newsletter »
et que vous pouvez aussi vous
désabonner tout de suite en cliquant en bas de page
merci
Ben