-> retour à la liste <-

NICE CULTURE NO 1 par BEN

2004-03-02



Cette News letter est pour les Niçois qui s’intéressent à l’art et a tout et a rien .
Elle vous vient de la part de Ben l’artiste peintre celui qui avait le magasin de disques rue de l’Escarène Vous pouvez vous désabonner tout de suite mais ce serait gentil d’attendre deux ou trois lettres pour le faire.
Vous pouvez aussi lire toutes mes rubriques et démangeaisons et égratignures " Nice culture " en allant par année sur mon site à (ben-vautier.com)
J’ai eu votre adresse email par un ami.

INDIVIDUS CAIRASKI AU THEATRE DE LA CITÉ
Cela faisait longtemps que je n'avais pas mis les pieds dans un théâtre.
je crois depuis que par deux fois je n'avais pas osé quitté au milieu du spectacle
j’ai aimé Cairaski au théâtre de la Cité
j'ai aimé la salle qui se remplissait petit à petit
de gens qui se connaissent et qui s’embrassent
le succès de Cairaski est super mérité. Il n’est pas issu d’une campagne de presse c'est le bouche à oreille c'est : " as-tu vu Cairaski tu te fends la gueule, il faut y aller, c’est du vrai, cela nous concerne, c’est Nice " et ils ont raison
j’ai beaucoup rit.

NICE CULTURE THEATRE DE LA CITE
Meyer est exceptionnel et important pour le théâtre à Nice. Son programme défend l'authentique il s’est rendu compte que la culture niçoise existe et qu’elle avait besoin d’un théâtre. Il lui a donc ouvert ses portes comme il ouvre ses portes aux autres cultures du monde et même à Fluxus.

JEAN FABRE AU MAMAC
Ca marche bien, il est bien défendu mais veuillez m’en excuser, je n’aime pas. Il n’y a pas d’épine dorsale, il n’y a pas de message, c’est de la décoration digne d’une foire du meuble exotique. Un peu trop racoleur.

ALBERT CHUBAC, AU MAMAC
Pour Chubac comme pour Gilli on pourrait dire : enfin leur heure de gloire est arrivée, hosanna ! hosannière ! et j’ajouterais au nom d’Andy Warhol : Chubac et Gilli ont eu droit comme tout artiste à leur heure de gloire au Mamac.
Ce que j’aime dans ce catalogue, comme dans tous, c’est la chronologie biographique que je regarde (comme je le fais toujours pour vérifier s’il cite que l’une de sa première exposition a eu lieu au laboratoire 32 en 1958). J’espère que sa côte va monter. Il le mérite.

LA STATION
Nouveau local de la station avance. Ils ont tout repeint
tout le monde attend l’ouverture officielle avec une expo.

JACQUES LIZENE AU MERCURY
Le 21 Janvier La Station avait invité Jacques Lizène pour une soirée vidéo au Mercury. Il y avait malheureusement très peu de monde. mais c’etait fantastique. Jacques on dira donc plus tard que tu étais le plus grand…etc comme on fait pour filliou aujourd’hui
J’enrage de cette situation qui ne change pas.

(EXPO )LE DESAPPARTEMENT DANS LA VIEILLE VILLE
Je n’ai pas assisté à la danse parce que d’habitude la danse m’emmerde mais j’ai bien visité l’expo.
Deux remarques : il y avait beaucoup de monde mais surtout les élèves de la Villa Arson.
Un peu frondeur envers la Villa (nous exposons dans un appartement dans la vieille ville)
J’ai aimé le travail des numéros sur les trous, un peu Opalka, un peu La Monte Young. Plutôt que de boucher les trous l’artiste a simplement numéroté les trous. Ca j’ai aimé. J’ai aimé Cathy, dans la rue aussi. Je n’ai pas aimé grand chose du reste. Sauf que pour rentrer il fallait passer entre l’entreprise Roblot, pompes funèbres et une entreprise de conseils psychologiques pour familles de défunts.

EXPO A LA VILLA ARSON
Ne m’en veuillez mais pour l’Expo villa Arson à Nice ça fait deux semaine que j’ai vu l’expo et je ne me souviens plus du tout de ce que j’ai vu à part que je crois qu’il y avait des films dont le son était inaudible, et des images de films bien encadrées très belles. Je dois être sans doute parmi les ignorants qui ne savent pas comprendre.

ART CONTEMPORAIN
Au départ en visitant les expos de la villa Arson je me suis dit : tous ces exercices d'avant garde ne sont que des astuces égotiques de plus puis, parce que je doute de ce que je pense, il m'est arrivé de penser : ben tu n’y comprends rien tu es un vieux ringard. C’est peut-être plus important que cela en a l’air ou encore Ben ne vois-tu pas que c’est la trace que laisse les ego du pouvoir qui fabrique le temps ?

POUR NICE PLAGE
(Idée de performance)
Quand en été il y aura profusion de corps sur la plage
et que ce sera agréable à regarder
passer sur le bord de mer avec un écriteau
" partouze autorisée ".

BRUNO PELASSY AU MAMAC
Exposition difficile à réaliser certains auraient aimé un énorme désordre comme celui qui existait quand on rentrait dans son atelier. Mais l’aurait-il voulu ainsi ?
Annie m’a dit tout de suite : il manquait de la musique
Les fameuses cassettes de Pelassy, ses choix
Il y avait aussi toujours des images. C’est lui qui m’avait appris à aimer Kitano. Quand Pelassy parlait de cinéma ou de musique ou de chansons, on sentait qu’il les aimait et nous les faisait aimer.
Je n’ai pas vu beaucoup de critique sur cette expo, c’est une honte.
J’ai aimé le film bien que de son vivant je lui avais dit : mais là dedans tu ne fais que prendre des images aux autres. Or je me suis aperçu que ce film est devenu du Pelassy
Ps Le catalogue de Pelassy très beau.

DOLLA FIN DE PERIPLE
Nice : on m’a dit que la performance de Dolla a la Villa était ennuyeuse. Je crois qu’elle était historique et que rappeler l’histoire gène certains. (il faut lire son texte sur son site )

FRANCE CULTURE A LA BIBLIOTHEQUE NUCERA, NICE
Je suis en colère avec la bibliothèque Nucéra. Durant l’émission de France Culture Louis Pastorelli a répété ce qu’il avait déjà écrit une fois, que cette bibliothèque, bien que s’appelant Nucéra, nom d’un écrivain qui aimait Nice, il n’y avait pas de livres en niçois. Alors, à la fin de l’émission les responsables m’ont apporté une dizaine de petits livres rascleux en me disant : vous voyez on des livres en niçois et en occitan. La moindre bibliothèque en Occitan contient plus de 200 livres. Moi j’en ai plus de 150 en Occitan et niçois. Je leur demande : ont-ils par exemple les contes du vieux Nice de Dotti et Chirys ? je ne l’ai pas vu. Ont-ils " Comme una musica " de Peglion, un poète aussi bon que Rimbaud ? Je ne l’ai pas vu.
Alors de grâce, admettez que c’est une bibliothèque colonialiste qui refuse d’admettre la langue niçoise.
Admettez-le c’est tout.
Il aurait été plus honnête, au lieu de nous dire nous avons des livres en niçois, et ne pas en avoir, qu’ils nous disent : réalisons un débat chez nous pour voir pourquoi nous n’avons pas de livres en niçois ou en occitans. Alors ils auraient pu, lors de ce débat, nous expliquer : mais c’est parce qu’il n’y a pas de demande, pourquoi avoir des livres que personnes ne lit. Et nous aurions alors, nous les défenseurs du niçois, du passer à la vitesse supérieure et dire : vous n’avez personnes pour lire le niçois parce que la ville ne fait rien pour enseigner le niçois. Vous nous auriez répondu alors : pourquoi l’enseigner ?
Et nous vous aurions répondu : parce que la langue d’un peuple c’est son bien être et la lui refuser c’est l’opprimer. etc.
Au moins on aurait eu le débat

Réol le diecteur de l’ecole de la Villa Arson est un fin stratège. Il a réussi à glisser dans son intervention à France Culture le mot " excellence " .. " nous (la villa Arson)cherchons l’excellence " par rapport à Nux Vomica qui cherche le local. Je ne suis pas d’accord. Personnellement je pense que le travail que montre la Villa Arson est souvent médiocre et sans épine dorsale et ressemble à ce que présentent toutes les autres écoles et qu’en comparaison, certains travaux d’un soi-disant art populaire, me paraissent plus vrais et plus contemporains.

ALAN PEGLION (REEDITION POUR UN GRAND POETE)
Aurélie la fille d’Alain veut rééditer les poèmes d’Alain Peglion elle a raison c’est un très grand poète alors j’ai écrit ce poème pour lui.
Alan Pelhon n’est pas mort
Je l’ai vu Alan Pelhon au Chili il parlait avec le sentier lumineux…
Je l’ai vu Alan Pelhon à Coaraze assis au pied d’un olivier parlant à une jeune fille.
Je l’ai vu Alan Pelhon en Australie au pied d’une montagne sacrée des aborigènes, glisser une carte postale du Mont Boron dans la poche d’un kangourou.
Je l’ai vu Alan Pelhon à Moscou, sur la place rouge dire
à la foule " l’Occitanie se réveille "
J'ai vu Alan Pelhon aux Diables Bleus autour d’un feu de camp, parlant avec Jean-Luc des pâtes au pistou d’Annie.
J'ai vu Alan Pelhon enseigner le nissart à un bûcheron dans le désert du Kalgari
J'ai vu Alan Pelhon en colère juché sur les épaules de la statue de Garibaldi, place Garibaldi
J’ai vu Alan Pelhon sous le lit de Sauvaigo me faire signe de ne pas dire qu’il était là
Vous voyez bien qu’Alan Pelhon n’est pas mort.

VERDET
André Verdet au Musée de Cagnes s/Mer
expose sa donation. Il a mis sans doute pour condition son portrait un peu partout et en échange il a fait cadeau des échanges qu’il a fait avec ses amis : Ben, Borsi, Carzou, César, Picasso etc
Pas mal comme stratégie.

LES REGIONALES s’approchent et comme par enchantement les élus s’intéressent à la culture. L'artiste et l’art sont alors des produits que l’élu met dans sa vitrine.

IDENTITE NICOISE
Peu d’analystes se rendent compte que
c'est la réalité de l'arrivée des cultures Arabe et Berbère qui aujourd’hui revendiquent à juste titre le droit de garder à la fois leur culture et la culture française, qui crée chez les Occitans un électrochoc. Ils se disent : mais nous qui est-on ? où est notre langue ? On l’a perdue.

LA CARAVANE OCCITANE DE MONTPELLIER
Est arrivée à Nice. Ca c’est très bien passé aux Diables Bleus. Il y avait une bonne ambiance. J’avais l’impression que l’Occitanie était vivante. Louis Pastorelli a bien joué le jeu et mis l’ambiance
C’était bien de voir tous ces jeunes parler le provençal, le niçois et l’Occitan mélangés comme une langue usuelle et avoir du plaisir, après le rap de danser une danse provençale à figures avec joie.
C’était magnifique et réconfortant pour lo pais.

NICE CULTURE
Table ronde à Nice Matin autour du thème de l’identité niçoise
on est plus de 20. J’ai l’impression que tous ont été pris de court par ce qui s’est passé sur le stade (où tout le monde chante Nissa la bella ).
Je n'ai pas peur de prendre la parole pour dire :
si vous voulez sauver votre langue et votre identité cela passera obligatoirement par des mesures politiques et comme les partis politiques d'aujourd’hui sont tous sans exception jacobins
il faut créer un parti régionaliste.

NICE CULTURE
J’ai accepté d’être jury pour l'art que font les employés municipaux
à la mairie. Suis-je un vendu ?
non. Mais je suis certains que j’aurai des surprises pourquoi un employé de la mairie ne pourrait-il pas être un génie ?

REGIONALES
J’ai rencontré Muriel Marlan qui m’a donné à lire son projet de loi de finance pour 2004 culture. Je remarque une bonne augmentation pour l’art contemporain ce qui me fait plaisir mais je remarque aussi qu’il n’y a absolument rien de prévu pour la culture du pays la langue Niçoise et Occitane. J’ai peut être mal lu.

REGIONALES
Comment voulez-vous que je soies pour Jérôme Rivière
ou Vauzelle ? C’est guère mieux au niveau de la reconnaissance de la culture occitane. Je serai pour celui qui dira noir sur blanc : je suis pour que la France signe la charte des langues minoritaires.
Et pas de sucre ni d’alibi SVP

Voilà ma première lettre " Nice culture " est finie si elle vous a plus vous pouvez vous abonner en allant sur mon site (http://www.ben-vautier.com/- ) ou vous pourez aussi vous abonner a mes autres lettres - " ben sur ben " " Occitanie " ou encor " Ethnisme " et puisque je peux vous ajouter une photo
Voici une photo de moi a Nice