-> retour à la liste <-

DES AUTRES ET BEN

2007-05-16
De temps à autres je parle de moi
de temps à autres des autres
voilà aujourd'hui ce sera surtout Les Autres
si vous pensez qu il est trop long
mettez le de côté
vous le lirez plus tard

INDIVIDUS : GIUSEPPE CHIARI EST MORT
il est mort tranquille
après avoir vu mon expo à Florence
il est mort tranquille
après avoir joué deux notes
une note triste et une note encore plus triste
il est mort tranquille
après avoir ri et dit : l'art est facile
il est mort tranquille
pour pas aller à son vernissage de la Mudima
il est mort tranquille
après avoir transformé la mort en musique
il est mort tranquille
après avoir aimé la femme de sa vie
il est mort tranquille
nous laissant la musique de son rire


INDIVIDUS MADRID : NAME JUNE PAIK ET BILL VIOLA
Il n'en a rien à foutre des honneurs il est mort
l'installation Paik c'est du Paik pour grands magasins
rayon télévision
chez Darty et les Galeries Lafayette
L'installation Bill Viola est censée nous faire une émotion
moi je pense : théâtre inutile
par contre j'aime le coin de David Hall simple :
une télé qui brûle.

INDIVIDUS : LUDO
Ludo je ne parle pas assez de Ludovic Dura
dans mes NL et pourtant avec lui j'accroche
et on monte presque toutes mes expos depuis cinq ans.
De temps en temps on fait une partie d'échecs
mais il me décourage
parce qu'il gagne tout le temps

INDIVIDUS : ROBERTO PECCOLO,
Les baguettes de Gil Wolman chez Roberto Peccolo,
Décidément Roberto Peccolo est un grand défenseur
du lettrisme.
Il y croit plus que les Français et il a raison d'y croire.

INDIVIDUS : A ST ETIENNE (vieille note retrouvée)
Martine Dancer reléguée à la photo
Bernard Ceysson retraité qui surveille la situation de loin
Beaufais retrouve le design
Heyguy grand patron joue deux cartes à la fois :
Saint Etienne et Naples
Didier Guichard reste le fantôme qui hante le musée

INDIVIDUS : NANUCCI
Je trouve que Nanucci
est un grand copieur.
Il copie à la fois Wiener et moi.
Il est partout,
même dans les tramways de Strasbourg
je soupçonne que
c'est grâce à son sourire stratégique

INDIVIDUS : DORA GARCIA
Un Million et quarante-quatrième Anniversaire de l'Art
avec Dora García
du sous Filliou ou du Filliou remake ?
je ne comprends pas.

INDIVIDUS : LILIANE VINCY ET LA FIAC
elle devait proposer un projet pour la Fiac.
Je lui ai proposé un stand Fluxus
avec la table de ping pong de Maciunas
et ses raquettes surréalistes,
avec Water Yam de George Brecht
et des pièces de Robert Filliou et Name June Paik
et surtout des documents authentiques de l'époque.

INDIVIDUS (LU QUELQUE PART SUR LE NET )
des renégats courageux ou malades comme Éric Besson
des renégats lâches et frustrés comme Claude Allègre
des renégats combinards et opportunistes comme André Gluksman
des renégats timides pendant et affirmés après comme Dominique Straus khan
des renégats politiciens et hypocrites comme Laurent Fabius
des renégats cachés comme Lionel Jospin
des renégats honteux et irresponsables comme Michel Onfray
des renégats de nos amis qui ont confondu combat idéologique et intonation.
à cette liste trouvée sur le net j'ajouterai
des renégats catastrophes comme Bernard Kouchner
qui risque par gonflette de nous entraîner dans des conflits interminables et destructeurs

INDIVIDUS : GERALD PANIGHI ARTISTE NICOIS
J'hésite entre déroutant, insaisissable,
a t'il ou pas une stratégie?
fait-il ou pas exprès?
fait-il mine de rien?
joue t'il la comédie?
quand ses dessins sont sales,
le fait-il exprès?
si je devais le classer dans un tiroir
ce serait dans tiroir du jour
pas trop ambitieux mais ambitieux quand même
fait semblant de ne pas être au courant mais au courant de tout.
Quelques phrases qui me font penser à du Gérald :
cela avait pourtant bien commencé,
ceci est entre nous,
en attendant....
si vous avez du temps
j'ai peut-être gaffé.

INDIVIDUS : BERGEZ
Bergez est plus important que ce qu'on croit
à cause de sa littérature pornographique
qui ne plait certainement pas à beaucoup.
Mais que ce soit avec Konstruct ou Bergez,
j'ai l'impression qu'ils touchent le vrai.
Je dois faire un dessin pour Bergez
pour son expo pour Max Horde.
Si ce n'est pas trop tard je vais lui envoyer ma revue :
Chacun sa vie chacun sa bite et un dessin original.

INDIVIDUS : EMMETT WILLIAMS
est mort.
Je voulais écrire un texte sur lui
puis je me suis dit :
maintenant à chaque fois que quelqu'un meurt
j'écris un texte c'est trop.
Alors j'ai inséré une photo d'Emmett sur mon Site à « images du jour »
allez le voir il est assis sur une chaise à Venise
Emmet Williams,
moi je l'avais classé dans la poésie visuelle avec la note de 5/10 et 3/10 en Fluxus.
Annie me dit que je devrais lire le livre de Tillmann
avec les souvenirs de Filliou et Emmet à Paris ce n'est pas de la poèsie,
c'est de la vie pure, de l'humain, de l'humour

INDIVIDUS : CHRISTOPHE SIEBERT
J'ai un peu mauvaise conscience avec Christophe
Je lis ses poèmes
que j'aime beaucoup
ses poèmes sont vrais
car ils démontrent
que la vie n'est pas toujours ni simple, ni belle, ni facile
je dis à Jolivet éditeur qui habite Marseille
et à tous les éditeurs de poésie
de se donner la peine de lire Siébert.

INDIVIDUS : MAURICE LEMAITRE
Maurice Lemaître aussi aime le net
le net pour lui comme pour moi
C'est comme si on ouvrait une fenêtre
une fenêtre face à une foule
c'est pouvoir communiquer

INDIVIDUS : BLISTENE A BARCELONE
le grand mélange de Blistène au Macba de Barcelone
il a bien fait de mettre Maurice Lemaître

INDIVIDUS : YVES KLEIN
vu le film sur Yves Klein, sur la cinq
au départ je me suis dis,
il va être si fort que je vais être jaloux.
grosse déception, en fait Yves était dans ce film
60% mégalo 40 % créateur,
beaucoup trop esthétisant, décoratif,
on aurait dit un majordome
ou un magiciende chez Patrick Sébastien,
bref un comédien
tout ce que l'on m'avait raconté sur sa dispute entre Isou,
Debord et lui m'est revenu à l'esprit,
comme chez lui la prétention pure « le « moi je »
dépassait l'œuvre, le petit passage
qu'ils nous ont montré de Kozuo Shiraga,
valait formellement trente fois
les anthropométries mondaines de Klein.
et puis il y a aussi tous ces livres qui sortent sur Klein
et qui font de l'archéologie
et retrouvent des détails de sa vie.

INDIVIDUS : JEAN DE LOISY SE PREND POUR DIEU
le sacré dans l'art
il a oublié ma pièce
Dieu jeté à la mer
et
si Dieu est partout il est aussi dans cette valise

INDIVIDUS : YVES JOLIVET
Jolivet vient de publier un choix de mes NL
Je lui ai donné carte blanche pour le choix.
Personnellement je ne sais pas choisir
et il y en a toujours trop.
D'ailleurs je trouve qu'il y a trop de tout
dans le monde.
ceci dit si vous voulez acheter le volume
cela s'appelle "Démangeaisons de Ben "
en vente à 16 euros
EDITIONS LE MOT ET LE RESTE
35 traverse de Carthage
Marseille
et puis quand j'aurai la gloire
grâce à mes poèmes
lus sur France culture
des jeunes chanteront mes newslettrer en slam
des femmes viendront me voir et me dire :
j'ai lu vos "démangeaisons" et je ferai tout pour les calmer

INDIVIDUS : YVES JOLIVET
oui mais pourquoi Jolivet a-t-il édité Roland Breton ?
pour le neutraliser ?
Roland Breton mérite d'être à France culture tous les matins
à la place d'Alexandre Adler

INDIVIDUS : VOSTELL
Pourquoi est-il allé s'enterrer à Malpartita
dépression ? jalousie ?
ego surdimensionné ?
réaction au monde de l'art qui le boude ?
A quoi servent ses grandes pièces
égotiques ?

J'AI RECU ET SIGNE CE TRACT PETITION
PLUS D'ART PLUS D'ÉQUITÉ
Nous dénonçons
le monopole exercé, en France, par l'art officiel.
Nous dénonçons
la mise en oeuvre organisée d'une pensée officielle unique, exclusive et ségrégationniste obsédée par l'art émergent, la mode, et l'art spectacle.
Nous dénonçons
la censure systématique et la violence faites à tous les artistes qui échappent au moule imposé par cette pensée officielle unique.
Nous dénonçons
l'ignorance et le mépris quaffiche à l'égard des artistes lorsqu'ils sont français une minorité d'agents publics sous, influence du marché international,
Nous dénonçons
l'absence de transparence, d'équité, et de pluralisme des choix officiels, ainsi que l'absence généralisée des artistes des organes de contrôle démocratique.
Nous dénonçons
la centralisation abusive du pouvoir et la mainmise d'un petit groupe de
censeurs officiels sur la Délégation des Arts Plastiques et le Musée National d'Art Moderne.
Nous dénonçons
les choix incohérents et mondains de l'AFAA.
Nous demandons
une décentralisation du pouvoir et le retour à la diversité, à l'équité, et au pluralisme dans la politique menée en faveur de l'art vivant.
Nous demandons
une plus grande autonomie de la Délégation aux Arts Plastiques et du Musée National d'Art Moderne.
Nous demandons,
en contrepartie de cette autonomie, la création de Conseils Scientifiques et d'Éthique pour garantir à la fois la pertinence, la transparence, le pluralisme et l'équité des orientations et des choix du Musée National d'Art Moderne, de la Délégation aux Arts Plastiques, et de l'AFAA.
Nous demandons
que les artistes soient pour partie membres renouvelables de ces Conseils
Nous demandons
que les lieux d'exposition temporaires, les Galeries contemporaines du Centre Pompidou et les espaces du Palais de Tokyo, soient équitablement répartis entre les différentes générations et courants d'artistes vivant et travaillant en France.
Nous demandons
l'équité et le pluralisme des generations et des courants dans les
presentations officielles de la creation contemporaine en France.
Nous demandons
que l'enseignement artistique â l'école devienne enfin une priorité dotée des moyens nécessaires, et une valeur prise en compte dans les évaluations.
L'ART C'EST NOUS
PAQUET D'INDIVIDUS QUI RALENT
Y COMPRIS MOI BEN

PS
Mais ceci étant
je ne sais pas quoi penser de ces signataires
on se demande pourquoi ils ont signé cette pétition
Certains ont la gloire
ont le pouvoir
sont à Paris
font partie du moule officiel
diffusent la pensée unique
etc
alors se sentent-ils coupables ?
ont-ils besoin d'un psy ?

INDIVIDUS ARCHIVES
A LA SORTIE DE LA VISITE GUIDEE DES ARCHIVES DE VOSTELL à Malpartita
J'AI ECRIT
Bon dieu ! que d'archives que d'oeuvres
L'espèce humaine est-elle vouée à exister pour prouver l'inutilité
de son existence
L'espèce humaine doit elle disparaître enterrée sous des tonnes d'egos,
d'archives et de papier
Saviez-vous qu'il existe en France
pas loin de Paris
des énormes hangars remplis d'oeuvres
que l'on ne montrera jamais à qui que se soit
ce qui démontrent l'inutilité de l'art
Saviez-vous
que parce que l'homme aime vérifier et regarder en arrière
pour chaque artiste dit célèbre ou demi célèbre
il y a des tonnes d'archives
qui comme un cancer gagnent du terrain sur la vie de l'art
j'imagine un monde d'art mourant.
se regardant mourir

BON ASSEZ PARLE DES AUTRES
parlons un peu de moi
voici quelques notes "Ben sur Ben"
je ne sais pas si je vous les ai déjà envoyées

BEN SUR BEN
J'oublie : l'ai-je déjà écrit
mais
l'indigestion culturelle gagne chez moi du terrain
je ne vais presque plus aux vernissages
par peur de vomir
par peur de voir toujours la même chose
Reste le plaisir de boire et de regarder les femmes
Mais elles ne m'aiment plus
je suis trop gros

BEN SUR BEN
La maison s'en va en morceaux
il va falloir que je change les fenêtres.

BEN SUR BEN
annie me reproche d'être trop sex-maniac
moi je reproche à annie
de ne pas aimer discuter sexe
elle me répond :
faux j'ai plein d'idées incroyables
face à des garçons à la peau lisse et propre,
qui se lavent tous les jours,
qui se coiffent et qui ne portent
pas les mêmes vêtements 15 jours durant
et qui parlent d'autre chose que d'eux mêmes...
Annie a peut-être raison
mais il faudrait qu'elle me lave
C'est de sa faute.


BEN SUR BEN
Je sors du PRADO
et je note
A quoi sert l'art ?
quelles sont les limites de l'art ?
où sont les femmes ?

BEN SUR INTERNET
Je suis très fier de ma "radio free Ben "
tous les matins à 7 h je me réveille,
bien dormi, mal dormi, sans café après avoir écouté France Culture,
je vais dans ma petite salle vidéo
et j'enregistre une émission de deux ou trois minutes.
Ca me fait du bien
et j'ai l'impression de faire quelque chose.
sinon je garde ça sur moi
maintenant je ne peux plus crier
à la manipulation de l'information
puisque tous peuvent m'écouter
hier j'étais en colère avec Alain Gérard Slama de France culture

BEN SUR BEN
Ma sexualité. me préoccupe
Je n'aime pas le mot libido.
je souffre du complexe du vieux
qui aime regarder les jeunettes
J'ai acheté une nouvelle caméra HDV
J'ai envie de faire un film qui contienne de la gêne.
Un film vérité.
L'histoire d'un vieux de 70 ans
qui ne sait pas comment se débrouiller avec ses fantasmes.

VOILA MA LETTRE EST FINIE