OCCITANIE -

depuis 2002... jusqu'à la fin de l'espèce humaine

..

OCCITANIE - COURRIER OCCITAN RECU MARS 2011 - 2011-03-18


COURRIER SUR LOCCITANIE RECU MARS 2011

OCCITANIE LU SUR LE NET
L'occitan, langue officielle en Europe !
Réunion débat mercredi 10 novembre 18h00
(lieu à préciser: 04 95 32 65 78)
avec Carmè Vidal, députée catalane François Alfonsi, député européen
Hervé Guerrera, Conseiller Régional du Partit Occitan
Guende, Conseiller Général d'Aix en Provence, en charge de la langue occitane,

---------------------------------------------------------------
POURQUOI IL EST DE PLUS EN PLUS DIFFICILE DE DEFFENDRE LE PARTI SOCIALISTE
La salle du Conseil Régional, demandée par le Partit Occitan et le groupe Europe Ecologie, a été refusée, et le Président socialiste de la région PACA, Michelle Vauzelle a laissé éclater sa hargne contre les langues régionales.
En pleine séance du Conseil Régional, il a en effet tenu une diatribe partie de l'orthographe de Partit en occitan, telle que mentionnée dans le nom du groupe en sous-titre d'Europe Ecologie, s'inquiétant de cette «faute d'orthographe». Ce à quoi il lui a été répondu qu'il s'agissait d'une orthographe occitane, respectant la prononciation du mot occitan.
D'où une envolée pleine de hargne, défendant l'article 2 de la Constitution dont il se félicite d'avoir été le rapporteur, s'en prenant aux défenseurs des langues régionales. Résultat : des applaudissements nourris venus exclusivement des rangs du Front National et d'un Jean Marie Le Pen réjoui, tandis que le reste de l'hémicycle ne cachait pas sa désapprobation.
Mais rien n'y a fait : les services ont opposé la censure de Michel Vauzelle à la réunion sur les langues régionales. Celle-ci se tiendra malgré tout à Marseille, dans les locaux du .... Conseil Général qui a accepté d'accueillir le Partit Occitan et son élu occitaniste Hervé Guerrera, François Alfonsi et la député catalane Carmè Vidal, mercredi 10 novembre à Marseille.

À tous nos amis à Marseille : venez nombreux assister à ce débat !!!
-------------------------------------------------------------------

RECU SUR LE NET
Monsieur le Maire de Villeneuve lès Maguelone
En ces heures où une décision inique de justice vient de remettre gravement en cause la légitimité de votre action courageuse en faveur de la langue et de la culture occitane sur le territoire de votre commune, Le Partit de la Nacion Occitana (P.N.O.) tient à vous apporter son total soutien dans lappel que vous avez interjeté.
Depuis 2008, la Constitution française reconnaît les langues régionales dont loccitan comme faisant partie du patrimoine de la France. Des députés de toutes tendances vont déposer devant le bureau de lAssemblée Nationale un projet de loi sur les langues dites régionales. En prônant la démocratie linguistique, nous allons dans le sens de lhistoire. Nous sommes persuadés que la majorité de vos administrés en est consciente et attend de la Cour dappel quelle infirme la décision en première sentence. Tous les défenseurs de loccitan, et ils sont nombreux, seront attentifs à la décision qui sera rendue. Il sagit de savoir si la langue de notre pays occitan a droit de cité dans la République française.
-------------------------------------------------------------------
EN OCCITAN
Comunicat de pressa
Nissa: que cal celebrar?
Al moment que si celebra oficialament lo 150en anniversari de l'anexion de Nissa a França, lo Partit de la Nacion Occitana desira recordar l'existencia dal Govern libre de Nissa creat al XIIen secolo e lo drech a la sobeirania deNissa, segon los principis dal drech internacional. Pura, en lo 1108 Nissa devenguet una Republica independanta e pilhet lo titol de Municipalitat, dirigia da un cap cargat dal poder executiu e da tres consuls (pi quatre) exerçant l'autoritat administrativa. De numerosas vilas dals
païses d'oc fagueron parier. En lo 1324, la vila siguet
representaa da un Conselh permanent de 40 membres que sapoderet de mai en mai. La dedicion de Nissa a Savoia es una carta dal 28 de septembre dal 1388 entrainant l'estacament de Nissa a Savoia embe la creacion de las "Terras nuovas de Provença de la Maison de Savoia" que, en lo 1526, devengueron la Contea de Nissa. Per lo Païs de Nissa, s'agissia d'una proteccion juridica, militaria e dal desir de preservar los privilegis daquel païs d'oc gracia a la maison Sabaudiana cuontra lexpansionisme dal reialme de França que nen faguet jamai part. La Republica francesa non enregistret lo tractat d'anexion dal 24 demars dal 1860 a las Nacions Unias coma lo preveia imperativament lo tractat de Patz dal 1947. En drech internacional, lo tractat dal 24 de mars dal 1860 signat a Turin es adonc juridicament abrogat. Lo tractat dal 1947 permete d'exigir lo respiech dal drech internacional e donca de faire reconoisser lo drech inalienable a la sobeirania dal Pais de Nissa per las instancias internacionalas. Per lo Partit de la Nacion Occitana, l'exemple dal Pais de Nissa muostra qu'en estre a lencoup dins una situacion d'autonomia en rapuort de Savoia e fuora del'orbita francesa, ses poscut mantenir la prosperitat, la cultura dal païs ancin coma lo nissart e lalpin",variantas de la lenga dOc.

Partit de la Nacion Occitana
Lo 31 de genoier dal 2010
B.P 44
F - 30201 Banhous de Cese-
Felip Bonnet, president
F - 31440 Marinhac- (Occitania)
+33 6 81 37 81 14*
POUR CONTINUER


-------------------------------------------------------------------

RECU ET LU SUR LE NET
A Propos Du Rarttachement De Nice A La France Nice
Nice: que faut-il célébrer?
Au moment où l'on célèbre officiellement le 150ème anniversaire de l'annexion de Nice à la France, le Parti de la
Nation Occitane souhaite rappeler l'existence du Gouvernement libre de Nice créé au XIIème siècle et le droit à lasouveraineté de Nice, selon les principes du droit international. En effet, en 1108 Nice devint une République indépendante et prit le titre de Municipalité, dirigée par un chef chargé du pouvoir exécutif et par trois consuls (puis quatre) exerçant l'autorité administrative. De nombreuses
villes des pays d'Oc firent de même. En 1324, la ville se dota dun Conseil permanent de 40 membres qui prit de plus en plus de pouvoir. La dédition de Nice à la Savoie est une charte du 28 septembre 1388 entraînant lattachement de Nice à la Savoie avec la création des "terres neuves de Provence de la Maison de Savoie" qui, en 1526, devinrent Comté de Nice. Pour le Pays de Nice, il s'agissait d'une protection juridique, militaire et du souhait de préserver les privilèges de ce pays d'Oc grâce à la maison de Savoie contre les appétits du royaume de France dont il ne fera jamais partie. La République française n'a pas enregistré le traité dannexion du 24 mars 1860 aux Nations Unies comme le prévoyait impérativement le traité de Paix de 1947. En droit international, le traité du 24 mars 1860 signé à Turin est donc juridiquement abrogé. Le traité de 1947 permet d'exiger le respect du droit international et donc de faire reconnaître le droit inaliénable à la souveraineté du Pays de Nice par les instances internationales. Pour le Partide la Nation Occitane, lexemple du Pays de Nice montre quen étant à la fois dans une situation dautonomie vis-à-vis de la Savoie et hors de l'orbite française, la prospérité et la culture du pays ont pu se maintenir ainsi que le nissart et l'alpin", variantes de la langue occitane. Parti de la Nation Occitane
Le 31 janvier 2010 B.P 44 F - 30201 Bagnols sur Cèze
Felip Bonnet, président F - 31440 Marignac (Occitanie)
+33 6 81 37 81 14

-------------------------------------------------------------------

POUR CONTINUER
voici un texte de Hilaire recu sur le net
TEXTE DE HILAIRE LU SUR LE NET
Le fait daimer sa nation ça sappelle du nationalisme
Le fait daimer sa patrie (un synonyme de nation) ça sappelle du patriotisme
Le fait daimer sa nation ou sa patrie nest pas une preuve de haine de celles des autres.
Nous sommes occitans parce que nous ne sommes pas catalans, nous ne sommes pas espagnols, nous ne sommes pas français, nous ne sommes pas italiens, nous ne sommes pas basques etc ils sont eux et nous sommes ce que nous sommes.
Ça sappelle le respect de la diversité et de la dignité humaine de chacun. Cest ce qui permet les meilleurs échanges inter-culturels, inter-ethniques et donc inter-nationaux. Et ça sappelle dun mot : Ethnisme.
Dans toutes les luttes de libération nationale qui se déroulèrent ou se déroulent encore, ceux qui luttaient ou qui luttent ne se posent pas la question de savoir sils sont nationalistes ou patriotes. Ils haïssent un système qui nie lexistence de leur pays et de leur peuple. Ils sont nationalistes parce quils veulent libérer leur patrie. Et ils sont patriotes parce quils veulent libérer leur nation. Libérer le peuple de son pays de quelque chose de pesant est un acte dAmour des siens et de soi.


-------------------------------------------------------------------

RECU ET LU D'OCCITANIE
Adiussiatz,
Nous vous convions à nous rencontrer autour de l'animation/information que nous ferons demain mercredi 28 avril sur les allées du Pdt Roosevelt (métro J.Jaures) à partir de 17H00 avec la présence d'artistes toulousains pour demander une amélioration du bilinguisme occitan-français dans le métro et sa généralisation dans toute la communication de TISSEO. Nous n'accepterons plus que les occitan(e)s soient considérés comme des citoyen(e)s de seconde zone
Nous resterons bien sur à votre disposition pour tout renseignement sur nos objectifs.
Le collectif TISSE'OC
http://tisseoc.free.fr/

-------------------------------------------------------------------


OCCITANIE NISSARTE

recu ce poeme sur le net
ma beaucoup plu
ceci est un poeme
je ne suis pas pauvre
mais j'ai peur de finir mendiant.

Noun ti faïre de bila , sé un jou siès affamate
li séra toujou un plat dé pasta aù seché aù mieù taùlié èn mémoria daù tèn qué Bertha filavà
,coura éravan jouvé ,
éravan sensa una lira é vendihès
lu disqué en carriéra Tonduti de l'Escarène.

Je me sens vieux, démobilisé et pourtant
il y a du soleil
les femmes sont belles
leur peau vit dans mes yeux

Siès pas soulété,
finda ieù sieù viehl ma lou couar ès toujou malandrin é coura vehi passà una bella jouinessa la régarji embè la noustalgia d'aquéù beù tèn passat.
pour trouver la vie magnifique
il faut la prendre comme elle vient

As capité ! aloura laissa anà é noun ti plourà su lou tèn passat, pensa tambèn ad approufità doù tèn qué ti resta.
le bonheur c'est deux tartines de pain beurrées
avec un café au lait à la terrasse du café à 7 heures et demi du matin.
Es lou tieù coustà Napoulitan qué réssouarté en aquelli paroulà , siès un filosofou. Ti saludi couoralamen J G

Loccitanie a shangai
http://www.ocmu

Comme loccitanie aux jeux olympiques de turin
Au barbe et a lenez deu pouvoir central parisien
Unsite formidable rien de bancal
Qui lesas choisit pour aller a shangai les chinois ou les francais
Jopte pour les chinois

"VIURE AL PAIS"
-------------------------------------------------------------------

OCCITANIE
Recu sur le net
Ben La capitale d'Occitanie n'est pas Béziers, ni Narbonne, ni Toulouse, ni Albi
mais Marseille.
Pourquoi ?
Parce que comme Barcelone démographiquement elle est la ville la plus forte de loccitanie
L'identité Occitane doit petit à petit surgir et récupérer le pouvoir de décision comme font les Catalans à Barcelone

OCCITANIE - L'OCCITANNIE ES PAS MORTE - 2010-10-05

OCCITANIE NISSARTE

recu ce poeme sur le net
ma beaucoup plu
ceci est un poeme
je ne suis pas pauvre
mais j'ai peur de finir mendiant.

Noun ti faïre de bila , sé un jou siès affamate
li séra toujou un plat dé pasta aù seché aù mieù taùlié èn mémoria daù tèn qué Bertha filavà
,coura éravan jouvé ,
éravan sensa una lira é vendihès
lu disqué en carriéra Tonduti de l'Escarène.

Je me sens vieux, démobilisé et pourtant
il y a du soleil
les femmes sont belles
leur peau vit dans mes yeux

Siès pas soulété,
finda ieù sieù viehl ma lou couar ès toujou malandrin é coura vehi passà una bella jouinessa la régarji embè la noustalgia d'aquéù beù tèn passat.
pour trouver la vie magnifique
il faut la prendre comme elle vient

As capité ! aloura laissa anà é noun ti plourà su lou tèn passat, pensa tambèn ad approufità doù tèn qué ti resta.
le bonheur c'est deux tartines de pain beurrées
avec un café au lait à la terrasse du café à 7 heures et demi du matin.
Es lou tieù coustà Napoulitan qué réssouarté en aquelli paroulà , siès un filosofou. Ti saludi couoralamen J G

Loccitanie a shangai
http://www.ocmu

Comme loccitanie aux jeux olympiques de turin
Au barbe et a lenez deu pouvoir central parisien
Unsite formidable rien de bancal
Qui lesas choisit pour aller a shangai les chinois ou les francais
Jopte pour les chinois

"VIURE AL PAIS"



OCCITANIE
Recu sur le net
Ben La capitale d'Occitanie n'est pas Béziers, ni Narbonne, ni Toulouse, ni Albi
mais Marseille.
Pourquoi ?
Parce que comme Barcelone démographiquement elle est la ville la plus forte de loccitanie
L'identité Occitane doit petit à petit surgir et récupérer le pouvoir de décision comme font les Catalans à Barcelone


LE DEBAT
je suis pour sarkosy
lorqsque il preconise le comptage ethnique
pourquoi
parce que cela donnera peut etre au corse aux basques ques aux bretons loccasion de se rendre compte qu ils exisitent
(allez lire larticle sur mon site sur le sujet )
LES STATISTIQUES ETHNIQUES
Par Jean-Baptiste de Montvalon et Laetitia Van Eeckhout
Article paru dans l'édition du 02.07.06


EN OCCITAN
Comunicat de pressa
Nissa: que cal celebrar?
Al moment que si celebra oficialament lo 150en anniversari de l'anexion de Nissa a França, lo Partit de la Nacion Occitana desira recordar l'existencia dal Govern libre de Nissa creat al XIIen secolo e lo drech a la sobeirania deNissa, segon los principis dal drech internacional. Pura, en lo 1108 Nissa devenguet una Republica independanta e pilhet lo titol de Municipalitat, dirigia da un cap cargat dal poder executiu e da tres consuls (pi quatre) exerçant l'autoritat administrativa. De numerosas vilas dals
païses d'oc fagueron parier. En lo 1324, la vila siguet
representaa da un Conselh permanent de 40 membres que sapoderet de mai en mai. La dedicion de Nissa a Savoia es una carta dal 28 de septembre dal 1388 entrainant l'estacament de Nissa a Savoia embe la creacion de las "Terras nuovas de Provença de la Maison de Savoia" que, en lo 1526, devengueron la Contea de Nissa. Per lo Païs de Nissa, s'agissia d'una proteccion juridica, militaria e dal desir de preservar los privilegis daquel païs d'oc gracia a la maison Sabaudiana cuontra lexpansionisme dal reialme de França que nen faguet jamai part. La Republica francesa non enregistret lo tractat d'anexion dal 24 demars dal 1860 a las Nacions Unias coma lo preveia imperativament lo tractat de Patz dal 1947. En drech internacional, lo tractat dal 24 de mars dal 1860 signat a Turin es adonc juridicament abrogat. Lo tractat dal 1947 permete d'exigir lo respiech dal drech internacional e donca de faire reconoisser lo drech inalienable a la sobeirania dal Pais de Nissa per las instancias internacionalas. Per lo Partit de la Nacion Occitana, l'exemple dal Pais de Nissa muostra qu'en estre a lencoup dins una situacion d'autonomia en rapuort de Savoia e fuora del'orbita francesa, ses poscut mantenir la prosperitat, la cultura dal païs ancin coma lo nissart e lalpin",variantas de la lenga dOc.

Partit de la Nacion Occitana
Lo 31 de genoier dal 2010
B.P 44
F - 30201 Banhous de Cese-
Felip Bonnet, president
F - 31440 Marinhac- (Occitania)
+33 6 81 37 81 14*
POUR CONTINUER
RECU ET LU SUR LE NET
A Propos Du Rarttachement De Nice A La France Nice
Nice: que faut-il célébrer?
Au moment où l'on célèbre officiellement le 150ème anniversaire de l'annexion de Nice à la France, le Parti de la
Nation Occitane souhaite rappeler l'existence du Gouvernement libre de Nice créé au XIIème siècle et le droit à lasouveraineté de Nice, selon les principes du droit international. En effet, en 1108 Nice devint une République indépendante et prit le titre de Municipalité, dirigée par un chef chargé du pouvoir exécutif et par trois consuls (puis quatre) exerçant l'autorité administrative. De nombreuses
villes des pays d'Oc firent de même. En 1324, la ville se dota dun Conseil permanent de 40 membres qui prit de plus en plus de pouvoir. La dédition de Nice à la Savoie est une charte du 28 septembre 1388 entraînant lattachement de Nice à la Savoie avec la création des "terres neuves de Provence de la Maison de Savoie" qui, en 1526, devinrent Comté de Nice. Pour le Pays de Nice, il s'agissait d'une protection juridique, militaire et du souhait de préserver les privilèges de ce pays d'Oc grâce à la maison de Savoie contre les appétits du royaume de France dont il ne fera jamais partie. La République française n'a pas enregistré le traité dannexion du 24 mars 1860 aux Nations Unies comme le prévoyait impérativement le traité de Paix de 1947. En droit international, le traité du 24 mars 1860 signé à Turin est donc juridiquement abrogé. Le traité de 1947 permet d'exiger le respect du droit international et donc de faire reconnaître le droit inaliénable à la souveraineté du Pays de Nice par les instances internationales. Pour le Partide la Nation Occitane, lexemple du Pays de Nice montre quen étant à la fois dans une situation dautonomie vis-à-vis de la Savoie et hors de l'orbite française, la prospérité et la culture du pays ont pu se maintenir ainsi que le nissart et l'alpin", variantes de la langue occitane. Parti de la Nation Occitane
Le 31 janvier 2010 B.P 44 F - 30201 Bagnols sur Cèze
Felip Bonnet, président F - 31440 Marignac (Occitanie)
+33 6 81 37 81 14


POUR CONTINUER
voici un texte de Hilaire recu sur le net
TEXTE DE HILAIRE LU SUR LE NET
Le fait daimer sa nation ça sappelle du nationalisme
Le fait daimer sa patrie (un synonyme de nation) ça sappelle du patriotisme
Le fait daimer sa nation ou sa patrie nest pas une preuve de haine de celles des autres.
Nous sommes occitans parce que nous ne sommes pas catalans, nous ne sommes pas espagnols, nous ne sommes pas français, nous ne sommes pas italiens, nous ne sommes pas basques etc ils sont eux et nous sommes ce que nous sommes.
Ça sappelle le respect de la diversité et de la dignité humaine de chacun. Cest ce qui permet les meilleurs échanges inter-culturels, inter-ethniques et donc inter-nationaux. Et ça sappelle dun mot : Ethnisme.
Dans toutes les luttes de libération nationale qui se déroulèrent ou se déroulent encore, ceux qui luttaient ou qui luttent ne se posent pas la question de savoir sils sont nationalistes ou patriotes. Ils haïssent un système qui nie lexistence de leur pays et de leur peuple. Ils sont nationalistes parce quils veulent libérer leur patrie. Et ils sont patriotes parce quils veulent libérer leur nation. Libérer le peuple de son pays de quelque chose de pesant est un acte dAmour des siens et de soi.

OCCITANIE - L'OCCITANIE ES PAS MORTE - 2010-10-05

OCCITANIE NISSARTE

recu ce poeme sur le net
ma beaucoup plu
ceci est un poeme
je ne suis pas pauvre
mais j'ai peur de finir mendiant.

Noun ti faïre de bila , sé un jou siès affamate
li séra toujou un plat dé pasta aù seché aù mieù
taùlié èn mémoria daù tèn qué Bertha filavà
,coura éravan jouvé ,
éravan sensa una lira é vendihès
lu disqué en carriéra Tonduti de l'Escarène.

Je me sens vieux, démobilisé et pourtant
il y a du soleil
les femmes sont belles
leur peau vit dans mes yeux

Siès pas soulété,
finda ieù sieù viehl ma lou couar ès toujou malandrin é coura
vehi passà una bella jouinessa la régarji embè la noustalgia d'aquéù beù tèn passat.
pour trouver la vie magnifique
il faut la prendre comme elle vient

As capité ! aloura laissa anà é noun ti plourà
su lou tèn passat, pensa tambèn ad approufità doù tèn qué ti resta.
le bonheur c'est deux tartines de pain beurrées
avec un café au lait à la terrasse du café à 7 heures et demi du matin.
Es lou tieù coustà Napoulitan qué réssouarté en aquelli paroulà ,
siès un filosofou. Ti saludi couoralamen J G

Loccitanie a shangai
http://www.ocmu

Comme loccitanie aux jeux olympiques de turin
Au barbe et a lenez deu pouvoir central parisien
Unsite formidable rien de bancal
Qui lesas choisit pour aller a shangai les chinois ou les francais
Jopte pour les chinois

"VIURE AL PAIS"



OCCITANIE
Recu sur le net
Ben La capitale d'Occitanie n'est pas Béziers, ni Narbonne, ni Toulouse, ni Albi
mais Marseille.
Pourquoi ?
Parce que comme Barcelone démographiquement elle est la ville la plus forte de loccitanie
L'identité Occitane doit petit à petit surgir et récupérer le pouvoir de décision comme font les Catalans à Barcelone


LE DEBAT
je suis pour sarkosy
lorqsque il preconise le comptage ethnique
pourquoi
parce que cela donnera peut etre au corse aux basques ques
aux bretons loccasion de se rendre compte qu ils exisitent
(allez lire larticle sur mon site sur le sujet )

LES STATISTIQUES ETHNIQUES
Par Jean-Baptiste de Montvalon et Laetitia Van Eeckhout
Article paru dans l'édition du 02.07.06

OCCITANIE - OCCITANIE MAI - 2010-05-27

RECU ET LU D'OCCITANIE
Adiussiatz,
Nous vous convions à nous rencontrer autour de l'animation/information que nous ferons demain mercredi 28 avril sur les allées du Pdt Roosevelt (métro J.Jaures) à partir de 17H00 avec la présence d'artistes toulousains pour demander une amélioration du bilinguisme occitan-français dans le métro et sa généralisation dans toute la communication de TISSEO. Nous n'accepterons plus que les occitan(e)s soient considérés comme des citoyen(e)s de seconde zone
Nous resterons bien sur à votre disposition pour tout renseignement sur nos objectifs.
Le collectif TISSE'OC
http://tisseoc.free.fr/

OCCITANIE - carcasonne2009 - 2009-10-28

CARCASSONNE DEPART 6 HEURES DU MATIN
on est 36 dans le bus
les braves sont là
Anfosso lérudit intarissable
Gé, le repartiteur intarissable aussi
et a tous les deux
un humour ping pong très jouissif
il y a aussi
Sylvain Casagrande Claude Troin et Joanne
Amandine et Yves Rousguisto, Cristau Daurore etc.
excusez-moi de ne pas tous vous citer
tous ou presque tous venus
pour défendre la langue Occitane
En route notre guide Cristau
passe le film de Passuello sur Garibaldi
Je ne suis pas daccord sur limportance de Garibaldi pour Nice
je préfère Caterina Ségurane.
6 heures de bus cest long
dans le bus Cristau
nous présente son gouvernement Occitan
tous tres sympathique entre Buster Keaton et Marx brothers
mais impossible pour moi de prendre lentreprise au sérieux
et cest mieux comme cela
Arrivée à Carcassonne
sur la place un stand animé du PNO
Gelli du PNO me dit :
Je ne comprends pas lart contemporain
mais toi jaime bien ce que tu fais parce que je te connais.
Eve toujours très belle solide au poste.
On pense tous à Ressaire et on espère quil va aller mieux.
La marche à 30000 manifestants à travers la ville vers la Cité
je me sens vieux et jai mal aux pieds
les discours sont intéressants
à peu de choses près les mêmes quil y a 4 ans
petit changement
Cette fois ci contrairement à la première fois,
il y avait des drapeaux Occitans en montant à la Cité
et des gens qui applaudissaient aux fenêtres.
Jentends deux jeunes dire :
cest trop bon enfant
si on veut quon parle de nous
il aurait fallu casser des vitrines
jai beau leur dire que cest faux
ils partent non convaincus.
Certains distribuent des tracts
un des tracts dit : pas de fascistes en Occitanie
moi je dis attention à la manipulation
ne pas se laisser piéger dans
Occitanie égale ceci ou cela
loccitanie egale un peuple
qui a envie detre lui meme et parler sa langue
un point cest tout etc.
Après la marche
Repas familial au bistrot de Carcassonne
pour éviter les passages à vide
Je lance un débat
Darwin est-il un impérialiste ?
Parce que prise dans un engrenage darwinien
qui rend la catastrophe prévisible
lespèce huùaine est-elle en train de rentrer dans le mur ?
Au bout de quelques temps deux des participants
quittent la table pour aller fumer une clope dehors
je pense que cest une victoire par abandon
mais après leur clope mon fils et son ami reviennent
et ils reprennent la discussion.
RETOUR A NICE
Je regarde la télé
et jimagine
la tristesse de ceux qui étaient à Carcassonne
plus de 300 venus de Nice,
de Marseille, de partout
et qui rentrent et regardent la télé
régionale dabord, puis nationale
et ne voient rien sur cette manifestation
Les médias préfèrent parler de la course Marseille/Cassis
que de la manif à Carcassonne.
Oui mais
les medias et leur désinformation,
de plus en plus de gens sont persuadés
que cest inévitable
que cest normal quon ne peut rien y faire
Ceci dit lOccitanie avance
Dans le métro de Toulouse, les noms des stations
sont énoncés en français et en occitan


OCCITANIE - MARSEILLE RESPIRE - 2009-05-21

MARSEILLE
En visite à Marseille pour restaurer ma pièce "j'ai rêvé"
j'ai vu les studios de "Plus belle la vie" à Marseille
Je suis furieux avec cette série
c'est une honte
pas foutu de trouver quelqu'un qui a l'accent de Marseille
rien absolument rien dans cette série ne présente Marseille ou l'Occitanie.


OCCITANIE SCHYSOPHRENIE
Je remarque que souvent des Occitanistes qui criaient pour l'Occitanie se trouvent
en butte avec des Occitans assimilés
qui eux ne veulent plus entendre parler d'Occitanie
ou d'un peuple Occitan
Le psy dirait d'eux qu'ils refoulent leur trahison
moi je leur dis :
Vous vous trompez
vous croyez avoir raison
vous croyez
qu'oublier l'Occitanie va vous aider
c'est le contraire.

OCCITANIE
Parlons vrai
Il y a quatre façons d'habiter la Côte Méditerranéeene
en Parisien - en Occitan - en Anglais
en homme du Magreb - et de ce quatuor
celui qui est en train le plus de perdre
son identité est l'Occitan

OCCITANIE AUTRE INFO INTERESSANTE
François Bayrou explique en Occitan
pourquoi il commença sa campagne dans le Sud-Ouest
dans une Calandreta.
Ceci sera diffusé jeudi 12:15h sur Radio Occitània, puis 18:45h.
Merci de faire savoir dans vos colonnes.
JE REPONDS
oui mais pourquoi pendant les élections présidentielles
a-t-il mis l'Occitanie en veilleuse
même pas dans son programme ?
alors je n'y crois plus.

OCCITANIE - POUR UN OCCITAN PHONETIQUE - 2009-05-21

OCCITANIE
Je ne comprends plus
Ce n'est pas possible
20 ans après que la carte officielle
traçant les frontières de la langue d'oc fut tracée
des Occitans continuent
à se crêper le chignon
pour une histoire d'orthographe.
J'ai peut-être tort
et certains croient
ces querelles positives
parce qu'elles démontrent la vitalité des dialectes
mais je ne suis pas de cet avis
Comment voulez-vous qu'on puisse oeuvrer
à la création d'une véritable télévision en oc
compréhensible par tous les Occitans
et capable d'être diffusée sur tout le territoire Occitan
si ces querelles de clochers continuent ?
Décidément je crois que
ces querelles
sur "comment on écrit ceci ou cela"
et "qui a le droit de se dire Occitan et qui ne l'a pas etc"
ne font que retarder
une unité possible des dialectes d'OC en Occitan pour tous
obligatoire à la survie de la langue Occitane
Exemple type :
je veux écrire
"qui perd sa langue perd son pays"
je l'écris
"cu perde la lenga perde son païs"
Tout de suite on me corrige
il faut écrire
"pèrder la lenga qu'ei pèrder lo pais"
et deux heures après
encore une autre orthographe
VOICI DONC MA POSITION
En ajoutant au principe
"qu'il n'y pas de peuple sans sa langue"
l'observation quotidienne d'un monde où
pour qu'un peuple puisse survivre et ne pas disparaître
sur son propre territoitre linguistique
cela nécessite de ce peuple
une prise de conscience et la volonté politique
à unifier et rendre sa langue vivante
JE SUIS POUR
que tous les occitanistes spécialistes de couper les cheveux en quatre
se rencontrent pour faire des concessions et
se mettre d'accord sur un OCCITAN PER TOT
Personnellement je suis pour
un occitan phonétique
le plus proche possible du son merveilleux de sa langue
Voila c'est ce que j'avais à dire
Ben

OCCITANIE - NOUVELLES D'OCCITANIE OCT 2008 - 2008-12-03


PEUPLE OCCITAN
OCCITANIE BONNE NOUVELLE
Après avoir travaillé à leurs projets respectifs Lo Cor de la Plana pour l'un, Dupain et un trio pour l'autre, Manu Théron et Sam Karpienia ont reformé GACHA EMPEGA.
Désormais en duo, ils ont remonté leur répertoire de chants populaires occitans, pour voix, bendir et tambourin (et quelques nouveautés).

OCCITANIE TOULOUSE AUTRE BONNE NOUVELLE
La Région Midi-Pyrénées valorise la langue et la culture occitanes
La Région poursuit sa politique d'engagement en matière de valorisation de la langue et de la culture occitanes. Lors de la Commission permanente de novembre placée sous la présidence de Martin Malvy, les élus ont voté une subvention totale de 153 000 euros pour des projets divers, tels que la création d'un spectacle, l'organisation d'une rencontre sur la diversité linguistique et des actions de sensibilisation à l'occitan auprès d'écoliers de la région.
La Région a notamment voté une aide de 128 000 euros au Centre de ressources occitanes et méridionales pour la poursuite de ses missions. Pôle fédérateur et structurant, le CROM mène des actions de promotion du patrimoine sonore occitan, des actions éducatives, édite du matériel pédagogique, produit et diffuse du matériel d'information et de formation.
La Région Midi-Pyrénées s'est engagée à valoriser la culture occitane avec, fin 2007, l'adoption du Schéma régional de développement de l'occitan pour la période 2008 - 2013. Sa politique suit deux axes fondamentaux :l'impulsion d'une politique publique partenariale de développement de l'occitan (qui concerne notamment l'enseignement) et la définition de nouvelles orientations portant sur la transmission et la socialisation de la langue, la diffusion de la culture, les médias et la recherche.
Le budget qui lui est consacré en 2008 est de 1,1 million d'euros, soit une augmentation de 10% par rapport à 2007. Ce chiffre a plus que doublé en 10 ans.
Il sera notamment question de la culture occitane et de la diversité linguistique lors d'un atelier qui lui sera dédié jeudi 20 novembre de 14h30 à 18h30, et organisé, dans le cadre des Rencontres régionales de la culture des jeudi 20 et vendredi 21 novembre, à l'initiative du Conseil régional de Midi-Pyrénées
(ps q'uattend estrosi pour faire de meme )

OCCITANIE IL FALLAIT EN PARLER
A l'initiative de la Chambra d'Oc, 7 marcheurs partis de Vinai dans une vallée occitane du Piémont italien le 30 août ont traversé en 70 jours toute l'Occitanie en passant par la Provence, le Languedoc et la Gascogne, parcourant 1300 kilomètres pour arriver le samedi 7 novembre à Vielha, capitale du Val d'Aran, petite enclave de langue occitane de l'Etat espagnol. Tout au long de leur parcours, des marcheurs se sont joints à eux pour soutenir cette initiative baptisée l'Occitanie à pied qui vise à faire reconnaître par l'UNESCO la langue occitane comme patrimoine mondial de l'humanité. Sur leur passage, ils ont été accueillis avec enthousiasme par les populations et les municipalités et ont fait l'objet d'une bonne couverture par la presse régionale

OCCITANIE - Dictionnaire des auteurs de langue d'oc de 1800 nos jours - 2008-12-03


ParJean FOURIÉ
Majoral du Félibrige
Il s'agit d'une édition augmentée, entièrement revue et corrigée, du dictionnaire paru pour la première fois en 1994 et qui était épuisée depuis longtemps. Sont regroupés par lettre alphabétique dans cet ouvrage tous ceux qui, depuis le début du XIXème siècle, ont écrit et publié en langue d'Oc des livres, plaquettes, tirés à part, etc. à l'exception des auteurs n'ayant collaboré qu'à des périodiques (almanach, journaux, revues ...). Ce dictionnaire, dont l'utilité n'a plus à être démontrée, recense près d'un millier de notices donnant des éléments biographiques des auteurs cités ainsi qu'une liste la plus fiable possible de leurs uvres imprimées Innovation importante, en fin d'ouvrage figure un essai de listage des périodiques du domaine occitan, chaque titre étant accompagné de ses références de base (date de parution, numérotation, pagination, noms du responsables et des principaux collaborateurs, études qui lui ont été consacrées etc. ). Les almanachs sont également recensés, mais sous une forme beaucoup plus sommaire. L'ensemble de ces données constitue un outil de travail et de consultation qui permet d'appréhender dans toute sa diversité et sa richesse la plus large part de la production écrite en langue d'Oc depuis deux siècles. Conscient de l'intérêt et de l'importance de ce travail, le Félibrige a tenu à l'éditer et à en assurer la diffusion. Un ouvrage d'environ 360 pages, avec cahiers cousu-collé, au grand format 21 x 29,7 cm. avec forte couverture
Adresser à : FELIBRIGE - Parc Jourdan - 8 bis Av. Jules Ferry - 13100 AIX en Provence

OCCITANIE - recu d'occitanie nov 2008 - 2008-11-11

OCCITANIE
j'ai mauvaise conscience avec l'Occitan
difficile d'immaginer l'Occitan en première langue
Il faudra habituer les enfants à trois langues :
L'Occitan pour la vie de tous les jours,
se balader LEES FETES NOEL ETC gagner du terrain tous les jours pour devenir deuxième langue
Ensuite pour survivre dans la mondialisation
il faudra passer par l'anglais et le français
il ne peut pas y avoir mondialisation de l'Occitan ou des 5000 autres langues

CLAUDE SICRE
La revue Midi-Pyrénées a consacré un entretien à Claude Sicre. Si les idées exposées sur la première page semble sensées, la fin de l'article dérape complètement allant jusqu'à nier l'éradication des "patois" mis en place par l'administration française : "Il faut arrêter avec le mythe de la victimisation de l'occitan. Il n'y a jamais eu de « répression » de la langue d'oc [] Les Français ont majoritairement choisi d'abandonner leurs langues ethniques au profit du français. C'est un choix général, auquel les élites et le peuple ont participé de leur plein gré." (consulter l'ensemble de l'article <http://partitoccitan31.free.fr/200809article-mpp-Sicre.pdf> ).


ARTICLE 2 DE LA CONSTITUTION
Le Partit Occitan, tout comme d'autres militants occitans, ont demandé un droit de réponse à la revue pour recadrer les propos sur l'article 2 de la Constitution, la « nationalisation des langues de France », le fédéralisme de l'Etat, la prétendue «non répression » de l'occitan à l'école. Toutes les expériences de promotion et de développement des langues minoritaires qui fonctionnent en Europe s'appuient sur des autonomies régionales fortes, et un état fédéral et décentralisé (consulter l'ensemble de la réponse <http://partitoccitan31.free.fr/200809-poc-mppatrimoine-sicre.pdf> ).

La polemica pòt tostem pareishèr esterila, mes vesem plan que nos cau despassar los discorses formatats per la pensada exagonala, tà bastir l'esperança occitana ...

Partit Occitan
Le gouvernement français pour l'unité de la langue occitane dans le respect de sa diversité !

VAUZELLE ET MME AUBANEL
aout 2008
Suite à une question de Michel Vauzelle, président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, demandant que le Provençal soit reconnu "à part entière parmi les langues régionales" (question publiée au Journal officiel du 13/5/08 page 3919) ,


voici la réponse de Mme la Ministre de la Culture et de la communication (Journal Officiel du 5/08/2008. Page 6760).
"La reconnaissance des langues régionales prendra forme d'une loi qui concernera l'enseignement, les medias, la culture et les services publics . Un projet de texte sera présenté aux assemblées en 2009.
Pour ce qui concerne le domaine linguistique gallo-roman, les services de l'Etat n'entendent pas remettre en cause la nomenclature traditionnelle, en usage dans l'administration depuis la loi Deixonne de 1951 : l'occitan est une langue avec différentes variétés dialectales, dont le provençal.
Chaque variété est l'expression pleine et entière de la langue qui n'existe qu'à travers ses composantes. Sous appellation englobante de provençal, c'est cette vision unitaire de la langue, "des Alpes aux Pyrénées" que Mistral exprimait dans son "dictionnaire provençal-français embrassant tous les dialectes de la langue d'oc moderne ".
Naturellement, la liberté d'expression s'applique ici comme ailleurs, et les locuteurs peuvent librement nommer leur langue comme ils le souhaitent. "

1 ) Communiqué de Presse País NòstreReunion País Nòstre le 3 Sept 2008 A LAURE-MINERVOIS
Du 30 Août au 7 Novembre, une marche « L'Occitanie à pied » est organisée par la chambra d'Oc, un parcours allant des vallées du Piemont en Italie à la Val d'Aran en Catalogne. Deux mois de marche à travers la Provence, le Languedoc et Midi-Pyrenées pour la reconnaissance de la langue et de la culture Occitane au Patrimoine mondial de l'Humanité (UNESCO). País Nòstre apporte son soutien à cet initiative et appelle toute la population du pays et les élus de toutes sensiblités à faire un accueil des Plus chaleureux aux marcheurs . Pour organiser l'arrivée de la marche dans l' Aude nous organisons une reunion de tous nos amis et sympathisants le mercredi 3 septembre à 18 H 3O au Domaine Vignalet (chez Jean-Baptiste LABADIE ) à Laure-Minervois.

Un contact : 0672094174

ATTENTION ! Les 15 et 16 Novembre, Manu Théron animera à La Ruche un stage de Chant Occitan.
Rendez vous pour une session intensive, reposant sur un répertoire inspiré des danses des pays d'Oc (mazurka, farandole, bourrée)
et d'autres formes chantées du patrimoine occitan (chant à déclamer, comptine...)
Tarifs : 100 + 15 d'adhésion
Pour toutes les informations et réservations, contacter le Mur du Son : 04 91 05 84 28/ emilie@lemurduson.org
Lieu : La Ruche - au théâtre Papyrus 5 Rue de la Cathédrale 13002 Marseille

AUTRE RENDEZ VOUSA NE PAS OUBLIER
Pour que l'article 75-1 de la constitution « Art. 75-1. Li lengas regionali apartenon au patrimòni de França."
21 de julhet dau 2008. ne reste pas une coquille vide, Anem Oc organise le 24 octobre 2009 une manifestation a Carcassonne. Nous étions 20 000 à Béziers, serem fòrça mai a Carcassonne. Pour tes lecteurs le lien sur notre article :
http://ieo06.free.fr/spip.php?article1340

AUTRE RENDEZ VOUS
Journees de larrazet :
La pensée et l'oeuvre de Felix CASTAN
Samedi 8 Novembre

SOLIDARITE
je soutient les trois militants indépendantistes bretons : Gael, Kristian et Paskal qui seront rejugés à compter du 17 novembre prochain par la cour d'assises spéciales de paris. comsoutien@gmail.com
Halte à l'acharnement judiciaire et politique contre Gaël, Paskal et Kristian !

OCCITANIE - ETONNANT N'ESTCE PAS ? - 2008-07-12


«La France est une et indivisible» dixit le lingüiste Henri Meschonic, fòrom de las lengas a
Tolosa, a la prima passada. E la Belgica ? Indivisibla ?
Puèi quand se pensa un estatut especial per la Polinèsia, la Kanaky, Corsega, l'Alsàcia-Lorrena, la
Iscla d'Oltra-Mar, e de bon grat politic, perqué pas per Bretanha, Occitània, Euskadi, Catalonha,
Alsàcia, Savòia, etc. Alara quand la Belgica se prepara a la fusion ... ambe lo gigant centralizador
del Sud. Se las conseuqéncia son mesurada de tot caire, vòli ben de l'introduccion de la Wallonia a
l'Estat francés, mas ne caldrà donar las consequéncias pels autres, non ?
Per fin, caldrà pas s'estonar de veire arribar aiçò, per Internet, la setmana que l'argument contra
las lengas de França dins la ConstituTion es ... «ont anem anar se votam aiçò», argument de la
páur qu'èra jà estat emplegat abans 1962 per frenar los dreits dels ciutadans en Argèria.
Pensi que tot es possible e Le Monde ne seriá l'instrument que ne seriá pas brica estonant.
Quand se parla que los Internautas manipúlan l'informacion, que cal dire dels jornalistas ambe lo
net ? Le Monde.fr manipula en Belgica.

Article du "Le Monde.fr" : C'est un document de 30 pages, totalement inédit depuis le déclenchement de la crise institutionnelle belge. Intitulé «Loi organique portant statut d'autonomie de la Belgique française», il expose ce que l'Assemblée nationale et le Sénat français pourraient adopter, après une déclaration de conformité du Conseil constitutionnel, et avant une promulgation par le président de la République. A savoir l'incorporation de la Belgique francophone, dotée préalablement d'un statut de collectivité territoriale autonome, dans la République. Le texte a été rédigé par des juristes belges, aidés de spécialistes français dont l'identité n'est pas révélée. Il émane d'un groupe de réflexion dénommé Énergies réformatrices, piloté par Daniel Ducarme, un homme politique célèbre en Belgique francophone. Ancien ministre et ancien coprésident du Parti réformateur libéral, il est aujourd'hui député fédéral et délégué de son parti pour les Belges de l'étranger. M. Ducarme endosse, «avec beaucoup de gravité», souligne-t-il au Monde, la
responsabilité d'un projet qui, dit-il, offre une perspective à sa communauté. «Lassée par la crise, l'opinion publique avance vite : 29 % des Wallons se sont récemment déclarés» ouverts «à la perspective d'une association avec la France», dit-il. M. Ducarme ne cache toutefois pas que celle-ci reste, même à ses yeux, «une hypothèse éloignée». Aussi a-t-il fait plancher ses collaborateurs sur un autre texte énumérant - en 3 feuillets celui-là - un statut d'une Belgique autonome, séparée de la Flandre dans l'hypothèse où la crise institutionnelle que connaît le royaume depuis treize mois se solderait finalement par une rupture.
« LARGE AUTONOMIE » «L'important est surtout de rendre les gens conscients de ce qui pourrait se passer, de les amener à s'interroger sur leur identité et de ne pas se présenter un genou à terre. Que ce soit face à la Flandre ou face à la France», souligne le responsable libéral. Qui rejette, au passage, l'étiquette de «rattachiste». «Le rattachement prôné par certains n'inclut pas l'idée d'une autonomie pour nos régions dans la République.» Inspiré des statuts de la Polynésie, le projet du député énumère en détail le partage des compétences entre la France et une « Belgique française », qui serait composée de la Wallonie, de Bruxelles, de la région germanophone et des communes limitrophes de la capitale belge, situées en territoire flamand mais majoritairement francophones. Leur population serait consultée par référendum. Soumise aux lois générales de la République, la «Belgique française» jouirait d'une large autonomie, notamment
dans le domaine de l'enseignement, de la recherche, de la culture et de l'audiovisuel. Son identité culturelle spécifique inclurait le maintien des langues flamande à Bruxelles et allemande en Wallonie, au côté du français. La «collectivité autonome» élirait un président et un vice-président mais garderait un roi, réduit à des missions purement protocolaires. Le système monarchique garde, il est vrai les faveurs d'une majorité de francophones belges... Jean-Pierre Stroobants (Bruxelles, correspondant)

OCCITANIE - MON AVIS (BOULEGA TI ) - 2008-07-12

De : <Lacrido@aol.com>
Date : Thu, 10 Jul 2008 11:32:35 EDT
À : <Lacrido@aol.com>
Objet : Le collectif Prouvènço a soutenu l'amendement de compromis sur les langues régio
Le collectif Prouvènço a soutenu l'amendement de compromis sur les langues régionales, proposé par Marc Le Fur. Cet amendement a été voté cette nuit par le parlement.
Lire la suite...http://blogs.aol.fr/lacrido/prouvenco

JE NE SAIS PAS QUOI EN PENSER
MIEUX QUE RIEN ?
OU PAS ASSEZ ?
POUR ENDORMIR ?

La Clau <newsletter@la-clau.net>
Show SHARP Les infos de la semaine en Catalogne Nord et Sud événement

OCCITANIE - A TITRE D'IFORMATION VOICI - 2008-03-16


CRITERES D'ADHESION AU P.N.O(PARTI DE LA NATION OCCITANE )
Les 8 critères donnés ci-dessous constituent la base minimum pour une
adhésion active et authentique au Parti.
Ils ont été approuvés par le Comité National
des 26 et 27 avril 2003 à Bagnols sur Cèze.

CRITERE 1 : Le P.N.O se réfère à la théorie ethniste et humaniste
selon laquelle toutes les nations du monde sont constituées
sur des bases linguistiques :
C'est la langue qui détermine l'existence et les limites de la nation.

CRITERE 2 : Toute nation ainsi définie a droit à l'indépendance politique,
indépendance qui s'incarne dans un Etat politique souverain.
Cela implique notre opposition à tout impérialisme.

CRITERE 3 : Le nationalisme du P.N.O se définit comme la lutte pour
l'indépendance et l'intégrité territoriale de toutes les nations du monde,
sans aucune exclusive ni restriction. Par exemple, à côté de la grande
nation Arabe qui va de l'Iraq au Maroc, le P.N.O
reconnaît et défend la nation Israélienne dans son droit à vivre
sur les territoires historiquement Hébreux. Ceci étant,
il appartient à tous les peuples et à eux seuls de définir leurs relations de voisinage.

CRITERE 4 : En ce qui concerne notre nation occitane qui est notre champ
d'action privilégié, elle se définit depuis Mistral comme allant
«Des Alpes aux Pyrénées» sur un espace composé du Limousin,
de l'Auvergne, du Dauphiné, de la Provence, du Languedoc,
de la Guyenne, de la Gascogne,
du Val d'Aran et des Vallées occitanes d'Italie.
Elle ne comprend pas la Catalogne qui constitue une nation différente.

CRITERE 5 : La connaissance de l'occitan dans une de ses variétés
dialectales, si elle est souhaitable, n'est pas obligatoire pour adhérer au
P.N.O De même, il n'est pas nécessaire d'être occitan d'origine pour
s'intégrer à notre pays, l'Occitanie, et devenir membre de notre parti.

CRITERE 6 : À l'intérieur des Nations, le P.N.O se déclare favorable à une
organisation fédérale qui permette aux collectivités régionales de
s'exprimer dans un cadre légal. A l'extérieur,
il demande que la nation occitane soit membre
à part entière de la fédération européenne en construction.

CRITERE 7 : L'appartenance au P.N.O n'empêche pas l'appartenance à un
autre mouvement occitan ou à un syndicat national. En revanche, elle est
incompatible avec l'adhésion à un parti hexagonal.

CRITERE 8 : Le P.N.O entend arriver à ses objectifs par les seules voies
démocratiques

OCCITANIE - oc oc oc - 2008-03-07

A PROPOS D'OCCITANIE


BAQUIE DE LEO DE NICE M'ECRIT
L'IEO-06 est entrain de réaliser une carte des cours adultes d'occitan. Bien sûr elle n'est pas encore achevée, 150 points y figurent déjà . En une semaine elle a reçu la visite de plus de 2000 personnes, c'est pour nous un encouragement.
pour la trouver aller sur google et faites une recherche pour (cours d'occitan)

JOAN-LOIS M'ECRIT
aux membres et ami-e-s de Gardarem la Tèrra
Il est tellement rare que la télévision publique nous
offre un film sur un grand artiste occitan et occitaniste
que je te fais suivre sans tarder l'annonce qui vient de nous parvenir sur la prochainediffusion de "et pourtant elle tourne"... autour de
Claude Marti... plan coralament,
Joan-Loís

RUGBY OCCITAN CATALaN BASQUE
J'avais raison. Presque tous les championnats de France de Rugby se déroulent dans les villes Occitanes. Je n'ai plus jamais entendu parler de Tours, de Lorient, de Brest. Je ne suis pas contre mais je note les faits.

OCCITANIE - OUI MAIS QUE FAIRE - 2008-01-13


LU SUR E NET :
À la rentrée 2007, les élèves du premier degré n'auront plus à choisir entre le créole et l'anglais comme langue vivante. Les nouveaux programmes ont tranché : la langue vivante sera étrangère et plus régionale. Loin de s'émouvoir de cette éviction du créole, le Rectorat, en plein cocktail de fin d'année, soutient, comme à son habitude, que l'option n'était de toute façon pas demandée

IMPERIALISME CULTURELLE EN FRANCE
3,1 millions de Français, qui ont pourtant été scolarisés, ne savent pas lire. Selon un rapport inédit publié hier, l'illettrisme dépend de la langue parlée dans l'enfance. Et le risque est plus grand s'il s'agit d'une langue régionale qu'une langue étrangère.
REACTIONS MULTIPLES DONT CELUI DE MAURIS
(vous pouvez les lire en allant sur

LU SUR LE NET : LES PEUPLES
La France est un pays vieillissant,
Occitania est un pays qui nait,
Breizh va renaitre,
Catalunya et Euskalduna sont des pays renaissants.
L'avenir de la France s'appèle la Gaule.
Je souhaite bien du plaisir au Ministere de l'Identité Nationale

LU SUR LE NET : POUR ALLIMENTER LE DEBAT
« La domination de la pensée unique »
Veuillez trouver, ci-dessous, un extrait du discours de Nicolas Sarkozy, le 9 mars à Caen.
"Il me semblait important de le porter à votre connaissance car c'est une réponse indirecte à notre lettre aux candidats. Je m'engage, bien entendu à vous faire un communiqué similaire si un autre candidat à la présidence de la République fait également des déclarations relatives à son projet politique pour la langue française et la francophonie. (Marceau Déchamps vice-président Défense de la langue française
http://www.langue-francaise.org )
LE TEXTE ETANT TROP LONG JE L'AI DONC RENTRER SUR MON SITE A LA RUBRIQUE DEBAT SUR L'OCCITANIE

BEN A PROPOS DU GOUVERNEMENT PROVISOIRE OCCITAN
L'idée d'un Gouvernement OC provisoire que je trouvais au départ négative Parce que irréaliste représentant trop peu de monde m'a semblée soudain positive.
Cela dans la mesure où ce Gouvernement provisoire pourrait comme d'autres gouvernements provisoires à chaque fois que le pouvoir officiel prend des mesures donne sa position, il serait positif qu'on annonce
"communiqué du Gouvernement provisoire Occitan : voici notre position par rapport à
Ce serait une façon d'exister en donnant notre point de vue
Ces communiqués devraient être courts et trilingues : français, occitan et anglais
CELA DEMONTRERAI et souslignerai QUE NOUS AVONS UNE POSITION UNE ANALYSE
UN gouvernement proviusoire qui prendrai prend acte
et qui apres deliberations donne son point de vue
quue

RECU SUR LE NET
cher Ben De tout ceur avec vous!
Tout ce que vous demandez est inscrit en les pensées de beaucoup de gens
.Il fut crée FR3 télévision régionale qui n'a rien de régional mis à part les quelques informations que l'on nous donne et 'en Français'.
Je vous souhaite du courage,mais je crois que si l'on ne fait pas d'action d'éclat comme l'on fait les bretons,les corses et bien d'autres,on ne sera pas entendu.Ils faut en arriver au conflit pour que l'état en prenne acte.
Très cordialement!

RECU ET LU SUR LE NET
OUI MAIS COMMENT ENSEIGNER NOS LANGUES
chaque communaute prend en charge sa propre langue l'etat qui doit a chaque un de ces peuples une compensatuon pour spoliation et destruction de leur culture prend en charge le finencemaent deux heures obligatoire a lecole

RECU ET LU SUR LE NET
Carou Ben,
Siès couma vourii estre, foualé ,génialé ,révouluciounari ,pouéta ,un poù falabraqué ma uniqué é bèn de maï nissarte qué lu nissarte.Tu siès naïssuté a Napoli doun fan li cansoun li plu belli doù mounde è n'en pouadès estre fier ,couma ièù d'estre nissarte /piemontès è li gent d'aù babazouk ti devoun tout plèn per la tieù ethnicita , siès una gloria per Nissa è ti remercii . ti counouïssi despi la carriera Tonduti de l'Escaréna è sieù ben countente qué en la mieù vida aï counouïssute un gran artista, un qué la li manda pas dire .
Sincéramèn J G ( giourginaïré ) naïssute 9 carriera Verdi èn 1930.
Noun oublida de mi manda la lettra !


LU SUR LE NET : CULTURE EN BRETAGNE:PARJACME DELMAS
<jacme@occitania.org>
Bretagne : L'enseignement bilingue breton-français au collège est-il menacé ? L'Union des enseignants de breton (UGB) le pense. Cette association estime que le ministre de l'Education nationale Xavier Darcos "prépare l'enterrement de l'enseignement bilingue breton-français au collège". En effet, un projet d'arrêté ministériel soumis au Conseil supérieur de l'Education mardi 3 juillet 2007, redéfinit les programmes de langues régionales pour le primaire. Jusqu'à présent, l'enseignement des langues régionales à l'école primaire reposait sur un arrêté de 2003, qui ne définissait pas précisément le niveau de compétences à atteindre à la fin du CM2. Le nouvel arrêté est plus précis.
LE TEXTE ETANT TROP LONG JE L'AI RENTRE SUR MON SITE A"LA RUBRIQUE DEBAT SUR L'OCCITANIE
"

LU SUR LE NET
TRAITE EUROPEEN : CE QUE VEUT L'ALLEMAGNE
j'ai recu ce texte contre le traite europeen mais biensure si ce qu il dit est vrai :moi je suis pour car enfin une bonne nouvelle alors sarkosy aiderait sans le vouoir les basques les bretons les corses les occitansles catalans les alsaciens a sortir la tete hors de l'eau ?
VOICI LE DEBUT DU TEXTE
Le futur traité européen, destiné à remplacer la constitution européenne rejetée en 2005, est en cours de rédaction. Il sera soumis pour ratification aux parlementaires français (députés et sénateurs) très prochainement, avant la fin 2007 en tout cas. Parmi tous les aspects inquiétants de ce traité, figure la référence aux «minorités nationales», voulue notamment par l'Allemagne. Le texte ci-dessous a été envoyé en juillet à chaque parlementaire pour alerter sur les dangers du texte qui sera soumis. Nous désirons qu'un débat citoyen ait lieu sur cette question.
LE TEXTE ETANT TROP LONG JE L'AI RENTRE SUR MON SITE A"LA RUBRIQUE DEBAT SUR L'OCCITANIE


LU SUR LE NET "OCCITANIE"
et si loccitanie prenait exemple sur la catalogne et reclamait le meme statut a la france que la catalogne a par rapport a l'espagne son dynamisme economique et culturel doublerait

LU SUR LE NET : LA CORSE FAVORISEE ?
La langue régionale bien intégrée dans les programmes scolaires
Des classes bilingues corse-français, un enseignement possible dès la maternelle et trois heures de corse par semaine : dans le primaire en Corse, l'enseignement de la langue régionale est pleinement intégrée dans les programmes. Les modalités de son enseignement doivent être présentes dans le projet d'école.
COMMENTAIRE DE BEN )
(les occitans peuvent se dire c'es tla preuuve quela force paye

A CE PROPOS SOYEZ GENTILS
Que tous ceux qui sont intéressés m'envoient à moi ou à Louis Pastorelli les coordonnées de groupes de chanteurs de rue, de rap ou traditionnels qui chantent en Occitan et cela des vallées italiennes jusqu'à l'Atlantique.



LANGUES ET PHILO AU BAC
L'épreuve de Philo du baccalauréat est passée, cependant nous vous suggérons de réfléchir sur un texte qui aurait pu faire l'objet d'un sujet de cette épreuve :
« Le premier instrument du génie d'un peuple, c'est sa langue.....Le droit à l'usage de sa langue , la capacité à communiquer et donc à comprendre et se faire comprendre, la préservation d'un héritage souvent vieux de plusieurs siècles ou millénaires doivent être au coeur de la mission des Nations Unies »
Cette déclaration n'a pas été prononcée par un « malheureux défenseur de la langue bretonne » , langue en grand danger d'extinction comme le souligne l'UNESCO, mais par l'Ambassadeur de France auprès des Nations Unies Jean-Marc de la Sablière lors de la proclamation par l'assemblée générale des Nations Unies : 2008, année internationale des langues.
Comme vous, respectueux des Droits Humains, nous vous proposons de plancher sur ce sujet. En vous remerciant par avance de votre contribution, nous vous prions de croire, Mesdames, Messieurs, en nos salutations bretonnes

RECU ET LU SUR LE NET STEPHANE SIMIAND M'ECRIT
Juste un mot à propos du slam. Celui dont tu parles est sûrement très bien mais d'après les Rita Mitsouko ce ne serait qu'un sursaut du rap agonisant. Je n'irais pas comme certains opposer le rap au rock, car les deux sont des cultures ethniques vivantes, mais il est vrai que le parisianisme a peut-être un peu trop médiatisé le rap au détriment du rock. Même chez les Occitans, je préfère finalement les groupes qui sont plus rock (lou dalfin) que ce rap trop facile.
D'après les Rita toujours, le slam c'est faire croire à des gens qui
récitent un texte comme de mauvais élèves de CM2, qu'ils font de la
poésie... ( Stéphane Simiand)

LA GENERALITAT CREARA UNA OFICINA PER FOMENTAR L'OCCITA
La Generalitat ha aprovat un programa per a la creació de l'oficina Occitan en Catalonha, organisme que garantirà el desplegament adequat de la condició de llengua oficial que l'Estatut atorga a l'occità
EFE <mailto:info@avui.com>
Generalitat de Catalunya <javascript:void(null);>
Ult. Act. 31.07.2007 - 18:21 hs
LE TEXTE ETANT TROP LONG JE L'AI RENTRE SUR MON SITE A"LA RUBRIQUE DEBAT SUR L'OCCITANIE

OCCITANIE - L'OCCITANIE SURVIE - 2007-10-21

OCCITANIE
Je reçois des mails
du gouvernement Occitan provisoire.
Ils ont l'air de se prendre
très au sérieux
Pourquoi pas ?
à mon avis
ce gouvernement provisoire peut être positif s'il décide
dans un premier temps
d'analyser la politique intérieure et extérieure de la France
et de transformer ces analyses en communiqués clairs
contenant la position de leur gouvernement.

INVITATION POINT-PRESSE :
Le Gouvernement Provisoire Occitan, organe exécutif de la 1ère République Fédérale et Démocratique des Pays d'Oc tiendra son 1er conseil à Barcelone, et invite les journalistes de la presse écrite et parlée, à un POINT-PRESSE, qui aura lieu le 06/11/2007 à 12 h au centre international des conventions 10 Rambla de Barcelona.Catalunya
A l'issue de ce point presse, après une courte déclaration du Président Michel Aguiléra, le 1er Ministre Laurenç Revest présentera avec le concours de l'équipe ministérielle, les grands axes de la politique du GPO: "Pour un développement harmonieux des territoires et des Peuples sans état au sein de la Communauté Européenne".
pour le GPO : Michel Aguiléra / Laurenç Revest
tel : 06 81 36 81 71 / 06 83 11 73 82

OCCITANIE - 12 /12/2006 occitanie - 2006-12-17

OCCITANIE
Occitans vous n'avez que deux choix
Ou disparaître ou vous reunir avec les basques corses occitans flamands bretons et imposer a tous les coandidats une veritable programme de decentralisation

OCCITANIE
je suis pour le communautarisme c'est a dire pour UNE france federale avec une bretagne corse occitanie une alsace autonome je crois quele resultat sera positif pour l'ensemble dela population française

OCCITANIE
simple question a SEGOLENE : si le projet du jury des citoyens est accepte un jury de citoyens occitan aura (ou aura pas) le droit de proposer l'autonomie de l'occitanie ?

OCCITANIE
Dans un meme journal FRANçAIS on peux lire « hommage et felicitations a l'armenie peuple qui preserve son identite et sa culture «
Et un peu plus loin en parlant des basques occitans corses etc « ces peuples archaiique qui reclamernt leur particularisme -------,,,,,,,,

OCCITANIE
ce retour aux c aux communates aux identites est positive
ET MEMÊ SI LE DEBAT EST POSÉ PAR LES BERBERES OU WOLOFS IL SERVIRA LES OCCITANS

OCCITANIE - NOTES TROUVES - 2006-10-11

BEN OCCITAN
A Périgueux, au festival un grand mur sur lequel je dois écrire J'hésite entre parler de moi, parler d'art ou parler de l'Occitanie. J'opte pour l'Occitanie
et j'écris :
En ce temps là Ben vint à Périgueux et dit : où sont passés les poètes Occitans ? Cu perde la lenga perde son païs Attention une culture peut en tuer une autre
Occitanie ne meurt pas, réveille-toi, envoie tes enfants à la Calendreta.

LA FRANCE AURAIT SIGNE UN ENGAGEMENT ENVERS L'UNESCO DE QUOI S'AGIT IL ?
Le Parlement vient d'autoriser l'adoption de deux conventions de l'Unesco relatives au patrimoine culturel immatériel (1) et à la diversité culturelle (2). Les deux lois comportent un article unique stipulant qu'elles seront exécutées comme «lois de l'Etat». Elles ne s'accompagnent d'aucune réserve. En conséquence, les dispositions contenues dans ces textes s'imposeront dans le droit français. Les conventions de l'Unesco, datant de 2003 et 2005, sont des «instruments multilatéraux normatifs de nature contraignante » VRAI OU FAUX ?

OCCITANNIE ET FEDERALISME
occitanie federalistedans une europe federale
OUI ..mais encore fautil quel'on precise qu'estce que en entend par federalsme en france

LU SUR LE NET
BASTA !!!
Messieurs de TF1, taisez-vous
ou bien faites votre métier correctement

OCCITANIE MON AVIS
cela prendra 20 ans de plus mais l'occitanie renaitra
pourquoi parce que le courant general dans le monde va dans ce sens

OCCITANIE - TROUVE SUR LE NET - 2006-06-18

Bonjour,
Suite à votre utile article publié ce dimanche, je me permets de m'étonner que l'on laisse un Président gaspiller ainsi l'argent public pour une télévision CFII, qui, avec TV5Monde, existe déjà... Et il semble même avoir eu des présidents proches de son
pouvoir.Le 22 octobre dernier, plus de 10000 manifestants demandèrent une télévision en occitan dans le service public [soutenus par de nombreux députés de l'UMP, de l'UDF, du PCF, et du PSF], l'argent mis dans CFII aurait bien été utile ailleurs que sur l'information vue de Paris. Si ces manifestants avaient été en Angleterre, la BBC aurait déjà un canal en occitan, pour les 3 ou 4 millions de locuteurs occitans.
J'aimerais que les beaux discours sur la diversité linguistique soient appliqués, en France, sur ce sujet aussi ; ces discours n'ont-ils pas été aussi donnés à l'étranger par
Jacques Chirac ?

OCCITANIE - FILMS OCCITANS - 2006-06-18

BEAUCOUP DE FILMS D'AUTEURS
et toujours pas de film racontant la realite du peuple occitan basque corse

OCCITANIE - A LIRE PAR CEUX QUI DOUTENT - 2006-06-03

EN 1975 FONTAN ECRIT CE TEXTE
LISEZ LE IL RESUME SA PENSÉE SUR LE MONDE ET AUSSI L'AVENIR DDE L'OCCITANIE

Par François FONTAN P.N.O (1975)

Précision préliminaire. Les réponses sont établies en fonction de l'ethnisme, qui est l'étude scientifique du problème des nations dans le monde.

QUELQUES DEFINITIONS

NATION OU ETHNIE : communauté humaine fondamentale, définie et délimitée principalement
par le critère de la langue autochtone.

IMPERIALISME : type de relations inter-ethnique, caractérisé par la domination politique,
l'exploitation économique, l'assimilation linguistique-culturelle, l'invasion démographique,
et au maximum la destruction physique d'une nation par une autre.

COSMOPOLITISME: théorie mystificatrice faisant abstraction du fait national, irréversible, et
positif, qu'est la division de l'humanité en nations, et servant habituellement, sous des
formes diverses, de masque et de prétexte aux différents impérialismes.

INDEPENDANCE NATIONALE : état d'une nation ne subissant aucun des aspects de l'impérialisme.

NATIONALISME : politique ayant pour objectifs principaux l'indépendance, l'unité et la
prospérité de sa propre nation.

INTERNATIONALISME : type de relation inter-ethniques, basé sur l'indépendance et l'unité de
chaque nation, et sur la collaboration étroite entre toutes les nations en fonction de leurs
intérêts communs. L'internationalisme est la seule alternative concrète à l'impérialisme, et
le prolongement logique du nationalisme.

REGION : subdivision géographique, économique, et souvent dialectale et historique, d'une
ethnie.



Votre lutte s'insère-t-elle dans le cadre des structures
politiques des Etats actuellement existantes - ou bien dépasse-t-elle ce cadre pour envisager
un système de répartition du pouvoir radicalement différent?

a) Envisagez-vous la création de nouveaux Etats indépendants et souverains, pourquoi?

b) Accepteriez-vous une solution de type fédéral à l'intérieur de l'état dont vous faites
actuellement partie ? Pourquoi?

c) Pensez-vous à un système dans lequel s'organiseraient les pouvoirs locaux, régionaux,
sous-continentaux, continentaux, pourquoi?


a) La formation de chaque ethnie en Etat indépendant et souverainest une nécessité fondamentale. Parce qu'il s'agit là
- d'une condition nécessaire (mais non suffisante) pour que soient éliminés les divers
aspects de l'impérialisme subi par cette ethnie

- d'une condition nécessaire (mais non suffisante) pour que cette ethnie s'organise et se
développe en fonction de ses nécessités propres, d'une manière adéquate dans tous les
domaines de sa vie

- d'une évolution universelle et croissante -(9 Etats nationaux en Europe vers 1800, une
trentaine maintenant ; 55 Etats membres de l'ONU en 1945, 135 actuellement). Selon les
critères ethnistes, l'existence d'environ 180 à 200 états nationaux est nécessaire et
inéluctable.


b) Nous luttons pour une transformation en fédération des états dont nous faisons actuellement partie, en tant qu'étape vers l'indépendance. Parce que cette
étape:

- constituerait dans différents domaines une atténuation du colonialisme que nous subissons,

- apparaît comme psychologiquement et politiquement inévitable.


c) Il est indispensable de distinguer entre le fédéralisme interne et le fédéralisme externe.

La décentralisation, l'autonomie, l'autogestion au niveau des communes et des régions nous
paraît absolument nécessaire,, tout particulièrement pour l'Occitanie. Il en est tout
autrement en ce qui concerne la fédération entre nations. Les tendances impérialistes existent à l'intérieur de toutes les nations, et tout indique qu'il continuera d'en être ainsi
pour une longue période historique. Dans de telles conditions, l'inclusion de plusieurs ethnies
dans un même état recouvre les réalités concrètes suivantes

- Il serait naïf ou de mauvaise foi de croire que les tendances impérialistes disparaissent par
le fait de la formation d'une fédération, ou qu'elles sont dans l'impossibilité de se réaliser dans leurs différents aspects (politiques, économiques, culturels, démographiques) grâce à
des garanties juridiques et institutionnelles qui par leur nature même sont toujours
formelles et superficielles. L'expérience de tous les états fédéraux multinationaux dans le
monde, et quel que soit par ailleurs leur système social, nous montre au contraire que l'état
fédéral est toujours un moyen de réalisation efficace de l'impérialisme d'une des ethnies sur
les autres, et dans certains cas le meilleur des moyens possibles.

- Une fédération multinationale est un compromis plus ou moins provisoire entre un
impérialisme et une ou plusieurs nations plus ou moins colonisées. Si ces dernières étaient
préalablement totalement colonisées, il s'agit d'une étape progressive ; si elles étaient
réellement indépendantes, il s'agit d'une régression.

- Le seul mérite de la Fédération multinationale est de supprimer les guerres entre états.
Demeure cependant la possibilité d'une lutte populaire armée, avec lé soutien possible d'un
état extérieur à la fédération.


Nous soulignons en conséquence les points suivants

- Une association entre nations ne pourrait éventuellement être conclue sur des bases valables
que si chacune des nations participantes étaient au préalable totalement décolonisée dans tous
les domaines, était en particulier désaliénée ; il faudrait que cette association soit négociée
par des états souverains, pleinement représentatifs de chaque nation et de ses intérêts, et que
chaque participant puisse s'en retirer à son gré. Il est banal mais non inutile de rappeler que
tout contrat pour être valable suppose des contractants libres et conscients, et d'autre part que tout contrat peut être
annulé lorsqu'il se révèle qu'il va à l'encontre de l'objectif recherché par les contractants. Il
est évident qu'une confédération nous paraît répondre à ces conditions beaucoup mieux qu'une
fédération. Sur la base des conditions ci-dessus, une confédération mondiale serait
souhaitable, mais est bien loin d'être réalisable, et elle pourrait se transformer
ultérieurement en fédération. Toujours sur les mêmes bases (association entre ethnies
préalablement libérées, on pourrait envisager des confédérations " sous-continentales ", qui
pour avoir quelque consistance humaine, culturelle, et économique, seraient les suivantes :

- Europe du Nord ouest et Amérique du Nord
- Europe du Sud et Amérique latine
- Europe de
l'Ouest et Asie du Nord
- Afrique blanche et Asie occidentale
- Asie de l'Est - Inde, Indonésie,
Océanie
- Afrique noire
- Nations amérindiennes


Dans tous les cas, la notion de " continent " ne correspond à aucune réalité humaine. En
particulier la conception européiste " ne serait rien si elle n'était pas la tentative de mieux
implanter et organiser l'impérialisme américain et la tentation de sauver un système économique basé sur la toute-puissance des monopoles anglosaxons. L'Europe que l'on dit construire actuellement n'est
qu'une énorme accumulation de " colonialismes internes ", mais soulignons de plus qu'elle serait,
selon les vues diverses de ses partisans, soit le renforcement massif du bloc atlantiste, soit
un nouveau bloc. Par là-même, cette Europe supprime le seul avantage net d'une fédération,
celui de supprimer les guerres entre états, puisque les seules guerres catastrophiques pour
l'humanité à l'heure actuelle
sont les guerres entre blocs. L'objectif central de toute politique humaniste et progressiste
doit être l'éclatement des blocs, et en aucun cas le renforcement d'un des blocs ou la formation de nouveaux.


Les entités qui ne se définissent pas par des critères
ethniques, historiques, culturels sont-elles prises en
considération dans votre conception du phénomène politique ?

L'ethnisme s'insère lui-même dans une conception globale que l'on peut appeler " humanisme
scientifique ". Cet humanisme, synthèse de l'ethnisme, de la sociologie marxiste révisée et
complétée, et de la psycho-physiologie et de l'orgonomie de Wilhelm Reich, peut très
schématiquement se résumer ainsi

- Trois besoins fondamentaux:

- - de communication et de connaissance (basé essentiellement sur le langage)
- -
économiques (production et consommation)
- - amoureux (au sens global, et incluant la
reproduction)
- Trois différenciations fondamentales:
- - en ethnies (critère linguistique)
-
- en classes sociales (non universelle dans le temps et dans l'espace)
- - en sexe et en "
classes d'âge " (2 sexes, 6 classes d'âge) - Trois contradictions fondamentales:
- - avec deux
solutions relationnelles pour chacune


- entre nations
- impérialisme
- internationalisme

- entre classes pour l'époque actuelle
- capitalisme
- socialisme, étape vers la société sans classe (communisme- anarchie)

- entre sexes et entre classes d'âge incluant l'organisation de la reproduction, les méthodes d'éducation, les méthodes d'éducation, etc
- patriarcat autoritaire
-
matrisme libertaire

Quelques précisions sont au minimum indispensables : La totalité (ou la quasi-totalité ?) des
problèmes politiques concrets sont la résultante directe ou indirecte de ces trois conditions
fondamentales. Chaque différenciation est liée à l'origine à un des besoins, mais chaque
groupe est la plupart du temps secondairement différencié dans les autres domaines. A plus
forte raison, les contradictions
entre groupes différenciés sont-elles plus fréquemment des contradictions globales, où
l'opposition n'existe pas seulement, ni même pas principalement, dans la catégorie de
besoins et d'activités correspondant à l'origine du groupe. Par exemple, les oppositions entre
nations sont principalement économiques, car la
différenciation linguistique n'est pas en elle-même conflictuelle, antagonique.

Les trois contradictions sont aussi fondamentales l'une que l'autre et ne peuvent être déduites l'une de l'autre et sont en interaction. Chaque ethnie est une
société humaine « globale », ce que ne sont pas et ne peuvent pas être chacun des autres groupes
(classes, sexes, classes d'âge) chaque ethnie est soumise à des conflits externes avec les autres ethnies, et à des conflits internes entre classes, sexes et classes
d'âge qui la composent. Ainsi tout impérialisme est celui d'une nation bien précise, même si
d'autres nations y participent, et s'il est davantage le fait d'une certaine classe de cette nation. De
même une révolution ouvrière comme action commune plus ou moins cohérente est toujours le fait d'une classe d'une certaine
nation, même s'il existe des influences et des
participations étrangères toujours très limitées. Il est enfin indispensable de souligner que

- la différenciation entre sexes et entre classes d'âge est inhérente à l'espèce humaine, mais
l'antagonisme entre sexes et entre classes d'âge est parfaitement supprimable

- la différenciation entre classes est purement temporelle, et il est possible et souhaitable de
la supprimer

- la différenciation entre nations-ethnies est à la fois naturelle et historique (à notre
connaissance) ; il est très difficile et il est nuisible de la supprimer. Mais l'antagonisme entre nations est purement historique et
parfaitement supprimable.


Votre perspective se limite-t-elle a la dimension constitutionnelle ou implique-t-elle un
changement profond des structures sociales, économiques et politiques?

Il est bien évident que le changement constitutionnel, juridique, est pour nous une
conséquence et un moyen du changement profond des structures sociales, économiques et
politiques.
Notre but est la décolonisation totale de l'Occitanie. Il implique donc :

- La propriété occitane de tous les secteurs importants de l'économie, cette propriété pouvant
être celle de citoyens, de collectivités ou de l'état. Ceci implique donc l'expropriation et la
nationalisation du capitalisme étranger et de la fraction du capitalisme occitan déjà intégré à
celui-ci.

- Une planification impérative sera absolument nécessaire pour une série de raisons : sous-développement et déstructuration rapide de l'économie occitane actuelle, très forte
prédominance du secteur qui est ou sera nationalisé (presque toute la grande industrie et les
transports, une bonne partie du commerce, quelques secteurs agricoles). Devant la très
grande faiblesse du capitalisme autochtone, l'essentiel des investissements sera étatique ou
d'origine étrangère.

- Un immense effort d'aménagement du territoire s'imposera. A la situation actuelle
caractérisée par la désertification de la plus grande part du pays, l'entassement dans
quelques zones et l'émigration, la destruction du paysage et de la nature, devra répondre une
redistribution géographique de la population et des activités économiques et culturelles, le
retour'des émigrés, la restauration de l'économie. Dans l'état actuel de nos connaissances,
nous sommes plus que réservés par rapport à l'énergie nucléaire.

- Un monopole étatique ou en tous cas un strict contrôle étatique du commerce extérieur. Celui-ci devra être orienté en fonction des intérêts occitans, sans préférence ou discrimination
idéologique envers tel ou tel état. Les investissements étrangers devront être recherchés
auprès des diverses puissances, et devront nécessairement passer par le contrôle de l'état.

- Toute force politique hostile à l'indépendance occitane, ou ayant des objectifs impérialistes
conserveront toute liberté d'expression, mais seront exclues de la possibilité de parvenir au
pouvoir, donc de la participation aux élections. Sous cette réserve, la démocratie sera
garantie ' et approfondie En particulier, nous estimons absolument indispensable la pluralité
des partis, expression des intérêts des différentes classes du pays, et expression des différentes manières de construire Ie socialisme... ou de refuser celui-ci.

- La langue occitane unifiée sera obligatoire à tous les niveaux de l'enseignement et sera
officielle à égalité avec le français. La prédominance de celui-ci ne pourra certainement être
supprimée qu'au bout d'une longue période. L'enseignement langues étrangères aussi varié que possible sera encouragé. La politique étrangère de
l'Occitanie aura pour objectifs constants la destruction des blocs, le maintien de la paix, la libération de toutes les ethnies, le
développement maximum des relations internationales basées sur les intérêts communs, l'indépendance, l'égalité et l'amitié
de toutes les nations.

Quelle est votre position face au problème de la disparité c développement entre régions ?

La disparité de développement entre régions n'est jamais inévitable à notre époque. Mais nous pensons qu'on doit distinguer entre régions annexées à un état étranger, ou entre régions d'une même ethnie. Dans le premier cas,
une solution satisfaisante a pour condition nécessaire son rattachement à son propre état nation
faute de quoi les éventuels efforts entrepris ne sont que des palliatifs peu efficaces.

Dans le second cas (régions d'une même ethnie indépendante), Ies principaux éléments
permettant d'éviter ou de supprimer cette distorsion nous paraissent les suivants : volonté
politique des foces dirigeantes, planification de l'économie, structure fédérale de l'état.
Cette dernière condition, toujours souhaitable, est souvent nécessaire : c'est en particulier le
cas de l'Occitanie qui devra être une fédération de sept régions : Gascogne, Languedoc, Provence,
Dauphiné, Auvergne, Limousin, Guyenne.

La communauté économique européenne et le problème
régional
a) pensez-vous que la C.E.E. soit un cadre utile à votre
lutte?
b) que pensez-vous de sa politique régionale?
c) faudrait-il à votre avis une structure radicalement différente?

a) L'inclusion de I'Occitanie dans la C.EE. a pour conséquence une forte accélération de la ruine et de la colonisation de l'économie occitane

b) Nous ne connaissons, pour l'Occitanie, aucun autre aspect de cette politique régionale que celui que nous venons d'indiquer

C) La suppression de la C.E.E., ou en tout cas le retrait de l'Occitanie de cet organisme, solution pour laquelle nous combattons. Nous ne croyons pas que la C.E.E., expression des nations qui nous colonisent et des monopoles américains, veuille rien faire pour changer cette situation, si ce n'est, le cas échéant, de moderniser les formes du colonialisme. Si, par impossible, elle le voulait, nous ne voyons pas comment elle pourrait le faire en nous maintenant dans le cadre d'une économie à la fois concurrentielle et multinationale. Nous lui laissons toute responsabilité pour découvrir ces quelques " faibles palliatifs " qui serviraient de prétexte à nos maîtres, à nos traîtres, et à nos naïfs, pour ranimer un " européanisme »
auquel en Occitanie presque plus personne ne croit.

La stratégie
a) quelles sont actuellement vos méthodes d'action?
b) comment envisagez-vous la collaboration avec d'autres
groupes, y compris des groupes ayant d'autres perspectives que la lutte régionale?

a) Notre stratégie vise essentiellement à la constitution d'un front national occitan, rassemblant les classes et fractions de classes ayant intérêt à la décolonisation : ouvriers et employés, paysans, autres petits propriétaires, professions libérales fraction nationale du capitalisme.
Nos méthodes d'action sont et resteront démocratiques et légales, aussi longtemps que nous sommes insérés dans un état démocratique ; ceci n'exclue évidemment pas les grèves, le refus de l'impôt, certaines actions de masse, le refus de participer à des guerres impérialistes, etc. .. L'essentiel est de développer la prise de conscience occitane qui en est encore à ses débuts, et de conquérir des fragments de pouvoir en gagnant les élections à tous les niveaux. Des résultats encore très locaux montrent que c'est possible.

b) Nos objectifs que l'on peut qualifier " d'extrémistes " vont de pair avec une souplesse tactique qui dans le contexte actuel conditionne notre progression et notre efficacité.

Dans l'état français, nous avons apporté un soutien critique à De Gaulle, puis à l'Union de la Gauche, et cela pour les mêmes raisons : anti-impérialisme, amorce vers le socialisme, création de conditions rendant notre tâche plus crédible et plus facile.

Tout récemment, nous avons créé deux organisations plus larges que le P.N.O. : le Mouvement Populaire Occitan, et les Comités « Volem Viure Al Pals » - « Autonomie et Socialisme " dont les programmes très semblables sont pour l'essentiel le « programme transitoire » du P.N.O. Le premier de ces groupements ne se prononce pas pour le soutien de l'union de la gauche, le second a déjà commencé de collaborer efficacement avec le Parti Socialiste (depuis les récentes « Assises du Socialisme »).

Dans l'Etat italien, le Movimento Autonomista Occitanico qui constitue une adaptation à des conditions particulières, a pour principal objectif la constitution d'une région occitane à statut spécial et a déjà remporté des victoires à des élections municipales. Tactiquement, il s'agit de battre les partis anti-régionalistes (M.S.I. et Libéra) et surtout la démocratie chrétienne qui, à tous les niveaux, est le principal organisateur de la mort rapide de nos vallées. Des contacts existent avec les partis républicain, socialiste et communiste.
Nous avons soutenu totalement la candidature de Guy Héraud à la présidence de la République en 1974 en raison de ses positions beaucoup plus ethnistes qu'européistes.
Nous sommes entièrement disposés à collaborer avec des
mouvements mondialistes, dans la mesure où ceux-ci se fixent comme objectifs

- la libération nationale de toutes les ethnies,
- la collaboration étroite de toutes ces nations,
- des actions concrètes pour réaliser ces objectifs.

Juillet 1975 François FONTAN Secrétaire Général du Parti Nationaliste Occitan

OCCITANIE - ALORS L'OCCITANIE TU DORS? - 2006-04-03


OCCITANIE,
Qui suis-je pour m'intéresser a toi
Je ne sais pas je cherche
Je doute
Cela dit qui me différencie des anarchistes
C'est que je crois en l'existence des peuples.
Les anarchistes font trop souvent disparaître
Les peuples dans un universalisme
Ne s'apercevant pas que cet universalisme
Se transforme souvent en centralisme uniformise
Moi je m'intéresse aux langues aux cultures
À toutes aux 6000 peuples, qui peuplent cette terre
Et a leur droit de survivre avec leurs culture et langue

Alors
OCCITANIE
Quand on me pose la question de
Pourquoi l'Occitanie dite Italienne a tellement
De vigueur et de présence
(au point qu'ils ont réussi à faire accepter
l'Occitan langue olympique) à Turin ?
La réponse pourrait être :
Le pouvoir Italien, contrairement
au pouvoir francophone n'a pas tout fait
pour étouffer
toute possibilité d'un réveil
d'une culture et langue Occitane

alors
OCCITANIE
Aux USA et en Angleterre
Le cinéma ethnique revendicatif
(Défense d'une communauté)
n'est pas facile à produire, mais il existe
Par contre en France
Il y a jamais eu un film sur la lutte
Des peuples Corse,
Basque, Breton pour leur indépendance
Il n'y a jamais eu un film
Sur un peuple Occitan fier d'être Occitan
Il n'y a jamais eu un film
sur les Bretons qui se suicident
Il n'y a jamais eu un film
Sur le combat des Basques
Pour enseigner le Basque dans leurs écoles.

Alors
OCCITANIE Entendu hier dire
qu'il y a 15 ans de cela
la différence entre l'Ukraine et la Russie
était aussi faible
Que celle que l'on observe aujourd'hui
Entre l'Occitanie et la France du Nord
Le réveil est donc toujours possible.

Alors
OCCITANIE
S'il y a un jour confrontation
Entre Anglais et Français
les Anglais, pour imposer l'anglais langue mondiale
de communication entre peuples
diront alors aux Occitans
« Vive l'Occitan et l'Anglais et vive le Breton et l'Anglais »
Puis ils ajouteront : nous Anglais
au moins on ne cherche pas à détruire vos langues.

Alors
OCCITANIE
La lutte des minorités visibles
aidera à la prise de conscience
des Occitans, Bretons etc.
car comme dans une chambre noire de développement
On ne pourra pas développer
les uns sans réveiller les autres
Et la réussite des revendications
Arabes Noires etc. qui veulent
que leur différence soit reconnue
des minorités autochtones.

Alors
OCCITANIE
I a pas de biodiversitat sense diversitat umana,
I a pas de culturas diversas sense diversitat de las lengas.
Perqué produire de la biodiversitat se los òmes son pus
capables de la far lora ? Un païsan d'Occitàn en 2004
L'Occitan es un element universal d'aqueste balance
planetari.
(Alora escoti Ràdio País : www.radio-pais.com cada
maitin.)

Alors
OCCITANIE
Entendu hier cette explication assez originale :
La raison pour laquelle les Occitans
Ne se sont pas plus révolté contre l'impérialisme français
C'est qu'ils furent piégés dès le départ avec une pensée
de globalisation ccivilisatrice
On leur a fait croire qu'ils allaient jouer
dans la cour des grands et faire partie des civilisateurs
colonisateurs du monde. En fait
Ils se sont fait rouler dans la farine
Par l'esprit universaliste colonial des lumières Français.

Alors
OCCITANIE
De par sa nature l'Occitan est un humaniste
Ouvert sur la diversité et le pluriculturalisme
Il annonce facilement :
Je suis pour toutes les cultures.
Et en cela il a raison
Mais aujourd'hui certains Occitans pensent :
Ok je suis pour toutes les cultures
Mais dans mon propre quartier
j'ai perdu
le droit à parler ma propre langue.
De chanter mes propres chants
De manger mes propres plats
Si j'étais maître de ma langue
Et de mon destin culturel,
Ne pas accepter l'autre serait condamnable
mais n'étant pas maître de ma culture,
et essayant de sortir ma tête hors de l'eau
Comment voulez-vous que je me mette à défendre
le droit à la langue et à la culture des autres communautés et pas le mien ?
Surtout sur mon propre territoire linguistique
(Messieurs du Pouvoir
Il y a là indiscutablement un problème
difficile à ignorer auquel il va falloir trouver une réponse)

Alors
OCCITANIE
Si on se demande pourquoi France Culture
occultent les minorités culturelles du pays
Dans tous leurs débats
Au point où il semble qu'il leur est presque
Interdit de mentionner les mots Bretons Occitans Basque
Droit à l'auto-détermination etc.
C'est simplement parce qu' ils » sont une « tour »
Dans la partie d'échec
du jeu de la loi du plus fort
que joue le pouvoir francophone
Dans ce monde de rapports de force.

Alors
OCCITANIE (lu sur le net)
Gap, samedi 4 mars 2006
Monsieur le Délégué Général à la Langue Française et aux Langues de France,
Je viens féliciter vos services pour l'excellente initiative qui vient d'être prise de tenir compte, enfin, de la modification du nom de votre organisme dans le sigle DGLFLF pour ce qui concerne l'adresse électronique qui était longtemps restée <dglf@culture.gouv.fr> alors qu'on peut désormais vous écrire à : <dglflf@culture.gouv.fr>.
En effet la prise en compte des deux dernières lettres "LF" (et aux Langues de France) par le Ministère de la Culture pour transformer la "DGLF" en "DGLFLF" a été une initiative importante que nous avons félicitée en son temps et il convenait de réactualiser l'ensemble de vos documents (et notamment l'adresse électronique) avec le nouveau sigle "DGLFLF", ce qui est désormais fait. En revanche, j'ai constaté que la modification n'avait pas été faite sur la page en-tête de votre site internet qui indique toujours : 6, rue des Pyramides 75001 PARIS
Courriel : dglf@culture.gouv.fr <mailto:dglf@culture.gouv.fr>
Il conviendrait de réactualiser l'adresse internet afin que vos correspondants ne reçoivent pas, comme moi, lorsqu'ils veulent vous écrire, un message de Mail Delivery Service indiquant que le message n'a pas pu arriver à son destinataire car l'adresse électronique n'est plus valide.
Je vous prie d'accepter, Monsieur le Délégué Général à la Langue Française et aux Langues de France, l'expression de mes salutations les plus respectueuses.

A Dieu siatz
Coralament e amistosament. De còr e d'òc. Michèu Prat
"Prètz, Paratge, Larguesa" Memòria trobadorenca, Occitània encuèi

Pour mes nouveaux abonnés de ma liste Occitanie sachez que vous pouvez lire mes anciennes newsletter sur mon site
http://www.ben-vautier.com/
à la rubrique « mes newsletter »
et que vous pouvez aussi vous désabonner en bas de page
Merci et bonne nuit


OCCITANIE - OCCITANIE MEA CULPA (POEME) - 2006-02-09

Alors Ben
Toi qui dis défendre l'Occitanie
Toi qui a voulu qu'on aille chanter
« Se canto » à Carcassonne
On t'entend plus sur le net
Sur le net, tu te grattes le nombril
Tu parles d'art contempourien
As pas vergonha ?
RISPONDA MI

AMIC ES VER
OCCITANIE MEA CULPA Je me suis dégonflé
C'est vrai au théâtre (virtuel)
j'aurai dû me lever et crier
Vive l'Occitanie libre
La Septimanie non existe
Mais j'ai eu trop peur que l'on me remarque
Et qu'ils pensent
Mais qui c'est ce con avec son « Occitanie »
Qui n'existe plus ?

OCCITANIE MEA CULPA Je me suis dégonflé
C'est vrai au repas des Occitans
j'aurai dû me mettre debout pour dire
« Oh les Occitans
Regardez-vous dans le miroir
Revenez sur terre
Où sont vos combattants ?
Ce n'est pas en pleurnichant
Dans vos pétitions
Que l'Occitanie renaîtra «

OCCITANIE MEA CULPA je suis un super dégonflé
C'est vrai de peur de passer pour un raciste
Je n'ai pas osé dire
à ces messieurs les censeurs moralistes de gauche
« Ok je suis pour mais avant de penser à un
quota de chants pluriculturels d'Afrique à la radio
Rendez déjà aux Occitans Basques Bretons Corses leur langue

OCCITANIE MEA CULPA Je me suis dégonflé
C'est vrai quand sur France culture ils se sont mis
À se gargariser autour de
Leur « universalisme des lumières »
Et vitupérer contre les archaïsmes
identitarismes rétrogrades et régionalistes
Je n'ai pas pris le téléphone pour leur expliquer
Que leur universalisme humaniste
N'était que le cache misère
D'un impérialisme rampant

OCCITANIE MEA CULPA Je me suis dégonflé
Et j'ai honte, car
Tout en sachant que l'histoire me donnerait raison
Tout en sachant que j'avais les arguments
Et l'échafaudage théorique pour
et que je n'aurais eu aucune difficulté
à les réduire au silence
Je me suis tu
En me disant : « A quoi cela sert
De te battre comme Don Quichotte de la Manche
contre les moulins à vents de la manipulation ?

OCCITANIE MEA CULPA Je me suis dégonflé
À la performance d'art contemporain
J'avais prévu de venir sur scène
Mettre la musique de « se canta »
Et faire monter lentement un drapeau Occitan
Puis j'ai pensé, ils ne comprendront jamais
Et je leur ai chanté « Billy boy »

OCCITANIE MEA CULPA Je me suis dégonflé
À l'expo sur la liberté dans l'art
J'ai parlé du droit des langues à s'épanouir
J'ai expliqué que mon art, c'était de
peindre des mots sur des toiles
Et puis
Parce que mon marchand m'a dit
Cela se vendra mieux en français et en anglais
je n'en ai peint aucun en Occitan

OCCITANIE MEA CULPA Je me suis dégonflé
C'est vrai
j'ai acheté une caméra
Pour faire un film intitulé
« L'Occitanie existe »
Je devais parcourir l'Occitanie
en demandant à tout le monde « qu'est ce que l'Occitanie ? »
Au lieu de cela ce soir
Je filme une femme à moitié nue
Qui rit aux larmes sur son lit
Dans un hôtel trois étoiles

OCCITANIE MEA CULPA Je me suis dégonflé
À Paris lors de ma rencontre avec
le Ministre de la culture au lieu de lui dire :
« M. le ministre, il faut arrêter ces discours
Sur la diversité culturelle et la discrimination positive
Car tant que la France ne ratifiera la charte
des langues minoritaires comment voulez-vous
qu'Occitans, Basques, Corses, Catalans y croient
pour eux ce n'est que de l'hypocrisie »
Je lui ai dit :
M. le ministre, vous avez un très beau bureau
Et vous êtes un très beau ministre

OCCITANIE MEA CULPA Je me suis dégonflé
Il y a quelques jours de cela à Contes (AM)
au concert du Magu de Casteu
J'aurai dû dire au Responsable
Ok bravo, on est ici dans le fief du PC
Mais ce PC qui invite à écouter chanter du niçois
et de l'occitan est
le même qui a officiellement protesté
contre toute décentralisation culturelle

OCCITANIE MEA CULPA Je me suis dégonflé
j'ai pas écrit à la direction de FR 3 Méditerranée
Pour leur dire :
N'avez-vous pas honte d'avoir déprogrammé l'émission
Viure Al Pais en raison de la retransmission
Des jeux Olympiques de Turin
Il n'y a qu'une émission en Occitan mais
10 retransmissions des jeux.

PAR CONTRE OCCITANIE
ce sera pas un mea culpa
car j'oublie pas ici de vous dire que
si vous etes a NICE
FAUT PAS RATER LE GRAN FESTIVAL
DU POIS CHICHE AVEC ENTRE AUTRE NUX VOMICA ET DOTI
Pour mes nouveaux abonnés sachez que vous
pouvez lire mes anciennes newsletter sur l'occitanie
sur mon site
http://www.ben-vautier.com/
à la rubrique « mes newsletter »

ET QUE VOUS POUVEZ AUSSI VOUS DESABONNER
Een CLIQUANT EN BAS DE PAGE
Merci et bonne nuit

OCCITANIE - occitanie nov 2005 - 2005-11-29


COURRIER A PROPOS DE l'occitanie
Dans le courrier reçu après ma newsletter sur la nécessité
Des Occitans, Basques, Corses, Catalans de présenter aux Elections Présidentielles un candidat, j'ai reçu plusieurs réponses. (voir débat sur l'Occitanie) Une réponse me dit que parce que les Occitans, Basques, Corses etc., ne trouveront jamais les 500 signatures il faut s'allier avec les Verts. Je suis contre. Ca me rappelle l'époque où Lafont a dit que l'Occitanie se réveillerait se on votait pour Mitterrand. A cette époque là, il avait fait semblant de soutenir les langues minoritaires, il n'a jamais tenu ses promesses. Il fallait s'y attendre. En tant que Président d'une France centraliste il n'allait pas se démembrer.
Les Verts c'est idem. Ils donneront plus facilement l'indépendance aux Baleines, aux Chimpanzés qu'imaginer une autonomie pour les Occitans, Basques, Corses. Leur idéologie reste profondément universaliste c'est-à-dire impérialiste pour leur propre pays

Trois autres lettres, un peu par humour ou par provocation, m'incitent à me présenter moi-même.

Je les remercie, mais ça n'est pas ma tasse de thé.
Ceci étant, il faudrait des primaires c'est-à-dire demander aux Corses, Basques, Occitans, Catalans, de présenter chacun un candidat qui serait prêt à défendre l'ensemble des cultures. Tous ces candidats se réuniraient quelque part en France et chacun donnerait son programme par écrit et lu.
Ensuite, au prorata de 4 pour la Corse, 4 pour le pays Basque, 4 pour les Bretons, 4 pour les Alsaciens, 3 pour les Flamands, 6 pour les Occitans nous voterions pour choisir celui qu'on penserait le plus apte à défendre les positions des langues minoritaires aux Présidentielles.
Qu'on ait ou pas nos 500 signatures, le rassemblement d'une telle primaire ne serait que positif. Car ce serait l'occasion de :
1) se réunir
2) confronter notre vision d'une France pluriculturelle
Si ce que je viens de proposer était accepté, personnellement je serais heureux d'aller défendre mon point de vue ou au moins, de soutenir la candidature de quelques individus dont Jacques Raissère qui rejoignent ma position.
Ce n'est pas aussi compliqué que ça. Il suffit de se mettre d'accord pour que les programmes présentés ne doivent pas contenir de la cuisine politicienne mais qu'ils dégagent des idées maîtresses à partir de 3 principes fondamentaux. Tous sans exception doivent croire que là où il y a un peuple, il y a une langue et que chaque peuple chaque langue a le droit de gérer son destin culturel et politique. (dans le respect des autres cultures et peuples)

Nous sommes tous d'accord sur les points minimums : signature de la charte des langues minoritaires, réforme de l'éducation nationale, médias

OCCITANIE - a carcasonne en 2005 - 2005-10-30

ANEM ! PER LA LENGA OCCITANA, ÒC !
2005-10-15
J'AI FAIT SUIVRE CETTE LETTRE

Anem per la lenga occitana lo 22 d'octobre a Carcassona !
samedi 22 octobre : Carcassone

ANEM ! PER LA LENGA OCCITANA, ÒC !
La diversitat de lengas e culturas es fondamentala per la nòstra planeta. En França, las lengas parladas pels ciutadans son pas reconescudas per l'Estat. L'occitan per exemple, es amenaçat de desaparéisser per manca de politica publica de valorizacion e per totas las entrepachas a son usatge normal. Diversas associacions culturalas occitanas organizan una granda manifestacion a Carcassona lo dissabte 22 d'octobre 2005 per reclamar una politica publica positiva en favor de l'occitan en França.
DEMANDAM LO SOSTEN DE TOTES!
Mercés per la vòstra ajuda.
Collectiu « Manifestar per l'occitan » www.manifestarperloccitan.com <http://www.manifestarperloccitan.com>
Comitat de sosten : anem.sostenguem@free.fr

La diversité des langues et cultures est fondamentale pour notre planète. En France, les langues parlées par les citoyens ne sont pas reconnues par l'Etat. L'occitan, par exemple, est gravement menacé par manque de politique publique de valorisation et par de nombreux obstacles à son usage normal. Plusieurs associations culturelles occitanes organisent une grande manifestation à Carcassonne le samedi 22 octobre 2005 pour exiger une politique publique positive en direction de l'occitan en France.
NOUS DEMANDONS LE SOUTIEN DE TOUS!
Merci de votre aide.

-------------------------------
ANARAM AU PATAC, organizacion politica revolucionària de lesquèrra occitana, que denoncia la politica de discriminacion e de netejatge lingüistic e culturau contra loccitan e contra los occitans miada per limperialisme francés e lo son governament.
La nosta lenga quei drin a drin hicada en dehòra de tot ensenhament, public com privat, de la mairau a luniversitat, com per la societat sancèra. La soa mort quei programada per ua politica qui suprimeish las quauquas brigalhas darrigadas per las annadas passadas.
Limperialisme francés que mia ua politica reaccionària, nacionalista e autòcentrada dab la complicitat de tota lesquèrra francesa qui demora muda e qui desconeish completament la question politica pausada per l'occitan.
Tà acaràs, ANARAM AU PATAC que sostien la manifestacion tà la nosta lenga occitana quis debanarà a Carcassona lo 22 doctobre. ANARAM AU PATAC qui serà present e quenvita obrèrs, paisans, intellectuaus, joentut, progressistas e democratas a juntar aquera manifestacion.

ANARAM AU PATAC organisation révolutionnaire de la gauche occitane, dénonce la politique de discrimination et de nettoyage linguistique et culturel contre loccitan et contre les occitans menée par limpérialisme français et son gouvernement.
Notre langue est peu à peu expulsée de tout enseignement, public comme privé, de la maternelle à luniversité, comme à travers la société entière. Sa mort est programmée par une politique qui supprime les quelques miettes arrachées lors des années passées.
Limpérialisme français mène une politique réactionnaire, nationaliste et chauvine avec la complicité de toute la gauche française qui demeure muette et ignore complètement la question politique posée par l'occitan.
Pour faire face et sopposer, ANARAM AU PATAC soutient la manifestation en faveur de notre langue occitane qui se déroulera à Carcassonne le 22 octobre. ANARAM AU PATAC y sera présent et invite ouvriers, paysans, intellectuels, la jeunesse, progressistes et démocrates à rejoindre cette manifestation.

OCCITANIE - POUR UN OCCITAN PHONETIQUE - 2005-01-16

OCCITAN PHONETIQUE LE DEBAT

Ma dernière news letter le poème "l'Occitanie existe" proposant l'adoption de l'occitan phonétique a créé une petite polémique et un débat voici quelques unes des réactions reçues suivies du poème lui-même et de ma propre position sur le sujet.

Réaction 1
Cher Ben,
Moi, ieu, l'amic de la causa occitana, voli te dire solament qu'es pas solet, dins lo combat de la patria nòstra. De mon fact, soi un partisan de Fontan, mas es de mon estil, perque Fontan era un òme de nòstra geste...
Lo Fontan era un òme plan grand, ai vist lo film del Pno, pensi, cresi qu'aquèla istòria es tanben de nòstra passat e d'avenidor...
Alara Fontan es mort mas existìs l'occitanisme, existìs lo PNO, lo Ressaire a pas volgut ma dintrada al PNO, ai comprès de volontat de continuar un sistemi, mas soi pas contre...
Lo PNO es un avenidor, se vol una dubertura dins la nueit qu'es nòstre pòple Alara, persegui de mandar mon adesion al PNO... Mas ai pas de novèla...
Laurenç GUTIERREZ

Réaction 2
adieu e bona annada
e ben ieu te le revirarai pas lo teu poema, que la fonetica es la mòrt de la lenga, qu'aquò tuariá lo pauc d'unitat qu'Occitània sembla de tornar trapar ara e que lo poder jacobin a ja tuat un còp (diviser pour mieux régner!). "Cal pas tombar dins lor panèl" et tu voudrais écrire vin : bi !!? e ben colhon!
voila pour moi le phonétique peut paraître plus facile mais certainement pas plus juste, et c'est une belge (qui s'est soignée) qui te le dit ten-te fier quand même
Sòfia

Réaction 3
Alavetz perqué n'escribes pas francés en fonetica internacionau tanben ? Arrèsta de desparlar e de har a l'endarrèr (...rit ?)
Tota lenga a son ortografia que sufeish de l'apréner
Bona annada a tu

Réaction 4
JF Blanc
Bonjorn Ben,Soi susprés que coma qualqu'un que comunica ambe lo monde occitanista sonque en francés, propausatz una ortografia de mai per l'occitan. Cela dit, la nétiquette impose de répondre dans la langue du messager. C'est surprenant cette intrusion dans le confusionnisme graphique savamment entretenu par ce que l'on ne peut regrouper que sous une dénomination : anti-occitaniste.
Le système Perbosc-Estieu-Alibert-IEO-CLO a plus de qualités que de défauts :lien facilité avec la langue ancienne et les autres langues romanes, respect de la diversité dialectale, double usage : transcription exacte ou nécessaire normalisation pour l'enseignement. Je me rappelle un refus de traduction de Benedetto (revue Auteurs en scène) n Seriez-vous prêt à utiliser les conventions phonétiques anglaises pour écrire le
français (we mah sir ou oui ma soeur) ? Pourquoi alors passer par la pseudophonétique française pour écrire notre langue ?
Ben coralament,
Bona annada plan granada e acompanhada.

Réaction 5
Adieu Ben,
Quora ai vist lo titre dau tieu poèma escrich ensinda mi volii arrancar lu berris e coma de costuma l'ai liejut fins a la fin l'esper m'es revengut....
Je te traduis : "Ce matin lorsque j'ai lu le titre de ton poème écrit de la sorte il y avait de quoi s'arracher les cheveux et lorsque je l'ai terminé l'espoir m'est revenu...
Si tu veux quelqu'un qui écrive en graphie classique normalisée celle de l'ieo comme à Montpellier, je suis prêt à t'aider.
Mes réferences : voir site http://ieo06.free.fr/
Joan-Pèire

VOICI MON POEME ET MERCI AU TRADUCTEUR
(MAIS PAS EN FONETIK)
Soi ben aquí
Aqueste maitin ai lo moral, torni de Montpelhièr
e ai vist Occitània qu'existisses
existisses malgrat çò que diguères Frècha
existisses dins lo son de ta carrièra
existisses dins lo pastís del canton
existisses dins ton vent d'Autan, ton Mistral, ta Tramontana
existisses dins lo biais de ta prangièra toleranta
existisses perque es "simpla coma un bonjorn"
existisses dins los uèlhs e las popas de Magalí
existisses suls penents de Montsegur
existisses dins ton istòria ambe aquel con de Montfòrt
existisses dins los barris de Carcassona
existisses dins la vista del cuòl de Catarina Segurana
existisses dins lo rap de Loís, Tato, Jali de Massilia
mas atencion
existisses tanben dins l'ors que dormís et
e te desvelhan per te tuar o sai ieu te pòdes transformar
en iceberg sus loqual lo Titanic del poder jacobin vendrà s'espotir
existisses enfin dins l'unitat retrobada dins ta lenga unificada
(cu perde la lenga perde son pais) / (qui pèrd la lenga pèrd son país)
PER TOTES TOS PICHONS que escriuràs lèu un jorn
en occitan FONETIC perque mai just mai facile
vaquí
buon Kalena et linguiste o bulo
diga-me l'amic l'Occitània qu'es
aquò ?



A MOI MAINTENANT
DE DONNER MAINTENANT MON AVIS: IL EST SIMPLE
SI ON VEUT QUE L'OCCITANIE EXISTE IL FAUT QUE SA LANGUE NE MEURE PAS - POUR QUE SA LANGUE NE MEURE PAS IL FAUT QU'A TRAVERS TOUTE L'OCCITANIE ON LA PARLE ET QUE L'ON L'ENSEIGNE ET QU'ELLE SOIT PRESENTE DANS LES MEDIAS-
POUR QU'ON LA PARLE ET QU'ON L'ECRIVE A TRAVERS TOUTE L'OCCITANIE IL FAUT QUE LES OCCITANS SE METTENT D'ACCORD SUR UNE INTERCOMPREHENSION D'UNE MÊME LANGUE ET QUE LES ENFANTS APPRENNENT LA MEME ORTHOGRAPHE- IL FAUT PAS ECRIRE "LO" ICI ET "LOU" AILLEURS - L'ACTUELLE SITUATION EST QU'IL Y A MORCELLEMENT DE L'OCCITAN EN NIÇOIS, PROVENÇAL, LANGUEDOCIEN, GASCON ETC ET BIEN QUE LA DIVERSITE SOIT UNE CHOSE POSITIVE POUR UN MONDE OU CHAQUE LANGUE A LA TETE HORS DE L'EAU ICI IL S'AGIT PAS DE DIVERSITE MAIS DE DILUTION VOULUE PAR LE POUVOIR JACOBIN D'UNE LANGUE EN SOUS DIALECTES.
LA SOLUTION POUR SAUVER L'OCCITAN DE CETTE DILUTION CERTAINE EST DANS LA PRISE DE CONSCIENCE POLITIQUE. IL FAUT QUE TOUS LES OCCITANS DECIDENT ENSEMBLE D'UNE POLITIQUE LINGUISTIQUE COMMUNE LA PLUS PRATIQUE, LA PLUS FACILE, LA PLUS ENCLINE A SAUVER LA LANGUE ET A ETRE ENSEIGNEE DANS LES ECOLES ET SUR LES MEDIAS.

Tout ceci n'est pas impossible
Atatürk Pacha a changé non seulement l'écriture, mais aussi l'orthographe et il a phonétisé le Turc. Les Allemands font des réformes, les Anglais ont opté pour une politique empirique la langue Arabe se réunit et s'unit autour d'un Arabe télévisuel. Le Québec a vite abandonné le Joal dialecte pour un français Pourquoi l'Occitanie dirait-elle non à une réforme pouvant lui permettre de survivre ? Reprenons donc la proposition de François Fontan qui me semble logique
De se réunir et de décider d'une politique linguistique commune

VOILA C'ETAIT MON AVIS JE PEUX ME TROMPER
MAIS JE VOUS LE DONNE

OCCITANIE - POUR LE PHONETIQUE - 2004-12-27

Siu ben aki
Ce matin j'ai le moral je reviens de Montpellier
et j'ai vu Occitanie que tu existes
tu existes malgré ce que tu as dit Frèche
dans le son de ta rue dans le pastis du coin
tu existes dans ton vent d'Otan, ton Mistral, ta Tramontane
tu existes dans le bon sens de ta sieste tolérante
tu existes parce que tu es "simple comme un bonjou"
tu existes dans les yeux et les seins de Magali
tu existes sur les flancs du Monségur,
tu existes dans ton histoire avec ce con de Montfort
tu existes dans les remparts de Carcassonne
tu existes dans la vue du cul de Caterina Ségurane
tu existes dans le rap de Louis, Tatou, Jali de Marsilla,
mais attention
tu existes aussi dans l'ours qui dort
et si on te réveille pour te tuer
je le sais moi
tu peux te transformer
en iceberg sur lequel le Titanic du pouvoir jacobin viendra se briser
tu existes enfin dans l'unité retrouvé dans ta langue unifiée
(cu perde la lenga perde son pais)
POUR TOUS TES PITCHOUNS
que tu écriras bientôt un jour
en occitan phonétique parce que plus juste plus facile
voilà
buon Kalena et linguiste o bulo
diga me l'amik l'ouxitani ques ako ?

(à propos je cherche un volontaire pour me traduire ce poème en occitan phonétique unifiée)

OCCITANIE - L'OCCITANIE SE REVEILLE - 2004-05-11

ON DIRAIT QUE L'OCCITANIE COMMENCE A FAIRE PEUR
MA NEWS LETTER EN FAVEUR DE LA LISTE REGIONALISTE OCCITANE CATALANE BASQUE AUX PROCHAINES
ELECTIONS EUROPEENNES. MA ATTIRE UN GRAND COURRIER POUR ET CONTRE EN VOICI UNE PARTIE SI VOUS N'AVEZ PAS LE TEMPS DE LES LIRE ALLEZ SUR LE SITE( ETHNISME .COM) A ACTUALITES OCCITANES

POUR

Freche a Montpellier qui dérape et dit . 'Nous savons tous que l'occitan et le catalan sont des patois dérivés du latin'
Non Freche n'est pas tombe sur la tete il a simplement peur
PAUL

ENSUITE
HENRI GIORDAN QUI JOUAIT LES FIDELES DE MITTERAND QUAND CELUI CI NAS PAS TENU AUCUNE DE SES PROMESSE ENVERS L'OCCITANIE SEMBLE AUJOURD'HUI CHANGER D'AVIS
CAR JE LIS SUR MON EMAIL LE TEXTE SUIVANT

Exigeons que les propos ultra jacobins et réducteurs de Freche contre l' Occitan et le Catalan,Président PS( PS-Verts-PC) de Région L-R soient désavoués par les Verts-surtout par le Vert Onesta(vice-pres.depute du Conseil Européen) qui raccolle actuellement dans les rangs des régionalistes pour barrer la route à une éventuelle liste autonome oc-catalano-basque.Mais surtout que ces propos discriminatoires soient désavoués par l'ensemble des partis et association d'Oc,de Catalunya et d'Euskadi(en particulier les instances fédérales du POc,de la Felco et de l'IEO où certains se sont félicités d'avoir soutenu la liste Frèche!! Non au négationistes et à leurs alliés.Exigeons des excuses,nous demandons aux Peuples d'Oc de Catalunya et d'Euskadi de ne pas voter pour les listes Vert(e)s et PS aux européennes. Le texte fondateur de Res-Publica a été revu en conséquence,eu égard aux événements. Le voici à nouveau dans son intégralité.
>M-P.A pour Res-Publica

Henri Giordan
Ancien Directeur de recherche au CNRS
Vice-président du Groupement pour les Droits de Minorités
61, Traverse des Eaudes,
30250-Villevieille (France)

MAIS IL N'Y A PAS QUE FRECHE QUI AS PEUR IL Y A AUSSI LABOUYSSE QUI PREND POSITION CONTRE LA LISTE DU PNO
(LA PREUVE QUE CETTE LISTE DÉRENGE )

lettre de Georges LABOUYSSE Responsable d'INFOC (revista d'Actualitat Culturala Occitana)

Oui je suis contre une liste sans perspective et qui se coupe de tous ceux qui se décarcassent autrement que par des discours intégristes... Désolé camarade, mais cela fait bien 40 ans que je milite pour les objectifs que tu décris ci-dessous...et j'en ai marre de voir les occitans recommencer tous les 10 ans les mêmes conneries qui font rire les Jacobins de tout poil! Je ne vois pas comment le PNO, en solitaire, (même avec Lacour pour
financer! + quelques individualités basques ou catalanes) pourra "imposer une Europe fédérale et décentralisée, (avec 1 ou 2% des votes exprimés) et par notre présence (où? au Parlement?) participer à une construction européenne où nos langues et nos cultures seront respectées et promues"...Ceux qui prennent la responsabilité d'une telle "cagade" savent-ils au moins qu'il faut entre 8 et 10% pour avoir un seul élu? ...conséquence d'un charcutage des circonscriptions par le PS et l'UMP. Savent-ils ces braves gens qu'il existe au Parlement européen un groupe d'élus "des peuples sans Etat" (ALE Parti des Peuples d'Europe) et qu'il forme avec les Verts d'Europe le 4° groupe de ce parlement? Savent-ils que la France de par sa politique de bi-partisme n'a aucun élu des peuples de France au parlement européen? Savent-ils qu'un accord a été conclu et une liste constituée entre Gérard Onesta (vice-président du parlement et décentralisateur pratiquant), les Verts et les 3 composantes des "peuples Occitan, Catalan et Basque" pour l'élection du 13 juin et pour travailler au niveau européen à l'avancée de nos revendications? Savent-ils que leurs tribulations peuvent faire échouer ce projet...pour le plus grand profit des ultras centralisateurs du PS et de l'UMP? Que fera Lacour pour faire avancer nos revendications après le 13 juin, puisque de toute évidence il sait bien qu'il n'a aucune chance d'être élu avec la forme du scrutin actuel? Alors pourquoi ne pas réunir toutes nos forces militantes occitanes derrière Onesta...comme nous l'avons fait aux régionales avec l' "Alternative en Midi -Pyrénées" où jamais les questions occitanes n'avaient été autant débattues jusque dans des milieux politiques insoupçonnés, et aux cantonales où le candidat du Partit Occitan a réalisé 10% à Toulouse grâce à la lisibilité du
message occitan dans l'alliance? J'attends une réponse positive qui m'encouragerat à continuer le combat
occitan...

Georges LABOUYSSE
Responsable d'INFOC (revista d'Actualitat Culturala Occitana)


MAIS VOICI UN AUTRE TEXTE QUI PROUVE QUE DE VOIR LES BASQUES CATALANS ET OCCITANS S'UNIR FAIT PEUR

OBJECTIFS DU COLLECTIF RES-PUBLICA OCCITANIA ,CATALUNYA & EUSKADI.

FONDER UNE REPUBLIQUE OCCITANE, CATALANE ET BASQUE ,AU SEIN DE LA COMMUNAUTE
EUROPEENNE .

Rétablir les droits linguistiques culturels et économiques de ces trois peuples ,bafoués par l'hégémonie de certains états .Entretenir des relations >d'échanges,de paix et d'amitié avec toutes les autres nations .Exiger l'arbitrage de l'O.N.U.et des sanctions pour violation des droits
internationaux,et entrave à leur stricte application,(en particulier ausujet de la France qui refuse de ratifier la Charte Européenne des languesrégionales) Occitania,Catalunya et Euskadi au fil de l'histoire ont payé le prix du sang pour exister dans la dignité,notamment contre le fascisme en Europe.En conséquence ,toute déclaration -notamment lorsqu'elle est proférée par une
>instances administrative institutionnelle- visant à occulter ces épisodes douloureux ,ou à réduire par des propos discriminatoires et xénophobes l'existence historique de ces peuples et de leurs cultures constitue un délit de négationisme,passible d'etre traduit auprès de la Cour Européenne des droits de l'Homme,ou à défaut par une instance internationale de justice. L'Occitan ,le Catalan et le Basque, sont des langues à part entière et non des patois. Les propos réducteurs ,sur l'occitan et le catalan, tenus en Languedoc-Roussillon(rapportés par la presse,l'Indépendant édition du 8 mai Yann Marec),en séance plénière de Région du 29 avril par Georges Frèche sont des propos insultants à l'égard des Peuples Catalan et Occitan. Ces propos -s'ils s'avéraient exacts- de la part de ce Président de Région qui jouit d'une réputation d'érudit en la matière ,nécessitent pour le moins quelques solides explications à défaut d'excuse et de réparation.
Cette République comportera trois entités linguistiques sur la totalité de
leurs territoires, avec notamment le rattachement du Piemont italien,et du Val d'Aran aux 32 départements français d'Occitanie .Le rattachement de la Généralitat de Catalunya ,à celle du Nord en France.Et,l'unificationtransfrontralière Nord-Sud du Pays-Basque,en un seul pays.Le français sera
appris à l'école et conservera ses prérogatives, au sein de la République ,ainsi que le castillan et l'italien;chaque région ou pays mettra en placeune politique cuturelle et linguistique, visant à rétablir dans ses droits l'usage de l'occitan, du catalan et du basque. Chacun(e) de ces pays (ou régions) fonctionnant,d'une manière autonome et constituant un directoire chargé d'élire un gouvernement qui aura pour mission d'appliquer une politique commune,dans le respect du droit institutionnel des Peuples,et en harmonie avec les directives européennes et internationales.
M-P.A pour Res-Publica 8 mai 2004
Content-Type: application/octet-stream;
name="Document sans titre croce proclamation.WPS"
Content-Disposition: attachment;
filename="Document sans titre croce proclamation.WPS"

POUR EN SAVOIR PLUS ECRIRE A
<henri.giordan@wanadoo.fr>

PUIS IL Y A AUSSI CE TEXTE SERIEUX ET SURPRENANT DE CLARTÉ


L'AGENDA 21 DE LA CULTURE UN TEXTE FONDATEUR.


Les 7 et 8 mai à Barcelone, le Forum mondial des autorités locales devrait adopter " l'agenda 21 de la culture ", un texte hautement symbolique et pas seulement...

" L'idée de rédiger un Agenda 21 de la culture vise à apporter des réponses aux enjeux auxquels l'humanité doit faire face en ce XXIe siècle dans le domaine du développement culturel. " Le Forum mondial des autorités locales, qui se tient à Barcelone les 7 et 8 mai prochains, à la suite de Porto Alegre, devrait adopter un texte fondateur extrêmement important, qui manifestera un engagement des villes et des gouvernements locaux en faveur du développement culturel. Cette initiative part d'un constat partagé : la culture " assume un rôle central dans la mondialisation, mais avec une carence en instruments de débat public. Il est donc urgent de mettre en oeuvre des accords prévoyant des actions en faveur de la diversité culturelle et de l'ouverture des différentes cultures sur les autres, tout en soulignant l'importance de la créativité et de la participation culturelle de chaque être humain. "
" La diversité culturelle est le principal patrimoine de l'Humanité ", précise le texte qui sera soumis à l'approbation des villes signataires. Ce texte, qui s'appuie notamment sur la Déclaration universelle de l'UNESCO sur la diversité culturelle, ne manquera pas d'avoir de fortes implications, y compris au sein d'institutions multilatérales telles que l'OMC.
Mouvement.net livre ici de larges extraits de ce texte soumis les 7 et 8 mai à Barcelone au Forum mondial des autorités locales.
AGENDA 21 DE LA CULTURE
Un engagement des villes et des gouvernements locaux en faveur du développement culturel
Nous, villes et gouvernements locaux du monde, engagés dans la défense des droits de l'Homme, de la diversité culturelle, du développement durable, de la démocratie participative et dans la mise en oeuvre de conditions favorables à la paix (...) adoptons l'Agenda 21 de la culture comme document de référence pour nos politiques publiques culturelles et comme contribution au développement culturel de l'Humanité.

I. PRINCIPES
La diversité culturelle est le principal patrimoine de l'Humanité. (...) La culture revêt différentes formes, qui se sont toujours construites dans une relation dynamique entre sociétés et territoires. La diversité culturelle contribue à une " existence intellectuelle, affective, morale et spirituelle plus satisfaisante pour tous " (Déclaration universelle de l'UNESCO sur la diversité culturelle, article 3) et constitue l'un des éléments essentiels de transformation de la réalité urbaine et sociale.
Il existe de fortes analogies entre les questions culturelles et les questions écologiques. (...) De nombreux évidences montrent que la diversité culturelle est aujourd'hui en danger dans le monde. Selon l'UNESCO, " source d'échanges, d'innovation et de créativité, la diversité culturelle est, pour le genre humain, aussi nécessaire qu'est la biodiversité dans l'ordre du vivant " (Déclaration universelle de l'UNESCO sur la diversité culturelle, article 1).
Les gouvernements locaux reconnaissent que les droits culturels font partie intégrante des droits de l'Homme. Leurs documents de référence principaux sont la Déclaration universelle des droits de l'Homme (1948), le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels (1966) et la Déclaration universelle de l'UNESCO sur la diversité culturelle (2001). (...)
Le développement culturel repose sur la multiplicité des acteurs sociaux. La bonne gouvernance se fonde notamment sur la transparence de l'information et sur la participation citoyenne à l'élaboration des politiques culturelles, dans les processus de prise de décision comme dans l'évaluation des programmes et des projets. (...)
Les villes sont un cadre privilégié pour une construction culturelle en constante évolution. Les sociétés locales constituent des espaces de diversité créative, où la rencontre des différences (origines, points de vue, âges, genres, ethnies et classes sociales) permet l'épanouissement personnel intégral. Le dialogue entre identité et diversité, entre individu et collectivité, est nécessaire à la construction d'une citoyenneté culturelle planétaire, mais aussi à la survie et au développement des cultures. (...)

La vie culturelle recouvre la sauvegarde et la valorisation des traditions des peuples en même temps que la création et l'innovation dans les modes d'expression propres à chacun. Elle s'oppose, de ce fait, à toute volonté d'imposer des modèles culturels rigides.

L'affirmation des cultures ainsi que l'ensemble des politiques mises en oeuvre pour leur reconnaissance et leur viabilité constituent un facteur essentiel du développement durable des villes et des territoires, sur les plans humain, économique, politique et social. Le caractère central des politiques culturelles publiques est une exigence pour les sociétés contemporaines. La qualité du développement local requiert la coordination des politiques culturelles et des autres politiques publiques (sociales, économiques, éducatives, environnementales et urbanistiques).

Les politiques culturelles doivent trouver un point d'équilibre entre les intérêts publics et privés, entre la vocation publique de la culture et son institutionnalisation. Une institutionnalisation démesurée ou une prédominance excessive du marché comme unique décideur de l'attribution des ressources culturelles comporte des risques et constitue un obstacle au développement dynamique des systèmes culturels. L'initiative autonome des citoyens, pris individuellement ou réunis en associations ou en mouvements sociaux, est le fondement de la liberté culturelle. (...)

L'appropriation de l'information et sa transformation en savoir par les citoyens est un acte culturel. Par conséquent, l'accès sans distinction aux moyens technologiques, d'expression et de communication, ainsi que l'élaboration de réseaux horizontaux, renforce et alimente la dynamique des cultures locales et enrichit le patrimoine collectif d'une société fondée sur le savoir.

Les espaces publics sont des biens collectifs qui appartiennent à tous les citoyens. Aucun individu, aucun groupe ne peut être privé de leur libre utilisation, dans la mesure où les règles adoptées dans chaque ville sont respectées.

II. ENGAGEMENTS
Mettre en oeuvre des politiques encourageant la diversité culturelle ce qui implique de garantir la variété de l'offre, de favoriser la présence de toutes les cultures dans les moyens de communication et de diffusion, en particulier des cultures minoritaires ou désavantagées, d'encourager les coproductions ainsi que les échanges en évitant les positions hégémoniques. (...)
Mettre en place des instruments adaptés pour garantir la participation démocratique des citoyens à l'élaboration, à l'exercice et à l'évaluation des politiques culturelles publiques.
Garantir le financement public de la culture au moyen des instruments nécessaires. Ceux-ci peuvent prendre la forme d'un financement direct de programmes et des services publics, mais également venir en soutien à des initiatives indépendantes ou privées sous la forme de subventions et des modèles les plus récents, tels que les microcrédits, les fonds de capital risque, etc. (...)
Encourager la mise en place de modes d'" évaluation de l'impact culturel " permettant d'étudier, sans dérogation possible, les initiatives publiques ou privées entraînant des changements significatifs dans la vie culturelle des villes.
Prendre en compte les paramètres culturels dans les schémas d'aménagement urbain et dans toute planification territoriale et urbaine, en établissant les lois, normes et règlements nécessaires à la protection du patrimoine culturel local et de l'héritage laissé par les générations précédentes.
Promouvoir l'aménagement d'espaces publics dans les villes et encourager leur utilisation en tant que lieux culturels de relation et de cohabitation. Promouvoir le souci de l'esthétique des espaces publics et des équipements collectifs. (...)
Inviter les créateurs et les artistes, en tant que personnes dotées d'une capacité particulière à percevoir et à exprimer la condition humaine, à s'engager auprès des villes et des territoires en identifiant les problèmes et les conflits de notre société, en améliorant le " vivre ensemble " et la qualité de vie, en développant la capacité de création et le sens critique de tous les citoyens, notamment quand il s'agit d'affronter les grands enjeux des villes. (...)

III. RECOMMANDATIONS
AUX GOUVERNEMENTS LOCAUX
Inviter tous les gouvernements locaux à soumettre ce document à l'approbation des assemblées municipales ou territoriales et à organiser un débat plus large avec la société locale.
Mettre la culture au coeur de l'ensemble des politiques locales, en encourageant la rédaction d'agendas 21 de la culture dans chaque ville ou territoire, en étroite coordination avec les processus de participation citoyenne et de planification stratégique.
Effectuer des propositions de concertation sur les mécanismes de gestion culturelle avec les autres niveaux institutionnels en respectant le principe de subsidiarité.
Proposer, avant 2006, un système d'indicateurs culturels qui rende compte de l'état d'avancement de la mise en oeuvre du présent Agenda 21 de la culture, à partir de méthodes d'évaluation communes, de façon à en faciliter le suivi comparatif.

AUX GOUVERNEMENTS DES ETATS ET DES NATIONS
Mettre en place les instruments d'intervention publique en matière culturelle en tenant compte de l'accroissement des besoins des citoyens dans ce domaine, de l'insuffisance des programmes et des ressources qui y sont actuellement consacrés et de l'importance de la décentralisation du territoire dans les répartitions budgétaires. Avancer vers un ratio d'au moins 1 % des budgets nationaux consacré à la culture.
Établir des mécanismes de consultation et de concertation avec les gouvernements locaux, directement ou par le biais de leurs réseaux et de leurs fédérations, pour ce qui est de l'élaboration de nouvelles lois, de nouveaux règlements et de nouveaux modes de financement en matière culturelle. (...)

AUX ORGANISATIONS INTERNATIONALES
(...) Organisations intergouvernementales et supranationales
À l'Organisation Mondiale du Commerce : exclure les biens et services culturels de ses cycles de négociation. Les échanges de biens et de services culturels doivent être régulés par un nouvel instrument juridique international comme la " Convention sur la diversité culturelle ", prévue pour 2005.
Aux organisations continentales (Union Européenne, Mercosur, Union Africaine, Association des Nations du Sud-est Asiatique) : faire figurer la culture comme pilier central de leur construction. Dans le respect des compétences nationales et du principe de subsidiarité, une politique culturelle continentale fondée sur le principe de légitimité de l'intervention publique dans la culture, sur la diversité, la participation, la démocratie et le travail en réseau est nécessaire (...)

PS DE BEN (SUR LE NET VOUS TROUVEREZ DE PLUS EN PLUS DE SITES OCCITANS BASQUES CORSES CATALANS QUI PRENNENT CONSCIENCE QUE LE COMBAT DE LA LANGUE E DE LA CULTURE PASSE PAR LE POLITIQUE ET QUE CE N'EST PAS LES PARTIS NATIONAUX DE GAUCHE COMME DE DROITE QUI
ACCEDERONT AUX REVENDICATIONS LEGITIMES DE LEURS PEUPLES

OCCITANIE - occitanie je te perds - 2003-07-13

OCCITANIE
Forum des langues du monde sur la Place du Palais de Justice à Nice
Jai bien aimé le discours clair et net dInès du Groupe Ousitanio Vivo.

OCCITANIE - OCCITANIE REVEILLE TOI - 2003-01-12

OCCITANIE FRANCE
Je fus invité à assister le 18 octobre en présence de Sarkosy, Raffarin et Patrik Devedjan aux assises des libertés locales à Marseille.
Jy serais bien allé, mais annie avait mal classé linvitation
et ne men a pas parlé. De toutes façons, mon rôle aurait été découter mais de ne rien dire.
En fait, ce que jaurais aimé dire est :
Messieurs, daccord pour votre décentralisation mais soyons sérieux
que se passe-til ?
que réserve ce nième décentralisation ?
à ceux (les autonomistes) qui voulons parler notre langue ?
à ceux qui voulons gérer leur culture et destin ?
On va, une fois de plus, les rouler dans la farine
Et mélanger les cultures territoriales autochtones avec les cultures immigrées en oubliant que parler une langue cest pisser sur un territoire, le sien.
et donc parti comme c'est avec une population occitane frustrée occultée démobilisé il y a plus de chances de voir surgir
en occitanie une region linguistique autonome berebero arabe
que une region culturelle occitane
et tout cela parceque la france jacobine ne peut supporter l'idée d'une occitanie libre

OCCITANIE
Le pouvoir pense : toutes ces petites revues cest très bien,
très gentil, tant qu'ils se branlent entre eux cela ne gène personne.

OCCITANIE
Parfois jai limpression que les Occitanistes nagent
dans un océan et se noient lentement.

OCCITANIE
Je reste une exception un intellectuel qui croit encore en 2003
à la possibilité d'une Occitanie indépendante.

OCCITANIE
Il y a injustice quand toutes ces petites revues se battent
bec et ongles pour faire sortir leur langue et leur différence hors de l'eau
et que les médias les ignorent à cent pour cent.

OCCITANIE
Ce n'est pas à vous de mendier
c'est à vous de lutter.

OCCITANIE
LOccitanie est devenue une question de foi souterraine
si ceux qui y croient encore sentent que
c'est foutu ils se démobiliseront.
moi jy crois encore TENEZ BON
LES SECOURS VIENDRONT DES INOUITS ET DES SIOUX


OCCITANIE
Cest vrai que les Occitans, les Bretons ont tous
compris que sils voulaient survivre il fallait faire survivre leur langue.

OCCITANS
préparez vous à la révolution !

OCCITANIE - OCCITANIE REVEILLE TOI - 2002-11-17


OCCITANIE
Sur le net Reinat Matalot répond point par point à toute ma boite au lettres no 9 en Occitan. D'une part ça me fait plaisir que quelqu'un la lise et se donne le mal d'y répondre en Occitan et d'autre part je ne lis pas bien l'Occitan.
A ce propos j'ai trouvé sur le net un Site où on traduit l'Occitan directement. Ensuite je l'ai perdu. Est-ce que quelqu'un peut me le retrouver ?

OCCITANIE
Reçu sur le net enfin un bon texte sur lOccitanie
LA CONVENTION
Il y en a qui seront contre d'autres pour mais l'essentiel c'est que le débat avance ( je vais le rentrer dans nouvelles d'Occitanie allez-y).

OCCITANIE
Micheu Prat de Gap a envoyé en news letter trois très bons textes sur la politique et la situation Occitanes.
Je le félicite et je note que petit à petit les culturalistes purs en viennent à comprendre quon ne peut pas défendre une culture et une langue si ce nest pas suivi d'une volonté et de décisions politiques.

OCCITANIE - individus qui deffendent une ide - 2002-11-11

INDIVIDUS CASTELLA (PRISONNIER POLITIQUE CORSE )
Jai mauvaise conscience de ne pas avoir signé la pétition pour Castella. Par principe je ne signe plus les pétitions parce quune fois sur deux elles amalgament plusieurs éléments et transforment quelque part la pensée du signataire. On devient ou tout contre ou tout pour là où on est parfois sur certains points pour et sur d'autres contre Ainsi pour le conflit dans les Balkans jétais pour les Serbes mais aussi pour le droit à lindépendance des Albanais du Kosovo. Mais revenons à Castella, je nai pas, comme dirait Vergès, le dossier en mains. Mais si je prends les éléments que je connais tels quels, Castella est un jeune instituteur intellectuel, capable d'argumenter le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes. Il fait partie de ceux qui à un moment de leur vie, ont rencontré la pensée de Fontan et accepté sa vision de droit des peuples à disposer de leur destin politique, culturel et économique. Il a donc cru dans le droit à lindépendance de lOccitanie et de la Corse. Tout cela pour moi nest pas actuellement considéré en France comme une chose répréhensible. La liberté dopinion est toujours en vigueur. On peut vivre en liberté tout en voulant lindépendance des Bretons, des Basques, des Corses, des Occitans. Ce qui nest pas le cas, par exemple, pour la Turquie où on est mis en prison pour délit dopinion si on est pour lindépendance des Kurdes.
Si donc il est en prison parce que comme je lai lu sur le net c'est un intellectuel qui parle et écrit, cela nest pas répréhensible
il faut le libérer. Si autre chose lui est reproché il faut avancer vos preuves.


INDIVIDUS DURAN D'OCCITANIE
Je reçois et je lis toujours avec intérêt la lettre de Rodez de René Duran. Elle se lisent facilement Je ne les lis pas toutes mais on y découvre toujours des informations importantes. Il y a même, dans la dernière lettre, un poème de Castagnou. Il faudrait un jour les réunir et les éditer telles quelles.


OCCITANIE - MOURIR OU VIVRE ? - 2002-07-07

OCCITANIE
L'Occitanie risque de se réveiller mal,
haineuse contre elle-même de s'être laissé voler son identité pour un peu de bourgeoisie.
Il y a deux débats sur l'Occitanie : faut-il qu'elle se politise ou bien qu'elle se laisse mourir?

OCCITANIE - OCCITANIE JUIN 2002 - 2002-06-10

OCCITANIE
Dommage que les Occitans n'arrivent pas à faire ce que les Celtes font cest-à-dire la fête à Lorient. c'est louche que personne n'as éssayer

OCCITANIE
Je ne suis pas du tout contre lenseignement du Berbère à l'école mais la priorité est à l'Occitan, au Breton et au Basque. La France est tout à fait capable de préférer lenseignement du Berbère à celui des langues qui sont sur des territoires linguistiques sur son territoire.

OCCITANIE
L'Occitan dit :
je veux bien que le monde change, je veux bien que le progrès arrive mais je ne veux pas disparaître et il a raison.

OCCITANIE
Le PNO est un laboratoire internationale qui cherche a résoudre tous les conflits ethniques du monde.

OCCITANIE
Beaucoup d'Occitans se sentent comme dans un ghetto
Ignorés à 100 % par le pouvoir central. les medias les partis
On les laisse entre eux : occultés du débat général.
se rendont compte que leurs identité n'est plus pris en compte ; n'existe plus, que l'Arabe du coin, lItalien de la pizzeria ont plus didentité, plus de mémoire que eux , alors deux réactions possibles :
rejoindre l'extrême droite et s"accrocher a 'identité française celle qui a détruite leur langue ou fabriquer son propre parti identitaire.? to be or not to be that is the question ?


OCCITANIE ET INTERNET
Le Site OC TV vaut le coup d'être visité. Bien fait.
Chargement trop lent.
Ils font un bon boulot. Il nous faudrait le même à Nice. Plus de deux cent mille auditeurs dans le mois.

OCCITANIE LU
Je reçois Linha Immagino. Je reçois la lettre de Duran, la lettre de Jean Toche, la lettre de Berguez, Reporters sans frontières, etc.

OCCITANIE NICE
Agréablement surpris de voir que les étudiants, même les profs s'intéressent à l'Occitanie, à la langue et à la culture niçoise. Mieux vaut tard que jamais. Sont présents Nux Vomica et Sauvaigo qui a fait une intervention merveilleuse, tout le monde me l'a dit.
Jean Luc se réveille. Son intransigeance et son refus de toute concession que je croyais stupides semblent être devenus éléments positifs.

OCCITANIE NICE
J'ai fait la couverture pour le disque du Cepon mais mon attitude envers le nissart et la défense de l'Occitanie est ambiguë. Je suis à 100 % politiquement pour mais comme je ne connais pas la langue je ne me sens pas à l'aise avec eux.

OCCITANIE - Occitanie - 2002-03-08

j'étais très content l'autre jour à la télé : lors d'une manif de viticulteurs en train de se battre pour leurs droits, un drapeau occitan. Il y avait dans ces images de 2 ou 3 secondes, un feeling de réveil occitan. Bien sûr l'image a été très rapide et ils ont bien fait attention de ne pas la repasser.
Que dit l'Occitan ? Il dit je veux bien que le monde change, je veux bien des portables, je veux bien le prgrès mais je ne veux pas disparaître. Et sa stratégie est de continuer à jouer aux boules, de continuer à rigoler, à manger son pan bagnat, à faire sa cuisine à l'huile d'olive etc. Ceci étant petit à petit il disparaîtra s'il ne lutte vraiment pas.

D'après annie, il y a concordance entre le combat des femmes et le combat des minorités. Ce sont des combats que le pouvoir dominant, masculin d'un côté et politique de l'autre, culpabilise. A une minorité qui veut s'épanouir on dit : tu refuses le progrès, tu recherches la désunion là le monde cherche l'union, tu es archaïques, tu es nationaliste donc fascistes etc etc. Et on essaie de le culpabiliser. Les femmes elles entendent : tu veux briser le foyer, tu n'es pas une bonne mère etc etc. Elles ont même leur mère, qui ont baissé un jour les bras, qui jugent mal leur combat. En les culpabilisant on leur enlève la force de se battre et on les accule au désespoir.
Aujourd'hui les Occitans se sentent coupables de devenir Occitan et ils se demandent pourquoi c'est normal qu'un Kabyle recherche ses racines et veuille demeurer un Kabyle.
Aux unes comme aux autres on refuse le respect.

Occitanie
je suis en colère avec la radio Nice qui ose dire toutes les cinq minutes : "ici Nice la seule radio niçoise " et qui ne passe jamais une chanson niçoise ou juste la dose homéopatique.





OCCITANIE - fev 2002 - 2002-02-10

OCCITANIE
Bien sur que je suis pour l'appel contre l'injustice linguistique de Laffont
mais je le trouve le texte un peu confus
on dirait un boulot universitaire.

OCCITANIE
Saviez-vous qu'en mathématique pure, chaque fois que
le conseil constitutionnel ou le pouvoir central prend une mesure discriminatoire tel que le refus de l'enseignement des langues minoritaires, dans la mesure où cette décision se situerait au-dessus du point "d" de la théorie mathématique dit des catastrophes. Ce qui est le cas aujourd'hui. Alors la poussée libératrice crée en appelant cela la situation de frustration (f) se voit libérée automatiquement de 7 points et double son coefficient qui passe de 35 à 45 Encourageant non ?

A PROPOS D'ATTAC
Beaucoup d'Occitans, de Basques, de Corses Catalans seraient tentés de soutenir Attac. Ils n'auraient pas tort cela part d'un bon sentiment mais moi je dis : attention il y a danger. Au départ dans le mouvement anti-mondialiste à Seatle on a vu dans les manifestations les Indiens, les Esquimaux tous les petits peuples venus défendre l'existence et la survie de leur culture et réclamer le droit de gérer leur destin.
Ca m'a plu. Je me suis dit : face à une mondialisation sauvage et capitaliste on pourra peut être aller avec eux vers un monde de la diversité et des cultures.
Depuis j'ai déchanté.
Aujourd'hui qui voit-on à Porte Allègre ? Pas Mr Talamoni, mais Chevènement et Hollande.
Je suis abonné à la new letter d'Attac et je
la parcours de temps en temps. Il y a chez eux comme chez Médecins sans frontières et Reporters sans frontières, un désir marqué de ramasser du monde, de créer un mouvement d'opinions. Je veux bien mais pour qui ?
On remarque dans Attac l'esprit de Bourdieu, de Toni Négri, de Chomsky etc. Ce sont des gens magnifiques que j'aime beaucoup qui luttent contre les oppressions du capitalisme, qui luttent contre la désinformation et même, pour certains, pour la libération des peuples opprimés d'Amérique du Sud. Mais je n'ai jamais entendu ATTAC ou ses intellectuels défendre le droit des Corses des Basques des Occitans ou mêmes des Kurdes à gérer leur destin.
Au contraire, en ce qui concerne la réalité des peuples minoritaires du monde et la défense des langues et des cultures, ils restent théoriquement très confus si ce n'est pas ouvertement universalistes.
Je tenais à dire cela aux Occitans, aux Basques et aux Corses pour qu'ils réfléchissent et ne s'imaginent pas que ce courant anti-mondialiste va les soutenir dans leur désir de retrouver le droit d'être eux-mêmes.
Pour le moment, ATTAC reste plus proche de la pensée
d'un universalisme à la Rosa Luxembourg (qui croyait à une révolution mondiale universelle englobant toute l'espèce humaine mais occultait la réalité des cultures et des peuples).
Bref, soyez pour Attac, soyez pour les manifestations anti-mondialisation, mais surtout envoyez-leur une lettre déclarant bien que pour vous, la lutte contre la mondialisation comporte aussi le droit des peuples à gérer leur destin culturel.
Il faut absolument les mettre face à leurs responsabilités
et leur demander d'ouvrir le débat sur la place des peuples et des langues, dans ce monde anti-oppression qu'ils veulent et de nous faire savoir dans quels textes ils ont pris position sur ce sujet.


OCCITANIE - langue et loi - 2002-02-10


Contradictions
je lis qu'au Québec, le premier Ministre déclare "qu'officialiser le bi-linguisme équivaudrait à une assimilation accélérée après le long combat pour faire du français la langue officielle". Avant la Loi qu'il a décrétée le français était une langue de deuxième zone à Montréal, c'était la langue des démunis, des non-instrus.Pourquoi ce qui est vrai au Canada serait-il faux en Bretagne, en Corse, en Pays basque, en ce qui concerne le corse, le basque, l'alsacien ou le catalan. Les discrous pro-français qu'on tient au Québec où la langue officielle était l'anglais pourraient être tenus pour les langues minoritaires en France.

OCCITANIE - MA PREMIERE NEWS LETTER AUX OCCITANS - 2001-12-17

MA PREMIERE NEWS LETTER AUX OCCITANS
BONJOUR
Ceci est ma première "NEW LETTER AUX OCCITANS ", J'ai l'intention de me servir du news-letter aux Occitans pour communiquer chaque fois que j'aurai besoin de clarifier ma position (je l'expédie surtout à tout ceux qui m'ont écrit un jour sur le sujet )
Aujourd'hui ce qui me préoccupe est que j'ai l'impression que
l'Occitanie ne sait plus où elle en est. Elle parle beaucoup il y a de plus en plus de sites, d'associations, C'est bien mais presque toutes nagent politiquement dans la confusion.
On dirait que pour beaucoup d'Occitans l'Occitanie est une pomme de terre chaude dans la bouche dont ils savent pas s'ils vont la goûter ou la rejeter
II nous faut donc faire le point et pour commencer
je dirai que les Occitans ont aujourd'hui peur des mots qui les entourent et les concernent. Ces mots sont culturalisme, communauté, langue, nationalisme, séparatisme, autonomie, indépendance, régionalisme etc
Je propose donc d'essayer de crever l'abcès des mots de voir ce qu'il y a derrière ces mots. Tout d'abord un peu de sémantique. Un mot n'est qu'un son une boite vide tout dépend de ce que l'on met dedans ou que ce que certains veulent mettre dedans qui fait que lorque le mot arrive au cerveau il est accompagné de connotation. Commençons donc par nommer ce qui fait qu'on est occitan le mot LANGUE.
Y a t'il une langue Occitane ? Je dis oui elle existe avec ses dialectes. C'est une langue comme il y a une langue Italienne, une langue Kurde, une langue Méo etc.
Ensuite, parce que je crois que quand on a une LANGUE à soi on a aussi une vision du monde et on est un PEUPLE donc il y a un peuple OCCITAN.
Après, et c'est mon point de vue, tout PEUPLE a le droit à la SURVIE et pour survivre, il doit obligatoirement chercher à gérer son propre destin culturel, économique et politique. S'il ne le fait pas il passe sous la dépendance d'un autre peuple.
C'est ici que l'usage et la compréhension de mots tels que : AUTONOMIE INDEPENDANCE DECENTRALISATION ETC deviennent nécessaires.
Prenons le mot INDEPENDANCE.
Il peut être connoté "mal" "guerre civile" "morts" "violence" "désolation" mais il peut être aussi connoté "liberté" "respiration" "droit d'avoir la tête hors de l'eau" "droit de parler sa langue""dignité" alors à partir de ces mots qui ont un sens simple pour nous selon qu'ils représentent une chose ou une autre L'OCCITAN va avoir peur de s'en servir et même parfois d'y penser.
Par exemple, à propos d'indépendance dans les faits il existe des états qui sont sur le papier INDEPENDANTS mais qui, sur le plan culturel, économique et politique sont à 100% dépendants d'autres puissances (c'est le cas en Afrique)
D'un autre côté il peut y avoir une communauté appartenant à un ensemble mais qui décide elle-même à l'instard de cet ensemble, du sort de sa langue de son économie etc. C'est ici que les Occitans doivent se demander s'ils veulent pour l'avenir, une Occitanie épanouie autonome avec son identité ou une Occitanie disparaissant pour devenir un objet d'étude pour ethnologues parisiens. Ensuite ces mêmes occitans doivent s'ils ont opté pour L'EXISTENCE de l'Occitanie assumer ce qu'exister veut dire. La pire des attitudes serait celle de faire l'autruche, de ne pas vouloir regarder la situation en face car à l'instant même ou vous aurez décidé que L'OCCITANIE EXISTE et doit continuer d'exister il vous faudra assumer la suite. Cette suite est que nous sommes dans un monde de rapports de forces dans lequel le pouvoir en France a une peur bleue d'un réveil de l'Occitanie : il est donc sur le pied de guerre contre l'Occitanie et tout ce qui pourrait faire supposer son existence. Il s'ensuit un contrôle forcené des médias sur ce sujet, une lutte où tous les coups sont permis pour maintenir la léthargie. AInsi les médias évitent comme la peste de parler de "l'Occitanie "
Il semble que le mot "occitan" soit banni du vocabulaire des médias en littérature, en cinéma, en politique etc. Peut-être suis-je parano mais j'ai l'impression que c'est une concertation. Ainsi il m'arrive de penser que pour qu'il y ait réveil occitan ailleurs que dans quelques petits groupes d'intellectuels ou de spécialistes de la culture il faudrait entreprendre un travail village par village, hameau par hameau, avec des débats, des discussions et spectacles répondant à toutes les questions.
Voilà. Pour conclure cette "news letter aux Occitans" je dirai que tout ceci nécessite un débat honnête chacun avançant ses arguments pour et contre sur la table ; pour en savoir plus, allez visiter les deux sites
ben-vautier .com et
ethnisme .com
amistas Ben

OCCITANIE - OCCITANIE BOULEGA TI ! - 2001-12-13


OCCITANIE
Je suis de plus en plus persuadé quil faut unifier la langue. Pour cela il faut changer l'orthographe.
C'est simple : ou bien on change ou bien on meurt.
Si les Allemands et les Anglais entreprennent des réformes de l'orthographe ce nest pas pour leur plaisir mais pour survivre. Les Occitans qui ont encore plus besoin de survivre doivent le faire aussi.

OCCITANIE
Revenons à lOccitanie
difficile analyse,
peur des pouvoirs publics, plus de peur chez Chevènement que chez Jospin.

OCCITANIE
Il y a toujours UN BUREAU qui analyse en haut lieu les mouvements, les tendances, les partis, les dynamiques, les réunions les concepts, tout se qui se passe autour de l'Occitanie.
Dans ce bureau actuellement ils sont assez contents de Sicre et de OC TV parce qu'ils mobilisent et démobilisent en même temps.
Ils ne sont pas très contents de l'ethnisme mais ils s'en foutent complètement parce qu'ils ne sont pas très puissants et sont bien neutralisés.

OCCITANIE A FR3
Le film de Fredo Valla sur Fontan traîne dans toutes les rédactions. je suis content ils le passent pas mais ils l'ont

CULTURE OCCITANIE
Galerie Navarra, expo sur la Plage de Saint Tropez
J'aime pas trop le bateau que j'ai fait.
Ceci étant je n'ai pas eu le temps de faire mieux. J'aurais mieux fait de le peindre tout en noir et de laisser simplement le texte dessus : on est tous dans le même bateau.

OCCITANIE CULTURE OCCITANIE
La Galerie des remparts à Toulon reprend de l'activité avec Michèle Mascherpa. Un travail intéressant mais qui me rappelle l'époque "Beuysienne" de Dusseldorf où n'importe quelle tache ou graffiti devenaient art.

OCCTANIE ET ETHNISME SUR LE NET
le site ethnisme.com a changé,
il y a maintenant un moteur de recherche.
Vous pouvez trouver immédiatement des renseignements concernant des ethnies, des conflits, des régions, des cartes linguistiques. des individus etc il suffit de insérer le mot dans la case "recherche "et cliquer

LETTRE NO 2 AUX OCCITANS
ma premiere lettre aux occitans était un peu longue voici la seconde plus courte

Quand je reviens de Toulouse de Marseille de Beziers ou de Menton chaque fois que je vais pour écrire sur un mur ou faire un tableau en occitan c'est la grande discussion de l'orthographe ; à chaque fois que quelqu'un veut écrire une phrase, un texte en Occitan, son voisin lui dit ce n'est pas la bonne orthographe il faut écrire comme ceci ou comme cela. Résultat on passe des heures à pinailler sur un "lo" ou "lou"
Je suis donc de ceux qui sont persuadé que si l'Occitan ne veut pas mourir comme langue il lui faut à tout prix adopter une orthographe unie
ne pas le faire permet au gouvernement français de dire : on ne peut pas trouver des profs. c'est pas une c'est des patois bref de diviser pour régner.
Personnellement de tous les textes Occitans que je lis celui que je comprends le plus facilement est celui de la Setmana. Mais je ne suis pas non plus pour. Je crois par contre que Fontan avait raison quand il m'a dit un jour "si on veut sauver la langue il faut une télévision une radio et que toute l'Occitanie de adopte une orthographe PHONETIQUE. La langue elle s'écoute. Le jour où il y aura une télévision et une radio en occitan et que les gens la comprendront avec leurs oreilles, ce jour là il faudra qu'elle soit écrite en phonétique. D'ailleurs c'est valable aussi pour 3 ou 400 langues minoritaires dans le monde. A l'argument que la langue perdrait une partie de sa culture je répond non c'est faux : au contraire elle gagnera elle montrera qu'elle est vivante et capable de changement. de vie
voilà j'ai dit ce que j'avais a dire
adicias
siu ben aki


OCCITANIE NICE
Les Calandreta vont avoir plein de soucis. Car avec Jack Lang qui promet de libérer les langues minoritaires il va leur falloir décider quelle langue adopter : le Nissart ou l'Occitan, et surtout où trouver les enseignants.

OCCITANIE NICE ,
Radio Nice soit-disant régionalistes ne passent
jamais de chants en niçois.
Même pas un sucre comme alibi.
Je suis certain que cest voulu et pas dû au hasard ou au goût de certains.



OCCITANIE - (suite) - 2001-07-11

OCCITANIE ET AVANT GARDE
Denis Castagnou pense qu'il ne peut pas y a avoir une avant garde occitanne sans au préalable indépendance de l'occitanie c'est le plus radical que je conaisse

CULTURE OCCITANIE
Galerie Navarra, expo sur la Plage de Saint Tropez
J'aime pas trop le bateau que j'ai fait.
Ceci étant je n'ai pas eu le temps de faire mieux. J'aurais mieux fait de le peindre tout en noir et de laisser simplement le texte dessus : on est tous dans le même bateau.

DECENTRALISATION FRANCE
Grande conversation chez les Nahon autour du thème de la décentralisation. Etant donné qu'il y a beaucoup de bouchons pour atteindre Saint Tropez, les riches qui y habitent aimeraient qu'il y ait un grand héliport pour leurs hélicoptères. L'Etat traîne les pieds. C'est vrai aussi que c'est pas la peine d'être riches et de s'emmerder dans les embouteillages comme tout le monde.

CULTURE OCCITANIE
La Galerie des remparts à Toulon reprend de l'activité avec Michèle Mascherpa. Un travail intéressant mais qui me rappelle l'époque "Beuysienne" de Dusseldorf où n'importe quelle tache ou graffiti devenaient art.

OCCITANIE - OCCITANIE SUYITE - 2001-07-04

OCCITANIE
Je ne reçois plus la Setmana et pourtant j'ai payé mon abonnement. Pourquoi ? Ont-ils été supprimés ? M'ont-ils mis à l'index ? Suis-je sur leur liste noire ?

OCCITANIE
L'Occitanie se réveille. Au forum des langues, place de la Tour à Nice, entre Sauvaigo, Ben, Louis Pastorelli et d'autres, le débat s'installe. On parle langues, nations, cultures.
OCCITANIE NICE
Les Calandreta vont avoir plein de soucis. Car avec Jack Lang qui promet de libérer les langues minoritaires il va leur falloir décider quelle langue adopter : le Nissart ou l'Occitan, et surtout où trouver les enseignants.