-> retour à la liste <-

vos lettres

2004-11-14
Ecrire sur le net
C'est différent d'écrire pour un livre ou une revue
c'est comme si on écrivait les yeux bandés
sans savoir où on met les pieds
cela atterrit
sur un écran la nuit, le jour
Peut-être
chez un étudiant
Une femme seule
Un général à la retraite
Un colonel aux renseignements généraux
Un artiste angoissé
Et tous ont
l'arme absolue de la poubelle
je crois que cela crée une autre écriture
donc voilà
Pour vous remercier de me lire et de réagir
à ce que j'écris
voici
quelques unes de vos réponses que j'ai lues moi
Réponses écrites
avec la magie des mots
Des mots tous libres
qui sonnent tous sans exception comme des poèmes dans mes oreilles
Ne vous arrêtez pas
Merci

Hélène Valentin m'écrit
Aussi cactusophile à ses heures perdues,
et la rage de vaincre au fond des tripes !
Ben ! Décrochez le vélo que vous avez cloué comme un trophée sur votre façade, il rouille...et je suis sûre qu'il a envie de rouler ! Moi, je l'entends crier

Paul m'écrit
Ton nombril, quel grand intérêt!

Un Anglo-Saxon m'écrit
Son of Bitch take me out of your mail you asshole
cant' you understand ?

Irène m'écrit :
si on continue à jouer à la loi du plus fort
les forts battront les faibles qui voudront devenir forts
pour battre les forts devenus plus faibles et cela continuera éternellement

Claude Guillemain écrit
La seule façon de rééquilibrer le monde c'est de donner sa chance à l'Afrique en encourageant la prise de conscience ethnique. Je vis au Mozambique, après le Malawi, et je soutiens le nationalisme bantou. Les Bantous, ou plutôt les peuples de langues bantoues, occupent toute l'Afrique Australe, du Sahara au Cap. Les frontières étatiques n'existent que pour engraisser les administrations et des gouvernements et les peuples savent bien que seules les frontières
ethniques les séparent.

Un autre Anglo-Saxon m'écrit :
I do not understand.Can you send this in English?

Marguerite m'écrit
Vraiment, maintenant, je vous demande de me retirer définitivement de votre
mailing list.
Bonne continuation

Jeanne 2 m'écrit
il y en a qui collectionne vos news letters
ils ont raison un jour cela vaudra cher
surtout si votre disque dur plante

L'art a comme base d'être créé par ceux qui savent s'en servir.
Si l'on se sert de la langue française
comme art d'attaque, vaut mieux être capable de l'écrire sans fautes avant de s'en servir ou encore
mieux, de se trouver un petit ami qui a un don pour la langue française et de se faire corriger pour
avoir plus d'impact. Sans ça, nos ébats philosophiques de la société décadente perdent de leur vigueur et la volonté de lire jusqu'à la dernière ligne se fait beaucoup plus ardue.
ANONYME

Max m'écrit
espèce de trou duc arrête de m'emmerder avec tes histoires à la con d'insomniaque!

Pierre m'écrit
Ducon la joie tu n'es rien du tout qu'une petite
merdasse qui ne sait même pas aligner les mots;
apprends donc à écrire et vas te faire voir
ailleurs... pov cloche

Claudie m'écrit
c'est vrai il fait froid : déjà -1° à Pékin et j'y vais dans mois*..ça sera pire...pas question de se balader à poil d'ailleurs les Chinois n'ont pas de poils...je vais donc voir ce que je peux faire...une petite touffe sur leur torse glabre?..
* résidence/expo a+ Bises
Claudie

Emilie m'écrit
je ne me supprimerai pas de votre liste car j'aime lire vos mails, j'aime voir que je en suis pas seule à avoir des problèmes..à pensé à plein de choses sans rapports..à avoir le cerveau en ébullition et à avoir besoin d'en parler.. mais je le fais avec mes amis....chacun sa "thérapie"....je ne sais pas si vous lisez mes mails.. mais je m'en fiche plus ou moins...

Anne m'écrit
"Ne quitte jamais celle que tu aimes pour celle qui te plait car celle qui te plait te quittera pour celui qu'elle aime" pfff....

Kristof m'écrit
c'est sans importance...
c'est vrai tu es parano
c'est vrai tu es alzheimer
c'est vrai tu es obsédé
c'est vrai tu es pénible
c'est vrai tu as encore grossi
c'est vrai tu me fatigues avec les news-letter
c'est vrai que tu ne t'arrêtes jamais
c'est vrai qu'ils te font tous la cour
c'est vrai qu'à force d'essayer tu vas réussir
c'est vrai que tu devrais te présenter aux élections
c'est vrai que tu fais des jaloux
c'est vrai que tu manges trop de cacahouètes
c'est vrai qu'on ne te voit pas assez sur les murs de Nice
c'est vrai que tout le monde veut coucher avec toi
c'est vrai que tu es insupportable
c'est vrai que tu devrais envoyer des virus à tout le monde
c'est vrai que cela pourrait être une oeuvre de Ben incroyable
c'est vrai que ça finirait par calmer tout le monde
c'est vrai qu'on en aurait besoin
c'est vrai que tout ce monde de l'art est hypocrite, à part moi
c'est vrai que tu es malheureux sans Annie
c'est vrai que tu mérites de te reposer de temps en temps
c'est vrai que tu devrais faire plus, en n'en faisant moins
c'est vrai qu'à ton âge, y'a plus d'âge
c'est vrai qu'on est tous des parias de la culture
c'est vrai qu'on est tous des alibis culturels
c'est vrai qu'on voudrait tous devenir riches sans rien faire
c'est vrai que l'art nous indispose
c'est vrai que tu regrettes parfois d'être désagréable
mais après tout, tu n'es qu'un homme, avec son histoire propre, qui se bat
pour qu'on l'écoute,
c'est vrai que je suis heureux de te voir en bonne santé
c'est vrai que toi et Annie êtes irremplaçables
c'est vrai que si tu te tais on n'est plus grand chose
alors c'est vrai que si tu continues
c'est vrai que c'est moins dur
et c'est vrai que malgré nos plaintes répétés
on a besoin de vous deux
c'est vrai, tout ça c'est vrai, et j'en mets ma main à couper si c'est pas
vrai !



katrine d. m'écrit
Merci pour vos poèmes d'humour, d'humeur.
Par quel biais je les reçois, sais pas peu m'importe.
formika est le nom de mon asso. qui veut promouvoir
les écritures de l'extrême contemporain, les
tentatives hybrides de dévoyer la langue de son
consensus mou du bide.
j'édite à chaque rencontre que j'organise, une
non-revue, la formikraft, avec un texte inédit des
auteurs invités.-----. bien à vous



Asso. Formika Katrine Dupérou m'écrit
J'ai tout fait ou presque tout vu tout aimé
J'ai dormi dans la rouille des brumes
J'ai traîné chie-l'âme sur les quais du malheur
J'ai dormi à la belle étoile en prison sous les ponts
J'ai vu la mort clignoter dans les yeux des enfants
J'ai hésité attendu persuadé que tout était fini
J'ai vu les zombies coincés entre le 20e et le 21e
siècle
J'ai regardé dans le rétroviseur narguant le
traîne-dieu
J'ai tiré la langue à cet idiot qui se dit poète
J'ai dit ceci cela bien déconné fonçant tête baissée
J'ai encore un faible pour un oui ou pour un non
J'ai rêvé d'un grand bruit sur la lune
J'ai holographié tous les paysages
J'ai chanté sous les érables nus & les séquoias géants
J'ai somnolé sur les rochers muets et le jour s'est
évanoui
J'ai chevauché un essaim de lumière m'abîmant dans le
lointain
J'ai flippé et il a fait nuit dans ma tête
J'ai sauté à pieds joints dans le vacarme du temps
présent
J'ai repoussé la poussière jaune des morts
J'ai été enseveli par les haines hallucinées
J'ai rêvé d'une baraque au fond de la forêt
J'ai rêvé d'une solitude chaude & glacée pour rire &
pleurer
J'ai regardé les autres mourir en file indienne
J'ai au creux de la main printemps été automne hiver
J'ai bu tous les alcools goûté tous les poisons
J'ai pris racine sur cette étoile qu'est le hasard


Elisabeth mécrit
Oui, cela fait du bien d'écrire, vous avez raison!
Et si cela em..... un peu les autres, tant pis ! (tant mieux ) Après tout, on a toujours la possibilité de virer les messages à la poubelle.

Hamo
mais qui es tu Ben? comment se fait il que je reçoive tes lettres?


Je reçois régulièrement vos courriers, et je me demandais :
si vous souhaitiez rester dans léphémérité dune newsletter telle que vous la pratiquez avec assiduité,
ou si vous souhaiteriez que vos textes aient disons une durée de vie un peu plus longue à savoir une publication et un archivage sur le net


Raph m'écrit
Ben,
tu es le plus grand théoricien
qu'il s'agisse de ton art ou de l'ethnisme,
d'ailleurs les deux ne sont pas en contradiction,
Ben,
tu as toujours raison,
tu es un visionnaire
tu vois toujours juste
Ben,
tu es le plus grand artiste de ton époque
tu as un gros ventre mais tu es beau,
tu ne te laves pas tous les jours mais tu es toujours propre dans ta tête
Ben,
l'histoire tu es déjà sûr de l'avoir marquée,
l'histoire de l'art,
et tout simplement l'Histoire.
Ben,
peux tu me prêter 1500 euros?
Raph


Un occitan m'écrit
BEN ton goût pour l'Occitanie ?!?!
je ne pige pas...vraiment?!?!
tu t'en fous....
ça fait vieux con!
je sais t'assume!


Robert m'écrit
Arrête de te regarder le nombril et tu verras tu iras mieux. Il y a tellement de choses à faire pour qui s'intéresse un peu à l'autre, donc
à soi même.
Robert

Salut ben
je suis vachement étonné que tu t'excuses tout le temps
d'envoyer tes news letters .
tu ne t'es sûrement jamais posé ce genre de question quand tu fais des toiles .
c'est juste ton médium qui a un peu transformé tes news letters et tes toiles c'est
kif kif bourricot .
et en plus c'est gratuit et si ça gonfle on éjecte .
t'a encore un côté bourgeois ou tu as acquis un côté bourgeois . tant mieux si tu déranges
SALUT
un voisin de Saint Pierre de Féric émigré au bassin de la Villette .
L K

Cher Ben,
Dis-moi pourquoi j'enrage quand je trouve une paire de fôtes dans tes newsletters que j'ai tant de plaisir à lire?
Est-ce pour toi, ou ton ego, que je m'inquiète? Ou bien est-ce mon éducation
qui m'a conditionné à ne pas pouvoir apprécier ce qui contient des fôtes, et
donc me place en porte à faux?

Un Anonyme m'écrit
"Peut-être tout ne vaut pas la peine d'être écrit..".

Marion m'écrit
Ce serait bien pourtant si c'était plus court et plus signifiant,
Bises

Voila toutes mes lettres et les votres sont sur mon site
http://www.ben-vautier.com/
a la rubrique mes news letters
bonne nuit a tous
ben

ps important

faite moi savoir si vous desirez que j'enleve votre lettre