-> retour à la liste <-

BEN A PARIS SEPTEMBER IN PARIS

2016-09-09



Bonjour
Une petite newsletter
Un peu longue
expédiée de ma chambre d’hôtel la Louisiane
Annie n’est pas là pour corriger mes fautes
D’orthographe


Par où commencer ?
en ce temps la Ben vint à
Maillol et dit :
Ben arrête de te répéter
Qu’est-ce que tu fais ici
pour la gloire ?
la gloire ce n’est que des emmerdements
il faut assumer

elle est très longue
je ne la corrige pas
cest mes notes mise bout a bout
et il y en as que une partie


BEN A MAILLOL
Content du coin des portraits
Sophie est incroyable
elle aime tout changer
mais les accrocheurs ont déjà tout
attaché.

BEN A MAILLOL
Une vrai ruche d’abeilles
Travailleuses
Difficile de savoir
qui commande quoi
qui a peur de qui
qui surveille qui
qui a les clefs
il y a des caméras partout
Dan Graham aurait été heureux
une caméra qui filme l'autre
la réalité rattrape la fiction


BEN A MAILLOL
pas content de moi
en tant qu’artiste
cherchant la gloire à 80 ans
je devrais laisser tomber


BEN A MAILLOL
Onfray a écrit sur moi
"l’autre moitié de Ben se trouve dans l’altruiste avéré,
celui qui
défend les minorités linguistiques.
Ben de l’alter ego, c’est le Ben qui publie
« la clef »,
sous titre l’Atlas collectif ethnolinguistique
contenant analyses, cartes, textes théoriques
et propositions pour régler les conflits ethniques
dans le monde,
préface
et conclusion de Ben.
Dans ce livre agrémenté de cartes,
Ben défend un dossier dont on imaginerait mal
qu’il soit soutenu par lui
si l’on ignorait son implication. »


BEN A MAILLOL
Ne pas oublier d’inviter
Daligand
Bruno Duval
Sabatier
Jean Jacques Lebel
Francois Guinochet
Esther Ferrer
etc tous mes amis


BEN A MAILLOL
Ingrid Cadoret
me demandé
d’écrire pour Europe N°1
« le monde change vous aussi »
c’est vrai que le monde change
alors j’accepte


BEN A MAILLOL
Pour le mur des objets
qui bougent je suis pessimiste


BEN A MAILLOL
Je suis très inquiet
entre
le pas assez
le manque de place
et le trop plein


BEN A MAILLOL
Les couloirs sont crépis
je ne suis pas contre
mais c’est anachronique
pour un espace dit « musée
au 20ème siècle.


BEN SUR BEN
Mon puits de mots est vide
plus rien
en art
je répète toujours les mêmes mots
une honte

PARIS CULTURE
coin rue de seine
l’Art africain et les arts dit premiers
dans le quartier DE rue de seine
Vraiment bon et impressionnant
par la diversité et la richesse des idees etc
ceci dit c’est peut etre aussi
l’exploitation neo colonialiste
qui continue


BEN A MAILLOL
Je suis dans un cul de sac
cherchant à paraitre
me demandant quoi faire
le vide m’angoisse
le plein aussi
je n’aime pas éliminer
je tourne en rond.


BEN A MAILLOL
Encore
une mise en scène ?
une comédie ? une farce ?


CULTURE
Les dates servent à dire
« je l’ai fait avant toi »
Isou dirait homologuer
Duchamp dirait
le nouveau n'est plus nouveau
arman dirait
Aujourd’hui comme hier
Tout est une question de dates
Mais il faut avoir quelque chose a dater


CULTURE
Le pouvoir regarde la culture
pour dire : elle est à moi
le pouvoir regarde le pouvoir
pour dire
je peux tout me permettre


BEN SUR BEN
Pas d’art sans provocation
je cherche toujours la vérité
et ne fais que mentir
la culture sert à impressionner les pauvres
c’est Bourdieu qui l’a dit
Arrêtez de me prendre pour un autre
la provocation est trop facile
mais alors qu’est-ce que je fais ici
Impossible de me réveiller
Je n’ose pas dire merde
je ne suis pas encore mort


BEN SUR BEN
En ce temps là Ben vint à Maillol et dit :
Ben arrête de te répéter
tu ne vois pas que l’on te manipule ?


BEN A MAILLOL
L’accrochage
gros problème de crochets
j’avais précisé à Sixtine :
nous on travaille avec des crochets
400 tableaux nécessitent 800 crochets
et pas un seul crochet disponible
par contre des lasers à traits droits
dix


PARIS RUE DE SEINE
Place du marché
Il fait chaud
Presque minuit
les femmes sont trop belles
C’est louche
Je doit apprendre
à m'en foutre



BEN A MAILLOL
Il manque
une télé avec les infos du jour
il manque
un espace art et argent
avec un coffre
et des toiles concernant l’argent
il manque
une felme nue qui pose que l’on peut dessiner
une boite « De quoi
avez vous peur ? »


BEN A MAILLOL
J’ai envie de jouer les philosophes
je m’imagine
dans le Centre du questionnement
jouant à répondre aux questions
sur la relance
sur la crise économique.


BEN A MAILLOL
La toile « this is not art this is money »
est le thème de la prochaine
expo de Fioretti à Bergamo
dans mon espace questionnement
j’ai envie de poser comme questionnement
art et gloire
art et pouvoir
et art et argent


BEN A MAILLOL
Absentes à Maillol
ma série de photos de chewing-gum
sur les trottoirs qui datent de 10 ans
ma série des monstres de rue
qui datent de 12 ans


BEN A MAILLOL
Qu’est-ce que je fous dans la RATP
Mystère et boule de gomme

BEN A MAILLOL J
J’aime bien les 4 panneaux
De Peradotto a l’entree de
Du musée

BEN A MAILLOL
Il y aura sans doute
du monde au vernissage

BEN A MAILLOL
Y a t’il la place pour mettre le baby foot ?
y a t’il la place pour mettre
le Ping pong « jeu de billes » ?
y a t’il la place pour mettre le photomaton ?


BEN A MAILLOL
Je vais certainement
avoir des soucis d’angoisse
et de paranoïa avec la presse parisienne
qui à un certain moment
Certainement
va titrer que Ben est un nationaliste
qui défend les
Nationalistes Basques Corses Bretons et Occitans
c’est absolument vrai je suis
pour le droit des peuples à
décider de leur destin.

LE DEBAT EST OUVERT
Et pourquoi pas dire que la solution a la crise
économique mondiale et française passe par les cultures et langues
Si on part du principe que toute langue culture qui cherche a survivre porte en elle la dynamique du nouveau et de la compétition
Ce n’est pas en l’occultant qu on réussira la relance


BEN A MAILLOL
J’ai demandé à Sophie
Comment fait-on pour mes amis
qui n’ont pas reçu votre grande invitation ?
Elle m’a répondu le 13 septembre
ils peuvent tous venir de ta part
ce sera ouvert a tous tes amis


BEN A MAILLOL
Admettons qu’on parle de moi
admettons que je ramasse un peu de gloire
A quoi cela va t’il me servir ?
tout passe tout casse lasse
vous souvenez-vous encore de (xx) ?


BEN A MAILLOL
Il y aura de tout :
un Ben classique ancien
des années 60 à 74 et bien
que j’ai 80 ans un
Ben nouveau de 19 ans
avec un mur nul
fait de bouts de cartons


BEN A MAILLOL
J’ai beaucoup aimé la salle de Kabakov
un espace mystérieux
mais il est fermé
j’adore la photo de Dina nue
à l’entrée.


BEN A MAILLOL
Il y en a qui aiment Ben
et il y en a qui le déteste
il y en a qui en parlent trop
sans en parler


BEN A MAILLOL
Communiqué de presse (lu)
Pour la première fois à Paris Ben investit
les nouveaux espaces
du Musée Maillol
Maillol inaugure en coup double
espace nouveau un esprit nouveau
Pourquoi ?
parce que Ben aime les femmes


BEN A MAILLOL
L’important c’est d’être divertissant
Inquiet vivant et mort à la fois
pourquoi inquiet ?
aucune raison d’être inquiet
Inquiet d’être pris dans un piège
de fausse gloire

BEN A MAILLOL
Jai fait cinq nouvelles toiles
l’art c’est des dates
A vos risques et périls
La particule de l’ego existe t’il
Etc


BEN A MAILLOL
Je me dis que
J’aurais du prendre
ma baignoire légère en plastique
remplis de livres érotiques
J’aurais du prendre
La cage en bambou
que j’aurais pu faire
plus libre plus fou
pas si rétrospectif.
Mais cela aurait était difficile


BEN A MAILLOL
L’impression d’être surveillé
super surveillé


BEN A MAILLOL
Tom a mis de la musique
une bonne idée.


BEN A MAILLOL
Important :
il faudrait avoir quelque chose à dire
tout le monde a quelque chose à dire
je n’ai plus peut être plus rien à dire.


BEN A MAILLOL
En ce temps là Ben vint et dit
mais qu’est-ce que je fais ici
je ne suis pas encore mort.


BEN A MAILLOL
Je sens que je commence à les énerver
c’est normal je suis.
je ne suis pas encore mort.


BEN A MAILLOL
J’ai fait avec Pauline du Windsor un film de
3 minutes
pour changer les canons de la beauté
il a disparu.


BEN A MAILLOL
Espace des « Rien »
Rien à dire
je ne comprends rien
si rien est art pourquoi
faire de l’art ?
Pourquoi n’y a t’il pas de rien
quand il y en a plusieurs ?


BEN A Maillol
J’aurais bien aimé réciter
des poèmes Beat à Maillol


BEN A MAILLOL
Important : ne pas oublié de faire
mon centre mondial du questionnement
avec possibilité de débat

BEN A MAILLOL
Sophie énergie incroyable
Un tres beau rire
Digne d’un film grand écran
Elle porte l’expo en elle comme un ouragan
Et se bat pour ce qu’elle veut

SIXTINE
Toujours la
Rassurante
Souriante
Calmante
Disponible

KETTY s’occupe
de la presse
elle ma sur booké
in compréhensible

LA BOUTIQUE
spectaculaire
presque plus important que l’expo
ressemble a la boutique
de la fondation maeght



BEN A MAILLOL
Je n’ai pas amené le Babyfoot
Pas assez de place


BEN A MAILLOL
Avis important : l’Art étant
aussi une question d’argent
si vous avez le couop de foudre
pour une peice
il faut s’adresser à Templon
ou a Youry


MAILLOL
J’aurai bien aime
qu’il y ait de la musique
un baby foot et une piste
pour danser le tango
avec des dames
qui se parfument chez Taty

MAILLOL
Pour lexpo
Jai acheter 4 fouteuils un tapis

PARIS CULTURE
Les photographes se bousculent
Rencontre avec Didier Gicquel
Qui me raconte son aventure avec kony
Chez Gagossian
Je rate les derniers jours de Misstic


PARIS CULTURE
Le quartier latin
est plein de mendiants
Un a chaque carrefour


PARIS CULTURE
Brolly expose Mathieu cherkitt
30 ans de retard
mais bien peint

PARIS CULTURE
Templon expose chez les antiquaires
Un vieux ben de 1966
Et dans sa galerie des photos mise en scene
Superbe de Gregory Crewdson
Des femmes sous tension
allez voir

PARIS CULTURE
Galerie metropolis expose Isabelle levenez
Et johann rivat
On ne ment jamais sans le savoir


BEN A MAILLOL
Faut pas esperer que les parisiens
viendront me voir
Comme on vas au zoo
voir un nouveau singe venu de nice


PARIS CULTURE
Pardey a aimé l’expo de
Nicholas Darrot
Insectes et machines
De l’obsessionnel singulier
à la Maison Rouge.


BEN A MAILLOL
à 80 ans je continue de fantasmer
j’ai fait un espace sexe
avec un lit au milieu
Sophie m’a installé des draps rouges incroyables
cela donné vraiment envie
d’y dormir.


BEN A MAILLOL
NouveauBEN
j’ai fait une série de cartons qu’on aurait pu trouver dans une manif Place de la République
ou à Wall Street :
même pas peur


BEN A MAILLOL
Espace des Pauvres
le Klein du pauvre
le Fontana du pauvre
le Duane Hansen du pauvre avec son caddy rempli
de vêtements sexy
je n’arrête pas d’en trouver
je viens de faire le Buren du pauvre
(une chaise longue)


BEN A MAILLOL
Pas fait
Espace « journaux lumineux »
je voulais acheter une dizaine de journaux lumineux : avec 5 ou 6 messages qui passent
une vieille idée
que j’ai réalisée lors d’Art jonction
à Nice je dictais un
journal lumineux qui changeait
tous les jours et qui racontait ce
qui se passait sur les stands


BEN A PARIS
Hôtel Louisiane
le cafard revient
foutez-moi la paix
laissez-moi dormir
mon cerveau
pédale dans la semoule.


BEN A PARIS
je dors dans une des trois chambres rondes
de l’hôtel Louisiane
qui donne sur la place
je vois les gens bavarder, crier,
rire et faire la fête
jusqu’à deux heures du matin
j’ai du m’acheter des boules Quies
pour dormir.


BEN A PARIS
On parle de la Beat Generation avec Lebel
de bons souvenirs

BEN SUR BEN
Annie baise peut être avec son amant
et si cela lui plait
Pourquoi pas ?
J’ai envie de danser le tango


BEN A PARIS
Je n’ai pas été visiter la Maison Rouge


BEN A PARIS
Une dame à l’hôtel me sourit
je lui souris bêtement
et on monte se coucher chacun
dans sa chambre


BEN A PARIS
Pour Laure Flammarion
je veux dormir en échange
de mon tableau
rien d’autre.


CULTURE
La corruption est aussi naturelle que l’eau
et moins rare que l’eau potable.


BEN ET ANNIE
J’aurais du être psy
pour comprendre
Annie


BEN A MAILLOL
Le pouvoir
Régit le pouvoir
L’art sent le pouvoir mais lequel ?
Mystère
Tout est une question de rapports de forces
mais qui tire les ficelles ?


BEN SUR BEN
Le problème avec mes notes
c'est quand il y en a trop
et que
je n’arrive plus à les relire


BEN SUR BEN
Mon temps
je perds mon temps
de toutes façons
le temps est toujours perdu


BEN SUR BEN
Toujours mal au bras
une tendinite
Toujours bi polaire
Suicide et travail
Trop d’angoisse.


BEN SUR BEN
J’ai rêvé cette nuit d’annie
faisant l’amour
d’abord dans le camping car
mais il faisait trop chaud
ensuite dans
la caravane au milieu du champ
Mais ce n’était pas confortable
et il y avait trop de moustiques
Ensuite un quick
sur la table de la cuisine.


BEN SUR BEN
Je propose
de réaliser une sculpture
de 8 mètres de haut
avec juste le mot
Merde


BEN SUR BEN
8769 mails non lus
que faire ? les jeter ?
les lire ?


BEN SUR BEN
Fatigué et envie de mourir
ce soir
Trop de monde sur terre
c’est pas nouveau
je le sais.


BEN SUR BEN
Je devrais être heureux
il n’y a pas de moustique à Paris
ni des pots de plantes
Pleins d’eau
Qui attirent les moustiques


BEN SUR BEN
Il fait chaud
Elles sont toutes dans la rue
Avec des petites robes légères
Pas le courage d'écrire sur un carton
je me sens seul.


BEN SUR BEN
Dur dur
Trop dur
Rien n’est jamais sur.


BEN SUR BEN
Ma vidéo surveillance remarche
je peux maintenant voir annie nue


BEN SUR BEN
Trop d’expos en cours
je ne sais pas dire
non et stop stop
je ressemble en cela à annie
Elle non plus ne sait pas dire non


BEN SUR BEN
J’aimerai pas qu’on ne me
prenne pas pour un décorateur
ni même pour un artiste


BEN SUR BEN
La poste française m'aime bien
je ne sais pas pourquoi
et pourtant j’ai horreur d'aller
faire la queue à la poste.


BEN SUR BEN
Depuis trente ans sinon plus
la vérité c’est mon cheval de bataille
et voila que je me rends compte
qu’il n’y a plus de vérité


BEN SUR BEN
Je n’arrive pas à m'habituer
à l’Ipad ni à l’Iphone
Ils font trop de choses


BEN SUR BEN
Je n’aime pas les vacances
Je n’aime pas la plage


BEN SUR BEN
J’aimerais bien mourir
mais pas si cela dérange les autres


BEN SUR BEN
Ma dernière news letter était bonne à lire
Grâce à trois textes :
Celui de RIke
Celui de Veyrac
Celui de Bukovski
à retrouver et lire svp


BEN SUR BEN
QUE se passe t’il dans ma tête
je n’arrive plus à écrire


BEN SUR BEN
Les rétrospectives m’emmerdent
que de l’ego
obligé de prendre du Mopral
pour ne pas vomir


BEN SUR BEN
Arrêtez de me harceler
les articles dans la presse
pour ou contre m’énervent
rien n’est vrai


BEN SUR BEN
On parle d’anthropophagie
il me raconte histoire d’un mec qui dit
je mange des hommes, des femmes, des enfants
mais jamais sans sauce barbecue
il rit fort


BEN SUR BEN
Je suis au resto rue de seine
faut que je note
tout sur la nappe
cela occupe mon cerveau
qui ne part pas comme cela en vrille


BEN SUR BEN
un médicament pour la mémoire
Edica
modica 22


BEN SUR BEN
Je déteste Easy jet
moins cher mais
on passe plus de temps
à faire la queue qu’à voler


BEN SUR BEN
Je mange trop
C’est presque de la boulimie
Ceci dit si c’est bon
j’aime manger
je ne sais pas me restreindre
et annie aime mettre beaucoup à table


BEN SUR BEN
L’angoisse de perdre la mémoire
augmente
je voulais faire du nouveau
un nouveau texte
de nouvelles pièces
j’ai tout oublié


BEN SUR BEN
J’ecoute les nouvelles
J’en veux à l’espèce humaine
d’être humaine


BEN A NICE
Mon chien « Lion »
le matin
attrape et cache dans le jardin
les pulls d’annie
la télé commande,
et les torchons à vaisselle


BEN ET ANNIE
Le maitre de notre chien« LION »
a apporté des fleurs à annie
Merci


BEN SUR BEN
Que se passe t'il
Je n’arrive plus à écrire
Que se passe t’il ?
Je panique


BEN SUR BEN
I cloud c’est pratique mais emmerdant
on dirait qu’on me surveille non stop
je n’ai rien à cacher
allez-vous faire foutre
rendez-moi ma vieille Remington
Mon carnet et mon stylo.


BEN SUR BEN
La poésie me permet de divaguer
de voir des femmes nues partout
de devenir anthropophage
ou chanteur de bues


CULTURE
Une histoire de troupeaux
que les comités d’entreprise
amènent visiter les expos


CULTURE
Rien en art
aucune vérité
aucune contradiction
ne gène les dits-puissants
de l’economie qui reffle la mise
pour faire monter la cote


CULTURE
A la recherche d’authenticité
Les archivistes gagnent du terrain
sur les originaux
l’archive est parfois plus vrai que l’original


CULTURE
L’affaire du burkini
Annie me dit :
et alors
on peut se baigner nue ou en burkini
dans ma piscine
je n’ai pas d’objection.
Tout ça c’est de l’enfumage.


CULTURE
Un oligarque Russe
a offert 250 tableaux Russes
au Centre Pompidou


CULTURE
Les institutions d’art ne
savent plus quoi faire
de leurs stocks
de donation après mort .


CULTURE
Je lis Le Monde
les pessimistes
sont au pouvoir


CULTURE
L’artiste peut tout se permettre
donc rien ne l’étonne plus
donc il n’ya pas de nouveau
donc c’est nul


CULTURE
Toujours une question
d'argent : qui paye quoi ?
et combien pour qui ?


CULTURE
La culture contient aussi
la peur du nouveau
la peur de la vérité
la peur du rire


CULTURE
J’aurai aime avoir
une vie sexuelle conforme
à un art libre à la Duchamp et Cage
C’est-à-dire
non restrictif


CULTURE
Ben Patterson
est mort sans vouloir
de grosses cérémonies en Europe
les USA le récupère
je le comprends
Arrêtez de faire de la mousse

BEN A MAILLOL
Recu la visite de Charles Dreyfus
Qui Ma vendu sont dernier livre

On as parle de docteur Ben Patterson
Who died sleeping
Quand je l’ai consulte sur scène a metz
Je lui avait dit
Docteur jai besoin doublier mes soucis
Il ma alors vendu une bouteille de son sirop miracle
Et Miracle
Cela as tres bien marché
Jai de suite perdu la mémoire
Merci docteur BEN Patterson



CULTURE
Les Chinois ont leur propre Google
le nationalisme existe aussi sur le net
après l’échec du minitel
lui même
la France a abdiqué.


CULTURE
La science fiction me permet
d’imaginer le monde,
de m’acheter un avion à la casse
de vendre des baba au rhum au Négresco.


CULTURE
Jetez I cloud par la fenêtre
si la survie est la seule règle
et qu’il faut s’adapter ou mourir
Vaut mieux s’adapter
je pense aux peuples, langues, culture.
Ceci dit ils s’adaptent à contre courant
Augmentant le taux d’agressivité


CULTURE BALE
Le Musée Tinguely fête les
20 ans du Musée à Bâle


CULTURE PARIS
Trop à voir
Rien d’essentiel


PARIS
Bientôt grande expo Magritte
à Pompidou
Bientôt grande expo ISOU
à Pompidou


PARIS
Mika Rottenberg au Palais De Tokyo
pas vu mais on m’en parle
Houellebecq
au Palais de Tokyo
tout le monde se demande
a t’il ou pas raison ?


PARIS
A l’Atlas (restaurant)
il ne serve plus de langue.


PARIS
Rue de Seine
Valois expose Tinguely
mais Andrès Pardey
n’est pas là pour pointer.


PARIS 6eme
Je bois au Bar du marché
deux vodka avec
l’incroyable Sylvie Bouloud
chercheuse d'eau
dans l’Ocean Indien


PARIS CULTURE
Le Gac : sa mère voulait qu’il soit
un peintre du dimanche
bien habillé
le saviez vous



PARIS CULTURE
Semiose expose Présence Panchounette
Frédéric Roux
m’a envoyé la photo d’une femme nue
au lit qui fume
(Sophia Loren très jeune)
qui me rappelle Annie
Il reprend ses « au jour de jour »


PARIS CULTURE
Trop de design
trop d’argent
trop de m’as-tu vu ?


PARIS CULTURE
Je m’arrête chez Tachen
j'achète trois livres
un pour Ludo sur Le Caravage
un pour Tom
et un Araki pour Michaud


PARIS CULTURE POMPIDOU
J’ai raté la salle lettriste à Pompidou
J’irai la voir la prochaine fois
le lettrisme mérite autant de place que la Beat
génération
on ne peut les comparer
le lettrisme c'est de la création mégalomaniaque
la Beat génération c'est de la vie en colère
C’est aussi comment réussir une expo avec
seulement des mots en anglais.



PARIS HOTEL LOUISANE
Drôle d’expérience
je n’arrive pas à contrôler mes pensées
tout se mélange
politique internationale
sexe cauchemar
érotisme
art
tiers monde
mon expo
défense des cultures
paranoïa
danger imminent
et puis soudain
perte de lien
l’histoire de la terre, de l’univers
je me sens responsable


PARIS LE LETTRISME
La guerre Pommerand /Isou :
qui fut le premier ?
continue
moi je dis que le film de Maurice Lemaitre
est le meilleur même s’il ne fut pas le premier
Isou disait :
je cherche une vierge blonde
qui sache taper à la machine.


PARIS MARCEL FLEIISS
Un des regrets de mon dernier voyage
à Paris c’est de ne pas
avoir été visiter Marcel Fleiss avec
qui la conversation est
toujours un plaisir


PARIS POMPIDOU
Souffrant d’une culturite aigüe
Je n’avais pas mis les pieds à Beaubourg
depuis longtemps
J’y suis retourné pour
la Beat Generation
je ne l'ai pas regretté
belle expo.


PARIS POMPIDOU : LA BEAT GENERATION
Le tableau de Lebel c'est pas de la Beat
mais du surréalisme
Lebel aurait dit : le troisieme oeil
c'est le trou du cul
J’aime


PARIS POMPIDOU : LA BEAT GENERATION
Oui mais que font les photos de Marcel Fleiss
de Sonny Rollins dans cette expo ?
J’ai noté cinq idées drôles
les vieilles radios et un téléphone
qui récite de la poésie.
Ce qui est positif
avec cette expo
c'est que quand on sort
on a envie de faire de la poésie libre
on se sent capable d’être plus libre


PARIS
Valois expose Tinguely
Vernissage le 7 septembre
de très belles pièces
Seppi le restaurateur
sera t’il là ?
en rentrant à Nice je vais restaurer
mes Josse (que des moteurs)


PARIS RUE DE SEINE
Laure Flammarion
s’occupe de l’espace Flammarion
rue Visconti
une expo sur le thème de l’échange


PARIS RUE DE SEINE
Loevenbruck
a un très beau Belmer
dans sa vitrine


BEN SUR BEN
Interview agréable avec
Ego la revue

BEN A MAILLOL
Sophie s’accroche
Ele veut changer les espaces
Elle a parfois raison

BEN A MAILLOL
Et voilà le meilleur de cette lettre
je me suis mis a la place d’un vrai critique d’art
qui rentre fais le tour de l’expo et écrit
DECIDEMENT
Jaime pas cet expo
ni son artiste BEN
un artiste qui joue la carte de l auto critique
un super prétentieux
qui ne voie que son nombril
nous assène que des dates
des « moi je « a la ribambelle
il transforme et récupère même l’auto critique
pour en faire une comédie
un mensonge de plus
face au travail des autres
que du « moi je «
je lui donc donne donc un
2sur 10
BEN


POLITIQUE INTERIEURE
Je persiste et signe la relance économique
est une question
de dynamique culturelle
je n’arrive plus à écrire
les cultures comme les individus
ont des vies complexes
elles peuvent se mettre en veilleuse ou se réveiller.