-> retour à la liste <-

UNE AUTRE LETTRE BE BEN

2004-03-10
Je suis accro à Internet.
Si je n’arrive pas à me connecter je suis en manque.

Je vous dois des excuses.

J’ai essayé hier soir d’envoyer une newsletter, elle a fait semblant de partir et puis rien. J’ai recommencé.
Rien. Donc vous avez reçu tous des mails vides et vousvous êtes désabonnés.

J’ai de suite pensé aux services secrets surtout que j’en parlais.
Ils ne veulent pas que j’envoie ce que je pense. Et la
liberté sur le net ?

Ne vous faites pas la moindre illusion ils peuvent vous
couper le robinet quand ils le voudront, à l’instant où ils le décideront et alors adieu à votre liberté imaginaire !

Arrêtez donc de me surveiller.
Je n’ai rien fait .
Tout ce que j’ai fait c’est penser,
parler,
être moi-même.

Si je devais vous faire la liste des classements que j’ai en cours vous deviendriez fou.

Je n’aime pas jeter les Marianne, les Courrier
International, les Monde, mais comme je ne les jette pas ils envahissent la maison.
Comment font-ils les intellectuels parisiens? Jettent-ils
tout ou bien découpent-ils les articles avec des ciseaux ?

A Nice on attend le tremblement de terre. Il y en a qui se disent si cela arrive j’ai une corde et je descends par la fenêtre. Moi j’ai mis une scie dans ma table de nuit pour scier les barreaux de la fenêtre et sortir. J’ai aussi un système d’alarme automatique qui permet de me localiser sous les décombres.

A propos
N’avez-vous pas remarqué que l’espèce humaine n’a pas grand chose à se dire ?
Ils restent des heures à chercher à faire la conversation.
Surtout au restaurant entre maris et femmes.

Vive la création
Il y a des millions de vidéos, des millions de cassettes,
tous véhiculant des egos créatifs.
Mais qui va les regarder ?

Sophie Cale
J’ai entendu Sophie Calle à la radio sur France-Culture et j’ai adoré. Je n’aurais jamais cru qu’elle avait été si seule. En fait comme elle ne savait pas quoi faire elle suivait des individus dans la rue elle ne voulait pas rester seule à la maison. Tout son travail on dirait que c’est un suite de
coïncidences pour fuir l’ennui, la solitude. Là où il
semblerait que ça soit moins divertissant, c’est quand ça
devient de l’art contemporain qu’il faut visiter dans une
expo. Elle ne rend pas l’art gai. Mais faut-il qu’il le soit ?

Ben sur Ben
J’ai acheté un "mad player" pour apprendre à faire du rap
mais ça ne marche pas. Ce n’est pas l’appareil c’est moi.
Je n’arrive plus à improviser à moins d’avoir bu trois
whiskies.
Je cherche à faire du nouveau
mais pour faire du nouveau il faut faire le contraire mais le
contraire de quoi ?

Ben sur Ben
J’ai un nombril qui agace.
Certains aimeraient savoir qui je suis.
Mais moi dès que je commence à réunir des photos pour mon catalogue raisonné j’ai envie de vomir , je m’aime de moins en moins.
Cela devrait plaire à ceux qui ne m’aiment pas.
Mais ils ne m’aiment pas plus pour cela.
Ok. Au lieu de vous prendre la tête avec moi, dites-vous que vous n’en avez rien à foutre de mes états d’âme
nombrilistes. C’est normal.
Je sais que c’est une honte que je gagne 10.000 FF pour écrire sur une toile une phrase piquée d’ailleurs à
Bourdieu.

A propos :
Quand je serai mort diront-ils :
C’était un vrai égoïste ?
Un vrai con ?
Un vrai quoi ?

Je ne suis pas anti-sémite.
Mais par contre pas anti-Dieudonné non plus.

Encore une nuit noire.
Avec mon œil qui me fait mal (une conjonctivite).
J’aimerais faire une enquête pour savoir combien de suicidés font le ménage avant.

Voici quelques idées de tableaux pour la FIAC :
- Vous qui souffrez d’art savez de quoi je parle
(CHARLIER)
- Encore un tableau qui finira chez Cornette.
- Sur ce mur il n’y a pas d’art.
- Comment savoir si c’est beau ou laid.
- Il y a trop de Ben sur le marché.
- Je suis là pour que vous me regardiez.

Ben sur Ben
J’ai la paranoïa : mon Internet ne marche encore plus. Que se passe t’il ?
Cette liberté est foutue ?

La Suisse
Un éditeur m’a demandé de faire un titre pour un livre sur la Suisse. Je lui ai proposé :
"la Suisse est fondue".
C’est vrai c’est quatre peuples fondus en une fondue.

Ben sur Ben
Dois-je me taire ?
Faut-il me taire ?
Comment faire pour me taire ?
Pourquoi me taire ?

Voilà il faut que j’aille me coucher.
Castagnou m’a dit : Ben il faut sortir de l’écran.