-> retour à la liste <-

LE COMMUNAUTARISME POUR ET CONTRE (ENVOYÉ AUX OCCITANS)

2004-01-16
LE COMMUNAUTARISME POUR ET CONTRE
Tout le monde en parle -alors pourquoi ne pas donner mon avis quitte a changer d'avis un jour si il le faut
le monde a changé, de nouvelles situations, sont apparues, définies par de nouveaux mots tels : communautarisme, flux migratoires et urbanisme.
J’aimerais confronter l’arrivée de ces réalités à la théorie Fontanienne : (pas de peuple sans langue, pas de peuple sans territoire) et, pour commencer, le communautarisme.
Voici ma position :
Au premier abord la notion de COMMUNAUTARISME œuvre pour la survie des cultures, des langues, des traditions à l’intérieur dun ’Etat Nation il contient donc au départ un élément positif : la reconnaissance de l’existence des peuples et de leurs cultures . On ne peut donc qu’être pour le droit des individus d’une même communauté de se regrouper et de défendre ensemble ce qui les rattache. Lorsque cela se produit dans des grandes villes où se constituent des quartiers Berbères, Pakistanais etc il faut accepter de leur donner des droits culturels.
Je suis contre le pouvoir des Etat nations qui chercherait sciemment à détruire, occulter, faire disparaître la culture des autres communautés pour les assimiler et les intégrer DE FORCE à la sienne.
Cela dit, attention je suis contre le communautarisme
si les droits culturels de ces communautés (ayant une terre linguistique située ailleurs) transforment petit à petit de la défense de leurs droits culturels en revendication territoriale de l’espace des communautés autochtones (sauf exception quant à des territoires qui seraient très peu peuplés : Australie, Sibérie, USA, Alaska). Cette revendication territoriale se transformerait alors en impérialisme c’est-à-dire en oppression d’une communauté sur une autre. Le monde d’aujourd’hui est plein de situations communautaires plus ou moins rattachées au problème d’un flux migratoire particulier qui nécessitent toutes solutions et analyses distinctes. Ainsi nous ne tirerons pas les mêmes conclusions du flux migratoire Tamoul au Sri Lanka et des hispaniques au Texas ou des Koisans en Afrique du Sud.
voila tout le monde en parle moi aussi
(Suite du débat sur le net à ethnisme .com)