-> retour à la liste <-

L'ART DOIT FAIRE RIRE

2010-03-17
Je suis dans mon Hôtel Louisiane à Paris
Chambre 10 une des trois rondes de l’hôtel
Incroyable je vais pouvoir grâce à mon portable envoyer ma premiere
newsletter de ma chambre d’hôtel
c’est une révolution si je réussis

Petit avis important
j’ajouterai à la fin de cette news letter
quelques rubriques « coupé collé »
de la dernière que j'avais expédiée
à ma liste Niçoise
Peut-être que vous les recevrez en double

MAIS COMMENCONS PAR PARIS
Paris fatiguant
Trop d’art
Trop d’artistes
Trop d’expos
Mais il fait beau
et le quartier rue de seine est agreable

BEN A PARIS
Demain jeudi 18 H33 petit vernissage chez Lara Vincy
47 rue de Seine
Le thème
"L'art contemporain me fait rire"
Un accrochage classique Ben
de la routine
J'en ai marre de la routine
Ceci dit si vous venez cela me fera plaisir
Je vais acheter à Champion une bouteille de Pastis


PARIS
Phillpe Perrin prépare sa rétrospective à la Mep
Oui mais
peu sont ceux qui savent que Philippe
est aussi un grand poète
Voici les premières dix lignes d'un de ses poèmes
« Il fait froid ce soir.
il pleut…
Des perles translucides glissent sur les vitres de la voiture
Elles tracent des lignes, se rejoignent, s’entrecoupent.
Schémas aléatoires créés par la vitesse du véhicule et par les rafales de
vent
Le hasard provoquant leur destin…
Je regarde les lignes de ma main.
Monde de merde…"

PARIS INDIVIDUS
Charles Dreyfus a des soucis d’argent
Youri me dit « il en a toujours »
Ceci étant je le plains
d'avoir acheté un appartement à Paris
avant d’avoir vendu celui de Perpignan

PARIS RUE DE SEINE
Rue de Seine certains l’appellent « la rue Valois »
il a trois galeries
et se dit le chef du Nouveau Réalisme
Il y a quelques temps de cela
c’était zone « Claude Bernard"
Lowenbroek (rue de Seine)
a exposé Philippe Mayaux
de l’angoissé réchauffé
ma galerie préférée reste "Pièce unique"
Pas pour la pièce qu'elle expose
mais pour les beaux yeux de Marouska

PARIS FOIRE DU DESSIN
Entreprise Phal
Quel boulot !
Au départ dans un squat
aujourd'hui au Carrousel du Louvre
Je suis sensé revenir jeudi
Pour parler à 14 heures de moi au Magasin Apple
Youri va accrocher un grand dessin
de 4 mètres sur 2

CULTURE
A propos de Nouveau Réalisme
Julia Robertson prépare au Musée de Madrid
une nouvelle « vision définition"
du terme Nouveau Réalisme
je prête deux pièces

BEN SUR BEN
Je dois écrire à lyon pour leur demander quand je reçois le
remboursement de mes frais
Et mes émoluments
ceci etant l'equioe de Lyon est formidable

CULTURE ET CREATION
Impression générale
Adieu 'le pas fait, mal fait et je m'en fous
Ce n’est plus à la mode
On revient au clean
A l’encadré
Au design.
et cela m'ennuie

CULTURE JUNGLE PARIS
La galerie Peeters marque des points
Il ouvre 2 av de Matignon
non pas une galerie mais un immeuble
avec ascenseur et fumoir sur terrasse
Puis grand dîner chez le Doyen
Avec champagne à volonté
j'en suis ravi
Plein de petites galeries qui le toisaient
Le traitant de marchand arriviste etc
sont obligées de plier l’échine
Et reconnaître que c’est le plus fort
Sa prochaine expo Combas va faire un malheur
J'ai toujours dit que Combas est un grand peintre

CULTURE EUROPE
Foire de Maastricht
La foire des riches
Moins de jets privés
et beaucoup de riches pauvres
Combien y a t'il de milliardaires au monde ?
Voici une foire qui existe que pour eux


INDIVIDUS : JOHN ARMLEDER
va mieux.
Attention donc
au grand retour de l'homme poli et courageux

BEN SUR BEN
Rien de plus fatiguant que
la petite gloire
Surtout quand il faut répondre à des journalistes


BEN SUR BEN
J'ai encore grossi
Trop de beurre
trop de pain
Trop de pâtes
Trop de sauces
Pas assez d’exercise au lit et ailleurs

BEN A LYON
Lyon ma plus importante pièce
Au troisième étage
c’est l'engrenage
Toute une théorie
Presque une idéologie
sur la survie

PARIS CULTURE
La fille Phal qui aide pour .
la foire du dessin
rigide dure
met pas assez de miel dans son thé

INDIVIDUS : YOURI VINCY
sensible mais aussi
dictateur en herbe

BEN SUR BEN
Je m'étais dit retour de Lyon
je rentre à la maison je me mets au lit avec annie
elle me raconte ses aventures amoureuses
je la baise et je m’endors
grosse erreur
je ne peux m’arrêter : deux expos coup sur coup
une chez Issert, l'autre chez
Vincy à Paris

ISSERT c’est fini
Je me suis mis dans une grande cage
et j'ai essayé d’être moi-même
je suis pas mécontent
vouloir rester vivant essayer de surprendre
c’est mieux que de serrer des mains et sourire bêtement

PARIS RUE DE SEINE
J’aime bien Laurent Struck
se bat comme un lion pris dans une nacelle
et réussit à s’en sortir
encore plus fort.

Chez ISSERT CATHERINE
J'ai récité ou plutôt chanté
une chanson en duo avec Christophe de Latex
vous pouvez lire les paroles sur mon site
à « musique de rap"

RUE DE SEINE LA PALETTE
Nouveaux propriétaire
On ne verra plus Françoise
ni Jean François le râleur de service
ni Charles et Mauricette.

NICE CULTURE
Catherine Issert
dans la jungle de l’art Niçoise
se bat bien
à la fois
radine et généreuse
épicière et grande dame
bien que pour survivre
attention
elle risque de passer
à l'état de femme sous influence

CONVERSATION AU BISTRO
Je n'aime pas le monde de l’art
trop de stratégie
hypocrisie et dépendance
il y a ceux qui payent le café
ceux qui font semblant d’aimer les artistes
ceux qui font semblant de ne pas entendre
presque tous des voleurs en puissance
qui ne volent pas
par peur d’être pris


NICE CULTURE
L’artiste Cameron pas celui des Avatar
expose au musee Chagall
et fait selon le critique d’art Luxembougois Kaiser
des objets qui s'épuisent sous des couches de sables blancs

ARIAS MISSOIN ET KAREN
lune de miel perpétuelle
Panama Venise Paris

NICE CULTURE VILLA ARSON
Quand le concept prime sur le faire
(vieux discours d'art and language)
une pièce drôle
allez les verts (Islam et foot)

BEN A PARIS
Je crois que pour certains parisiens
l'artiste Ben les énerve
beaucoup me parlent de mon expo à Lyon
en me disant "la communication fut grandiose"
et l’artiste ?

BEN SUR BEN
J’ai beau me dire Ben
prends la vie comme elle vient
j’arrive pas je m’inquiète.

INDIVIDUS CONANSKI
venu faire un film sur moi pour Métropolis
plus vif moins con qu’avant
il a appris à dompter son ego
il dort au Windsor
j'ai aimé sa caméra-woman Flavie
au sourire permanent.

ELECTIONS REGIONALES
Je suis content que Freche ait gagné
pour trois raisons :
refus de prendre ses ordres à Paris
ne pas accepter qu’on le sermone etc

TEMPLON DANIEL
Grand stratège
parfois radin
Parfois généreux
tout dépend de l’image
qu’il veut donner
et à qui il veut la donner

NICE CULTURE
de la routine
du ron ron partout
j'aime les yeux et le sourire de Sophie Duez


NICE CULTURE
Ben chez Issert
je construis une cage de
3 mètres sur trois
pour jouer à être moi même
j'essaye de surprendre et d'étonner.

NICE CULTURE
Nall
Son pigeon géant sur le rond point Vence
s'est envolé.
Domage je le trouvais drôle

BEN A LYON
par téléphone on me fait savoir qu'ils ont volé une robe je n'ai pas peur des
hommes
pour voler une robe il faut en avoir envie et croire en Ben

Que faire pour Vincy ?
L'art contemporain doit faire rire
Pourquoi ?
Soyons sincère l’art contemporain attire peu de monde
Pourquoi ?
Parce que trop ennuyeux
Pas assez drôle
Pas assez simple à comprendre.

BEN SUR BEN
Je suis un mesquin
Je rale pour un rien
Je préfère dépenser de l’argent à payer à boire à dix copains
Que d'être obligé de perdre deux heures pour savoir qui va payer ou pas


LES REGIONALES
J'ai voté Europe écologie
je vais insérer une feuille blanche
dans l’urne.

BEN SUR BEN
Le sexe part et repart de ma tête
Je ferai mieux d’aller voir un psy
Je suis un mesquin
Je rale pour un rien
Annie en rentrant de lyon a caché mes cialis
Pourquoi ?


NICE CULTURE
L’expo de Mattei chez Espace à Vendre
La violence comme matière
Le monde est violent
L'artiste mirroir de son temps
Montre ce qu'il voit
je ressens surtout la violence entre peuples
Etats nations et communautés qui montent



LYON
Depuis une semaine
Je ne regarde pas la télé
Je fais des listes et je plante des clous
J’accroche et je marche et j’ai mal aux pieds
Je ne sais plus ce qui se passe ailleurs dans le monde
- le monde ne s’est pas arrêté de tourner
- ceux qui ont faim n’ont pas arrêté d’avoir faim
- Les femmes sexy ne se sont pas arrêté d’être sexy

LYON
Pour la presse
se sera un buffet le 2 mars au Hilton
Je ne devrais pas les critiquer
puisqu’ils sont là pour parler de moi
ceci étant, je me demande s’ils viennent pour moi
ou bien parce qu’ils sont invités par la communication

A LYON
A Lyon, où qu’on aille
Pour éviter de vous parler art ou politique
on vous parle cuisine
j’ai envie de leur dire
« de grâce faites à manger
et arrêtez de nous en parler »
parfois l’impression
que ce n’est pas la nourriture
qui les intéresse
mais les noms propres des plats,
des cuisiniers
et ça se comprend
c’est vrai qu’à Lyon vous n’avez pas la mer
ni la ratatouille, ni la bouillabaisse
ni les pâtes au pistou
ni même l’huile d’olive

AU MAC DE LYON
Je suis content des textes
que j’ai mis dans l’ascenseur
« Attention cet ascenseur rend tout le monde télépathe
chacun sait ce que l’autre pense »
et dans les toilettes du musée
« si on ne pisse pas on meurt
si on n’a pas d’art on ne meurt pas
pisser est donc plus important que l’art »


LYON.
Rencontre rapide avec Collomb le maire de Lyon.
Il venait de Montpellier
où il était allé soutenir Frêche.
Je suis pour Frêche
J’aime bien son anti-centralisme

LYON
Annie est arrivée.
Je lui ai fait sa fête au lit
C’était agréable
J’adore ma petite femme
En plus
elle a aimé l’expo

LES RETROSPECTIVES
Quand on survole les rétrospectives
annoncées ou en place
dans l’ensemble des musées d’Europe et du monde
c’est à se demander s’il n’y a pas
une guerre et une politique des rétrospectives
Au minimum une stratégie
au niveau des pouvoirs culturels
pour comme pour les ventes d’Airbus :
placer ses artistes dans le top cinquante
les agences de presse
et de communication servant à la
stratégie d’occupation du territoire
comme sur un champ de bataille.

LYON
Puisque l’expo s’appelle « strip tease intégral »
j’ai décidé de ne rien cacher.
Les bons et les mauvais côtés.
J’aurais même bien aimé exposer mes tableaux
les plus laids que je n’aime pas mais je n’ai pas osé.


LYON
Voici Ben le « critique d’art méchant »
qui attaque Ben et dit
« Cette rétrospective nous apprend beaucoup sur
Ben. À travers elle on se rend compte que
Ben ne depuis 40 ans ne fait que se répéter
Depuis 30 ans il fait et refait
les mêmes tableaux sur l’art, sur l’ego
sur le sexe,
Ben c’est l’exemple même de l’artiste
qui fait de l’art en attaquant l’art
c’est facile et démagogique
Physiquement sur le plan « talent de peintre aveugle Ben c’est 2 sur 10 »



BEN A LYON
Je suis fatigué.
Mettons-nous bien d’accord
Je supporte de plus en plus mal mon ego
et celui des autres
et l’engrenage dans lequel je me sens coincé.

FINALEMENT
Je fais le tour avec Prat, Raspail et Isabelle
Ce ne sera pas une mauvaise expo.
Elle est divertissante
Même si j’ai l’impression de retrouver partout les
mêmes phrases

A LYON
Si on parlait baise ?
Dans mon hôtel
J’ai croisé une belle femme en peignoir
qui me sourit et dit
« C’est vous Ben ? »
Je lui répond oui
C’était annie on my mind
D’ailleurs
j’ai mis des photos d’annie nue
dans l’espace Ben sex maniac

LE VERNISSAGE
Sosno ne serait pas content : Jon Hendriks
a mis dans sa deuxième salle mon cadre vide de 1962
« tout ce que vous voyez à travers ce cadre est art ».
On dirait un Sosno
mais c’est différent le discours n’est pas le même.
Je préfère les Sosno
ils sont plus spectaculaires.


BEN A LYON LE VERNISSAGE
Que va-t’il se passer au vernissage ?
je ne le sais pas
je suis inquiet
après les discours
je voulais jouer un échantillonnage de pièces Fluxus
Two inches de Robert Watts
Chair music for la Monte Young
Tuba solo de Robert Watts
Kk trace de Robert Watts
Incidental music de George Brecht
Scream for Dick Higgins
ensuite avec le groupe Latex de Nice
je chanterai en duo
« qu’est-ce qui est beau qu’est-ce qui est laid ? »


LE GRAND MUR DU TROISIEME ETAGE
J’ai écrit sur le grand mur du fond au troisième étage
« En ce temps là Ben vint à Lyon et dit
des millions d’années de cela un virus arrive sur terre voulant survivre
(ego)
et se reproduire (sexe) Il enclencha l’engrenage… etc »
texte trop long pour cette newsletter
je vais l’insérer la semaine prochaine sur mon site.

BEN A LYON
Je me suis promis d’aller visiter
la maison du chaos de Thierry Ehrmann
mais en vérité j’ai peur de son énergie débordante
et de me sentir pris dans son maelström



JOAN BAEZ à Lyon
Par hasard on voit des gens qui se dirigent vers une salle
nous les suivons
C’est un concert Joan Baez
Magnifique toute petite et fragile avec la voix qui a
chanté tout le long de notre jeunesse.
J’ai pleuré
Ceci dit je pleure pour un rien.
Annie demandait Dona Dona et Sacco et Vanzetti
Elle les a chantés et toute la salle avec elle.

BEN A LYON
Je fais la cour à toutes les femmes et pourtant
je ne rêve que d’annie nue
dans ma tête elle baise sans vergogne
avec des amants multiples
qu’elle dit ne pas avoir…

BEN A LYON
Je suis un radin, je note tous mes frais,
c’est ma mère qui m’a appris cela,
elle m’engueulait même si j’employais
plus de deux feuilles de papier cul
et pourtant elle était d’une famille riche.
Alors je fais des notes de frais pour Lyon.

BEN A LYON.
Latex vont venir
Ils ont construit une scène de six mètres
et installé une barre de strip-tease
Sandra devrait s’habiller en latex
Christophe est fantastique

BEN AU CINEMA
Je suis un grand père traditionnel
je suis allé voir « Avatar » avec lmes petits enfants.
J’avais raison en sortant j’ai dit :
c’est un mauvais film
véhiculant une idéologie impérialiste anglo-saxonne.
Il y a dix ans de cela ce film serait passé pour
un film altruiste aujourd’hui on se rend compte
que c’est un film impérialiste.

NICE CULTURE
La villa Arson se réveille
à la télé le matin sur TF1 en on parle
comme une pépinière de créateurs
ou de la communication

POLITQUE INTERNATIONALE
Vive Moralès
Il est le premier chef d’Etat à décréter une pluri-nation
Fontan serait content

.
BEN A NICE
J’attends le tremblement de terre à Nice
J’ai tout préparé : une scie à métaux
de l’oxygène, une statue de Sainte Rita


NICE CULTURE
Corpet au petit musée de la marine
Un collectionneur me dit à propos de lui :
une brique intéressante
moi je préfère Garouste
il me fait plus rire.


FRESCHE
Je crois qu’il faut le considérer comme un
artiste d’art contemporain travaillant dans
La performance et qui n’a pas peur des bonnes blagues.

LE FIGARO MADAME
me demande deux œuvres écriture
sur la mode et je leur propose :
« la mode n’existe pas »
« la mode c’est vous »
« la mode se démode »


DEBAT IDENTITE (SUITE)
Question à Besson :
Si un Corse vous dit
je veux être considéré comme un Corse
et pas comme un Français
Est-il un méchant ? idiot ? rétrograde ? identitariste ?
ou a-t’il raison ?
Si votre réponse est
qu’un Corse, qu’un Basque, qu’un Breton
ont le droit de vouloir conserver leur culture et leur langue
alors pourquoi dans ce grand débat sur
l’identité cette question des minorités culturelles autochtones
a-t’elle été occultée ?
Pourquoi dans ce débat n’a-t on pas entendu
le son de cloche des Corses, des
Basques, des Bretons, des Flamands
des Catalans ?