MA POSITION, EN BREF

LA CRISE AU MOYEN ORIENT 2015 NOVEMBRE

JE DIRAIS

OK c est vrai je devrais me sentir ridicule
Sans avoir fait science po
l ENA ni avoir eu même mon bac
de vouloir jouer au grand spécialiste en politique extérieure
Mais c est comme ça
il faut dire que j ai eu deux profs incroyables
ma mère et Fontan
Alors désolé de le dire
je me crois capable
d éviter une troisième guerre mondiale
et oui !
je dois faire vite
Car je suis en course
avec Mister Alzheimer qui gagne du terrain
12 points de mémoire perdus en 3 mois
J oublie de plus en plus
d ici que j oublie où se trouve le Mali !

JE DIRAIS

Si je devais résumer l épine dorsale de ce texte
je pourrais le faire en une phrase
«pas de peuple sans sa langue pas de langue
sans sa culture et chaque peuple a le droit de gérer son
destin politique et culturel sur son territoire linguistique
dans le respect des autres peuples et cultures »
le reste ce ne sont que des mots

JE DIRAIS

Ce n est pas une blague
quand j écoute la radio et regarde la télé
à chaque conflit
je me dis
si seulement J avais le pouvoir
si j étais un ministre des affaires étrangères
je règlerais le conf lit en question



JE DIRAIS

Il est important qu à
chaque fois qu il y a un conflit vous preniez
l habitude de taper le nom des peuples
ou Etats nations en présence et faire
une recherche Google (langues du monde)
ou autre pour trouver les informations nécessaires
il y a 20 ans de cela etait impossible (les cartes étaient
à 90% des cartes des frontières étatiques
c est-à-dire des constats d impérialisme )
petit à petit grâce au travail des ethnologues
on découvre l existence de peuples
opprimées

JE DIRAIS

Que dans le monde des homo sapiens
depuis la préhistoire
la règle pour tout peuple
(individu ou ensemble vivant)
est de survivre, de ne pas disparaître
il lui faut donc pour cela être fort plutôt que faible
et que pour être fort cela nécessite
de pouvoir montrer sa force
face à la faiblesse de l autre
cela s appelle aussi être prêt à faire la guerre
mais n y a til pas une alternative

JE DIRAIS

Que pour arrêter ou faire dévier l engrenage
qui nous entraîne vers d autres guerres
et peut-être une troisième guerre mondiale
il faut rompre au plus vite possible
avec la règle «d intangibilité des frontières» du passé
car s interdire de changer le tracé des frontières
ne sert qu à entériner des situations
d impérialismes et à alimenter des révoltes
et guerres de libération.


JE DIRAIS

Il serait irréaliste de croire qu on n est pas
dans un monde de rapports de forces
et irréaliste aussi ne pas se rendre compte
que 90% des conflits actuels sont issus de situations de refus
d accepter le droit de peuples langues et cultures
à gérer leur propre destin

JE DIRAIS

le comptage ethnique 
pourquoi ?
Parce querefuser les statistiques ethniques
fausse la situation et non pas,
comme le maintient la «république» crée de l égalité.
Cela camoufle les situations d oppressions
il serait intéressant comme au Canada et aux USA
que l on ait une claire vision des ethnies
cultures et langues en présence pour
que tout individu puisse être fier
de ses origines, langue et culture.
Contrairement à l étoile jaune qui était une ostracisassion
c est l acceptation d un monde
de diversité sans l oppression d une culture
sur une autre et contre un universalisme
rouleau compresseur.

JE DIRAIS

Ma définition d un «peuple» étant une population qui
a une langue, une culture, une histoire à elle
jje dirais tout en doutant (en ce qui concerne la France)
qu il y a sur le territoire de l hexagone en plus
d une population linguistiquement Française,
des individus appartenant
aux peuples Basque, Occitan, Breton, Catalan,
Flamand, Alsacien,


JE DIRAIS

que je condamne à 100 % toutes les attaques de civils innocents
sur le territoire Français ou ailleurs dans le monde
Je pense préférable et possible d essayer de négocier
bien que je reconnaisse la difficulté de négocier avec quelqu un qui use comme argument de la violence même c est en retaliation
dans le cadre d un engrenage. Et je suis persuadé que la négociation est possible pour tous.


JE DIRAIS

que ni la France ni les USA
ni presque aucun autre état
dans leurs analyses et informations de conflits en cours
ne prennent assez en compte la réalité des peuples
et des nations à partir de ce qui les définit
la présence d une langue d une culture sur un territoire linguistique sur lequel ils sont sédentaires
pourquoi ?


JE DIRAIS
si la France devait des peuples du Mali
en reconnaissant
leur diversité et leur droit
à gérer leurs destins
il faudrait qu elle reconnaisse
ce même droit en France
aux Corses aux Basques aux Bretons aux Catalans aux Flamands
et les Anglais du droit des Écossais et des Gallois
Cela est de l ethnocentrisme pour
ne pas dire de l impérialisme.



JE DIRAIS

L histoire donne plus raison à Fontan
qu à Fukuyama et à tous les autres intellectuels
universalistes persuadés qu un monde
de peuples indépendants c était fini
En vérité il y a chaque jour sur terre
plus de peuples qui veulent reprendre
en mains leur destin que de peuples
qui voulant se diluer dans d autres peuples
il suffit d observer la créations de nouveaux Etats.


JE DIRAIS

La situation actuelle (sur le plan conscience
des egos nationaux )
ne diffère pas beaucoup de celle qui existait avant
la guerre de 14/18 ou celle de 39/40
les egos des peuples présents sont les mêmes
il y a juste 50 000 armes nucléaire en plus.


JE DIRAIS

Après la deuxième guerre mondiale
la pensée fut au « plus jamais ca »
et pour que cela ne se reproduise plus
on décida que de ne le plus jamais
vouloir changer les frontières
comme l avait fait Hitler etc pour les Sudètes etc
Sauf que la nature même de la situation
ethnocentrique innée de l espèce humaine
n ayant pas changé
les peuples soumis vont toujours vouloir
se libérer et récupérer leur territoire linguistique occupé.


JE DIRAIS

Aujourdhui en 2014 l impérialisme est de retour
à visage découvert
il ne se cache plus
A moins encore que, plus probable,
Il n ait jamais quitté la scène
mais la jouait andante
dans un coin.
à se limer les ongles.

JE DIRAIS

En pessimiste je dirais que
si l impérialisme est en marche partout
c est qu il ne peut pas faire autrement qu avancer
puisque, pour survivre, les peuples
dans un monde darwinien (langues et cultures)
doivent contrôler dominer et étendre leur territoire.


JE DIRAIS

Un vent ethnocentrique contagieux comme la grippe.
se transformant en haine et angoisse
gagne du terrain
et sera difficile à endiguer et canaliser.


JE DIRAIS

Les mots contenant des superlatifs
Horreur - horrible - assassin
Impardonnable – ignoble - etc
devraient être interdits à la télé
(de toutes les nations)
car ce sont des mots pousse au crime
(qui alimentent les conflits)
qui rappellent la radio francophone
des Milles Collines du Rwanda

JE DIRAIS

INQUIET JE DIRAIS QUE
Que ma théorie de l ego (tout est ego)
n est pas contredite par la géopolitique
des peuples et nations
elle y est même confortée
l ego de l individu
l ego des religions
l ego de la famille
l ego de la langue
l ego de la culture
l ego du peuple
tous ces egos se relient entre eux
pour faire avancer l engrenage de survie

JE DIRAIS

L engrenage en marche
et je proposerai comme exercice d école
Pour tout candidat aux affaires étrangères
Avant de décider de ce qui est bien ou mal vrai ou faux
le simple exercice
de se mettre POUR 24 HEURES
A la place de -----(d un Syrien chrétien)
A la place de------(d un musulman Egyptien
A la place de ----(d un Copte d Alexandrie)
A la place de ----(d un Russe d Ukraine)
ETC ETC

JE DIRAIS

Soyons réalistes
L impérialisme dort sur ses deux oreilles cyniques
on est dans la jungle de Darwin
Mais cela n empêche pas Darwin
d être capable de chercher
une autre solution que la guerre
si la guerre diminue à longue échéance nos
chances de survie

JE DIRAIS

La politique internationale de la France en Afrique
est la suite naturelle d un engrenage inextricable
qui part de la défense de nos intérêts
et qui comporte une suite d erreurs tactiques,
stratégiques, psychologiques et surtout
d une grande volonté d ignorance du terrain culturel.
des peuples qui Y vivent


JE DIRAIS

Que la solution est plus simple qu il ne le paraît
partout pour chaque crise pour chaque conflit
pour chaque guerre
il faut d abord cerner les
réalités en présence
C est-à-dire des peuples en présence
et que pour cela il faudrait au préalable
avoir défini plus précisément
ce qu est un «peuple»
ce qu est une nation
ce qu est un Etat.

JE DIRAIS

Que grâce à l informatique, le net
et ses moteurs de recherche,
on peut aujourd hui très vite s informer
sur quel territoire habite tel peuple
qu il soit en Europe, au Moyen Orient, en Chine
ou en Sibérie
ce qui vous permettra
de vous construire votre propre avis.
si ce peuple gere ou pas son propre destin


JE DIRAIS

Oublions surtout les arguments bateau :
Valeurs éternelles
droits historiques conquêtes
etc.

JE DIRAIS

Que j ai lu dans les medias
que la France voulait punir Assad
(Laurent Fabius)
Oui mais alors si on officialise « la punition »
Qui va punir la France pour le génocide du Rwanda ?
Qui va punir la France pour Sétif ?
Qui va punir la France pour Mr Foccart ?
Qui va punir la France pour ses barbouzes ?
etc



JE DIRAIS

Tous ces gens qui félicitent François Hollande
pour son intervention au Mali
Idem pour ceux qui ont félicité Sarkozy pour la Lybie
ou Napoléon pour sa guerre Espagne
ou les USA pour l Irak et le défoliage du Vietnam
ou les Anglais pour avoir bombardé Dresde
sont des va-t en guerre
Je proposerais d interdire toutes les
commémorations de victoires impérialistes.

JE DIRAIS

Qu on peut être militairement le plus fort
Calculer des victoires militaires
faire de la stratégie
et perdre pourtant la guerre
c est ce qui arrive aux stratèges
issus des écoles militaires
qui oublient de prendre en compte
les peuples et opinons publiques sur le terrain
et ne pas voir leur détermination
à mourir plutôt que de céder



JE DIRAIS

A 80% des medias français :
N avez-vous pas honte
sur le plan déontologique
de ce que vous avez
voulu nous faire croire
concernant la Lybie et la Syrie ?
non pas un tissu de mensonge
mais un tissu fait d un seul son de cloche
au point où aujourd hui
vous vous empêtrez dans vos contradictions
unilatérales
et la réalité des élections en Syrie
vous met le nez dans la merde
de vos contradictions
où sont vos mea culpa ?
il faudrait vous obliger à repasser à la télé,
à la radio
ce que vous avez dit et redit.

JE DIRAIS

que je condamne à 100 % toutes les attaques
de civils innocents
sur le territoire Français ou ailleurs dans le monde
Je pense préférable et possible d essayer
toujours de négocier
bien que je reconnaisse la difficulté de négocier
avec quelqu un qui use comme argument la violence
même si c est en représailles
dans le cadre d un engrenage.
Et je suis persuadé que la négociation est toujours possible.

JE DIRAIS

Si j étais ministre des affaires étrangères
sachant que les medias
sont une des roues importantes
de l engrenage
qui poussent à créer la guerre ou la paix
il faut créer un conseil des medias
Interdisant toute invective unilatérale
c est-à-dire jetant de l huile sur le feu
sans possibilité de repartie ou de débat


JE DIRAIS

Si j étais philosophe jJE DIRAIS TOUT EN DOUTANT
que le seul débat en politique internationale
se résume à :
Quelle est la vraie nature humaine ?


JE DIRAIS

En vérité dans les conflits,
pour les militaires et le pouvoir
la mort et le nombre de morts
ne comptent que dans la mesure
où ils servent
à manipuler une opinion publique (télé)
à faire monter la sauce ici
et à la gommer ailleurs

JE DIRAIS

Syrie, Égypte, Mali, Moyen Orient
Ce n est pas une histoire de bien contre le mal
ni du nombre de morts non plus
mais une simple partie d une dynamique néo coloniale
Medias + net + tweeter + contrôle des informations
Communication + force d intervention
pour garder sa zone d influence par rapport
à celle des autres puissances.



JE DIRAIS

Aujourd hui le débat autour de l immigration l assimilation etc
est surtout une question d individus et de peuples
conscients de leurs identités

JE DIRAIS

Que l ethnisme, en tant que théorie géo politique
n est pas compliqué
il ne demande pas de diplômes
ni d avoir fait l ENA, Science po etc
mais du bon sens et une logique élémentaire.

JE DIRAIS

Pour arrêter les conflits en cours et à venir
Il faut opter pour des référendums ethniques rendant aux peuples
leur territoire linguistique
Ca me parait une solution juste et évidente


JE DIRAIS

A l encontre de la gauche révolutionnaire
que la lutte des classes est toujours là
à l intérieur des ethnies des peuples

JE DIRAIS

Que s il y en a qui sont en colère avec moi
m accusant de vouloir diviser leur pays
c est faux se sont eux les impérialistes qui veulent
maintenir leur pouvoir sur des peuples qui
qui ne leur appartiennent pas.

JE DIRAIS

Que sur le plan économie marché finance
«l ethnisme» n est pas tributaire de l économie
c est le contraire
Pas d économie sans son dynamisme national
qui rend le peuple fier ou inquiet
chaque peuple pour survivre a des besoins
économiques

JE DIRAIS

Que l ethnisme n a pas de recette miracle
ni pour Israël ni pour les Rooms ni pour l Ukraine
mais propose seulement de prendre en compte
des données culturelles ignorées ou volontairement ignorées
des populations qui y vivent


JE DIRAIS

Que c est une erreur de croire qu il s agit d une crise économique
la langue prime sur l économie
J entends par là que l Allemagne
la Chine, la Russie
ne sont pas plus prépondérants que la
dynamique linguistique
Pour qu il y ait économie Chinoise, Allemande, Anglaise
il faut qu il y ait peuples et langues et donc
une dynamique économique de survie de tous ces peuples.

JE DIRAIS

Que le refus de reconnaître et de discuter de l ethnisme
comme d une solution logique
n est peut être pas autant une preuve d ignorance
qu un argument de plus porté
à la nature impérialiste (loi du plus fort ) de la nature humaine.

JE DIRAIS

Il n y a pas de bons et de méchants peuples
tous les peuples sont méchants
C est-à-dire infectés par le virus de l impérialisme
Tous, pour survivre
sont prêts au conflit
Ensuite c est une question de rapports réalistes de forces
et de négociations
L ethnisme propose de remplacer les visions impérialistes
à courte échéance par une vision à longue échéance.
avec négociations

JE DIRAIS

En Afghanistan il y a des Pashtouns et des Tadjiks
en Chine il y a des Igours et des Tibétains
et une dizaine d autres peuples (voir la carte)
aux USA il y a des Sioux et même des Cajuns etc
en Grande Bretagne il y a des Gallois et des Ecossais
en Espagne il y a des Catalans et des Basques
en Belgique il y a des Francophones et des Flamands
en Afrique si on n accepte pas l ethnisme
il y aura des conflits non stop.

JE DIRAIS

Il ne s agit pas de créer ou de tracer des frontières
mais de libérer des peuples
enfermés dans des frontières impérialistes
en leur permettant
de s épanouir dans leurs frontières
linguistiques naturelles

JE DIRAIS

(pour le peuple Room)
J aimerais un jour que le peuple Room
soit reconnu comme un peuple nation à part entière
ayant une langue, une culture et donc
le droit de gérer son propre destin culturel
sur un territoire sédentaire.

JE DIRAIS

Il est difficile de savoir
si on peut guérir l homme
de vouloir tuer l autre pour survivre
il faudrait qu une étude médicale génétique etc
sur ce sujet soit entreprise.

JE DIRAIS

Que la honte, si honte il y a, elle est
dans tous ces morts à cause de frontières artificielles
crées par les impérialistes
qui divisent les peuples
L ethnisme en redonnant des frontières naturelles
aux peuples en présence économisera les morts

JE DIRAIS

En admettant qu il n existe pas de solution
clef miracle il est quand même préférable
de mettre en place un système de référendum populaire
que de décider en haut lieu du pouvoir
de ce qui est préférable pour les populations

JE DIRAIS

Que l économie de marché n est
pas l ennemi de l ethnisme
dans la mesure où la diversité culturelle des peuples peut,
en apportant du nouveau (produits esthétiques culturels etc)
soutenir et promouvoir l économie de marché

JE DIRAIS

Que je m étonne qu un si grand pourcentage
des dits intellectuels idéologues
Sartre, Deleuze, Guattari, Edgar Morin etc etc
ne se soient pas excusé, n aient jamais fait de mea culpa
pour ne pas avoir reconnu que l universalisme qu ils
proposaient n était que facette de leur
propre pensée impérialiste.
leur complexe cachée de supériorité

JE DIRAIS

Je suis pour que
l usage du mot « peuple » soit contrôlé
et mieux défini
par des ethnologues
On ne peut parler de peuple Malien
Quand il y a cinq peuples
cinq langues sur le territoire Malien
ou de peuple Français
et englober Basques, Bretons, Corses,
sans leur demander leur avis
ou le peuple syrien quand il parle la même
langue que le peuple libanais et irakien
(carte)

JE DIRAIS

Le changement climatique n entend pas
disparition des peuples mais leur adaptation à la situation
et plus de solutions et de propositions
pour cette adaptation.

JE DIRAIS

Qu il n est pas question d arrêter les flux migratoires
par contre de les comprendre et de les canaliser en
gardant en mémoire le bien être
et la survie de toutes les cultures langues
et peuples en présence.


JE DIRAIS

Que les décideurs et spécialistes du renseignement
dans les zones de conflit
doivent prendre en compte non seulement
les données militaires et puissances de feu
mais aussi les données géopolitiques linguistiques
des peuples en présence
en prévoyant dans leur calcul
les dynamiques de survie
des peuples en présence
sur une durée de 6 mois ou 1 an
et puis sur une durée de 10 ans ou 20 ans 50 ans
l analyse de la situation serait complètement différente
et aiderait à créer en engrenage
que lon regrette après

JE DIRAIS

La politique extérieure de la France
n est guère différente de celle des USA
ou de celle de la Russie
ou de la Chine
pour survivre ;dominer.

JE DIRAIS

Que si l engrenage ego des peuples
est dans l impossibilité de faire marche arrière
on va droit vers des guerres
avec des millions de morts
entre autre parce que l espèce humaine
n a pas aussi peur de la mort
qu elle veut se le faire croire
pouvant prévoir dans ses centre de conflits
des morts en dix, en cent, en mille, en dizaine de mille
puis en millions.

JE DIRAIS

Le monde étant régi par des rapports de forces
cherchant l arme fatale
la situation ressemble à une boule
qui roule et grossit se transformant en avalanche
bientôt, des nouvelles armes vont apparaître


JE DIRAIS

que pour survivre
en temps de crise
ego invente des plans orsec
je me demande donc
si a longue échéance (c est darwin)
lego ne créera pas
une mutation
de l ego en non ego ou super ego

JE DIRAIS

en m excusant
j aimerais que les USA envisage de rendre
le Texas au Mexique
et accepte un référendum
sur le territoire Cajun de la Louisiane
Si les USA me répondent « cela ne vous regarde pas »
je leur dirais :
«Pourtant je croyais que tout vous regardait»


JE DIRAIS

Si un individu veut pouvoir
gérer son propre destin
il lui faut au préalable savoir qui il est
d où il vient
quelle est sa langue etc
et aujourd hui, grâce à Google,
il trouve cette information assez vite
et donc l information sur les peuples que Google
dispense est positif pour leur épanouissement
et évite le tamis de la désinformations et de la
manipulation
d un ministère de l éducation nationale
qui a servi de laminoir aux cultures.

JE DIRAIS

Sur 6200 langues
il y a des langues donc des peuples
donc des cultures qui disparaissent
et cela est inéluctable
Je demanderai que cela soit à vérifier
et qu on vérifie que cette inventaire ne confonde
pas dialectes et langues.

JE DIRAIS

Il faut que la France signe la charte des
régions et peuples solidaires suivante
et fédère ses organisations et membres autour
de valeurs communes :
Article 1 : combattre le centralisme parisien et celui de l Europe
des états pour réduire les inégalités de développement
qu ils engendrent ou accentuent
au détriment de la plupart des régions et peuples.
Article 2 : permettre à chaque citoyen-ne, si telle est sa volonté,
d étudier, de se former, de travailler et de vivre décemment au pays.
Article 3 : lutter contre les injustices et agir en faveur du progrès social.
Article 4 : favoriser la maîtrise de leur économie
par nos régions et peuples respectifs,
ce qui sera une garantie de leur essor culturel et intellectuel.
Article 5 : favoriser un développement soutenable,
donc durable,
et harmonieux de l ensemble du territoire européen.
Article 6 : faire valoir la richesse apportée par la diversité,
y compris sur le plan économique, dans un monde en devenir
où une identité forte et ouverte est un facteur
de dynamisme et où les potentialités culturelles seront
des atouts de premier plan.
Article 7 : encourager la diversité culturelle et promouvoir
les identités (langues et cultures) en particulier
par une officialisation des langues de nos peuples
et de nos communautés.
Article 8 : préserver, entretenir et valoriser
le patrimoine culturel
et historique.
Article 9 : développer la démocratie locale par
l implication permanente des citoyens
dans les prises de décision politique et par l usage
du référendum d initiative populaire.
Article 10 : promouvoir en France et en Europe
le fédéralisme à base régionale ou communautaire
selon les principes d autonomie, de coopération et de solidarité.
Article 11 : permettre aux peuples divisés
par des frontières interétatiques, héritages des guerres,
de se réunir à la faveur du processus d unification de l Europe.
Article 12 : développer des solidarités
avec les peuples en retard de développement,
du Sud et d Europe de l Est.
Article 13 : combattre toutes les formes
de racisme et de xénophobie et travailler
à une meilleure compréhension entre les peuples
et les communautés, dans l échange et dans
l acceptation mutuelle des cultures.

JE DIRAIS

Pour diminuer la dépendance de la population noire
à la culture anglo-saxonne
je proposerai à mon collègue de l éducation aux USA
l enseignement dès l école primaire d une ou de deux
langues Africaines aux populations noires des USA
descendantes des esclaves

JE DIRAIS

En ce qui concerne l Europe
si on découpe les frontières de l Europe
par tranche de 50 ans
et qu on leur applique le tamis des peuples
on se rendrait compte que tous les dix ans
de nouveaux peuples (langues) acquiert leur
indépendance
leurs frontières se rapprochant chaque fois plus
des frontières linguistique.


JE DIRAIS

L engrenage est en marche
je donne raison aux Kurdes
qui réclament un référendum,
d autodétermination sur le territoire
linguistique des Kurdes en Turquie, en Syrie et en Iran
en ce qui concerne la Turquie j ajouterai
que s ils acceptent de négocier
ils seront mieux placés sur le plan argumentation
pour la défense de la langue Turque ailleurs
(au Turkestan) en Crimée (pour les Tatars qui parlent le Turc etc
(voir carte)

AMON AVIS



JE DIRAIS

ego toujours l ego
Est une force invisible
qui se glisse dans toutes les explications de l univers
en disant c est DE Moi explication
J en conclue que …
La Relation entre « vérité » et « ego »
Sont que ego roule la
Vérité scientifique
La Vérité de tous les jours
Dans sa farine


JE DIRAIS


Lego est une araignée qui tisse sa toile
Pour l espèce humaine
Elle marche en réseau
Individu communauté langue etc
Elle est la depuis le début des temps
elle est chez les virus comme chez les dinausores et crocodiles
Elle fait partie de lengrenage « survie » alors
Vu l engrenage
Vu le temps qui passe
Vu la capacité de survie de l ego
Vu l agressivité que contient l ego
L espèce humaine va dans le mur
Mais cela ne sera pas sa fin
Il y aura sans doute des mutations
De homo sapiens en homo rictus
(les hommes qui rient de tout )



JE DIRAIS

Qu au Soudan du Sud
si le principe des frontières linguistiques
et ethniques avait était proposé et adapté
il n y aurait pas eu tous ces morts
il suffit de regarder une carte ethnique du
Soudan du Sud.


JE DIRAIS

Au Mali un conflit entre Touaregs et Bambara
est prévisible
Mais attention même si on divise le pays en deux
il y a encore dans la parti Africaine plusieurs ethnies en présence
ce qui risque, comme en Côte d Ivoire,
de déclencher de nouveaux conflits.
Ce sont les Dogons, les Pygmées, les Bambara.
Seule solution :
Décentralisation et accorder des autonomies locales
c est-à-dire
refonte de toutes les frontières à partir de référendums locaux
ce qui n arrange pas le pouvoir francophone
(voir carte sur le net)



JE DIRAIS

Il semblerait que l histoire démontre que
tant que la langue officielle des affaires / de l économie
reste le français pour les uns,
L anglais pour les autres (dans les anciennes colonies),
le néo-colonialisme reprend pied à travers ces racines linguistiques.
C est a dire en d autres mots
Tant que « La langue du maitre « reste usuelle
Présente dans l inconscient
elle crée et maintient un complexe d infériorité


JE DIRAIS

il y a des centaines de conflits à venir prévisibles
que l on peux éviter
en cédant aux revendications
légitimes des peuples avec des référendums
sous le contrôle d organisations neutres
D ailleurs
Si l espèce humaine avait accepté
le principe du droit des peuples
et leurs frontières linguistiques
avec référendums d autodétermination
après la révolution française
Il n y aurait pas eu la guerre des Cévennes
Il n y aurait pas eu la guerre du Kosovo
ll n y aurait pas eu la première guerre mondiale
pour l Alsace et la Lorraine
Il n y aurait a pas eu la guerre d Irlande
Il n y aurait pas eu la guerre des Boers en Afrique du Sud
Il n y aurait pas la guerre en Afghanistan
Il n y aurait pas le conflit pour le Cachemire entre
l Inde et le Pakistan

JE DIRAIS

OK Les temps changent
Mais l envie des peuples de survivre est toujours la
Ceci étant leur envie de survivre contient aussi
leur besoin de s étendre et de dominer le voisin.

JE DIRAIS

Je suis pour l indépendance de l Ecosse
par contre je suis pour que le tracé
des frontières de cette future Ecosse libre soit
ramené aux frontières linguistiques
et à propos de ces frontières linguistiques,
Il faut savoir que l Irlande du Nord
est en partie Ecossaise
Depuis 1000 ans ce qui expliquerait
la durée de ce conflit.

JE DIRAIS

Que si je devais m adresser aux
193 ETATS NATIONS LIBRES des nations unies
je proposerais
d entreprendre une analyse
du phénomène dit de « l impérialisme »
représentant
la réalité d un pouvoir X
(étatique, linguistique, de groupe ou individuel )
usant de la force pour gérer le destin d autres peuples .
Et pour commencer quatre questions
1-L impérialisme est-il un état naturel des
relations entre peuples et individus ?
2-L évolution dans le temps de l homme individu
ou groupe infirme t il ou confirme t il
le côté positif ou négatif de l impérialisme ?
Dans la famille ? dans le couple ?
Dans le village ? Dans la communauté linguistique ?
3- Les rapports de force ont t ils toujours été présents?
4-L impérialisme est-il inné à l homme ?

EN CONCLUSION

JE DIRAIS TOUT

Il y a 40 ans de cela on ne parlait pas du droit des peuples
à disposer de leur destin politique. Le nationalisme
ethnique était presque un sujet tabou.
Aujourd hui, le sujet est partout à la pointe
de l actualité internationale, tout est une question d identité,
de communautarisme, d immigration, de flux migratoires,
d intégration, d assimilation, etc.
Comme beaucoup, j écoute les nouvelles,
je suis les conflits et j aime donner mon avis.
Là où je diffère, c est que je soumets les événements
au tamis de « la realite linguistique des peuples » en cherchant
à savoir quels sont les peuples en présence.


JE DIRAIS

Qu il vaut mieux reconnaître l existence des peuples
que de les imaginer en train de se dissoudre
dans un universalisme impérialiste uniforme.


JE DIRAIS

Si on m accusais de vouloir diviser le pays (État nation),
je leur répondrais: «C est faux et c est peut-être vous, les
impérialistes, qui voulez maintenir
votre pouvoir sur des peuples qui ne
vous appartiennent pas.

JE DIRAIS

L ethnisme n a pas de recette miracle, ni pour Israël,
ni pour les Rroms, ni pour l Ukraine, mais propose
seulement de prendre en compte des données ethniques
et linguistiques souvent ignorées volontairement
ou non des populations qui y vivent.


JE DIRAIS

Grâce à l informatique, grâce au net et à ses moteurs
de recherche on peut aujourd hui, très vite,
s informer sur un peuple: sa langue, sa population,
son territoire, qu il soit en Europe, au Moyen-Orient,
en Chine ou en Sibérie.

JE DIRAIS

L erreur que commettent tous les impérialismes
est de refuser de prendre en compte
la réalité des cultures et des peuples et des langues
Pourquoi font-ils cette erreur ?
Pour garder les anciennes frontières
Pourquoi ?
Pour maintenir leurs zone d influence
Pourquoi ?
Pour rester dominants
C est a longue écheance un faux calcul


JE DIRAIS

Le refus de reconnaître et de discuter de
«l ethnisme» comme solution possible aux conflits interethniques
n est pas seulement une forme d ignorance,
mais un argument apporté à la nature impérialiste
de la nature humaine.


JE DIRAIS

Il n y a pas de méchants ou de bons peuples.
Tous les peuples sont infectés par le virus de
l impérialisme et tous, pour survivre, sont prêts
à se battre pour récupérer le territoire du voisin.



JE DIRAIS

L ethnisme propose de remplacer les visions de survie
impérialiste à courte échéance
par une vision de survie à longue échéance.


JE DIRAIS

L engrenage de la dynamique de survie des peuples
est irréversible. En Afghanistan il y a des Pachtounes et des Tadjiks.
En Chine il y a des Ouïgours
et des Tibétains et une dizaine d autres peuples (voir la carte).
Il y a 40 ans de cela on ne parlait pas du droit
des peuples à disposer de leur destin politique, le nationalisme
ethnique était presque un sujet tabou.
Aujourd hui, le sujet est partout à la pointe
de l actualité internationale, tout est une question
d identité, de communautarisme,
d immigration, de flux migratoires, d intégration, d assimilation, etc.
Comme beaucoup, j écoute les nouvelles,
je suis les conflits et j aime donner mon avis. Là où je diffère,
c est que je soumets les événements au tamis de
« l ethnisme » en cherchant à savoir quels sont les peuples en présence.

JE DIRAIS

L ethnisme en tant que théorie n est pas compliqué.
Il ne demande pas d avoir des diplômes ni d avoir fait l ENA,
Science Po, etc., mais du bon sens et une logique élémentaire.

JE DIRAIS

Pour arrêter les conflits en cours et à venir
sur un territoire où le conflit est ethnique
il faut opter pour des « référendums populaires »
délimitant des frontières linguistiques

JE DIRAIS TOUT

il ne s agit pas de créer et de tracer
de nouvelles frontières, mais de libérer des peuples enfermés
dans des frontières impérialistes en leur permettant
de s épanouir culturellement et politiquement
dans leurs frontières linguistiques naturelles.

JE DIRAIS

Aux deux arguments contre la décentralisation
culturelle que je souhaite : Premier argument :
si on s éparpille, si on se divise, si on cède aux régionalismes,
la France pourra encore moins combattre et retrouver
sa place de cinquième puissance du monde.
Il faut donc que la France reste unie.
À cela je réponds : au contraire,
si la France reste centraliste, jacobine,
attendant toujours les ordres qui viennent d en haut,
de Paris, elle perdra son dynamisme
et sa compétitivité dans les régions,
c est-à-dire sur 70 % de son territoire.
A l inverse, une France qui se décentraliserait
culturellement avec intelligence se redynamiserait.
L autre argument que j entends souvent
est que dans cette guerre des langues
et des zones d influence la francophonie combattante
est obligatoire si on veut survivre à l anglais.
Je réponds : il ne s agit pas d être
contre la francophonie comme langue internationale
de communication, mais d être
contre une francophonie qui chercherait
à remplacer en France les langues des peuples.


JE DIRAIS

j aimerais un jour que le peuple Rrom soit reconnu
comme un peuple nation à part entière,
ayant une langue, une culture et donc le droit
de gérer son propre destin culturel
sur un territoire sédentaire
où la population Rrom serait majoritaire.

JE DIRAIS
admettant qu il n existe pas de solution toute prête
aux conflits interethniques, il est quand même préférable
de mettre en place un système
de référendum populaire à une intervention extérieure.


JE DIRAIS

L économie de marché n est pas l ennemie de « l ethnisme »
dans la mesure où la diversité culturelle des
peuples peut, en apportant de nouveaux produits esthétiques,
culturels, etc. soutenir et promouvoir
l économie de marché mondiale.


JE DIRAIS

Il est regrettable qu un si grand pourcentage
des dits intellectuels idéologues: Morin, Sartre, Deleuze,
Guattari, etc. ne s excusent pas et ne font
jamais de mea culpa pour ne pas avoir reconnu
que l universalisme qu ils proposaient n était qu une
facette de leur propre pensée impérialiste, consciente ou non.


JE DIRAIS

Je suis pour que l usage du mot «peuple»
dans les médias soit contrôlé et mieux défini
par des ethnologues. On ne peut pas parler de peuple Malien,
alors qu il y a cinq peuples en présence
et cinq langues sur le territoire ni de peuple Français
et englober Basques, Bretons, Corses, Occitans, etc.
sans leur demander leur avis (voir carte de France).


JE DIRAIS

Si on m invite à me confronter sur le thème
des peuples dans une émission à Eric Zemmour ou à Marine Le Pen,
jJE DIRAIS TOUT EN DOUTANT : oui les peuples existent et je suis pour,
mais attention il faut d abord définir ce qu est un peuple.
Si c est le désir d une population
parlant une même langue de gérer son propre destin
que faites-vous des revendications Catalane, Flamande, Ecossaise,
Irlandaise, mais aussi Corse, Occitane, Bretonne,
Alsacienne, Basque et même Berbère ?


JE DIRAIS

Le changement climatique n entend pas disparition
des peuples, mais leur adaptation
à une nouvelle situation dans laquelle leur diversité
apporterait plus de possibilités, de solutions.


JE DIRAIS

Bien qu instrument anglo-saxon, le Net avec Google,
Wikipedia et les moteurs de recherche
sont en train de changer les données de la géopolitique mondiale.
Ils permettent, entre autres, au «savoir»
de démasquer la manipulation et l ignorance
de situations souvent entretenues par les pouvoirs centralistes.
Les discours de Jules Ferry
ou de l abbé Grégoire ne tiennent plus.



JE DIRAIS

grâce à Google, disponible avec un clic d ordinateur.
Il suffira à un individu dont la langue est le berbère,
le Dogon, le Catalan, etc. de cliquer sur Google
le nom de sa langue et de son peuple
pour découvrir où sa langue se parle,
qui la parle et peut-être, bientôt,
les frontières linguistiques de sa langue.
(les sites comme celui de l université
de Laval au Québec http://www.axl. cefan.ulaval.ca/index.html,
celui de la CIA et même le mien ethnisme.com sont en ligne).
Le débat qui était réservé à quelques initiés
des grandes écoles est aujourd hui à la portée de tous.


JE DIRAIS

Les peuples existent, mais si on ne conçoit
leur existence qu à partir des rapports de forces entre peuples ;
les conflits et guerres sont inévitables.
Les peuples doivent donc s entendre entre eux
et pour cela déjà reconnaître leurs différences
et leurs territoires linguistiques.


JE DIRAIS

L Angleterre a joué la carte du communautarisme,
c est-à-dire qu elle permet aux membres
d un même peuple qui immigre en Angleterre
de se retrouver, se rassembler et s entraider.
Ce désir, pour un immigré, de retrouver
en terre étrangère sa culture pour survivre est légitime.
JJE DIRAIS TOUT EN DOUTANT qu au niveau du bien-être culturel
de la population qui immigre,
comme pour celui de celle qui l héberge,
cela pourrait être culturellement
et économiquement profitable.
Sauf en situation de crise économique
où la culture qui reçoit a le droit
de soutenir ses propres membres.


JE DIRAIS

Bien qu il soit facile de supposer,
dans le cadre de l internationalisation de l économie,
que l économie et la finance aujourd hui soient un
espace indépendant de celui de la culture et de la langue,
je pense qu il n y a pas d économie sans peuple
et langue et que tous les grands groupes économiques
sont à 9% rattachés à un peuple, une nation, une langue.



JE DIRAIS

Bien qu il soit facile de supposer que
dans le cadre de l internationalisation de l information,
la diffusion de l information écrite ou télévisuelle
soit issue d un espace indépendant des cultures
et des langues,
jJE DIRAIS TOUT EN DOUTANT que toutes les grandes organisations
de la diffusion de l information et de la culture
sont rattachées à un peuple,
une nation, une langue.


JE DIRAIS

François Fontan, le créateur fondateur de l ethnisme,
croyait à la fin des grandes immigrations et sa théorie
proposait un monde de peuples se sédentarisant bien
calés sur le tracé de leurs frontières linguistiques.
Mais le monde change et aujourd hui en 2015
je me demande si le discours géopolitique ethnique de Fontan,
avec
ses tracés de frontières, n était pas trop statique.
Il nous faut constater que, grâce au développement
des transports et au net, les populations
qui immigrent en gardant plus
facilement leur langue et leur culture
créent du communautarisme plutôt que de l assimilation
et de l intégration.


JE DIRAIS

Il ne faut pas se voiler les yeux et que tout en ne contredisant
pas la réalité du droit de chaque peuple à gérer son destin,
ces transferts de populations clandestins ou organisés
ne perdant pas leur langue, pourraient être la cause
de la création de nouveaux territoires ethniques créant
des situations de conflits entre les peuples sédentaires
et les nouveaux arrivants.


JE DIRAIS

une justice humaniste ethniste voudrait
que toutes les solutions envisagées prennent
en compte le respect des langues et des cultures
de tous en prenant chaque situation
de tension au cas par cas.
le reflexe impérialiste existant chez tous


JE DIRAIS

La nature humaine joue la carte humaniste ou impérialiste,
altruiste ou égoïste, religieuse ou athée,
nous sommes aujourd hui tous dans le même bain.


JE DIRAIS

L Occident ne peut pas renier son colonialisme présent,
car son colonialisme est lié à la survie
de son économie de marché.
Ce serait se tirer un coup de fusil dans le pied.


JE DIRAIS

Si la crise économique s aggravait : dette,
chômage, dévaluation,
il ne faudrait peut-être pas chercher
la réponse dans plus de production, d innovation,
de croissance mais
dans la recherche «d une société de décroissance »
contenant la conscience de la nécessité de
brider notre propre nature humaine de « toujours plus » .
et de vivre sur le « local »
chaque peuple région ayant les éléments de sa survie



JE DIRAIS

« Décroissance » et « ethnisme » ne sont pas contradictoires
et que la survie pour le plus grand nombre
peut contenir une plus grande reconnaissance
de la diversité des peuples, plus de visions du monde,
plus de propositions de solutions.
Aujourd hui deux visions du monde s opposent :
l une persuadée que le monde est impérialiste
et issu de la loi du plus fort, et qu il faut s attendre
à ce que tout soit réglé par la force et l hypocrisie
et une deuxième, persuadée que la survie
dépend d une entente entre l ensemble des dynamiques
de survie (peuples )contenu
dans l espèce humaine.


JE DIRAIS

Si j étais ministre des affaires étrangères, je mettrais
en place un conseil des Sages composé d ethnologues,
d économistes et même d utopistes, pour étudier
au cas par cas toutes les situations de conflits entre
peuples et proposant un plus grand nombre
de solutions démocratiques avec référendums populaires,
création de nouvelles frontières etc


JE DIRAIS

le débat, à un moment, concernera la nature
profonde de l espèce humaine pour savoir
si l agressivité est innée ou pas chez l homme.
Une première proposition stipulerait que l agressivité
n est pas innée chez l homme,
qu elle est maladive et que les causes sont psychiques et sociales.
C est, entre autres, la position de W. Reich,
qui a élaboré une thérapeutique sexuelle
dont le but est la suppression de cette agressivité. D après Reich :
« La santé psychique dépend de la puissance orgastique,
c est-à-dire de la capacité de se donner lors de l acmé
de l excitation sexuelle, pendant l acte sexuel naturel.
Sa base est l attitude
caractérielle non névrotique de la capacité d aimer.
La maladie mentale est le
résultat d un désordre dans la capacité naturelle d aimer...
La structure caractérielle de l homme d aujourd hui
(qui perpètre une civilisation patriarcale et autoritaire,
vieille de quelques quatre à six millénaires)
est marquée en elle-même par une cuirasse contre la nature.
Cette cuirasse de caractère est à la base de la solitude,
de l insécurité, de la recherche de l autorité,
de la peur de la responsabilité,
de la quête d une mystique, de la misère sexuelle,
de la révolte impuissante, de la résignation
à un type de comportement pathologique
et contraire à la nature. Les êtres humains
ont adopté une attitude hostile contre ce qui,
en eux-mêmes, représente la vie et se sont éloignés d elle.
Cette aliénation n est pas d origine biologique,
mais d origine sociale et économique.
On ne la trouve pas dans l histoire humaine
avant l établissement de l ordre social patriarcal.»
(Extrait de« Fonction de l orgasme » L Arche Éditeur, Paris.)
La seconde proposition (qui est aussi la mienne)
est que dans toute situation de conflit « l ego »
est toujours à la recherche de sa survie,
mais que sa survie dépend de la survie
de ce qui le compose :
c est-à-dire la conscience de 6000 langues
contenant toutes des «visions du monde» qui leur sont propres.



JE DIRAIS

En ce qui concerne le poids des religions dans les conflits
(même dits religieux) la matière même de la religion
n est pas le moteur responsable des conflits et
que les religions sont des alibis camouflant
des conflits de pouvoir et de survie entre les egos des peuples.


JE DIRAIS

Qu en ce qui concerne le conflit Israël Palestine,
je ne suis pas du même point de vue que François Fontan ;
Fontan était pour le grand Israël,
son argumentation était simple: le peuple Juif existe ;
il a sa langue, l hébreu, donc le droit, comme tout peuple,
de gérer son destin sur son territoire linguistique.
Quand je lui demandais : que fait-on des Palestiniens?
Il me répondait: ce n est pas comme
s ils n avaient pas un territoire, ils parlent l arabe,
donc ils font partie de la nation Arabe qui est très grande.
Je n étais pas d accord avec lui. J optais
pour une négociation contenant un dédommagement
(achat de territoires) et dans la mesure où les Arabes
vivant en Palestine ne désireraient pas la quitter,
je crois à la solution de deux États.


JE DIRAIS

La politique internationale de la France en Afrique
est la suite naturelle d un engrenage inextricable
qui part de la défense de nos intérêts économiques
et qui comporte
une suite d erreurs tactiques, stratégiques,
et surtout d une grande volonté
d ignorer sur le terrain les cultures et langues
.des peuples en présence
erreur que les anglo-saxons n ont as toujours commis



JE DEMANDERAIS

l usage et la répétition à tout bout de champ de l expression
«nos valeurs» dans les médias véhicule une forme
de complexe de supériorité et d impérialisme;
qu entend-on par « valeur » :
la guillotine en 1789 ?
l Abbé Grégoire des langues minoritaires?
Jules Ferry
qui croyait à la supériorité de la race blanche ?
Une démocratie où les médias sont manipulés ?


JE DIRAIS

en ce qui concerne le conflit en Ukraine
il y a matière à analyse. Le rapport de forces
entre peuples/ethnies ne se situant pas uniquement
entre l ethnie et la langue Russes par rapport
à l ethnie et la langue Ukrainienne,
mais entre un impérialisme Anglo-Saxon
et impérialisme Russe. Une situation
de qui tire les ficelles qui servent
à manipuler la réalité
des peuples et ethnies en présence.


JE DIRAIS

qu en ce qui concerne Daech (l état islamique) mon analyse
du conflit actuel est que c est une guerre issue
d individus originaires de peuples (comme le peuple Arabe)
ayant, par le passé, été colonisé par les peuples
Anglais, Français et Italien (pour la lybie )
qui leur ont imposé
une société de consommation qui,
d après eux, les a asservis
plutôt qu épanouis.
sont aujourd hui en guerre
pour retrouver la maîtrise de leur destin perdu.
J ajouterai que, par le passé,
les laïques Nasser, Kadhafi et Saddam n ayant
pas réussi à se dégager de l engrenage de l Occident,
cette révolte populaire s est tournée vers l Islam.
J ajouterai aussi que pour les contrer,
il ne suffit pas d employer des invectives
et les traiter de terroristes, mais de répondre
point par point à leur argumentation.
À ce propos, question frontières (sujet qui m intéresse),
un de leurs arguments est de dire :
pourquoi accepter les frontières de la Syrie, de la Jordanie,
de l Irak, du Liban, de l Égypte et de la Libye, etc. (
du monde Arabe),
frontières qui ont été tracées et imposées par la France
et l Angleterre découpant le peuple Arabe en deux,
trois ou quatre, voire six ? Ce qu ils oublient de dire
c est qu en Syrie, au Liban, etc. il y a légitimement des populations
Kurdes qui veulent rejoindre un Kurdistan libre (Kabané),
un territoire linguistique appartenant au peuple Araméen
(de langue araméenne), des Coptes qui veulent aussi avoir le droit
de gérer leur propre destin politique sur leur
territoire linguistique. Daesh en refusant ces reconnaissances
n est serait alors qu un impérialisme remplaçant un autre impérialisme.
La politique étrangère ressemble à une partie
de poker qui se joue sur dix, voire vingt ans. Il ne suffit
pas d avoir les bonnes cartes en mains.
L arme nucléaire est peut-être le carré d as,
mais attention aux cartes qui restent à distribuer
et du temps qui passe. Je pense au net avec
l Iphone, Facebook, plus Twitter,
plus Google et surtout un traducteur universel
qui permettrait aux langues et peuples de renaître.


JE DIRAIS

Les religions dans l histoire des conflits du monde
ne sont pas les vrais moteurs (raison d être)
des conflits, mais les alibis, les prétextes,
pour canaliser les différences et alimenter
les revendications de territoires d autonomie et d expansion.


JE DIRAIS

personne n est à l abri ; que l ego est toujours opérant ;
que l espèce humaine ne contrôle pas ses egos ;
que la haine peut monter très vite.
Il suffit de quelques poussées d adrénaline,
le tout repris par les médias contrôlés et c est reparti.
Parfois j imagine le monde comme une partie
de Go, parfois une partie d échec et souvent
une partie de poker.
j espère que l Internet va tout changer.
en permettant plus de communication des informations



JE DEMANDERAIS

est il possible de penser que la France pour
continuer à garder sa zone
d influence Francophone au moyen orient et en Afrique
ne sachant pas comment faire marche arrière
entraine dans son engrenage
le monde et l Europe
dans une guerre injuste de cent ans


JE DEMANDERAIS

il est il possible
d imaginer que l on va vers un monde où les peuples
sont en train de se diluer dans une nouvelle sauce mondiale :
une culture unique.
ou tout le monde vas penser a l unisson
en anglais ?

JE DEMANDERAIS

Je suis pour que tous les peuples
cherchent à répondre à la question
Quelle est la vraie nature humaine ?
l homme est-il impérialiste ?
peut-il changer ?

JE DIRAIS

Il n y a aucune preuve que Kadhafi
voulait faire un massacre à Benghazi
Ce sont peut être les impérialismes Français Italien et Américains
qui, soi-disant pour aider le printemps Arabe
se sont servi de cette excuse pour
mettre fin aux ambitions Africaines de Kadhafi
qui gênait leurs propre impérialismes. `
`
JE DIRAIS

le comble de du paradoxe et de la contradiction
c est que en voulant soutenir le dit « printemps arabe »
contre des petits dictateurs laïques
qui voulait a la rigueur sen mettre un peu trop
dans les poches
ils ont ouvert la porte de pandore sur une conscience anti colonialiste arabe
qui fait tache d huile



JE DIRAIS

Ce qui m énerve le plus
ce n est pas les points de vue opposés quels qu ils soient
mais les medias qui décident
du bien et du mal d une opinion
je déteste l expression
« L opinion publique pense que… »
ou encore
« l opinion mondiale …etc »
Je réagis toujours par :
« que veut-on me faire croire ? »

JE DIRAIS

Malgré les positions et mesures pour l assimilation et l intégration
les progrès de la technologie et de la communication
de l information i phone net etc
permettant - aux populations de rester en contact
avec leurs peuples
Il sera de plus en plus difficile de gommer
les cultures des autres
et le communautarisme (respect des cultures)-
va gagner du terrain
-

JE DIRAIS

Pour me faire changer d avis
sur le droit automatique des peuples
à gérer leur propre destin sur leur propre territoire linguistique
je veux bien écouter tous vos arguments
mais svp pas de déclarations unilatérales
comme l existence du Saint Esprit historique etc
mais des arguments qu on puisse décortiquer.

JE DIRAIS

J ai en politique culturelle
un échafaudage théorique une vision du monde
qui pourrait se résumer à
« Le nouveau en art est important
et chaque peuple a son nouveau ».
Il ne faut donc pas interdire
aux Inuits d être des Inuits,
et fiers de l être
aux Occitans d être des Occitans,
et fiers de l être.

JE DIRAIS

Je demande un vrai débat pour et contre :
Kadhafi Saddam Assad Nasser Mugabe
et je m interroge pour savoir s ils n ont pas
tous été les victimes d un
néo-colonialisme
soutenu par des medias
manipulateurs de l ego des peuples vainqueurs.


JE DIRAIS

Pour Townsend
je suis pour qu il reçoive
le prix Nobel de la paix et de la communication.

JE DIRAIS

La France joue actuellement triple jeu.
Pour les Touaregs le mardi,
pour les Bambara le mercredi,
et pour la France toute la semaine
Je suis donc pour
Le redécoupage de toutes les frontières d Afrique
à partir des frontières linguistiques des peuples
sur leurs territoires
accompagné dune charte à la Chengen


JE DIRAIS

Je suis pour l indépendance de l Ecosse
de l Irlande
du Pays de Galle
de la Catalogne
pour le rattachement de la Galicie au Portugal
par référendum.

JE DIRAIS

Je suis très content pour la Catalogne qui se réveille.
J espère qu elle aura son indépendance
et que la contagion gagnera la Bretagne,
le Pays Basque et l Occitanie

JE DIRAIS

Vivre ensemble c est possible
mais cela n entend pas intégrer,
faire disparaître l un dans l autre
mais accepter à la table un joueur de plus.

JE DIRAIS

Je suis pour les statistiques ethniques en France
car elles serviront à reconnaître l existence
des peuples et des cultures
qu on veut par assimilation
occulter, ignorer et faire disparaître
je pense aux Occitans, Basques, Corses, Bretons etc

JE DIRAIS

Si l incitation à la haine était un crime
BHL devait être traduit en justice
par la cour internationale de la Haye

JE DIRAIS

J étais pour Nasser pourquoi ?
Parce qu il a voulu créer une grande nation Arabe
Je fus contre Nasser
Pourquoi ?
parce qu il a voulu la créer sur le dos d Israël
et du peuple Copte

JE DIRAIS

A propos de Michel Onfray
qu il libère la parole en France
On n osait rien dire
on ne se posait aucune question
même pas pour douter
Onfray l ose

JE DIRAIS

La révolte du peuple Kikuyu
que l on appelait les Mau Mau
un simple peuple qui voulait se libérer
que les medias de l époque ont transformé
en peuple de monstres cannibales
50 ans après l Angleterre s excuse.


JE DIRAIS

faut-il pour éviter conflits et morts
qu une ou
plusieurs instances internationales
délimitent des règles de conduite entre
les 6200 peuples et langues
qui d après les ethnologues
peuplent la terre
en instituant
une charte du droit des peuples
(il suffit de reprendre celle de Wilson
et de la remanier).


JE DIRAIS

Quand un peuple se dit : je dois rester fort
pour exister est-ce légitime ?
S il se dit : pour être fort il faut que je sois plus fort que
le peuple voisin
est-ce légitime ?


JE DIRAIS

le monde change à la vitesse grand V
surtout avec les iPhones
je me suis peut-être trompé
pour les peuples et ethnies.

JE DEMANDERAIS

Si on part du principe
un vote un homme
et que c est la majorité qui décide
et qu il faut jouer
la carte humaniste à fond
alors 80 % des habitants qui habitent les Emirats
n étant pas Arabes
mais des travailleurs immigrés Tamouls
il devrait y avoir un gouvernement
Tamoul dans les Emirats.
oui ou non ?


JE DEMANDERAIS

Depuis ces trente dernières années,
il y a eu quelques transferts de populations
les Tatars par Staline etc
Ces transferts depuis l an 1800
ont-ils changé
les frontières linguistiques des peuples ?


JE DEMANDERAIS

Imaginons un déplacement de l ordre
de deux trois millions,
d une communauté humaine
d un espace linguistique X
à un territoire Z
que se passe til
création dun nouvel état ?nation ?

JE DEMANDERAIS

Marine Le Pen et le FN ont un argument qui porte
lorsqu ils disent que les peuples et les nations existent
et doivent défendre leur survie, leur langue et leur culture.
(en Europe et dans le monde )je suis d accord
Par contre
cela a suppose que le Fn possède une définition de ce qu est un peuple une nation
j aimerai connaître cette définition
et dans la mesure ou
on ne peut pas réclamer des droits pour un peuple et les refuser as un d autres peuples
je risque de considérer cette défense de la nation
qu une autre variante d un impérialisme
Francophone
qui nie, au nom de l histoire du peuple Français,
les peuples Basque Corse Breton etc

JE DIRAIS

au moyen orient il faut envoyer des linguistes ethnologues qui
traceront les frontières non pas historiques
mais réelles du peuple Araméen, du peuple Kurde,
du peuple Copte
Si la primauté linguistique du Daech est de dire :
« notre langue est l arabe et nous comptons essayer
de convaincre les Arabes sur tout le territoire habité
par des Arabes de nous rejoindre »
je suis davis qu il faudrait négocier cette situation par referendum et élections démocratiques
Par contre, si la primauté de Daech est de dire :
nous voulons unir par la force tous ceux qui ont notre religion
je leur dirai ce n est pas de la résistance c est de l impérialisme

JE DIRAIS TOUT EN DOUTANT

L histoire n existe pas.
L histoire est une suite de propagandes
et de manipulations de l histoire
une sauce qu on fabrique
au point ou il n y a plus de vérité il n y que de la sauce .

JE DEMANDERAIS

Politique étrangère :
l histoire, l actualité, me donnent raison,
comme deux et deux font quatre
et pourtant personne ne parle de mon livre
« Ben ministre des affaires étrangères »
chaque jour, l analyse des conflits
la réalité me donne raison
des preuves claires et nettes
pourquoi ne me prend t on pas au sérieux ?


JE DIRAIS

Pour résoudre la crise du Cachemire
c est facile il suffit de
proposer l indépendance au peuple Cachemiris
qui d ailleurs la réclame
et leur proposer la création d un état
100 % indépendant du Pakistan et de l Inde.
vous pouvez voir la carte en allant sur le net

JE DIRAIS

Pour résoudre la crise du Mali
c est facile il suffit de
proposer l indépendance au peuple Touareg etc.
qui d ailleurs la réclame
la création d un Etat
indépendant Touareg berbère du Mali
vous pouvez voir la carte
en tapant sur le net à …
langues du mali



JE DEMANDERAIS

Si l engrenage des « impérialismes «
de vouloir toujours plus
est dans la nature humaine
allons nous droit vers une
prochaine guerre nucléaire. ?


JE DIRAIS

L ONU est un espace
de rapports de forces entre puissances impérialistes
qui maintiennent
les autres peuples et nations
sous leur dépendance.
Ceci dit
on ne peut pas s en passer
ce serait Peut-être pire sans.


JE DIRAIS

Ce n est pas dans l intérêt de la France
de continuer à jouer la carte jacobine centraliste etc
le Québec est un exemple
comme la Wallonie,
la Suisse Française
de régions francophones
qui survive et se développe
sans pouvoir central parisien.

JE DIRAIS

Les langues minoritaires
l Occitan, le Basque le Breton etc
Ce n est pas comme s ils réclamaient
du territoire
C est de la restitution de leur propre territoire


JE DIRAIS

Les USA
bons et méchants à la fois
USA impérialistes sur le plan politique international
mais quand grâce à la libre entreprise
leur technologie marque des points et innove
qu on soit pour ou contre
ils marquent des points

JE DIRAIS

si vous réduisez la discussion aux morts
alors Comme dans un jeu de billes entre enfants
on compte les points
un mort chez toi
cinq morts chez moi
il me manque donc quatre morts
Pour qu on soit 5 à 5
les russe diront on a eu 20millions de morts
les usa a peine 500000


JE DEMANDERAIS

Les Russes disent qu il faut entrevoir
la possibilité que Daesch soit
manipulé par les Etats Unis
ou qu ils laissent faire
1)pour embêter l Iran si nécessaire
3)pour soutenir Israël si nécessaire
5) parce qu il vaut mieux avoir une pagaille au
Moyen Orient que quelque chose de stable
où est la vérité ?
y a t il une vérité ?


JE DEMANDERAIS

Irak Syrie
un quart de la
la réal politique au Moyen Orient
c est la vente d armes
vrai ou faux ?


JE DIRAIS

Il est temps que j aille me coucher. Je me suis trop répété,
c est presque du radotage. De temps en temps, le doute me gagne.
Si vous avez des arguments contre, je suis prêt à écouter votre avis.



*
Ma position sur les atlas linguistiques

ETHNISME ET ATLAS LINGUISTIQUES
A la fois sur le net et en librairie, de plus en plus d’Atlas passionnants insèrent des cartes linguistiques introuvables il y a 30 ans
Je viens d’acheter " Atlas des langues du monde " par Roland Breton et l’Atlas des peuples d’Asie, aux éditions la Découverte.
riche. Mais là n’est pas le but de cet article.
Mon but est de signaler que tous ces Atlas qui enfin donnent des informations sur la situation des langues (des peuples )dans le monde font très attention de ne jamais tirer des conclusions politiques de ces frontières linguistiques.au point ou je me suis demande
A celles-la il sont sciemment aveugles et ça peut se comprendre car ils se disent certainement : c’est la boîte de Pandore. Certains voudraient faire croire que si nous faisons le rapport droits des langues/droits à l’indépendance, c’est mettre en chantier des centaines de guerres civiles, de conflits frontaliers.(l’ethnisme pense le contraire ne pas reconnaître ces droits a l’independance c’est créer des conflits )
là où il y a problèmes de langues, là où il y a territoire linguistique non reconnu il y a conflit à venir.
Il vaut donc mieux qu’une institution ou une autre, l’ONU, l’UNESCO accepte de mettre tout sur la table.
Ainsi L’Atlas des langues du monde de Roland Breton ma decu dans la mesure où il n’a pas osé y insérer sa propre charte du droit des ethnies . Je ne lui reproche pas de ne pas parler de La Clef ou de François Fontan mais d’omettre son propre travail sur le sujet est grave.
Ceci étant cet Atlas est magnifique et à 70 % linguistiquement correct.
En ce qui concerne la Tchékoslovaquie pourquoi inventer une langue Slovaque qui n’existe pas ? Le Tchèque et le Slovaque parlent la même langue.
En ce qui concerne la carte du monde Turco-Iranien que fait l’Arabe au milieu de la Perse ? Il va falloir que je m’informe.


Ben nov 2003

*
Ma position sur le communautarisme



ETHNISME, FLUX MIGRATOIRES ET COMMUNAUTARISME
(Point de vue de ben )
Depuis la mort de François Fontan en 1970 le monde a changé, de nouvelles situations, sont apparues, définies par de nouveaux mots tels : communautarisme, flux migratoires et urbanisme.
J’aimerais confronter l’arrivée de ces réalités à la théorie Fontanienne : (pas de peuple sans langue, pas de peuple sans territoire) et, pour commencer, le communautarisme.
Voici ma position :
Le communautarisme œuvrant pour la survie des cultures, des langues, des traditions à l’intérieur d’Etat Nation contient au départ un élément positif : la reconnaissance de l’existence des peuples. On ne peut qu’être pour le droit des individus d’une même communauté de se regrouper et de défendre ensemble ce qui les rattache. Lorsque cela se produit dans des grandes villes où se constituent des quartiers Berbères, Pakistanais etc il faut accepter de leur donner des droits culturels.
Résumons : Je suis pour lutter pour le communautarisme lorsque le pouvoir de la communauté d’un Etat-nation refuse aux individus des autres communautés sur son territoire ce que lui-même réclame, préserve, défend sur le plan culturel pour sa propre communauté et quand cet Etat nation cherche sciemment à détruire, occulter, faire disparaître la culture de ces communautés pour les assimiler et les intégrer de force à la sienne.
Cela dit, attention je suis contre le communautarisme
si les droits culturels de ces communautés (ayant une terre linguistique située ailleurs ) transforment petit a petit la défense de leurs droits culturels en revendication territoriale de l’espace des communautés autochtones (sauf exception quant à des territoires qui seraient très peu peuplés : Australie, Sibérie, USA, Alaska) Cette revendication territoriale se transforme alors en impérialisme c’est-à-dire en oppression d’une communauté sur une autre. Le monde d’aujourd’hui est plein de situations communautaires plus ou moins rattachées au problème d’un flux migratoire particulier qui nécessite tous solutions et analyses distinctes. Ainsi nous ne tirerons pas les mêmes conclusions du flux migratoire Tamoul au Sri Lanka
(Suite du débat) sur le net

*
Ma position sur l'alter mondialisation
ETHNISME ET ALTER MONDIALISATION

Si on veut " changer le monde "
l’alter mondialisation ne règlera rien et restera du verbiage si elle ne met pas au centre de sa problématique l’existence des 5000 peuples qui composent ce monde et leur désir légitime de gérer leur propre destin. En effet, qu’on le veuille ou pas si on inventorie l’ensemble des les conflits intérieurs et extérieurs qui affectent les Etats du monde aujourd’hui, plus de 95 % sont d’origine ethnique (c’est-à-dire conflits entre communautés linguistiques).
Les intellectuels avec leurs schémas : lutte des classes, primauté de l’économie sur la langue et qui avaient consciencieusement gommé le besoin d’identité des minorités, doivent faire marche arrière toute. L’alter mondialisation, avec toute sa bonne volonté et ses bonnes intentions ne sera qu’une boursouflure idéologique de plus, une omelette intellectuelle qui ne prendra jamais à moins qu’elle ne prenne en compte que pour changer le monde il faut en premier l’accepter comme il est c’est-à-dire avec sa diversité de peuples ayant tous une dynamique prête à la guerre et même, pour certains, au suicide pour survivre.
L’alter mondialisation, à juste titre, s’omnibulle sur l’impérialisme économique du capitalisme sauvage et du libéralisme à tous crins.en oubliant que , pour combattre ce mal, il ne faut pas refaire la même erreur que Rosa Luxembourg et le communisme idéologique ont fait : proposer une solution universelle.
. J’ai bien écouté ce qui s’est dit à Clichy et j’ai constaté que presque tous les débats sur l’alter mondialisation ont occulté la réalité des peuples pour mettre en avant l’injustice économique. Je n’ai pas entendu les Corses, les Inuits, les Sioux, les Basques, les Bretons, les Tamouls, les Occitans. L’ethnisme ne dit pas que l’injustice économique n’existe pas, mais elle est que l’infection sur l’abcès qui provient directement des situations de l’impérialisme, des injustices ethniques et des dynamiques ethnocentriques c’est-à-dire le non-respect du droit des peuples et l’impérialisme linguistique et ethnique de certains peuples sur d’autres.
Si je me souviens bien à Rio, les petits peuples Amérindiens presents avaient donné à espérer que le mouvement anti-mondialisation devenu alter mondialisation irait dans un sens qui prendrait en compte le respect et le droit des petits peuples à décider de leur propre culture et de leur indépendance. Après Gênes et maintenant Clichy, je ne sais pas si j’ai raison et si je suis mal informé, mais j’ai l’impression que cet espoir ne s’amenuise que l’alter mondialisation est devenue surtout la recherche d’une solution pour régler un problème économique et social des puissants entre eux.
Je vais donc résumer ci-dessous, au cas où, comme je l’aurais entendu sur France Inter, l’alter mondialisation est encore un mouvement ouvert aux propositions,
ma vision pour une politique d’alter mondialisation.
Point 1 : Nous sommes tous d’accord : nous allons vers la catastrophe. Il faut changer le monde, nous voulons un monde nouveau or les inégalités augmentent (voir l’Afrique, le Cambodge… bref.
Point 2 : Nous sommes tous d’accord de l’effet mondialisation sur le plan de la circulation de l’information, de l’échange des marchandises, de l’impossibilité, pour une région du monde, de se séparer du reste du monde.
Point 3 : (c’est ici que l’ethnisme commence à différer sur l’analyse de la situation)
Le monde est et reste toujours un espace habité par des peuples ayant des langues différentes donc des cultures différentes, des egos de survie distincts. Ces peuples existent. Ils sont définis par une langue. Il y a un peuple Italien parce qu’il y a une langue Italienne, un peuple Arabe parce qu’il y a une langue Arabe, un peuple Juif parce qu’il y a une langue Hébraïque.
L’ethnisme croit que ces conflits et situations impérialistes entre langues, peuples, communautés, sont la cause principale de la situation catastrophique du monde.
Point 4 : Comme un docteur, si je devais chercher à guérir le mal je m’attaquerais à sa source qui est, d’abord et avant tout, contenue dans les situations impérialistes dans le monde.
Hélas ces situations impérialistes sont nombreuses, tellement nombreuses qu’on pourrait presque croire qu’elles sont naturelles à tous les peuples.
Pour en êtres persuadés, il suffit de remarquer que le plus petit peuple en lutte contre l’impérialisme qu’il subit, opprime souvent lui-même ou revendique un territoire qui ne lui appartient pas.
Point 5 : quand l’alter mondialisation propose des solutions : la taxe Tobin, de nouvelles lois régulatrices de l’économie mondiale, du FMI etc, son argumentation ne part jamais du simple axiome de base qui est le droit des peuples à gérer leur propre destin. Au cotraire ATAC, comme d’autres, se propose de ressembler à des ONG qui viendront trouver la solution pour les autres. Ceci dit , peut-on faire autrement quand on assiste à la destruction des Buchmen de Calgary, ou des peuples d’Amazonie ?oui leur donner l’independance
Point 6 : Aujourd’hui le mouvement alter mondialiste navigue dans la confusion
parce que les ingrédients qui le composent sont contradictoires. En effet, bien qu’au départ nous sommes tous d’accord
qu’il faut changer le monde,
il y a ceux qui, pour les droits des femmes imaginent une femme idéale
il y a ceux qui rerêvent d’une societe modèle etc
Résumons
Ma position par rapport à la mondialisation et l’alter mondialisation
a) Pour ne pas tomber dans les travers d’une alter mondialisation qui occulterait sinon combattrait ce droit des peuples, il faut obligatoirement passer par le débat sur ce qu’est un peuple.
Il faut tout faire pour éviter que l’alter mondialisation ne
devienne pas une chasse gardée idéologique des intellctuels gauchistes, trotskistes, qui n’ont jamais pu se débarrasser de la vision du monde égalitariste de Rosa Luxembourg.
b) Cette alter mondialisation doit donc prendre en compte la réalité de l’existence des peuples et leur droit à la survie. (droit des peuples)
c) Cette alter mondialisation doit déceler et combattre la domination d’une ethnie (peuple langue) sur d’autres ethnies (peuples langues) c’est-à-dire qu’elle ne doit pas entériner l’impérialisme.

ben nov 2003


*
Ma position et mon rêve pour 2003
Ma position est que les petits peuples dits minoritaires (plusde deux tiers de la population mondiale )se battent aujourdhui empiriquement avec les moyens du bord et avec raison pour se débarasser des imperialistes qui les oppriment et les empéchent de s'épanouir dans leur culture ; pour l'année 2003 je ce serait merveilleux si tous se méttaient d'accord pour réclamer ensemble la meme chose "le droit pour chacun de gerer son destin culturel economique linguistique et politique sur son propre terrtoire "ainsi le combat des kurdes des meos des bretons des basques des corses etc etc etc se rejoindrait dans une énorme prise de conscience mondiale cela n'est pas impossible il faut simplement 1-les contacter le plus possible sur le net et ailleurs 2-leur proposer une charte avec le droits des peuples bien précisées -3creer la volonté pour que dés qu"un imperialiste lève le bout du nez un boycott automatique de tout ses produits soit déclare (petite idee pour noel )
*
SUR L'IRAK
MON ANALYSE DU MOMENT PRENANT EN COMPTE LA REALITE DES PEUPLES (PAS DE PEUPLE SANS SA LANGUE PAS DE LANGUE SANS SA CULTURE )

LA PARTIE CONTINUE
SI LES USA ATTAQUENT L'IRAK
mon analyse est pessimiste: la grande inconnue, d'après moi, se trouve non pas dans la capacité de défense des militaires Irakiens mais dans la réaction des populations Arabes des autres Etats Arabes. Il y a d'après moi risque réel de voir la solidarité linguistique Arabe de ces populations se transformer en lutte ouverte. Il suffirait que 30%des jeunes Arabes se sentent solidaires d'un Irak injustement attaqué et prennent partout pour cibles les intérêts des USA et de leurs alliés pour que la situation devienne incontrôlable. Je note à cet effet qu'aujourd'hui l'idée de sacrifice fait partie de la stratégie de résistance des peuples et augmente ainsi le coefficient d'inconnu.

LA PARTIE CONTINUE
TOUT N'EST JAMAIS TOUT NOIR NI TOUT BLANC
si l’attaque Américaine de l’Irak devait donner naissance à un Etat Kurde ce serai une bonne chose pour le peuple Kurde (car tout peuple mérite de pouvoir gérer son destin culturel et politique sur son territoire linguistique).
Ceci étant, la constitution d'un état Kurde au Nord de l’Irak gênerait l’allié docile des Etats Unis : la Turquie toujours impérialiste envers les Kurdes. Alors il est plus probable de voir, à l’occasion de cette guerre, les Etats Unis laisser la Turquie envahir le nord de l’Irak et récupérer pour eux-mêmes le pétrole de Kirkuk.
Par contre si les Kurdes prennent Kirkuk et son pétrole, qui n'est pas sur un territoire linguistiquement Kurde, ce serait de l'impérialisme injuste envers ses habitants Arabes mais d'autre part cela permettrait aussi à ce peuple si longtemps opprimé de retrouver de quoi repartir
Ben
Nov 2002


*
LE DOUTE ME GAGNE
Au départ je suis contre toutes les oppressions. Mais j'ai un aveu à vous faire, il m'arrive de douter. Et je me surprends même en train de penser qu'au fond la loi du plus fort est peut être après tout la meilleure pour la raison simple que quand on est le plus fort on ne peut pas s'empêcher de vouloir imposer son point de vue. Et c'est l'horrible discours de : c'est dans la nature des choses. Dieu merci ça ne dure pas. Car tout de suite après je pense : mais lutter contre l'oppression c'est aussi dans la nature des choses ainsi que battre l'oppresseur c'est-à-dire le fort.
*
Occitanie
L'Occitanie se meurt. Son réveil est possible mais parfois j'en doute
il aura lieu dans le contexte d'un réveil des autres minorités d'Europe.
*
Sur l'interdiction du parti Batasuna
Je suis à 100% contre l'interdiction de Batasuna. C'est de la part du pouvoir Espagnol de l'impérialisme pur. Un peuple à qui on ne donne pas le droit de s'autodéterminer a le droit de se défendre.

*
Frontières de l'Irak
Je ne suis pas pour l'intégrité du territoire de l'Etat actuel de l'Irak. Je suis pour qu'une partie au Nord de l'Irak, habitée par les Kurdes, fasse partie de la nation Kurde qui récupèrerait du territoire en Turquie et en Iran. Par contre la ville de Kirkuk, où il y a du pétrole,
est sur le territoire linguistique Arabe donc Irakien.
Autre point je ne suis pas contre le rattachement du Koweit à l'lrak c'est le même peuple.

*
A propos du Liban
Ma position est que l'unification du Liban et de la Syrie serait positf pour les deux peuples à condition que le dynamisme touristique et des affaires n'en pâtissent pas. Le Liban pourrait devenir un centre pan-Arabe du commerce. Le Liban doit se sentir pro-Arabe et pas du tout mal à l'aise dans la communauté Arabe. Ses liens avec la France ne doivent pas en faire un ennemi des Arabes.


*
Chirac à Johannesburg
J'ai aimé le discours de Chirac à Johannesburg :
"la maison brûle et on ne fait rien"
mais il est en contradiction avec sa politique
en France où
il continue à mettre le feu notamment en soutenant les subventions aux agriculteurs qui envahiront l'Afrique de leurs produits.

*
Johannesburg
le commoque de Johannesburg me paraît un peu bidon, les riches qui s'inquiètent des pauvres, mais c'est mieux que rien.
*
Irak
Je suis contre le fait que les USA attaquent l'Irak sous le prétexte qu'ils vont avoir la bombe atomique. Alors pourquoi ne pas attaquer Israël et la France aussi ? L'argument ne tient pas debout.
*
Procès de Milosévic
C'est un nationaliste, ok, mais Bush devrait être dans le même box que lui car les 1500 morts dans des containers en Afghanistan sont aussi crime de guerre.
*