-> retour à la liste <-

NL SUR LA ROUTE DE LOUVIERS

2011-11-13
Bonjour
Cette newsletter
Adressée à ma liste niçoise
est là pour vous communiquer
3 PETITES INFOS

LA PREMIERE INFO :
Vendredi prochain à l’Espace à débattre 2 rue Vernier
c’est-à-dire vendredi 18 novembre
c’est Annie qui recevra pour le débat
le thème sera
LE SOUVENIR ET LA MEMOIRE DANS L’ART
L’art est-il fait de souvenirs ?
Chacun sa vie chacun ses souvenirs
Chacun son art chacun ses souvenirs
La culture se fabrique t’elle à partir de souvenirs ?
La culture est-ce du copinage de souvenirs entre petits Bourgois ?
Est-ce que dans 10 ans on commencera
à mythifier les débats du vendredi
etc etc etc


LA SECONDE INFO :
la prochaine expo prévue à l’Espace à débattre est
Bruno Pelassy et Gérald Panighi
Titre de l’expo choisi par moi
« L’ART M’EMMERDE » (ERIC SATIE)
Date de l’exposition : du 16 décembre au 1er janvier
Date et heure du vernissage :
Vendredi 16 DECEMBRE A 18 H 33

LA 3 EME INFO (POUR NOEL)
Annonce aux petits bourgeois Niçois :
Avec la crise
Vos économies vont partir en fumée.
Il vous reste une possibilité de les faire fructifier
Achetez de l’art
L'art ne se dévalue pas
Comme le vin, il se bonifie.
et ne s'use pas.
Point faible
''éviter la décoration''

LA 4EME INFO (international)
concerne mon expo à New York
à la galerie VICKY DAVID
les enfants de Jean Claude FARHI
ils veulent défendre l’Art français à New York
Valerio ADAMI / ARMAN / Yasmine ARMAN /
BEN / Pol BURY / CESAR / Christo /
Robert COMBAS / ERRO / Jean Claude FARHI
Katrin FRIDRIKS / GILLI / Peter KLASEN /
Jacques MONORY / Martial RAYSSE /
Niki de SAINT PHALLE / Jean TINGUELY /
Jacqueline TORRES / Bernard VENET /
Jacques VILLEGLE
Il paraît que l’expo était belle
et je le crois j’ai vu les photos dans internet, ça avait l’air sympa
et Chorys était très belle
Pour le moment comme d’habitude je suis un peu inquiet
Ils m’ont pas encore payé les toiles commandées
Dans ma prochaine Fluxus newsletter en anglais
J’espère vous donner de bonnes nouvelles
et dire aux artistes qu’ils n’ont pas de soucis à se faire.

CINQUIEME INFO : BEN A LOUVIERS
Vernissage vendredi 18 novembre
au Musée de Louviers
avec un catalogue et des textes de Natier et de Piguet
Question :
Ben que fais-tu de nouveau ?
Réponse :
Je bricole des détournements détourés
Question :
où se trouve Louviers ?
Réponse : quelque part entre
Duchamp (Rouen) et Monet.

NICE CULTURE PRESENCE PANCHOUNETTE
(A l’Espace à débattre )
L’expo en cours en ce moment
(le groupe Présence Panchounette)
Je me demande si je les aime parce
qu’ils me ressemblent et que j’aurais
voulu faire la même chose qu’eux sans y parvenir
Eux avec plus de désinvolture et de courage
Moi toujours avec mon cul entre deux chaises
Il faut dire que je viens de la petite bourgeoisie
et qu’eux sont des prolétaires.
Alors j’ai eu envie de jouer les trouble-fêtes et
dans mon expo de Présence Panchounette
J’ai mis la sculpture d’Eric Fabre que j’avais achetée
quand ils m’ont dit : nous connaissons
bon artiste et m’ont vendu une œuvre d’Eric Fabre
J’ai aussi mis une sculpture de Donald Judd au milieu
avec une bouteille de pastis posée à l’intérieur
Annie a choisi pour le carton d’invitation
de Présence Panchounette une des illustrations dans
leur Site :« Sorry we’re dead »

NICE CULTURE
« A NICE ON ENCULE DES MOUCHES « idée de film »

NICE CULTURE
Il m’arrive certains jours de penser :
Ras le bol la vie culturelle niçoise

NICE CULTURE
Aujourd’hui, grâce à Nice Matin
Tous les artistes sont certains d’avoir la gloire locale.
Nice matin donne la même place à l’huile d’olive,
à la Promenade des Anglais, à l’Art Contemporain
au sport et aux faits divers.

NICE CULTURE
Il se passe trop de chose
Trop de culture est-ce que ça tue la culture?
Je perds la mémoire,
j'oublie les vernissages.

NICE CULTURE
B m’a dit qu’à la Mairie de Nice
art contemporain rimait avec gauchisme
et gauchisme avec râleur


NICE CULTURE
Le Retour de Support Surface
Jaccard, Rouan, Alocco, Arnal , Tony Grand,
Vivien Isnard Pincemin, Jean Michel Meurice,
Dolla, Viallat, Buraglio, Patrick Saytour,
Bioulès, Valensi, Devade, Cane.

Alocco c’est comme le sympathique Mr Mac Goo
la petite bande dessinée il est partout

NICE CULTURE
Histoire incroyable
Il y a longtemps de cela
Je montais un jour dans le bd de Cimiez
avec un copain qui habitait par là,
il me dit ''tiens c'est là ou Matisse vivait''
Je regarde et trois mètres plus haut,
il y avait un tas d'objet dans la poubelle,
dont une toile abimée pas finie
J'ai pris la toile, et depuis je me demande
si ce n’est pas un vrai Matisse.

NICE CULTURE
Je me sens coupable
Je n’ai pas été » voir Saïssi au Cédac
d’où je tire la conclusion
qu’on est obligé d’aller voir les expos des autres
et comme il y en a de plus en plus
on devrait passer son temps à faire les vernissages
là je dis : non stop


NICE CULTURE
Dans le cadre de ma manie incroyable d’archiver
et de vouloir tout classer
j’ai ouvert des boîtes carton pour
la Galla - Matéi - Cédric Teisseire, Saïssi, etc etc
Quand je reçois quelque chose d’eux
Je ne le jette pas
Je le mets dans un dossier puis une boîte.
Il n’y a qu’un artiste que je n’aime pas trop classer,
c’est Ben


NICE CULTURE
Paul Deters à la Villa Cameline
J’ai encore raté une bonne expo.
Décidément la Villa Caméline ne s’arrête pas.
Ce que je reproche à tous ces artistes
c’est que depuis que le gribouillage
barbouillage est devenu art
On barbouille et on s’extasie devant les barbouillages.
Moi j’aime les barbouillages qui ont quelque chose à dire
Les barbouillages de Basquiat contiennent de la poésie
ceux de Combas contiennent sa vie

NICE CULTURE
Dans la revue « ART COTE D’AZUR » du 6 Octobre
J’ai bien aimé la pub sur Menton.
Etonnante.
C’est bien de parler de Louis Dollé
Stéphane Cipre fait du sous Ben mais spectaculaire.
Ce dernier numéro n’est pas de l’avant garde aseptisée
contrôlée par Botox(S)
et démontre qu’il n’y a pas qu’une
seule culture d’avant garde à NICE

NICE CULTURE LE CAN A LA STATION
Il y a une profusion d’artistes aujourd’hui qui
écrivent sur les murs des textes qui sont censés
être illisibles.
Je rappelle que Le Gac, Villeglé l’ont fait depuis
longtemps.
Les lettristes bien sûr aussi.
Alors faites le mais essayez de ne
pas avoir l’air de découvrir l’Amérique.
l’exposition du Can à la station
Le l’avant garde propre et presque aseptisée.
En fin de compte avec le Can ça se passe comme ça :
tu viens prendre le thé chez moi ?
je viens prendre le thé chez toi.
On dirait des anglais qui s’invitent à prendre le thé.
Annie a aimé le texte de Jean Baptiste Ganne sur l’invit.
Mais Annie n’est pas objective
Le titre de l’expo « Que sera sera » est le titre
d’un des tableaux de moi et un peu
Filliou qui lui avait dit : on verra bien

NICE CULTURE : FILM
Mon film « le cadavre exquis » avance.
C’est mettre bout à bout l’histoire d’un artiste
qui tue tous les autres artistes .
Chacun choisit sa mort.
On a déjà cinq morts, la mort de Lam « le dernier verre »,
celle de Doglio un psychiatre « la question qui tue »,
Curtin « mort de rire »
Ben avec Anna Biskov « l’hémoglobine »
Mathias « noyé dans la piscine »

NICE CULTURE BEN A LA VILLA ARSON
Mon expo prévue dans la salle carrée
de la Villa Arson me met mal à l’aise
elle contient trop d’ego
Je n’ai pas envie de passer mon temps
à vouloir mettre aux murs :
j’ai fait ceci -- j’ai fait cela --
J'ai PLUS envie de remplir les quatre murs d’humour
qui fasse rire, un énorme vrac.
Ben quoi...du BEN....
Laurence Gateau n'a pas demandé à Mc Carthy
de faire autre chose que du Mc Carthy.
et s’il y a le ring de boxe
J’irai chanter une fois le blues

NICE CULTURE L’ECLAT 5-6 Octobre 2011
Dans le grand amphi de la Villa Arson.
Ils montrent de bons films les gens
y vont et tout le monde en parle.
La meilleure initiative que la Villa Arson ait prise.
Il y a eu Jean Dupuy, Georges Sammut
et des vidéos d’artistes de la Villa.
Cet auditorium qui pendant des années était obsolète
commence à servir à quelque chose et reçoit du public.

BEN SUR BEN
Je mets de côté dans trois tiroirs
tous les papiers que je reçois qui concernent
l’art à Nice.
Je viens de les peser il y en a pour 4 kgs500
comment voulez-vous que je lise tout ça ?

BEN SUR BEN
Je perds la mémoire
je m’étais promis de répondre à Barral et j’ai oublié

INDIVIDUS : STEPHAN BALKENHOL
Expose au Château de Malbrouk
Je viens de m’apercevoir que Baselitz
a fait les mêmes sculptures mais moins colorées moins vivantes.
c’est la preuve que les artistes se copient
et se démerdent quand même

BEN SUR BEN
Pour les livres chez moi j’ai trois piles
la pile de ceux que je veux lire,
la pile de ceux que j’ai lus.
La pile à classer
La pile la plus grande est celle des livres que je dois lire.

CULTURE D’AVANT GARDE
Je commence à croire que cette petite Esterolle
est une bonne critique d’art.
J’aime son côté vitriol
même si je ne suis pas de son avis.

CULTURE ET BULLE
Il y a la bulle militaire
mais il y a aussi la bulle culturelle.
La bulle culturelle c’est quand on gonfle la culture
quand on multiplie par dix, par vingt
les discours et les tableaux.
Savez-vous par exemple
qu’il y a à quelques kilomètres de Paris
des énormes entrepôts qui contiennent
des centaines de milliers d’œuvres qui appartiennent à l’Etat :
donations, achats etc.
Il suffirait de les mettre en vente
pour récupérer deux ou trois milliards

CULTURE ET FAMILLE
Je n’ai rien contre la famille
c’est contre l’espèce humaine que je râle
et la famille en fait partie
Lorsque je regarde autour de moi
Dans « Nice Matin »
C’est plein d’histoires de familles qui s’entre tuent
L’impérialisme commence dans les familles

INDIVIDUS : GERARD GAROUSTE
Il paraît qu’il a dit du bien de moi sur France Culture. Merci.

NOTE : INDIVIDUS
Je préfère Kadhafi à BHL

INDIVIDUS MICHEL Giroud
est devenu incontrôlable
Il veut parler pour parler
et se trompe sur presque tout ce qu’il dit
Pontifiant inutilement
Je ne veux pas de Giroud
à moins qu’il accepte de se laisser bâillonner
et attacher à une chaise

INDIVIDUS MICHEL SAJN
Michel Sajn se bat comme un lion.
et parle aussi non stop
Il va faire un article sur la Rue Vernier.
Je ne suis pas aussi optimiste que lui
pour la rue Vernier

INDIVIDUS PINONCELLI
Pierre Pinocelli après s’être approprié
l’école de Nice, s’approprie Dada.

INDIVIDUS RENE DURAN
Indiscutablement, René Duran est inépuisable
dans les informations sur les ethnies.
Il faudrait que je trouve une machine à scanner
pour pouvoir reproduire ses textes
Duran nous en apprend à tous
sur les minorités culturelles.
Ceci dit
Duran est comme moi, il écrit trop,
personne n’a envie de tout lire. Pourtant
Il est mieux que l’AFP,
par exemple sur la Côte-d’Ivoire.

LE MONDE
J'ai été vérifier en tapant dans Google
Juppé, Rwanda, génocide.
et effectivement, on trouve des textes qui confirment que
Juppé était ministre des affaires étrangères
sous Mitterrand et qu’il est accusé, par Kigali entre autres,
d'avoir soutenu les massacreurs des Tutsis
800 000 MORTS
pour la simple raison suivante : vouloir
maintenir la zone d'influence Française
par rapport à la zone d'influence Anglo-Saxonne.
Est-ce possible ?

LE MONDE
le G 20 à Cannes
conversation avec Max Horde
- Je préfère la cause des peuples
à la cause des financiers,
- oui mais peut-on séparer les uns des autres ?
- Le droit des peuples à gérer leur propre
destin économique n'entraine
t'il pas l'impérialisme des uns sur les autres?
- Non, si chacun respecte l'autre et se limite
- Oui, si ce sont les jungles du ''chacun pour soi''
- S’il y a une vraie crise catastrophique,
la solution est dans le local c'est-à-dire,
que chaque région propose des solutions de survie.
- Exemple : faire l'inventaire de nos ressources
- (huile d'olive, olives, raisins)
mais il n’y a plus rien
- il y a que des touristes
Le mot d'ordre pour les peuples m'a plu.
Oui mais il faut pas se faire d’illusions ils ont tout prévu
Tout doit être ''relocalisé''
Que ce soit équilibré.
C'est pas la crise des peuples, mais une crise du système.
Oui mais cela ne change rien changer
de système c’est toujours un système
C’est comme les medias
Tous les socialistes ont une femme dans les medias.
Les medias ont trop de pouvoir.
Il faut se brancher sur Mediapart
ou rue 89 (des anciens de libé)
Le tract est redevenu un moyen d'information libre.

LE MONDE
Alors BHL content des
50000 morts
Et de la charia
En Lybie ?

LU ET PARCOURU
J’ai re-feuilleté hier soir
« l’art contemporain et la Côte d’Azur ».
Indiscutablement c’est un ouvrage qui restera.
Annie l’a feuilleté. Elle a relevé quelques erreurs.
Décidément
on transforme facilement l’histoire.

LU ET PARCOURU
VILLEGLE, FONTES D’ANDENNES
Beau livre. Nicolas Delcour m’a donné ce livre.
Je suis d’accord pour faire des fontes aussi
ainsi qu’il me l’a demandé. Je n’ai plus de nouvelles
de mon rond point « je tourne en rond autour de ce rond point
Décidément je ne suis pas fait pour les ronds points.

LU ET PARCOURU
Une des publications la plus intéressante à feuilleter :
les catalogues de vente aux enchères de Cornette de Saint Cyr.

LU ET PARCOURU
Catalogue du Centre Culturel Suisse qui
expose Michel Huelin c’est entre Mosset, Buren et le Land art
Rien de nouveau 2/10

LU ET PARCOURU
La Nature de l’architecte David Valode
Ce livre traine sur mon bureau
et je ne sais pas qui me l’a envoyé.
C’est écrit trop petit pour le lire

LU ET PARCOURU
Reçu un poème de Pierre Le Pillouer
« Comment se fait ? »
Très beau et simple poème
« Un volet gris bat contre un mur
bas
elle dit
se dit qu’elle accepte »

LU ET PARCOURU
EDMOND BAUDOIN LES NICOISES
Ma fille Eva m’a montré la bande dessinée de Baudoin
sur les Niçoises.
Elle devait me le prêter elle ne l’a pas encore fait.

LU ET PARCOURU BEAUX ART MAGAZINE, Août 2011
Un bon numéro sur l’humour. Le Filliou
n’est pas le bon Filliou à moins que Filliou
après m’avoir vendu le premier en ait refait cinq.

LU ET PARCOURU : BASILIC
Ca n’a pas le poids des autres revues
mais parfois le contenu est plus fort.
J’ai l’impression que Basilic a des choses
à dire que les autres n’ont pas.

LU ET PARCOURU CHRISTOPHE MASSE,
Claude Massé en liberté conditionnelle
Très beau livre que je classerais plutôt
dans l’art singulier entre Chaissac et l’art noir.
J’ai toujours voulu exposer l’art brut
mais discerner le faux art brut du vrai c’est-à-dire
entre quelqu’un qui le fait malgré lui et quelqu’un
qui le fait exprès c’est difficile

LU ET PARCOURU GERARD BREGNARD
Soit disant un visionnaire qui a beaucoup
influencé Yves Ria. Une peinture propre
et ordonnée même dans le désordre.
3/10

LU ET PARCOURU INGEBORG LUSCHER
Je me souviens d’elle en train de photographier tout le temps.
Mais elle n’est pas que photographe. Elle était la femme de Szemann
C’est un livre contenant ses rencontres. Quand elle croise et rencontre elle photographie.
J’aime beaucoup son livre Viveri polifonici
Il y a des photos que j’ai beaucoup aimées et d’autres moins.
On sent une liberté de vouloir photographier ce qu’elle veut.
De ne pas être la photographe spécialiste d’une chose.

LU ET PARCOURU GERARD TOLK
Abstraction avec 10 ans de retard.1/10
Je crois que ça me rappelle Devanne
et Devanne me rappelait déjà quelqu’un d’autre.

LU ET PARCOURU LA ZERO QUATRE
Revue essentiellement composée
de jeunes étoiles montantes dont certaines
sortant de la Villa comme Sandra Lorenzi

LU ET PARCOURU OSCAR WIGGLI
Photos de femmes. Je n’aime pas trop.
2/10 Je préfère Lartigue, Newton, Diane Arbus

LU ET PARCOURU PERFORM’ARTS n°11
Ce numéro démontre qu’il y a de la place
pour plusieurs revues à Nice : art Cote d’Azur, Perform’arts etc
Dans Perform’art il y a plus de femmes qui écrivent que d’hommes.
Marcel Alocco continue à être dans le « signifiant »
Bon interview de Verna par Valery Poulet.

LU ET PARCOURU (RECU SUR MON MAIL)
Mon Dieu que j'aime mon stress !
Savez-vous quoi ? Il me donne l'impression de vivre, d'exister.
Être sous tension en permanence ça me branche.
Je suis connecté(e). Quand j'ai besoin de repos,
je consulte mon doc. et le tour est joué.
Quelques pilules et je roupille.

important
pour mes nouveaux abonnes sachez que vous pouvez lire mes anciennes newsletter sur mon site
http://www.ben-vautier.com/
a la rubrique « mes newsletter »
et que vous pouvez aussi vous desabonner desuite en cliquant en bas de page
merci
ben