-> retour à la liste <-

LYON RETOUR NICE

2010-03-10
LYON RETOUR NICE
Retour à la maison
La télé marche, les chats et les chiens sont bien là
Je suis pire que Monk
Je perds la mémoire
Et pourtant je remarque un objet déplacé de 3 cm

BEN SUR BEN
C'est compliqué,
Avec l'art, avec ma femme
Avec le sexe avec tout
Je me sens très seul

BEN CHEZ ISSERT
Retour de Lyon
je m'attaque tout de suite
À MON EXPO CHEZ ISSERT À ST PAUL
QUI A LIEU LE SAMEDI 13 MARS À PARTIR DE 18 HEURES 33
VENEZ TOUS
MON EXPO CHEZ ISSERT S'APPELLE
"L'ART EST CE QU'IL EST"
AU MUR, JE VAIS ÉCRIRE "L'ART EST MÉCHANT"
ET PUIS IL Y AURA UNE SURPRISE
JE VAIS ESSAYER D'ÊTRE MOI MÊME
J'ai approuvé le carton d'invitation
Mais ce qui ne m'empêche pas qu'en le voyant
J'ai pensé ; "Tiens Catherine s'est fait rouler dans la
farine par un graphiste"
Mon texte "l'art est ce qu'il est"
est plus Ben et plus direct blanc sur en fond noir


BEN CHEZ VINCY qui a lieu le 18 mars
Le thème est l'expo c'est
L'art contemporain qui me fait rire
il me fait rire
quand il dépasse ses limites
quand Manzoni expose sa merde
quand Pinaud achète Christies
quand Cage crée "silence"
quand Ingres est jaloux de Géricault
quand Baselitz retourne ses toiles
quand les chinois débarquent
quand la crise pousse à tout vendre
quand Damien Hirst vend un dessin de son fils
quand la crise pousse à acheter
quand j'écris "regardez-moi cela suffit"
quand Arman accumule 300 chaises
quand je ne sais plus quoi peindre
quand Ramette marche sur l'eau
quand Warhol dit "ha ha ha"
quand tout devient art
quand Isou dit "je suis le seul"
quand Rauschenberg efface un dessin de De Kooning
quand Hains fait la tournée des bars
quand j'écoute Jean Jacques Lebel raconter
quand un Jasper Jones coûte 5 millions de dollars
quand je ne sais plus quoi peindre

BEN A LYON
au MAC DE LYON 3500 metres carré de Ben
de quoi avoir une indigestion

BEN A LA FOIRE DU DESSIN
Piguet voudrait exposer à la foire du dessin
des carnets de dessins
Ça pose pas trop de problème,
sauf que j’ai trop d’idées

LA VILLA ARSON
On me dit :
Encore une expo où on brouille les pistes
je vais aller la voir
je leur ai prêté "This sentance is in french" de Henry Flynt

BEN AU WAGRAM
Quelqu'un m'a dit à propos de Lyon
"tu as eu une énorme couverture de presse pour Lyon".
Je ne me rappelais plus de ce terme
"couverture de presse"
c'est vrai que "l'art c'est de tirer la couverture à soi"
j'aime bien aussi me mettre au lit sous la couverture.

ENTENDU DIRE QUE FLUXUS PASSAGE DE RETZ
était prévu pour Moscou.
J'espère que Blistène ne va
pas m'oublier.
Ceci étant s'il m'oublie ce n'est pas grave.

FLUXUS A ROME
Le 3 Mars, jour de mon vernissage à Lyon
je devais faire un Duplex avec Bonito Oliva
en concert à Rome grâce à Skype.
J'ai cru comprendre que le sujet
c'était un concert sur Cage.
Je voulais demander à Bonito Oliva de se mettre
sous le piano et de pousser le piano en direction de Naples.
Il n'a pas du apprécier car il ne
m'a pas rappelé.

COLETTE SOARDI
m'a proposé pour l'ouverture
d'un restaurant à New York
qui ressemblerait à
la Petite Maison à Nice
et qui serait devant le Moma
d'installer une grande pièce murale
j'ai dit oui
Le texte que je propose est :
en anglais
"why want to be famous ?

LYON
Bien qu'un jour Arman m'ait dit
"un artiste n'a qu'un
seul message qu'il répète toute sa vie "
j'ai l'impression au MAC de Lyon de répéter
la même expo à tous les étages.

NICE CULTURE
Dimanche je vais voter Europe écologie
parce que j'espère qu'ils feront ratifier
la charte des langues minoritaires
et parce que les autres partis sont tous trop jacobins
et impérialistes.


LYON
L'engrenage.
content de ma seule pièce nouvelle dans cette expo.

Voici une partie du texte que j'ai mis au mur en bombage
"En ce temps là Ben vint à Lyon et dit : des millions d'années de cela un virus arrivé sur terre et voulant survivre (ego) et se reproduire (sexe) enclencha « l'engrenage » déterminant ainsi sur terre toute vie végétale, animale, humaine, du moindre geste journalier, tel que se brosser les dents, au plus complexe ; des conflits et rapports de force entre peuples, nations, individus etc. L'art contemporain avec sa problématique de recherche du beau du laid de la gloire etc. n'étant qu'un des rouages de l'Engrenage qui ne fait jamais marche arrière - me voilà donc en Mars 2010 coincé dans cet engrenage à vouloir survivre (Ben ego) dans cette exposition au Mac de Lyon. Alors Strip-tease intégral, je ne peux m'empêcher de voir en moi un artiste puéril, désespéré, angoissé, qui depuis soixante ans doute de tout - et cherche à quitter cet engrenage sans avoir à se suicider etc
(Ben, Lyon 2010)


NICE CULTURE
Broccolichi chez Catherine Issert c'est vraiment
très proche, peut être trop proche
de l'esprit et de la musique de La Monte Young
même au point de vue dessin.
Par contre
j'ai plus apprécié dans l'arrière salle
les sculptures de Karim assez rigolotes.

NICE CULTURE
"Smolet is beautifull"
à l'Espace à vendre de Bertrand
titre de l'expo par "la Ménardi "
quelques belles pièces (on prend l'habitude)
mais pas de choc.

BOUT DE POEME
Kalachnikov
machette et pilules
la nuit des longs couteau arrive
la crise arrive
votre argent ne vaudra plus rien demain
flux migratoire
flux de grippe
l'hypocrisie régente le monde.

BEN THEORICIEN
De plus en plus persuadé
que l'art n'existe pas
que tout est ego.

BEN SUR BEN
Quand j'avais des choses à dire
personne ne voulait les imprimer
maintenant que j'ai envie de ne plus rien dire
ils ont changé d'avis
pourquoi ?

BEN ARTISTE
C’est pas les idées qui me manquent
C’est croire en elles
Idée de photos de traces de chewing-gum,
sur les trottoirs
idées de : présentoirs de toiles cires toiles cirées
Idée de : de photos de "monstres" abandonnées
sur les trottoirs
ETC ETC


BEN POLITIQUE EXTERIEURE
Question que je me pose :
la crise fait-elle avancer ou reculer
la cause des peuples minoritaires ?
Par exemple
si l'Espagne s'écroule économiquement
y a t'il plus ou moins de chance pour
une séparation
entre la Catalogne et l'Espagne ?
entre le Pays Basque et l'Espagne ?


NICE CULTURE
Florent Mattei a le vent en poupe
devrait faire un clip
il a le regard d'un homme
qui sait regarder les femmes
son expo chez Espace à Vendre
est bonne
huit photos sur la violence.


NICE CULTURE
La ville possède un espace
16 rue François Guisol
un local extraordinaire qui sert à stocker
ce qui pourrait être stocké dans le hangar chez Spada
Ce local pourrait servir d'espace
pour une bibliothèque ou un bar rencontres.


NICE CULTURE
Aujourd’hui la mode dans toutes les écoles d'art
est de prendre une idée par ici
et une idée par là et de les vernir
parfois - mais pas toujours - en l'améliorant.


LYON
Ce qu'ils appellent ma couverture "média presse" a bien marché
Je devrais être content
mais non
toute cette presse me met mal à l'aise.
Même Paris Match est venu.
Je leur propose comme photo
"Ben provocateur sur le déclin"
exprès pour casser l'image de
"Ben pute souriante"

LYON
Conférence débat Ben à la FNAC de Lyon
Quelques jeunes et beaucoup de dames seules
sans doute à la recherche d'un lieu gratuit
pour y passer l'après midi
je suis content de moi
j'explique l'engrenage
Un des auditeurs me répond :
c'est le sexe qui nous sauvera tous du suicide.

LYON
A Lyon tout le monde parle de Thierry Erhmann.
Impossible d'éviter le sujet c'est une vrai vedette
Je voulais aller le visiter avec Jon mais il pleuvait.
Au bistrot une mauvaise langue me dit
"Cette guerre
c'est peut être l'ego de Bocuse
qui ne supporte pas l'ego de Thierry Erhmann
donc c'est une guerre d'egos".
Dans la conversation Ludo me dit :
Lupus umanum est (l'homme est un loup pour l'homme)
Oui mais je ne crois pas que les loups s'entredévorent.
Moi j'adore les prédictions de Thierry
"Effondrement de l’immobilier en France
par d’énormes scandales dans des proportions
très supérieures à l’Angleterre ou l’Espagne...
ou
le marché de l’Art va connaître une chute terrible
et une révolution sur Internet qui va mettre
en faillite les principales maisons de ventes"....

LYON PRESSE
Je me mets en colère avec
une petite jeune femme de TF 1
et son caméraman qui voulait
que je pose comme un pantin :
il faut tourner la tête à gauche tourner la tête à droite.
Annie, qui avait parlé un moment avec elle,
la trouvait très gentille et surtout intéressée par mon travail.
Moi j'avais l'impression d'être devenu
une vache à lait, sans lait, difficile à traire.

LYON
Seul vrai plaisir :
accrocher,
être content de l'espace
passer au suivant

LYON VERNISSAGE
Content de voir Ughetto.
Toujours le même, comme sorti d'un autre monde.
Les collectionneurs et marchands sont là aussi,
Varenne
Ronquist
Catherine Issert,
Liliane Vincy,
Billy de La Baule
Fioretti
Lebon
Caterina Gualco
Christel Shupenhauer
Eric Mangion`
Sylvie Bouloud
Bertrand de l'Espace à vendre de Nice
Content de voir mon ami Gino Di Maggio
etc etc j'en oublie
la veille nous avons eu le plaisir de revoir Marie Claude Jeune
et ses beaux bleus

LYON
Beaucoup de monde me félicite pour l'expo
mais sont-ils sincères ?
je le crois
Ce n'est pas une expo ratée
Ceci étant ont-ils compris
qui est Ben
et que je suis un désespéré ?
j'en doute

LYON
Je perds à chaque instant mes illusions.
Rien de tel qu'une rétrospective pour voir
que sur 40 ans je n'ai fait que me répéter
les mêmes mots, les mêmes thèmes.
Ben ne parle que de lui-même de l'art et de son ego

AU VERNISSAGE
Le maire, Monsieur Gérard Collomb,
naturel et souriant, s'assoit sur le fauteuil :
"on est tous des dictateurs en puissance"
mais parle aussi du danger de passer de ce fauteuil
au "banc des accusés" 20 mètres plus loin

AU VERNISSAGE
Thierry Raspail explique qu'il faut prendre Ben
au sérieux.
Raspail aime le whisky de bonne qualité sans glace,
moi je l'aime avec du coca, simple.

LYON : l'exposition
Le premier étage de Jon est très sérieux.
Il est là pour démontrer que Ben
a tout fait avant les autres

LYON
A la gare Perrache ils ont installé un panneau
"De quoi avez vous peur ?"
ça marche
tout le monde met des post it.

LYON (le lendemain)
Repas de midi avec Raspail, Isabelle
et un grand chef d'orchestre Hongrois Peter Eötvös
en vue de leur proposer
un concert Fluxus qui s'insèrerait
dans un concert Beethoven
Je leur dis que je ne me sens pas de taille à l'organiser
pour l'instant.

LYON
Lyon, comme toutes les villes, se transforme à vue d'oeil.
Les maires sont toujours positifs pour leur ville.
Ils passent leur temps à l'embellir
Pas une mairie qui ne veuille transformer sa ville
Ca s'appelle de la croissance
Puis vient une guerre qui détruit tout

LYON / ANALYSE DU MUSEE
Dans le train je réfléchis. Je me dis que qu'elle que soit l'expo
Keith Haring, Warhol, Boltanski, Ben ou Buren
dans certaines villes
le public est devenu anti-art contemporain
Ce n'est pas l'artiste qui en est responsable, c'est l'atmosphère
aujourd'hui presque partout en France, en Europe
on peut, avec du battage, avec de la communication, faire venir le public
mais de lui-même, seul, le public ne court pas vers l'art contemporain
Si on me donnait un musée à gérer, c'est
très simple, je diviserais un étage en 8 chambres communicantes
Première chambre : Dada,
deuxième chambre : Bauhaus
Troisième chambre : Abstraction
Quatrième chambre : minimal
Cinquième chambre : Pop art et Nouveau Réalisme
Sixième Chambre : Fluxus
Sixième chambre (changeante) : les jeunes d'aujourd'hui
etc
bref un genre de parcours didactique et pédagogique de l'histoire de l'art à partir de Dada
et ensuite le reste pour les nouvelles expos.


NL LE STRIP S'EMBALLE
le doute m'assaille
je n'arrive pas à m'en foutre
j'ai perdu mes lunettes
la présence d'officiels et de la presse m'angoisse
sincèrement si c'est ça réussir je préfère rater
Si je dois choisir entre faire le pantin ou disparaître
je préfère disparaître.


SALLE DROUOT
Ca magouille dur en art


LYON
Sylvie Bouloud est passée
Son film est fini. Je ne l'ai pas encore vu.
j'ai peur de le trouver
fait de bric et de broc
elle aurait pas du l'appeler
"Ben par Ben"
mais "Ben par Sylvie Bouloud"
vont-ils le vendre en bas dans la boutique ?

LYON
Dans mon expo
la salle de Jon Hendriks
Ben de 1958 a 1973
est super historique. Il a fait correspondre
un petit film ancien à chaque geste.
L'accrochage est très sobre, parfait.


LYON
Les accrocheurs qui au début
nous avaient foutu la frousse en menaçant
de faire une grève ont été superbes.

MICHEL GIROUD M'ÉNERVE
On dirait qu'il a envie de régler des comptes avec moi
Le livre qu'il a édité sur moi aux Presses de la cité
a tout simplement repris un catalogue
fait par Galdin et Odile Biec pour mon expo à Toulouse
en le mélangeant avec d'autres textes.
Pas très malin.
C'est une salade non réfléchie.
C'est dommage parce que c'est du temps perdu
et il aurait pu faire quelque chose de beaucoup mieux.
Je n'aurais pas du signer le bon à tirer
ceci dit il faut prendre Giroud comme il vient un
électron libre

PS
J'ai plein d'autres notes à transcrire
pour ma newsletter mais
ce sera pour un autre jour ou alors
je les insèrerais directement dans le site



merci
Ben