-> retour à la liste <-

LE DEBAT SUR LE DEBAT

2009-12-19
Bonjour
c'est plus fort que moi
il me faut encore réagir
à ce que je lis et vois dans la presse et à la télé
ainsi qu'à vos réactions
reactions à mes deux newsletter sur ce fameux « débat sur l'identité »
Ces news letters je les avais diffusées sur ma liste
restreinte d'Occitanie
la newsletter d'aujourd'hui je la diffuse à ma liste
ethnisme
mais pas a ma liste « art contemporain «
bien que un collectionneur m'ait dit
Ben c'est injuste de considérer tes abonnés d'art contemporain comme incapables de penser a autre chose qu a la Fiac et a lart contemporain
ils pourront la lire en allant sur mon site

Pour commencer donc
quelques extraits de lettres
reçues sur le net

« Ben tu es un idiot
personne ne veut plus de conflits identitaires «

« Ben
Vous qui vouliez que le débat débouche sur l'ethnologie et le droit des peuples vous vous êtes fait avoir. Il est devenu ce que le pouvoir voulait qu'il soit :
un débat pour ou contre l'Islam en France «

« monsieur vautier
En ce qui me concerne, si abandonner la lutte pour mon identité c'est perdre ma langue, ma culture, mon identité
je préfère me battre que disparaître. «

« mr Ben
Ne soyez pas déçu
le débat sur l'identité a eu au moins pour réaction
d'avoir débusquer
Besson et même Frédéric Mitterrand
la preuve / lisez ceci ça date du 8 décembre : »

"Eric Besson, Ministre, au nom du Gouvernement de la République, et rejoignant le point de vue de Frédéric Mitterrand, Ministre de la Culture, a répondu mardi 8 décembre 2009 à Madame Martine Faure, Députée et présidente à l'Assemblée nationale de l'intergroupe pour les langues régionales, qu'en fait,
”cette loi en accordant des droits aux locuteurs - ce à quoi ils ne peuvent prétendre, à l'encontre des autres pluralité linguistiques européennes - serait contraire à l'indivisibilité de la République..

On connaît l'antienne franchouillarde !

Mais de quoi la république a-t-elle peur ? De devoir à terme, malgré ces combats d'arrière-garde, et sur la défensive, d'être obligée d'honorer sa signature ? Car elle devra la respecter, c'est incontournable. Ou alors elle se trouvera dans la situation inconfortable, comme précédemment en d'autres domaines, justice et environnement entre autres, de devoir payer des indemnités pour non-respect des traités qu'elle a participé à élaborer et signé depuis 1957 puisqu'elle est membre fondateur de l'Europe ! Quand on sait l'exigence qu'elle a envers les autres Etats entrant dans la communauté pour qu'ils respectent leurs minorités linguistiques et cela, avec quelle arrogance, on en reste pantois.
Elle se renie elle-même une fois de plus mais à quoi bon ? Car elle devra plier. En effet, le droit est le droit et c'est le même pour tous les peuples européens.

VOILA POUR LES REPONSES RECUES SUR MON EMAIL
revenons à ce premier internaute qui me demandait naïvement concernant le débat sur l'identité
Ben que va-t'il se passer ?
et à qui j'avais répondu :
je ne sais pas mais voici 22 scénarios possibles
(pour lire les premiers scénarios cliquez sur ben-vautier.com)
et je lui avais promis
18 autres scénarios
les voici :

SCENARIO 23 ) IL SE POURRAIT QUE
en se rendant compte que 90 % des conflits sont d'origine ethnique le G20 crée une commission spéciale pour étudier et résoudre les conflits dont la cause première proviendrait d'un différent linguistique identitaire :
la lutte des Kurdes, des Tamouls, des Basques, des Mapouches, des Igours etc.et

SCENARIO 24) IL SE POURRAIT QUE
la France durcisse son attitude jacobine et
se dirige vers une position coloniale intérieure
Comme en Catalogne, il y a 30 ans, quand Franco interdisait la Sardane, la France interdirait les chants Corses, Basques, Occitans d'abord à la Mairie ensuite dans les fêtes populaires

SCENARIO 25) IL SE POURRAIT QUE
les Français se rendent compte que les médias et la presse
ne relaient pas l'avis des Bretons, des Basques, des Corses, des Catalans, des Occitans, des Flamands, des Alsaciens et
même de minorités dites visibles qui toutes, sur leurs sites
ou ailleurs réclament la parole pour dire qu'ils
veulent rester eux-mêmes

SCENARIO ELECTORALISTE 26) IL SE POURRAIT QUE
le débat fasse monter l'adrénaline des communautés qui lâchent les parties de gauche comme de droite pour voter régionaliste écolo
en espérant que les écolos abandonnent l'universalisme centraliste anti-identitaire de Cohn Bendit

SCENARIO CATASTROPHE 27) IL SE POURRAIT AUSSI QUE
le débat ayant fait monter la sauce identitariste xénophobe
de la communauté dominante, les communautés dominées décident de se battre plutôt que de se laisser assimiler et intégrer et à la surprise générale une entente (sur le droit à chacun sa langue et sa culture) se réaliserait entre les communautés dites visibles et immigrées et les communautés linguistiques autochtones
Bretonne, Basque, Corse, Occitane, Flamande, Catalanne, Alsacienne.

SCENARIO CATASTROPHE 28) IL SE POURRAIT QUE le jacobinisme centraliste réagissant par la force aux réactions de refus d'assimilation la situation devienne petit à petit de plus en plus insurrectionnelle chaque jour coupant la France en deux d'un côté les identitaristes pro-Français du Nord de l'autre les Bretons Basques Catalans Occitans Flamand Corses Alsaciens rejoints par les communautés visibles
à qui on aura promis une charte des cultures.

SCENARIO 29) IL SE POURRAIT QUE
par exemple en ce qui concerne la minorité Berbère d'Algérie et du Maroc (puisqu'en Algérie comme au Maroc ils sentent leur identité opprimée) ils vont, s'il le faut, pour ne pas perdre leur identité Berbère en France chercher à la consolider en s'alliant avec les Occitans qui, comme eux, ont perdu leur langue. Certains préférant se dire Occitans Berbère, que Français Berbère.

SCENARIO 30) IL SE POURRAIT QUE SUR LE PLAN MONDIAL
l'engrenage des égoïsmes impérialistes nationaux devenant contagieux et devant une situation d'impunité internationale héritée de la notion de souveraineté territoriale on se retrouve dans une situation de confrontation entre peuples où les puissances impérialistes décident de mater par la force toutes les velléités autonomistes,
les Sri Lankais massacrent les Tamouls
les Turcs massacrent les Kurdes
les Arabes massacrent les Berbères
les Espagnols massacrent les Basques
les Hongrois se battent contre les Roms
les Allemands refusent le Plat deutch à Hambourg
les Flamands récupèrent Bruxelles par la force
(300 exemples) etc. etc.
il y en as pour trente pages

SCENARIO 31) IL SE POURRAIT QUE
devant cette situation de violence ne voyant pas la fin de ces conflits les dernières instances internationales encore en fonction à l'Unesco décrètent l'obligation avec sanction du respect de la charte des droits culturels de l'ONU (le droit pour tout peuple de gérer son destin culturel sur son territoire linguistique)

SCENARIO 32) Il SE POURRAIT AUSSI QUE
le changement climatique annonçant et nécessitant de grands transferts de populations, crée non pas de la solidarité internationale mais exacerbe l'instinct de survie des communautés dites puissantes et que nous assistions à un nouveau découpage des frontières du monde établies sur le droit des puissants à occuper des territoires vivables
avec pour conséquences guerres et génocides

SCENARIO 33) Il SE POURRAIT AUSSI
qu'après ce débat on ne puisse éliminer la possibilité que se trouvant dans une situation tendue entre peuples, au lieu, comme après la guerre 1945, de décréter l'intangibilité des frontières l'ONU décrète le droit au référendum de toute population linguistique vivant sur un territoire dont plus de 33,45 % de la population réclame ce référendum

SCENARIO 34) IL SE POURRAIT AUSSI QUE
le groupe de « William Reichiens » pseudo Lacaniens proposent de régler tous les conflits identitaires à partir d'une thérapie sexuelle mondiale (l'agressivité de l'homme découle de sa sexualité frustrée) adoptée par l'ONU et enseignée à partir de a maternelle

SCENARIOS 35) IL SE POURRAIT AUSSI QUE
nous assistions à la réussite d'une équipe de chercheurs post Darwinien travaillant sur l'hypothèse d'une mutation génétique d'une femme et d'un homme pouvant survivre nus dans des situations climatiques de moins 50 degrés et plus de 60 degrés
Ces premiers humains mutants adoptant pour survivre pour pas a avoir a ouvrir la bouche et se bruler ou geler ;la langue des signes


VOILA, JE N'AI PAS POSITION ARRETEE, JE DOUTE
JE VOULAIS SIMPLEMENT PARTICIPER AU DEBAT
MERCI SI VOUS M'AVEZ LU


PS Et pour ceux qui languissent d'art contemporain
patience ma prochaine news letter contient
« culture et jungle » « Nice culture « « Ben sur Ben »
et « Ben à Lyon »


PS
J'ajoute ici à cette lettre pour ceux qui ne l'auraient pas lue ou reçue ma première lettre sur le sujet



MERCI MONSIEUR BESSON
de nous avoir proposé ce débat sur l'identité
ce grand débat sur l'identité nationale
beaucoup sont contre
moi je suis pour
100 % pour
un vrai sujet
depuis que je l'attendais
sans doute pas pour les mêmes raisons que vous
mais c'est un débat n'est-ce pas ?
chacun peut donner son avis voici donc le mien

POUR COMMENCER JE DIRAIS
Pour que ce débat soit clair
il faut au départ qu'on sache de quoi on parle
qu'est-ce qu'une identité ?
qu'est-ce qu'une langue ?
qu'est-ce qu'une culture ?
qu'est-ce qu'une nation ?
est-il vrai, comme l'a dit François fontan et Claude Lévi Strauss
qu'il n'y a pas de peuple sans sa langue
et pas de langue sans sa culture
et que toute langue, culture, peuple a le droit à sa diversité ?
alors je ne comprends pas celui qui dit
Attention danger il ne faut pas ouvrir la boîte de Pandore
Au contraire je pense que
si on refuse de l'ouvrir on va droit dans
le mur de l'intolérance et des confrontations

ENSUITE JE DIRAIS
Si vous ne voulez pas que ce débat
se résume à un exercice de propagande
avec des mots creux comme valeurs, chants, etc. etc.,
il faut inviter à participer les Bretons, Basques, Catalans,
Occitans, Flamands, Alsaciens et les mouvements autonomistes
qui les représentent et toutes les communautés des mégapoles
plutôt que les intellectuels gargarisateurs de service.

ENSUITE JE DIRAIS
Ok le monde change
les temps ont changé
mais les peuples sont toujours là
la diversité ne perd pas du terrain
au contraire elle en gagne
partout dans le monde le centralisme des Etats Nations
envers leurs propres minorités culturelles et territoriales
est en train de perdre la bataille.

ENSUITE JE DIRAIS
Le fond du débat n'est plus
le communautarisme est-il positif ou négatif ?
mais est-ce que la France peut ou pas en 2009
éviter le communautarisme
dans la mesure où c'est une dynamique en marche ?
les Inuits du Groenland gagnent les élections
les Ecossais gagnent les élections
les Catalans gagnent les élections
les Basques se battent toujours
les Hongrois de Roumanie et de Slovénie se battent pour leur langue
les Mapuches au Pérou se battent pour leur langue
les Flamands et Wallons acceptent la différence
les Québécois récupèrent leur langue : le Français
les Acadiens veulent parler le Français
les Hispaniques aux USA imposent l'Espagnol
les Bretons inventent un festival qui réunit 400000 personnes
les Corses, les Sardes re-imposent leur langue
partout dans le monde en même temps qu'il y a globalisation.
Il y a résurgence des identités
les langues se réveillent
les gens veulent savoir qui ils sont
c'est-à-dire : être eux-mêmes
il faut donc créer un monde où chaque langue,
chaque culture respecte les autres langues et cultures.

ENSUITE JE DIRAIS QUE
Selon un sondage, 60 % des personnes interrogées
pensent que c'est une bonne chose que
l'identité nationale devienne un thème
de débat dans la société française.
Je suis d'accord avec ce sondage
mais je l'interprète autrement
ne serait-il pas possible que,
dans les 60 % qui sont favorables au débat
il y ait un grand pourcentage de
Bretons, de Basques, de Catalans,
d'Occitans, de Flamands, d'Alsaciens
de nationalité française désirant s'exprimer
contre le centralisme et le jacobisme ?

ENSUITE JE DIRAIS QUE
Je lis sur le net que
que Science-po a dénoncé
la censure quasi-systématique mise en place sur le site
Internet censé organiser ce débat virtuel ».
De quelle censure s'agit-il ?

ENSUITE JE DIRAIS QUE
Le jour même de lancement de ce débat sur l'identité nationale
Claude Lévi Strauss meurt
et pourtant ni la presse ni les médias
ne soulignent que Claude Lévi Strauss
est célèbre, entre autre, pour son discours à l'Unesco
sur le droit à la diversité des peuples et cultures
et qu'il était viscéralement contre l'assimilation
d'un peuple par un autre qu'il considérait être une forme d'impérialisme
Pourquoi cela ?

VOILA JE CROIS QUE J'EN AI TROP DIT
vous pouvez lire la suite sur mon site
à la rubrique textes nouveaux

v