-> retour à la liste <-

FIAC COMPTE RENDU

2004-10-23
Retour de la Fiac )
la foire de l'art contemporain à Paris
du Picabia et du Kounelis un peu partout
Denise René rien de changé depuis 40 ans
Baudoin Lebon avait l'air triste
j'ai bien aimé le stand d'Art Brut Ritch
un autre air auhentique
je me promets d'acheter
le livre "self thaught artists"pour Hawkins
je me balade avec mon carnet pour piquer des idées
idée d'un lit avec des verres cassés sur le matelas
je note sur un bout de papier le nom Katia Bourabella mais je ne sais pas pourquoi
j'ai aimé le Cameroun bank avec Pascale Mathrine Tajou
bon art brut une vieille bagnole pourrie
je n'aime vraiment pas du tout les dessins de jeune artiste au stand de Art Concept soi-disant tous vendus et en liste d'attente
à l'entrée, pour nous recevoir, la belle Jennifer Fly en brune
me dit : Ben tu m'attaques trop
conclusion de mon premier tour rapide
quelques belles pièces d'illustres inconnus
et quelques mauvaises redites d'illustre vedettes
chez Trigano Re Grooms m'a fait rire 4 sur 10
mais un peu sous George Brecht et sous Cornell
Templon affairé à faire monter ou descendre les toiles de 1 cm il y a trop trop de peinture inutile sur ses murs
pas de véritable choc nul art
du Spoerri d'un cabinet medicale nettoyé, Suisse et propre
Blais joue les protecteurs pour vendre son DVD il fait la promotion de jeunes
j'achète néanmoins les DVD disponibles
au stand Russe 6 sur 10 pour les Blues Noses
humour et derision

MESSAGE IMPORTANT
SI VOUS RECEVEZ CETTE NEWS LETTER ET HABITEZ PARIS ALLEZ VITE ACHETER AVANT LA FERMETURE DEMAIN UN BEN ORIGINAL ENTRE 2.600 ET 3000 EUROS VOS PETITS ENFANTS DIRONT : MAMAN ET PAPA ONT FAIT UNE BONNE AFFAIRE CE JOUR LA
LE STAND C'EST D 14 CHEZ LARA VINCY

La télé m'évite je suis content j'ai horreur de moi quand je dois faire un numéro pour la télé
je croise Zervudaki de Nice il est atteint grave par le virus de l'art. Toujours discret et évasif il me dit : presque tout à la Fiac est "advocable" c'est-à-dire que ça peut s'accrocher dans une sale d'attente d'avocat il est fier d'avoir trouvé ce terme
chez Krinsinger un dessin super porno
je lui propose un échange avec un dessin de Ben
je vais le mettre dans ma chambre à coucher au plafond
si annie n'est pas contre
Peeters heureux comme un bébé se balade avec sa liste des prix des Combas
De Noirmont trop tape à l'il
Fleiss serieux mais trop historique
Liliane est bien elle est cool
j'aime quand elle rit
Nahon manque. Quand Nahon était là la Fiac avait son roi
Je croise une belle fille peintre
si j'étais galeriste je l'exposerais
même si elle ne couche pas pour exposer
sur le stand de liliane (vincy )
j'accroche ma toile avec lez texte de Charlier
vous qui souffrez d'art savez de quoi je parle
puis j'écris tout autour
personne ici n'aime personne
j'hesite
vais-je écrire : les marchands se détestent entre eux ou les marchands font semblant de s'aimer ?
indiscutablement on est chez Darwin
the survival of the fitest
moteur 1 : l'ego
moteur 2 : la jalousie
moteur 3 : l'angoisse
mais qu'est-ce que je fous ici ? maman au secours !
vais-je ou pas écrire au mur :
la Fiac repaire d'egos
on souffre tous
le collectionneur souffre quand il passe de stand en stand se disant : ça je l'ai ça je ne l'ai pas
ça l'autre l'a payé trop cher
je croise deux artistes qui me regardent et sourient
en réalité ils pensent : tiens ce con de Ben !
l'heure de la foule est arrivée et bien qu'il y ait moins de monde qu'au Grand Palais je me sens piégé.
le ministre ne passe pas devant mon stand :
il faut éviter Ben il est capable de vous demander de signer la charte des langues minoritaires.
hypocrisie à tous les stands : Duchamp aurait dit à tous les étages
le Verjux de Brolly très pur mais cher : 15000 euros
Brolly a laissé le sol de son stand brut
Mode, envie d'être différent ou préfère la nature à la superficie ?
Les écrans plats un peu partout
mais aussi un
retour aux bonnes vieilles punaises pour accrocher
des dessins soi disant géniaux
j'aime beaucoup un meuble avec des tiroirs attachés chez Droog design
Dietman chez Papillon 45.000 euros
toujours chez Papillon un tabouret qui bouge
petite astuce qui fait sourire sans plus
je pique une idée chez Papillon : un bout de bois avec une prise au bout
il faut que je m'achète le Sony opus 100 e
qui projette des petits films
Fleiss est un vrai marchand
son stand a de bonnes et de mauvaises choses
mais il fait des étiquettes superbes
Dreyfus a vendu chez sa grande horloge à l'ami de la fille de Nicoletti de Nice
Chez vincy je monte sur la table pour parler
ou plutôt pour me répéter
je parle de la phrase de Charlier
"vous qui souffrez d'art savez de quoi je parle"
Halbert filme il faut que je lui demande une copie
je n'arrive pas rentrer dans la peau d'un artiste qui croit en l'art ou en lui même
je les vois défiler devant moi avec le look je suis important et je pense quel con je serais si je faisais cela !
je pense
j'ai mis trop de pièces
comment veux-tu vendre avec tant de pièces ?
J'ai souvent envie de savoir le prix des autres
l'affichage des prix devrait être obligatoire
Je n'aime pas les gens qui m'aiment trop
quand les gens m'aiment bien
et me font des compliments
j'ai peur
j'ai envie de leur dire : c'est pas moi qui vous ai dit de m'aimer
Liliane Vincy sera punie d'avoir exposé Ben
artiste trop jeune pour la Fiac
impression que l'exploitation de l'artiste par le marchand est devenue du artistiquement économiquement correct
les histoires d'argent me dépriment
les marchands qui me croisent pensent :
Ben pas assez cher
aurait pu mieux faire
le critique d'Agen dans "Le Monde" il y a tellement de noms que on le lit pas
j'observe que les parois, les tapis, l'électricité sont installés coupés, collés, balayés par des escouades de noirs et de représentants du tiers monde.
Je ne peux alors pas m'empêcher de penser : tiens quand
Chirac parle de l'art contemporain du tiers monde
il est ici ce tiers monde mais pour servir l'art contemporain des Occidentaux
De belles femmes partout
Je me demande si je ne les regarde pas plus que les tableaux
J'ecris sur mon mur
"l'art sert à en foutre plein la vue à son voisin
l'art pousse au suicide
l'art est un cauchemar d'ego de jalousie de l'angoisse
l'art :un espace de gargarisme pour critique en manque de lignes
hall 5 :tres vivant des petites idées. J'ai acheté un livre de Cox
et sur un autre stand le mot SPIT : cracher
Allez c'est trop long
je dois rentrer a nice en passant par genes
je vous en parlerez demain
mais vous
qui recevez cette lettre pour premiere fois
ne vous angoissez pas
1 vous pouvez vous desabonner
2 vous pouvez lire les lettres precedentes sur mon site a
http://www.ben-vautier.com/
echelle de droite
voila bonne nuit ben
PS n'oubliez pas d'acheter le ben