-> retour à la liste <-

SOLUTION POUR LA COTE D'IVOIRE (BEN)

2004-04-01
QUE FAIRE EN COTE D’IVOIRE

Il y a eu cette semaine (mars 2004) des émeutes et des morts en cote d’ivoire pour comprendre voici un extrait d’un texte de mon ami René Duran qui permet de démonter le puzzle voir connaître les ingrédients de ce qui se passe aujourd’hui en cote d’ivoire ce texte date de 2003 mais les peuples ne changent pas de place et son analyse et toujours valable

LA COTE D’IVOIRE PAR RENE DURAN

---L’Afrique avait subi de la part des colonisateurs européens des découpages aberrants institués entre autres au congrès de Berlin à la fin du dix-neuvième siècle, aujourd’hui ils sont payés cash par celle-ci. La côte d’Ivoire a ainsi quatre peuples sédentaires sur le plan ethno-linguistique, même si le français y voile les choses avec son statut de langue officielle. Ces quatre peuples sont les Gours dans le nord-est, les Mandés dans le nord-ouest, les Akans dans le sud-est et les Krous dans le sud-ouest. Chacun a des dialectes ainsi que parfois des tribus. Faut préciser que les Akans avec les Krous au sud ont des liens forts tout en utilisant le baoulé des Akans en tant que langue véhiculaire. Idem pour les Mandés et les Gours dans au nord avec le dioula des Mandés. D’autre part, les trois principales religions y sont l’animisme, le catholicisme, l’islam. Elles sont présentes chez les quatre peuples ; toutefois ; si l’animisme existe partout en Côte d’Ivoire, l’islam est en force dans le nord alors que dans le sud, le catholicisme domine. Notons que Félix Houphouët-Boigny était Akan baoulé, tandis que Laurent Gbagbo fait partie des Krous bétés. Les deux peuples du sud, les Akans avec les Krous depuis l’indépendance en 1960, gère le pays à partir d’Abidjan la ville principale ainsi que la capitale Yamoussoukro. A part ça la Côte d’Ivoire a 322.462 kilomètres carrés, vingt millions d’habitants, par ailleurs les deux peuples du nord vivent surtout dans la savane en contraste avec les deux du sud eux dans la forêt.
Les clivages politiques :
Le sud a deux partis, le PDCI implanté surtout chez les Akans qui avait été celui de Houphouët-Boigny, le FPI de Laurent Gbagbo chez les Krous longtemps opposaant à Félix Houphouët-Boigny. Le nord a le MPCI ainsi que le RDR chez les Gours, alors que les Mandés comptent le MPCI, MPI, PPI. Entre paranthèse, à propos des escadrons de la mort, l’ONU a publié au début février un rapport accusant des proches de Laurent Gbagbo et de la partie bété des Krous. Les partis, d’autre part, y sont empiriquement fédéralistes sans remettre en cause la Côte d’Ivoire. Si la survie économique de chacun des peuples a des implications dans l’actuelle guerre civile, les belligérants y ont surtout comme repère stratégique leur zone contrôlée militairement. Il ne faut pas oublier par ailleurs que le territoire linguistique Mandé se trouve sur cinq états (une partie de la Côte d’Ivoire donc, la moitié du Libéria, la moitié de la guinée, la moitié du Mali, une partie de la Mauritanie) ; que le territoire linguistique Gour est sur huit état (une partie de la Côte d’Ivoire, un petit tronçon du Mali, tout le Burkina faso, la moitié du Ghana, la moitié du Togo, l’autre moitié du Benin, un petit bout du Nigeria, un bout du Niger) ; que le territoire linguistique Akan figure sur cinq états (une partie de la Côte d’Ivoire, l’autre moitié du Ghana, l’autre moitié du Togo, l’autre moitié du Benin, un petit bout du Nigeria) , les Akans en dehors de ça avaient eu beaucoup d’esclaves aux Etats-Unis où les descendants vivent dans certaines régions ; qu’enfin le territoire Krou existe sur deux états (une partie de la Côte d’Ivoire, l’autre moitié du Liberia). La côte d’Ivoire est artificielle ainsi que les états susnommés..

(René Duran 2003)

(NOTE EN FORME DE CONCLUSION ET PROPOSITION DE SOLUTION par BEN)

Dans la situation bloqué où l’on se trouve aujourd’hui
C’est à la France en tant que responsable de la colonisation et des frontières artificielles actuelles d’avoir le courage politique de proposer une refonte des frontières avec, ou la création d’une fédération des quatre peuples qui composent la cote d’ivoire ou s’il le faut l’éclatement pure et simple de cet état factice en quatre nations avec la possibilité que chacune s’unit plus tard a ses coreligionnaires des états limitrophes

IMPORTANT (voir sur le site www.ethnisme.com a la rubrique conflits en cours (carte )la carte des peuples de la cote d’ivoire