-> retour à la liste <-

RETOUR DU TAS

2006-09-28
Voilà je suis de retour à Nice
Content de retrouver
Chiens, chats, plantes, poules, jardin
Je n'ai pas encore ouvert le net
De peur de me retrouver devant un écran qui annonce erreur n°…
J'ai promis un compte-rendu DU TAS sur le net
Voici donc la première partie
Un survol général
Demain je parlerai des galeries
JE NE REGETTE RIEN C'ETAIT FATIGANT MAIS BIEN
POSITIF :
La qualité des expos
Le catalogue
Le concert
Les repas et retrouvailles avec les copains
Les notes écrites sur les nappes
Les belles Parisiennes
NEGATIF :
La presse parisienne
Le pinaillage administratif
La léthargie de ----
Les « il faut… » De ------
UN LETTRISTE ME DIT
Le Tas est la seule manif qui cherche à
Poser les questions essentielles alors, même
s'il ne se passe rien et que tout rate, vous aurez déjà gagné
Lire cela
Cela me fait plaisir
BEN :
Oui mais moi je me demande si oui ou non
Le Tas d'Esprits a fait avancer ou pas LE SMILBLICK de l'art.
PUBLIC
Seul point sur lequel tout le monde est d'accord
Il y avait beaucoup beaucoup de monde -
la rue de Seine Était pleine à craquer
au point ou cela a dû gêner
Lowenbroek qui exposait Mayaux
(J'en parlerai dans ma prochaine newsletter)
Ceci étant on peut remplir Bercy et n'avoir rien à dire.
BEN :
Comme d'habitude LA NUIT j'ai ma petite crise de paranoïa
Et je me sens suivi, surveillé.
Paris a peur de Ben
LE PUBLIC----------
LES ITALIENS sont là, ils sont venus en force
Gino Di Maggio et Viviana de la Mudima
et la grande cinéaste Irena
l'industriel Bonnoto, Fioretti et Monica -
L'Italie s'intéresse aux limites de l'art. D'ailleurs
les trois dernières meilleures exposition de Duchamp
ont eu lieu en Italie.
LES CHAMBRES A L'HOTEL LOUSIANE -------
Le 21 au soir l'Hôtel
La Louisiane était plein à craquer
Ce qui est bien avec une expo dans les chambres d'hôtel
C'est que l'artiste reprend du pouvoir sur la Galerie :
L'artiste loue sa chambre et montre ce qu'il veut
Ce fut le cas pour Tilman, Dreyfus, Krigloo, Ben Patterson,
Lizène
La chambre de Charles Dreyfus 8/10
Celle de Tilman 6/10
Celle de Ben Patterson 6/10
Celle de Espace à Vendre avec La Galla et d'autres 6 /10
MA CHAMBRE -----------------
J'avais amené avec moi deux appareils de polaroïds
pour faire comme Arraki.
Mais il y avait trop de monde et je n'avais
pas la tête à faire de la mise en scène.
Donc j'ai transformé ma chambre en bureau pour l'association
« cela pourrait être pire »
La chambre au point de vue choc ne méritait pas plus de 2/10
bien qu'il y ait eu quelques bonnes photos aux murs
CATERINA GUALCO ------------------
Qui a organisé Fluxus à Gênes a fait un bel accrochage
dans une chambre de l'Hôtel. Je lui achète
le portrait de Maciunas par Al Hansen
LA DIRECTION DE L'HOTEL LA LOUISIANE---------
Très bon point et remerciement à Monica qui avait toujours le sourire.
et à HUGO l'artiste le plus zen et calme de Paris.
LE CATALOGUE --------------
est de jnf productions et bien qu'il lui manque un texte radical,
qui remette l'art à zéro, il est nettement meilleur
Que ces centaines de catalogues lourds et pleins de photos d'œuvres
en rangs d'oignons et qui n'ont rien à dire
LE CONCERT UNE MINUTE TRENTRE TROIS -----------------
Difficile mais mémorable. La partie Fluxus du concert
restera dans la mémoire de ceux qui l'ont vue
Mais il faut néanmoins qu'ils sachent que c'est dommage
Qu'on n'ait pas joué ni Violon solo de Paik,
Ni Paper piece ni les grands classiques pour piano de Maciunas :
Clouer les notes et peindre le piano en blanc
LA PARTIE 1 M 33 NOUVELLE GENERATION
Etait la preuve qu'on peut beaucoup montrer et dire en 1 minute 33
J'ai adoré dans le concert la pièce où une jeune fille
S'est mise à applaudir sur scène. Elle l'a très bien jouée.
HELIOS AZOULAY -------
a joué du Satie à la manière Fluxus
brillant mais j'ai bien peur qu'il ne finisse en petit professionnel
exécutant du Cage comme d'autres exécutent Mendelssohn
RICHARD PIEGZA-----------------
Le tapis volant méritait aussi une salle avec leur tapis
et une vidéo de toutes leurs actions extraordinaires.
POUR LE CONCERT ---------------------------
Jacques Lizène avait prévu une très belle pièce.
Il voulait emprunter la grande machine à laver le sol de la salle
pour la faire circuler en tant que pièce de musique dans le public.
J'ai donné 50 euros à quelqu'un pour qu'il la laisse dans le coin
Hélas nous avions oublié les sièges qui étaient fixés
ANECDOTE PIANO
Parfois les musées, après un concert Fluxus,
nous réclament ou nous achètent le piano
A l'Ecole des Beaux Arts ils nous disent :
vous avez 24 h pour virer le piano.
Gino Di Maggio propose de le faire prendre à Milan
où il l'exposerait avec le film du concert
mais c'est Jeff Berner le plus rapide et il le fait livrer au Café Dada.
CONCERT 1 MINUTE 33---------------------
Il y a aussi la liste des « j'aurais pu
et j'aurais dû »
J'aurais dû vérifier que le concert soit plus organisé
Et savoir comment éteindre et allumer la lumière
dans la salle parce que lorsque TAKAKO a fait sa pièce
j'ai demandé à ce qu'on éclaire la salle mais personne ne l'a fait.
Donc la belle performance de Takako n'a pas été vue
On m'a dit qu'il y avait beaucoup de monde au concert.
Moi je pense qu'on aurait pu remplir la salle.
Quelques panneaux m'ont été volés.
A cause de ça je n'ai pas eu le panneau pour annoncer
la performance des Pinaud et elle n'a pas eu lieu dommage.
Paris a raté un grand concert Fluxus
CONCERT FLUXUS ---------------------
Petit conseil à certains qui ont aimé le concert : allez
sur le net imprimer toutes les partitions
qu'on peut jouer lors d'un concert Fluxus.
LE CONCERT -------------------------------
J'ai aimé l'idée de la chambre blanche de Lesscour qui,
hélas n'a pas marché par manque d'organisation.
C'est une pièce qui demande préparation
Vous rentrez dans une chambre toute noire,
vous ne savez pas avec qui vous êtes, vous pouvez tout faire
Et à un moment il y a un flash photo
C'est le summum du voyeurisme. Très bonne pièce.
CONCERT FLUXUS (COURRIER RECU )
Bonjour, Il y a quelque chose qui me chiffonne,
les 3000 € de location de la salle du Palais des études de L'ensb-a
comme si ce n'était pas un des rôles de l'ensb-a que de proposer ce
type d'événement !.. Le monde est à l'envers, l'art est vraiment du bizness
et la pédagogie un faire valoir.
En tous cas méfiance, dans cette salle il y a une réverbération
très importante qui rend difficile l'entendement des mots.
Il faut travailler en proximité et non en intensité ou bien au contraire
foutre un gros bordel suivi de mots presque chuchotés.
En fait il faut jouer du contraste, du blanc , du noir et du rouge!..
Je vous souhaite une bonne partie.
Un ami qui vous veut du bien
Alain Michon
LES ARTISTES ---------------
Il n'y a pas que Cage - Duchamp - Debord
il y a aussi des artistes de la marge
Ceux qui depuis des années continuent
à croire que l'art n'est pas qu'une histoire
de pouvoir et de réseaux de produits
JACQUES HALBERT -------
au premier abord on dirait un rigolo chahuteur mais
quand on lit son livre on se rend compte qu'il a une épine dorsale.
il me l'a dit un jour : tu comprends Ben, Viallat peint des haricots,
Buren peint des Bandes, moi je peins des cerises
Je mérite aussi la gloire.
RICHARD BAQUIÉ------------
Le Baquié que j'ai mis à Seine 51
J'aimerais qu'un Musée l'achète.
chez moi il s'abîme
LA PANSEMIOTIQUE-------------------
Bruno Duval et Daligand se sont réconciliés.
Une grande nouvelle pour la pansémiotique.
Chacun maintenant a le droit de copier l'autre.
LUDO----------
Je me demande ce que j'aurais fait sans Ludo.
Il faut être juste 50 % de mon travail de mémoire ça a été Ludo.
Après annie est arrivée et l'a relayé
Ludo passe son temps à retrouver mes lunettes
MICHEL GIROUD --------------
voyage avec son clairon et ses livres
Je lui en ai acheté pour 100 euros
Les livres de Giroud sont un mystère
Je ne le vois pas en train de travailler chez un éditeur
donc il doit y avoir quelqu'un derrière qui fait tout le boulot
JULIEN BLAINE------------------
a passé la nuit du 21 en prison pour avoir voulu défendre
deux petites femmes noires qui, selon ce qu'il nous a dit,
se faisaient molester par la police.
BEN PATTERSON -------------------
beau mur chez Phal (il fume un cigare sur lelit dans sa chambre d'hôtel )
Je trouve Ben Patterson trop bon marché dans la mesure
où il prépare une rétrospective au Musée de Houston
mais je crois que c'est sa politique : vivre, rire et vendre pas trop cher
CLAUDIE DADU M'ECRIT --------------------
Cher Ben, Ego -Avec le TAS, les gens lisent enfin tes new lettres,
et ça c'est bon pour ton ego
Vérité Sur ton site on te voit grâce à la web caméra,
donc au travail devant ton ordinateur et ça c'est bon pour la vérité
puisque à l'heure actuelle tout le monde bosse avec l'ordinateur
(et en plus, ça te fait de très bons autos portraits, parfois même on dirait des Rembrandt! )
Amour, -- Que serais tu, sans amour ? sans Annie ?
Sexe --Ton tas ça promet d'être un joyeux bordel ! alors tous au bordel, Tas d'idiots !
(Vous n'aimez que ce que vous avez déjà vu, entendu, lu... etc, tas d'idiots ! Picabia)
Mort --Bon faut pas tirer DANS LE TAS, on est pas tous Morts ! Claudie Dadu
LES CŒURS PURS----------------------
La pièce des aspirateurs était un peu confuse
mais le son très bon. J'aurais vu ça plus structuré :
4 aspirateurs qui avancent en aspirant la rue.
ERIC ANDERSEN ET DORE -----------------------
l'artiste le plus cher du Tas en ce qui concerne le voyage et le transport
des pièces 750 euros pour venir après le vernissage
(soi-disant parce qu'il n'avait pas eu de billet)un peu trop prétentieux aussi
JEFF BERNER --------------------
Nous a invités prendre un pot chez lui à Montmartre.
Son jardin s'appelle le « café Dada » Il est gentil et ne s'arrête pas de parler.
C'est lui qui a hérité du piano
ALBINET--------------------------
Deux belle pièces dorées que j'ai un peu trop serrées
Méritait un pan de mur à lui tout seul
KRIGLOO-----------------------
J'ai acheté à Krigloo un petit tableau : l'art est un masque.
D'ailleurs je me demande si lui et sa gentille femme
ne portent pas un masque
J'ai aimé sa chambre
ANTAKI------------------------------
Il a fait démarrer le vernissage du Tas d'esprit en s'installant devant Seine 51
où il nous a tous photographiés en roi de quelque chose.
Arrabal et Florence Aubenas sont venus se faire photographier.
BLISTENE------------------
N'est pas venu au vernissage.
Ni au débat
Dommage il a manqué
ROLAND SABATIER --------------
D'après certains, le Tas d'esprits a donné trop d'importance
aux lettristes et au Lettrisme.
C'est faux. Je dirais même qu'on donne trop d'importance
aujourd'hui à des œuvres publicitaires sans épine dorsale.
LES COMPTES ------------
Si je devais résumer je dirais que ça m'a coûté entre 8000 et 10.000 euros à moi
et la DAP a donné 5.000 euros qui sont presque tous retournés dans les caisses de l'état
puisque la location du gardiennage de la salle des Beaux Arts
pour le concert a coûté un peu plus de 3.000 euros
Mais je ne regrette rien cela remplace des vacances en touristes
avec annie sur le bord du Nil
FINANCES----------------
Si nous avions eu 20.000 euros nous aurions payé à Halbert sa chambre,
et à Cœurs Purs, etc on aurait fait venir Hendricks, Toche, Alison Knowles, Larry Miller etc
et surtout nous aurions offert à boire et à manger au tas d'artistes du Tas d'esprits
(ce que j'ai fait de ma poche)
LE REPAS DE VERNISSAGE--------------------
Difficile de s'entendre entre galeries et artistes. J'étais d'accord
pour un grand repas à l'Alcazar. Au lieu de cela on a terminé
à 50 (mais nous avons dû payer pour 70) autour
d'un grand couscous au Méchoui du Prince
C'était agréable.
LE DEBAT SUR LES LIMITES DE L'ART A L'E. A. P.-----------
J'ai bien aimé les interventions de Guillaume, d'Antony et d'Azoulay.
J'aurais dû filmer ce débat.
Je crois qu'il en restera quelque chose
LE CINEMA ------------------------
Soirée cinéma organisée par Sylvie Bouloud et Vincent Normand
J'ai beaucoup aimé le film à commentaires de Maurice Lemaître
j'ai trouvé le Debord pontifiant
Les portraits de Sylvie je les connaissais déjà
annie a aimé celui sur Topor
Le film sur Gibertie trop long. Il fallait juste en garder deux parties
Les deux premiers films étaient inutiles et insignifiants
Quant aux films de Dupuy j'ai aimé le film d'Augustin
avec la flèche mais pas les chaises, ni les portes qui grinçaient,
trop sous la Monte Young.
LA PRESSE-------------
Il n'y a que Libé qui en a parlé un peu.
Sincèrement je crois que la manifestation méritait beaucoup
plus surtout par rapport aux autres événements « bâteau »
j'explique cela par l'allergie de la presse envers le Ben Occitaniste
qui réclame une décentralisation culturelle
envers les cultures Basque Corse Bretonne Flamande Catalane
voilà il est temps que j'aille me coucher

DANS MA PROCHAINE NEWS LETTER
JE PARLERAI DES GALERIES
A propos, occupé ailleurs je n'ai pas fait de photos
Irène Di Maggio a fait un bon film
soyez gentil envoyez-moi vos photos et films
IMPORTANT
Pour mes nouveaux abonnés sachez que vous pouvez
lire mes anciennes newsletter sur mon site
http://www.ben-vautier.com/
à la rubrique « mes newsletter »
et que vous pouvez aussi vous désabonner en bas de page
Merci et bonne nuit.