-> retour à la liste <-

BEN A TOULOUSE

2010-12-06
Bonjour
excusez moi si vous recevez cette newsletter
en deux exemplaires
j'ai eu probleme d 'arrêt de mon ordinateur
je l'ai donc relancé


Bonjour
Je pars pour Toulouse
Cette newsletter change
ne ressemble pas aux autres
stop le « Ben sur Ben »
stop l'art contemporain qui se regarde dans un miroir
stop l'ego qui se mord la queue
stop de leur faire plaisir à parler d'eux
stop de vouloir être intéressant
ce sera pour le prochain

BEN A TOULOUSE
je vous attends pour une exposition 100 % en Occitan
alors que je ne le parle pas l'occitan ( mea culpa )
mais que je le comprends et surtout je le défends
Du 9 Décembre au 22 Janvier 2011 à la Galerie Sollertis
12 rue des Réjans à Toulouse

BEN A TOULOUSE (en Occitan)
qui pèrd la lenga pèrd son pais
es lo coratge que compta
impossible d'abandonar
ma da bouon
ren a perdre
cerqui la veritat
regarjatz autra part
siaguetz realistas demandatz l'impossible

BEN A TOULOUSE
Vous n'allez pas pouvoir me traiter de pute
cette expo
ne plaira pas
ni à la presse jacobine
ni à la bourgeoisie Occitane
ni au capital francophone
ni au Frac
ni à la cuisse de Jupiter de l'art contemporain

BEN A TOULOUSE
Je sens que je vais me faire lyncher
mes oreilles vont siffler
j'entends déjà
- De quel droit ce vieux radoteur vient-il
peindre des phrases en occitan sans savoir le parler ?
- de quel droit fait-il des fautes d'orthographe, c'est pas comme ça qu'on écrit lou c'est lo
de quel droit ose t'il nous parler à nous Français de peuple Occitan ?

BEN A TOULOUSE
Je sens que je vais me faire lyncher
J'entends déjà
« tant que tu restes BEN l'artiste rigolo d'avant garde
ça va
Ne quitte pas ton rôle
reste le provocateur amuseur
mais ne te mêle PAS des langues, des cultures, des peuples
laisse ça aux impérialistes
changer les frontières c'est pas ton boulot
et pourtant
Ai raisoun !

BEN A TOULOUSE
Je sens que je vais me faire lyncher
Sicre Castan Batlle etc
les archivistes, les taxidermistes, les archéologues
la bataille sera dure

BEN A TOULOUSE
Je suis ici
pour débattre pour et contre,
pour ou contre,
le droit des langues, des peuples et des cultures
à gérer leur propre destin politique et culturel

Je suis ici
pour relancer le débat sur les identités que j'ai trouvé tronqué parce qu'à aucun moment
il n'était question de définir ce qu'est une langue,
une culture, un peuple

Je suis ici
pour défendre l'ethnisme
et condamner le racisme et la xénophobie.
(défendre une culture ce n'est pas attaquer l'autre)

Je suis ici
pour reconnaître que le monde est en train de changer, flux migratoire, climat, globalisation, urbanisation et me demander si la défense des minorités culturelles est ou pas un combat perdu

Je suis ici
pour éviter des millions de morts
issue des guerres ethniques,
en reconnaissant le droit des ethnies des peuples

Je suis ici pour dire
il est temps que l'Occitanie se réveille
et prenne en main ses medias - ses écoles - sa culture - sa langue et s'unifie
donc l'Occitan, donc l'orthographe

Je suis ici
pour dire que je crois que la violence à l'école, l'échec scolaire, l'angoisse des profs viennent de ce qu'on persiste à vouloir intégrer le jeune sans lui avoir reconnu le droit à la différence de sa propre culture. 90 % des profs, sortis du moule Jules Ferry pensent en Jacobins républicains intégrateurs.

BEN A TOULOUSE AIE AIE AIE
Je suis ici pour préparer le colloque sur
« Les minorités linguistiques dans le monde »
Je crois que le colloque va déborder sur
la nature humaine
A ce propos
en tant qu'artiste,
je crois que tous les artistes, sans exception ont un ego
et que si je devais transférer ce principe de base
dans la vie de tous les jours
je serais obligé de reconnaître que les communautés, les espèces humaines à la recherche de la survie sont tous égoïstes et ont une tendance naturelle à l'impérialisme.

Il faudrait donc convaincre cette espèce humaine c'est-à-dire les communautés, leurs chefs et leurs gouvernements
que leur intérêt de survie passe par l'acceptation de l'autre

Et si je vous disais que
les médias et la presse, Jules Ferry, l'Abbé Grégoire sont responsables de la mort d'un peuple, d'une langue (et pas que d'une de neuf cultures et langues :
les Basques, les Corses, les Bretons, les Occitans…)

Et si je vous disais que
j'ai rêvé hier soir d'une bourgeoisie Occitane qui se réveillait et venait acheter
mes tableaux en Occitan pour les mettre dans leur salon
et dire à leurs amis parisiens « as pas vergonia »

Et si je vous disais que
l'art contemporain n'est qu une dent de l'engrenage (survie vie ego ) de la vie (espece humaine )relié et dépendant directement du pouvoirs politique

Et si je vous disais que
France Culture qui se gargarise
à parler d'identités et de cultures
ne passe jamais une chanson Occitane, Basque, Corse

Et si je vous disais que
en Côte d'Ivoire on gomme la réalité qu'il y a 4 langues 4 peuples et que les frontières y sont artificiellement construites et que maintenir ces frontières là c'est maintenir le colonialisme

Et si je vous disais que
à Nice il n'y avait pas que l'Ecole de Nice et la Villa Arson mais les poèmes d'Allen Péglion, les marionettes de
Dotti, le rap de Nux et Louis Pastorelli, l'humour de Cairaschi
et Noëlle Perna, Cristaou, Rousguisto
Anfosso dit la Science, les Robaucapeu etc etc

Et si je vous disais que
je dois avertir les visiteurs qu'au niveau de l'orthographe pour chaque tableau j'ai reçu deux orthographes différentes selon que le traducteur était Niçois, Marseillais ou de Toulouse

Et si je vous disais que
la nuit je me réveille en pensant :
ça c'est clair c'est bon
et que le matin j'avais oublié
Alors ce colloque ?
je sens que pour moi c'est une course contre la montre
entre ce que j'ai à dire et l'alzheimer
qui me rattrapera avant que j'ai dit tout ce que j'avais à dire
si ça concernait l'art je m'en foutrais
mais ça concerne les peuples, les langues et les cultures

Et si je vous disais que
je pense que la survie de la langue Occitane nécessite
une langue unifiée
et moins de querelles d'orthographe
Personnellement je n'ai pris aucune position ni pour telle orthographe ni pour telle autre mais
Débrouillez-vous pour qu'on écrive
"cu perde la lenga perde son pais" avec la
même orthographe à Béziers, à Nice, à Marseille ou à Toulouse
Je suis sans doute idiot mais je récidive
pourquoi pas réinventer une orthographe Occitane à partir du son
c'est-à-dire d'une phonétique ?


BEN A TOULOUSE
C'est décidé je vais écrire au mur de la galerie SOLERTIS
en ce temps la Ben vint à Toulouse et dit
mi senti solet
dùbiti donca sio
minga pòple sensa la siu lenga
una curtura pòu en tuar una autra
es dificil d'amar
es lo coratge que compta
es quasi aquò
tot es competicion
l'art es facil l'ego es dificil
tot cen que cala pua mai un jorn
impossible d'abandonar
lo debanament es la diversitat
minga lenga sensa territòri
tot saupre es ren saupre
aicite lo ciel es mai blu
coma saupre s'es d'art ò non
lo sud es blu
òmes e fremas d'òc avetz drech a la paraula parlatz !
quora as l'òli fas fregir
una lenga un pöble un païs

BEN A TOULOUSE
Ca y est je me jette à l'eau pour Toulouse
c'est important pour moi
et bien sûr la paranoïa me gagne
me laisseront-ils avancer mes arguments ?
me laisseront-ils parler de Fontan ?
me laisseront-ils avancer des arguments
me laisseront-ils changer le monde ?

BEN A TOULOUSE EN MAI 2011
mes 120 questions pour le colloque de Toulouse
toutes valables pour Bruxelles.
Pour le Cachemire
Le Tibet
les Touaregs du Niger

BEN A TOULOUSE
L'ego est là
Ne pas se faire d'illusions

BEN ET LES ROMS
Je suis pour une nation Rrom
avec un territoire Rrom
BEN A TOULOUSE
Mon discours sur les ethnies
parfois il m'arrive de dire
Tu as tout faux ben
Surtout dans les aéroports
parfois à Cannes, dans un bar
les ethnies se chevauchent
Cela ressemble à la séquences du film
« la guerre des étoiles »
dans le bar avec tous les extra-terrestres
mais quelle belle diversité.

important
pour mes nouveaux abonnes sachez que vous pouvez lire mes anciennes newsletter sur mon site
http://www.ben-vautier.com/
a la rubrique « mes newsletter »
et que vous pouvez aussi vous desabonner desuite en cliquant en bas de page
merci
ben