-> retour à la liste <-

AU LIT ON DORT ET LYON DORT PAS

2010-03-01
BEN A LYON
Je suis à Lyon pour préparer mon expo
au MAC une rétrospective
ma plus grande 3500 mètres carrés
le vernissage c’est le 3 mars 2010
vous êtes invités
pas vu grand chose de Lyon.
la Cité internationale est mon ghetto
il faut accrocher
alors on accroche
Il manque des piles pour les jouets
Il va falloir en trouver

LYON
Depuis une semaine
Je ne regarde pas la télé
Je fais des listes et je plante des clous
J’accroche et je marche et j’ai mal aux pieds
Je ne sais plus ce qui se passe ailleurs dans le monde
- le monde ne s’est pas arrêté de tourner
- ceux qui ont faim n’ont pas arrêté d’avoir faim
- Les femmes sexy ne se sont pas arrêté d’être sexy

LYON
Pour la presse
se sera un buffet le 2 mars au Hilton
Je ne devrais pas les critiquer
puisqu’ils sont là pour parler de moi
ceci étant, je me demande s’ils viennent pour moi
ou bien parce qu’ils sont invités par la communication

LYON LES COMMUNICATEURS
En vérité les communicateurs
n’ont pas à aimer l’artiste
mais à le faire connaître
leur ego consiste à réussir une bonne communication
c’est simple si vous créez une soupe,
si vous êtes peintre et exposez
si vous voulez vendre des frigidaires,
il vous faut aujourd’hui une agence de communication
qui fera parler de vous
Ceci étant à Lyon elles sont si belles
qu’on ne peut s’empêcher de les aimer


BEN A LYON
Repas chez Raspail avec Guillaumon et Colette
Guillaumon toujours le même
Il trouve que le deuxième étage
de mon expo est trop ordonné
pas assez pagailleux
Il a peut-être raison
Il aurait fallu un camion de plus
Il manque des totems…
On parle culture
Je perds la mémoire
mais je me souviens de Mauban,
de Marie Claude Jeune, de Michel Noir
La femme de Thierry a des jambes superbes

A LYON
A Lyon, où qu’on aille
Pour éviter de vous parler art ou politique
on vous parle cuisine
j’ai envie de leur dire
« de grâce faites à manger
et arrêtez de nous en parler »
parfois l’impression
que ce n’est pas la nourriture
qui les intéresse
mais les noms propres des plats,
des cuisiniers
et ça se comprend
c’est vrai qu’à Lyon vous n’avez pas la mer
ni la ratatouille, ni la bouillabaisse
ni les pâtes au pistou
ni même l’huile d’olive

A LYON AU MAC
L’administration du Musée
est une vraie ruche à femmes et hommes actifs
Chacun son job
Tous toujours sur la brêche

AU MAC
Je suis content des textes
que j’ai mis dans l’ascenseur
« Attention cet ascenseur rend tout le monde télépathe
chacun sait ce que l’autre pense »
et dans les toilettes du musée
« si on ne pisse pas on meurt
si on n’a pas d’art on ne meurt pas
pisser est donc plus important que l’art »

AU MAC
La Croix de Pharmacie
Je voulais l’acheter à Nice chez Atomic néon
Pour montrer l’art cinétique des rues
Mais Nathalie du musée l’a trouvée moins chère à Lyon
J’ai mis le panneau
« L’art est un produit pharmaceutique pour imbéciles »

DEVANT MON HOTEL
Très beau parc avec des écureuils
qui grimpent aux arbres.
Il y a même des lions dans le zoo
et un lac magnifique

A LYON.
C’est curieux, l’impression que c’est une
municipalités de droite
qui défend mieux l’art contemporain que la gauche
peut-être que la gauche pense
que l’art contemporain est devenu trop élitique.
(c’est la gauche qui a fait fermer Saint Fons)

LYON
Dans la rue
j’ai l’impression que c’est une ville
plus dure que Nice
Qu’une impression ?

LYON.
Rencontre rapide avec Collomb le maire de Lyon.
Il venait de Montpellier
où il était allé soutenir Frêche.
Je suis pour Frêche
J’aime bien son anti-centralisme

LYON
Annie est arrivée.
Je lui ai fait sa fête au lit
C’était agréable
J’adore ma petite femme
En plus
elle a aimé l’expo

LES RETROSPECTIVES
Quand on survole les rétrospectives
annoncées ou en place
dans l’ensemble des musées d’Europe et du monde
c’est à se demander s’il n’y a pas
une guerre et une politique des rétrospectives
Au minimum une stratégie
au niveau des pouvoirs culturels
pour comme pour les ventes d’Airbus :
placer ses artistes dans le top cinquante
les agences de presse
et de communication servant à la
stratégie d’occupation du territoire
comme sur un champ de bataille.

LYON
Puisque l’expo s’appelle « strip tease intégral »
j’ai décidé de ne rien cacher.
Les bons et les mauvais côtés.
J’aurais même bien aimé exposer mes tableaux
les plus laids que je n’aime pas mais je n’ai pas osé.


LYON
Voici Ben le « critique d’art méchant »
qui attaque Ben et dit
« Cette rétrospective nous apprend beaucoup sur
Ben. À travers elle on se rend compte que
Ben ne depuis 40 ans ne fait que se répéter
Depuis 30 ans il fait et refait
les mêmes tableaux sur l’art, sur l’ego
sur le sexe,
Ben c’est l’exemple même de l’artiste
qui fait de l’art en attaquant l’art
c’est facile et démagogique
Physiquement sur le plan « talent de peintre”
Ben c’est 2 sur 10 »

ET VOICI ANNIE QUI DEFEND SON BEN BEC ET ONGLES
Je trouve cette rétrospective vraiment
intéressante parce que les pièces y respirent,
à chaque pan de mur il y a une surprise
Il n’y a pas cet écrasement qui parfois accompagne
les expos de Ben parce qu’il met toujours beaucoup de pièces
qui finissent par étouffer le visiteur
Le parcours, du premier étage
didactique et sobre avec de belles pièces anciennes,
au second divisé en chapitres
de créations et au troisième où tout se mêle
est extrêmement jouissif.
On ne s’ennuie pas une seconde
(annie)


BEN A LYON
Je suis fatigué.
Mettons-nous bien d’accord
Je supporte de plus en plus mal mon ego
et celui des autres
et l’engrenage dans lequel je me sens coincé.

FINALEMENT
Je fais le tour avec Prat, Raspail et Isabelle
Ce ne sera pas une mauvaise expo.
Elle est divertissante
Même si j’ai l’impression de retrouver partout les
mêmes phrases

A LYON
Si on parlait baise ?
Dans mon hôtel
J’ai croisé une belle femme en peignoir
qui me sourit et dit
« C’est vous Ben ? »
Je lui répond oui
C’était annie on my mind
D’ailleurs
j’ai mis des photos d’annie nue
dans l’espace Ben sex maniac

LE VERNISSAGE
Sosno ne serait pas content : Jon Hendriks
a mis dans sa deuxième salle mon cadre vide de 1962
« tout ce que vous voyez à travers ce cadre est art ».
On dirait un Sosno
mais c’est différent le discours n’est pas le même.
Je préfère les Sosno
ils sont plus spectaculaires.

LYON
Il faut que je fasse l’inventaire
des toiles que j’ai fait sur place.
Parmi les grandes il y a
- Il ne fallait pas vous déranger pour ça
- Au secours l’art n’arrive pas à s’arrêter
- La gloire c’est des emmerdements
- Laissez moi respirer
- L’art sert à cirer vos godasses
- J’aime pas Ben
- J’aime faire l’amour
- une toile noire signée Ben
Et quelques petits tableaux dont :
- J’aime le désordre
- Quel foutoir
ETC

LYON
Parmi mes listes de choses qu’il reste à faire :
Trouver une belle femme nue qui voudrait
s’asseoir sur un podium
devant le tableau « une belle femme nue »
le problème est qu’aujourd’hui faudrait
aussi un homme nu sinon
les féministes ne seraient pas contentes

LYON
Il y aura des textes sur des bancs
du musée
Entre autres :
- Vous pouvez dormir sur ce banc
- Debout sur ce banc vous pouvez tenir un discours
- Restez assis sur ce banc jusqu’à ce que vous
rencontriez la personne de qui vous pouvez tomber amoureux
- Tout ce qui se passe sur ce banc est partie d’une pièce Fluxus
- N’importe qui assis sur ce banc est une sculpture vivante
- Sur ce banc vous pouvez chanter : viens poupoule….


BEN A LYON
« Citoyen Lyon »
se propose de mettre mon dessin
Comment savoir si c’est de l’art ou pas ? Sur la couverture
et que j’y réponde à la question à l’intérieur
Bonne question
comment répondre ?
Si l’art c’est étonner, faire sourire et même rire
Ce que je fais est peut-être de l’art
Si l’art c’est interroger les gens sur ce qu’est l’art
Ce que je fais est peut-être de l’art
Si l’art c’est la représentation d’un « beau » figé
dans le temps et dans certaines règles
ce que je fais n’est pas de l’art
Par contre, ce dont je suis sûr, c’est que de tout temps
l’art contemporain a dérouté
Souvenez-vous
du salon de la honte de l’Impressionnisme
souvenez vous du scandale du
Radeau de la Méduse
Souvenez-vous des premiers dessins abstraits de Kandinsky
du porte-bouteille de Duchamp
du Carré Noir de Malevitch
ils ont tous dérouté.
Ben va-t’il nous dérouter ?
comment le savoir ?
En allant le voir
pour le moment je doute.

BEN A LYON LE VERNISSAGE
Que va-t’il se passer au vernissage ?
je ne le sais pas
je suis inquiet
après les discours
je voulais jouer un échantillonnage de pièces Fluxus
Two inches de Robert Watts
Chair music for la Monte Young
Tuba solo de Robert Watts
Kk trace de Robert Watts
Incidental music de George Brecht
Scream for Dick Higgins
ensuite avec le groupe Latex de nice
je chanterai en duo
« qu’est-ce qui est beau qu’est-ce qui est laid ? »

LYON ROME
Le même jour à Rome un concert Fluxus
Organisé par Achille Bonito Oliva
On va essayer de faire une transmission en direct
Rome/Lyon

LYON
Ils m’ont demandé de décorer les marches qui montent
- cette marche n’arrive qu’aux autres
- l’art c’est de monter un pas après l’autre
- ne vous laissez pas marcher dessus
- cette marche aimerait ne pas se laisser marcher dessus
- c’est la marche du siècle
- marche ou rêve
- comment savoir si cette marche est ou pas une œuvre d’art
- cette marche ne mène nulle part
- cette marche vous mène ailleurs
- marche jalouse des autres marches
- cette marche se souviendra de vous
- cette marche aimerait qu’on parle d’elle
- attention cette marche peut voir sous votre jupe
- cette marche compte les pas
- cette marche se demande où vont tous ces pas
- arrêtez-vous trente secondes sur cette marche
- si tout est art cette marche est art aussi
- cette marche essaye de comprendre ce qui lui arrive
- cette marche doute de l’art
ETC

LE GRAND MUR DU TROISIEME ETAGE
J’ai écrit sur le grand mur du fond au troisième étage
« En ce temps là Ben vint à Lyon et dit
des millions d’années de cela un virus arrive sur terre voulant survivre (ego)
et se reproduire (sexe) Il enclencha l’engrenage… etc »
texte trop long pour cette newsletter
je vais l’insérer la semaine prochaine sur mon site.

BEN A LYON
Je me suis promis d’aller visiter
la maison du chaos de Thierry Ehrmann
mais en vérité j’ai peur de son énergie débordante
et de me sentir pris dans son maelström

PARLONS DE L’EQUIPE DU MUSEE
Bonne équipe vraiment efficace quelques mentions spéciales
J’en parle sur le site à la rubrique Lyon

JOANE HENDRIKS
est arrivée à travers la tempête
Quand son avion arrivait sur Lyon nous tremblions
pour elle
Au restaurant
Jon nous raconte que Fluxus a une connexion avec Robert de
Niro dont la mère était secrétaire de Maciunas


JOAN BAEZ à Lyon
Par hasard on voit des gens qui se dirigent vers une salle
nous les suivons
C’est un concert Joan Baez
Magnifique toute petite et fragile avec la voix qui a
chanté tout le long de notre jeunesse.
J’ai pleuré
Ceci dit je pleure pour un rien.
Annie demandait Dona Dona et Sacco et Vanzetti
Elle les a chantés et toute la salle avec elle.

LYON BEN SUR BEN
Il s’agit d’une rétrospective
intitulée strip-tease intégral
mais plus je gratte
plus je trouve des thèmes,
des préoccupations, des idées,
parfois prétentieuses, parfois puériles,
parfois angoissées que j’ai oubliés
Faut-il toutes les mettre la liste est énorme ?

BEN A LYON
Je fais la cour à toutes les femmes et pourtant
je ne rêve que d’annie nue
dans ma tête elle baise sans vergogne
avec des amants multiples
qu’elle dit ne pas avoir…

BEN A LYON
Je suis un radin, je note tous mes frais,
c’est ma mère qui m’a appris cela,
elle m’engueulait même si j’employais
plus de deux feuilles de papier cul
et pourtant elle était d’une famille riche.
Alors je fais des notes de frais pour Lyon.

BEN A LYON.
Latex vont venir
Ils ont construit une scène de six mètres
et installé une barre de strip-tease
Sandra devrait dshabiller en latex
Christophe est fantastique

BEN AU CINEMA
Je suis un grand père traditionnel
je suis allé voir « Avatar » avec lmes petits enfants.
J’avais raison en sortant j’ai dit :
c’est un mauvais film
véhiculant une idéologie impérialiste anglo-saxonne.
Il y a dix ans de cela ce film serait passé pour
un film altruiste aujourd’hui on se rend compte
que c’est un film impérialiste.

LYON
Je suis un parano
quand on me dit : tout le monde vous connaît.
Je pense : c’est faux et louche
seuls les Services Secrets me connaissaient

NICE
Reçu un coup de fil de mon frère Chris
de Californie qui perd comme moi la mémoire
mais qui, d’après annie, a l’air de prendre ça plutôt bien
ou du moins il veut le faire croire.
Je me sens coupable de ne pas lui téléphoner plus souvent.

LA CHAPELLE DE BEN
J’habite Saint Pancrace sur les hauteurs de Nice
il y a une petite église très belle
je n’y vais pas souvent
mea culpa
mes rapports avec Dieu sont compliqués
Darwin en est la cause
Ceci dit j’ai envie de la décorer cette chapelle
de phrases extraites de la Bible
je vous assure ce sera très beau.

NICE CULTURE
La villa Arson se réveille
à la télé le matin sur TF1 en on parle
comme une pépinière de créateurs
ou de la communication

NICE CULTURE
Il faut reconnaître ceci à Catherine Issert :
on ne peut pas la critiquer en disant
encore une galerie avec 30 ans de retard
qui ne regarde pas ce qui se passe aujourd’hui.
C’est la seule galerie, avec Espace à Vendre, qui expose
les jeunes artistes non encore consacrés
souvent issus de la Villa Arson
tels Karim et Aïcha
(Zervudaqui aussi l’a fait quelques temps)
J’ai envie de montrer chez elle
un travail expérimental dont on pourrait dire
que Ben se prend pour un élève de 3ème année de la Villa Arson
(en exposant mes chewing gum et mes photos de monstres)


QUITTONS NICE POUR LA POLITIQUE INTERNATIONALE
France Inter - 8h..: "Le Président Chavez a déclaré:
il semble que les Etats-Unis profitent de la tragédie en Haïti
pour occuper militairement ce pays"
Personne ne cite Cuba.
Il est vrai que citer Cuba, qui aide médicalement
et gratuitement Haïti depuis des années,
ne plairait pas à l'administration US.
Libres les médias radios et télés???


POLITIQUE INTERNATIONALE
Pour éviter la désintégration du « système Terre »,
il faut d'urgence changer nos modes de pensée et de vie.
Tout est à transformer pour trouver de nouvelles raisons d'espérer.
Je suis pessimiste je crois que c’est là une mission impossible

POLITIQUE INTERIEURE
Le mercredi 09 décembre 2009 à 18 H
Daniel Cohn-Bendit (AFP)
l'eurodéputé Daniel Cohn-Bendit a estimé,
que "tout débat qui cherche à sanctifier
une identité veut exclure" et
à propos du débat sur l'identité nationale
lancé par le gouvernement
« Je trouve que ce débat ne sert à rien",
Je voterai écolo et pourtant je ne suis pas d’accord avec lui

POLITQUE INTERNATIONALE
Vive Moralès
Il est le premier chef d’Etat à décréter une pluri-nation
Fontan serait content

POLITIQUE INTERNATIONALE
Que faire des Tamouls DU SRI LANKA ?
quatre possibilités
les tuer tous (impossible à cause de l’opinion mondiale)
les expulser tous (difficile)
les assimiler (injuste )
leur donner l’indépendance. (je suis pour)

POLITIQUE INTERNATIONALE
Afghanistan : il faut créer deux Etats
un Pashtoun et un Tadjiks

POLITIQUE INTERNATIONALE
Le fait d’aimer sa nation ça s’appelle du nationalisme.
Le fait d’aimer sa patrie (un synonyme de nation)
ça s’appelle du patriotisme.
Le fait d’aimer sa nation ou sa patrie
n’est pas une preuve de haine des autres.
Nous sommes Occitans parce que nous ne sommes pas Catalans,
nous ne sommes pas Espagnols,
nous ne sommes pas Français,
nous ne sommes pas Italiens,
nous ne sommes pas Basques etc …
ils sont eux et nous sommes ce que nous sommes.
Ça s’appelle le respect de la diversité
et de la dignité humaine de chacun.
C’est ce qui permet les meilleurs échanges inter-culturels,
inter-ethniques et donc inter-nationaux.
Et ça s’appelle d’un mot : Ethnisme.
Dans toutes les luttes de libération nationale
qui se déroulèrent ou se déroulent encore,
ceux qui luttaient ou qui luttent
ne se posent pas la question de savoir
s’ils sont nationalistes ou patriotes.
Ils haïssent un système qui nie l’existence de leur pays
et de leur peuple, de leur langue de leur culture
Ils sont nationalistes parce qu’ils veulent libérer leur patrie.
Et ils sont patriotes parce qu’ils veulent libérer leur nation.
Libérer le peuple de son pays de quelque chose
de pesant est un acte d’amour des siens et de soi.

L’ENGRENAGE
Plus j’écoute les informations internationales
sur le climat et la crise
plus je pense très cyniquement,
que partout dans le monde, dans les cercles du pouvoir,
entre une tasse de thé et des cookies,
consciemment ou inconsciemment, on prévoit
10 millions de morts par ci
une invasion par là
et un peu de sucre dans mon thé.
le pouvoir parle de diversité, de créativité etc
l’engrenage démontre qu’il a deux ou trois discours tiroirs
un pour les quartiers défavorisés
et un pour le Musée
et un pour les retraités.

BEN A NICE
J’attends le tremblement de terre à Nice
J’ai tout préparé : une scie à métaux
de l’oxygène, une statue de Sainte Rita

LYON
Je stresse trop
A quoi ça sert de faire des expo si c’est
pour se rendre malade et malheureux
Stress, paranoïa etc.
Et toutes ces pièces que j’ai faites et
que je n’aime plus que je trouve ridicules.


NICE
Coup de fil de Mme Chouraky
qui me demande pourquoi je fais voter écologie.
Je lui réponds : parce que les socialistes comme
L’UDF sont trop centralistes.
Les seuls que je verrais soutenir
un jour une Europe des peuples et des régions
ce sont les écolos bien
que je ne soies pas toujours d’accord avec eux.

NICE CULTURE
Corpet au petit musée
Un collectionneur me dit à propos de lui :
une brique intéressante
moi je préfère Garouste
il me fait plus rire.

AFGANISTAN
Toujours un bourbier je ne comprends pas
qui est en train de gagner ou de perdre
Et quoi ?

FRESCHE
Je crois qu’il faut le considérer comme un
artiste d’art contemporain travaillant dans
La performance et qui n’a pas peur des bonnes blagues.

LATEX
Tout le monde les attend
et tout le monde va les filmer

LYON.
J’ai fait noter sur 10
au repas le sex appeal de chacun
Mais je n’ose pas vous les donner
Ca fera un tas de jaloux.

LYON.
Les espaces que je préfère : espace sexe
espace la mort espace « petites idées »

LE FIGARO MADAME
me demande deux œuvres écriture
sur la mode et je leur propose :
« la mode n’existe pas »
« la mode c’est vous »
« la mode se démode »


BEN SUR BEN
Arrêtez de me harceler
je n’ai plus rien de nouveau à vous montrer
l’art est une jungle
je ne veux plus jouer
L’art marche sur une corde raide
Oubliez-moi
Tout passe tout casse tout lasse
Laissez moi respirer
Je joue pas la comédie
Je veux être moi-même
les choses deviennent trop compliquées
je n’arrive plus
Je ne veux pas de votre gloire de stress
Me suicider
de toute façon il n’y a pas d’autre solution
pour quitter l’engrenage
j’aime trop les femmes pour continuer à les harceler
et me faire jeter
de toute façon il n’y a pas d’autre solution
plus de soucis de gloire
plus de soucis d’argent
plus de soucis de jalousie
plus de soucis de santé
plus de soucis de baise
le veinard
c’est une histoire de shmilblick
chacun fait avancer le shmilblick
et puis s’en va
stop avant de me suicider
je dois participer à une partouze
et tourner un film
sur la vérité.

ENGRENAGE
L’art est ridicule
je suis ridicule
vive le ridicule

OCCITANIE
J’aime la chanson de Marsilla Sound system
« lo micro es rompu »

DEBAT IDENTITE (SUITE)
Question à Besson :
Si un Corse vous dit
je veux être considéré comme un Corse
et pas comme un Français
Est-il un méchant ? idiot ? rétrograde ? identitariste ?
ou a-t’il raison ?
Si votre réponse est
qu’un Corse, qu’un Basque, qu’un Breton
ont le droit de vouloir conserver leur culture et leur langue
alors pourquoi dans ce grand débat sur
l’identité cette question des minorités culturelles autochtones
a-t’elle été occultée ?
Pourquoi dans ce débat n’a-t on pas entendu
le son de cloche des Corses, des
Basques, des Bretons, des Flamands
des Catalans ?


ben