-> retour à la liste <-

BEN PESSIMISTE DEC 2003

2003-12-19
BIENTOT NOEL ET JOUR DE L’AN
VOICI QUELQUES NOUVELLES DE MOI
QUE LES NOUVEAUX QUE J’AI MIS SUR MA LISTE M’EXCUSENT
ILS PEUVENT SE DESABBONNES MAIS POURQUOI PAS SIMPLEMENT SUPPRIMER ET ATTENDRE MA PROCHAINE LETTRE
QUI AURA UN AUTRE SUJET QUE BEN

Quel plaisir de déchirer des notes finies, classées

ben au bar
Pourquoi tant de bars
dans toutes les villes ?
Le bar sert aux hommes et aux femmes à quitter leur domicile devenu un espace irrespirable où ils se sentent pris au piège d’eux-mêmes (la peur de soi).
Les mots ne me viennent plus
comme avant
oui mais quel avant ?
encore quatre mots
toujours des mots, des mots
écrire sans mot ?
impossible.
et pourtant c’est ce que j’aimerais faire.


J’ai une baisse dans l’envie de créer
Faire du nouveau pourquoi ? Pour la gloire,
pourquoi ? J’ai une idée et puis je me dis :
l’idée est bonne, mais quelqu’un d’autre la fera aussi bien et je hausse les épaules.

Oui ce matin j’aimerais
une radio avec un micro pour parler,
pour tout dire, même si c’est pour me répéter.

je suis fatigue de ce téléphone qui sarrète pas
je suis fatigue de ce Courier qui s'empile
je suis fatigue de cette voiture qui ne démarre pas
moi le grand organisateur je n’ai pas su m’organiser

Les journaux je ne lis que les titres,
les livres je les classe par ordre de taille sans les lire
les CD que je reçois je m’en sers pour en faire des mobiles.

Mon film sur la vérité est comme un puits sans fond, plus on creuse la vérité, plus elle nous échappe
Plus on la traque, plus elle devient pontifiante.
Je ne suis pas crédule, tout dans le cinéma est mensonge et paraître. Mais aussi désespoir et désir.

deux projets qui me tiennent à cœur :
les minorités linguistiques dans le monde et chercher la vérité
des idées oui j’en ai plein, je les note, puis je les relis et je ne les aime pas

Depuis six mois, peut-être plus, j’arrive difficilement à définir avec des mots ma pensée politique.
Ce n’est pas une question de doute, les idées me viennent très claires sur le moment quand j’écoute un débat ou que je lis un article. Par contre je n’arrive pas à les formuler par écrit 10 minutes après. Et ça m’angoisse et me frustre énormément.
Mes pensées partent dans tous les sens
Je vais donc essayer ici ce matin de reprendre point par point ma position par rapport à toute cette remise en question de la société

Je suis très content de mon petit Palm . Avec son clavier portable je tape toutes mes idées après il tombe une fois sur deux en panne.

je supporte plus a la tele les mots démocratie terrorisme et liberté que l’on nous sert sur CNN BBC et même TF1 a toute les sauces pour l’irak. elles ne veulent plus rien dire sauf bourrage de crane -rideau de fumée –(a moins que je me trompe encore )


ma maladie des listes me reprend
alors je vais
garder toutes mes listes et un jour
faire une expo de toutes mes lises de courses courrier etc


Question
ceux qui ne font pas de sport comme moi
ceux qui ne font pas de jogging comme moi
ceux qui ne font pas de la natation comme moi
ceux qui restent assis comme moi
ceux qui ont du ventre comme moi
sont-ils à condamner ?

merde Je ne crois plus en moi
je classe pour pouvoir respirer
continuer à vivre
si je devais m’arrêter de classer
ce serait la fin.

mon frère m’a ramené de suisse un cadeau inestimable : un scénario que mon père avait écrit en 1928 ma mère m’en avait parlé mais j’y croyais pas (un jour je vous expliquerai )
voilà cela suffit je vais aller me coucher
bonne nuit
ben dec 2003