-> retour à la liste <-

A NICE IL Y A

2005-09-21
CULTURE (PARTOUT EN France )
la culture est devenue
une question de pouvoir
s'occuper de la culture
c'est avoir du pouvoir
un petit pouvoir
alors on y tient
et il ne faut pas laisser les autres
vous prendre le pouvoir
le pouvoir de décider qui l'on expose
et où on l'expose
le pouvoir de se servir des artistes pour arroser les chrysanthèmes
le pouvoir de proposer la carotte ou l'exclusion
Faut pas se faire des illusions
Pour un artiste qui crée
IL Y A 4 RONDS DE CUIR QUI SE GARGARISENT

BEN SUR BEN
Arrête de râler contre la culture Ben
L'important c'est de créer
pas de tourner en rond
pas d'attendre les subventions
pas de remplir des dossiers
pas de cirer des bottes
L'important c'est de tourner des films
Même s'ils sont courts
De créer des toiles, même laides
De réaliser des rencontres
même bidons
d'inventer
ne pas avoir peur du nouveau


PARLONS D'AUTRE CHOSE
PARLONS DE LA CULTURE A NICE

Il y a
Frédéric Pohl du Groupe BP qui crée le Labo avec les artistes
des ateliers de Spada
(une façon de montrer une indépendance par rapport à la Mairie et de leur dire : vous nous donnez des ateliers, mais c'est nous qui gérons notre destin culturel)

Il y a
La Station avec Cédric Teisseire, Maxime Matray, Marc Chevalier qui font un très bon boulot sur le plan international en montrant des artistes Suisses, Autrichiens
Québécois etc

Il y a
la Mairie qui tient les cordons
de la bourse et des espaces,
qui aimerait voir Nice comme un centre culturel indiscutable,
mais obéissant, docile

Il y a
Nux Vomica - L'As pagato lo capeo avec Sylvain Casagrande - Dotti - Aurélie Peglion et plein d'autres qui
s'intéressent à la langue (à ne pas voir mourir le Nissart son nouveau sobn bien être et ils sont a juste titre entrain de se battre et gagner du terrain

Il y a
Florence Forterre avec sa tournée des "popotes" qui a réveillé les ambitions

Il y a
Zervudaqui qui ouvre une galerie, et qui hésite entre les stratégies
de la vedette

Il y a
la Galerie Aral qui en plus de son grand stock récupère les Béatrice Cussol et les Berry de Nahon. No comment.
Moya, Béatrice Cussol, Berry,
même combat ?

Il y a
Catherine Issert
Constante dans sa ligne avec ses artistes
et qui téléphone la veille du vernissage, pour parler d'autre chose et finit par vous dire : à propos ce soir


BON CA SUFFIT LE RESTE DES
"IL Y A"
POUR LA PROCHAINE FOIS A MON RETOUR DE COLOGNE

Bon il faut que je coupe ce délire verbal ici demain je pars pour
l'expo de George Brecht à Cologne
et voir jouer une pièce Fluxus sur la place du Dôme
Ludo va me rejoindre je vous écrirai de Cologne

Divers
VARINI CHEZ ISSER T
vernissage calme
il a un beau sourire
belle pièce murale du Varini classique qui me rappelle que lui et Georges Rousse auraient dû être invités à l'expo des murs du Mamac
tout passe tout casse tout lasse
et on oublie tout

LA BELLE CHRISTINE TABUCCO
expose à Gènes via Donato 36
une belle histoire
un story board de dix photos

VAN DONGEN AU MUSEE CHERET
Reste quelques jours
Pour aller voir mon tableau favori
Le danseur de tango

AU TELEPHONE DE LYON
Michaud me parle de l'expo de Pinaud
Au musée de Saint Etienne
Une belle réussite
20 niçois sont allés la voir
Je me demande ce que ces mots recouvrent
Belle réussite

VILLA ARSON
J'ai bien aimé l'expo du Labo à la Villa Arson,
bien que tous les artistes n'étaient pas du Labo
Ca soulignait une politique d'ouverture.
La présence de Marc Chevalier de La Station
J'ai beaucoup aimé le travail de (Madelon) qui a su figer les dessins du jeu où justement les dessins s'effacent (ceci dit j'avais déjà-vu cela ailleurs)
NICE
Il fait très beau, le jardin est superbe,
mais les oiseaux ne viennent plus
même pas dans la mangeoire d'annie
devant la cuisine c'est un mystère
BEN A NICE
J'ai promis de participer aux Manké cette année
mais je ne sais pas quoi faire.
Je pense demander à annie de chanter
"mon vieux Pataud" avec quelqu'un qui
l'accompagnerait à l'accordéon
et une ou deux petites pièces.


Pour mes nouveaux abonnés sachez que vous pouvez lire mes anciennes newsletter sur mon site
http://www.ben-vautier.com/
à la rubrique « mes newsletter »
et que vous pouvez aussi vous désabonner en bas de page
Merci et bonne nuit