-> retour à la liste <-

ECRIRE SUR TOUT ET RIEN COMME CELA ME VIENT t (ben)

2004-01-16
écrire encore sur tout et rien comme cela me vient (ben)

50 désabonnés,
et 20 lettres d’encouragements
Même quelqu’un qui m’écrit qu’il les imprime,
Et me demande de les authentifier.
Qui l’aurait cru
Je suis content d’écrire dans le net.
Avec le net,
Oui, la création dans le monde a fait un bond gigantesque
C’est comme aller sur la lune
Chaque jour des millions peuvent envoyer dans le désert du net
De messages les uns plus vrais,
plus ignorés, plus inquiets, que les autres
et bien qu’il n’y ait personne pour les lire,
ils sont là sur l’écran comme celui-ci
(http://www.sharedwriting.com/story/2003/2/12/2438/41402)
ceci dit j’ai un carnet et je note tout temps a autre
mais mon probleme
Je ne trouve pas un bon stylo feutre qui écrive
D’ailleurs quelque chose me tracasse :
pourquoi ne font-ils pas que tous les stylos, tous les feutres, aient exactement le même bouchon de sorte que lorsqu’on perd un bouchon on ne peut se servir de celui d’un autre,
vide celui là. S’il ne le font pas cela c’est parce que il y a un complot du pouvoir capitaliste pour opprimer l’écrivain libre.
Vous voyez je m’intéresse au social.
Si vous êtes allé sur mon site voir les " nouveautés "(a ben-vautier.com)
vous êtes peut-être tombé sur une page " erreur 404 ".
Ce qui se passe c’est que, pessimiste, j’avais prévu la fin de l’espèce humaine pour 2004
alors à chaque fois que je veux rentrer un texte
dans une de mes rubriques en 2004 mon mac me répond :
impossible espèce humaine disparue (je vais donc repousser
la fin de l’espèce humaine pour quelques mois).
C’est vrai.
En tant qu’artiste peintre qui s’interesse au paysage
je vous dis que
le monde est recouvert de paysages - tout est paysage - le Bronx- l’Estérel - les montagnes rocheuses - l’arrière cour de la maison du coin où j’habite, les WC chez vous.
Quant à mettre vos paysages dans un Musée il vous faut savoir que les directeurs de Musées, petit à petit, perdent leur enthousiasme et se planquent. Je me demande même si, la foi culturelle disparue, le travail leur faisant peur, il n’y ait plus que l’abus de pouvoir qui les fasse bander.
Je parle pas pour moi
Il parait que c’était la semaine des langues minoritaires
il y a deux mois de cela j’ai entendu sur France info
une jeune femme qui défendait les " calendrettas " se faire attaquer avec un discours des plus jacobins de la part du speaker.
J’ai pensé : merde alors cela ressemble plus à un lynchage qu’à une défense des langues minoritaires.

Arrête de te faire des illusions Ben
la culture pour ceux qui la montrent c’est
la loi du plus fort,
la loi du plus hypocrite,
la loi du camouflage.
La culture pour vous c’est du foie gras
vous ouvrez la bouche et on vous gave.
Pour la faire passer on ajoute un bol plein de
Mayonnaise.
La mayonnaise culturelle est un appendice indispensable à la société de consommation

Un jeune critique d’art occitan m’a dit
" si on prend une feuille de papier, que l’on trace deux colonnes et qu’ensuite on mette dans une des colonnes tous les espaces dits d’art contemporain en France et dans l’autre colonne tous les gens qui exposent dans ces centres d’art contemporain,
nous aurons une grille type où l’on retrouve souvent les mêmes noms d’artistes et les mêmes noms de villes comme si tous appartenaient à un même club d’où bien sûr sont exclus les représentants des cultures Basque, Corse, Occitane etc tu trouves cela normal Ben ? "
J’ai dit non.
Mais je suis content que mon nom soit dans ta liste.

Attention la culture m’a transformé en mendiant de la culture.
Cela commence par
il faut aller au vernissage,
il faut voir cette expo,
il faut lire ce livre,
il faut voir ce film
il faut, il faut, il faut,
et puis il faut se taire,
il faut se faire tout petit devant la culture
et le plaisir mon cher ?
il n’y a pas de plaisir
comme au cinéma ce qui fait rire c’est voir l’autre se casser la gueule.
Je propose des espaces d’art municipaux où on pourrait se requinquer en allant écouter les malheurs des autres.

Nice
Fabre au musée. Je n’y suis pas allé je n’aime pas les scarabées
Voir Fabre à la recherche de l'Utopia, non à la recherche de sa gloire.

Dans mon courrier
Encore une lettre me demandant de faire cadeau d’une œuvre pour une vente aux enchères.
Toutes ces organisations dites de charité me mettent en colère ce sont de la fumée qui cache le feu, qui cache les morts de faim, les enfants qu’on tue, les peuples qu’on opprime car dès qu’on y regarde de plus près on trouve photographes, communicateurs, imprimeurs, banquiers, traiteurs autour d’une table de gala qui s’amusent, se rencontrent, boivent,et parfois même vivent aux crochets de leurs propres donations.
Alors si j’ai 100 euros à je prefere les donner à ces mendiants escrocs qui font semblant de manquer d’une jambe pour avoir trois euros.
Merde non tout cela est faux
Arrête Ben de jouer les moralistes
ce qui te manque ce qui manque dans cette news letter
c’est du sexe de la tendresse de l’amour
même si on doute que cela existe
ok je vais donc garder les 100 euros pour m’acheter du viagra
Et vous les belles femmes assise derrière votre ordinateur allez sur mon site il doit y avoir une photo de moi tout nu ou presque et si je vous plait
Racontez moi une histoire cochonne
Et comme dirait filliou on verra bien --------