-> retour à la liste <-

CELA DEBORDE DE PARTOUT NICE CULTURE

2014-12-15
BONJOUR
Cette news letter était en stand by
J’ai décidé de la faire partir
Elle n’est pas construite
Juste des mots qui se suivent
mais la vie c’est des mots
n'est ce pas

Cela déborde de partout
Parlons DE tout de rien de moi
d’elle de Nice

BEN SUR BEN
Je ne peux pas rester sans rien faire
il faut que je rue dans les brancards
il faut que j’écrive
ne me prenais pas au sérieux

BEN SUR BEN
je me suis encore disputé avec Annie
Je deviens misanthrope
L’espèce humaine est foutue
Impossible de la changer
Faite naturellement de jalousie d’ego de haine
je rejoins le camp des misanthropes
Cons et égoïstes
qui cherchent à survivre
en étant lucide original.
Mais qui savent aussi
Impossible de l changer

De plus en plus de désordre dans ma tête.
Je ne m’y retrouve pas.
il se peut que je suis entrain de devenir
Gâteux ou ultra sage
J’ai tort de penser que
Personne n’aime personne
mais c’est vrai
Je cherche toujours du nouveau
Et devinez ce que je trouve
Caché derrière le nouveau
un BEN mort souriant en érection

BEN SUR BEN
la mayonnaise BEN prend pas facilement
je préfère les pates a l’huile
Avec juste un peu de beurre
Je fais que des bêtises.
Il faut que je me contrôle.
Je ne pose pas assez de questions.
sur a quoi sert la vie ?
Pourquoi courir après la gloire ?
L'idée du mardi,
je l'oublie le mercredi,


BEN SUR BEN
Impossible de Dormir
Sans rêves et cauchemars
il me faut envahir cette nuit
en robe de chambre rouge
la planète de mes cauchemars
et y prendre le pouvoir

ENCORE UNE THEORIE
Tout ce qui existe
Fait partie de mon engrenage,
Voiture cassée,
Embrayage foutu
Femme qui râle
Mal de ventre
Soucis de mémoire
mon engrenage est une des roues
de l’autre engrenage
Celui des
Les galets de la plage de Nice
Qui attendent
De devenir du sable

IDEE
Décorer un cercueil
et faire une photo de moi
dans le cercueil
Troc si possible

IDEE
Pour une expo d’avant garde
18 lampes halogènes qui
éclairent le même cercle.
au plafond
avec ou sans miroir

IDEE
une
Live performance sur le net
il suffit de cliquer ici
et suivre les instructions
tel que
Allez a la fenêtre et criez fort
« Descends si tu est un homme »

IDEE
dans ma dernière newsletter je vous ai dit que j’avais
mit des émissions de radio sur le net
Allez les écouter - je vais en ajouter une ce soir
http://www.ben-vautier.com/webradio/index.php?laradio=492
ou radio nice demengaison
http://www.ben-vautier.com/webradio_nice/

RAGOTS
entendus
Yvon Lambert Ferme sa galerie à Paris
Effectue un retour repli stratégique sur Vence
et veux faire virer Zia
et retrouver l’épicerie de sa mère
Il en avait marre de etre en prison a Avignon
Il voulait plus d’argent,
ils ne lui en ont pas donné
il fait donc sa petite crise

NICE CULTURE
Si j’avais eu la clef du local de Cesar
du vieux Nice pour noël
J’aurais fait une caisse gratuit/cadeaux.
Organisé un réveillon
et installé une bibliothèque
Avec des livres
Car je ne sais plus où les mettre
NICE CULTURE

BEN SUR BEN
Aidez-moi à continuer mon film
« ben créa le monde »
Pour continuer le film
il faut simplement
ajouter une séquence à la séquence précédente
en reprenant le scénario là où il est resté
comme le cadavre exquis
pour continuer le film cliquez ici sur
http://www.ben-vautier.com/divers/ben_cineaste.html


NICECULTURE
Moya continue à faire son chemin.
un Chemin self Made man
Corps, art, peinture,
Sourire et gentillesse.

NICE CULTURE
Quentin Derouet
8/10 beautés physiques
7/10 charme
4/10 nouveaux en art

NICE CULTURE
Je ne vais pas voir les expos
mais cela ne m’empêche pas de
me permettre de les juger
Sans les voir

NICE CULTURE
A la librairie Masséna
ils ne sont pas tous très sympas.
pourtant sortis de la cuisse de Serra.
de la sorbonne

NICE CULTURE
Eva, bien je ne sois plus trop au courant,
se bat bien avec la galerie.
Elle est devenue une petite professionnelle.
Il faudrait, qu'elle fasse des foires.

NICE CULTURE
Je ne crois plus beaucoup en l'art.
Pas financièrement, mais moralement.
cela devient vite une épicerie

NICE
Villa Arson
se replie sur elle-même
Comme UNE Lamasserie au Tibet

NICE
Que devient Jean Ferrero ?
Il me manque.
J’aimais faire un tour
Dans sa caverne d’Ali baba

NICE CULTURE
Le Journal « Basilic » continue
je continuea le recevoir
Mais je ne le lis pas.
je les collectionne
Idées vieillottes.
Trop à lire pour un vieil Alzheimer.
Annie le lit

NICE CULTURE
Le livre « Impression d’Atelier 2 »
Belles photos.
Annie a beaucoup aimé
Certains interviews
(Mattei, Bataillard, Sandra Lorenzi,
Maubert, Gainon, Pédinielli etc)
faits par Michel Franca. Aussi la préface de Macchi.
Le résultat recherché et l’individu
se voient différemment.

(NICE CULTURE
Visite de Galdin
Toujours aussi mystérieux
Visite De Sarpi de Marseille
toujours aussi souriant et louche

BENICHOU
J’ai prêté ma camera à Benichou
Pour séduire sa copine à Barcelone
curieux de voir les images

BERTRAND
Lui demander le certificat du Régent

NICE CULTURE BEN AU CESAR
si ils me donnent les clefs
Venez tous m’aider à déménager
dès que j’aurais l’espace
vous pourrez prendre un café
il me faut un appareil à café
Apportez moi tous en cadeau vos livres
un coin livres gratuits prenez et mettez
je vais installer un lit double
Annie aura carte blanche pour ses amants
elle aura son fauteuil de lecture
« Interdit de déranger annie pendant qu’elle lit »
Comme du temps de la rue
Tondutti de l’Escarène où elle ne surveillait pas les clients
mais lisait, lisait
Comme du temps du Provence
où elle lisait dans un coin
Comme du temps de film culture à NY
chacun apportera son film et on les passera à 19h33
ceci dit

NICE CULTURE
A la Marine
Les meilleurs élèves de
la villa arson
Jouent avec les décors de carnaval

NICE CULTURE
Cuneo Nice
Je ne suis pas allé à Cuneo
Il parait que c’était formidable.

NICE CULTURE
Chez Bertrand l’expo cuneo était mauvais
du sous Hausman et Man Ray
par contre la nouvelle expo avec les éditions
il y en a de très bonnes mais un peu trop chères
pour moi (je deviens radin) Son vernissage
très bien
mais il y avait plus de monde dans la cour
derrière à boire
que dans la galerie à regarder les œuvres.

NICE CULTURE
La villa Arson garde au palmarès
le première pris
« cuisse de jupiter «

NOEL
Je suis contre donner de l’argent aux enfants
Petits enfants etc. sans contre partie
C’est leur donner de mauvaises habitudes


BEN SUR BEN
Elle m’a dit
« Je vous connais depuis 20 ans »
« J’adore ce que vous faites »
« Mon fils adore ce que vous faites »
« pouvez-vous me faire cadeau d’un dessin ? »
je lui ai répondu
« Je vous connais depuis 20 ans »
« J’adore ce que vous faites
« Pouvez vous vous mettre toute nue ? »


BEN FAMILLE
Je suis content que mon fils François
ait trouvé du travail
En tant qu’ingénieur agronome
Je me faisais du souci pour lui

BEN SUR BEN
Si je meurs sachez que le professeur Amiel possède
une collection complète ou presque complète de
mes newsletter
qu’on se le dise : plus de 15 volumes
ceci dit si vous avez une imprimante et 50 ramettes
de 500 feuilles vous pouvez tout imprimer
et les mettre en lieu sûr dans un monastère
Si je meurs sachez que
J’aimerai qu’on transforme ma maison en bistro
et que ma femme fasse des keftees et du Tarama pour les amis
si je meurs sachez que
j’aimerais qu’on m’enterre dans une baignoire
ou qu’on jette mes cendres dans une baignoire

REÇU SUR MON MAIL
Gaglione (Italie )
Fluxus doit purger le monde
de sa bourgeoisie décadente
etc


UN PEU DE CULTURE QUI GRATTE

CULTURE
Je ne jette jamais les cartons d’invitation que je
reçois ce qui fait que j’ai actuellement 18 cagettes
de cartons d’invitation. Que dois-je faire avec ?
donnez-moi des idées.

CULTURE
A propos de la vente aux enchères
pour sauver les
Manuscrits anciens de Tombouctou
je me demande
si je n’ai pas servi l’impérialisme Bambara parce que
Dernièrement à la télévision
J’ai vu qu’ils étaient toujours en guerre avec les
Touaregs donc j’ai du aider une entreprise de
Pillage impérialiste dont la France tirait les ficelles


CULTURE
Avec le Net on a pensé :
Enfin des artistes pourront produire
Sans passer par les galeries, les critiques etc
Mais cela n’a pas marché pas comme prévu
Pourquoi ? parce que le nouveau reste le nouveau

CULTURE
Reçu cette demande d’enquête de Mme Monin de ARtension
- En quelle année et pourquoi avez-vous choisi de vous
- exprimer sur l’Internet ?
En 1996
- Combien de consultations enregistrez-vous chaque
- année
- (estimation) ?
50000
- Quel avantage majeur et quel inconvénient majeur voyez-
- vous dans cette formule ?
Je me débarrasse de mes démangeaisons de dire ce que je pense
- Si c’est le cas, pourquoi avoir adopté un pseudonyme
Je n’ai pas adopté de pseudonyme
Pensez-vous que la critique d’art traditionnelle, imprimée
sur
papier (journaux et magazines) a encore de beaux jours
devant elle ?
je ne le sais pas


CULTURE
Rencontre avec une femme
qui aime être fouetté
mais voudrait d’abord me fouetter
qui aime être attaché
mais voudrait d’abord m’attacher
j’ai dit non

CULTURE CAVELLINI
Pas mort. Moi je me souviens d’un Cavellini qui
M’inondait de mail art avec son nom partout. Il est
Ressuscité par Art Pool
S’il était vivant il aurait 100 ans

CULTURE
Est aussi art contemporain
La gueule
Les arguments
L’avidité
La prétention
L’ignorance
L’arrogance
Des collectionneurs d’art contemporain


CULTURE
Documents d’Artistes devient indispensable
pour les artistes qui n’ont pas de site
et qu’on découvre grâce à Documents d’Artistes.
J’aimerais bien qu’ils continuent
à noter toutes mes expos.
Je n’ai pas le temps de le faire moi même.


BHL A NICE
Je n’ai pas lu l’article de BHL dans Nice Matin de
peur de m’énerver
et je me suis demandé s’il n’avait pas négocié cet
interview en échange du soutien du livre de Leclerc.
J’ai tort car c’est certainement Nice matin qui est
content d’avoir BHL. Ceci dit je ne suis pas d’accord
avec lui pour Poutine mais
d’accord avec lui : QUE la France s’est mal conduite
pour le Rwanda
Ceci dit je me demande si ce n’est pas une peau de
banane pour Juppé en espérant que Sarkozy le
nommé à la culture ou encore aux affaires étrangères.
Ce que j’aime chez lui c’est son courage car pour
attaquer comme il attaque je me dis ou bien qu’il
travaille pour les services secrets ou il est vraiment
courageux.
ou simplement naïf

CULTURE : VIVE SADE
Retour à la philosophie du boudoir
Chacun sa vie
Libre de penser le contraire
L’Original pour survivre
crie
qui veut me suivre dans le tunnel
De ma tête
doit apporter son masque et son fouet

Je ne comprends pas cette idolâtrie pour Sade.
Les femmes qui étaient violées et battues ce n’était pas parce
qu’elles aimaient ça mais parce qu’elles étaient des
Domestiques, des pauvres et que les hommes qui les
Maltraitaient étaient des riches. Je ne supporte pas cette
apologie de la torture c’est ce qu’il se passe actuellement
Lors de toutes les guerres tous les conflits les hommes sont
tués et les femmes violées, torturées Ca s’est passé en
Tchétchénie, ca se passe en Afrique, ça s’est passé au
Rwanda c’est insupportable
(PAR ANNIE PAS D’ACCORD AVEC BEN)

CULTURE JULIEN BLAINE
LE PROLIFIQUE
Il y a quelque chose en Julien Blaine
qui me rappelle DON QUICHOTE
il n’a pas peur des autres.
Parfois c’est de la naïveté.
On m’a dit qu’il était un fils de puissant
donc il n’avait pas
peur du pouvoir.

CULTURE
Quand les artistes meurent
Leur côte monte,
Pourquoi ?
Parce qu’ils ne sont plus là


CULTURE CALDER
N’était pas un peintre extraordinaire
En peinture c’était du sous Miro réduit
à une ou deux petites formes
Par contre pour les mobiles, 8/10

CULTURE
Galdin me propose de travailler
Sur l’esclavage à Nantes.
Mais il refuse
« on est tous les
Esclaves de quelqu’un ».

BEN SUR BEN
Pour noël je préfère m’habiller chez l’Abbe Pierre
que chez Agnès B
alors qu’annie me ruine chez Agnès B
pour ses petits enfants
en plus elle trouve que c’est beau



BEN SUR CHRIS j’ai trouvé mon frère sur le net
Vajrapani Newsletter
No. 21 Summer 1979 1500 Copies Paperback – 1979
by Chris Vautier (Author)
Be the first to review this item

BEN SUR BEN
Je me suis pris la tête avec la voiture d’annie,
J'ai l'impression qu'elle achète n'importe quoi,
n'importe comment.

BEN SUR BEN
Pour me débarrasser des pots de peinture
J'ai fait ma série de tableaux sur le Mont Chauve,
Pour me débarrasser de mes clefs
J’ai fait le portrait d’un paranoïa
Que faire, pour se débarrasser du reste
Je vais acheter des cartons, mettre des étiquettes ''
ce carton contient'' et les entasser les uns sur les autres.

BEN SUR BEN
Petit avis pour ceux qui ont lu ma newsletter « questions »
Mes « news letter » en politique internationale
Sont au dessus de vos capacités mentales
Ceci dit dans un temps futur
Elles feront dérailler bifurquer l’engrenage
de la politique extérieure
Dans les sphères silencieuses des pouvoirs
qui se diront alors
François Fontan et Ben avaient raison


BEN AU MUSEE BRAYER
je fais une expo au musée Brayer
aux Baux de Provence
30 pièces accrochées aux cimaises.
C’est un bel endroit.
Je me souviens qu’avec Arman
quand on voulait dire d’un artiste
qu’il faisait un art
Dépassé on disait : il fait du Brayer.
Nous disions cela à l’époque
Aujourd’hui c’est le brouillard
J’ai changé d’avis
le titre de l’expo « il faut en rire »

BEN A MARSEILLE
Marseille rencontre avec Laslo
le spécialiste
Récupérateur de mail, art
Radin
Arriviste égoïste
Lhomme qui ne sait parler que de lui
Copieur des autres
Arnaqueur
Emmerdeur
Jaloux né
il m’a dit si tu parles de moi
et je t’enverrai toutes mes adresses emails
Voila c’est fait

NICE A GENEVE
J’ai toujours envie de faire une exposition
Des niçois à la galerie Bélair de Genève
l’expo s’appellerait « choc »
je demanderai à tous les artistes inv de me
choquer

BEN ET LA POSTE
J’ai promis à Lamon une idée de carte postale pour
la poste et une idée d’enveloppe
Cette enveloppe contient de l’amour, un message
Important, des secrets inavouables, le nom de celui
qui a tué Agnès Leroux, le numéro de mon coffre,
etc
Pour une fois c’est la poste qui paye
et vous n’aurez pas besoin de faire la queue pour acheter
des timbres

BEN RALE
ENCORE UNE BOITE
Comme c’est curieux ! En 1966 George Brecht et
Robert Filliou ouvrent leur « cédille qui sourit « et
me demandent de faire des éditions pour eux. Je me
donne beaucoup de mal à re-créer des petites
boîtes mystère et des trous portatifs ils prêtent le
tout à Jacqueline Ranson qui était à Paris ; Un jour
ils me disent : c’est une méchante elle nous a tout
volé, elle n’a rien rendu. J’ai pris çà avec
philosophie et je me suis dit : c’est la vie Et voilà
que ces petites boîtes, ces trous portatifs, ces
boîtes mystère re apparaissent sur le marché etc
et moi bien sur je n’ai rien. Radin comme je suis ça
m’embête. Il y avait des Arman, des Gilli, de tout


BEN SUR BEN
En ouvrant la porte toute l’étagère des
chaussures est tombée avec le muret
et ça m’a plus préoccupé
que l’expo de Koons à Paris.