-> retour à la liste <-

OCCITANIE ET D'APRES MOI

2009-09-23

Bonjour
A peine envoyé ma dernière newsletter
Je reçois le reproche
d'avoir oublié de défendre l'Occitanie et
mon combat pour les peuples minoritaires
pour lequel tout le monde sait que je suis
un Don Quichotte
Vous avez raison et je me sens coupable
et pour y remédier voici à titre d'information
d'abord des extraits de lettres
reçues de Jacme dempuèi Tolosa de Lengadòc jacme@occitania.or un des plus actifs des internautes
et ensuite un tour du monde Ben avec quelques brêves
excusez moi sa longeur
supprimez la si elle vous ennui

1ERE LETTRE
Adiu,
Un pichon vilatge d'ireductibles Catalans an votat per l'independéncia (97%!), e BEN ne parla pas ?
De que se passa a Niça ?
L'informacion es pas arribada ?
Arenys de Munt, cèrca sobre www.google.cat <http://www.google.cat/> e trobaràs la lista dels articles que ne párlan. S'anóncia mai de 11 comunas que faràn parier en novembre o decembre ... A Arenys de Munt del costat de la consultacion avem totes los democratas, e contra la consultacion avem : PP -normal?-, Ciutadanos -normal : son los Chevènementista d'Espanha-, La falange -normal son sempre contra la democràcia, ambe una manifestacion de 71 personas-, e .... lo PSOE-PSC - normal ?- .... Veire las vídeos sobre www.avui.tv <http://www.avui.tv/ > o sobre www.vilaweb.tv <http://www.vilaweb.tv/> Bona jornada,
Jacme

REPONSE
De Ben Vautier : Bravo j'ai vu la vidéo elle est drole

2EME LETTRE
CONCERNANT LE 16 SEPTEMBRE UNE LUTTE POUR UNE CLASSE BILINGUE EN BRETON DANS LAQUELLE
l'Inspecteur d'Académie a manqué à son devoir de réserve. Il se doit d'appliquer la politique nationale même s'il n'est pas d'accord personnellement.
POUR EN SAVOIR PLUS CLIQUEZ
http://www.agencebretagnepresse.com/listing.php?auteur=Div%20Yezh%20Bruz

MA REPONSE POSITION :
JE SUIS POUR LES ECOLES BILINGUES SUR TOUS LES TERRITOIRES LINGUISTIQUES - BRETON BASQUE CORSE OCCITAN CATALAN ALSACIEN (ET MEME DANS LES QUARTIERS OU LA MAJORITE DES ELEVES EST ISSUE DE CES CULTURES DU BERBERE, ARABE, JUIF, PEUL ETC.)

3EME LETTRE
L'INNOCENCE PERDUE DE L'OCCITANISME <http://www.engambi.com/2009/09/linnocence-perdue-de-loccitanisme
CONCERNANT LA MANIFESTATION DE CARCASONNE DU 24 OCTOBRE
IL DONNE DEUX RAISONS DE DESACCORD
D'abord le choix du lieu. La première manifestation, en 2006, s'était déroulée… à Carcassonne. La seconde, en 2008, à Béziers. A la suite de quoi l'Ostau et les associations amies avions proposé d'organiser la suivante à Marseille, proposition formulée également par un groupe de Toulousains. Manifester dans la plus grande ville d'Occitanie, celle qui, bien avant les autres, a fait l'expérience de la cohabitation et de la rencontre avec l'Autre, l'étranger, l'immigré (nos grands-parents, pour beaucoup d'entre nous), qui constitue en outre un indéniable foyer de création occitane contemporaine, où l'on voit des banderoles en occitan (graphie classique, svp) au Stade, manifester dans cette ville donc se présentait à la fois comme un challenge passionnant et comme une expérience inédite. Nous savions pouvoir compter sur des relais dans la ville même. Pour autant, ce n'était qu'une possibilité parmi tant d'autres : il ne nous aurait pas déplu de nous déplacer en d'autres lieux, à Pau ou à Limoges par exemple. Voilà qui aurait fourni l'occasion d'aller découvrir des villes que, pour la majorité d'entre nous, nous ne connaissons pas, et y rencontrer des gens porteurs d'autres modalités de notre culture.
Après un an de discussions, le collectif organisateur a décidé de refaire la manifestation… à Carcassonne. Les arguments avancés pour justifier ce choix sont relatifs à la compétence avérée des Carcassonnais en matière d'organisation et d'accueil, et à la centralité du lieu par rapport à l'ensemble des pays occitans.

Ce choix est évidemment de nature à conforter tous ceux qui, dans les pays occitans, contestent l'existence d'une langue commune et prônent inversement le repli provincialiste : on en trouve en Provence rhodanienne, en pays niçard, en Bearn, en Auvergne etc. On peut dire qu'une occasion unique de couper l'herbe sous les pieds à ces replis provincialistes, dont l'expression la plus virulente se situe précisément en Provence, a été ratée. Et les vieux cons moisis de « Prouvenço ! », qui dénoncent régulièrement « l'impérialisme languedocien » (c'est d'ailleurs leur seule et unique activité), vont trouver de quoi verser de l'eau à leur moulin dans le fait que les manifestations occitanistes se concentrent en Languedoc.
A l'inverse, les organisateurs de la manifestation de Carcassonne, malgré leur occitanisme, n'agissent guère différemment en cantonnant dans une seule région une revendication qui en concerne au moins sept.
IL FAUT ALLER LIRE TOUS LEURS ARGUMENTS

MA REPONSE ET POSITION :
JE NE SAIS PAS TROP QUOI EN PENSER

ENVERS ARGUMENT 1
C'est vrai que j'aurai préféré Marseille à Carcassonne
parce que Marseille a besoin d'affirmer son occitanité et parce que le bus Nice Marseille serait moins cher
mais tant pis va pour Carcassonne il ne faut surtout pas démobiliser
Ceci étant que le groupe Occitan de Marseille fixe la date pour la prochaine manifestation avec pour but de battre le million de manifestants de Carcassonne.

ARGUMENT 2
Les Identitaires ne devrait pas faire peur s'ils viennent c'est eux qui cèdent leur impérialisme francophone à la réalité occitane. Plutôt que de leur laisser le terrain il faut entamer le débat avec eux
Et puis c'est ridicule d'imaginer qu'ils seront à Carcassonne et pas à Marseille

ARGUMENT 4
Cela me fait penser à une attitude anti-Occitane
je me demande jusqu'à quel point cela ne fait pas le jeu du pouvoir centralisateur en place.
je me demande si c'est la bonne façon de lutter pour l'Occitanie
pourquoi pas y aller et de dire ce que vous aveza dire sur place

MA CONCLUSION IL FAUT Y ALLER QUAND MEME
A CE PROPOS LES NICOIS QUIVEULENT ALLER A CARCASONNE
QU ILS TELEPHONENT 06 OU ECRIVENT A CRISTOU cristou@nissa.org TEL 06 7118 61 21QUI SOCCUPE DE LA CALANDRETTA IL ORGANISE UN BUS DE 53 PLACES QUI PART DE NICE IL SUFFIT DAPPORTER A MANGER ET GARDER LEMORAL

MARDI 24 OCTOBRE 2009
06H00 Départ de la Place du Ray (fontaine du temple )à Nice pour Carcassonne
12H30 Arrivée à Carcassonne
MERCREDI 24 OCTOBRE 2009
00H00 Départ de Carcassonne
06H30 Arrivée à Nice

4EME LETTRE
UNE LETTRE REPONSE A MA POSITION SUR LA NECESSITE DE CREER UN OCCITAN PHONETIQUE FACILE A APPRENDRE A TOUS

A ben vautier
I a una escritura fonetica francesa, de l'occitan, pels franchimands o francofònes
i a una escritura fonetica anglesa, de l'occitan, pels angleses o anglofònes
i a una escritura fonetica espanhòla, de l'occitan, pels espanhòls o castilhanofònes
i a una escritura fonetica italiana, de l'occitan, pels italianofònes...
etc.
Una lenga digna se pòt pas escriure ambe la grafia de la lenga coloniala.
I A PAS DE FONETICA OCCITANA UNIDA E UNICA QU'EN FONETICA INTERNACIONALA, donc ne cal aprendre los grafemas.
Per las grafias, las cal explicar. Es aiçò lo problèma ; a l'universitat de uèi, s'aprend sonque la literatura o las letras, jamais la lenga e sas grafias, nimai la fonia de las lengas (lo pecat de l'ensenhament es la mescla de las letras e de las coneissenças fonicas sobre las lengas - es França.).
Ai agut la chança d'aver los corses ambe Jacme Taupiac ...
Bona nuèit.
Jacme

MA REPONSE
EN FRANCE L'UNITE DE LANGUE L'OCCITANE PASSE PAR LES MEDIAS L'EDUCATION ET LA REFORME DE SON ORTHOGRAPHE

5EME LETTRE : LE MODEM ET LA DEFENSE DES LANGUES REGIONALES

COMMUNIQUE DE PRESSE (L'Indépendant 13 avril 2009)
Le groupe MoDem de l'arrondissement de Narbonne communique : En ce qui concerne les langues régionales la position du Mouvement Démocrate est claire. La diversité culturelle est une chance et une richesse pour la France et pour l'Europe. Nous défendrons l'Europe qui garantit les identités, les modes de vie, les langues et les cultures sur son sol et dans le monde.
François Bayrou est maintes fois intervenu sur ce thème à l'Assemblée Nationale en y déclarant notamment : “Les langues régionales ont une tradition, une syntaxe, une longue histoire. Lorsqu'on n'évolue pas dans une communauté où ces langues sont parlées, lorsqu'on ne les pratique pas on a l'impression qu'il s'agit de survivances. Or, elles sont au contraire au coeur de notre identité. La défense du français n'est pas contradictoire avec la défense des langues de France, avec la défense de la diversité culturelle de notre patrimoine que chacune des langues régionales constitue !”
Le groupe Mouvement Démocrate de l'arrondissement de Narbonne souhaite que l'enseignement de l'occitan et les écoles bilingues puissent continuer d'exister et voir le nombre des élèves s'accroître significativement.

C'est pourquoi nous tenons à manifester notre inquiétude quant au devenir de la Calendreta de Sigean, la seule de ce canton. Sa disparition serait préjudiciable aux élèves, à leurs parents et à la préservation du patrimoine culturel.
La polémique qui s'est installée autour de cette école nous semble hors de propos.
Nous appelons les différents protagonistes, tant d'un côté que de l'autre, à faire preuve de bon sens et à tout mettre en oeuvre pour qu'une solution raisonnable soit rapidement trouvée pour assurer la pérennité de cette école dont la réussite a démontré son utilité.

MA REPONSE POSITION
SI JAI VOTE AUX REGIONALES EUROPE ECOLOGIE C'EST PARCE QUE BAYROU M'AVAIT DECU AUX PRESIDENTIELLES LORS DESQUELLES, IL N'A DANS AUCUN DISCOURS DEFENDU LE DROIT DU PEUPLE OCCITAN A ETRE MAITRE DE SA CULTURE

6 EME LETTRE
PROJET DE LOI n° 993
MODERNISATION DES INSTITUTIONS DE LA VÈME REPUBLIQUE AMENDEMENT
Présenté par
M. Marc LE FUR, Camille de ROCCA-SERRA, Alain MARC, Bernard CARAYON, Eric STRAUMANN, Daniel MACH, François CALVET
Député
Article additionnel Après l'article 30, insérer une article ainsi rédigé
« après l'article 75 de la constitution, il est inséré une article 75-1 ainsi rédigé : »« Art. 75-1 - Les Langues régionales appartiennent au Patrimoine de la France » EXPOS SOMMAIRE

Un débat historique s'est tenu le 7 mai 2008 à l'Assemblée Nationale à l'initiative du gouvernement qui a ainsi tenu l'engagement du Premier Ministre lors du précédant débat constitutionnel.
Ce débat a enfin permis à l'Assemblée nationale d'envisager de manière sereine, loin des préjugés condescendants et des images d'Epinal le statut de 79 langues de France pratiquées par 10 millions de locuteurs, et qui sont enseignées à 400 000 élèves par 9 000 enseignants.
La Ministre de la culture a annoncé l'élaboration d'un cadre de référence qui prendra la forme d'une loi dans un calendrier proche, ainsi que le Président de la République en avait émis l'idée.
Si l'on peut se féliciter de cette avancée qui devrait se traduire par de nouveaux droits concrets en matière d'enseignement, de création et de diffusion de supports culturels, de signalétique, il n'en demeure pas moins que certaines réserves pourraient demeurer sur la constitutionnalité de cette loi, notamment au regard de la décision n° 99-412 DC du 15 juin 1999 du Conseil constitutionnel.
La loi que votera le Parlement pourrait en effet être vidée de sa substance à l'occasion d'un contrôle de constitutionnalité.
Lors de la première lecture du projet de loi constitutionnelle, l'Assemblée nationale avait adopté un amendement proposant d'introduire la référence aux langues régionales à l'article 1er de la Constitution. Cet amendement a été rejeté par le Sénat, la haute assemblée ayant exprimé des réserves sur le respect de la primauté de la langue française. Afin de lever tout doute à ce sujet, il est proposé de réintroduire la disposition adoptée par l'Assemblée nationale au sein de titre la Constitution relatif aux collectivités territoriales.


MAINTENANT A MOI DE JOUER VOICI UN RELEVÉ DE MES NOTES ET REFLEXIONS EN VRAC COMME ELLES ME VIENNENT


D'APRES MOI
D'après moi l'ethnisme (la geo politique linguistique)de FONTAN gagne dans le monde beaucoup de terrain.
Comparé à il y a trente ans, c'est presque un déferlement. Pas un seul journal de politique internationale qui, quand il publie la carte d'un état, ne prend en compte la réalité des langues et des ethnies Je me souviens, il y a une trentaine d'années, je lisais le Monde avec des ciseaux pour découper les informations sur les peuples. Aujourd'hui je suis obligé de tout garder.

D'APRES MOI
Comment faire confiance
à Reporters sans frontières
si leurs journalistes sont des agents secrets ?

D'APRES MOI
Chavez liberticide ou libérateur ?
Chavez, je suis toujours pour
Oliver Stone fait un film sur lui « South of the border »
Je suis pour
La presse française est ambiguë avec lui
Je pencherais pour l'impression qu'elle désinforme plutôt qu'elle informe à propos de Chavez

D'APRES MOI
Le grand responsable de tous les conflits entre groupes humains ce n'est pas qu'il y ait des bons et des méchants et que les méchants soient automatiquement méchants mais qu'il existe un « engrenage de survie » dans lequel des individus et des communautés linguistiques sont pris et qui les entraîne automatiquement dans un mécanisme darwinien « survival of the fitest » à tuer, à faire des guerres (et devenir méchants )
Le pire c'est qu'aujourd'hui en 2009 tous les ingrédients de cet engrenage qu'on ne peut arrêter et qui nous entraîne vers de futurs petits et grands conflits sont toujours en place
et même si les pouvoirs politiques en prennent conscience il est difficile d'aller a contre courant

D'APRES MOI
Obama, bientôt la fin d'une illusion obligatoire
On ne peut pas être à la tête d'une puissance impérialiste sans être impérialiste
Ceci etant je suis touours pour Obama

D'APRES MOI
Bien que la théorie ethniste de Fontan date des années 58 et 60
et qu'entre temps le monde ait changé
bien que une très grande partie des changements conflits géo politiques qui ont eu lieu depuis 1960 donnent raison à François Fontan (et je peux le démontrer )
bien que de plus en plus des intellectuels se servent des théories de Fontan, il n'y a pas eu reconnaissance par l'intelligentsia européenne et des USA de la justesse de l'analyse Fontanienne de la dynamique des peuples.

D'APRES MOI
Le monde bouge les dynamiques du changement sont réelles : éducation, université, croissance etc. Mais Darwin est aussi toujours là
Et tant que Darwin sera là
Cela voudra-t-il dire on est dans la jungle même si la jungle s'organise ?

D'APRES MOI
Face aux idées de Francis Foukouyama et de Samuel Huntington
Fontan gagne dans les faits
c'est-à-dire que ce qui se passe dans le monde lui donne raison et donne tort aux autres.

D'APRES MOI
en Afghanistan pour résoudre le conflit
il faut accepter la création d'un Pachtounistan
ce qui n'arrange peut-être pas les Pakistanais ni les Tadjiks mais donne raison à Fontan

D'APRES MOI
Lorsque l'Occident réclame plus de démocratie au Zimbabwe chez Mugabe, à Cuba chez Castro, au Venezuela chez Chavez, en Libye chez Kadhafi, et que ceux-ci la refusent parce qu'ils disent que ça permettrait, au travers des ONG une presse soi-disant libre, et l'arme économique d'un commerce sans frontière, d'infiltrer et de recoloniser le pays économiquement et politiquement. Je suis parfois d'accord


D'APRES MOI
Il est impossible d'inverser les dynamiques de l'engrenage
Survie = ego = peuple = langue = survie (l'ensemble pris dans un contexte temps espace)
Le propre de cet engrenage est qu'il ne peut pas s'arrêter. Un rouage entraînant l'autre.
Donc lorsque l'engrenage débouche sur un conflit on essaye d'inverser ou de trouver une solution.
Il n'y a là que la possibilité d'ajouter un engrenage de plus tournant dans le même sens. Ca a l'air un peu abstrait mais c'est démontrable

D'APRES MOI
Sur le plan proprement dit de l'Occitanie politique
Fontan gagne du terrain
A chaque fois qu'un débat tourne autour de l'avenir et de l'Occitanie la position de Fontan est présente souvent rejetée mais toujours présente et incontournable.
On a beau essayer de l'ignorer, il est au milieu du chemin
non seulement de l'Occitanie mais au milieu du chemin
pour 90 % des conflits ethniques dans le monde
c'est comme une évidence qu'on essaye d'éviter mais qui
est toujours là

D'APRES MOI
La politique extérieure d'un état devient inconséquente quand elle ne prévoit pas ce qui va arriver et qui, pourtant, est simple à prévoir car inévitable.
Deux exemples : la guerre en Irak : croire que les Irakiens allaient accueillir les Américains à bras ouverts était vraiment ridicule.
Presque toutes les prévisions de Fontan qui à l'époque paraissaient incroyables se sont avérées vraies.

D'APRES MOI
Il n'y aura pas de choc de civilisations parce que dans les civilisations que Foukouyama nous propose il y a des peuples différents qui s'oppriment les uns les autres à l'intérieur de ces civilisations.
Les Musulmans ont beau être unis par leur côté Musulman un Musulman Berbère n'est pas un Musulman Iranien, un Musulman Iranien n'est pas un Musulman Arabe. Ils peuvent aussi se faire la guerre. La seule distinction que je vois, et d'ici à 20 ans nous y arriverons, sont les distinctions linguistiques : là où il y a un peuple il y a une langue et c'est Fontan qui aura eu raison.


D'APRES MOI ET J'AI PEUT ETRE TORT
Selon 80% des medias Il y a un an de cela Mugabe était un monstre qui affamait et tuait sa population etc.
Comme on n'a pas réussi à le dégommer parce que les Etats Africains l'ont soutenu, aujourd'hui on parle de lever les sanctions économiques contre le Zimbabwe. Curieux mais cela passe presque inaperçu dans la presse. C'est difficile à l'Occident de faire son mea culpa.

D'APRES MOI
L'universalisme cache souvent l'impérialisme
Car c'est vouloir que l'autre soit comme vous, imaginer qu'il sera meilleur s'il vous ressemble. L'anti-
colonialisme exotique est une histoire de se donner bonne conscience.
Ce que je reproche à Césaire, et à Chamoiseau c'est qu'ils ont pendant longtemps eu peur du mot « indépendance »

D'APRES MOI
Quand je lis que ça ne va pas toujours très bien entre l'Allemagne de l'Est et celle de l'Ouest, vingt ans après la démolition du mur,
je me demande jusqu'à quel point la frontière linguistique entre le Plaatdeutch et le Deutch ne serait une partie de l'explication.

D'APRES MOI
Souvent à la télé on nous montre des individus
qui ont réussi socialement dans un environnement ethnique qui n'est pas le leur. On dit d'eux qu'ils se sont mondialisés. Cela ne sous entend pas que les peuples dont ils sont issus se sont mondialisés. Un Tibétain qui devient Broker à New York ne sous entend pas que le peuple Tibétain n'existe pas.

D'APRES MOI
J'approuve le Conseil de l'Europe quand il critique le Gouvernement Turc pour non respect des droits de l'homme (de la minorité Kurde)
Mais pourquoi ne critique-t-il pas l'Espagne pour les mêmes raisons quand ils interdisent Batasuna ?

D'APRES MOI
Le « repli identitaire » est Interprété presque toujours négativement.
Ne peut-on pas le considérer comme une forme dynamique de survie quand il est le fait d'un peuple qui est train de se faire assimiler et de disparaître ?

D'APRES MOI
Je le répète, dans la mesure où il y a un peuple Abkhaze et Ossète et une langue Ossète et Abkhaze ils ont le droit à gérer leur propre destin politique et culturel

D'APRES MOI
SI la Roumanie est le pays où il y a le plus de Roms, presque 30 % de la population c'est-à-dire 3 millions de Roms Fontan avait raison quand il disait que s'il y avait un espace où il se sentiraient chez eux c'est bien en Roumanie.

D'APRES MOI
Je lis dans Le Monde qu'il y a un conflit linguistique entre Hongrois et Slovaques. Fontan a encore raison. Seule solution : référendum sur le territoire tous les trois ans jusqu'à un vote de plus de 70 % en faveur d'une des deux langues. Ne pas le faire c'est accepter l'idée que l'une des deux langues domine l'autre avec pour conséquence possible, l'expulsion d'une population autochtone.

DAPRES MOI
J'ai envie de proposer aux affaires étrangères
de réaliser un rapport
sur les dynamiques linguistiques identitaristes
en France et dans le monde. J'aimerais pouvoir vérifier si oui ou non plus de 90 % des conflits découlent de situations linguistiques c'est-à-dire de peuples luttant pour gérer leurs droits culturels

D'APRES MOI
Finkelkraut, Bernard Henri Lévy, Gluksman, Onfray etc en politique extérieure ont presque toujours tort
parce que leur vision du monde est fausse et se contredit.
Tout en se targuant d'être pour la décolonisation,
contre les impérialismes, pour la libération des peuples,
Ils restent, des universalistes néo-colonialistes inconscients aveugles et sourds en ce qui concerne ce qui se passe devant leur porte C'est-à-dire aux mouvements séparatistes Basque, Breton, Corse etc.

D'APRES MOI
Le Gouvernement Français qui demande à tout bout de champ à tout le monde des rapports, devrait me demander de réaliser un rapport contenant une analyse des dynamiques linguistiques dans le monde.
Pourquoi ?
Parce qu'elle manquent
80 % des rapports concernent le social, l'économie, la
puissance militaire, mais rarement les dynamiques ethniques et linguistiques.
Aujourd'hui sauf pour les québécois et la CIA, qui sur le net, indique assez souvent la composition ethnique d'un Etat,
la France ne le fait pas parce que ce n'est pas dans ses habitudes. Elle a tort car aujourd'hui presque tous les conflits sont à base d'une dynamique linguistique et il faut les prévoir, dans la mesure où il vaut mieux devancer une situation que de subir. Un tel rapport permettrait peut être d'éviter des tensions inutiles.

D'APRES MOI
Nouvello de Prouvenço cette revue démontre la vitalité de la langue
Provençale et le nombre de choses qu'ils font mais dont les médias ne parlent jamais
Ceci étant j'aimerais les voir s'ouvrir sur toute l'Occitanie.

D'APRES MOI
Nous constatons que les villes s'agrandissent, les campagnes se désertifient. Une ville comme Mexico, 14 millions d'habitants (2 fois la population de la Suisse)New York Londres Paris
Cette urbanisation s'accompagne d'un communautarisme effectif (quartiers Chinois, Arabe, Berbère, Noir etc)
Autant François Fontan a raison quand il dit que les langues et les communautés existent
autant pour reconnaître, pour consolider, affirmer leur existence, leur réalité, il serait nécessaire d'adopter une charte des peuples minoritaires dans les villes (leur accordant une certaine autonomie pour la gestion et la préservation de leurs cultures et langues)
En pratique ça pourrait donner un quartier Berbère, un quartier Sénégalais, un quartier Peul... etc qui s'occuperaient d'enseigner leurs langues et cultures. (leurs langues en deuxième langue). Ils auraient une radio et une télé locale diffusant dans leur quartier des chaînes et des informations de leur pays d'origine.
Cette charte internationale ne pourrait pas être remise en question par l'Etat hébergeur dans la mesure où cette autonomie se maintiendrait dans le cadre d'une charte internationale (la communauté n'aurait pas le droit de rentrer en conflit avec la politique extérieure de l'Etat hébergeur)
Je ne serais pas d'accord avec Sarkozy s'il disait : oubliez votre langue et votre culture et intégrez-vous à la nôtre
Par contre, quand Sarkozy dit : il faut apprendre le français avant d'arriver en France il a raison mais il ne faut pas que ça sous-entende qu'il faille oublier sa propre langue et sa culture.

D'APRES MOI
François Fontan ne concevait les relations internationales qu'à partir de situations d'indépendance avec tous ses
corollaires : guerre d'indépendance et acquisition de cette indépendance même à travers la lutte armée. Moi je pense qu'on peut, aujourd'hui, concevoir des situations de paliers
décentralisation, autonomie, accords bi-latéraux etc.

D'APRES MOI
C'est triste à dire mais il n'y a pas ou très peu d'états puissants qui ne soient pas responsable de crime contre l'humanité.

D'APRES MOI
Question ONG quelle que soit l'aide qu'on donne aux autres, aussi nécessaire qu'elle soit, elle contient toujours une forme de perte, d'indépendance, pour celui qui la reçoit et d'impérialisme pour celui qui la donne.

D'APRES MOI
En ce qui concerne les situations difficiles dans les quartiers (immigration) bien que depuis 20 ans tous les deux ou trois ans un ministre s'efforce de trouver une solution, on dirait que ça s'envenime.
Mon analyse d'il y a 20 ans reste donc valable :
1- Abandonner la politique d'assimilation et d'intégration à tout prix.
2- reconnaissance des différences et droits culturels linguistiques Pouvoir rester Berbère et Français à la fois, Arabe et Français à la fois, Breton et Français à la fois.
3 - donner aux notables des communautés des responsabilités sur les jeunes de leur communauté.

D'APRES MOI
Le début de l'engrenage c'est une Allemagne humiliée par le traité de Versailles voulant récupérer des territoires où la population parle l'allemand donc est Allemande. Ce qui rend compréhensible une population Allemande plébiscitant un homme qui lui dit « nous allons retrouver notre honneur et récupérer les territoires qui étaient Allemands ». Si on insère à cette situation le contexte de l'époque où l'Angleterre et la France possèdent des empires coloniaux, tous les éléments pour un engrenage irréversible menant à un conflit sont en place.

D'APRES MOI
(encore une idée utopie à la Ben )La vie des hommes et femmes politiques en Europe et dans le monde entier est parsemée de scandales, d'entourloupes, de croche pattes, entre eux pour avoir du pouvoir. Quand on lit des biographies d'hommes politiques, quels qu'ils soient, Churchill, Henry IV, la Reine Elisabeth, Chirac, Mitterrand, il y a presque toujours deux facettes
L'homme politique ambitieux qui se bat avec son entourage pour garder le pouvoir et le politique qui se bat au service d'une communauté, d'un peuple, d'une nation
Je me demande si cette manière de gouverner ne pourrait pas être remplacée par un mécanisme presque robotique.
Ce serait un robot informatique qui proposerait des solutions après avoir pris en compte la nécessité de survie de la langue et la culture du peuple dont il est mandataire par rapport au bien être général de la population mondiale dont il serait aussi mandataire.
Il y aurait autant de robots que de peuples et l'ensemble de ces robots serait responsable et devrait se mettre d'accord pour les décisions communes relatives au bien être de l'espèce humaine.
(Je répète ces robots seraient là pour éliminer le danger de la paranoïa égotique individuelle (Staline, Hitler, Mao etc.)
Bien que tiraillés par des envies d'impérialisme égotiques
L'Unesco et les Nations Unies sont pour le moment ce qu'il y a de mieux (le moindre mal pour éviter conflits et génocides en supposant qu'ils avancent petit à petit vers une charte du droit des peuples et individus).
Bien sûr, les chances d'une telle situation sont minces dans la mesure où les nations unies sont composées de peuples cherchant à survivre à travers leur propre impérialisme. (la conquête et la compétition avec l'autre)

POUR CONCLURE CETTE LETTRE PARLONS DE MOI
ET DE MON DERNIER UTOPIE
Je suis vieux, plus de 74 ans
je ne milite politiquement dans aucun parti
mais parce que j'aime donner mon avis sur ce qui se passe dans le monde et que je défends les idées de François Fontan (pas toujours toutes),
avant de mourir Je me propose d'acquérir la maison de Francois Fontan A « Fraysse - Frassino « en Italie occitane (prvince de Cuneo )où il a vécu la fin de sa vie et qui est à vendre à un prix très raisonnable. pour en faire le siège d'une association amicale non militante a la mémoire de Francois Fontan qui aurait pour but de rencontres pour discuter de débattre démocratiquement « pour ou contre » les idées de François FONTAN et de sa vision du monde ainsi que de comparer ses idées, ses propositions pour l'avenir avec celle d'autres intellectuels, tel que Finkelkraut, Francis Foukouyama, Samuel Huntington, Guy Debord - Bernard Henry Levy-Chomsky, Robert Morin, Al gore, Umberto Eco, Tarik Ramadan, Roland Breton, Claude Levy Strauss, Levic Jessel etc. etc. la maison est extraordinaire un peu comme la « monte veritas » de Szeeman
ferait office d'espace de rencontres mais aujourd'hui c'est aussi sur le net et grâce au net que ce débat d'idées pourra avoir lieu.
PS Annie me dit : arrête de rêver Ben
Tu n'arrives pas le matin à mettre tes chaussettes et tu veux débattre pour changer le monde !


important
pour mes nouveaux abonnes sachez que vous pouvez lire mes anciennes newsletter sur mon site
http://www.ben-vautier.com/
a la rubrique « mes newsletter »
et que vous pouvez aussi vous desabonner desuite en cliquant en bas de page
merci
ben